Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 56

Inclinaison panneaux solaires pour chauffage



  1. #1
    Merfène

    Inclinaison panneaux solaires pour chauffage


    ------

    Bonjour,

    Désolé d'ouvrir un nouveau fil...

    Je vais installer 13 m² de panneaux solaires pour un système combiné et je cherche donc à déterminer leur orientation pour optimiser le chauffage en hiver.

    J'ai bien lu à plusieurs reprises que la meilleure orientation dans ce cas était la latitude + 22°.

    Or, grâce au lien indiqué par Lustiot dans un autre fil, je vois que cette orientation correspond à un optimum pour le solstice d'hiver : vers le 20 décembre, les rayons du soleil ont (latitude 45°) une orientation de 22° sur l'horizontale et seront donc bien perpendiculaires aux panneaux s'ils sont orientés à 45+22=67°.

    Mais j'ai commencé par me poser les questions suivantes :
    • Avec cette orientation de 67°, on a un unique optimum le 21 décembre. Ne vaudrait-il pas mieux viser un angle un peu plus relevé permettant de croiser deux fois la courbe, d'avoir donc deux optimums et d'avoir donc un écart moyen plus faible ?
    • La saison de chauffe principale va en gros de novembre à mars. Avec une telle orientation, les rayons solaires seront très proches de la perpendiculaire des panneaux, en gros, de novembre à janvier. Mais plus vraiment en février et mars.
    • Au total, une orientation d'environ 55-60° (toujours pour ma latitude de 45°) ne permettrait-elle pas une meilleure couverture de l'ensemble de la saison de chauffe ? On serait certes un peu moins performant de novembre à janvier, mais à peine ; et on gagnerait assez notablement en octobre, février et mars.

    Du coup, j'ai pris le logiciel de simulation de Tecsol et j'ai fait les simulations avec des angles d'inclinaison de 50 à 67° (pour la station de Limoges, latitude 45,8°). Et ça a donné ce graphique :



    (Les courbes ne reprennent que les quatre mois les plus "cruciaux" : novembre à février, pour éviter de trop étirer le graphique en hauteur)

    Ceci semble confirmer que l'orientation latitude+22 n'est en fait pas optimum.
    En décembre et janvier, les courbes sont quasiment plates pour des inclinaisons de 57 à 67°, par contre en novembre et, plus encore, en février, on perd en se rapprochant des 67°.

    Au total, en calculant la moyenne d'irradiation sur 6 mois, d'octobre à mars, l'optimum se trouve à 53° (2 654 Wh/m²). Et si on calcule sur les 4 mois les plus cruciaux (novembre à février), l'optimum est entre 57 et 59° (2 140 Wh/m²/jour).

    Donc : me trompe-je quelque part ou bien cette notion de latitude + 22° n'est elle en fait pas la meilleure orientation ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jer75

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour

    Je ne pense pas que tu te trompe, pour une latitude 45°:
    L'optimum équinoxe est à 45°
    L'optimum soltice d'hiver est à 67° d'aprés ce que tu dis

    Donc pour une couverture maximale:
    45° + ((67-45)/2) = 56°
    Ca s'approche du chiffre que tu donne

    Je pense qu'il faut faire le meme calcul en remplacant optimum equinoxe par optimum fin de saison de chauffe, on doit retomber sur les chiffres Tecsol.

    En faisant ca, on est moins bon en plein mois de décembre, mais on a une meilleure couverture globale.
    Pour etre au top, je pense, il faut comparer les DJU mensuels avec la couverture solaire mensuelle.
    En effet, le soleil est au plus bas en Décembre, mais inertie terrestre oblige, il caille plus fin décembre, Janvier et Février. Il faudrait viser une couverture maximale sur cette période là.

  4. #3
    seboseb

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bravo Merfène pour cette démarche !
    J'avais cette intuition qu'il ne fallait pas viser l'optimum au 21 décembre, tes mesures confirment ceci très clairement.

    A mon avis, il faut viser très clairement la rentabilité maximum sur la saison de chauffe, après tout cette installation vise à économiser l'énergie et le pognon qui va avec, point-barre. Dans le cas d'un système combiné, ta chaudière calcule l'appoint toute seule comme une grande, elle est dimensionnée pour être capable de fournir l'intégralité des besoins, donc ton confort est garanti.

    Pour autant, les 53°C ne sont pas forcément un optimum, car il faut aussi tenir compte des apports passifs. Je m'explique. Si tu privilégies les mois de mars et octobre, au détriment de décembre-janvier (où l'apport de ton SSC est un peu minable dans tous les cas), tu y ganes en apport "solaire actif" total ; mais il se peut que, en comptant les apports "solaire-passif" et les apports internes (chaleur humaine, PC, four, lampes...) tu dépasses alors tes besoins de chauffage, ce qui est contre-productif car cela t'oblige à ouvrir les fenêtres pour rafraichir, ou du moins à vivre en T-shirt à l'intérieur.

    L'idéal serait donc :
    1 - de déterminer tes besoins de chauffage mois par mois en tenant compte des DJU mais aussi des apports internes et des apports passifs,
    2 - d'y soustraire la chaleur produite par ton SSC selon plusieur hypothèses d'inclinaison des capteurs, dans un tableau du même type que celui que tu as fait,
    3 - de faire le total du besoin de chauffage restant à couvrir par la chaudière pour l'ensemble de la saison de chauffe, ceci pour chaque inclinaison possible,
    4- de choisir l'inclinaison qui donne un besoin résiduel de chauffage le moins élevé.

    Allez hop, au boulot !

  5. #4
    xberg

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour,

    Je te conseille l'esthetique plutot que le rendement 100% et d'integrer tes capteurs solaires a ta toiture. En effet - en regardant tes simulations Clipsol je constate que la difference de performance (hormis le mois de mars) entre les 2 extremes d'inclinaison n'etaient que de 2 a 3 % - pas de quoi justifier de faire une excroissance sur ton toit.

    J'espere juste que dans ta regions les toits ne soient pas inclines a 30 degres comme ici...

  6. Devis
  7. #5
    seboseb

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    J'oubliais : mes remarques ne sont valables que pour un système combiné. Pour un chauffe-eau solaire seul, on vise bien entendu la rentabilité annuelle maximum. On incline donc idéalement autour de la latitude (46°C chez moi). Plus horizontal, on risque des surchauffes d'été. Plus vertical, on optimise pour les mois à peu d'apport.

    Mais on peut aussi dimensionner spécialement pour l'été (faible surface de capteurs, inclinaison assez horizontale) si on profite d'une chaudière à bois en hiver (énergie pas chère + renouvelable + bialn écolo pas trop mauvais) et que cette chaudière est éteinte l'été.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Merfène

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Merci pour vos remarques !
    Avec 13,8 m², c'est bien pour un système combiné.
    J'ai bien conscience qu'il faudrait faire un calcul très détaillé mais je ne m'en sens pas capable. D'une part, je ne suis pas vraiment spécialiste de ces questions, je suis un simple toubib . D'autre part, il s'agit d'une vieille maison que nous sommes en train de rénover et qui est et sera pleine de surprises. Nous ne pouvons de toute façon pas réellement prévoir les besoins de manière détaillée : il y a des contre-cloisons auxquelles nous ne toucherons pas et une partie de la toiture a été isolée il y a 5 ans mais probablement mal. Il n'est malheureusement pas à l'ordre du jour de tout reprendre et une partie de la structure de la maison restera pour le moment mystérieuse...
    Enfin, c'est pour être utilisé en complément d'une chaudière au bois-bûche (auto-produit) qui est tout de même un mode de chauffage qui ne permet pas des prévisions à la virgule (variabilité du bois, ...).

    Concernant l'esthétique, la question ne se pose pas vraiment...
    Les toits de la maison sont tous, soit à 44° sud-ouest, soit à 46° sud-est... Et ça, les simulations montrent que c'est vraiment trop mauvais pour le rendement.
    Nous allons donc construire une petite cabane dont une face sera orientée plein sud pour les capteurs ; ça tombe bien, il me manquait une cabane pour le bricolage...
    Voici les petits projets que nous avons fait hier soir (avec une inclinaison à 67°) :




    Au total, je pense donc que nous allons prendre une inclinaison d'environ 55° : la "perte" de novembre à janvier devrait être marginale et le gain pour les mois intermédiaires plutôt appréciable.
    De plus, l'un des objectifs principaux de cet appoint solaire est de réduire la période durant laquelle il sera nécessaire d'allumer la chaudière et la "corvée" de bûches qui ira avec. Les mois intermédiaires me paraissent donc particulièrement importants par rapport à cet objectif.

    Mais au-delà de mon petit cas personnel, je ne rêve pas ? J'ai bien vu à plusieurs reprises, et de la part de "spécialistes" du solaire, la recommandation de latitude+22°.
    Y a-t-il donc quelque chose qui m'échappe encore ou bien cette recommandation n'est-elle finalement pas très pertinente ?

  10. Publicité
  11. #7
    jer75

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Pareil que toi Merfene
    Je suis perplexe avec ce 22°
    De mémoire en cour on nous avais donné:
    45° pour l'ECS et 60° pour le chauffage...

  12. #8
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour,

    J’ai une problématique similaire mais je n'ai pas le choix je ne peux installer les capteurs que sur mon toit (couplage avec chaudière à granule).

    Mais je suis en gironde et la pente est de 20° et mon orientation 38°sud-ouest.

    J'ai 630m3 à chauffer sur 200m2 avec 140m2 de plancher chauffant et 60m2 de radiateurs.
    Isolation est moyenne car bâtiment classé mais j'ai 200m2 de laine de verre isolation sol et double vitrage mais murs en pierre apparentes (hauteur moyenne de plafond 3.8m).

    L’on me recommande 9m2 ou 12m2 de capteur Vessmann tube Vitosol 200 (suivant l'installateur) avec 1000l de ballon Sonnenkraft à stratification.

    Pourriez-vous me donner votre avis sur cette installation et sur la superficie des capteurs.

    Merci vous êtes mon seul espoir.

    Le Gascon

  13. #9
    Quisit

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    par expérience de premier hiver ... je n'ai pas eu besoin "d'allumer le chauffage" (le poele actuellement) avant décembre (c'est vrai qu'on a eu un automne particulièrement chaud)
    Donc pour une maison plutôt bien isolée et orientée "bioclim", vaut mieux viser le coeur de l'hiver, soit décembre-janvier
    de plus faut il viser midi (hors vous ne serz pas forcément présent à ce moment là ...) ou la mi-journée ?

  14. #10
    Merfène

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    @ Quisit
    C'est un système solaire qui sera branché sur de l'hydroaccumulation pour un plancher chauffant. Je ne pense donc pas qu'il faille viser un moment de la journée particulier mais préférer le rendement optimum.

    @u Gascon
    Pour cette surface d'habitation, dans une maison pas très bien isolée, 9 à 12 m² de panneaux me semblent franchement peu pour assurer un complément de chauffage intéressant. Pour l'ECS, oui, mais pas pour le chauffage.
    D'autant plus qu'avec une inclinaison de 20° et une orientation de 38° sud-ouest tu cumules les handicaps... Ton seul avantage est ta localisation. A se demander si, dans ton cas, le solaire mérite l'investissement pour le chauffage. As-tu fait des simulations ?

    "On m'a dit que" (mais c'est à vérifier) que les systèmes à tubes peuvent pallier le défaut d'orientation (mais pas d'inclinaison) en tournant les tubes dans leurs rails de manière à ce que leur foyer fasse face au sud même si l'orientation générale du panneau est décalée.

    Par ailleurs, mon plombier-chauffagiste est très compétent mais totalement "Viessmaniaque".
    Il m'avait fait un premier devis en prévoyant 13,8 m² de Vitosol 100 et un ballo d'hydroaccumulation Viessmann de 750l avec un ballon ECS noyé de 60l. Je n'ai pas le devis sous les yeux, mais c'était de l'ordre de 9 700 € H.T. pour le seul matériel.
    J'ai, de moi-même, contacté la société PIAC qui revend le matériel E-Zinc. Ils m'on fait un devis pour 13,8 m² de leurs capteurs HP (mêmes coefficients K et B que le Vitosol 100) avec 1 ballon de 350 l dédié à l'ECS et 2 ballons d'hydroaccumulation de 500 l (soit 1 350 litres de stockage au lieu de 750, les ballons sont isolés avec 50m de PU). Le montant du devis pour le matériel était de l'ordre de 6 500 € H.T. si c'est moi qui achète et 5 500 € H.T. en tarif professionnel si ça passe par le chauffagiste (qui prendra sa marge, c'est normal).
    Au total donc, un devis environ 30% moins cher avec des performances équivalentes voire meilleures (plus d'hydroaccumulation).
    Accueil très sympa, disponibles, étude thermique et devis faits en 48h.

    Je suis en train de tanner mon chauffagiste pour qu'il accepte d'installer ce matériel. PIAC m'a dit que s'il n'acceptait pas, comme ils n'ont pas d'installateur en Dordogne ni en Corrèze, ils pourraient même m'envoyer une équipe de Lyon pour l'installation.
    Je sais par contre qu'ils ont un installateur en Gironde. Renseigne-toi.

  15. #11
    SebMP35

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Une petite question en passant;
    Quelle est la temperature de surface d'un panneau solaire ?
    On voudrais en integrer dans la rambarde du balcon des chambres d'enfants. Y a-t-il un risque de brulure ?
    C'est le même problème pour les panneaux au sol.

  16. #12
    David7578

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    En fait il est dommage qu'on puisse pas mettre les panneaux sur un support avec des charnières sur le haut, et des roulettes sur le bas, avec un petit plan incliné et un moteur linéaire...

    Pourquoi?

    Ben parcequ'il y aurait la possibilité de régler l'inclinaison en fonction de la date...
    Suffit juste de programmer un tout petit truc qui pour chaque jour, voire simplement chaque semaine, ajoute ou retire quelques degrés d'inclinaison.

    Et pour ceux qui n'aiment pas du tout les systèmes automatiques et/ou électriques... par peur de non fiabilité:
    On remplace le programmateur+moteur linéaire, par une vis sans fin et une manivelle... et on fait un ajustement par semaine, ou par jour pour les plus stressés du truc

    J'ai mis la charnière en haut, mais en y repensant, il est surement préférable de la mettre en bas.. car c'est plus simple à gérer au niveau mécanique et "bricolage"
    Dernière modification par David7578 ; 13/12/2006 à 12h34. Motif: Petit ajout sur l'idée de fixation du système mobile

  17. Publicité
  18. #13
    beaufanamus

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Une petite question en passant;
    Quelle est la temperature de surface d'un panneau solaire ?
    On voudrais en integrer dans la rambarde du balcon des chambres d'enfants. Y a-t-il un risque de brulure ?
    C'est le même problème pour les panneaux au sol.
    Je n'ai pas de vérité absolue, ça dépend sûrement des marques. Pour les produits que je connais, d'une marque de savoie, c'est au maximum chaud, mais pas brulant, même en statique au coeur de l'été. Je parle du haut du capteur, de la capote supérieure. l'arrière reste à température ambiante. En revanche, attention aux tuyaux. Prévoir un coffrage, ou autre. Parce que si l'isolant est là, pas de pb, mais si des doigts d'enfant s'amusent à tripoter l'isolant, le tuyaux cuivre ou inox est brulant.
    Le pire n'est jamais certain

  19. #14
    beaufanamus

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    A David7578 :
    Système pas bête. Mais il faudrait pouvoir arriver jusqu'à la vertical avec une petite capote pour faire de l'ombre. Ca permettrait sur les ssc de supprimer le besoin d'une décharge estivale.
    Et en cas de système automatique, attention aux risques de pincements, etc.
    Le pire n'est jamais certain

  20. #15
    Le Gascon du bord'Haux

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour,

    D'après les études l'on pourrait économiser environ 40% sur la facture énergétique. En gros 80% sur ECS et 37% sur le chauffage et sachant mes consommation le projet en vaut la chandelle.

    Même en augmentant le nombres de panneaux, je ne change pas à « première vue » énormément la couverture.

    Par contre l'on installe des Vitosol 200 (capteur tube) avec ballon Sonnenkraft 1000l.

    Merci

  21. #16
    rbobeda

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    L'inclinaison à 60° environ permet en général d'éviter la surchauffe estivale, une grande partie du rayonnement en plein été étant réfléchi du fait de l'incidence éloignée de la perpendiculaire du rayonnement direct.
    Il ne faut pas perdre de vue non plus que le but du solaire thermique, c'est de faire de l'eau tiède et non de l'eau chaude. En été, la couverture est en général de 100% (sauf été pourri) en hiver il est possible d'avoir une couvertue encore très correcte en chauffant beaucoup d'eau mais à faible t°.
    En effet, pour l'ECS, l'eau du réseau étant relativement froide pendant la mauvaise saison, il est envisageable de gagner les premiers degrés grâce au solaire, donc par exemple de chauffer de 8 à 25 ° ou 30° une grosse quantité d'eau. L'appoint vient compléter les qq degrés manquant, et on prend sa douche uniquement à l'eau chaude. Pour le chauffage, le solaire est pleinement compatible avec du chauffage basse t°.
    Le pb, c'est le prix de l'installation. Ce qui coûte le plus, ce n'est pas la surface de capteurs, mais bien l'hydroaccumulation.
    Pour ceux qui ne le connaise pas encore, un site site sur le sujet
    http://amet.pierre.free.fr/index.html
    Et le forum qui va avec
    http://forum.apper-solaire.org/portal.php

  22. #17
    SebMP35

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par beaufanamus Voir le message
    Je n'ai pas de vérité absolue, ça dépend sûrement des marques. Pour les produits que je connais, d'une marque de savoie, c'est au maximum chaud, mais pas brulant, même en statique au coeur de l'été. Je parle du haut du capteur, de la capote supérieure. l'arrière reste à température ambiante. En revanche, attention aux tuyaux. Prévoir un coffrage, ou autre. Parce que si l'isolant est là, pas de pb, mais si des doigts d'enfant s'amusent à tripoter l'isolant, le tuyaux cuivre ou inox est brulant.
    Merci pour l'info. Ca laisse plus de possibilités architecturales

  23. #18
    seboseb

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Salut Merfène,
    dis donc, elle est chouette ta cabane à outils... Le dessin 3d, tu l'as fait avec quel logiciel ? Je rève d'apprendre à me servir d'un truc comme ça. Tu pourrais nous donner la référence ?

    Pour en revenir à l'inclinaison, Quisit confirme qu'il a peu de besoin de chauffage en début et en fin de saison de chauffe (voire pas du tout), car il a une belle maison toute neuve et bioclimatique... Ce qui confirme mes intuitions. Mais ton cas étant différent, je pense que, à la louche, ton choix de 55° est pertinent.

    D'accord aussi avec Rbobeda sur le problème de surchauffe en été, mais ça n'est pas rédhibitoire, il faut juste bien le calculer. De toute manière, il doit y avoir une boucle de décharge pour refroidir l'engin en cas de surchauffe, non ?

    En tout cas, avec ta cabane, tu auras une inclinaison infiniment plus favorable que si tu partais de la toiture existante (rarement assez inclinée pour un SSC). Par contre, n'hésite pas à surisoler les quelques mètres de tuyaux à l'extérieur : c'est un investissement d'un coût vraiment négligeable !!!

  24. Publicité
  25. #19
    Merfène

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Salut !

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    Salut Merfène,
    dis donc, elle est chouette ta cabane à outils... Le dessin 3d, tu l'as fait avec quel logiciel ? Je rève d'apprendre à me servir d'un truc comme ça. Tu pourrais nous donner la référence ?
    Google Sketchup : logiciel gratuit et pas très difficile à prendre en main.

    Pour la surchauffe estivale, il y a en effet la possibilité d'une boucle de décharge. Personnellement, je pensais plus à une toile ou un cannage pour occulter une partie des panneaux.

    Et, oui, l'isolation des tuyaux de raccordements sera soignée.

  26. #20
    JMBIL

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    vers le 20 décembre, les rayons du soleil ont (latitude 45°) une orientation de 22° sur l'horizontale et seront donc bien perpendiculaires aux panneaux s'ils sont orientés à 45+22=67°.

    Donc : me trompe-je quelque part ou bien cette notion de latitude + 22° n'est elle en fait pas la meilleure orientation ?
    Bonjour,
    ça m'a turlupiné ces histoires d'angles et j'ai fait qq simulation avec Soleili.

    D'abord, en toute logique si le soleil a une hauteur de 22° le 21/12 il faut orienter les panneaux non pas à (45+22) mais à (90-22°)=68°. C'est vrai que comme 90 = 2X45 ça change pas grand chose mais pour moi qui habite vers 50° ça joue un peu (68° au lieu de 72°).
    Ce qu'il faut savoir c'est que le 21/12 le soleil est à 22° à lat 45°, 21° à Lat 46°, 20° à Lat 47° etc.. donc chez moi il est à 17° à lat 50°. (Ceci est valable à 12H00 TU)
    Comme la France est globalement considérée à 45° de Lat c'est pourquoi on parle souvent de ce fameux 22°

    Concernant ma simul j'ai effectué des calculs de hauteur du soleil, pour la période du 4/11 au 21/3, entre 10h00 et 14h00 j'ai ensuite effectué une moyenne des angles de tout ça et cela me donne...22° !
    Bien sur c'est pour latitude de 50° donc pour ceux qui habitent + bas ce sera légèrement supérieur

    Dans mon cas cela me donne une inclaison de mes capteurs de (90°-22°) soit 68° pour couvrir en moyenne la période de chauffe.
    Ce qui est intéressant pour moi c'est que comme mon habitation sera en toit terrasse je vais pouvoir mettre les panneaux verticalement le long de la facade. Je serais donc décalé de 22° mais plus proche de l'optimum qu'avec des panneaux sur un toit classique à 45°.

  27. #21
    Philou67

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Euh... sauf erreur de calcul, tu seras plus près de l'optimum de seulement 1° en position verticale par rapport à la position à 45°, et tu ne chaufferas rien autour de midi en plein été. Pour du chauffage c'est OK, mais pour de l'ECS... c'est moyen.
    Sur ton toit terrasse, tu peux aussi installer les panneaux avec l'inclinaison idéale sur un support adapté, non ?

  28. #22
    JMBIL

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Euh... sauf erreur de calcul, tu seras plus près de l'optimum de seulement 1° en position verticale par rapport à la position à 45°
    Je suis d'accord mais c'était pour montrer qu'à la verticale c'était pas plus idiot que sur un toit classique. L'inconvénient que je vois c'est que la facade sud d'une maison bioclim est déjà overbookée.

    Concernant l'install en toit terrasse c'est une bonne idée mais étant dans une zone classée, des panneaux inclinés à 50-60° cela risque de donner des boutons à l'archi des bâtiments de France.
    Jai bien pensé à mettre des panneaux sur le toit mais des photovoltaïques à plat

    D'autre part, un objet incliné de 25° par rapport à la position idéale reçoit quand même 90% du rayonnement solaire (sources JP Oliva) ce qui relativise la recherche de la perfecion angulaire

    Pour l'ECS je suis d'accord avec toi, il faut que je trouve une soluce..

  29. #23
    Merfène

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    @JMBIL

    Les 22° de hauteur du soleil au solstice, je les avais évalué sur le graphique cité en référence dans mon premier message. Réflexion faite, ça doit plutôt être 23° car...
    90 - 23 = 67 = 45 + 22
    Et on peut reprendre ton calcul latitude par latitude avec, par exemple pour 50° de latitude :
    90 - 18 = 72 = 50 + 22

    On retrouve donc bien ce "dogme" de la latitude + 22°, valable pour toutes les latitudes et pas seulement pour le 45ème parallèle.

    Quant à tes calculs de hauteur moyenne du 4/11 au 21/3, ils sont intéressants. Le raisonnement peut rejoindre mon raisonnement initial : faut-il viser un optimum à midi solaire ou bien une inclinaison couvrant une plage horaire plus large qui "couperait la courbe du soleil" deux fois avec deux optimums et une angulation moyenne meilleure, par exemple, de 10h à 14h ?
    Ceci dit le calcul est beaucoup plus compliqué puisqu'il faut tenir compte du fait que, plus le soleil est haut, plus son rayonnement est fort (moins d'atmosphère à traverser). Pour le calcul, il faudrait donc prendre en compte ce facteur qui donne davantage de poids au midi solaire qu'à 10h ou 14h.
    Ceci dit, je pense que c'est une discussion scientifiquement intéressante mais que, in fine, ça joue relativement à la marge.

    Par contre, quelqu'un l'a déjà souligné : les apports seront de toute façon un peu "minables" en gros du 10 novembre à fin janvier car le soleil est vraiment bas.
    Il n'est donc peut-être pas très opportun de viser un optimum sur ces mois là mais plutôt de privilégier les mois intermédiaires (octobre, début novembre, février, mars, début avril) où le soleil est plus haut et le rendement très nettement meilleur.
    Certes on est un peu moins bon "au coeur de l'hiver" mais ça c'est la nature et on n'y peut rien, par contre, au bout du compte, le rendement global risque fort d'être sensiblement meilleur.
    Il vaut certainement mieux pouvoir couper sa chaudière principale 15 jours plus tôt en mi-saison que de vouloir grapiller quelques rares kWh au mois de décembre.

    Raison pour laquelle j'émettais un gros doute sur cette inclinaison de latitude+22°.

    Bref, comme le disait Seboseb, ça nécessiterait une étude détaillée tenant compte des DJU, des apports solaires passifs, des apports internes, etc... mais ça me paraît trop compliqué pour moi !

  30. #24
    seboseb

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Pour nuancer ce que je disais plus haut : les apports soleires passifs et internes sont surtout "visibles" dans une maison récente, climatiquement construite, bien isolée, etc. Dans une vieille baraque aux murs peu isolés et sans trop de fenêtres au sud, y'a pas à s'embarrasser de tous ces détails...... Et dans ce cas précis, il convient de viser l'optimum en octobre-novembre et février-mars.
    Mais je faisais ces remarques parce que certaines maisons (celle de mes rêves, par exemple...) bien orientées, très isolées, avec de grosses surfaces captrices, la saison de chauffe peut être très courte, inférieure à 4 mois, malgré un climat rigoureux. Et dans ce cas, viser l'optimum en mars, c'est un peu c... !

  31. Publicité
  32. #25
    spoltibrun
    Invité

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour , tous ces problèmes d'orientation sont importants mais pourquoi personne ne parle de la t° du fluide necessaire au chauffage. L'ideal serait un chauffage qui se contente d'une t° basse(environ 45°) et de tres peu d'eau .Le rendement des capteur serait ideal, le temps de reponse tres faible et l'economie maximale . Pour ma part je dispose de 6 m2 de capteur ancienne generation en acier peint et d'un ventilo convecteur realisé par mes soins et j'obtient apres calcul une puissance de 4.85 kw de 11 heures à 4 heures.
    L'ete la production d'eau chaude est un plus mais je prefere utiliser mes capteur à leur maximum de rendement pendant la periode de chauffage

  33. #26
    SebMP35

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    J'ai trouvé quelques courbes qui illustrent bien l'influence de l'inclinaison sur les performances énergetiques.
    C'est issue d'un vieux bouquin (bilan thermique d'une maison solaire 1979) mais interressant ;
    Images attachées Images attachées

  34. #27
    JMBIL

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par Merfène Voir le message
    @JMBIL

    Les 22° de hauteur du soleil au solstice, je les avais évalué sur le graphique cité en référence dans mon premier message. Réflexion faite, ça doit plutôt être 23° car...
    90 - 23 = 67 = 45 + 22
    Et on peut reprendre ton calcul latitude par latitude avec, par exemple pour 50° de latitude :
    90 - 18 = 72 = 50 + 22

    On retrouve donc bien ce "dogme" de la latitude + 22°, valable pour toutes les latitudes et pas seulement pour le 45ème parallèle.
    Bon sang mais c'est bien sûr, ce fameux 23° c'est tout simplement l'inclinaison de la terre sur son axe (exactement 23,26°)

  35. #28
    bibice

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Citation Envoyé par JMBIL Voir le message
    Bon sang mais c'est bien sûr, ce fameux 23° c'est tout simplement l'inclinaison de la terre sur son axe (exactement 23,26°)
    Ca correspond à la lattitude des tropiques aussi. Au niveau du tropique, en été, ou en hiver selon l'hemisphere, le soleil est à la verticale (à cause de l'inclinaison de la Terre justement).
    ca n'a rien d'un dogme, c'est juste un peu de géométrie...
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  36. #29
    gespoi

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    Bonjour à tous.
    Je me permet de faire un up sur ce post car j'ai un petit soucis.
    Je veux mettre un chauffage solaire dans ma future maison et je rencontre le soucis de l'inclinaison des capteurs.
    Il n'est pas possible de dépasser 30° pour mon toit et je sais qu'il faudrait environ 65°. Je pensais donc mettre les capteurs à terre. Mais plus j'y pense et plus je me dit que ça va être très moche, que les masques vont être difficile à gérer.......
    Ma question est la suivante:
    Quel est la perte de rendement entre un capteur incliné à 30° et un capteur à 65°? Sachant que mon orientation est plein sud et que je suis en Haute-Savoie.
    Merci pour votre aide, j'attend beaucoup de vous tous car je dois emmenez un réponse à mon archi dès demain ou après demain et j'ai cherché mais pas vraiment trouvé de réponse clairs.

  37. #30
    luckylours

    Re : Inclinaison panneaux solaires pour chauffage

    J'ai pas le soft adéquat en ce moment, mais en attendant une valeur plus précise, je dirais 10% de perte de rendement utile. A la louche !

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. chauffage maison avec pac eau/eau piscine et panneaux solaires
    Par kosy33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 21/01/2012, 13h18
  2. inclinaison panneaux solaires photovoltaïques
    Par penzo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 20/08/2008, 16h31
  3. Combiner panneaux solaires et chauffage électrique
    Par jmd29 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/12/2007, 13h49
  4. panneaux solaires eau chaude et chauffage
    Par micheline dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/10/2007, 09h10
  5. panneaux solaires pour four
    Par ibiza23 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/03/2007, 12h36