Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Question à un thermicien



  1. #1
    Mettero

    Question à un thermicien


    ------

    Salut

    Un chambre de 20 m² à 20 °c perd combien de degrés par heure si elle n'est pas chauffée et par heure ? :
    - dans le cas d'une maison mal isolé : mettons 50 cm de murs en pierre
    - dans le cas d'une maison correctement isolée avec ses 10 cm d'isolant ?

    merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    gyls

    Re : Question à un thermicien

    je ne suis pas thermicien mais j'ai quelque notion de thermo mais je ne pense pas que l'on puisse répondre avec seulement ces données.
    En effet, les pertes thermiques ne sont pas seulement déterminées par les murs, elles dépendent aussi de la taille et du type de fenêtres, du nombre de porte, de l'isolation du plafond, du plancher, de l'existence de ponts thermiques, de la température extérieure, de la présence de vent, de la répartition de la chaleur dans la pièce, du type d'isolation...
    En fonction de tous ces paramètres les résultats peuvent énormément varier.

  4. #3
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : Question à un thermicien

    Pinaillage: la température ne se perd pas, la chaleur oui.

    La dynamique de la chute de température dépend de plein de paramètes: les apports, les pertes, les échanges avec les pièces mitoyenne et la ventilation, l'inertie thermique globale...
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  5. #4
    Mettero

    Re : Question à un thermicien

    j'avais oublié de noter la températur ext par ex 3°c...

    Et je souhaitais plus qu'un chiffrage, un rapport... Car vous avez raison, y'a beaucoup de paramères mais si le référentiel est le même, les paramètres n'ont plus cours et la seule chose à prendre en compte c'est justement le paramètre isolation... Les autres param, on peut mettre ce qu'on veut, puisqu'ils n'ont changeront du premier exemple au deuxième.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    craos

    Re : Question à un thermicien

    Y'a aussi l'inertie des murs qui joue.

    Tes murs lourds continueront à rayonner leur chaleur qu'ils ont emmagasiné.

  8. #6
    Merfène

    Re : Question à un thermicien

    Il est effectivement, je pense, impossible de répondre à cette question car la température de la pièce dépendera de nombreux facteurs.
    Si, par exemple, cette pièce est entourée de pièces chauffées, plus elle va se refroidir, plus le différentiel de température avec les pièces voisines va s'accentuer et plus elle va leur "pomper" de la chaleur. Ce qui fait que sa température ne va pas décroitre de manière linéaire mais suivre une courbe asymptotique qui va tendre vers le point d'équilibre où les pertes vers l'extérieures seront compensées par la chaleur récupérée sur les pièces voisines.

    Ce que l'on peut par contre facilement calculer, c'est la déperdition énergétique à travers la paroi en question.

    Facteur R de résistance thermique
    Facteur R d'un mur de 50 cm en pierre (déjà, ça dépend beaucoup de la pierre, on va prendre un lambda moyen de 2,5) : R = épaisseur/lambda = 0,2.
    Facteur R du même mur + 10 cm d'isolant "typique" (lambda = 0.04) : R = 0,2 + 2,5 = 2,7.

    Coefficient U de tansmission calorifique :
    U est l'inverse de R
    Mur non isolé : U = 1/0,2 = 5 W/m².°C
    Mur isolé : U = 1/2,7 = 0,37 W/m².°C

    Perte énergétique
    Avec une température intérieure de 20° et extérieure de 3°
    Pour un mur de 10 m² (4m de long, 2,5 de haut)
    Mur non isolé : perte de 850 Wh / heure
    Mur isolé : perte de 63 Wh / heure

    Attention, ce résultat n'est pas linéaire non plus puisque, plus la pièce va se refroidir et se rapprocher de la température extérieure, plus ses pertes vont diminuer.

    Un vrai thermicien pourra peut-être confirmer ces chiffres ou rectifier mes erreurs, mais je pense que l'ordre de grandeur et les proportions sont correctes et qu'ils illustrent bien la nécessité d'isoler.

  9. Publicité
  10. #7
    craos

    Re : Question à un thermicien

    Il manque les resistances superficielles des murs

    EDIT:
    - puis aussi les ponts thermiques aux croisements des murs
    - puis la fenêtre puisque c'est une chambre
    - puis la ventillation qui est obligatoire

    Nota: la resistance superficielle pour des murs verticaux donnant sur l'extérieur est de 0,17.
    Dernière modification par craos ; 14/12/2006 à 16h41.

  11. #8
    beaufanamus

    Re : Question à un thermicien

    Pour des cas aussi simple en apparence, mais finalement compliqué si on veut faire le calcul à la main, à cause des inerties, vive les équa diff, il est possible d'utiliser la version démo du logiciel Pleiades+Comfie
    Le pire n'est jamais certain

Discussions similaires

  1. Ptite question sur une question de géo3D : Asie 06
    Par anonymus dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/06/2007, 14h51
  2. Question :
    Par N.Q. dans le forum Biologie
    Réponses: 5
    Dernier message: 23/03/2007, 18h07
  3. Question sur une question ( algèbre lin.)
    Par xMrDibbsx dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/10/2006, 00h39
  4. Question
    Par wind0013 dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/06/2006, 08h44
  5. Question sur VCO dans ce schéma (et autre question)
    Par freesbeep dans le forum Électronique
    Réponses: 0
    Dernier message: 08/12/2005, 23h01
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...