Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 36

Qu'en pensez vous ? (isolation/ventilation/chauffage)



  1. #1
    Pierre29

    Qu'en pensez vous ? (isolation/ventilation/chauffage)


    ------

    J'ai un projet de construction . Pour les murs j'envisage : moellons pierres sur 40 cm (j'ai les cailloux à dispo) , isolant laine de bois ou liège , briques terre cuite de 15 cm et enduit chaux .

    Est ce que au niveau isolation ça tient la route d'après vous ?

    Au niveau de l'isolant j'aimerais de la laine de bois mais vu qu'il y a toujours un risque d'humidité en bas des murs en pierre du fait des remontées capilaires je me demande si cet isolant résiste à l'humidité ...

    Par ailleurs , je vois pas trop l'intéret d'une VMC . Ais je tord ?

    Pour le chauffage ce sera poele à bois ou au granulé , je sais pas encore .

    Vous en pensez quoi ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    penzo

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Citation Envoyé par Pierre29 Voir le message
    J isolant laine de bois ou liège , briques terre cuite de 15 cm et enduit chaux .

    Est ce que au niveau isolation ça tient la route d'après vous ?
    J'imagine que ton isolant liège ou laine de bois est à l'intérieur de la maison. Inverse le système :
    De l'intérieur vers l'extérieur :
    - enduit terre, chaux hydraulique, ...
    - Brique creuse 20 cm (R de 0,75),
    - 2 couches croisées de plaque de liège (2*8cm pour un R total d'environ 5),
    - fibre de verre (ou pas),
    - enduit chaux aérienne

    Une petite lecture pour comprendre l'intérêt de l'isolation par l'extérieure ICI
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  4. #3
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    En fait l'isolant n'est pas à l'intérieur .
    De l'intérieur vers l'extérieur j'envisage :
    -enduit
    -brique creuse de 15 cm
    -isolant
    -moellons

    Il y a juste au niveau des ouvertures que l'isolant se retrouve à l'intérieur sur une vingtaine de cm du moins si je les place au milieu du mur .

  5. #4
    Pansedeporc

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Citation Envoyé par Pierre29 Voir le message
    En fait l'isolant n'est pas à l'intérieur .
    De l'intérieur vers l'extérieur j'envisage :
    -enduit
    -brique creuse de 15 cm
    -isolant
    -moellons

    Il y a juste au niveau des ouvertures que l'isolant se retrouve à l'intérieur sur une vingtaine de cm du moins si je les place au milieu du mur .
    Bonjour, en fait ca que veut dire Penzo, c'est que pour beneficier de l'inertie thermique du mur en pierre il faut que l'isolant ou les isolants soint à l'extérieur par rapport au mur en pierre.

    ou plutot il faut que ton mur en pierre soit à l'intérieur.

    Dis nous quelle épaisseur de laine ou liège tu envisages.

    Concernant les remontées capilaires de tes murs. si je comprends bien la maison est à construire. Dans ce cas réalise un découplage hydraulique de tes murs pour empecher les remontées capilaires.

    C'est quand la maison est la que c'est génant car on ne peut plus faire ce découplage.

    A++

    P2P

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. Comparatifs

    Gagnez du temps et de l'argent grâce à nos comparatifs de produits de l'univers de la maison. Parmi nos sujets :
  8. #5
    Pansedeporc

    Re : Qu'en pensez vous ?

    pour etre plus claire:

    de int vers ext:

    pierre / isolant / parement ou bardage

  9. #6
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Merci Pansedeporc . Le problème avec les pierres à l'intérieur c'est que la charpente va reposer sur la brique alors que je voudrais qu'elle repose sur le mur en pierre .

    Qu'est ce que tu entends par "découplage hydraulique ?"

  10. Publicité
  11. #7
    Ciscoo

    Smile Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonjour Pierre29

    Je ne vois pas où est ton problème... Tu peux très bien poser une sablière sur l'arase haute de ton mur en pierres, y fixer tes fermes ou tes fermettes (de section moyenne), l'isolant à l'extérieur, puis ton habillage briques + enduit. Tu fait un débord de toit, style cache-moineaux (quel gentil nom) à l'horizontal ou en suivant la pente du toit, comme tu veux...

    Bon courage...
    Cisco66

  12. #8
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Effectivement c'est sans doute possible , faudra que je regarde ça de plus près .
    Au niveau de la VMC , en fait je n'ai jamais vécu dans une maison équipée de ce truc et je me demande si ça sert vraiment à quelquechose ...

  13. #9
    lustiot

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Citation Envoyé par Pierre29 Voir le message
    Au niveau de la VMC , en fait je n'ai jamais vécu dans une maison équipée de ce truc et je me demande si ça sert vraiment à quelquechose ...
    Vu sur http://www.ademe.fr/particuliers/Fic...tion/rub4.htm:

    Réglementation (logements postérieurs à 1982)
    La ventilation est une obligation légale (arrêtés du 24/03/1982 et du 28/10/1983) pour tous les logements postérieurs à 1982, collectifs ou individuels.
    Elle doit satisfaire aux exigences suivantes : l’aération doit être générale et permanente, la circulation d’air doit se faire depuis des entrées d’air situées dans les pièces principales jusqu’à des sorties, dans les pièces de service. Des débits réglementaires sont exigés. La façon la plus sûre de les obtenir est d’installer une VMC. Il est en effet difficile de contrôler les débits d’air renouvelés par ventilation naturelle.
    Dans une avalanche, aucun flocon ne se sent jamais reponsable (Stanislaw Jerzy Lec)

  14. #10
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Oui bien obligatoire ou pas , je m'en fiche un peu à vrai dire . Je veux essayer de construire une maison la moins compliquée possible avec en priorité les matériaux que j'ai sous la main . Alors comme je connais pas le système VMC je me demande si ça sert vraiment à quelquechose ...

    Et puis aussi , en parcourant le forum , j'ai bien compris que l'isolation par l'extérieur c'était le must . Et c'était ce que je pensais faire avec mon histoire de brique intérieur-isolation-mur en pierre . Le mur en pierre venant en remplacement de l'enduit extérieur (parceque je ne sais pas le faire , que je ne connais pas d'artisan qui maitrise cette technique , que les batiments de France ne veulent pas de bois ...).
    Là pour le coup , je m'y perds un peu ...

  15. #11
    r17777

    Re : Qu'en pensez vous ?

    @ PIerre29 ...as tu pris quelques conseil auprès d'un archi éclairé....

    j'entends par là un archi qui si connait en intégration paysagère et historique ( les maison pierre du passé sont un mythe , qd les gens avaient des sous ils les enduisaient illico !) , en climatique ...Etc ...
    ok ça court pas les rues ... mais si si tu veux j'ai peux être une petite liste ... ( en MP )

    maintenant si vraiment y'a gros blocage ..tu peux peu être encore rajouter un matériaux inertiel dans ta brique interne ... du sable par ex ....

    mais bon si tu pouvais inversé les choses ça serait qd même mieux .... perso , j'préfère vivre dans ma pierre que l'exposer aux passants ( " les maisons m'as tu vu, les maison qu'on fabrique pour les gens qui passent dans la rue " ) ou à la volonté capricieuse des ABF! (oups ! plénoasme ... )

  16. #12
    Ciscoo

    Smile Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonjour à tous,

    Pierre29, c'est pas la VMC qui est obligatoire, c'est la ventilation, ce n'est pas la même chose. Après, VMC, ventilation naturelle, on respecte ou on ne respecte pas la réglementation, tout ça, c'est une histoire de choix, de documentation et de réflexion...

    Bon courage.
    Cisco66

  17. Publicité
  18. #13
    r17777

    Re : Qu'en pensez vous ?

    c'est clair que ce racourci est souvent utilisé par les promoteur du conventionel....
    pour eux c'est pratique , ça leur permet de faire croire à leur client que c'est obligatoire , pour ne pas s'obliger eux même à trop de reflexion par la suite!!!

    je crois même que les obligation de ventilation sont obligatoire depuis le début du siècle dernier pour des raison d'épidémie.... mais aussi par ce que depuis l'avenement de la gazinière , on à laisser tomber le comduit d'évacuation des produit de combustion qu'on avait sur les cuisinière d'antant ... du coup les produits de combustion de la gazinière restent dans le volume habité ...
    j'me trompe?

  19. #14
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    En tout cas merci pour les réponses ...

    Au niveau du mur en pierre je le concevais à l'extérieur plus pour des raisons financières et pratiques ( pas d'enduit extérieur à réaliser , plus de facilité à monter les murs ) que pour des raisons esthétiques .
    Mais promis , je vais essayer de revoir tout ça .

    Au niveau ventilation naturelle ça se passe comment ? Aérer la maison tous les jours en ouvrant les fenêtres ou quelques trous d'aération par ci par là ?

  20. #15
    penzo

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Les moellons à l'intérieur seraient bien sur une meilleure solution bioclimatique. Dans ce cas, tu n'as pas forcément besoin de faire d'enduit sur les murs intérieurs donc gain non négligeable ... .
    L'apport inertiel entre des moellons et des briques creuses n'est forcément pas comparables.

    Peux-tu préciser le type de pierre (sans jeu de mot) pour tes moellons ?

    Dans la solution moellons en interne, je ne vois pas l'interêt des briques creuses.

    De l'int. vers l'ext. :
    - Moellons(40 cm),
    - 2 couches croisées de liège fixées mécaniquement sur les moellons (2*8cm),
    - enduits de chaux hydraulique puis aérienne à la main ou à la projeteuse (environ 3 cm)

    Comme le dit trés justement Ciscoo, rien ne t'empêche dans cette config de faire reposer ta charpente sur ton mur en moellons. Le liège n'a rien de structurel, c'est un simple élément isolant. Attention a bien étudier la jonction toit haut de mur/sablière afin d'éviter les ponts thermiques.

    En résumé, tu gagnes sur toute la ligne :
    - meilleur confort thermique hiver comme été avec réduction du besoin énergétique,
    - moins de matière minérale car tu enlèves l'enduit intérieur et les briques creuses,
    - et comme le dis l'ami R17777, tu pourra profiter de tes beaux moellons dans ton salon et nous inviter autour d'une bierre à les contempler,

    Pour la ventilation, tu peux utiliser :
    - les ventilations hygrométriques,
    - et/ou réparties,
    - et/ou programmables selon l'occupation,
    - naturelles,

    Il existe des posts sur le sujet, fais une recherche sur ventilation ou hygrométrique

    Dans le pen ar bed, nous n'avons pas de delta de t° trés important. Les hivers ne sont pas trés rigoureux. Si tu pars sur des matériaux sains dans ta maison, le volume nécessaire a renouveller sera bien moindre que dans les maisons conventionnelles (moins de COV).
    Toutefois, dans le pen ar bed, attention au radon qui peut sévir sur ton terrain.
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  21. #16
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    "Peux tu préciser le type de pierre "

    Ce sont des pierres provenant d'anciennes constructions qui ont été abattues lors du remembrement . En volume il y a l'équivalent de trois (petits) bâtiments . Il y a un peu de shiste et puis pour le reste je n'en sais rien , en fait je n'y connais rien .Peut être du grès ?
    Mais si tu vois comment sont construites les vieilles bâtisses du centre Finistère penzo , et ben c'est ça ...

    Concernant l'utilisation des briques , au risque de passer pour un casse c... , en fait c'est aussi pour des raisons pratiques . C'est plus facile de monter un mur qui ressemble à quelquechose de droit en se basant sur un coté qui tienne la route ...

    (et puis aussi c'est un compromis avec ma compagne qui n'a pas trop envie que je me lance là dedans , mais ça c'est une autre histoire)

  22. #17
    Ciscoo

    Smile Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonjour,

    mais c'est un vrai club de bretons par là, c'est pas possible...

    @ +
    Cisco66

  23. #18
    penzo

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Je vois le problème. Une solution que nous avons employé est d'utiliser des briques platrières sur l'extérieur afin d'obtenir un mur bien droit (nos amis belges et allemands utilisent féréquemment cette méthode). Cela va trés vite à mettre en oeuvre.

    De l'int vers l'ext :
    - les beaux moellons avec plein de calories et éventuellement des enduits chaux/terre pour la déco,
    - les plaques de liège fixées mécaniquement sur les moellons avec des chevilles : pas dur à faire et pas besoin d'être trop pointilleux(sans exagérer) avec la planéité,
    - platrières de 3 à 5 cm,
    - enduit de chaux

    avec cela, tu diminues le coût car bcp moins cher que les briques de 15/20, tu conserves l'inertie des moellons, tu contentes madame avec des beaux murs bien droit comme des I, bien respirants et tu n'as aucun pb de condensation dans tes murs.

    Au fait, as-tu déjà réfléchi à tes fondations ?
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  24. Publicité
  25. #19
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Au niveau des fondations j'envisage des fondations cyclopéennes . Après décapage du terrain , des tranchées de 50 cm de profondeur pour un mètre de large . Au fond de la grosse caillasse puis pierres et chaux .
    Mais je n'en suis qu'à l'ébauche et j'ai eu pas mal d'avis contradictoires à ce sujet .Certains préconisent le truc classique béton/ferraille mais j'aimerais éviter ça .
    Ce qui me surprend avec cette histoire de fondations , c'est qu'elles sont inexistentes dans la plupart des maisons anciennes . Dès qu'ils arrivaient à l'argile , les anciens commençaient à monter les murs sans se poser d'autres questions .
    Mais bon , je vais quand même étudier sérieusement la question .

  26. #20
    penzo

    Re : Qu'en pensez vous ?

    L'important, c'est d'arriver sur le dur. En gros, si ton terrain est directement sur la roche mère et bien pas besoin de creuser. Logique non ?
    Mais n'hésites pas à faire une étude de sol, cela t'évitera bien des déconvenues.

    Pour l'argile, attention, avec l'humidité, ca peut gonfler et donc occasionner des désordres donc faut mieux enlever cette couche d'argile. En plus, tu pourra l'utiliser pour tes enduits interieur.

    Pour les fondations cyclopéennes, va falloir retrousser les manches et faire tourner la bétonnière car pour ma part, je n'ai pas trouvé de toupies de chaux toute prête.
    Fais un rapide calcul du nbre de bétonnière nécessaires :
    1 m de large * 50 cm de hauteur * par combien de ml ?
    même avec une bétonnière de 300 l, ca fais pas mal de boulot. Au fait, pourquoi ne pas faire du 80 cm * 20 cm ?

    Pour la traction, tu peux rajouter des bambous sous forme d'échelle (d'après des études indonésiennes 500 fois plus costaux à la traction que le treillis en acier)
    "L'important, c'est de se mettre en route" Bernard Moitessier

  27. #21
    jj35

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Salut à tous,

    Citation Envoyé par penzo Voir le message
    Je vois le problème. Une solution que nous avons employé est d'utiliser des briques platrières sur l'extérieur afin d'obtenir un mur bien droit (nos amis belges et allemands utilisent féréquemment cette méthode). Cela va trés vite à mettre en oeuvre.

    De l'int vers l'ext :
    - les beaux moellons avec plein de calories et éventuellement des enduits chaux/terre pour la déco,
    - les plaques de liège fixées mécaniquement sur les moellons avec des chevilles : pas dur à faire et pas besoin d'être trop pointilleux(sans exagérer) avec la planéité,
    - platrières de 3 à 5 cm,
    - enduit de chaux
    Tiens ! Ça tombe bien... Je me suis justement demandé la semaine dernière s'il était possible de mettre la brique plâtrière à l'extérieur. J'avais posté un message ici (post 297) avant de voir mon maçon.

    Petit résumé :
    Au départ, nous étions partis pour faire une extension en monomur (brique alvéolaire de 37,5) mais, pris de quelques doutes et devant le coût au m² des devis, on s'est tournés vers une solution plus traditionnelle. En brique, avec isolation intérieur et doublage brique plâtrière ou carreau de plâtre. Je me suis alors demandé si cela aurait posé beaucoup de problème de mettre la brique plâtrière à l'extérieur.

    la configuration envisagé par mon maçon :
    - brique de 20
    - vide de 2cm environ (ce n'est peut-être pas à proprement parlé un "vide technique")
    - isolant
    - brique platrière

    Je pensais faire, de l'extérieur vers l'intérieur :
    - brique platrière
    - isolant
    (- éventuellement vide non ventilé... éventuellement ?)
    - brique de 20

    J'ai vu mon maçon mercredi soir et s'il n'exclu pas totalement la possibilité de mettre la brique plâtrière à l'extérieur il a néanmoins émis quelques réserves :
    - 1 - brique platrière plus large que si elle était posée en intérieur : double alvéole au lieu de simple alvéole (7 cm). Enfin ça, c'est pas plus mal. Il faudrait voir si je ne pourrais pas mettre ça à l'intérieur dans le pire des cas.
    - 2 - double largeur de parpaing pour le soubassement des fondations. Bon, ça je l'avais un peu prévu.
    - 3 - une technique de pose plus "pointue". Cela n'est pas courant. Lui-même ne l'a jamais fait.
    - 4 - des soucis au niveau des linteaux... encore des problèmes techniques.

    J'avais plus ou moins abandonné cette optique mais avant j'aurais aimé avoir votre avis sur ces points, notamment le point 4.

    Un autre avantage que je trouverai à isoler de cette manière vient du fait que l'isolation du toit sera sous-couverture, donc si je fait également les murs par l'extérieur ça facilitera les raccords et diminuera d'autant les ponts thermiques. Par contre j'ai peut-être un soucis de raccord au niveau du pignon et j'aurais souhaité isoler ce côté par l'intérieur ...en reprennant un peu les murs de façade bien sûr. Qu'en pensez-vous ?

    Jean-Jacques.

  28. #22
    rbobeda

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Va voir du côté de la Belgique : on y construit comme ça depuis des décennies. Le problème des linteaux se résoud avec des précadres de menuiseries larges. Il en existe dans le commerce, mais souvent en métal, ce qui est naze (surtout quand on cherche à éviter les ponts thermiques )
    Il est donc préférable de faire réaliser ces précadres en bois : un bois naturellement durable sans traitement, comme le méléze, par exemple, éventuellement du douglas, ou du bois rétifié. Ils sont scellés sur le mur porteur.
    La plupart des maison à ossature bois en sont équipées.

  29. #23
    jj35

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Citation Envoyé par rbobeda Voir le message
    Va voir du côté de la Belgique : on y construit comme ça depuis des décennies. Le problème des linteaux se résoud avec des précadres de menuiseries larges. Il en existe dans le commerce, mais souvent en métal, ce qui est naze (surtout quand on cherche à éviter les ponts thermiques )
    Il est donc préférable de faire réaliser ces précadres en bois : un bois naturellement durable sans traitement, comme le méléze, par exemple, éventuellement du douglas, ou du bois rétifié. Ils sont scellés sur le mur porteur.
    La plupart des maison à ossature bois en sont équipées.
    Salut,

    la Belgique ça risque de faire un peu loin pour moi... Tant pis !
    Si j'ai bien compris, les précadres servent à soutenir la rangée de briques au-dessus ? Tu dis que les pré-cadres en métals ajoutent un pont thermiques mais logiquement ils sont largement "dépassés" par l'isolant normalement, non ? Enfin, on perd le R de la brique platrière seulement.
    Comme j'ai moins d'1 mètre de hauteur de mur au dessus des menuiseries, ne suffirait-il pas de prendre un linteau plus large qui porte sur la brique de 20 et déborde sur l'isolant et la brique platrière ? Il faudrait peut-être mettre des "petits poteaux" en plus de par et d'autre de l'ouverture ? En fait, une sorte de pré-cadre fait maison ?

    Où alors je ne vois pas ce qu'est un pré-cadre

    Jean-Jacques.

  30. #24
    LULUX

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonsoir,

    En Belgique on utilise souvent deux linteaux par baies : un linteau porteur à l'intérieur et un linteau plus léger à l'extérieur. Ainsi l'isolation de la coulisse recouvre le linteau intérieur et supprime les ponts thermiques. Cette isolation et le dormant des huisseries sont jointifs. Alors pas de pont thermique

    Tu peux sans doute faire la même chose d'autant que tes linteaux ne porteront pas grand chose si j'ai bien suivi. Avec tes platrières de 3 à 5 cm tu pourrais par exemple poser des linteaux métalliques, avec les 7 cm que recommande ton maçon tu as plus de choix.

    Pour les précadres tu peux oublier : la meilleure solution est de constituer des battées avec le mur extérieur. Par exemple pour un jour de 100 * 180 tu tailles 110 * 170 à l'intérieur. De cette façon tu obtiens un débord de 5 cm sur tous les côtés. Ce débord permet d'ancrer solidement les chassis en les y appuyant. Ensuite il n'y a plus qu'a soigner la jonction chassis / isolant. C'est plus étanche et durable que les précadres surtout en climat venteux et humide ( 35 )...

  31. Publicité
  32. #25
    rbobeda

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Là je ne comprends pas bien comment tu fais pour préserver l'isolant. Ou alors ça ne marche que pour des épaisseurs d'isolant très faibles (genre 5-6 cm)
    Sinon, comment se passer de précadre ? Typiquement, avec 12 cm d'isolant, par exemple ?
    Quant aux problèmes d'étanchéité des précadres... si c'est bien monté, c'est certainement un des meilleurs systèmes, autant à l'air qu'au vent, car on scelle le bloc fenêtre+précadre en une seule fois, ce qui permet de parfaitement ajuster le cadre à la fenêtre en atelier et de monter le tout sur joints souples. La durabilité... ben dépend beaucoup du bois choisi, c'est sûr. Avec du rétifié, il y a quelques décennies de tranquillité.

  33. #26
    Ciscoo

    Smile Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonjour à tous,

    SVP, pourriez vous mettre un petit schéma en pièce jointe pour que tout le monde comprenne vos histoires de double-murs, lintaux, précadre... Merci d'avance

    @+
    Cisco66

  34. #27
    LULUX

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Bonjour,

    En belgique le plus souvent on met 4 à 6 cm d'isolant (genre PUR) dans la coulisse ce qui permet de travailler sans précadres. Ca permet de respecter les normes locales qui sont bien insuffisantes de mon point de vue comme je pense de tous les membres de ce forum. C'est sûr que pour isoler plus il faut des précadres. J'aurais sans doute dû préciser mon propos en fonction des épaisseurs d'isolant, autant pour moi .

    Pous le schéma je ne suis pas équipé, mais c'est vrai qu'un simple schéma vaut souvent mieux qu'un long discours...

  35. #28
    Pierre29

    Re : Qu'en pensez vous ?

    J'ai donc revu ma copie et suis arrivé au schéma suivant :
    De l'intérieur vers l'extérieur ,
    moellons 32cm
    laine de bois ou liège 8cm
    briques 20cm
    enduit chaux .

    Est ce que ça tient la route ?

    La solution de prendre des briques de 5 ou 7 cm ne me convient pas parceque cela m'oblige à construire le mur en pierre avant et cela va me prendre un temps fou . Je préfère donc monter le mur en brique et m'aligner dessus pour monter les pierres .

    Dans ce shéma , à quel niveau doivent se poser les ouvertures ?

  36. #29
    jj35

    Re : Qu'en pensez vous ?

    Salut,

    Citation Envoyé par Pierre29 Voir le message
    J'ai donc revu ma copie et suis arrivé au schéma suivant :
    De l'intérieur vers l'extérieur ,
    moellons 32cm
    laine de bois ou liège 8cm
    briques 20cm
    enduit chaux .

    Est ce que ça tient la route ?

    La solution de prendre des briques de 5 ou 7 cm ne me convient pas parceque cela m'oblige à construire le mur en pierre avant et cela va me prendre un temps fou . Je préfère donc monter le mur en brique et m'aligner dessus pour monter les pierres.

    Dans ce shéma , à quel niveau doivent se poser les ouvertures ?
    Le plus simple, c'est de les poser à l'intérieur de ton mur de brique. Tu recouvriras le dormant avec les pierres par la suite.

    Citation Envoyé par Pierre29
    Je préfère donc monter le mur en brique et m'aligner dessus pour monter les pierres.
    Donc, du coup, ta construction revient à faire une maison en brique "standard" avec l'isolation par l'intérieur et avec de la pierre comme parement (et plus).

    Pour LULUX et rbobeda :
    Merci pour vos conseils. Effectivement Ciscoo, un schéma cela aiderai bien.
    Je pense que je vais poser mes chassis sur l'extérieur de mon mur de 20. Mon isolation sera en 100 (peut-être 120) ... Je sais c'est un peu limite, mais à côté, des murs existant de 70 cm en pierres non isolé sur toute une partie...
    Ensuite je cacherais le chassis par la plâtrière dont une perpendiculaire au mur. Au niveau isolation je ne sais pas trop encore.
    Le problème c'est que je suis un peu pris par le temps...

    Jean-Jacques

  37. #30
    rbobeda

    Re : Qu'en pensez vous ?

    En effet un petit schéma serait le bienvenu : la maison ne reculant devant rien je l'ai mis ici.
    http://www.architecturenaturelle.com/pdf/detail.pdf

    En fait il y a deux solutions : doublage extérieur brique comme on le fait traditionnellement en Belgique, avec isolant entre les deux. J'ai cependant rajouté le précadre, utile si on part sur plus de 4 ou 5 cm, ce qui ne me semble pas du luxe, Lulux
    J'en ai profité pour décrire rapidement la partie enterrée du mur et la jonction avec le terre-plein, qui me semble être la solution à adopter dans le cas d'une construction bioclimatique, et quand c'est techniquement possible bien sûr. Les limitations : on obtient un mur très large, donc on se limite en épaisseur d'isolant. L'ensemble du mur doit tenir la semelle de fondation, qui est en général de 50 cm (largeur de pelle). Il faut donc être vigilant quand à la parfaite implantation des fondations. Il est également intéressant d'utiliser un béton hydrofuge pour les semelles (ou plutôt pour maçonner le premier rang de moellon) de manière à créer un rupture de capillarité. A l'intérieur, un hérisson isolé sera le top en terme d'inertie.

    L'autre solution, ben c'est la même chose, mais on ne s'embête pas avec la brique de parement. On colle/cheville (plastique) directement l'isolant sur la brique en deux couches croisées, ce qui peut permettre d'en mettre plus. On finit avec un enduit mince. On simplifie donc pas mal de choses, notamment le contreventement du mur de brique de parement, qui obligera parfois à passer des crochets sur le mur porteur (=ponts thermiques). Les limitations : trouver quelqu'un pour le faire

    Dans les deux cas, il convient d'isoler les soubassements jusqu'à la semelle de fondation. Les fenêtres se posent bien sûr au nu extérieur du mur porteur. Le précadre peut permettre de les poser un peu plus loin, au niveau de l'isolant. On peut aussi imaginer un précadre non traversant, qui ne servirait qu'à la protection de l'isolant dans le cas du mur de parement, la menuiserie serait alors scellée sur le porteur (méthode Lulux voir avant). Reste à étanchéifier tout ça proprement.
    Dans tous les cas, l'ouverture à 180° des battants n'est cependant pas possible.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. tester vous même la pollution de votre véhicule, qu'en pensez vous?
    Par mathildeprim dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 24
    Dernier message: 21/07/2015, 15h59
  2. Qu'en pensez vous ?
    Par Youry dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 9
    Dernier message: 25/04/2007, 17h22
  3. Quelques sujets de TIPE... Qu'en pensez-vous ? (mais vous me les piquez pas hein !?)
    Par Calvin1402 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/09/2005, 22h38
  4. Qu'en pensez vous ?
    Par Concombre des mers dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/01/2005, 20h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...