Répondre à la discussion
Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 125

Puits canadien : déjà dépassé ?



  1. #31
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?


    ------

    Citation Envoyé par polo974 Voir le message
    truc-euro-dollar++.

    Bref du pehd 6 bar suffit, 1€/m en 32.
    Un vieux radiateur de voiture (pas de problème pour le débit...) avec un ventilo de vmc.
    et autre...

    ...
    Eh eh , c'est ce qu'a fait un de mes amis , il avait immergé un gros rouleau de PEHD dans un puits , et a relié ce circuit à un radiateur de voiture ...eau à 15°C ..

    hélas il a oublié - comme toi d'ailleurs - un détail important ...

    le delta des T° entre eau et air est trop peu élevé pour rentabiliser un seul radiateur - et mon ami a dû l'admettre après essais - il faut brancher au moins 4 radiateurs en série ...pour explotier la faible différence de t° air-eau..

    l'eau d'un moteur avoisine les 100°C et l'air ambiant les 25°C...soit un delta de 75°C ..

    alors entre l'eau a 15°C et l'air extérieur en hiver à 5°C ...il faudrait un échangeur surdimensionné - j'ai ici les abaques de rendement et des courbes débit-dimensions -qui indique un échangeur à ailettes monstrueux ..et au prix ..

    d'ou l'intérêt du PC avec sa très grande surface d'échange ...

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    r17777

    Cool Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par David7578 Voir le message
    D'ailleurs, ça fait peine à le dire, mais le PassivHaus fait appel à de la géothermie électrique pour combler le petit manque éventuel... Ca dépend bien entendu du climat (plus froid en allemagne en général) et des choix du constructeur... ainsi que des ressources locales disponibles.

    @+
    marrant tien ... pourtant en allemagne les centrales thermique sont bien plus présentes!!
    Alors bjr l'écobilant co2 du kwh élec de la géothermie allemande!

    Citation Envoyé par Olivier Sidler du cabinet Enertech
    http://www.travaux.com/dossier/const...hanger%BB.html

    Une fois très bien isolée, la maison la plus écologique doit songer à son système de chauffage. Celui qui est le plus neutre du point de vue environnementale est le chauffage au bois.
    Et c'est aussi rudement rigolo d'investir dans une géothermie pour faire des appoints.... un peu comme si j'avais besoin d'un 4x4 à pot catalitique et norme pollution euro5 pour aller chercher mon kg de sardine chez le poissonier à 500m! arf!

    avez vous vu la sois disante première maison labéliser minergie en france sur la revue la maison écologique (dec 2007 janv 2008)?

    Citation Envoyé par La maison écologique
    consommation chauffage 14kwh/m2.an
    ( maison super isolée... je passe les détails )
    Equipée panneaux solaire, thermique, photovoltaïque, pompe à chaleur et vmc ... le prix au metre carré atteint tout de même 2500 euros!
    oui 2500 euros le m2 c'est donc pas dans la fourchette de prix qu'impose le label en question !! donc la maison en question n'est pas minergie ! dommage que la revue ne soit pas aller jusqu'au bout de son allusion...
    et au fait ce sont des Kwh ep ou finaux ? par ce qu'avec une pac on peu bien tricher sur ce plan ...

    bon allé , encore un grand merci à tous ces labels, et bobo, qu'oublient de s'adresser au commun des mortels !


    Citation Envoyé par plurielle Voir le message

    Amusant, non, de constater que les personnes qui hurlent ici contre les pompes à chaleur, en possèdent tous une chez eux ? ; - )))))))
    mouaiii !!
    faut pas tous mélanger Plurielle ...
    c'est pas le système thermodynamique que nous dénonçons mais son usage abussif massif , et surtout au nom de valeures qu'il ne sert même pas ! l'écologie et l'économie!

    Dans ta logique, reproches nous aussi tant qu'à faire d'avoir des lampes basse conso , des ordis (portables) , etc ... puisqu'ils consomment encore actuellement de l'électricité non renouvelable ...

    Nan là franchement je trouve ta remarque grossières, sans valeur et sans intérêt... ###

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message

    Le principe: on enfouit dans le sol quelques dizaines de mètres d'une canalisation robsute mais assez fine, contenant une "saumure" (en fait un liquide qui ne gèle pas). Le fluide circule en circuit fermé dans cette canalisation, et est généralement enfoui autour des fondations de la maison (donc, moins de travaux de terrassement qu'avec un puit canadien). Le fluide aboutit dans un échangeur de chaleur où il réchauffe l'air entrant du système de ventilation.
    c'est un peu comme si je faisais une combinaison chauffante qui irait prendre la chaleur autour (limite dedans) mes chaussures ... , je trouve ça moyen et très douteux comme utilisation, donc j'émets les même réserves que Yogourth sur ce principe , ou du moins cette utilisation précise ...

    ça en dit long sur le sérieux de promoteur de ce truc je pense ...
    mais par contre ça ne disqualifie pas pour autant le truc en question...

    Citation Envoyé par Yoghourt Voir le message

    Avec un échangeur géothermique (à air ou à eau), l'air sortant ne peut en aucun cas dépasser la température du sol.
    Pour être plus précis, et bien différencier le système thermodynamique (echangeur thermodynamique donc) du système simple échangeur.

    un échangeur thermodynamique permet de réchauffer un fluide à une t° au delà de celle du réservoir de calorie qd il s'agit de chauffer un local ou un objet, et permet de refroidir un fluide à une t° inférieur à son déversoir à calorie qd il s'agit de refroidir un local ou un objet.
    il y'a donc une notion de forçage de la nature ...

    un échangeur simple ne peut réchauffer le fluide qu'à une t° inférieure à celle du réservoir à calorie ou presque la même qd il s'agit de réchauffer un local ou un objet, et ne peut refroidir ce même fluide qu'à une t° supérieur à celle du déversoir à calorie qd il s'agit de rafraîchir un local ou un objet.

    on est donc limité par la notion naturelle "des vases communicants".


    bon, pour en revenir à ce système puit canadien à saumure, je me pose qd même la question de l'interet éconologique d'un tel chantier pour une maison passive ... ou même basse énergie ...
    dans des contrés type climat continental , avec des T° bien basses en hiver et bien hautes en été , peut être ...

    Dans des climats un peu moins continentaux comme l'est majoritairement la france ou encore des climats océanique comme celui que nous avons ici en Bretagne et qu'ont bcp de français dans d'autres secteurs .. je ne pense pas que ce soit un investissement prioritaire en terme de rentabilité éconologique ... ni même, peut être vraiment rentable éconologiquement parlant.

    Une fois encore .. c'est à évaluer au cas par cas ..

    alors peut être que la question de départ devrait être un peu reformuleée.

    "puis canadien un système parfois dépassé? où et dans quels cas?"
    Dernière modification par Philou67 ; 21/12/2007 à 10h32.

  4. #33
    Stek_p

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...il faudrait un échangeur surdimensionné - j'ai ici les abaques de rendement et des courbes débit-dimensions -qui indique un échangeur à ailettes monstrueux ..et au prix ..

    d'ou l'intérêt du PC avec sa très grande surface d'échange ...
    Ok mais un PC reste asser complexe a mettre en oeuvre si on a pas de sous sol (regard ... etanche en plus dans mon cas)
    Si tu as des abbaques pour verifier tous ca c'est cool ... admetons que je parte sur un caison en bois (isolé biensur) dans lequel je place 4 radiateurs de voiture trouvé a la casse le flux d'air va donc se rechauffé etre rechauffé en sortie du caison?
    Il suffit d'un simple circulateur pour faire circuler le fluide (liquide special ou eau + anti gel ???)
    Je ne sais pas si c'est possible mais on peut prendre un circulateur 12v et alimenter au solair le jour et elec la nuit?

  5. #34
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Hélios présente son échangeur géothermique à eau glycolée.
    L'échangeur de chaleur semble très performant
    Hélios SEWT-W
    Température échangeur hiver 8°C
    Température entrée air hiver -12°C

    Température sortie air hiver 7°C à 150m3/h
    Température sortie air hiver 6°C à 200m3/h
    Pompe modulante 45/35/25W

    Netec CWK-200
    Température échangeur hiver 8°C
    Température entrée air hiver -12°C

    Température sortie air hiver 2°C à 150m3/h
    Température sortie air hiver 1°C à 200m3/h
    Pompe modulante 60/45/30W (Grundfos UPS 25-40)

  6. #35
    aligator427...

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    bonsoir reglis06,aurais-tu une idée de ce que peut coûter ce bidule
    par hazard?

  7. #36
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Aucune idée

    Le SEWT devrait être proposer au même prix que le LEWT soit 2250€ HT

    Documentation commerciale (en français)
    Documentation technique

  8. Publicité
  9. #37
    m3dps

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Merci Reglis pour cette information et ce lien !

  10. #38
    m3dps

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    je me demande pourquoi les chefs de produits et commerciaux en France ne relancent pas leur futurs clients ?
    deux ans de contacts.
    deux ans de devis.
    deux ans d'approche.

    deux ans d'optimisation...

    ouai... c'est trops pour une maison .

  11. #39
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par Stek_p Voir le message
    Ok mais un PC reste asser complexe a mettre en oeuvre si on a pas de sous sol (regard ... etanche en plus dans mon cas)
    Si tu as des abbaques pour verifier tous ca c'est cool ... admetons que je parte sur un caison en bois (isolé biensur) dans lequel je place 4 radiateurs de voiture trouvé a la casse le flux d'air va donc se rechauffé etre rechauffé en sortie du caison?
    Il suffit d'un simple circulateur pour faire circuler le fluide (liquide special ou eau + anti gel ???)
    Je ne sais pas si c'est possible mais on peut prendre un circulateur 12v et alimenter au solair le jour et elec la nuit?
    oui , 4 ou 5 radiateurs de voiture branchés en série sur le flux d'air devraient convenir

    sachant que ce genre de radiateur est optimisé pour refroidir de l'eau du moteur à 90°C avec de l'air à 25~30°C sous un débit de environ 1000M3/H ...(soit un delta de 65 à 80°C)

    tu comprendras qu'un seul ne suffira pas à préchauffer un volume par heure de 150m3/h d'air de 0°C à 12°C avec de l'eau à 14°C circulant sous un faible débit (25W)

    alors ok pour 3 ou 4 , remplis avec de l'eau glycolée , vase d'expansion , etc ..pour un système comme celui de Hélios : mais il faudra tout de même creuser des tranchées de 2m de profondeur ou plus...pour placer les tuyaux de PER + sable ..

    en plus tu as deux échangeurs avec chacun leur propre rendement : terre-eau et puis eau-air ...

    bref , aussi compliqué qu'un simple PC , non ?

    il est vrai que les tuyaux d'eau passent partout dans la maison , mais il faut de la place pour un caisson volumineux et isolé en plus du caisson de vmc ...

    Bon courage , et ne fais pas comme mon ami qui s'est contenté d'un petit radiateur de chauffage d'auto ..au rendement très ridicule ...

  12. #40
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par m3dps Voir le message
    je me demande pourquoi les chefs de produits et commerciaux en France ne relancent pas leur futurs clients ?
    +1

    Merci surtout à Sagittarius et son excellent site


    Comme à son habitude HELIOS propose le kit SEWT au détail,
    1. SEWT-W : Module échangeur de chaleur
    2. SEWT-H : Module hydraulique et régulation
    3. SEWT-E : Capteur géothermique
    Au sujet de ce dernier, REHAU propose le RAUGEO PE 100 (celui qu'utilise HELIOS ?) mais aussi le RAUGEO PE-Xa qui permet de réutiliser le déblais
    La documentation est vraiment très intéressante...

    @+

  13. #41
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par reglis06 Voir le message
    +1

    La documentation est vraiment très intéressante...

    @+
    Documentation très intéressante en effet

    Question qui tue : combien de ml de tubes PER ( diam 20mm pour l'eau glycolée) faut-il enterrer à la place d'un tube de PPE 200mm de diam d'un puits canadien /provencal ???


    Puisque vous avez pris votre calculette , dites moi quelle est la surface d'échange terre/paroi du tube pour 1 mètre linéaire dans les cas suivants :

    tube 200mm = 0.628 m2 par ml

    tube 20mm = 0.0628 m2 par ml

    et pour 60ml ??

    cas du tube de puis canadien à air : 60x0.628= 37.7 m2 de surface de contact air/terre direct au niveau des parois

    clin d'oeil à alligator : ces 37.7m2 correspondent peu ou prou à la surface totale des parois d'un garage de 6 x 3 m enterré à 3m de profondeur ..eh eh eh ..

    cas du tube à eau glycolée : 60x0.0628 = 3.77 m2

    soit dix fois moins MAIS attention !!!!!!:

    il faut encore acheminer l'eau vers le deuxième échangeur ( air-eau ) via un circulateur !!

    et quid de sa surface d'échange ?

    D'après les abaques , et pour une différence de t° très faible ( 10 à 12°C) entre l'eau glycolée après passage dans la terre , et l'air à 5°C , il faudrait surdimensionner l'échangeur à ailettes d'un côté et multiplier les longueurs de tube PER REHAU pour optimier les échanges

    désolé de doucher votre bel enthousiasme .

    La vraie seule manière d'exploiter l'eau glycolée comme récupérateur de calories dans la terre est soit de prendre une PAC (horreur ) pour augmenter la différence de t° aussin bien côté echangeur air/eau que côté tubes PER/terre ..

    soit de mettre des tubes de PER de 100 à 120mm de diam remplis d'eau glycolée pour augmenter cette damnée surface d'échange ...

    De toutes façons , les tubes REHAU ont surtout été au début optimisés pour les planchers chauffants et les forages géothermiques utilisant une PAC...et des industriels malins voudraient tuer le PC pour vendre leur matériel ... non ???


    a plus et bonne réflexion !

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    oui , 4 ou 5 radiateurs de voiture branchés en série sur le flux d'air devraient convenir
    :
    j'oubliais l'autre élément important :

    la longueur nécessaire de tubes PER au contact de la terre , c'est à dire au final la surface d'échange eau/terre à travers la paroi du PER ..

    OK s'il s'agit d'un serpentin de 80 ml immergé au fin fond d'un puits à 10m de profondeur ou noyé dans une fondation de béton ( environ 4 à 5 m2 d'échange )

    mais pas ok pour un contact terre/per , surface trop faible comparativement à un PC , il faudrait enterrer plus de 200ml ..

    Citation Envoyé par plurielle Voir le message
    m3dps,

    Le "soleerdwärmetauscher" (échangeur à saumure, en français?) n'a rien à voir avec une pompe à chaleur.

    c'est un tuyau (100 m) enterré ......

    - travaux de terrassement nettement moins importants...

    100ml de tuyau à saumure : terrassements important quand même puisqu'il faut l'enterrer à la même profondeur ..


    c'est plus du double qu'il faudrait enterrer pour arriver à égaliser la surface d'échange "air/terre" d'un puits canadien avec ses 160mm de diam ..

    quant à l'échangeur , voir plus haut mes remarques sur le dimensionnement nécessaire des tubes à ailettes ..pas si simple ..cf abaques de dimensionement ...
    Dernière modification par Philou67 ; 10/12/2007 à 09h09. Motif: Fusion de 3 messages consécutifs du même auteur

  14. #42
    Stek_p

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Salut heracles, si je reprend ton calcul pour un PC avec tuya de 160 sur 30m
    Surface d'echange=pi*0.16*30=15m2

    Si je souhaite faire pareil avec de l'eau glycone avec un tuyau pehd 32mm a 1euro/m(vu page 2 de ce poste)

    S=pi*0.032=0.1m2 pour 1 metre donc pour avoir 15m2 il faudrait 150m de tuyau

    Je pense que ces 150m de tuyau coute beacoup moins chere que 30m en 160mm non?
    tu dis:
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    OK s'il s'agit d'un serpentin de 80 ml immergé au fin fond d'un puits à 10m de profondeur ou noyé dans une fondation de béton ( environ 4 à 5 m2 d'échange )
    mais pas ok pour un contact terre/per , surface trop faible comparativement à un PC , il faudrait enterrer plus de 200ml ..
    :
    Si je place ces 150m de tuyau dans mes fondations est ce que ca marcherais?
    Comme ca, pas besoin de creuser en plus?
    Merci

  15. Publicité
  16. #43
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par Stek_p Voir le message
    Si je souhaite faire pareil avec de l'eau glycone avec un tuyau pehd 32mm a 1euro/m(vu page 2 de ce poste)
    un € le ml ??? c'est un tuyau d'arrosage ? sur le catalogue de frans bonhomme c'est 180 € les 100ml en 25 mm de diam ( tube PE spécial géothermie pour eau glycolée ) et un tube PER spécial plancher chauffant diam 32 + 512 € les 50ml ...

    tu oublies qu'il faut ajouter un gros échangeur de chaleur+ circulateur+ purge+ vase d'expansion ... +caisson et piquages ..l'ensemble .à intercaler entre l'entrée d'air neuf et la vmc DF combien le tout ??
    Dernière modification par Philou67 ; 10/12/2007 à 17h09. Motif: EDITION DES QUOTES

  17. #44
    Stek_p

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Ok j'avais pas verifier les dires ....

    Effectivement ca fait un peu... plus cher.
    Il faut approfondir le truc....

    Mais pour en revenir sur la position des tuyau s'ils sont placés dans les fondations tu pense que l'echange se ferait bien?
    Les fondation se trouveraient entre 60 et 150cm de profondeur.
    Merci

  18. #45
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    plutôt à 1.50m c'est le mieux , et noyés dans la couche de propreté du béton , veiller à ce qu'il n'y ait aucun raccord ni pliure exagérée ...

    mettre plusieurs tubes PE en parallèle , les collecteurs "départ et retour" étant accessibles depuis la cave ou le sous-sol pour nettoyage de chaque tuyau le cas échéant ..

    mieux vaut mettre 200ml..surtout si le volume habitable est important ...

    hélas je n'ai pas de rapport de performances entre les PC canadiens vs ces systèmes à eau glycolée mais les faibles écarts de t° imposent de très bien mettre en oeuvre les divers composants : échangeur correctement dimensionné , circulateur à 2 ou 3 vitesses , minimum de pertes de charge ,by pass pour l'été par-dessus l'échangeur de la VMC DF ..

    n'oublies pas qu'avec l'eau glycolée , on a deux échangeurs en fait : le 1er étant au niveau du béton/eau glycolée et le deuxième au niveau du caisson : eau glycolée / air neuf , chacun avec leur propre rendement

    contre la simplicité du puits canadien qui est un échangeur /tuyau réparti tout le long de la tranchée ..

    sans parler de l'autre variante de PC qui est le tunnel de galets
    (cf maison brugeille)
    Dernière modification par Philou67 ; 11/12/2007 à 07h32. Motif: SUPPRESSION CITATION INUTILE

  19. #46
    Stek_p

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    sans parler de l'autre variante de PC qui est le tunnel de galets
    (cf maison brugeille)
    Peux tu m'en dire plus sur le tunnel de galet?
    On enterre des galet dans une tranché de X metre a 2m de profond et on entour ces galet d'un geotextil et on referme la traché?
    Dnas ce cas il n'y a plus de souci de condensation ni de pente a maitriser ?
    Une bouche d'aspiration d'un coté et un extraction a l'autre bout quelle set la taille des galet pour que l'air puisse facilement pasée?
    merci

  20. #47
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    REHAU AWADUKT
    REHAU AWADUKT DN200 x 0.186 x 1 = 0.584m²
    40ml à 200m3/h (source REHAU)

    Tair, entrée +30° C Tsol +12° C
    Tair, sortie +16° C
    ΔTété = 14° C

    Tair, entrée -15° C Tsol +7° C
    Tair, sortie +2° C
    ΔThiver = 17/19° C

    HELIOS SEWT-W
    HELIOS SEWT-E DN32 x 0.026 x 1 = 0.082m²
    100ml à 200m3/h (source NETEC)

    Tair, entrée +28° C Tsole +12° C
    Tair, sortie +14° C
    ΔTété = 14° C

    Tair, entrée -12° C Tsole +8° C
    Tair, sortie +7° C
    ΔThiver = 19° C

    Certes ce sont des données fabricant mais tout de même

    Il doit être possible de calculer la longueur de tube pour que l'eau en sortie soit à la même températeure que le sol...

  21. #48
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par reglis06;[B
    HELIOS SEWT-W[/B]
    HELIOS SEWT-E DN32 x 0.026 x 1 = 0.082m²
    100ml à 200m3/h (source NETEC)


    Tair, entrée +28° C Tsole +12° C
    Tair, sortie +14° C
    ΔTété = 14° C

    Tair, entrée -12° C Tsole +8° C
    Tair, sortie +7° C
    ΔThiver = 19° C

    Certes ce sont des données fabricant mais tout de même

    Il doit être possible de calculer la longueur de tube pour que l'eau en sortie soit à la même températeure que le sol...
    Ben dis donc

    200M3/h d'air dans un si petit diamètre et sur 200ml !!!

    c'est un aspirateur de 2000w (avec 2500mm de colonne d'eau de dépression ) qui permet ce débit ou quoi ????????????????

    et même si c'est de l'eau , ben , sacrée puissance qu'il faut pour une pompe ..pin pon pin pon ..c'est les pompiers ...


    ca fait peur si c'est le fabricant qui dit de telles âneries ..

    courage , fuyons !!!

  22. Publicité
  23. #49
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Alalalala

    200m3/h pour la ventilation...

  24. #50
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par reglis06 Voir le message
    Alalalala

    200m3/h pour la ventilation...
    alors quelles dimensions pour ce sacré échangeur qu'il faut pour l'échange air-eau. ?

    j'ai des doutes ..les abaques que j'ai consultés me donnent le frisson vu la taille nécessaire pour un si faible écart de T° entre eau et air ..un ventilocovecteur de mon bureau fonctionnant avec de l'eau à 35°C voire plus a déjà une taille respectable ....et mon bureau ne fait que 15m2 ... c'est vrai que c'est pour chauffer ...

    mais si l'eau venant du réseau enterré se trouve à 12°C , il faut tout de même un gros échangeur pour que l'air neuf soit porté de 5 à 10°C ...
    c'est pour cela qu'une PAC est souvent conseillée pour augmenter le delta et donc le rendement dans les échanges

  25. #51
    etpourquoipas

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    si déjà on prend la peine d'enterrer un tuyau dans son jardin, alors la meilleure solution est d'enterrer deux circuits parallèles simultanés:
    - un circuit A en tube cuivre
    - un circuit B en tube plastique PE.

    Le circuit A contient du gaz, couplé à une PAC on atteint un COP système total de 7, c'est un bon COP car il n'y a pas de pompe de circulation pour le gaz.
    La PAC ne sert qu'à chauffer la maison et/ou l'ECS.
    En été, c'est le circuit B dans lequel circule de l'eau qui sert à raffraîchir la maison, soit par diffusion d'air(on est alors dans le cas du SEWT), soit par plancher rafraichissant.


    Je partage l'avis d'herakles que pour tirer des calories, le deltaT n'est pas très important sauf par grands froids, en revanche pour tirer des frigories en cas de canicule, le SEWT convient. Il n'y a pas de mystère, c'est comme un PC: en intersaison il est moins performant qu'en situations thermiques extrèmes.

  26. #52
    reglis06

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Je commence à avoir des doutes...

    HELIOS SEWT-W
    Teau, entrée +8° C ΔThiver = 19° C

    HELIOS WHR 200 (batterie eau chaude)
    Teau, entrée +80° C ΔThiver = 49° C


    Tair, entrée +28° C Tsole +12° C
    Tair, sortie +14° C
    ΔTété = 14° C
    Comment un échangeur à 12° C arrive-t-il à faire chuter la température de plus de 14° C

  27. #53
    zeblondin

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Ben si l'échangeur est dimmensioné pour fonctionner dans ces conditions pourquoi ne serait-ce pas possible?

    il m'a l'air pas mal moi ce truc helios, pas de soucis de pose de problèmes de condensat, de radon, et pas d'entretient a part changer le filtre de temps en temps.

    le seul bémol se sont les quelques W supplémentaires du a la pompe, pour moi c'est le problème majeur, de ce type de système

    Je crois que le kit coute dans les 2800€ environ (bon ok ca peut etre un autre inconvenient)

  28. #54
    ecoenergie

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    le seul bémol se sont les quelques W supplémentaires du a la pompe, pour moi c'est le problème majeur, de ce type de système

    Je crois que le kit coute dans les 2800€ environ (bon ok ca peut etre un autre inconvenient)
    J'ai reçu un devis pour un kit Helios à 2786 € mais j'ai trouvé ce site qui le propose à 1719 € (port en sus à priori 27,60 €).

    C'est compétitif par rapport à un équipement de PC à air (pas PC avec matériel de récup).

    Pour ce qui est de la consommation un PC air utilise aussi un ventilateur qui consomme aussi quelques watt.

  29. Publicité
  30. #55
    etpourquoipas

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Voici une thèse où ils ont testé un SEWT en 2000, donc on peut espérer que celui d'Helios actuel soit plus performant:

    http://www.nei-dt.de/Downloads/Lueft-Studie.pdf

    En &4.5.5, on lit les COPs du SEWT de l'époque:
    - 4,7 en période hivernale pour préchauffer l'air extérieur
    - 2.8 en période estivale pour rafraichir l'air extérieur.
    Ce sont des COPs sur l'ensemble de la saison.

    Intéressant également le COP d'une VMCDF en période hivernale pour maintenir les calories dans la maison: 16.3 !

  31. #56
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Un nouveau message de r17777 a été posté : ici

    Citation Envoyé par r17777 Voir le message
    un échangeur simple ne peut réchauffer le fluide qu'à une t° inférieure à celle du réservoir à calorie ou presque la même qd il s'agit de réchauffer un local ou un objet, et ne peut refroidir ce même fluide qu'à une t° supérieur à celle du déversoir à calorie qd il s'agit de rafraîchir un local ou un objet.

    on est donc limité par la notion naturelle "des vases communicants".
    Tout dépend du type d'échangeur, je me suis fait avoir moi aussi. En fait, la notion de "vases communicants" est valable localement, mais lorsque des fluides se déplacent à contre courant, cette règle n'est plus valable de bout en bout : il est en effet possible d'obtenir des rendements > 50%, c'est ce que font très bien les VMC double flux : la température de l'air neuf insufflé est supérieure à la moyenne des températures de l'air extrait et de l'air neuf extérieur.
    Si je remet la main sur mon calculateur, je posterais le fichier qui permet d'obtenir le rendement d'un échangeur à flux croisé.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  32. #57
    r17777

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par philou67
    Tout dépend du type d'échangeur, je me suis fait avoir moi aussi.
    Ha ?!

    si t'as une explication plus ou moins graphique sur un lien quelconque je serait grandement intéréssé....

    ça expliquerait peut être aussi le principe des canons à air comprimé qui font un sacré froid ... c'est ce qu'on utilisait qd je bossais dans les explosifs ( ), pour eviter que les pièces métaliques à sertir ne chauffent trop lors du sertissage et fassent exploser le propergole ....

    j'avoue qu'à l'époque , personne à sû répondre à ma question sur le fonctionnement de ses petits "modules étranges" , et tout le monde s'en foutait ...
    Dernière modification par Philou67 ; 21/12/2007 à 12h02. Motif: Raccourci de citation

  33. #58
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    En fait, localement, tu peux appliquer la règle. Donc si tu découpes ton échangeur en petites cellules, dans chaque cellule tu applique ce principe, mais quand tu mets les toutes les cellules en série, tu vois que la température crois assez vite. Par contre, dans ma feuille de calcul, dès que l'on diminue le rendement d'une cellule élémentaire, le rendement global chute vertigineusement. Bon faut dire aussi que j'ai pris des grosses cellules, et qu'en fait, il faudrait faire des calculs aux limites (c'est à dire avec une taille de cellule tendant vers 0) et intégrer l'ensemble.
    Fichiers attachés Fichiers attachés
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  34. #59
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Super , merci philou !!

    aurais -tu la même chose pour dimensionner les batteries d'échange air-eau en focntion des T° des fluides en contre courant (air/eau

    j'ai perdu d'aileurs une doc semblable qui me servait à dimensionner mes installations ...

  35. #60
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Puits canadien : déjà dépassé ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Super , merci philou !!

    aurais -tu la même chose pour dimensionner les batteries d'échange air-eau en focntion des T° des fluides en contre courant (air/eau

    j'ai perdu d'aileurs une doc semblable qui me servait à dimensionner mes installations ...
    Te te te... ces données se basent sur la simple règle que chaque cellule à pour température la moyenne de ces voisines, multiplié par un rendement "arbitraire" (ici de 100%).
    Il ne tiens pas compte de la thermodynamique des fluides, et encore moins de la géométrie réelle de l'échangeur (par exemple, le déplacement de l'air dans l'échangeur provoque sans doute des zones en surpression et des zones en sous-pression qui influent localement sur l'échange calorifique).

    Donc non, je n'ai rien de tel. Je voulais juste mettre en évidence qu'à contre courant, les rendements théoriques peuvent dépasser 50%, ce que la pensée humaine semble avoir du mal à admettre (car effectivement, en régime statique, deux corps stabiliseront à l'égal leur niveau d'énergie).

    Je peux mettre en ligne le fichier de calcul si tu veux.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

Page 2 sur 5 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Puits canadien
    Par claude27 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 86
    Dernier message: 01/03/2018, 16h13
  2. Puits canadien ?
    Par popo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1328
    Dernier message: 21/02/2015, 14h02
  3. puits canadien et radon
    Par amallain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/04/2007, 22h01
  4. Puits canadien?
    Par USSOA dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/02/2006, 16h30
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...