Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Impac du VS sur l'isolation



  1. #1
    taratata38

    Impac du VS sur l'isolation


    ------

    Bon voila juste une question technique que je ne maitrise pas.

    Quand j'ai fais ma maison , j'ai du la faire sur un VS semi enteré , la partie ouest étant completement enteré , et les autres parties sortent de la terre de maniere différentes (ratrapage de la pente du terrain.)

    Ce que je ne sais pas quantifié , c'est le pont thermique que reprensente le VS (, en bloc à bancher rempli de béton,) en effet le mur de soutainement est en contact avec la dalle (reprise de feraillage et linteau périphérique) et j'ai fais la betise de ne pas isoler le pourtour de la dalle , le béton de celle ci est en contact direct avec l'air ambiant.

    Je dois apporter des modifications à mon isolation , et j'aimerais savoir a quel point ce pont thermique est importans , si je l'isole , dois je isoler aussi la partie enteré , sous quel profondeur....

    L'entré du VS est ouverte sur l'exterieur par une ouverture que j'ai laissé pour le ventilé (carré de 75cm*75cm) dois je le fermer?

    Pour info ma maison est donc en monomur (oui je sais) de 37,5 , avec deux plancher chauffant en géothermie (je sais aussi) fenetre DV argon et les combles sont isolé avec 20cm de LDV.

    Je compte dans l'année:
    -rajouter 10cm de ouate de cellulose par dessus la LDV
    -Isoler par l'exterieur dle monomur (certainement 8cm de liege)
    -Travailler sur ce probleme de VS et de dalles , c'est la que j'ai besoin d'aides

    Plus tard
    -Mettre un poele à bois
    -ECS solaire

    Dernier point je suis dans l'isere , altitude 695m

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    rbobeda

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Si tu as des planchers chauffant, ils sont isolés de la dalle par 6 cm de PS (je suppose) ce qui n'est pas le top mais déjà pas mal quand même.
    Le pont thermique de la dalle est donc presque nul, l'isolation du PC limitant grandement le problème.
    TOn système (monomur+pc+VS) semble cohérent même s'il n'est globalement pas très performant. Augmenter l'isolation sera bien sûr un plus (murs et toi), mais vu que le volume habité est séparé du VS, pas vraiment capital de l'isoler
    Dernière modification par rbobeda ; 10/05/2007 à 12h09.

  4. #3
    rbobeda

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Tes PC pourront en outre te permettre un jour (quand la géothermie rendra l'âme ou quand tu en auras marre de payer trop d'électricité d'ici qq années) de passer au solaire, ce qui est toujours intéressant.
    Les petits points négatifs : les PC réduisent le stockage des apports solaires passifs, moins d'inertie, et si il y a de grandes baies au sud, surchauffes possible dues à la réactivité du PC.

  5. #4
    bedouin

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Certes, mais il reste quand même un mega pont thermique périphérique au niveau de la dalle...

    Donc ce serait pas mal d'isoler de l'exterieur au moins la partie au dessus de la terre - dalle comprise.

    Par contre rajouter de l'isolation par dessous le VS aura un impact limité.

    J'ai une question subsidiaire: Peut on fermer les ventilations d'un VS ?
    Quels seraient les impacts ?
    Disons que si on ferme les bouches de ventilations situées autour, l'air y est enfermé à tout jamais. Pour peu qu'on isole alors les murs de dedans cela limiterai les risque de condensation. Evidement je parle de cas ou il n'y a pas de remontées de nappes Ph. ou autres.

    Qu'y gagne t-on ? le jeu en vaut il la chandelle ?
    La Caravane passe...

  6. Devis
  7. #5
    taratata38

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    alors , pour rhodeba j'ai un PC un peu spécial , en effet je n'ai pas le system classique prédalle , isolation et PC , j'ai un coffrage primaire en Polystyrene (system euromac 2) et ensuite une dalle épaisse avec le PC dedans , la dalle fesant de mémoire dans son épaisseur minimun 10-12cm , j'ai donc comme le dit bedouin un méga pont thermique , celui de l'épaisseur de la dalle (soit 22cm en périphérie , car pas d'isolation a cet endroit-> je vais donc mettre 10cm de poly (moin chere et pas besoin de perspirance à cet emplacement) en exterieur à cet enndroit , en le fesant descendre au nue de la terre.

    En ce qui concerne les VS , il est coupé en deux (mur de refend) et une des partie ne possede aucune ventillation , l'autre parti ayant la fameuse trappe ouverte sur l'exterieure, celles ci n'étant pas hautes par contre , la premiere fesant peut etre 30cm de hauteur , et la seconde de 70cm à 30 cm au plus bas.Je n'ai pas eu de probleme a ce jour , mais il est clair que cela ne dois pas etre le top dans la partie fermé , devrais je y faire une aération ou cela n'est pas nécessaire?

    Que de problème que l'on oublie de ce poser lorsque l'on est autoconstructeur.....

    En ce qui concerne un chauffage solaire ce sera pour la prochaine maison , je finis correctement celle la ( mon but serais d'arriver a un R5 pour les murs, ce qui ferais baissé la consomation de ma pac , pour info 4300KW cette année clémente) en l'isolant corectement , et ensuite je recommence une nouvelle reflexion , mais la n'est pas le sujet

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    rbobeda

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Ah viiiii bon j'avais pô compris la config.
    Effectivement, y'a un mega pont thermique du type "pieds froids sur le carrelage".

    A quantifier à la louche, c'est tout bête :
    En gros lambda=2 pour le béton. Le pont fait 37 cm de large, soir R=0.37/2=0.185 m².K/W, ou U=5.4 W/(m².K)
    Pour l'avoir en linéique, on multiplie par la hauteur de la dalle ce qui nous donne L=5.34*0.22=1.2 W/(m.K) (pont linéique)

    Reste plus qu'à calculer le périmètre de la dalle.
    Par exemple, pour 100m², ça donne 40 m de périmètre, donc on obtient une perte de 1.2*40=48 W/K (pour ceux qui se posent la question, K c'est degré Kelvin -système d'unités international- c'est pareil que les °C, seule l'origine change)
    Donc en résumé, 48 W par degré de différence entre ext et int.
    Par exemple s'il fait 0°C, on a donc environ 1 kW qui part chauffer les oiseaux, soit 24 kWh par jour de perdus.

    Ca peut sembler peu, mais sur une saison de chauffe, ce sera vite 3000 ou 4000 kWh pour rien. La PAC ayant un cop de 3 ou plus, il ne faut pas non plus confondre avec l'électricité consommée.

    Donc, oui, isoler, c'est sûr, ne fera pas de mal. Puisque ça multipliera par 15 ou 20 le pouvoir isolant de cette partie du mur.
    Reste à minimiser les pertes par l'intérieur du VS. Isoler les soubassements est compliqué (vu la place qu'il y a en général, c'estun vrai boulot de mineur -sans mauvais jeu de mot), mais diminuer (voire supprimer) la ventilation permettra de diminuer fortement l'écart de température entre le dessus et le dessous de la dalle. Rien n'empêche de créer une trappe amovible, qu'on retire au printemps et qu'on referme au début de l'hiver. Si le terrain est naturellement peu humide, un drain périphérique n'apportera pas grand chose, dans le cas contraire, c'est un plus.

  10. Publicité
  11. #7
    bedouin

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Je me permet de remonter cette question pour rbobeda ou quiconque saurait répondre.

    Citation Envoyé par bedouin Voir le message

    J'ai une question subsidiaire:

    - Peut on fermer les ventilations d'un VS ?
    - J'ai drain qui fait tout le tour de la maison.
    - Quels seraient les impacts ?
    - Serait il mieux de garder les ouvertures amovibles pour ventiler l'été?

    Disons que si on ferme les bouches de ventilations situées autour, l'air y est enfermé à tout jamais. Pour peu qu'on isole alors les murs de dedans cela limiterai les risque de condensation. Evidement je parle de cas ou il n'y a pas de remontées de nappes Ph. ou autres.

    Qu'y gagne t-on ? le jeu en vaut il la chandelle ?
    La Caravane passe...

  12. #8
    taratata38

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Merci de ta réponse très précise , je vais donc m'atteler à cela en septembre.
    En effet isoler l'interieur du VS me semble impossible (tuyau , hauteur ....)je ferais une trape isoler que j'enleverai au primptemp , j'ai un bon drain périphérique à la maison , et je verrais ce que cela represente en humidité.

    En ce qui concerne mes murs , je pense que 6-8cm de liège en plus du monomur devrais etre sufisant pour gagner en isolation et aténuer les diférent pont thermique (linteaux , reprise de dalles...)

    10cm de ouate de cellulose me portera l'isolation des combles à 30cm , car je ne me vois pas oter 20cm de LDV pour remettre que de la ouate

  13. #9
    Xav_Lou

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    la ventilation du VS, n'a t-elle pas aussi pour objectif d'évacuer le radon qui d'après une étude récente du BEH serait à l'origine de certains cancers du poumon.

    est-ce que rbobeda a déjà étudié les conséquences sur le taux de radon avec l'une des solutions qu'il prône (hérisson et murs perspirant). pour le mur je dirais que se serait mieux, mais pour le herisson?

  14. #10
    ofmika

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Xav_Lou Voir le message
    la ventilation du VS, n'a t-elle pas aussi pour objectif d'évacuer le radon qui d'après une étude récente du BEH serait à l'origine de certains cancers du poumon.
    Non, pour évacuer l'humidité. Le radon ici on s'en moque à moi que tu vis dans ton vide sanitaire ....
    Le radon dépend aussi de ta région.

    Michel

  15. #11
    Xav_Lou

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Citation Envoyé par ofmika Voir le message
    Bonjour,



    Non, pour évacuer l'humidité. Le radon ici on s'en moque à moi que tu vis dans ton vide sanitaire ....
    Le radon dépend aussi de ta région.

    Michel
    et à moins d'avoir une dalle en plombs, crois tu que de vivre juste au dessus une couche d'air avec un niveau de radioactivité trop élevé est sans conséquence?

    pour la seconde partie de ton message je suis d'accord avec toi. si tu vis en dans la Meuse et qu'il y a une couche de plusieurs km d'argile sous tes pieds, il y a en effet moins de risque de rencontrer du radon.

  16. #12
    rbobeda

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Le radon (qui est un gaz) est à prendre en compte dans les régions à fortes concentrations. Il existe un carte de France répertoriant ces régions à risque (surtout la Bretagne et le Massif Central). Les mesures réalisées pour le radon ont montré que les problèmes de sur-concentration en radon interviennent essentiellement dans l'ancien, surtout à cause de 2 phénomènes bien identifiés :
    - des dalles non étanches (ei fissurées, non homogènes, coulées à l'intérieur des murs de soubassement et non par dessus)
    - des maisons pas ou mal ventilées suites à des rénovations ayant entraîné le changement des menuiseries, ce qui est moins le cas dans le neuf (on ventile toujours, pas forcément beaucoup mais toujours quand même)

    Dans le neuf, on est déjà en principe tranquille pour ce qui est du transfert convectif (ei par fuites de l'enveloppe au niveau du sol) car on coule en général les dalles sur les murs de soubassements (ceinture), vide sanitaire ou hérisson n'y changent rien : il y a une dalle BA.
    Reste le phénomène diffusif (à travers le matériau) et comme en général les sols sont fermés par cette dalle BA de 13 cm mini, vu le caractère très peu perméant du matériau, y'a pas trop de souci à se faire.
    Le fait, cependant, de construire des parois perméantes (communication avec l'atmosphère extérieure) permet de rééquilibrer les concentration avec l'extérieur, c'est donc plutôt positif.
    En réno, dans les coins où ça pose vraiment pb, il existe quand même des systèmes pour mettre les soubassements ou le hérisson en dépression( ventilation mécanique). Le CSTB a édité une doc là-dessus il y a qq mois je crois.
    Enfin, il faut rappeler quand même que le radon, même s'il semble responsable d'un certain pourcentage de cancers du poumon, n'est qu'un facteur aggravant. C'est de la gnognotte à côté d'un paquet de clopes par jour. Pire : les risques ne semblent pas s'additionner, mais se multiplier. Et avec la pollution chimique quasi généralisée dans la quelles nous baignons tous depuis quelques décennies, on peut se poser des questions. Les stats sont là, et pas vraiment encourageantes : +65% de cas de cancers en 20 ans. Difficile de tout mettre sur le dos du radon. En revanche, émettre des doutes sur certains matériaux de construction (d'origine pétrolière pour ne pas les citer) semblerait urgent.

  17. Publicité
  18. #13
    pyrene

    Re : Impac du VS sur l'isolation

    Bonjour,

    Je profite de ce fil pour vous exposer notre projet et les interrogations rencontrées. Notre terrain en pente, nous incite à créer un sous-sol afin de ne pas "enterrer" notre future maison en paille. Celui-ci, au trois quarts enterré dans la pente sera en parpaings. La dalle du rez de chaussé sera en hourdis béton. L'objectif de cette dalle est de créer une dalle lourde pour optimiser le solaire passif de notre habitation (grands vitrages au sud). Nous nous retrouvons donc dans le cas cité précédement avec la nécessité de limiter le pont thermique périphérique et optimiser l'utilisation de la dalle pour l'inertie de la maison. Pour limiter ce pont thermique, vaut-il mieux isoler le mur du sous-sol par l'extérieur et jusqu'à quelle profondeur ? Les systèmes de "rupteurs de ponts thermiques" vendus dans le commerce vous paraissent-ils efficaces ? Cette dalle doit-elle être isolée du sous-sol en sous face ou bien ce même sous-sol peut-il contribuer à tempérer la maison. Nous allons démarrer les travaux, et je ne sais toujours pas quelle est la meilleur option.
    Merci pour vos réponses

Discussions similaires

  1. Question sur l'isolation
    Par coco4x4 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/04/2007, 09h50
  2. Le Top de l'Isolation
    Par conscience dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 09/04/2007, 11h53
  3. améliorer l'isolation ?
    Par madmax45 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/08/2006, 11h41
  4. tipe sur l'isolation thermique par les roches
    Par bcpstlefresne dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/01/2006, 20h32
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison