Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

isoler sol faible epaisseur



  1. #1
    wizz114

    Lightbulb isoler sol faible epaisseur


    ------

    Bonjour,

    Je souhaiterais isoler au sol mon sous-sol semi-enterré pour le transformer en chambre.

    Etat initial :
    -sous-sol qui s'inonde >> drainage en cours
    -dalle du sous-sol prévue pour évaquer les eaux (pentes crées sur la dalle, hauteur sous plafond de 1.90 à 1.95)
    -le sol sous la dalle est à environ 20cm.
    -faible hauteur sous plafond 1.90 à 1.95

    Je comptais mettre une étanchéité + isolation au sol. Pour poser un revetement de sol il faut ensuite faire une chape avec treillis. C'est bien ça ?

    Par conséquent, la hauteur sous plafond ne serait plus suffisante. Si on compte 10 cm avec l'isolation+chape...

    Questions :
    - Je casse la dalle existante et je refais tout ?
    - J'oublie l'isolation, je met une étanchéité et je coule une chape horizontale qui rattrape les pentes existantes et je met un revetement?
    - Est-ce que je peux mettre une isolation sur un sol en pente et un revètement directement dessus (sans chape), soit une épaisseur de 5cm au max, ce qui pourrait être suffisant pour garder une hauteur de plafond satisfaisante.


    Qu'en pensez-vous?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    zeblondin

    Re : isoler sol faible epaisseur

    j'espere ne pas te dire de betise mais je pense que ça doit etre tout a fait possible de mettre un parquet ou un carelage directement sur l'isolant.

    Par contre isole...

    Meme si ce n'est pas epais, il existe de tres bons isolants en polyuréthane dense qui offrent de bonnes perf sans perdre trop de hauteur.

    Par contre au niveau de l'etancheite et tout j'en sais rien

  4. #3
    wizz114

    Re : isoler sol faible epaisseur

    a priori la chape sur l'isolant c'est fait pour répartir les charges sur l'isolant. donc il semblerait que ça soit nécessaire. D'autres avis ?

  5. #4
    FabienneD

    Re : isoler sol faible epaisseur

    Un parquet flottant sur un isolant genre polyuréthane, ça devrait aller, non?

  6. Devis
  7. #5
    Merfène

    Re : isoler sol faible epaisseur

    Quelques remarques :

    a) Es-tu certain qu'il faille "corriger" la pente de la dalle actuelle ? Certes le drainage est en cours mais l'eau est capricieuse et, personnellement, j'attendrais un hiver bien pluvieux pour évaluer l'efficacité du drainage et décider que la pente actuelle n'a plus sa raison d'être.

    b) Isoler au sol, surtout pour un sous-sol semi-enterré n'a rien de primordial (je ne dis pas que c'est inutile mais vraiment pas primordial si tu es très limité en hauteur) car les déperditions sont faibles et les variations de température à 1 mètre de profondeur à distance des murs (c'est moins vrai le long des murs) assez marginales.

    c) Plutôt que d'isoler, ce qui est plus important, c'est de casser l'effet de paroi froide. Pour ceci, une faible épaisseur d'isolant, voire le revêtement de sol lui-même (non minéral bien sûr) suffit.

    d) Vu le tableau, je préfèrerais des matériaux imputrescibles : du chimique genre polyuréthane (bof...) ou, en matériaux naturels du liège ou du parquet de robinier-faux acacia (si tu arrives à en trouver) ou de chataîgner.

    e) Je pense en particulier qu'il existe des dalles de liège de faible épaisseur sur lesquelles il est tout à fait possible de poser directement le revêtement.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    zeblondin

    Re : isoler sol faible epaisseur

    comment est isolé le reste de ta maison?

    Sinon, conductivite thermique du liege comprimée=>bofbof (ou il faut en mettre une bonne epaisseur )

  10. Publicité
  11. #7
    wizz114

    Re : isoler sol faible epaisseur

    Merci pour cette réponse. Voici des précisions

    Je suis en train de penser l'isolation pour la réaliser au plus vite (surtout les murs extérieurs). mais j'ai fait les calculs je gagne beaucoup en isolant le sol (maison de plein pied tout en longueur)

    pour Merfène
    a) A priori c'est nécessaire d'avoir un sol à niveau si on veut mettre un revètement sinon on ne fait pas du bon boulot. Nous ne pourrions rien envisager si le sous-sol reste humide donc nous allons nous appliquer sur le drainage et l'étanchéité.

    b) En fait j'ai pas compris l'explication. je croyais que l'isolation d'un sol comme une maison en terre plein est importante + la maison n'est pas large.
    Je vais isoler de toute façon les murs (avec du ploy extrudé "perimate" en extérieur pour les murs enterrés et avec une isolation en intérieur pour les murs à l'air libre).

    c) oui pour une isolation à faible epaisseur pour casser l'effet froid. Je compte régler aussi par ce biais (+ avec une étanchéité) le fait que les objets à même le sol moississent

    J'envisage plusieurs solutions :
    solution 1 : sur dalle existante: ragréage+ film étanchéité+isolant+ revetement directement... y-at-il une technique pour poser un revetement directement sur un isolant ?
    j'ai vu les chapes flottantes séches, ça pourrait peut-être convenir : Plaques de sol de Fermacell, Knauf Sol I et Sol II de Knauf, Placosol de Placoplatre, Pregychape de Lafarge Plâtres... on peut mettre du revetement dessus directement. Quelqu'un connaît ?
    http://www.xella.fr/html/fra/fr/ferm...section=detail


    solution 2 :
    sur dalle existante : film étanchéité + tasseaux en créant un support de niveau pour poser un plancher + isolant entre tasseaux + plancher

    solution 3 :
    en cassant la dalle : hérisson + dalle isolée+ revetement
    Est-ce facile et sans risque de casser une dalle intérieure de 10cm qui touche les fondations...mais coulée bien sûr après avoir monté les murs ?

    solution 4 : un réagréage + un film + revetement type moquette (là ce n'est peut-être pas nécessaure que le sol soit de niveau)... pas d'isolant.

    Quelle solution vous semble être la meilleure?

    pour la solution 1 et 2, une épaisseur de l'isolant + revètement de 5cm vous paraît possible ? pour une hauteur finale de 1m85...c'est un peu juste quand même.

  12. #8
    Merfène

    Re : isoler sol faible epaisseur

    Citation Envoyé par wizz114 Voir le message
    b) En fait j'ai pas compris l'explication. je croyais que l'isolation d'un sol comme une maison en terre plein est importante + la maison n'est pas large.
    Je vais isoler de toute façon les murs (avec du ploy extrudé "perimate" en extérieur pour les murs enterrés et avec une isolation en intérieur pour les murs à l'air libre).
    Toute isolation est bonne à prendre mais les déperditions au niveau du sol sont vraiment très faibles en comparaison du reste. Si on vise une maison passive, on va bien sûr être très vigilant sur l'isolation du sol et viser un R = 2,5 par exemple. Si, par contre, la maison est moyennement bien isolée il y a sûrement d'autres priorités et il n'est peut-être pas nécessaire de dépenser énormément d'argent et de sueur pour ceci.
    Par exemple, dans ton cas, en isolant les soubassements par l'extérieur et les murs par l'intérieur, tu vas de toute façon avoir un beau pont thermique à la base des murs. Les pertes à ce niveau (même après les travaux que tu comptes faire, donc) seront certainement beaucoup plus importantes que les pertes par le sol. D'autant plus qu'il s'agit d'un sous-sol semi-enterré.
    La terre est un mauvais isolant, certes, mais tout de même. A 1 mètre de profondeur, les variations de température sont déjà fortement atténuées. Si on considère une pièce de 4 m x 4 m, les calories devront parcourir à partir du milieu de la pièce (en schématisant) 2 m + 1 m = 3 mètres de terre. Autant dire que le flux de chaleur ne va pas être massif.

    Et comme d'autres l'on déjà dit encore mieux, je préfère citer J-P Oliva :
    "Dans la plupart des maisons anciennes, la dalle du plancher bas est coulée directement sur le fond de fouilles, soit après un simple compactage, soit sur un remblai en cailloux ou en tout venant. Lorsqu'ils sont sains et secs, de tels planchers, n'occasionnent que peu de déperditions thermiques, la terre sèche étant un médiocre conducteur de la chaleur. (...)
    L'isolation de ces ouvrages n'est donc pas toujours justifiée, d'autant plus que les techniques pour le faire sont coûteuses, peu pratiques de mise en oeuvre et qu'elles ne peuvent s'effectuer qu'en surélevant le niveau des sols d'origine. (...)
    Si l'on ne veut pas entreprendre ces gros travaux à l'intérieur une isolation périmétrique limitera les ponts thermiques."
    (et encore, J-P Oliva évoque ici plutôt les sols en rez-de-chaussée. En sous-sol, les déperditions sont encore inférieures.)


    Citation Envoyé par wizz114 Voir le message
    J'envisage plusieurs solutions :

    solution 2 :
    sur dalle existante : film étanchéité + tasseaux en créant un support de niveau pour poser un plancher + isolant entre tasseaux + plancher
    Cette solution me semble la meilleure :
    - relativement "légère" et considérablement plus simple à mettre en oeuvre que les solutions 1 et, surtout, 3 ;
    - tu gardes en-dessous la pente de la dalle actuelle (désolé d'insister mais l'eau est souvent capricieuse et impévisible malgré de multiples précautions) : en cas de pépin imprévu, ça devrait limiter les dégâts ;
    - le plancher aura lui-même un petit rôle isolant et de rupture de l'effet de paroi froide ;
    - elle permet un bon compromis isolant/perte de hauteur en acceptant de ne mettre, par exemple, qu'1 cm d'isolant à un bout mais 6 cm à l'autre extrémité pour garder une hauteur sous plafond proche de 190 cm.

  13. #9
    wizz114

    Re : isoler sol faible epaisseur

    ok je pars plutôt sur la solution 2.
    Merci pour tous ces conseils.
    Quel type d'isolant serait conseillé ? des flocons imputrécibles ? J'avais un peu peur qu'une telle installation soit un nid à poussière...en fait

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Sol en terre, mur en pierre, isolation du sol ?
    Par Johan17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 26/08/2012, 22h43
  2. acide faible/fort base faible/forte
    Par bboop8 dans le forum Chimie
    Réponses: 1
    Dernier message: 03/12/2007, 21h51
  3. titrage acide faible base faible
    Par milleretjb dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/03/2007, 11h26
  4. Transmission sans fil faible portée faible débit
    Par gRomK dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 30/05/2006, 20h52
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison