Répondre à la discussion
Page 14 sur 16 PremièrePremière 14 DernièreDernière
Affichage des résultats 391 à 420 sur 460

Qui peut construire une maison basse énergie en France ?



  1. #391
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?


    ------

    Et t'as vu le niveau de conductivité de ton parpaing !
    Précisement , tu mets le doigt sur un des avantages d'un matériau: la conductivité qui permet de capter/déphaser plus rapidement les apports gratuits du solaire, d'un poêle trop puissant ou des activités humaines et de lisser les tempéraures intérieures .

    par exemple ,la terre est un très bon accumulateur = masse spécifique élevée , bonne effusivité et bonne conductivité . son inconvénient: où trouver l'artisan qui sait monter un beau mur de BTC ???

    le parpaing est - malheureusement ou heureusement - partout , et s'il est bien isolé par l'extérieur ( laine de bois, PSE, laine de roche ..) , avec bourrage des alvéoles avec de la terre = cela donne un excellent mur accumulateur pour un bon confort thermique d'hiver et d'été pour un prix plus que modique

    Mais interroges ton banquier , gagnes- tu suffissament de thunes pour te contruire ta maison de rêve avec mur en laine de bois dense , ossature bois , des R élevés, une PAC géothermique ...

    Pour les budgets serrés , le RTH ou parpaing ou brique à bancher Bellemberg remplie de terre bourrée* , isolée par l'extérieur avec ce que tu veux , selon ton portefeuille

    (* )= un truc d'OLIVA que j'avais déjà appliqué sur un cabinet médical en 79...avec du parpaing à bancher )

    reste UN MOINDRE MAL par rapport à ce qui se construit partout ailleurs = parpaing + placo + PSE à l'INTERIEUR , l'horreur en cas de canicule type 2003

    -----

  2. Publicité
  3. #392
    cpasmoi

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Je me permets de répondre, car c'est moi qui avait posé des questions.

    Je le répète, mais je n'avais pas l'intention de faire une maison bioclimatique. J'avais posé mes questions dans ce sujet car il y avait une intervention qui rejoignait le sujet principal de mes questions.

    La solution qu'on m'a conseillé (bloc RTH) était une solution de "moindre mal", mais n'a rien de bioclimatique (à la rigeur climatique).

    Armor, je crois que tu t'emportes un peu et tu as la critique facile dans une discussion où tu arrives un peu tard.

  4. #393
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    je me permets de taquiner un peu, car certains suggestion ou remarques me font simplement sourir, dans un forum où on prone l'écologie à tout va.....voilà. ce n'est pas le lieu du débat mais c'est toujours amusant que certains sont écolos quand ça les arrangent

    Fin de l'aparté

    Mais interroges ton banquier , gagnes- tu suffissament de thunes pour te contruire ta maison de rêve avec mur en laine de bois dense , ossature bois , des R élevés, une PAC géothermique
    Euuuu une pac géothermique n'a rien à faire dans ce type de construction

    Avec de telles perfs, un simple poêle sera suffisant en appoint en Bretagne

    Ne sommes-nous pas confronter à un probleme de compétence face au bloc RTH, les "simplets" (ceux qui ne veulent pas se prendre la tête à faire autre chose que du parpaing+ldv int.) savent-ils le mettre en oeuvre ???

  5. #394
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    savent-ils le mettre en oeuvre ???
    Par expérience, je peux te dire que le RTh se pose comme de la maçonerie traditionnelle avec du mortier bien traditionnel , contrairement au biomur à joint mince réglé au mm prés !

    Agriculteurs débrouillards , simple maçon avec truelle , une règlette en bois , bétonneuse et échafaudage, artisan motivé et ca roule !

    pas besoin d'accessoires "pointus" comme l'encolleuse , la malaxeuse pour préparer le mortier colle spécial , pas besoin d'attendre des conditions climatiques idéales ...

    En alternative : bloc à bancher en terre cuite ou agglo , bourré de terre crue prise sur le chantier , renforts locaux en BA , isolation par l'extérieur assez conséquente - associé à une petite serre ou des capteurs à air - et on obtient déjà un très bon comportement bioclimatique .

    une maison avec R=5 ou 6 aux murs , R=7 en toiture , DV et simple VMC hygro , correctement orientée + une petite serre + petit stockage inertiel sous la dalle = pas besoin de chauffage central ni de PAC petits convecteurs électriques ou petits radiateurs + chaudière mixte gaz ou solaire ..

    En appoint : petits convecteurs ou poele à bois .

  6. #395
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    C'est exactement mon objectif: PAS DE CHAUFFAGE CENTRAL !

    Appoint par poele à bois seulement les jours froids

    Mais j'aimerais mesurer tout ça, je m'explique.

    J'aimerais calculer, en fonction de l'isolation etc..., à partir de quelle T° ext. devrais-je mettre en route mon appoint.

    Est-ce possible de déterminer ce parametre au combien important ?

    Que conseilles-tu en stockage inertiel dans la dalle du rdc ?

  7. #396
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Est-ce possible de déterminer ce parametre au combien important ?
    En vous renseignant auprès des services météo de votre région pour obtenir les DJU (degrès jours unifiés ) = c'est la moyenne des différences de températures calculée sur une base de 18°C et sur une période donnée

    connaissant les R de toutes les surfaces , le volume habitable , le taux de renouvellement , le R moyen "jour-nuit" des fenêtres avec leurs volets , et avec les DJU , vous pourrez calculer les apports complémentaires de chauffage pour compenser le déficit des apports solaires

    Que conseilles-tu en stockage inertiel dans la dalle du rdc ?
    lire tous les fils sur le stockage intersaisonnier SOUS la dalle .. suis trop fatigué de me répéter ..

    http://forums.futura-sciences.com/post1429033-1.html

    lire tous les posts suivants ..nombreuses explications+photos...

    En portant l'effort sur un R amélioré sur les murs et le toit , ce type de stockage peut être légèrement réduit , la profondeur ramenée à 1.80m , la surface captante (veranda ou capteur ) de 15 à 20% ) on est dans les clous d'un habitat presque autonome en besoins de chauffage

    le stockage inersaisonnier , comme son nom l'indique , sert à stocj=ker sur 3 mois en été pour resituer sur 2 mois en hiver , l'appoint se faisant en générale entre Fevrier et Mars ..

  8. Publicité
  9. #397
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Armor :

    lis cette étude thermique sur une construction(1999) en région toulousaine assise sur un stockage inertiel

    remarque = projet étudié avent la RT2000 et 2005 , donc les R du toit , des murs , etc auraient pu être augmentées de manière significative , mais le budget du client (moins de 85 000€ valeur 99 ) ne l'a pas permis .

    Et quelques conneries du charpentier= méga ponts thermiques dans la toiture ..

    Voia voila


    http://forums.futura-sciences.com/post1696763-357.html

  10. #398
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Merci ça a l'air tres instructif

  11. #399
    Philou67

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par Armor Voir le message
    Ne sommes-nous pas confronter à un probleme de compétence face au bloc RTH, les "simplets" (ceux qui ne veulent pas se prendre la tête à faire autre chose que du parpaing+ldv int.) savent-ils le mettre en oeuvre ???
    Sur ce point, je suis bien d'accord, si c'était tellement similaire aux procédés traditionnels, ce serait bien plus courant.
    Et en même temps, ce n'est pas forcément non plus la solution universelle et idéale.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  12. #400
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Sur ce point, je suis bien d'accord, si c'était tellement similaire aux procédés traditionnels, ce serait bien plus courant.
    Et en même temps, ce n'est pas forcément non plus la solution universelle et idéale.
    Peux-tu developper stp ?

    Mais effectivement ce qui me surprend c'est la façon anecdotique avec laquelle on utilise ce produit.....c'est ce qui est surprenant....ça cache quelque chose ?

  13. #401
    Philou67

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Je veux dire qu'une maison "climatique", ce n'est pas un produit universel. Le bloc RTH est un bloc normalisé, calculé pour la RT2005, et pas forcément adapté à toutes les régions climatiques.
    Je veux aussi dire que s'il se limite à un R de 3,5, il n'est pas suffisant dans une bonne partie des cas.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  14. #402
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    En page précédente Herakles ne cesse de vanter des R de 5 alors que d'apres le site il est de 3.23

    Avec un R si faible en aucun cas il ne permet de se passer de chauffage central, malgré le déphasage...la résistance th. etant trop faible...même pour une région temperée comme la Bretagne

    Franchement j'ai du mal à vous suivre par moment ....

    Ce procedé a beau traiter les ponts thermiques, le R reste trop faible à mon avis !

    Dans aucune étude concrete, je n'ai lu qu'on pouvait se passer de chauffage central avec un R si faible et ce malgré une bonne étanchéité et un bon déphasage d'au moins 8h

  15. Publicité
  16. #403
    Idaho78

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Je reviens sur ce sujet après un peu de temps passé à réfléchir et à me renseigner, plus la foire de Paris pour la pêche à certaines infos (isolation extérieure, fenêtres, cheminées-poeles, abris de piscine, piscine, ...).
    Ce que je craignais semble arriver : Difficile de trouver un maçon qui pratique ce genre de constructions. Même lorsque je parle de RTH, personne ne connait. A chaque fois c'est parpaing + LV + placo intérieur.
    De plus comme je comptais utiliser l'abri de piscine comme une véranda pour récupérer de la chaleur en hiver et en intersaison, je me pose une question :
    Comme il va falloir désumidifier l'air pour pouvoir l'utiliser, est que ce que je vais gagner d'un coté en économies de chauffage je ne vais pas le perdre pour alimenter le déshumidificateur ?
    De plus un déshumidificateur électrique doit être installé à 2m-2m50 de la piscine donc cela fait un abri très grand (donc cher)
    Y a-t-il des solutions de déshumidification autres qu'électrique ?
    Y a-t-il une solution pour deshumidifier uniquement l'air utilisé par une VMC DF en provenance de l'abri ?

  17. #404
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Attention Philou : se référer uniquement au R=3.5 et au m2 est très réducteur ...et met de côté une autre caractéristique importante : la position de l'isolant par rapport à l'habitat !

    Un parpaing + 10cms PSE côté intérieur (mur 1) et un parpaing identique avec le même PSE mais posé à l'extérieur (mur 2)ONT le même R=3.5 !!


    Or une maison avec le mur " 1" ne se comporte pas du tout de la même façon qu'une autre maison avec le mur "2"

    Différences :
    -mur "1" = inertie nulle , incapable d'accumuler les apports solaires et le apports internes , pas très compatible avec un poêle bois difficile à régler =
    difficile de lisser les températures intérieures autrement qu'en aérant même en hiver

    mur"2" =inertie forte , pas seulement avec le poids du bloc lui-même , mais aussi avec la structure béton qui renforce le mur et qui lui aussi EST du même côté intérieur ; capable d'accumuler et de déphaser les apports solaires par les vitrages de même que les excès de calories d'un poele lors d'une flambée un peu forte

    Mais effectivement ce qui me surprend c'est la façon anecdotique avec laquelle on utilise ce produit.....c'est ce qui est surprenant....ça cache quelque chose ?
    Pour une simple raison :les maçons n'aiment pas trop ce bloc qui est plus lourd qu'un simple parpaing et oblige à bien soigner les ébrasures de fenêtres alors que la solution tradi (PSE ou brique + PSE intérieur ) est bien plus simple ("cache-misère") et facilite la pose des fenêtres et des gaines électriques ! , le placo est si facile à couper et à poser ..et un chantier rapidement mené = tout bénéf' pour l'entrepreneur et l'architecte...


    6 millions de m2 ont été posés en France depuis 1982 mais n'a pas eu le succès escompté , les gens ne sachant pas faire la part des choses entre les économies réelles et les travaux réalisés dans l'ensemble (toit,murs,DV,VMC..)

    Ce qui est encore plus surprenant , c'est que le fabricant est toujours là , depuis 1981 , date du premier bloc ..il aurait mis la clé sous la porte , non ?


    En page précédente Herakles ne cesse de vanter des R de 5 alors que d'apres le site il est de 3.23
    Tu lis trop vite , jeune homme , je n'ai pas cité le RTH en parlant de R=5 ! je décrivais la maison idéale avec murs isolés par l'extérieur et toiture R=6 à 7 pour se passer de chauffage central !


    ceci dit .il y a 2 blocs RTH , l'un avec 7.5cms et l'autre , plus lourd , avec 10cms PSE

    Je connais très bien les caractéristiques du RTH pour l'avoir fait poser à de nombreuses reprises .et je regrette que le fabricant n'aille pas plus loin que les Allemands avec leur bloc Twinstone (qui est une sorte de sosie à part que la partie non porteuse - extérieure - est constituée de ponce plus légère )

  18. #405
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    une maison avec R=5 ou 6 aux murs , R=7 en toiture , DV et simple VMC hygro , correctement orientée + une petite serre + petit stockage inertiel sous la dalle = pas besoin de chauffage central ni de PAC petits convecteurs électriques ou petits radiateurs + chaudière mixte gaz ou solaire
    Armor , c'est ici que je parlais de R=5 pour un AUTRE type de mur...

    En alternative : bloc à bancher en terre cuite ou agglo , bourré de terre crue prise sur le chantier , renforts locaux en BA , isolation par l'extérieur assez conséquente
    Apprends à lire doucement ...

    Tu progresserais plus vite .

    Tiens , une idée : si tu allais faire ton jogging ou du vélo avec un coupe-vent et un pull , cours quelques minutes avec le coupe vent au corps , le pull par dessus , et ensuite quelques autrres minutes , le pull dedans et le coupe-vent à l'extérieur ..c'est fou ce que ca change comme sensation
    Dernière modification par herakles ; 24/05/2008 à 09h10.

  19. #406
    RARA63

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par Armor Voir le message
    je me permets de taquiner un peu, car certains suggestion ou remarques me font simplement sourir, dans un forum où on prone l'écologie à tout va.....voilà. ce n'est pas le lieu du débat mais c'est toujours amusant que certains sont écolos quand ça les arrangent
    Il me semble que ce qu'on défends dans ce forum, ce n'est pas l'écologie, mais l'éconologie ...
    Soit :
    L'écologie, de préférence, certes, mais avant tout des compromis viables entre "économie" et "écologie" ...
    Le Bloc RTH n'est pas "écolo", mais il représente un très bon compromis pour un budget serré, bien meilleur qu'avec de la monomur .
    Bien sur, un mur en terre compressée isolé par l'extérieur avec de la laine de bois, cellulose, chanvre, ou encore paille sera énormément plus écolo ... Reste qu'il faut soit avoir du temps, soit avoir le portif bien remplis ...

  20. #407
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Un parpaing + 10cms PSE côté intérieur (mur 1) et un parpaing identique avec le même PSE mais posé à l'extérieur (mur 2)ONT le même R=3.5 !!
    Nous sommes bien d'accord !



    Or une maison avec le mur " 1" ne se comporte pas du tout de la même façon qu'une autre maison avec le mur "2"

    Différences :
    -mur "1" = inertie nulle , incapable d'accumuler les apports solaires et le apports internes , pas très compatible avec un poêle bois difficile à régler =
    difficile de lisser les températures intérieures autrement qu'en aérant même en hiver

    mur"2" =inertie forte , pas seulement avec le poids du bloc lui-même , mais aussi avec la structure béton qui renforce le mur et qui lui aussi EST du même côté intérieur ; capable d'accumuler et de déphaser les apports solaires par les vitrages de même que les excès de calories d'un poele lors d'une flambée un peu forte
    Oui donc en AUCUN CAS le bloc RTH est la solution pour du VRAI bioclimatique c'est à dire à moins de 50kwh/an/m²....il va "juste" faire gagner en confort et diminuer un peu la conso de chauffage, mais il est totallement illusoire de croire que le RTH permet d'atteindre les standards bioclimatique.

    A oublier donc pour celui qui souhaite se passer de chauffage central et avoir simplement un appoint !



    Pour une simple raison :les maçons n'aiment pas trop ce bloc qui est plus lourd qu'un simple parpaing et oblige à bien soigner les ébrasures de fenêtres alors que la solution tradi (PSE ou brique + PSE intérieur ) est bien plus simple ("cache-misère") et facilite la pose des fenêtres et des gaines électriques ! , le placo est si facile à couper et à poser ..et un chantier rapidement mené = tout bénéf' pour l'entrepreneur et l'architecte...


    6 millions de m2 ont été posés en France depuis 1982 mais n'a pas eu le succès escompté , les gens ne sachant pas faire la part des choses entre les économies réelles et les travaux réalisés dans l'ensemble (toit,murs,DV,VMC..)

    Ce qui est encore plus surprenant , c'est que le fabricant est toujours là , depuis 1981 , date du premier bloc ..il aurait mis la clé sous la porte , non ?
    Donc concretement comment fait-on ! ?

    Soit on a 200 000€ pour faire 100m² et on atteint les standards passifs ou bioclimatique sinon on reste obliger de construire entre les 2, mieux que la RT2005 certe mais pas au point de se passer de chauffage central !



    Tu lis trop vite , jeune homme , je n'ai pas cité le RTH en parlant de R=5 ! je décrivais la maison idéale avec murs isolés par l'extérieur et toiture R=6 à 7 pour se passer de chauffage central !
    Tu t'exprimes mal mon cher, un novice va faire beaucoup d'amalgame en te lisant car tu mélanges les 2 sujets et n'es pas tres clair dans tes explications...

    A te lire en page précédente on peut aisément croire et penser que le RTH permet de faire du bioclimatique, ce qui est faux malheureusement....la résistance thermique étant trop faible .


    ceci dit .il y a 2 blocs RTH , l'un avec 7.5cms et l'autre , plus lourd , avec 10cms PSE
    Ouais enfin même avec 10cm de PSE on vol pas haut en terme de résistance thermique

  21. #408
    RARA63

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Oui donc en AUCUN CAS le bloc RTH est la solution pour du VRAI bioclimatique c'est à dire à moins de 50kwh/an/m²....il va "juste" faire gagner en confort et diminuer un peu la conso de chauffage, mais il est totallement illusoire de croire que le RTH permet d'atteindre les standards bioclimatique.
    1) Les murs ne représentent qu'une partie des déperditions ...
    2) Le terme bioclimatique indique, il me semble, qu'on utilise à bon escient les apports solaires .
    Je laisse Héraclès répondre sur le fait que le RTH permet ou non d'atteindre 50 kwh/an/m2 ?

  22. Publicité
  23. #409
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    A te lire en page précédente on peut aisément croire et penser que le RTH permet de faire du bioclimatique, ce qui est faux malheureusement....la résistance thermique étant trop faible .
    Encore une fois , tu me lis mal et tu laisses de côté l'inertie d'un bâtiment qui EST UNE DONNEE IMPORTANTE de l'architecture bioclimatique et qu'elle doit être associée à une bonne gestion des apports solaires extérieurs !

    OLIVA, MAZRIA, D.WRIGHT et bien d'autres insistent sur ce point : il faut de la masse pour gérer les variations de température , cette masse peut être soit celle d'une grosse cuve d'eau associée à un ssytème de captage utilisant l'eau comme fluide caloporteur

    soit la MASSE inertielle des murs intérieurs : façades , murs de refends , dalle lourde , c'est à dire la structure elle-même du bâtiment qui est ainsi mise à profit deux fois: comme élément porteur et comme élément accumulateur-déphaseur - les apports solaires étant alors de deux types : passifs = soleil à travers les vitrages , et "actifs" = capteurs à air ou véranda + circulation forcée d'air

    MASSE + SOLEIL+ESPACE = tiercé gagnant pour l'architecture bioclimatique

    A condition de respecter quelques principes = ne pas se tromper sur la position de l'isolant par rapport à l'enveloppe -structurelle du bâtiment , orienter judicieusement les ouvertures entre le SSE et le SSO , choisir une forme architecturale adaptée en fonction des vents dominants , du terrain , des masques solaires; soigner l'étanchéité à l'air , maîtriser le taux de renouvellement d'air (VN , VMC SF hygro )


    AUTRE alternative pour s'affranchir des contraintes énoncées ci-dessus -pas toujours faciles à respecter , surtout en milieu urbain , avec masques solaires difficiles à supprimer ;

    -Surisoler( murs et toitures avec des R supérieurs à 5 , 6 ou 7 ) tout en gardant si possible de l'inertie
    -vitrages DV ou TV performants..et FE
    -VMC DF hygroréglable
    -chauffage et régulation pointue (plancher chauffant , panneaux radiants , PAC ..)


    cette alternative a un coût non négligeable et nécessite beaucoup d'entretien (contrats de maintenance ..)


    Pour en revenir au RTH (élément porteur et isolant extérieur à la fois - supérieur au monomur de 36.5), c'est juste un compromis pour budgets serrés , à associer à des dispositifs de captage solaire (masse interne du RTH + véranda + stockage inertiel ) pour arriver aux 30kwh/m2/an ..

    mieux que la RT2005 certe mais pas au point de se passer de chauffage central !
    sur le rapport du GEFOSAT-mandaté par l'ADEME - il est bien indiqué : pas de chauffage central , juste un poêle bois et deux ou trois convecteurs électriques

    les facture moyennes de EDF-GDF = tout compris :eau chaude + cuisine +chauffage , des habitants de cette maison de 105m2 (actuellement 125m2 après surélévation d'une partie de la toiture )

    = 19€par mois + 4 à 6 stères de bois par an avec un poêle non labellisé flamme verte (rendement de moins de 50%)
    (il est vrai que la conn*** d'un charpentier peut expliquer cette quantité de bois )

    que conclure ??

    que cet exemple est perfectible : pour arriver à atteindre les 15 à 20KWH/m2/an..

    -éviter les types de c*** de cet enf*** d'entrepreneurs mal formés tout en faisant passer le R de 4 à 6 , et plus
    -améliorer l'isolation extérieure des murs "lourds" (R=4 à 5)
    - gérer les apports solaires -que ce soit avec capteurs à eau ou à air
    -toujours en association avec une masse inertielle ( stockage sous dalle moins important , murs intérieurs épais ...)

  24. #410
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par RARA63 Voir le message
    1) Les murs ne représentent qu'une partie des déperditions ...
    2) Le terme bioclimatique indique, il me semble, qu'on utilise à bon escient les apports solaires .
    Je laisse Héraclès répondre sur le fait que le RTH permet ou non d'atteindre 50 kwh/an/m2 ?
    Le bioclimatisme est également définit par une performance énergétique chiffrée

  25. #411
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Encore une fois , tu me lis mal et tu laisses de côté l'inertie d'un bâtiment qui EST UNE DONNEE IMPORTANTE de l'architecture bioclimatique et qu'elle doit être associée à une bonne gestion des apports solaires extérieurs !

    OLIVA, MAZRIA, D.WRIGHT et bien d'autres insistent sur ce point : il faut de la masse pour gérer les variations de température , cette masse peut être soit celle d'une grosse cuve d'eau associée à un ssytème de captage utilisant l'eau comme fluide caloporteur

    soit la MASSE inertielle des murs intérieurs : façades , murs de refends , dalle lourde , c'est à dire la structure elle-même du bâtiment qui est ainsi mise à profit deux fois: comme élément porteur et comme élément accumulateur-déphaseur - les apports solaires étant alors de deux types : passifs = soleil à travers les vitrages , et "actifs" = capteurs à air ou véranda + circulation forcée d'air

    MASSE + SOLEIL+ESPACE = tiercé gagnant pour l'architecture bioclimatique
    Nan mais là tu ne m'apprends rien!

    Mais quand bien même...tu peux avoir le meilleur déphasage et inertie qu'il soit si ta résistance thermique n'atteint pas une certaine valeur ça ne changera rien, tu ne te passeras pas de chauffage centrale (tu parles TOI MEME de plancher chauffant d'ailleurs )

    Et inversement....tu peux avoir un R de 10 mais si ton étancheité n'est pas traité et que les parois de déphasent pas ça ne menera à rien.



    AUTRE alternative pour s'affranchir des contraintes énoncées ci-dessus -pas toujours faciles à respecter , surtout en milieu urbain , avec masques solaires difficiles à supprimer ;

    -Surisoler( murs et toitures avec des R supérieurs à 5 , 6 ou 7 ) tout en gardant si possible de l'inertie
    -vitrages DV ou TV performants..et FE
    -VMC DF hygroréglable
    -chauffage et régulation pointue (plancher chauffant , panneaux radiants , PAC ..)
    Pas d'accord avec le triple vitrage !

    Ce n'est pas la solution miracle car diminue énormément l'apport solaire passif et la luminosité !

    Le TV est destiné aux seules régions TRES froides mais pas à la France en général à mon avis (sauf région avec des TEB de -10 par ex.)

    Je trouve d'ailleurs totallement abérent que l'on veuille rendre obligatoire son utilisation dans les futurs RT !



    Pour en revenir au RTH (élément porteur et isolant extérieur à la fois - supérieur au monomur de 36.5), c'est juste un compromis pour budgets serrés , à associer à des dispositifs de captage solaire (masse interne du RTH + véranda + stockage inertiel ) pour arriver aux 30kwh/m2/an ..
    j'ai de tres gros doute sur le fait qu'on puisse atteindre les 30 kwh/m²/an sur une base de RTH car malgré les apports externe et le déphasage, le R me semble vraiment trop leger



    sur le rapport du GEFOSAT-mandaté par l'ADEME - il est bien indiqué : pas de chauffage central , juste un poêle bois et deux ou trois convecteurs électriques

    les facture moyennes de EDF-GDF = tout compris :eau chaude + cuisine +chauffage , des habitants de cette maison de 105m2 (actuellement 125m2 après surélévation d'une partie de la toiture )

    = 19€par mois + 4 à 6 stères de bois par an avec un poêle non labellisé flamme verte (rendement de moins de 50%)
    (il est vrai que la conn*** d'un charpentier peut expliquer cette quantité de bois )

    que conclure ??
    6 steres c'est énorme ! à ce stade je considere que ce n'est plus de l'appoint

  26. #412
    SebMP35

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Sur une maison standard, sans soigner l'orientation, les apports solaires, le rth est vraiment peu performant et ne permet sûrement pas de faire une maison a moins de 50 kWh/m2 ep.
    Un lien ou l'on trouve un peu de lecture :
    http://www.denismateriaux.com/index....d=63&Itemid=62
    On y trouve que le rth avec 7,5 cm de pse est moins bon en thermique d'hiver qu'une solution standard ...... Je répète que les calculs sont faits avec une maison qui ne l'avantage pas spécialement mais rien d'extra tout de même.
    Maintenant, si l'on a la possibilité de faire une enorme surface vitrée au sud + veranda, je suis sur qu'il y a des choses a faire avec ce produit en version 10 cm de pse.

    Pas sur que l'on puisse faire quelque chose de performant du coté de st brieuc avec ca ..... manque un peu de soleil
    Dernière modification par SebMP35 ; 24/05/2008 à 14h49.

  27. #413
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    6 steres c'est énorme ! à ce stade je considere que ce n'est plus de l'appoint
    Nous sommes bien d'accord , c'est enorme !

    Et en contradiction avec l'étude de simulation ...

    Explication plausible : la c***du charpentier > 60ml de murs (de refend + murs de façade) non isolés faute de passer l'isolant par-dessus = déperditions équivalentes à 12m2 de mur non isolés et au moins 60 à 80ml de pare-vapeur non jointif = défaut d'étanchéité à l'air

    Cela n'a pas été rattrapé , le client ayant préféré fermer les yeux , tant il avait hâte d'habiter sur place ..

    Et un poêle acheté chez castomerlibrico*** sans label flamme verte (1999 ) , pas le top pour optimiser la combustion du bois

    Votre Honneur , je demande à bénéficier des circonstances atténuantes !

  28. #414
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par SebMP35 Voir le message
    Sur une maison standard, sans soigner l'orientation, les apports solaires, le rth est vraiment peu performant et ne permet sûrement pas de faire une maison a moins de 50 kWh/m2 ep.
    Un lien ou l'on trouve un peu de lecture :
    http://www.denismateriaux.com/index....d=63&Itemid=62
    On y trouve que le rth avec 7,5 cm de pse est moins bon en thermique d'hiver qu'une solution standard ...... Je répète que les calculs sont faits avec une maison qui ne l'avantage pas spécialement mais rien d'extra tout de même.
    Maintenant, si l'on a la possibilité de faire une enorme surface vitrée au sud + veranda, je suis sur qu'il y a des choses a faire avec ce produit en version 10 cm de pse.

    Pas sur que l'on puisse faire quelque chose de performant du coté de st brieuc avec ca ..... manque un peu de soleil

    Voici les crobars de notre projet (les plans côté arrive fin juin sur cette base) :

    http://img360.imageshack.us/img360/5137/img019jg5.jpg
    http://img148.imageshack.us/img148/5797/img018jo1.jpg
    img019jg5.jpg
    img018jo1.jpg

    Façade orientée plein sud et quasiment en "mûr de verre"
    D'où ma recherche d'un mûr à forte inertie dans la partie salon/séjour...tout en combinant une finition dans la plus pure tradition minimaliste :

    http://www.dzo-architecture.com/arch.../img/img07.jpg
    img07.jpg
    Dernière modification par Philou67 ; 24/05/2008 à 21h40. Motif: Hébergement d'image sur Futura

  29. Publicité
  30. #415
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    ouah ..c'est une belle esquisse d'architecte ! le style , le crayonné , cela trahit l'étudiant de 4eme ou 5eme année ou almors frais diplômé !

    Bienvenue au club , cher (futur)confrère ..et tous mes voeux de réussite !

  31. #416
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Euuuuuuuuuuuu ce n'est ni moi, ni un archi qui a fait celà mais "notre" maitre d'oeuvre....

    Mais c'est du 2nd degré ou pas ta remarque

  32. #417
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    c'était sincère , les dessins sont ceux d'un pro ...

  33. #418
    lemat

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Le bioclimatisme n'est pas chiffré, le bioclimatisme n'est pas mesurable, c'est un ensemble de precepts qui visent à optimiser un habitat dans son environnement. Tout naturellement lorsque l'on cherche à definir des standards mesurables pour l'habitat performant (basse énérgie par exemple) le bioclimatisme devient un "outil" permettant d'atteindre ces performances.

    La valorisation des apports solaires, necessitant de l'inertie, sont favorisé par le RTH. La performance d'isolation doit être définie par le climat.

    Il est évident qu'une maison en RTH avec 10cm de PSE ne sera pas basse énergie à Strasbourg, mais correctement conçue elle pourra l'être à Nice...

  34. #419
    herakles

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Il est évident qu'une maison en RTH avec 10cm de PSE ne sera pas basse énergie à Strasbourg, mais correctement conçue elle pourra l'être à Nice...
    Bien évidemment .. cependant , le RTH peut être isolé sans inconvénient par un isolant rapporté sous vêture , bardage,ou nergalto - vissée sur ossature bois facile à fixer/coller sur la planelle ( réalisée en 84 sur facade nord maison F*** )

    le RTH facilite la mise hors d'eau et hors d'air rapidement et on peut y habiter déjà en attendant - toujours pour "budgets serrés" - de pouvoir apporter un complément d'isolant sur les façades EST-NORD et surtout OUEST , ; par contre , du moment qu'un espace tampon est accolé contre la planelle extérieue du RTH : garage , véranda par exemple , inutile de surisoler .

    N'oublions pas que les murs ne représentent que le 1/3 à 1/2 des surfaces totales de déperditions (toiture, vitrages , dalle du RDC..)

  35. #420
    Armor

    Re : Qui peut construire une maison basse énergie en France ?

    Citation Envoyé par lemat Voir le message
    Le bioclimatisme n'est pas chiffré, le bioclimatisme n'est pas mesurable, c'est un ensemble de precepts qui visent à optimiser un habitat dans son environnement. Tout naturellement lorsque l'on cherche à definir des standards mesurables pour l'habitat performant (basse énérgie par exemple) le bioclimatisme devient un "outil" permettant d'atteindre ces performances.

    La valorisation des apports solaires, necessitant de l'inertie, sont favorisé par le RTH. La performance d'isolation doit être définie par le climat.

    Il est évident qu'une maison en RTH avec 10cm de PSE ne sera pas basse énergie à Strasbourg, mais correctement conçue elle pourra l'être à Nice...
    Le standard bioclimatique existe ! c'est 50kwh/an/m²
    Tout comme le standard Passiv hauss
    TOut comme le standard Minergie
    etc...etc...

Page 14 sur 16 PremièrePremière 14 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Construire une maison de type "Minergie" en France !?
    Par Sane dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 441
    Dernier message: 11/05/2011, 13h50
  2. [Matériaux] Maison passive/basse énergie en Allemagne
    Par Rodrigue dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/08/2007, 10h40
  3. Constructeur de maison Basse énergie en France
    Par Bigdaddy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/07/2007, 21h55
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison