Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 48

Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?



  1. #1
    Atalée

    Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Bonjour,

    Dans la continuité des différents post sur les maisons basse energie et ce qui se fait en France, j'aimerais bien connaitre vos avis sur le label/marque Effinergie qui semble se mettre en place dans certaines régions de notre pays...
    Leur site et les PDF qui y sont présentés met en parallèle PassivHaus et Minergie avec Effinergie mais qu'en est-il réellement selon vous ?

    Merci de vos éclaircissements !

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Linn

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Bonjour

    J'ai cherché pas mal d'infos sur ce label. J'ai questionné les gens venus le présenter sur les salons, écrit à l'association, aux revues qui en parlaient...
    Personne n'a su me dire comment fonctionne le label, quels sont les critères, à qui s'adresser pour faire labelliser sa maison. Apparemment, c'est encore trop jeune.

  4. #3
    rbobeda

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Le label impose un max de conso de 50 kWh ep/m²/an pour l'ensemble chauffage, clim, eau chaude et éclairage et auxiliaire de chauff et ventilation. Un coeff pondérateur (un peu fouillis il est vrai) ajuste ce chiffre en fonction de la région : de 0.8 pour les régions les plus chaudes (ei 40 kWh) à 1.3 pour le nord de la France.

    Ce qu'on peut en dire, c'est que c'est de suite l'énergie primaire qui est prise en compte, ce qui met de suite un sérieux coup de frein au chauffage électrique, pour franchement privilégier le bois (coeff multiplicateur entre énergie primaire et énergie finale de 0.6 poour le bois contre 2.58 pour l'électricité).

    Quant au niveau de perfs demandé, c'est très exigeant. A titre d'exemple, rien que pour l'ECS, si on compte 800 kWh/pers/an, et qu'on considère qu'on a un appoint électrique classique et 80% fourni par le solaire, pour 100 m² et 4 pers, il reste 640 kWh à fournir en électrique, soit 16.5 kWh/m²/an en énergie primaire... Dans le Var, par exemple, il reste donc 24 kWh ep pour tout le reste. Ce qui conduit à rationnaliser méchamment.

    On est donc sur des niveaux de performances dans le neuf très proches des labels suisses ou allemands. Ce qui est intéressant, et je trouve plus intelligent que la course à la performance outre Rhin, c'est que ces niveaux sont atteignables grâce à un usage très raisonné et raisonnable des matériaux (en quantité) et de la technologie. Une architecture climatique très soignée peut prétendre à ces niveaux de performances sans tout une débauche de moyens (ultra-méga-sur-isolation, vitrages à 18 couches, VMC thermodynamo-double-flux à rétropédalage mutlidirectionnel inversé, etc...)
    Effinergie n'impose pas (pour le moment) de technique constructive particulière, contrairement à d'autres labels, ce qui à mon avis est un bon point.

    On peut donc être un poil moins performant en terme de chauffage, mais le coût (financier et environnemental) de construction peut être moins élevé. Ce sont en effet les derniers kWh qui sont les plus durs à aller chercher. Il y a donc un moment où investir davantage dans de la technologie ou des matériaux supplémentaires n'est pas forcément rentable, le temps de retour sur investissement risquant d'être supérieur à la durée de vie dudit matériau. On peut également se poser la question de la durée de vie (et renouvellement) et du coût de l'entretien du matériel embarqué (ventilation ou pompe à chaleur notamment) qui ne sont pas intégrés aux dépenses d'énergie du bâtiment. Plus une technique est complexe, plus elle coûte chère à l'usage, ce qui marche le mieux reste encore ce qui est le plus simple et le moins mécanisé.

    Pour en revenir à Effinergie, le mouvement est encore naissant, mais ce qu'on peut en dire, c'est qu'un label reste un label : le processus pour obtenir la labellisation d'un bâtiment à l'air pour le moment des plus obscurs, et se fait par le truchement d'organismes certificateurs plus ou moins qualifiés,qui travaillent encore dans le cadre de la RT2005, et bien sûr pas vraiment gratuitement... J'ai eu vent d'une histoire amusante quant à la non-certification récente d'un projet parce qu'il ne disposait pas de système de chauffage (ça ne rentrait pas dans les cases).

    Bref : en résumé, la philosophie du truc semble pas mal, et permettrait de construire des bâtiments à énergie positive (si ajout de systèmes actifs, tels des capteurs PV en toiture, par ex) mais avant que tout ça se traduise par du concret dans la vrai vie, il se passera encore du temps.

  5. #4
    Linn

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Merci pour toutes ces infos rbobeda
    Je constate encore une fois, lorsqu'on cherche des renseignements, que c'est sur ce forum qu'on a le plus de chance de les trouver!

  6. Devis
  7. #5
    Atalée

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Hum hum
    Merci Rbobeda pour toutes ces infos.
    en effet je pensais aussi que tout cela est encore jeune... peut-être peut-on espérer que ce soit comme le bon vin et que ce label va se bonnifier avec le temps

    Je rebondis juste sur ce que tu as dit concernant les équipements" hight-tech" qui permettent d'obtenir une économie supplémentaire de conso...
    Certes il me semble aussi évident que la base est de penser le batiment plutôt que de compenser les problèmes par des supers techniques onéreuses. Mais en ce qui concerne l'isolation par exemple, cela reste je pense le point crucial après l'architecture non ? Et tu ne sembles pas emballé par la WMC DF... Pareil pour le triple vitrage : certes c'est cher mais il n'y a pas d'entretien plus que le double je crois non ? En ce qui concerne l'entretien justement je ne maitrise pas -par rapport à une WMC simple- si l'entretien d'une WMC DF est si contraignant ?

    Et pour revenir à ce que tu as dit sur Effinergie - je ne suis pas archi - mais même avec une architecture bien faites pour ne pas dire parfaite si on ne met pas le paquet sur l'isolation et la récupération de chaleur comment peut-on obtenir des maisons à conso nulle... J'ai déjà pas mal lu sur les autres posts mais il me reste encore des tonnes de questions

    bonne soirée !
    Dernière modification par Atalée ; 17/10/2007 à 20h24.

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    rbobeda

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Isoler, bien sûr, mais plutôt que de récupérer la chaleur, autant mettre le paquet sur la production gratuite : le solaire passif.
    On peut déjà aller très loin si on se creuse un peu. Quant à la ventilation : commencer par chercher pourquoi on ventile, et éviter de créer les problèmes plutôt que de chercher à les corriger ne me semble pas idiot non plus. En travaillant sur la perméabilité des matériaux, on peut tout à fait construire sans pare ni frein-vapeur, les isolants végétaux sont là pour nous y aider. Donc, ventiler raisonnablement plutôt que de chercher à récupérer les calories de l'air extrait est une solution possible, qui limite les pb d'entretien et de consommation des blocs VMC (eh oui, c'est entre 40 et 80 W, une VMC, ne pas l'oublier, et des filtres à changer 2*par an, des gaines d'insufflation à nettoyer théoriquement aussi, etc...) Alors qu'une serre plein sud, c'est un extraordinaire préchauffeur d'air ne nécessitant pas vraiment d'électricité ni d'entretien, et constituant un espace semi-extérieur en demi-saison tout à fait appréciable.
    Triple vitrage : au sud, il captera moins qu'un double vitrage faible émissivité à remplissage argon. Et le prix n'est pas vraiment le même... J'ai fait le bilan sur certain projets avec les deux solutions, je suis à chaque fois arrivé à la conclusion que les quelques kWh (voire dizaines mais pas plus) économisés parfois sur l'année rendaient l'option inutile et innamortissable. Sans doute dans certaines régions plus froides, le bénéfice devient-il plus évident.

    Et souvenons-nous des maisons d'avant-garde qui ont vu le jour dans les années 60, isolatées relativement modestement (bien pour l'époque, ridicule aujourd'hui) et avec doubles vitrages basiques (3*moins performants que ceux d'aujourd'hui) et qui réussissaient par leur seule conception et à grand renfort de murs-rideaux il est vrai, à aller titiller la passivité.

    A+

  10. Publicité
  11. #7
    Atalée

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Ah ben voilà
    j'ai le bec cloué et tous mes choix bien arrétés sont remis en question mais c'est un vrai merci que je vous dis car franchement le poste du triple vitrage pese lourd dans la plupart des budgets que j'ai pu étudier...
    Il va donc falloir que je repense mon projet. C'est passionnant mais usant également !!
    @+

  12. #8
    abeiradomar

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Je remplissait aujourd'hui sur le site du label performance une demande de certif en BBC effinergie pour un projet de maison individuelle dans le val d'oise.

    la maison est à 15,4KWh/m2/an selon l'étude PHPP mais je me suis effectivmenet rendu compte que pour compléter la demande il me faudrait effectuer une etude thermique RT 2005, remplir une case "chauffage" alors que le projet n'en dispose pas, expliquer que la laine de bois steico utilisée ne dispose pas de certificat acermi/acotherm...et j'en passe.

    ce projet est un pilote mettant en oeuvre plusieurs solutions techniques, destiné a démontrer la faisabilité de la construction bois à très basse consommation d'énergie que je souhaite développer dans le logement social et la promotion privée sur l'IDF. je trouvais interessant de prétendre à l'obtention de ce label français mais cela me semble mal embarqué.

    je vais prendre contact avec promotelec demain par téléphone pour etudier quelques dérogations éventuelles...

  13. #9
    Atalée

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Merci de nous faire part de la suite... !!

  14. #10
    morezjura

    Basse Consommation - Effinergie

    Bonjour,

    Le lien suivant permet de découvrir la rénovation d'un Bâtiment en Basse Consommation (BBC).
    http://www.morezjura.net/BBC.htm

  15. #11
    SebMP35

    Re : Basse Consommation - Effinergie

    Quelques chiffres pour une maison presque labelisée. Le certificateur n'attend plus que le compte-rendu du test d'étanchéité a l'air.

    Eclairage 6,8 kWh/m2. Le seul critere qui fait varier ce chiffre, c'est la surface vitrée. Pas de prise en compte de solutions d'éclairage particulière. (valeur de ref rt2005 7,2 kWh/m2)

    moteur de ventilation 1,65 kWh/m2 avec une ventilation SF hygro B et moteur basse conso (valeur de ref rt2005 6 kWh/m2)

    Auxilaire de chauffage (pompe, conso de veille), solaire (pompe), .... 4,57 kWh/m2

    Ecs 8,5 kWh/m2. J'ai du solaire mal orienté et un appoint gaz. (valeur ref RT2005 27 kWh/m2)

    Chauffage avec prise en compte rendement génération, précision de la régulation, écart spatial, étanchéité a l'air (Q4=0,5), .. 18 kWh/m2 (valeur de ref RT2005 62 kWH/m2)

    Cela fait un bilan global a moins de 40 kWh/m2 en Bretagne. Le label effinergie est accessible avec 55 kWH/m2

    Voila un exemple.
    Il y a de nombreuses solutions pour arriver à ce résultat. Dans mon cas, seul des solutions "standards" sauf en quantité d'isolant et traitement des ponts thermiques.

  16. #12
    herakles

    Re : Basse Consommation - Effinergie

    Alors qu'une serre plein sud, c'est un extraordinaire préchauffeur d'air ne nécessitant pas vraiment d'électricité ni d'entretien, et constituant un espace semi-extérieur en demi-saison tout à fait appréciable.
    tout à fait d'accord avec ce qualificatif d'une serre , bien conçue , en " hauteur" de préférence plutôt qu'étalée au sol , pour optimiser les mouvements de thermosiphon entre intérieur et extérieur

    Mais engranger quelques calories en réserve , dès la fin de l'été dans un hypocauste ou un puits canadien( donc "boosté " ) placé dans le terre-plein , n'est pas mal non plus et ce n'est pas une technique hypersophistiquée , pour peu qu'on y pense dès la conception architecturale ..

    C'est aussi un complément "inertiel" intéressant pour les maisons qui en manquent comme les MOB

    Avec cela , on se rapproche des normes BBC .sans trop investir sur les derniers cms d'isolant ou dans une VMC DF de très haut de gamme ..

    Dès 75-90, on mettait le paquet sur la taille d'un hypocauste dans certaines maison bioclimatiques , avec des murs aux R proches -même inférieurs - de 3

    ..Avec les niveaux d'isolation actuels ( R>5 et toiture >6 ) , l'hypocauste peut encore être envisagé tout simplement en moins "volumineux" pour gérer les apports gratuits extérieurs ..

  17. Publicité
  18. #13
    Eric54

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Bonjour,

    autoconstructeur d'un maison basse énergie, nous effectuons actuellement les démarches pour obtenir le label Effinergie.

    Je vous tiendrais au courant dés que nous aurons toutes les cartes en main.

    Voici notre blog afin de vous donner une idée de l'ensemble des techniques, cout, rentabilités et matériaux mis en oeuvre.

    ### Merci de renseigner votre blog dans votre profil
    Philou67 pour la modération.


    cordialement.
    Dernière modification par Philou67 ; 30/10/2008 à 12h26.

  19. #14
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Pourriez-vous nous en dire un peu plus sur votre projet ?
    En regardant vos pages sur l'étude thermique, je vois qu'il y a de prévu 24 kWh Ep /m2. C'est de mon point de vue surprenant.
    En gros vous ne descendrez pas sous les 6 kWh Ep/m2 pour l'eclairage. Avec un ventilation double flux, juste pour alimenter les moteurs, on n'est pas loin de 5 ou 6 kWh/m2.
    Pour l'ecs avec compléments electrique, on est en gros a 16 kWh/m2 ou a 8 kWh/m2 avec un complément par PAC.
    Bref, on arrive vite 28 kWh/m2 sans le chauffage....

  20. #15
    Eric54

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    La maison a une surface de 150m² habitable chauffé.
    En ce qui concerne le chauffage, la puissance nécessaire a été évalué à 6kw.
    En ce qui concerne les estimations, le bureau d'étude s'est basé sur les systèmes envisagées en gonflant de 20% les consommations énergétiques.
    L'eau est chauffé par des panneaux solaires et leur rentabilité s'est appuyé sur une étude bioclimatique (ensoleillement) de la commune, toujours en augmentant la consommation de 20%.
    Idem pour la VMC, il s'agit d'une Aldes à ventilateur basse consommation.
    Pour l'éclairage, la consommation a été évaluée à partir des plans électriques en comptabilisant l'ensemble des éclairages en basse énergie.
    A noté que le gain apporté par le photovoltaique (3,8kw) n'a pas été injecté dans la simulation.
    A priori, on pourra encore descendre et franchir le label passif mais ça dépendra surtout de l'étanchéité.
    On fera un premier test au hors d'eau hors d'air.
    J'espère avoir éclairé votre point de vue.

    Cordialement

  21. #16
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Oui c'est intéressant mais serait-il possible de nous donner des chiffres pour chaque poste : chauffage, ecs, eclairage, ventilation, auxiliaire.
    De toute façon, cela apparait forcément dans une étude RT2005 nécessaire pour l'obtention du label Effinergie.

  22. #17
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    En fait, je ne comprends pas la cohérence des chiffres sur le blog :
    On trouve chauffage : 2738 kWh en électricité. Ecs 1489 kWh en électricité, ventilation 1164 kWh, auxilaires 567 kWh en électricité aussi. Cela fait au final 5958 kWh sans compter l'éclairage.
    Bref un ration de 39 kWh/m2 en énergie finale par m2 habitable. En energie primaire, cela fait beaucoup plus (x2;58) ....
    J'aimerais comprendre d'ou vient l'erreur.
    Je sais que dans le cadre du label Effinergie c'est la shon qui compte mais dans la limite de 1.2 x la surface habitable. Cela module un peu les chiffres mais pour arriver a 24 kWh/m2, il y a autre chose.
    Dernière modification par SebMP35 ; 21/10/2008 à 20h36.

  23. #18
    gavottin

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    800 euros pour une étude thermique de 50 pages???
    Faudra me dire qui est ce BET qui fait de la concurrence déloyale, car mes études thermiques sont au minimum à 1500 euros et font au plus 15 pages...
    A moins que le BET lui ait fourni une étude règlementaire RT2005, ce qui n'est absolument pas une étude thermique dynamique... Attention !
    (cela explique les 50 pages de tableaux à la con de la RT...)

    Mais peut être notre ami peut-il expliquer mieux ???
    Je rappelle qu'une étude réglementaire sert à obtenir un label mais ne constitue en aucun cas une prévision des consommations du bâtiment....

  24. Publicité
  25. #19
    gavottin

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    C'est en tout cas ce que vous vez l'air de dire dans votre blog...

  26. #20
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Citation Envoyé par gavottin Voir le message
    A moins que le BET lui ait fourni une étude règlementaire RT2005, ce qui n'est absolument pas une étude thermique dynamique... Attention !
    (cela explique les 50 pages de tableaux à la con de la RT...)

    Mais peut être notre ami peut-il expliquer mieux ???
    Je rappelle qu'une étude réglementaire sert à obtenir un label mais ne constitue en aucun cas une prévision des consommations du bâtiment....
    Et voila, en France on nous explique en long, en large qu'il faut une belle étude thermique dynamique .... En Allemagne, ils certifient des maisons passives avec une feuille excel ..

    C'est sur qu'une étude thermique dynamique pour dimensionner une serre, un stockage inter-saisonnier, ... bref un systeme solaire passif lourd, c'est surement trés important. Dans le cas d'une construction plus standart comme dans le cas de Eric54, je ne vois pas l'intérêt d'un simu dynamique.
    Ensuite dire qu'une étude dynamique serait plus précise pour un calcul de consommation, j'attends la preuve avec impatience.

  27. #21
    Eric54

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Bonjour,

    voici quelques informations complémentaires; l'étude fait 50 pages car il y a 3 simulations de chauffage (électrique et ECS électrique, PAC et ECS électrique, PAC et panneaux solaire) et à chaque fois l'étude reprend les caractéristiques de la maison, les calculs des déperditions, de la vmc etc... Donc en fin de compte pour un type de chauffage, on arrive effectivement à une quinzaine de page.

    En ce qui concerne la compétence de l'étude, je ne suis pas en mesure de la juger.
    Et à vrai dire, je pense qu'il s'agit effectivement d'une étude classique RT 2005 avec simulation de système variable.

    C'est le conseil régional de lorraine qui m'a imposé cette entreprise pour valider la performance de la maison et pour pouvoir participer à l'appel à projet BBC organisé cette année.

    Les devis reçus à plus de 1000 euros proposé à priori les mêmes services mais ajouter en plus une étude bioclimatique (apport solaire etc...).

    Ensuite, nous avions effectivement pensé à un poêle à bois mais nous sommes confronté à la réglementation de la RT 2005 qui ne considère pas le poêle à bois comme un système de chauffage centrale mais un complément.
    Donc on a pas le choix... sinon impossible de valider la RT2005...
    C'est vraiment un comble d'investir dans un PAC à plus de 10 000 euros alors la maison n'en a pas besoin..

    En ce qui concerne, le décalage de performance théorique et celui donné, j'ai vérifié et le gain photovoltaique a été déduit de la consommation total (3kw) ce qui semble cohérent avec la SHON de 170m².

    Cordialement.

  28. #22
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Pour le label Effinergie, on peux valoriser au max dans l'etude 12 kWh/m2 issue du photovoltaique.

    Pourriez-vous mettre en ligne l'étude énergétique correspondant a ce que vous avez choisi ?

  29. #23
    gavottin

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Cher Eric, je ne parlais pas forcément de l'utilité ou non d'une étude dynamique, je voulais connaitre la nature de l'étude que ce monsieur avait payé. Et il ne s'agit pas d'une étude thermique mais bien d'une étude reglementaire (ne mélangeons pas tout), c'est à dire que ce qui est annoncé dans l'étude RT ne préfigure absolument pas le comportement final du bâtiment car la RT, c'est 50 % de technique et 50 % de loby politique... Rien de très physique la dedans.
    Bon, pas de mauvaise interprétation, hein ??? C'est pas méchant ce que je dis. D'ailleurs ce que je veux dire, c'est que les calculs réglementaires ne prennent pas en compte la réalité physique des phénomènes thermiques (notamment au niveau de la VMC Double Flux, pris en compte de façon extrêmement grossière).
    A+

  30. #24
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Pourriez-vous nous dire en quoi la rt prends en compte la réalité physique des phénomènes thermiques .. Nous sommes sur un forum scientifique alors nombreux sont les lecteurs a vouloir autre chose que des affirmations.

    Et les 50 % de loby et 50 % de techniques, c'est quoi ?


    Merci d'avance

  31. Publicité
  32. #25
    Eric54

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Pas de problème gavottin,
    je suis sur ce forum pour apprendre également.

    J'aimerais savoir ce qu'est une étude thermique dynamique comparé à une étude réglementation RT 2005?
    Quelle est la formation des personnes effectuant ce type d'étude?
    Et quel est l'intérêt de cette étude?

    Pour le photovoltaique c'est écrit :
    dans la présentation "Production d'ENR : photovoltaique 24 m² orientation Sud Est et inclinaison 30°"

    et dans les tableaux de résultat :
    Rs puissance crêt : Monocristallin
    Rp indice performance : module ventilé ou faiblement ventilé
    Surface : 24m²
    Orientation du module photovoltaique : Sud Est

    production électrique : 2501,25
    Total énergie primaire (KWh EP /m²) : 38,42


    Voila...

  33. #26
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Tu produis donc 38 kWh/m2 ep avec tes panneaux. Pour le label Effinergie, tu ne peux valoriser que 12 kWh/m2.
    Tu nous dis arriver à un résultat de 24 kWh/m2 ep au global. Peux-tu nous dire combien pour chacun des postes : chauffage, ECS, ventilation, auxiliaire.

  34. #27
    pascal6868

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Bonsoir nous venons de faire construire une maison basse énergie ,a quoi peut me servir de faire certifier éffinergie cette maison deja réaliser .

    elle est donner pour 32 KW/M2/an.

    peut on avoir des réductions d'impots etc... une fois labelliser ?

    merci pour vos réponse
    Dernière modification par Philou67 ; 30/10/2008 à 10h55.

  35. #28
    SebMP35

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Aucun avantage direct.
    En indirect, peut-être pour la revente dans quelques années ....

    Sinon 32 kWh/m2, c'est pour quoi ? chauffage, ecs, ventilation, eclairage, ... en énergie primaire.
    Si c'est le cas il faut juste un test d'étanchéité avec un résultat Q4<0,6 pour pouvoir obtenir le label.

  36. #29
    r17777

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Citation Envoyé par gavottin Voir le message
    800 euros pour une étude thermique de 50 pages???
    Faudra me dire qui est ce BET qui fait de la concurrence déloyale, car mes études thermiques sont au minimum à 1500 euros et font au plus 15 pages...
    A moins que le BET lui ait fourni une étude règlementaire RT2005, ce qui n'est absolument pas une étude thermique dynamique... Attention !
    (cela explique les 50 pages de tableaux à la con de la RT...)

    Mais peut être notre ami peut-il expliquer mieux ???
    Je rappelle qu'une étude réglementaire sert à obtenir un label mais ne constitue en aucun cas une prévision des consommations du bâtiment....
    ben mince alors!
    moi je fait un forfais 235€ une visite de 4 heure et 40 pages de conseil sur toute les possible économie d'énergie et investissement possibles et logique de la maison ou du projet (8h à 20h selon ) !

    ben ouai je sais ... je ne suis pas rentable ... m'en fout ... j'suis pas à la rue! y'a plus malheureux que moi!

  37. #30
    Eric54

    Re : Effinergie... Valable le label francais basse énergie ?

    Voici les énergie primaire par poste en kw EP/m²

    Chauffage : 27
    ECS : 30
    Ventillation :9
    Auxillaire : 6
    Eclairage : 6,7

    et les consommations estimées :

    Chauffage (22,6 %) : 2738 kwh
    ECS (9 % : 1489 kwh
    Ventillation (9,1 %) : 1164 kwh
    Auxillaire (4,8 %) : 567 kwh
    Consommations domestiques (44,3 %) : 5460 kwh

    Je vous avoue commencer à mélanger tous ces chiffres...
    Dernière modification par Philou67 ; 30/10/2008 à 12h39.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Qui peut construire une maison basse énergie en France ?
    Par Terrainmaison dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 459
    Dernier message: 28/12/2010, 18h46
  2. [Matériaux] Maison passive/basse énergie en Allemagne
    Par Rodrigue dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 24/08/2007, 09h40
  3. Constructeur de maison Basse énergie en France
    Par Bigdaddy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 20/07/2007, 20h55
  4. Géothermie collective basse énergie
    Par Tibo64 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 13/06/2007, 19h09