Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

dalle RDC en bois avec isolant terre/bois



  1. #1
    nico80

    dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    bonjour,

    Dans un soucis d'economie et de gain de temps (arretez moi si je me trompe) je pense faire une dalle de rez de chaussé en bois plutot qu'une dalle béton classique, ca devrais me permettre de compenser le surcout de l'ossature bois en faisant une partie du solivage moi meme.
    La maison sera sur sous sol enterré non chauffé monté en parpaings.

    Les solives seront donc fixé sur ces parpaings, peut etre avec un IPN ou une poutr'espace/nailweb pour le support de charge transversal.

    Le probleme des MOB etant l'inertie, je pensais combattre ce manque en mettant un mélange terre crue/ paille ou terre/copeau de bois (récupéré d'un atelier de menuisier voisin ) de 10 cm sur un lit d'isolant en vrac pas cher (ouate de cellulose ou chanvre) le tout en sandwich entre des dalles d'OSB.
    Le revetement de finition sera du stratifé en pose flottante sur une souscouche epaisse (liege fin apparement).

    Il y a aura aussi dans la maison des murs non porteurs en BTC (environ 10 m2 au total).

    Ques pensez vous de cette solution ? Est économiquement "utile" ou je m'embete pour rien ? Est ce qu'une dalle beton/chanvre ou béton/pouzzolane serait "mieux" ?

    Merci pour vos infos.

    -----

    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

  2. Publicité
  3. #2
    42jerome

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    Je mettrais un isolant en vrac sur toute l'épaisseur des solives (de la ouate de cellulose à épandre manuellement par exemple).
    Puis sur les solives, frein vapeur, puis dalle d'OSB de 16 ou 22.
    Sur cette dalle couler une chappe de 6 cm en béton ou en chaux. Par contre, il faut bien dimensionner les solives compte-tenu de la charge.

  4. #3
    nico80

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    en fait je voudrait éviter l'etape chappe en béton qui est, a mon avis, assez cher (je crois qu'il faut compter 2-3000 euros) et rajoute facilement 1 mois pour le sechage et tout le reste...

    C'est pour ca que j'avais pensé à cette solution de terre crue déversé entre solive... assez liquide pour qu'elle remplisse tous les interstices, puis en sechant ca donne un truc assez solide je pense.
    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

  5. #4
    42jerome

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    La terre met plusieurs mois à sécher!
    Ensuite, si tu fais ce système, tu es obligé de mettre un revêtement bois (parquet) si tu veux rester dans des couts faibles. Et le problème c'est que qu'il n'y aura pas d'apports solaires direct à cause du bois...
    Si tu veux un carrelage sur le solivage, il faudra investir en deux couches croisés de fermacell, plaques nid d'abeilles+granulats, nattes ditra...si bien qu'au niveau du cout une petite chappe me paraît plus rapîde, stockeur avec du carrelage et moins onéreux.

    Un autre système serait le suivant:
    isolant entre solives; galets en vrac entre lambourdes (ces galets seraient chauffés par des vitrages au sud et la chaleur aspirée par un ventilo au nord; tout ç sous le plancher)

  6. Devis
  7. #5
    nico80

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    un sol en stratifié par dessus cette couche de terre ferait perdre cette inertie ? Je ne veux pas spécialement faire du captage passif, il n'y a aura que 5-6m2 de surface vitrée plein sud, mais surtout donner de l'inertie à la maison.
    Je ne pensais pas que la terre était longue a secher... sinon je peux toujours deverser en vrac la terre extraite du soussol apres l'avoir laisser secher un minimum au soleil directement entre solive mais toujours au dessus d'un isolant ?
    Toujours pour des questions de cout je ne pense pas mettre du carrelage ( en plus je suis pas fan), mais pas de parquet massif non plus (trop fragile je trouve), donc le stratifé etait une bonne solution (surtout qu'ils font maintenant des trucs sympa en imitation carrelage ou bois).

    Par contre, c'est vrai que si il doit y avoir du carrelage dans la salle de bain ca risque d'etre problematique (je pensais faire une douche à l'italienne)... ou alors faire cette solution double fermacell juste pour la salle de bain.. ou encore clouer un parquet massif insensible à l'humidité sur ces solives puis recouvrir avec un revetement type jonc de mer... A réflechir....

    Tu pourrais develloper ta solution avec les galets ?? pour pouvoir capter ils seraient apparent ou pas ? Et pour le ventilo tu le mets ou au juste ???
    Si je te suis bien, il y aurait de bas en haut : OSB 18mm fixés sur les solives (environ 20cm), des lambourdes (posée perpendiculairement je suppose) avec des galets entre chaque et OSB puis stratifié au dessus ?
    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    nico80

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    En fait je crois que je sépare l'inertie du captage passif alors que je ne devrais pas... Pour avoir de l'inertie faut il que le matériau soit en "contact" direct avec les sources de chaleur ?

    Que penser de l'inertie d'une chape seche Fermacell ?
    je viens de faire un tour sur leur site, et on pourrait a priori faire un sol à base de plaque fermacell directement sur solive et pret a recevoir la couche de finition finale...

    si je met de l'isolant "lourd" entre solive (ouate de cellulose ou copeau/sciure de bois) ca donnerait quoi à votre avis ?

    Economiquement et pratiquement je pense que c'est realisable soi meme, pour moins cher qu'un dalle classique ?
    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

  10. Publicité
  11. #7
    42jerome

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    Je pense que l'achat du guide de la maison solaire, ed Parenthèses va t'ouvrir un monde de solutions.

    Mettre un revêtement comme le bois avant un matériau stockeur empêche l'accumulation gratuite des calories solaires (même avec 6m2 de vitrages, ça joue). Pour préchauffer ce matériau lourd, c'est toi qui va fournir l'énergie par ton chauffage (ce qui est dommage) plutôt que le soleil.
    Par contre, le rôle de volant inertique est toujours assuré.

    Il me semble en effet qu'il faut qu'une partie de la masse d'inertie de la maison soit baignée par les apports directs ou indirects solaires. Par contre, pour les pièces avec des vitrages mal exposés, mal orientés, le revêtement n'a pas d'importance et seule l'inertie joue.

    Un exemple: je n'ai toujours pas mis mon poele cet automne car le ciel est très bleu (sauf aujourd'hui), le soleil entretient le stock de calories dans la masse si bien que je garde mon stock de calories pour les jours à venir qui s'annoncent maussades. Avec un revêtement en bois en travers, l'apport de calories n'aurait pas été assuré, certes je n'aurais toujours pas chauffé avec l'inertie qui se décharge mais il faudrait commencer à chauffer plus tôt car la température décline petit à petit.

  12. #8
    nico80

    Re : dalle RDC en bois avec isolant terre/bois

    ok merci de tes précisions sur la stockage passif et la capacité inertielle...
    D'ailleurs ca a peut être rien a voir mais bon, dans certaines maisons que je vois sur magazine, il y a une "goutiere" recouverte d'une grille en zinc qui coure le long des murs. est ce justement pour évacuer la chaleur accumulée ?

    Aie.. encore un livre a acheter... j'ai pas encore fini les autres (ceux de oliva, le guide de l'ecohabitat, la maison des négawatt.. pas de temps ..!!!) mais je le note dans un coin

    Par contre, je precise que je suis en picardie.. y a pas énormément de soleil, et même si il ne fait pas spécialement froid, on a souvent de longue periode sans chauffage. Donc au final le captage passif ne serait pas trop utilisé.

    Sinon a part le carrelage il n'y a aucun matériaux capable de faire ce stockage ?
    Le mur de terre crue sera face aux baies vitrés sud/sud-ouest, il pourra faire office de masse stockeuse non ?

    Par contre, pour la solution fermacelle de sol, je ne suis pas sur que ca soit une si bonne idée finalement... apres lecture de la doc de pose, j'ai vu qu'il ne pouvait etre posé que sur plancher bois ou dalle maconée donc pas directement sur solive... Et au niveau prix, on est a 20€/m² sans compter colle et vis... Au final le seul avantage reste le temps d'execution plus rapide je pense, et le temps de sechage de 24H seulement...

    Bon bah je vais partir sur une dalle mince sur solive bois je pense...

    Sinon pour ta méthode avec galets, tu peux m'expliquer comment les faire "chauffer" ? Il faudrait qu'ils soient en contact direct avec le soleil a un endroit c'est ca ? genre sous une plaque de verre..???
    Si on veut que la planéte soit sauvée, il faut que ce devoir soit facilitée !!

Discussions similaires

  1. Isolant en fibre de bois et enduit chaux
    Par bcoquille dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/11/2011, 12h03
  2. résistance au roulement Bois/Bois/Bois
    Par bébert59 dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2007, 17h41
  3. isolant a base de copeaux de bois
    Par taratata38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 17/01/2007, 10h47
  4. Isolant paille et bois en intérieur ?
    Par Steflelutin dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16
    Dernier message: 11/11/2006, 15h08
  5. fibre de bois ? isolant mince ? Ouate ? je suis perdu !!!
    Par lymatly dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 20/10/2006, 10h29