Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 113

La double combustion



  1. #31
    nasdak

    Re : La double combustion


    ------

    bon je suis en face de mon poele, en brulant a fond le foyer est completement rempli de flammes, dont certaines bleutées, post combustion? je n'en sais rien!

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Tsiledjé

    Re : La double combustion

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    Et voici les photos.
    par contre il est quasi impossible d'entretenir la post comb plus de 15 mn, ça c'est le boulot des chaudières et des pdm.

    Jér

    Bonjour, tu veux dire par là qu'un PDM a une double combustion continue si les réglages sont bons?
    Il ne sert de rien à l'homme de gagner la Lune s'il vient à perdre la Terre. (F. Mauriac)

  4. #33
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Hello à Tous...
    la post combustion...La plupart du temps on ne la voit pas quand cela se produit... C'est mon cas car j'ai une chaudière bois donc je n'ai pas de vitre pour voir...Je m'apperçois en sortant regarder le bout de ma cheminée, je reste planté là, à le regarder, pendant des minutes...Pendant la flambée qui "prend" au début, il y a de la fumée et c'est normal, mais 15 minutes plus tard, je vois que la fumée disparait d'un coup... et cela pendant un bon moment. Je me suis dit qu'il y a la post-combustion en cours. Et un peu de fumée réapparait et ensuite plus rien, et les cycles se reproduisent. D'ou l'explication : une fois que les gaz sont brulés, il faut attendre le prochain cycle d'accumulation de ces gaz àprès pyrolyse pour que la post combustion se reproduise. Donc c'est un phénomène discontinue.
    A+

  5. #34
    Philou67

    Re : La double combustion

    Les dégagements de fumée peuvent aussi être dus à des dégazages brutaux, qui font qu'ils ne sont pas brulés intégralement.
    Par ailleurs, je serais surpris que les gaz s'accumulent : pour moi, ils sont brulés au fur et à mesure de leur dégagement.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  6. #35
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Et un peu de fumée réapparait et ensuite plus rien, et les cycles se reproduisent. D'ou l'explication : une fois que les gaz sont brulés, il faut attendre le prochain cycle d'accumulation de ces gaz àprès pyrolyse pour que la post combustion se reproduise. Donc c'est un phénomène discontinue.
    A+
    Salut à tous,
    Je me suis rendu compte que ce n'est pas des cycles de post combustion car j'ai l'ai primaire qui est régulée par une chaînette, donc ca ouvre et ferme en fonction de la température de l'eau contenue dans la chaudière Ce qui fait des cycles de fumées...Ce que je pense c'est qu'il ne faut pas réguler l'air primaire mais plutôt l'air secondaire...
    A+

  7. #36
    ririmason

    Re : La double combustion

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Ce que je pense c'est qu'il ne faut pas réguler l'air primaire mais plutôt l'air secondaire...
    A+
    Ben ca alors, c'est tout le contraire sur un PDM. Perso je ferme une partie de l'AS en début de flambée et tout l'AP est ouvert voire très ouvert ( porte des cendres entr'ouverte ). Ensuite, une fois la flambée partie et les flammes violentes, je ferme progressivement l'AP ( et j'ouvre tout l'AS ), jusqu'au point ou le feu baisse franchement en intensité. A ce point je réouvre un poil l'AP. En fin de compte cela me donne une arrivée d'AP 50% plus petite que l'AS.

    riri

  8. Publicité
  9. #37
    Philou67

    Re : La double combustion

    Tout pareil.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  10. #38
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Salut à tous,
    Donc l'air primaire régulée par une chainette, pour moi cela ne sert à rien ... C'est prévu pour réguler la température de l'eau!
    Comme j'ai mis une régulation performante pour la décharge et recyclage de l'eau chauffée par la chaudière bûche, la chainette n'est aucune utilité...voire nulle pour la combustion du bois...Donc je vais faire comme vous, proprios de PDM... réglage manuelle...
    Ce que je pense est ce qu'il faut réguler la chainette en fonction de la combustion du bois donc température du foyer ...et pas en fonction de la température de l'eau...Les fabricants de ces chaudières bûches (tirage et combustion montante tout comme des PDM...) doivent revoir ce type de régulation par chainette...
    Le volet de tirage manuel qui se trouve sur le conduit de fumée, derriere la chaudière, vous le laissez grand ouvert ? Comment "voir" la force du tirage sans outil particulier ?
    A+

  11. #39
    ririmason

    Re : La double combustion

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    Comment "voir" la force du tirage sans outil particulier ?
    A+
    Très bonne question et réponse difficile à apporter. Perso, j'ai mis une saison avant de m'apercevoir que j'avais trop de tirage. Je l'ai réduit de 20% et maintenant c'est parfait en général. Il reste des cas particuliers et rares ( haute pression, pas de vent et inversion thermique ) pour lesquelles j'ouvre encore en grand.

    Comment détecter que l'on a trop de tirage sans depressiomètre? chez moi, j'avais des feux trop violents ( qui faisaient peur) et une flambée expresse. En fait c'est l'observation et l'expérience aidés par le tatonnement qui vont te guider. Chez moi, par un temps venteux, une feuille A4 reste collée à la grille de l'air primaire mais elle n'est pas aspirée contre celle ci naturellement comme auparavant.

    Autre indication, si tes flammes sont aspirées dans ton conduit avec détermination, ton tirage est sans soute trop important. Si elles font mine de paresser un peu avant de partir, ton tirage est bon...Empirique non?

    riri

  12. #40
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Merci du tuyau. Pour augmenter ou diminuer le tirage tu joues avec l'air primaire ou tu joues avec le volet de tirage situé sur le conduit de fumée, ou les deux?
    Je sais, que je pose assez de questions car je veux utiliser ma chaudière bois de façon optimale...
    A+

  13. #41
    ririmason

    Re : La double combustion

    Ah non saperlipopette, je parle d'une réduction via le clapet de cheminée, l'AP reste lui en l'état ( voir mes explications plus haut ) ouvert ou à moitié fermé selon les besoins.

  14. #42
    yanael

    Re : La double combustion

    bah flute alors, j ai un double combustion et je ne le savais pas.

    cette hiver j 'avais un second démarrage de flamme au niveau de l'avaloir et je me suis toujours inquiété de cela, pensant que je risquais un probleme de feu de cheminée, je fesais tout pour le stopper.

    cette année je le laisserais tourner...

    au niveau du ramonage, mon ramoneur a été très surprit du peut de suie alors que j'avais brulé 12 stères, c'est vrai qu'il n y avait pratiquement pas de fumée visible en fonctionnement

  15. Publicité
  16. #43
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Je pense que tu as un insert puisque tu vois les flammes. Tu peux donc voir la double combustion, alors moi j'ai une chaudière et je ne peux pas voir puisque pas de vitre...
    A+
    Dernière modification par Philou67 ; 05/09/2008 à 08h57. Motif: Citation inutile

  17. #44
    Ulyssesourd

    Re : La double combustion

    Salut !!
    Je vous rappelle car pas de réponse depuis mon avant dernier message :

    J'ai découvert une chose :

    Pour une combustion optimale du bois dans une chaudière non automatique (tirage et combustion montante) et SI vous avez un ballon hydro accumulation, NE PAS UTILISER LA FONCTIONNALITE DU REGULATEUR A CHAINETTE car ca ouvre ou ferme le volet d'air primaire, en FONCTION de la TEMPERATURE d'EAU, Ce qui n'est pas bon car plus la température d'eau augmente, moins la combustion est bonne... Il faut donc faire jouer l'air primaire en FONCTION de LA COMBUSTION. Pour ce faire, il suffit d'enlever le ressort qui est dans le régulateur : oter complètelment le régulateur et il y a bien un ressort dedans dans l'orfice vers la chaudière. Enlevez le et remettez le régulateur. Mettre la chainette comme d'habitude et la tendre de sorte que la TEMP minimale ferme complètement le volet et que la temp MAXI (100°C gradué sur le régulateur) ouvre grand le volet d'air primaire. Donc à l'allumage, tourner jusqu'à 100°C et quand la combustion prend bien (toute la charge enflammée) diminuer de sorte que les flammes dansent tranquillement --> par cette méthode y a plus de chance que la double combustion se fasse...
    Je trouve que la méthode du régulateur à chainette n'est pas adaptée avec l'hydro...Les constructeurs doivent revoir leur méthode de conception!!!
    Et pour la décharge de l'eau laisser faire la régulation des pompes et / ou vanne 3 voies...
    Et vous ?
    A+
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 16/09/2008 à 15h50.

  18. #45
    drspock

    Re : La double combustion

    Interressant tout ça, je découvre la double combustion à l'instant.

    du coup je comprends mieux à quoi servent les entrées d'air hautes sur ma cuisiniere godin chatelaine, et je comprends aussi pourquoi elle chauffe si bien comparé à mon insert de la meme puissance mais de pietre qualité..

  19. #46
    nasdak

    Re : La double combustion

    bonjour,
    je reviens sur ce fil, la saison de chauffe ayant bien commencé!


    je commence à maitriser mon poele et j'arrive à tenir des doubles combustions assez longues. Résultat, un foyer tout blanc, et un ramoneur qui n'a pas grand chose à ramoner

  20. #47
    trauma

    Re : La double combustion

    Maintenant que le topdown n'est plus qu'une simple formalité (aucun echec a declarer a jour ^^) je m'intéresse a la combustion proprement dite. Et notamment a cette double combustion.

    Mon poele dispose d'un reglage d'air primaire, d'un reglage d'air secondaire avec des injecteur d'air vers le haut du foyer, mais pas de reglage/volet du conduit de fumée.

    J'ai lut ce post, et j'ai noté 2 facons differentes de decrire la double-combustion.
    -Celle prise en photo ou ont voit nettement l'effet chalumeau autour des injecteur d'air.
    -Et celle qui décrit la situation ou l'ensemble du foyer est noyé de flammes lacinantes.

    Et en fait, j'ai été confronté aux 2 situations.

    -La premiere (chalumeau) avec pas m'al d'air primaire (<50%) et air secondaire a fond. Mais double combustion difficile a maintenir et combustion de bois tres rapide (cause AP ouvert assez fort)

    -La seconde (foyé baigné de flammes lancinantes) avec l'AP quasi fermé , l'AS ouvert a fond mais beaucoup de bois dans le foyer (plus que la recommandation du foyer en tout cas)

    J'imagine donc que la double combustion est plutot l'effet "chalumeau". Mais j'ai des reticences a l'appliquer car j'ai l'impression de bruler de la buche tres rapidement, certe pour une grosse quantité de chaleur, mais avec aucune tenue dans le temps du fait de l'impossibiliter de "fermer" le conduit de fumées une fois la flambée terminée et pour maintenir les braises. (du coup je ferme AP et AS pour maintenir les braises mais ca charbonne)

    Quel serait le process dans mon cas ? Plutot recharger avec des petites buches les unes apres les autres mais maintenir les flammes ?

  21. #48
    BC24

    Re : La double combustion

    Bonjour,

    Je reviens sur le forum, actuellement ma maison est chauffée à l'electricité(radiateur à inertie) et une cheminée à foyer fermé + extracteur de chaleur qui diffuse dans le couloir et les chambres.


    Mon foyer est un peu ancien, j'envisage de le remplacer par un poele à bois bouble combustion.

    Ma question, pour qui m'aider, puis-je toujours utiliser mon estracteur de chaleur avec un poele.

    Merci et bonne journée.

  22. Publicité
  23. #49
    nonofear

    Re : La double combustion

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    @patanca
    Cela m'étonnerais que Godin soit celui qui a trouvé la double combustion, et surement pas avec cet appareil qui est très rudimentaire
    si c'est bien godin qui à invebté le double combustione il y a 150 ans en instalant un deflecteur qui va brider les flammes pour que les gazs brulent plus !
    vous devez certenement confondre avec la combustion tertiaire ou post combustion
    pour en revenir à la double combustion il y à X façon de la faire c'est vrai que godin n'est pas au top à ce niveau la !

  24. #50
    drspock

    Re : La double combustion

    Eh bien non, c'est l'inconvénient du poele, à moins de construire une sorte de hotte au dessus du poele, qui va récuperer une partie de l'air chaud, puis l'aspirer avec le systeme d'air pulsé.

    J'étais dans le meme cas, insert peu performant, je l'ai remplacé par un foyer godin plus puissant, et au lieu de recuperer l'air chaud par les bouches prévues çà cet effet dans mon ancien insert, je vais recuperer la chaleur dans la hotte.

    Par contre je confirme, le foyer godin que je possede, ne fait pas de double combustion, contrairement à ma cuisiniere godin chatelaine qui atteint facilement les tres hautes temperatures et entre surement en double combustion, car quand c'est bien chaud, ça ne fume plus du tout.

    Celà dit, mon foyer est ancien, les inserts haut rendement godin sont sans aucun doute à double combustion, d'ou le terme haut rendement.

  25. #51
    nonofear

    Re : La double combustion

    "haut rendement" chez GODIN ????
    impossible !!
    les poeles godins sont des apareil d'entré de gamme donc peu performants et avec des rendements moyen !(60-70% au grand max)

  26. #52
    drspock

    Re : La double combustion

    Je m'incline, je pensais que cette marque assez prestigieuse avait suivi l'évolution, apres avoir consulté leur site je confirme, ils donnent leurs inserts pour 75% maximum.


    http://www.chemineesgodin.com/foyerf...ENDEMENT_2.jpg

  27. #53
    diego dela plancha

    Re : La double combustion

    je me marre, c'est une usine a gaz vos appareil avec du primaire du secondaire et pourquoi pas du tertiaire !!

    les poele fonte ne disposent pas de deux chambres de combustion, ça justifie l'apport d'air chaud, et non froid sinon adieu la chaleur et la post combustion,
    un pdm a foyer ouvert dispose d'un foyer et d'une chambre de combustion , ou les gaz migrent, tourbillonnent, car chaud et - chaud font des courants, comme dans une cheminée ou les gaz froid peuvent redescendre et crée un courant descendant qui s'il n'est pas bloqué mécaniquement fait refouler la fumée a l'intérieur de la maison.
    Donc inutile d'essayer de jouer avec de l'air secondaire, froid qui plus est, et plutot régler le poele avec une sonde thermique, la grosse difficulté étant , a priori de respecter des dimension minimum et proportionnelle de foyer, chambre, accumulateur et hauteur de conduit, j'oublie la section ... et si on se simplifiait la vie ... diego

  28. #54
    guitout

    Re : La double combustion

    J'ai l'impression que tu ne sais pas trop de quoi tu parles (pour les poeles)!
    Dans la plupart des cas, l'air secondair est réchauffé avant de rentrer par des injecteurs au dessus du combustible.
    Que préconises tu alors puisque nos poele ne font pas de post combustion, même si nous la voyons?

  29. Publicité
  30. #55
    ririmason

    Re : La double combustion

    C'est clair que le Diego il s'est un peu emballé...

  31. #56
    diego dela plancha

    Re : La double combustion

    salut guitout, perso je veux en faire mon métier donc je commence a en savoir, je répare des cheminée, je pose des poeles et je répare des cuisinieres, dernierement j'ai appris a construire des poeles de masse.

    beaucoup de personne font intervenir un air secondaire qui n'est pas réchauffé , mais le probleme est qu'un poele autoconstruit doit etre deja "bien conçu" avec un air primaire, et ensuite s'il n'y a pas de post combustion alors tu peux faire intervenir un air secondaire préchauffé.
    quant au poele fonte la post combustion a lieu a haute temperature, donc si t'es pepere avec ton foyer a feu continu, peu de postcombustion meme avec de l'air secondaire, quand par contre tu as un feu vif tu aura une postcombustion, c'est en ça qu'un poele de masse est dix fois moins polluant qu'un feu continu, car il brule deux heure de bois en postcombustion, mais stocke un max d'énergie dans sa masse, ce que ne peuvent faire les foyer fonte, il tournent donc souvent au ralenti, donc postcombustion au ralenti. je constate
    juste et perso je suis en foyer fonte , et je suis content d'avoir chaud ... a + guillaume

  32. #57
    guitout

    Re : La double combustion

    Et c'est justement pour ça que sur tout le site tu véras tout le monde déconseiller les feux continu.
    Le fait est, pour en revenir à ton préssédent post, que les poeles (fonte/acier) sont tout aussi capable de faire de la postcombustion (amélioré par l'apport secondair (chaud) qui aura forcément un meilleur rendement qu'un apport primère (froid)).

    @+

  33. #58
    Sushi

    Re : La double combustion

    Salut,

    Dans mon poêle (Invicta Sedan 10)j'observe un truc qui contredit un peu le dogme du préchauffage de l'air secondaire...

    Presque dès le début de la combustion, j'observe l'inflammation spontanée des fumées qui se dégagent du bois. Au début de manière sporadique puis de plus en plus fréquemment et enfin de manière continue.

    L'air secondaire, bien que pas encore préchauffé par le poêle, s'échauffe tout de même dans les braises naissantes, suffisamment pour remplir les conditions de la poste combustion.

    Ca tient peut être à mon mode d'allumage particulier... Mais surtout à la conception sans buses de ce super petit poêle. L'AS descend le long de la vitre et recircule dans le foyer du coup le mélange gaz/AS se fait après passage dans les braises... Si démarrage à froid je ferme l'AS pendant quelques minutes pour éviter d'amener trop d'air frais.

    En ce moment je teste un modérateur (Modérator). Mes flambées durent plus longtemps tout en restant propres. Ce soir j'ai réglé le modérateur au minimum car même l'AP à zéro je trouve que ça tire encore trop.
    J'ai beaucoup de mal à accepter l'idée de diminuer l'AS donc je tente d'agir directement sur le tirage général...

    Pour l'instant pas de noircissement et de belles volutes bleutées persistantes... Je suis curieux de savoir si il y a moyen d'optimiser vraiment le rendement de ce poêle.

    @+
    Raphaël
    Meilleurs sentiments
    Raphaël...

  34. #59
    drspock

    Re : La double combustion

    moi aussi je moderais un maximum au début, mais je me suis rendu compte qu'il fallait trouver un bon compromis, car le feu était trop tranquille, plus le tubage était chaud, plus le moderateur s'ouvrait, pour aller jusqu'en butée lors de rafales de vent, et le feu ne montait pas dans les hautes temperatures, et la vitre s'encrassait tres vite car les fumées tournoyaient avant de s'echapper.

    au final le bon réglage chez moi c'est au repere 2à3 sur le moderator diam 200/230.

    régler avec un déprimometre ok mais je ne connais pas la valeur préconisée et impossible de trouver le manuel de mon foyer godin 840tx, d'ailleurs si qqun avait cette valeur ça m'aiderait.

  35. #60
    rauljigo

    Re : La double combustion

    Bonjour,

    Je pense que ce fil est le meilleur endroit pour poser ma question.
    Mon foyer TurboFonte Eliseo 77 a en plein milieu du déflecteur une petite trappe triangulaire qui peut être plus ou moins ouverte en actionnant une petite plaque en fonte qui glisse au dessus. Quelqu’un sait a quoi ceci peut servir? Rien ne fait allusion dans la notice à cette petite trappe réglable.

    Merci

    Raul
    Topdowniste à chaleur continue Equipé de ELISEO77 de Turbo Fonte

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Combustion
    Par Hogoerwen'r dans le forum Chimie
    Réponses: 11
    Dernier message: 09/12/2007, 16h45
  2. Chaleur de combustion- combustion de l'acide benzoique
    Par ptitemouse57 dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/10/2007, 19h08
  3. Stardust : de l'aérogel double face pour une double mission
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 2
    Dernier message: 16/01/2006, 20h42
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...