Répondre à la discussion
Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 108

Les poêles "à accumulation" hors PDM



  1. #31
    Winbur

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM


    ------

    Citation Envoyé par thymallus10 Voir le message
    Bonsoir,

    L'une des raisons pour laquelle Je me suis orienté vers le poêle mixte; c'est sa réactivité via la convection. Lorsque vous arrivez le soir, quelques bûches et du tirage permettent de
    rapidement réchauffer la pièce. Idem pour le matin.

    Les radiateurs électriques prennent le relais lorsque la température est trop basse. Mais compte tenu des tarifs edf, je souhaites que ce soit le tardivement possible....

    Pour la partie accumulation, l'idée de me lever 3-4h avant ne m'enchante guère.

    Le but est à la fois de maintenir la température et de l'augmenter si besoin (pour limiter edf).

    Pas de soucis pour charger le foyer et accumuler le soir et un peu le matin. Le foyer sera rempli au max avant de partir le matin et au couché.

    Je me suis orienté vers un tulikivi nietta 23 : buches de 50cm et capacité d'accumulation en rajoutant des rangées.

    Je poursuis la piste d'autres poêles nordpeis salburg, centus,... Mais ceux sont des vrais poêles de masse qui pour réchauffer une pièce sont trop lent.

    @+
    Bonjour,

    je suis d'accord avec KroM67, il faut que tu regardes mieux du côté des poêles de masse.

    Concernant la réactivité, j'en ai réalisé un en brique de 2 tonnes et je peux te dire qu'il est plus réactif que le foyer fermé qu'il a remplacé. Cela dépend de sa masse, de la nature des matériaux et du type de réalisation (simple-peau ou double-peau).

    Ensuite, comme le poêle de masse lisse les températures intérieures, tu n'as plus besoin d'avoir un poêle très réactif. La température est stable si l'accumulation du poêle est suffisante pour les déperditions de la maison.

    Tu dis que tu ne veux pas te lever 3-4 h plus tôt pour faire ta flambée. Dans ce cas, il suffit de faire la flambée le soir en rentrant. C'est ce que je fais et comme ça, il fait bon le lendemain au réveil.

    Les poêles mixtes sont de beaux poêles mais je pense que pour une habitation principale occupée de façon permanente, il faut aller au bout de la logique de l'accumulation et viser le confort et la contrainte minimale d'une flambée par jour.

    -----

  2. #32
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Effectivement.
    As-tu déjà approché un poêle de masse? Parce que tu accumules les idées reçues...

    Il y a des discussions intéressantes à lire sur le forum, ou sinon il y a ce livre qui traite bien du sujet.
    C'est un préalable, avant de dépenser des milliers d'euros...

    Oui j'ai déjà approché un poêle de masse en situation (tulikivi). Après des discutions avec l'utilisateur, j'en avais conclu que cela me convenait pas; notamment à cause de trop grande inertie à chauffer la pièce.

    Je souhaites avoir une bonne réactivité pour réchauffer ma pièce (comme avec une cheminée classique) lorsque j'arrive et pouvoir accumuler cette chaleur lorsque la pièce est à température.

    Dans ce cadre les vrais poêles de masse ne me convenais pas.

    Merci de votre aide pour mon cheminement reflexif

  3. #33
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par Winbur Voir le message
    Bonjour,

    je suis d'accord avec KroM67, il faut que tu regardes mieux du côté des poêles de masse.

    Concernant la réactivité, j'en ai réalisé un en brique de 2 tonnes et je peux te dire qu'il est plus réactif que le foyer fermé qu'il a remplacé. Cela dépend de sa masse, de la nature des matériaux et du type de réalisation (simple-peau ou double-peau).

    Ensuite, comme le poêle de masse lisse les températures intérieures, tu n'as plus besoin d'avoir un poêle très réactif. La température est stable si l'accumulation du poêle est suffisante pour les déperditions de la maison.

    Tu dis que tu ne veux pas te lever 3-4 h plus tôt pour faire ta flambée. Dans ce cas, il suffit de faire la flambée le soir en rentrant. C'est ce que je fais et comme ça, il fait bon le lendemain au réveil.

    Les poêles mixtes sont de beaux poêles mais je pense que pour une habitation principale occupée de façon permanente, il faut aller au bout de la logique de l'accumulation et viser le confort et la contrainte minimale d'une flambée par jour.
    OK, je peux donc revoir l'éventail de mes perspectives.

    J'avais mis de coté le nordpeis salburg L : http://nordpeis.fr/Poeles-et-Chemine...ion/Salzburg-L car il fallait 5h de chauffe pour le charger au max.

    Je retour à la pêche aux infos pour d'autres poêles.

    @+

  4. #34
    KroM67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Effectivement si ta pièce est très froide, la puissance dissipée par la porte ne permettra pas une rapide montée en température.
    Mais ça c'est au retour des vacances d'hiver, car si tu fais ta flambée d'1h30 chaque soir elle ne sera jamais froide pendant la saison de chauffe.

    A contrario avec un poêle en fonte ou un poêle mixte, c'est chaque soir qu'il faudra remonter la température de la pièce.

    Donc, vaut-il mieux que le chauffage électrique prenne le relais 1 ou 2 fois par an quand tu n'as pas pu faire de flambée (vacances, week-end), ou chaque jour quand le poêle mixte trop léger sera déchargé (soit 12h/jour si vous n'avez pas le temps de faire une flambée le matin)?

  5. #35
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Je vais essayé d'être concret pour m'aider dans cette réflexion.

    Pour exemple, Imaginons que je réussisse à charger au max de sa capacité d'accumulation le salburg L : http://nordpeis.fr/Poeles-et-Chemine...ion/Salzburg-L lors de ma dernière charge du soir.

    D'après cette petite courbe : http://nordpeis.fr/Poeles-et-Chemine...ion/Salzburg-M Est-ce qu'au petit matin, certe il me faudra recharger le foyer mais est-ce qu'il fera assez chaud ? A t-il assez de puissance pour maintenir au chaud ma pièce ?

    Evidement, Je recharge le matin avant de partir mais est-ce que cela suffisant pour ma journée de travail et mon retour vers 18h ?

    Je passe volontairement sur le coté "température extérieur" qui naturellement peut tout changer mais en théorie...........

    merci

    @+

  6. #36
    marchand de poil

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonsoir la compagnie,

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Il existe une foule de fabricants de poêles de masse, d'ailleurs les deux cités ci-dessus (Hiemstra et Biofire) ne sont pas ceux ayant le meilleur rapport qualité/prix!
    Voir plutôt du côté des poêliers/constructeurs...
    Toujours aussi péremptoire !

    Pour soutenir de telles alégations (qui plus est de la part d'un modérateur), quelques arguments, factuels si ce n'est pas trop demander, seraient bienvenus sur un forum scientifique !


    @ Thymallus,
    Pour info il y a sur ce forum un fil spécifiquement dédié aux poêles de masse Hiemstra avec 100% d'utilisateurs satisfaits, voire enchantés. Allez y faire un tour : http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post4298408 :


    Bien cordialement,

    Hélène Marchand

  7. #37
    KroM67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Pour moi c'est de notoriété publique, un hiemstra, poêle industriel préfabriqué de 1,5t à plus de 12k€ hors pose, avec une arrivée d'air extérieur bricolée et/ou par la porte du cendrier, et qui monte à des températures de surface dignes d'un rotissoir à kebab, sans banc chauffant, alors qu'à ce prix on peut avoir un poêle sur mesure maçonné par un artisan et évolutif (eau chaude sanitaire, satellites...) excusez-moi...

    Et je ne parle même pas d'autoconstruction où on fait mieux pour 2k€...


    Sinon, je vous répète pour la Xième fois qu'un modérateur s'exprime en vert, lorsque ce n'est pas le cas il s'exprime à titre privé.

    D'ailleurs, merci de ne pas modifier les textes mis en citation.

  8. #38
    marchand de poil

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonjour,

    Qu'est ce qui vous arrive ? je vous ai soufflé un client ?
    Et ne vous excusez surtout pas !
    Gardez donc vos convictions bâties sur une rencoeur aussi tenace que ridicule et sur des informations parfaitement erronées :

    Un poêle de masse Hiemstra c'est (entre autre) :

    - à partir de 7440 € HT hors pose (voir la page "gamme de notre site, les prix sont affichés !),
    -une amenée d'air frais discrète et efficace qui peut se faire, si nécessaire, en direct via l'arrière du poêle, avec un clapet étanche (les photos que vous avez publiées étaient des photos de montage de principe en atelier, pas des photos d'installation),
    -des rendements de 91,5%, certifié par un labo accrédité Cofrac,
    -des températures de surface en allure nominale tout à fait confortables (pour mémoire température moyenne maximale de 68°C pour le Nordoven 80) mais qui peuvent si nécessaire (= ça n'a rien d'obligatoire, ça dépend des besoins de chaleur !) monter plus haut en certains points si on a boosté le poêle, très utile pour pouvoir réchauffer la maison rapidement au retour d'un WE ou pour faire face à des froids exceptionnels, ...

    Et surtout :
    -un chantier rapide et propre (1 jour de montage sur place)
    -aucun délai de séchage et seulement 2 jours de rôdage pour être opérationnel
    -une ergonomie d'utilisation remarquable : taille des bûches (jusqu'à 60 cm), simplicité du chargement, de l'entretien, quasi absence de réglage, ...
    -une réactivité exceptionnelle : pic de température atteint en 1heure 33 mn après la flambée pour le NO60 par exemple
    -une amplitude de puissance également exceptionnelle : de 0 à 10 kW pour le NO 80
    -des options essentielles : four de cuisson, système breveté de régulation automatique de la chaleur restituée conforme à la RT 2012, indispensable pour que le poêle soit considéré comme chauffage principal pour les constructions neuves


    Qu'il soit préfabriqué en atelier avec une exigence et une rigueur industrielle pour des performances garanties par un engagement de respect des procédures de production et d'installation (voir les règles et les obligations du marquage CE) ou bâti en briques moulées à la louche et roulées sous les aisselles, ... chacun voit midi à sa porte et comme chacun sait, il n'y a pas de mauvais choix, il n'y a que des expériences ....

    J'ajoute que j'ai le plus grand respect pour mes confrères qui connaissent leur métier, le pratiquent en toute intégrité et légalité et sont capable de bâtir de très belles pièces uniques qui fonctionnent à merveille avec des caractéristiques différentes de mes poêles mais néanmoins remarquables !

    Hélène Marchand
    Dernière modification par marchand de poil ; 09/07/2014 à 09h56.

  9. #39
    Mantaray

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    le coup du "poêle industriel préfabriqué" est quand même grandiose.

    Krom doit fabriquer lui même ses briques avec la terre du jardin et de l'eau de pluie !

    sans rire je ne sais pas ce que tu as comme plus value pour le client à avoir fait bosser un poêlier seul plutot qu'une petite "usine" française. (je ne parle pas des caractéristique du poêle mais juste de l'aspect origine de la fabrication)

  10. #40
    Winbur

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par thymallus10 Voir le message
    Je vais essayé d'être concret pour m'aider dans cette réflexion.

    Pour exemple, Imaginons que je réussisse à charger au max de sa capacité d'accumulation le salburg L : http://nordpeis.fr/Poeles-et-Chemine...ion/Salzburg-L lors de ma dernière charge du soir.

    D'après cette petite courbe : http://nordpeis.fr/Poeles-et-Chemine...ion/Salzburg-M Est-ce qu'au petit matin, certe il me faudra recharger le foyer mais est-ce qu'il fera assez chaud ? A t-il assez de puissance pour maintenir au chaud ma pièce ?

    Evidement, Je recharge le matin avant de partir mais est-ce que cela suffisant pour ma journée de travail et mon retour vers 18h ?

    Je passe volontairement sur le coté "température extérieur" qui naturellement peut tout changer mais en théorie...........

    merci

    @+
    Pour répondre à ta question, il faudrait savoir quel est le chauffage actuel de la partie que tu veux chauffer avec le poêle. Je crois que tu veux chauffer 50 m2. Est-ce un grand espace ou plusieurs petites pièces cloisonnées ? quel hauteur de plafond ? quelle isolation ? combien consommes-tu pour chauffer ta maison actuellement ?

    Si on regarde le Salzburg L, il peut accumuler 45 Kwh par jour soit une puissance de chauffe d'environ 2 Kw en moyenne. C'est comme si un radiateur électrique de 2000 W tournait en permanence. Si ta maison est bien isolée, tu peux déjà chauffer une bonne surface avec ça.


    Si tu le charges le soir de 45 Kwh d'énergie, il en délivrera une bonne partie pendant la nuit et normalement la pièce sera bien chaude au réveil.

    Ce que j'aime moins avec ce poêle Salzburg, c'est qu'il n'accepte que des charges de 2 kg, ça veut dire 5 chargements à faire à la suite. C'est quand même une contrainte importante. Il pèse aussi près d'une tonne, c'est assez bien pour l'accumulation mais ça veut dire aussi que si ton sol peut supporter un tel poids, il y a des chances pour qu'il supporte aussi le poids d'un vrai poêle de masse.

    Pour moi, je chercherais un poêle qui permettrait d'éviter de faire cette 2ème flambée du matin ( sauf peut-être pas grand froid) en ayant plus d'accumulation et qui aurait un foyer suffisant pour brûler ces 10-15 kg de bois en un seul chargement.

  11. #41
    cornychon

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonjour,

    Un poêle ordinaire dans une maison à accumulation est préférable à un poêle à accumulation dans une maison qui n’accumule rien.

    Une vieille maison en pierre de 100 m2 habitable, des murs de 60 cm d’épaisseur, possède des murs d’une masse thermique d’environ 108 tonnes.

    C’est en gros 21 poêles de masse de 5 tonnes ! !

    Avec une bonne isolation extérieure, cette enveloppe murale emmagasine environ 30 kWh par différence de 1°C de température.
    Lorsque le mur passe de 19°C à 23°C, il emmagasine 30 x 4 = 120 kWh
    Lorsque les besoins de chauffage nécessaires sont de 10 kWh, les murs peuvent assurer le chauffage pendant 12h
    Pour emmagasiner 120 kWh dans un mur à 19°C, il faut faire fonctionner un poêle de 10 kW pendant 24h. 5 kW pour chauffer la maison et 5 kW pour faire passer les murs de 19°C à 23°C.

    Conclusion :
    Avec un poêle de 10 kW, il est possible de mettre de la chaleur en conserve :
    - Soit autour de la source de chaleur,
    - Soit dans l’enveloppe de la maison,
    - Soit dans une masse thermique uniformément repartie dans la maison
    (Dans le cas présent, il faut 108 tonnes de vaisselle, lingots d’or, lingots de platine, lingots d’argent, pièces d’or Napoléon, et autres masses thermiques………)
    L'imagination est plus importante que le savoir

  12. #42
    beberbrouillat
    Invité

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Une masse thermique de 108 tonnes?

    quel est ton calcul?

    de quelle matière parle tu?

    quelle température?

    tu a des exemples?

  13. #43
    cornychon

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    J’ai pris :
    - Une densité de pierre de 1500 kg/m3,
    - 40 mètres de murs de 3 m de hauteur et 0.6 m de largeur,
    - Une chaleur spécifique de 1000 j/kg*K,
    - 1 kJ = 0.2778 Wh

    Tu peux t’amuser à prendre d’autres valeurs sur la densité, la chaleur spécifique, le volume des murs.
    Voici une bibliothèque sur les propriétés des matériaux de construction.
    http://www.maison.com/architecture/m...truction-4818/

    Pour le reste, ce sont de simples calculs en utilisant les principes de base de la physique
    Dernière modification par cornychon ; 09/07/2014 à 22h21.
    L'imagination est plus importante que le savoir

  14. #44
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonsoir,

    Je vous donne quelques nouvelles données sur maison. Les murs sont fait de manière classique : parpaing + isolant (9cm) + placo.

    La pièce à chauffer faire environ 50 m2 (cuisine ouverte, salle à manger, salon) en forme de L et la chemin actuelle est à l'extrémité.

    Les fenêtres sont en très bon état et c'est 4/8/4 (je pense), les toutes premières double vitrage.

    A coté de cela se trouve une grande entrée avec plafond cathédrale qui donne sur les 3 chambres et mon petit bureau. Evidement une partie de la convection actuelle aide chauffer les chambres du haut.

    Je viens de peser une bûche ronde de 50 cm en acacia : elle dépasse allègrement les 2Kg.

    C'est vrai que cela me parait un léger pour faire des charges.

    Question budget je serais plutôt vers 5000 - 6000 euros.

    Je suis ouvert à toute proposition d'idée de marque.

    Je m'aperçois également que j'ai choisi de m'intéressé à ce fil car je ne souhaité pas un vrai PDM mais dans ce que je vois du salzburg cela y ressemble beaucoup


    @+

  15. #45
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    on il y a ce livre qui traite bien du sujet.
    C'est un préalable, avant de dépenser des milliers d'euros...
    Je vais peut-être m'y plonger

    @+

  16. #46
    KroM67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    @ Thymallus,
    Pour info il y a sur ce forum un fil spécifiquement dédié aux poêles de masse Hiemstra avec 100% d'utilisateurs satisfaits, voire enchantés.
    Quand on est passé de la chandelle à l'ampoule à incandescence, 100% des utilisateurs en étaient satisfaits, ce qui n'empêche pas que tout le monde passe aujourd'hui aux LEDs

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    Qu'est ce qui vous arrive ? je vous ai soufflé un client ?
    Oh, contrairement à vous je n'ai rien à vendre ici, je me sens juste un devoir totalement désintéressé de dire la vérité à nos lecteurs...

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    Gardez donc vos convictions bâties sur une rencoeur aussi tenace que ridicule
    C'est votre refus d'accepter enfin l'idée que vos poêles sont tout sauf exceptionnels qui est parfaitement ridicule!

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    - à partir de 7440 € HT hors pose (voir la page "gamme de notre site, les prix sont affichés !)
    Quand même, ça fait cher le mètre de poêle!
    Mais détendez-vous et gardez la langue de bois pour le chaland dans vos salons, vous savez très bien de quel poêle je parlais, le plus vendu chez vous...


    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    -une amenée d'air frais discrète et efficace qui peut se faire, si nécessaire, en direct via l'arrière du poêle, avec un clapet étanche (les photos que vous avez publiées étaient des photos de montage de principe en atelier, pas des photos d'installation),
    J'en ai vu une en vrai et c'est vrai que c'est très joli si on aime l'art post-industriel néo-classique!

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    -des températures de surface en allure nominale tout à fait confortables (pour mémoire température moyenne maximale de 68°C pour le Nordoven 80) mais qui peuvent si nécessaire (= ça n'a rien d'obligatoire, ça dépend des besoins de chaleur !) monter plus haut en certains points si on a boosté le poêle, très utile pour pouvoir réchauffer la maison rapidement au retour d'un WE ou pour faire face à des froids exceptionnels, ...
    [...]
    -une amplitude de puissance également exceptionnelle : de 0 à 10 kW pour le NO 80
    L'exemple même du discours commercial, voir de la publicité mensongère. Vous ne faites gère mieux qu'un de vos confrères qui vend des poêles à accumulation à feu continu...

    Alors petites questions en retour:
    - combien de temps votre NO80 peut-il maintenir une puissance de 10kW?
    - à quelle température sont ses parois quand il est à 10kW? 68°C? , je mise plutôt sur 168°C, et là "le confort optimal" que vous vantez il en prend une belle claque. N'oubliez pas de tourner votre corps en permanence sous peine de brûler le kebab!


    C'est comme de dire, pour nos chers lecteurs, que les plus dégourdis m'excusent cette métaphore automobilistique, c'est comme de dire donc qu'une Clio Diesel consomme entre 0 et 4 litres aux cents. Ben oui en descente et sans accélérer on arrive sans doute à se rapprocher des 0l/100, mais c'est une valeur instantanée qui n'a aucun intérêt si ce n'est de faire vendre en induisant le client en erreur.

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    Et surtout :
    -un chantier rapide et propre (1 jour de montage sur place)
    -aucun délai de séchage et seulement 2 jours de rôdage pour être opérationnel
    Oui mais un poêle maçonné en briques on le garde toute sa vie, alors un ou deux jours de plus...

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    -une ergonomie d'utilisation remarquable : taille des bûches (jusqu'à 60 cm), simplicité du chargement, de l'entretien, quasi absence de réglage, ...
    C'est un poêle de masse quoi...

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    -une réactivité exceptionnelle : pic de température atteint en 1heure 33 mn après la flambée pour le NO60 par exemple
    Et 3h sur un NO100. C'est vrai qu'en piochant telle et telle caractéristique dans la gamme, on peut en assemblant le tout faire un poêle intéressant sur le papier.
    Allez, encore une comparaison automobilistique : "nos véhicules consomment 0l/100 (la clio diesel de plus haut), passent de 0 à 200km/h en 4 secondes (renault F1) et peuvent déplacer 38 tonnes (renault truck)

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    -des options essentielles : four de cuisson, système breveté de régulation automatique de la chaleur restituée conforme à la RT 2012, indispensable pour que le poêle soit considéré comme chauffage principal pour les constructions neuves
    Un four de cuisson? un foyer oui...
    Tiens j'imagine qu'elle doit être compliquée à vendre votre invention révolutionnaire pour que vous veniez en faire l'article ici.
    A titre personnel, en terme de régulation je préfère me reposer sur les capacités de ma petite tête que sur un volet roulant électrique, fût-il assorti à l'arrivée d'air extérieure...

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    Qu'il soit préfabriqué en atelier avec une exigence et une rigueur industrielle pour des performances garanties par un engagement de respect des procédures de production et d'installation (voir les règles et les obligations du marquage CE) ou bâti en briques moulées à la louche et roulées sous les aisselles, ... chacun voit midi à sa porte et [...]
    Zut, je m'étais juré de ne plus parler de votre arrivée d'air et du fond du foyer bricolé, mais là c'est l’hôpital qui se fout de la charité, QUI MOULE DES ELEMENTS REFRACTAIRES dans des moules à muffins en silicone et en envoie régulièrement à ses clients parce qu'ils partent en miettes?
    J'espère bien que la rigueur industrielle est de mise, il serait dommage de rater une fournée...


    Citation Envoyé par Mantaray Voir le message
    le coup du "poêle industriel préfabriqué" est quand même grandiose.
    Et? En quoi est-ce inexact?

    Citation Envoyé par Mantaray Voir le message
    sans rire je ne sais pas ce que tu as comme plus value pour le client à avoir fait bosser un poêlier seul plutot qu'une petite "usine" française. (je ne parle pas des caractéristique du poêle mais juste de l'aspect origine de la fabrication)
    Les deux sont intimement liés mon cher, et j'ai déjà donné la raison plus haut. Alors hop pour mieux me faire comprendre je ressors mon auto-moto : si pour le prix d'une clio diesel de monsieur tout le monde je peux avoir une voiture unique, plus efficace, plus fiable et plus jolie, faite sur mesure par un artisan compétent qui aura pris le temps de comprendre mon besoin, je n'hésite pas.

    Je dois être bizarre...

  17. #47
    cchristof

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    e ressors mon auto-moto : si pour le prix d'une clio diesel de monsieur tout le monde je peux avoir une voiture unique, plus efficace, plus fiable et plus jolie, faite sur mesure par un artisan compétent qui aura pris le temps de comprendre mon besoin, je n'hésite pas.
    Je dois être bizarre...
    Mauvais exemple Kro : Clio diesel, 10 ans, 260000km, 0 panne (sauf clim, inutile), moins de 4 L /100 hors autoroute, a doublé des dizaines de blaireaux en SUV sur la neige et donne la possibilité a celui qui en a envie de griller tous ses points de permis en 30 secondes, faut arrêter de lire Auto-Plus...

  18. #48
    Mantaray

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    Mauvais exemple Kro : Clio diesel, 10 ans, 260000km, 0 panne (sauf clim, inutile), moins de 4 L /100 hors autoroute, a doublé des dizaines de blaireaux en SUV sur la neige et donne la possibilité a celui qui en a envie de griller tous ses points de permis en 30 secondes, faut arrêter de lire Auto-Plus...

    Certes mais tu n'as pas le charme du kart à pédale bricolé dans le fond du jardin !




    Ma réponse est outrancière mais elle est au niveau de la mauvaise foi ambiante !


    si j'ai le temps j'essaierai de répondre point par point à krom, pas pour essayer de le convaincre (pas la peine et totalement inutile, après tout son avis perso on s'en fout un peu ! ) mais juste pour qu'un lecteur qui a des interrogations sur les différentes possibilités qui s'offrent à lui puisse aussi avoir l'avis d'un utilisateur satisfait de poêle industriel et n'ayant rien à vendre ici, juste le devoir totalement désintéressé de dire la vérité à nos lecteurs (c'est beau j'en pleurerais ! )

  19. #49
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonsoir,

    Pour cause de vacances familiale, je vous laisse une petite semaine.

    @+

  20. #50
    KroM67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par cchristof Voir le message
    Mauvais exemple Kro : [...] faut arrêter de lire Auto-Plus...
    Salut. Ou alors peut-être m'y mettre...

    Je ne dis pas qu'une clio diesel, ou un hiemstra, est un si mauvais choix, je dis juste que
    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    si pour le prix d'une clio diesel de monsieur tout le monde je peux avoir une voiture unique, plus efficace, plus fiable et plus jolie, faite sur mesure par un artisan compétent qui aura pris le temps de comprendre mon besoin, je n'hésite pas.
    Et puis une clio avec mes mensurations, c'est au chausse-pied...
    [d'ailleurs des clios j'en ai sorti des champs de boue par dizaines, avec ma voiture, mais c'est une autre histoire... (mais une histoire vraie, et qui va peut-être se reproduire ce week-end, vu la météo) , fin du HS]

  21. #51
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Pour vous aidez à visualiser le rdc et mon problème de choix de poêle

    P1020374.JPG

    P1020373.JPG

    @+

  22. #52
    marchand de poil

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonsoir,


    Pouvez vous préciser l'isolation et/ou les consommations actuelles pour le chauffage ?
    L'emplacement n'est pas le top du top mais il n'est pas si mal et si le conduit existant est conforme, à mon avis ça doit pouvoir convenir pour un poêle de masse. Il faudra très probablement un complément pour la chambre du Rdc et la salle de bains. Pour l'étage, la chaleur peut monter via la cage d'escalier et le vide sur hall et en laissant les portes ouvertes pendant la journée ça doit suffire également (sauf si le dessus du poêle est isolé ou si le poêle a une température de surface tellement faible qu'il n'y a quasiment pas de convection !).
    Un plan de l'étage SVP ?

    Si j'ai bien lu, vous avez repéré que la réactivité était un critère important pour votre confort au quotidien : ça tombe bien, pour les poêles de masse testés selon la norme EN 15250, "y'a qu'à" regarder les données techniques de l'appareil qui précisent le temps nécessaire après la flambée pour atteindre le pic de température. Vous additionnez la durée de la flambée + la durée pour atteindre le pic de température et vous pouvez vous faire une idée assez précise de la réactivité du poêle, en démarrant poêle froid (dans la vraie vie c'est en général un peu plus court car le poêle est en principe tiède de la veille).
    Idem pour la durée de restitution, si testé selon la norme EN 15250, vous trouverez des infos fiables sur les fiches techniques.

    Pour les poêles de "semi masse" (norme EN 13240) ou les poêles artisanaux vous ne disposez malheureusement d'aucunes données fiables et certifiées concernant la façon dont le poêle va réagir et vous ne pouvez pas vraiment savoir à l'avance quelle sera la forme de sa courbe de puissance restituée.
    Il faudra vous contenter du baratin plus ou moins objectif du vendeur !!!

    Pour mémoire,

    La réactivité du poêle dépend de l'épaisseur et de la conductivité des matériaux constituant l'enveloppe du poêle.

    La durée de restitution dépend principalement de la masse générale du poêle.
    Il est clair qu'un poêle de 3 ou 4 tonnes restituera la chaleur accumulée plus longtemps qu'un poêle de 3 ou 400 Kg mais seul un poêle avec un coeur lourd et une enveloppe extérieure simple parois vous permettra de vous chauffer à la fois vite et longtemps.

    La puissance restituée par un poêle de masse dépend elle de la quantité de bois qu'on peut brûler par flambée divisée par la durée de restitution de la chaleur. A quantité de bois égale, plus un appareil est lourd, plus il restituera longtemps mais doucement.

    Le grand secret (de polichinelle) du chauffage au bois et de la puissance restituée par les différents appareils réside dans le fait incontournable qu'1 Kg de bois = +/- 4 kWh

    Si vous brûlez 20 Kg de bois dans un poêle de masse avec un rendement de 90% vous stockez +/- 72 kWh (20 Kg x 4 kWh/Kg x 90% = 72 kWh)
    Si ces 72 kWh sont restitués sur 24 heures, vous aurez une puissance moyenne restituée de 3 kW (72 kWh/24 h = 3 kW),
    Si l'appareil restitue sa chaleur sur 48 heures, ce sera avec une puissance moyenne de 1,5 kW.

    Bonne cogitation et n'oubliez pas de définir votre cahier des charges : Où avez vous besoin de chaleur ?, Quand et Combien en avez vous besoin ? Que devrez vous faire pour obtenir cette chaleur ?

    Hélène Marchand
    Dernière modification par marchand de poil ; 20/07/2014 à 23h04.

  23. #53
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonsoir,

    La maison a une isolation classique (parpain + placo polystyrène sur 10cm) + double vitrage 4/10/4

    Chauffage actuel : cheminée fermée de 25 ans + grille pain partout

    Compte tenu de l'emplacement, l'intéret d'un vrai PDM me parait pas bien adapté.

    La chambre est séparée par un mur porteur.

    La convection chauffe un peu (la cheminée ne fait pas feu continue) les chambres du haut mais pas suffisamment dés que les températures extérieurs baisse vers 10°c.

    @+

  24. #54
    marchand de poil

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonjour,

    Vous nous distillez les informations au compte goutte !

    Plan de l'étage ?
    Quelle isolation en toiture (matériau, épaisseur, age, état )? Si dès que les températures descendent à 10°C extérieur il fait froid à l'étage, il y a peut être un problème d'isolation à regarder de ce coté là.
    Quelles consommations de bois et d'électricité ?
    Pour quel confort ? (températures intérieures quand 10°C extérieurs/0°C/-10°C )?

    Et surtout, qu'est ce que vous appelez un "vrai" PDM ?

    Pour moi c'est un poêle qui dispose d'un échangeur interne qui permet de récupérer la chaleur des fumées issues d'une combustion à vive allure, seule façon de brûler correctement le bois.
    Le reste de ses caractéristiques peut être très variable : matériaux (brique, stéatite, béton), canaux verticaux ou horizontaux, 1 tonne ou plusieurs, durée de la flambée, taille des bûches, réactivité, durée de restitution ....

    Pour les questions d'esthétique, j'ose espérer que chacun est encore libre de ses propres opinions ...
    Pour les informations objectives, voir les données techniques certifiées ou éventuellement voir un ou plusieurs poêles en fonctionnement, de préférence dans des maisons similaires et avec quelques années de recul

    Le plus important, c'est que, une fois que vous aurez déboursé quelques milliers d'euros, le résultat de chauffage dans votre maison corresponde à vos attentes et à vos besoins (où, quand, combien de chaleur et comment l'obtenir ?).
    Si vous souhaitez juste que le poêle soit encore tiède lorsque vous vous levez, n'importe quel poêle avec quelques centaines de kilo de stéatite de brique, de céramique ou de béton autour fera l'affaire.
    Si vous voulez que le poêle devienne votre chauffage principal sans pour autant être contraint de l'alimenter pendant des heures plusieurs fois par jour, et sans gaspiller la moitié de votre tas de bois, c'est une autre affaire !

    Cordialement,

    Hélène Marchand
    Dernière modification par marchand de poil ; 21/07/2014 à 09h32.

  25. #55
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonjour,

    P1020376.JPG


    P1020375.JPG


    Voici l'étage avant actuel.

    J'ai peut-être abusé sur les températures des chambres. Je n'ai pas vraiment vérifier et comme nous chauffons les chambres au minima (soir ou lorsque c'est trop rude pour les enfants : 16°)

    Surtout nous avons emménagé au 1/11/13 et nous n'avons pas eu d'hiver (dans le 10). Je n'ai pas vraiment de recule sur cette maison. Je la découvre petit à petit...... J'ai chauffé essentiellement avec la cheminée actuelle (max 4 stères) et une note d'électricité qui a légèrement augmenté mais pas de gouffre (130 - 170 euros tous les 2 mois).

    L'isolation des combles est simple : laine de verre en chevron et autre petite couche par dessus. J'ai prévu de retravailler cette partie pour limiter la chaleur estivale.

    Pour la définition du PDM, je suis ok sur la double combustion et la masse plusieurs Tonnes.


    @+

  26. #56
    Philou67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    thymallus10, merci de reposter la première image en masquant les noms et adresses dans le cartouches (les votres et ceux de l'architecte).
    Cordialement, Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  27. #57
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Bonjour,

    je veux bien mais comment je fais pour supprimer les photos ?

    @+

  28. #58
    Philou67

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Ne vous en faites pas pour cela, repostez juste votre image
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  29. #59
    thymallus10

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM


  30. #60
    Mantaray

    Re : Les poêles "à accumulation" hors PDM

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Quand on est passé de la chandelle à l'ampoule à incandescence, 100% des utilisateurs en étaient satisfaits, ce qui n'empêche pas que tout le monde passe aujourd'hui aux LEDs
    C’est vrai, reste à prouver que les PDM auto-construits ou sur mesure soit supérieurs aux autres

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Oh, contrairement à vous je n'ai rien à vendre ici, je me sens juste un devoir totalement désintéressé de dire la vérité à nos lecteurs...
    C’est beau ca donne envie de pleurer ! Sérieusement, je suis commercial dans un tout autre domaine que le chauffage et je trouve Mme Marchand assez loin d’une démarche commerciale sur ce forum mais plutôt dans l’explication précise du fonctionnement et des performance de ses poêles, évidemment elle les défends mais c’est, à mon avis, toujours argumenté et sans dénigrer la concurrence, je ne crois pas l’avoir vu écrire sans fondements, contrairement à toi, que les PDM maçonnés étaient inférieurs aux Hiemstra : ils sont différents et c’est au futur utilisateur de se faire son opinion en fonction de l’évaluation de ses besoins.


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    C'est votre refus d'accepter enfin l'idée que vos poêles sont tout sauf exceptionnels qui est parfaitement ridicule!
    Voir au-dessus j’ajoute, à mon humble avis d’utilisateur journalier, qu’un Hiemstra si il n’est pas exceptionnel est au moins excellent


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Quand même, ça fait cher le mètre de poêle!
    C’est sur que si tu ramène le prix à la tonne de brique le PDM maçonné est surement plus intéressant


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Mais détendez-vous et gardez la langue de bois pour le chaland dans vos salons, vous savez très bien de quel poêle je parlais, le plus vendu chez vous...
    le catalogue et le tarif sont accessible sur son site à chacun de se faire son idée et d’ailleurs la phrase de Mme Marchand commence par « à partir » elle ne peut pas être plus claire
    Je ne crois pas avoir vu sur un site de poêlier un exemple de devis avec les caractéristiques et performances garanties d’un « poêle témoin » CQFD


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    J'en ai vu une en vrai et c'est vrai que c'est très joli si on aime l'art post-industriel néo-classique!
    L’esthétique est un domaine discutable par essence et je n’ai pas vu l’amenée d’air en question donc je ne commente pas


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    L'exemple même du discours commercial, voir de la publicité mensongère. Vous ne faites gère mieux qu'un de vos confrères qui vend des poêles à accumulation à feu continu...

    Alors petites questions en retour:
    - combien de temps votre NO80 peut-il maintenir une puissance de 10kW?
    - à quelle température sont ses parois quand il est à 10kW? 68°C? , je mise plutôt sur 168°C, et là "le confort optimal" que vous vantez il en prend une belle claque. N'oubliez pas de tourner votre corps en permanence sous peine de brûler le kebab!
    le NO80 est à 10kw pendant 1 à 2 heures et décroit progressivement vers 2kw (si on brule 36kg par jour ce qui nous fait une moyenne d’apport de 6kw, 140 kw étalés dans la journée)
    Quand il est à 10kw les parois ne sont pas encore à leur température maximum, tu as oublié les principes de fonctionnement d’un pdm mon cher et d’ailleurs je te laisse retrouver l’explication tout seul. Si tu ne les avais pas oubliés c’est donc que tu serais en train de faire de la langue de bois en t’appuyant sur des arguments mensongers
    De plus je suis désolé pour toi tu as perdu ta mise, un NO80 ne montera jamais à 168°C (j’ai déjà brulé plusieurs jours de suite plus que les 36kg maxi conseillés, je sais de quoi je parle, ce n’est pas une estimation farfelue contrairement à la tienne)
    Pour ce qui est de de cuire ou fondre en se trouvant à coté d’un Hiemstra à pleine puissance ma TV est à moins de 10cm de la paroi latérale à hauteur du foyer et depuis 4 ans je ne l’ai pas vu fondre ! On dénote donc un argument erroné et grossièrement mensonger.


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    C'est comme de dire, pour nos chers lecteurs, que les plus dégourdis m'excusent cette métaphore automobilistique, c'est comme de dire donc qu'une Clio Diesel consomme entre 0 et 4 litres aux cents. Ben oui en descente et sans accélérer on arrive sans doute à se rapprocher des 0l/100, mais c'est une valeur instantanée qui n'a aucun intérêt si ce n'est de faire vendre en induisant le client en erreur.

    Oui mais un poêle maçonné en briques on le garde toute sa vie, alors un ou deux jours de plus...

    C'est un poêle de masse quoi...
    C’est beau de le reconnaître !
    Et tu verras c’est le 1er pas qui coûte !

    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Et 3h sur un NO100. C'est vrai qu'en piochant telle et telle caractéristique dans la gamme, on peut en assemblant le tout faire un poêle intéressant sur le papier.
    Allez, encore une comparaison automobilistique : "nos véhicules consomment 0l/100 (la clio diesel de plus haut), passent de 0 à 200km/h en 4 secondes (renault F1) et peuvent déplacer 38 tonnes (renault truck)
    On ne t’a jamais promis les 3e même temps faut arrêter de prendre les clients pour des buses, à chacun d’estimer ses besoins et de sélectionner son poêle en fonction


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Un four de cuisson? un foyer oui...
    Tiens j'imagine qu'elle doit être compliquée à vendre votre invention révolutionnaire pour que vous veniez en faire l'article ici.
    Trouves moi un seul message publicitaire à ce sujet


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    A titre personnel, en terme de régulation je préfère me reposer sur les capacités de ma petite tête que sur un volet roulant électrique, fût-il assorti à l'arrivée d'air extérieure...
    Je suis d’accord que la régulation est probablement un gadget dans pas mal de maison mais si il en faut une pour respecter la norme …


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Zut, je m'étais juré de ne plus parler de votre arrivée d'air et du fond du foyer bricolé, mais là c'est l’hôpital qui se fout de la charité, QUI MOULE DES ELEMENTS REFRACTAIRES dans des moules à muffins en silicone et en envoie régulièrement à ses clients parce qu'ils partent en miettes?
    J'espère bien que la rigueur industrielle est de mise, il serait dommage de rater une fournée...
    Tu as encore un train de retard dans les évolutions des Hiemstra, ce qui tendrais à prouver que Mme Marchand ne communique pas assez sur ce forum sur ces produits et leurs caractéristiques !


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Et? En quoi est-ce inexact?



    Les deux sont intimement liés mon cher, et j'ai déjà donné la raison plus haut. Alors hop pour mieux me faire comprendre je ressors mon auto-moto : si pour le prix d'une clio diesel de monsieur tout le monde je peux avoir une voiture unique, plus efficace, plus fiable et plus jolie, faite sur mesure par un artisan compétent qui aura pris le temps de comprendre mon besoin, je n'hésite pas.
    même prix ? je ne sais pas, c’est quoi le tarif d’un poêle maçonné par un poêlier capable de bruler 36kg de bois par jour ? (hors auto-construction qui est forcément moins cher)
    plus efficace ? pas prouvé
    plus fiable ? ou est la preuve ? les poêles industriels sont garantis les maçonnés ?
    plus joli ? là c’est chacun ses gouts
    fait sur mesure par un artisan compétent : admettons
    qui aura pris soin de comprendre mes besoins : je ne pense pas que les poêliers ai le monopole de l’écoute du client


    Citation Envoyé par KroM67 Voir le message
    Je dois être bizarre...
    Ce n’est pas le terme que j’aurais employé …

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [CV en anglais] : traduire les termes "Maîtrise" et "DEA"
    Par ananda dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/07/2007, 19h04
  2. Conception "papier" d'un PdM à auto construire
    Par hubert31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 24/01/2007, 19h34
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...