Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 45

charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse



  1. #1
    charle_s

    charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse


    ------

    Bonjour à tous,

    J'ai fait rénover une ancienne maison de75 m² au sol + étage de 75m²... et comme tout le monde je me suis posé la question du chauffage. Résultat j'ai opté pour un PDM de 3.3T d'une célèbre marque que j'ai bien envie de citer mais je vais être patient pour le moment...

    Le PDM est placé au pied de la cage d'escalier pour rayonner sur le RDC et chauffer l'étage.

    Il fonctionne depuis la fin aôut...on a commencer par 1 feu / jour...très vite 2 feux jours...et rien... ça caille; et maintenant j'ai bien envie de faire poser un poele classique...

    Aujourd'hui je trouve le résultat très médiocre...il fait froid...2 feux c'est contraignant...et 2 feux de 3heures = 6 heures...c'est tout aussi pratique que les poeles ou insert à faire tourner quand on est à la maison...donc pour moi tous les arguments commerciaux sont faux et j'ai même envie de dire mensonger. J'oubliais l'histoire de l'inertie à 24h et +, je rigole...quand je coupe le poele à 23h, je me lève à 6h le poele est quasi froid...soit seulement 7h grand max d'inertie...

    Je me pèle...quand j'appelle la boite...on me dit qu'il faut que tous les murs prennent le chaud et qu'après ça ira meiux...et que je verrai les résultats au prochain hiver...foutage de gueule...j'ai plutôt envie d'abattre le machin à coup de masse...

    Bilan: pour chauffer ma maison de 150m² il me faut : 1 PDM + 1 poele + des radiateurs électriques dans les chambres = 5*le prix d'une installation classique insert + récupérateur de chaleur = arnaque!

    Si les choses n'avancent pas dans les semaines qui viennent j'envisage de lancer une procédure...laquelle, je potasse le truc!

    Le commercial doit repasser en janvier, je me demande comment je dois le recevoir! Avec ou sans la masse!

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    @ Charles

    Bienvenue sur le forum. Tu verras qu'il y a d'autres décus du PDM et je ne peux que te conseiller de lire les recommandations faites par les uns et les autres. Dans ton cas, le fai que le PDM ( 3.3T en stéatite je suppose ) soit froid après 6h est complètement anormal.

    Vérifie ces quelques points:

    - ton tirage est-il bon?
    - ton clapet est-il relativement étanche?
    - ne ferme tu pas ton clapet trop tard ( la chaleur s'en va alors dans la nature )
    - essaie d'envoyer plus d'air primaire en ouvrant ton cendrier la première partie de la flambée.
    - si tu as un thermomètre IR ou de contact relève les t°

    riri

  4. #3
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bonjour charle_s et bienvenu sur notre forum,

    Je tiens de prime abord à vous rappeler que ce forum est un forum scientifique et technique, et pas un forum de défense du consommateur.
    Par conséquent, la discussion que j'ai ouverte n'aura d'autre but que de vous aider à comprendre et solutionner techniquement votre problème, et en aucun cas à faire office d'assistance juridique. De même, tout problème citant une marque ou un artisan, et sujet à diffamation sera modéré.

    Une fois ces avertissements émis, je vous invite à détailler précisément votre problème et le contexte :
    - le type d'isolation (épaisseur, intérieur/extérieur, sol, murs, plafond, vitrages)
    - votre localisation géographique,
    - la configuration de votre maison (un plan est le mieux) avec l'emplacement du poêle,
    - l'objectif visé (chauffage unique, principal avec appoint, d'appoint),
    - les températures observées sur les parois du poêle pendant et après la flambée,
    - le type de bois utilisé (essence, taux d'humidité)
    - une description de la flambée : tirage, flammes, double combustion, taux de cendre, état des fumées
    - et que sais-je encore.

    De nombreux forumeurs ici se chauffent exclusivement ou principalement avec un PDM, et pourront vous apporter une aide technique de part leur expérience.

    Cordialement.
    Philou67 pour la modération.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  5. #4
    charle_s

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Merci pour votre aide...

    Pour répondre aux différentes questions:
    -Les dalles béton qui ont été coulé sont isolées par des panneaux de 7 cm de polystyrène
    - tous les vitrages sont à faible émissivité
    -les murs sont isolés avec de la laine de chanvre de 10cm
    -les combles sont isolés par 20 à 30 cm de ouate de cellulose + 16 cm de fibre de bois.

    La maison est en Haute-Marne (52), Chaumont. Le poele est centrale et pile sous la cage d'escalier donc la chaleur devrait plus ou moins montée (certes pas autant qu'un poele classique). 4 pièces à l'étage ont leurs portes qui donnent directement sur le palier de l'escalier.Le palier est en hexagone de manière à avoir un accès aux pièces par un tout peitit palier. Bref, ça me semble être le plus efficace...

    Le PDM est en chauffage principal. Nous ne sommes pas frileux mais avions quand même prévu l'installation de ligne électrique pour le chauffage dans chaque chambre + SDB. Mais nous avons fait le choix de ne pas installer de radiateur pour ce premier hiver.

    Le bois (chêne, charme, hêtre) est un bois sec depuis au moins 3 ans, et un peu de résineux. Remarque: le résineux est quand même mieux que le feuillus pour notre cas.

    Avec deux feux par jour, on vide le cendrier une fois par semaine.
    Les flammes sont poussées mais sans plus. Avec du résineux ça ressemble à un feu de forge...En feuillus, pour avoir un feu équivalent je dois ouvrir la porte du cendrier.

    Nous faisons notre feux à 1/3 dans le four à apin, comme préconisée par la boite, puis les 2/3 dans l'insert. Porte de cendreirr plus ou moins ouverte. 30Kg par feu soit 60 Kg par jour....
    A la fin du feu quand il me reste un tout petit lit de braise , je coupe tout et ferme le clapet.
    Les feux n'excède pas 3-4h.

    DU coup je n'ai pas l'impression de faire d'erreure avec le feu, je ne pense pas avoir mal isolé la maison et...avec tout ce que j'entends j'ai du mal de croire un PDM est si vachement super bien!!! En bref pour parler familiairement...le PDM devrait même avec peut-être un léger défaut d'isolation me permettre d'être en slip à la maison...là je suis pluôt en polaire + moufles...
    J'insiste suir la fait que je ne suis pas frileux...et a priori la maison ne dépasse pas les 13-14°C avec deux feux!!!!!!!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Re bonjour,

    Au vu de ce que tu nous dis je maintiens mon idée d'un défaut quelque part. Courage cela va et doit pouvoir s'arranger. Après tes mégas flambée les facades du poele sont chaudes ou très chaudes ( peux-tu garder la main dessus ou est-ce impossible? ).

    Quid de ton clapet? N'y a t'il pas d'obstacles l'empechant d'aller jusqu'au bout et de fermer le conduit complètement?

    riri

  8. #6
    charle_s

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Pour la face arrière je peux garder la main quelques secondes (entre 6-8 secondes)...pour les autres cotés, 3 secondes pour être obligé d'enlever la main.

    Pour le clapet, je ne sais pas trop quoi vous dire..on ne voit rien...je sais juste que les installateurs m'ont dit que leur système était unique. Qu'il ne se fermait qu'à 75%...ce qui rendait le risque d'intoxication CO quasi nulle avec ce poduit (c'est une très grande marque). je ne pense pas que cet aspect diffère mon installation des autres.

    En tout cas à 2-3 m du poele on ne sent pas du tout sa chaleur avec 0 à -10°C dehors...

  9. Publicité
  10. #7
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Citation Envoyé par charle_s Voir le message
    Pour la face arrière je peux garder la main quelques secondes (entre 6-8 secondes)...pour les autres cotés, 3 secondes pour être obligé d'enlever la main.
    Bon ca veut dire que tes parois sont à plus de 50°. Bien sur ce serait mieux d'avoir un thermomètre pour nous dire exactement la t°. Je crois que sur un Tulonunu ces t° peuvent être assez élevées ( + 65° ).

    Pour le clapet 75% de tolérance c'est beaucoup trop et une partie de ton problème vient de la. La sécurité c'est bien mais si on n'arrive pas à chauffer. Le mien ( PDM en briques ) est étanche à 95% et j'ai vu une sacrée différence quand j'ai réduit la tolérance de 90 à 95%.

    riri

  11. #8
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Tu as une maison légèrement plus grande que la mienne, légèrement moins isolée pour les murs, identique pour les rampants/plafonds, un poêle un peu plus gros, du bois de même essence, une configuration à peu près similaire. Je me chauffe avec une PDM de 2,85t et 23kg/j, et j'ai un gros pont thermique.
    Il y a forcément un problème chez toi, c'est impossible autrement.

    Une précision que tu n'as pas donnée, mais je suppose que ton isolation des murs est faite à l'intérieur. C'est important pour le chauffage par rayonnement de le savoir, car en cas d'isolation extérieur, ton poêle doit réchauffer l'ensemble de tes murs... et ça représente un grosse masse (à moins que ce ne soit une MOB ?).
    Par ailleurs, on ne connaît pas le cloisonnement au RDC.

    Comme le dit ririmasson, il faut qu'on ait une idée de la température des parois.
    D'après ta description, ton tirage semble insuffisant : normalement, tu ne devrais pas avoir besoin d'ouvrir la porte du cendrier. Quel type de conduit as-tu ? combien de coudes en sortie de poêle ?

    Pour l'anecdote, je peux me balader en slip (mais je suis pas frileux non plus).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  12. #9
    charle_s

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    L'isolation est bien en intérieur.
    J'ai juste conserver un mur porteur intérieur en pierre apparente.
    Et la moitié d'un sesond en pierre apparente. Ce second mur me sépare du garage (donc pas tout à fait intérieur ni extérieure).
    En fait quand on entre chez moi j'ai deux pièce de 35 m² environ, séparé par un mur porteur. A gauche la cuisine avec le PDM et à droite le salon. Le long de ce mur porteur la cage d'escalier qui mène à l'étage, et le PDM au pied de cet escalier. J'ai bien conscience que la partie masquée par ce mur (le fond du salon) n'est pas chauffée par le PDM, mais quand même...la cuisine est aussi froide que le reste alors que le PDM y trône...)

    Pour le conduit c'est un conduit en boisseau pouzzolane neuf et tubé par l'installateur du PDM. Il n'y a qu'un coude.

    Je vais tenter de prendre les températures...et de voir avec le fabricant l'exactitude de ce pourcentage d'étanchéité.

  13. #10
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Pour le clapet, il vaut mieux acheter un détecteur de CO et rester vigilant plutot que de se les geler en ayant dépensé 15000 Euros non?

  14. #11
    charle_s

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bon j'ai eu l'installateur qui ne comprend pas, je le vois donc toujours en janvier.

    Je vous tiendrais au courant.

    Merci.

  15. #12
    pascal 12

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bonjour Charle_s

    je suis avec attention ton problème car j'ai à peu près la même disposition des pièces que la tienne dans ma future maison et je pense, sans citer la marque, que je vais faire le même achat de PDM que toi...

    Alors je serai bien incapable de te donner un avis technique, n'ayant moi-même pas encore d'expérience personnelle, mais effectivement, au vu des retours d'expérience que je lis depuis un an et demi sur le forum, ça devrait forcément chauffer !! Surtout que tu as une isolation quand même très sérieuse des murs et des rampants...

    Une questions quand-même: tu dis que tu brûles 60 kg de bois en deux flambées et que ton four est froid 3 h après... Mais où passent toutes ces calories ??

    Bon courage !

    Pascal de l'Aveyron

  16. Publicité
  17. #13
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Citation Envoyé par pascal 12 Voir le message
    Mais où passent toutes ces calories ??
    Il y a fort à parier qu'elles partent par la cheminée au travers de ce clapet qui reste si généreusement ouvert.

    riri

  18. #14
    jmc3

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    mais c'est quoi ces histoires de clapet à 75 %. Je ne comprends pas que le vendeur de PDM fasse ce genre d'installation ? c'est le principe même du fonctionnement du poele : on chauffe vite et fort pour permettre un maximum de charge et les installateurs ne respecte pas la fermeture en mettant des trappes de 75 %, j'ai l'impression de marcher sur la tête !!
    on va finir par croire que le forum est plus instructif et plus pro que les vendeurs (ce serait d'ailleurs pas étonnant et une nouveauté, que dis-je) !!

  19. #15
    tripat

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Etonnant en effet!
    60 kg de bois sec comme le tien doivent fournir 240 kwh, vu le rendement élevé d'un poêle de masse et l'isolation convenable de ta maison tu devrais obtenir bien plus que 13 ou 14°.
    Si on extrapole ta conso de bois, en comptant 100 jours de chauffe ça fait 6 tonnes de bois, plus de 10 stères, c'est beaucoup, pour info c'est à peu près ce que je brûle dans mon poêle Rika (pas du tout de masse) pour chauffer ma vieille maison de dimensions comparables mais très imparfaitement isolée à 850 m d'altitude et je n'ai pas 13 ou 14°!
    Doit y avoir vraiment un blème quelque part!

  20. #16
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Citation Envoyé par jmc3 Voir le message
    mais c'est quoi ces histoires de clapet à 75 %. Je ne comprends pas que le vendeur de PDM fasse ce genre d'installation ? on chauffe vite et fort pour permettre un maximum de charge et les installateurs ne respecte pas la fermeture en mettant des trappes de 75 %, j'ai l'impression de marcher sur la tête !!
    Garder un clapet ouvert à 75% sur un PDM c'est un peu comme laisser la porte du salon ouverte sur le jardin et se demander pourquoi la chaudière ne parvient pas à réchauffer les lieux!!!

    Si c'est la règlementation qui l'impose alors autant interdire les PDM Tulonunu.

    riri

  21. #17
    pascal 12

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    @ écoeuré,

    Je suis partant. Je t'ai envoyé un message perso (en espérant que ça marche...)

    a +

    Pascal de l'Aveyron

  22. #18
    jmc3

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason Voir le message
    Garder un clapet ouvert à 75% sur un PDM c'est un peu comme laisser la porte du salon ouverte sur le jardin et se demander pourquoi la chaudière ne parvient pas à réchauffer les lieux!!!

    Si c'est la règlementation qui l'impose alors autant interdire les PDM Tulonunu.

    riri
    riri
    moi j'ai un tulonunu (comme dit riri) et je viens encore de regarder quand le clapet est fermer tu ne peux pas passer une lame de couteau autour du clapet, il ferme entièrement le tubage. Je précise que mon poele est monté depuis juillet 2007, donc la règlementation n'a pas du changer depuis !!
    @+
    jmc3

  23. Publicité
  24. #19
    ririmason

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Alors Charle-s nous emmène en bateau

  25. #20
    jj35

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    salut,

    j'ai également regarder mon clapet à travers la trappe de ramonage. Au jugé, il fermer à 98 %. Le clapet est amputé d'environ 1 cm (flêche de 1 cm / corde de 7 cm à vue de nez ; pour les aficionados des intégrales il assez facile de calculer le pourcentage de fermeture du clapet. Pour ma part, je me suis contenter de l'évaluer...).
    Je suis quand même étonné qu'il ferme complétement chez jmc3.
    Est-ce que les installateur ne recevraient pas le clapet entier et feraient eux même la coupe idoine ? Ce qui fait que certains clapets pourraient être moins étanches que d'autres.

    Jean-Jacques.

  26. #21
    jj35

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    bonjour,

    Je vais revenir sur les problèmes que rencontre certains et faire une synthèse des actions à entreprendre avant de rencontrer son installateur. Les causes sont multiples et variées mais on peut néanmoins séparer le problème en 2 cas :

    1) le poêle n'atteint jamais une t° convenable (ex.: Ballock).
    2) Le poêle chauffe convenablement mais se se maintient pas en t° (ex.: Jopalemi).

    Le but est d'établir un modus opérandi qui tienne le moins possible compte de la maison et du dimensionnement du poêle pour établir un diagnostic préliminaire.

    Avertissement : ceci n'est pas un jugement définitif. Il faut l'adapter à sa situation. Je ne détient pas les clefs du problème. C'est juste pour permettre d'être plus concis et constructif dans la recherche des causes au problèmes rencontré.

    Cette synthèse est bien sûr à compléter par toutes les bonnes volontés.

    N.B.: ici, le but n'est pas de proposer des solutions mais de circonscrire le problème de la manière la plus efficace possible en s'en tenant à l'essentiel, à savoir : le poêle de masse, et ne pas se lançer sur des considérations d'ordre constructive (maison, isolation, etc).


    Commençons par le premier point (cas de référence : Balock)
    1) Le PdM ne chauffe pas correctement.

    a - symptômes (un ou plusieurs des points suivant) :
    - le tirage est mauvais, voire inexistant. Il est nécessaire d'ouvrir la porte du cendrier durant le feu.
    - il y a de la fumée en permanence en sortie de toit.
    - Les parois ne sont jamais suffisament chaudes. Pour ceux qui ont un four il suffit de regarder le thermomètre du four (cf. les exemples ci-dessous pour comparer).

    b - causes :
    Les causes d'un mauvais tirage sont multiples et il y a déjà eu beaucoup de posts la-dessus.
    - conduit mal dimensionné ou avec des coudes importants.
    - problème de transit des fumées au coeur du poêle.
    - arrivée d'air ne se faisant pas convenablement.
    - maison en dépression à cause de la VMC / maison trop étanche.
    - le PdM est trop froid ou les conditions atmosphérique ne sont pas idéale (le cas en mis saison).

    De la fumée en sortie de cheminée, qu'elle soit noire, grise ou blanche (ou bleue ou verte) est le signe que la combustion n'est pas optimale ou bien que le bois a été traité ou peint. De la fumée au démarrage et au tout début des premiers rechargements est "normale", dans une certaines mesures. On doit juste deviner la chaleur qui sort de la cheminée normalement.
    - bois pas assez sec ou de mauvaise qualité.
    - pas assez de bois (peser son bois).
    - air primaire trop froid (dans le cas d'une prise d'air extérieure).
    - réglage et alimentation du poêle pas au top (c'est un euphémisme).
    - trop ou pas assez de bois à chaque rechargement / fonction de la taille du poêle. Pour les utilisateur d'un PdM stéatite, s'en tenir au préconisation du fabricant, éventuellement on peut majorer en fonction de l'essence du bois... et de la connaissance de son poêle.
    - combustion incomplète. Mais si c'est le cas au point que la pierre ne se réchauffe pas il doit sûrement y avoir de la fumée en sorti de conduit --> cf. point précédent. conduit by-passé durant le feu (pour ceux qui ont un by-pass pour le démarrage).


    Le point suivant est à mon sens plus intérressant car c'est souvent là où l'on pêche à trouver des réponses (cas d'école : Jopalemi).
    2) Le PdM ne se maintient pas à t° convenable.

    a - symptômes :
    - t° des parois du poêle / du four redescendent trop vite (cf. les exemples ci-dessous pour comparer).
    - pas de sensation de chaleur à proximité du poêle.
    - nécessaire de faire plus d'un feu par jour.

    b - causes :
    - le clapet ferme-t-il bien (clapet découpé sur moins de 2 cm de flêche)
    - ici, il serait intéressant de savoir si le conduit est maçonné ou manufacturé
    - le poêle est-il contre un mur extérieur (isolé ou non).
    - vitrages important et non FE faisant directement face au poêle.


    Citation Envoyé par jj35
    Pour les comparaisons, chez nous, conditions défavorables :
    Maison en travaux, t° intérieures entre 8° et 10°. Après le feu la surface la plus chaude atteint 80°, le four gagne environ 85° par rapport à la t° de départ et s'y maintient plusieurs heures après la flambée.

    1 - feu dans le foyer de 12h00 à 15h30 / t° four passe de 100° à 185° (t° stabilisé).
    8 heures et demi après le début du feu, à 20h30 : t° four 175°. (ce qui nous a laissé largement le temps de cuire un roti sans avoir eu à faire de feu dans le four).

    2 - feu dans le foyer de 11h00 à 14h30 / t° four passe de 90° à 165° (t° stabilisée).
    13 heures après le début du feu, à 01h00 : t° four 135°, t° paroi la plus chaude 55/60° (je ne laisse pas ma main plus de 2 secondes).

    A noté que je réduit l'air primaire à partir du 2ème rechargement.
    Ces 2 points devraient permettre de cerner le problème.
    ==> Si vous avez répondu par la négative à ces 2 points et s'il fait froid chez vous c'est qu'il doit y avoir un problème au niveau de l'habitation. L'air ambiant est trop froid, trop humide ? Les parois opaques sont trop froides ?
    Pour ceux qui se chauffaient autrement avant le PdM, il est facile de faire la comparaison. Sachant qu'un PdM peut délivrer environ 33 kwh / tonne (stéatite) / 24 heures, ce qui correspont peu ou prou à 3 litres de fuel, il suffit de connaître sa consommation antérieure pour estimer le poids du PdM nécessaire. Ce n'est pas la solution idéale mais cela permet de dégrossir le problème.

    Concernant le deuxième point j'émet les hypothèses suivantes (d'après ma petite expériences, celles des autres et les maisons que j'ai vu qui avaient un PdM) :

    1) les conduits maçonnés style boisseau de briques (ou de brocs ) sont plus sujet à déperdition de chaleur.

    2) il vaut mieux un PdM excentré dans la maison mais au centre d'une pièce plutôt qu'en position central contre un mur extérieur. On néglige, je pense, la déperdition par le mur contre lequel est adossé le PdM.

    Ce ne sont que des hypothèses.


    Salut et bonnes fêtes à toutes et à tous,

    Jean-Jacques.

  27. #22
    FANNO

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bonsoir à tous et bonne année!!!

    Je possède aussi un PDM de 2.4 tonnes dont je ne suis pas totalement satisfait. Mes flambées (bois de palettes) sont intense (flammes blanches) pas de fumées au niveau de la sortie de cheminée durant le feu. Trois heures après le feu, je n'arrive pas à laisser la main sur le poêle plus de 2 secondes.

    Par contre, j'ai l'impression que le poêle refroidit relativement vite car en arrêtant le feu (fermeture des clapets) a 23h00, je peux laisser la main sur le pôele sans problème le lendemain matin à 8h00.

    Pour le clapet, c'est pareil, il n'est pas complètement fermé, je m'explique :
    le diamètre du clapet est légèrement inférieur au diamètre du conduit mais il parait que c'est la règlementation dixit le poseur donc je dois avoir des pertes de ce côté.

    Ensuite, j'ai trois grandes baies vitrées face à la cheminée de 2.1m par 2.5m.
    Le poêle est au centre de la maison. J'ai des volets roulants mais je pense que la chaleur doit quand même partir. Pour info, il fait 13° dans la maison donc c'est pas terrible. C'est une maison neuve et nous sommes encore sur dalle béton.

    Je n'ai pas non plus cette sensation de chaleur que tout le monde dit ressentir.

    Merci de me donner quelques conseils, je suis un peu perdu.

    Fanno.

  28. #23
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Concernant tes vitrages, sont-il à faible émissivité ? (c'est préférable avec un poêle de masse qui rayonne dessus).
    Ensuite tu peux mettre des rideaux opaques devant ces vitrages pour limiter les pertes par rayonnement.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  29. #24
    FANNO

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bonjour,


    Je ne sais pas si mes vitrages sont a faibles émessivité. Peut on le voir?Pour les voilages, on m en a effectivement parlé mais je suis encore sur la dalle dnc convaincre madame de mettre des rideaux avant le parquet

    Je vais m'acheter un pistolet pour mesurer la température et je vous tiendrais au courant de mes résultats. Pour info, ce matin, il faisait 11 degrés a 2 m du poele donc rayonnement pas top.

    Fanno.

  30. Publicité
  31. #25
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Quand tu parles de 11°C à 2m du poêle, tu parles de température de l'air je suppose. Mais quelle était la température de surface du poêle ? (c'est elle qui détermine le rayonnement).
    Pour les vitrages, tu prends un briquet et tu le place devant la vitre. Tu dois voir 4 reflets de flammes, et si tes fenêtre son à faible émissivité, l'une des flammes doit être orangée.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  32. #26
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Au passage, nous sommes aussi en partie sur la dalle et sans tentures. J'ai 3 baies vitrées à proximité du poêle (entre 2 et 3m), toutes en double vitrage à faible émissivité. La température de surface des baies à l'intérieur est de l'ordre de 21 à 20°C le soir, et de 19°C à 20°C le matin. Je n'ai pas fait d'essai à l'extérieur, ce qui serait bien entendu intéressant.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  33. #27
    jmc3

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    bonjour philou,
    je profite du message précédent pour reprendre un message que j'ai laissé hier sur l'autre discussion :
    je voudrais juste savoir si un thermomêtre IR que j'ai trouvé sur le site de conrad mesurant les températures de -30 à + 230 ° parait suffisant pour mesurer les température du PDM, des murs, des parois, des vitres, etc...
    il est à 29.95 €
    merci pour votre avis

  34. #28
    Philou67

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Pour mesurer les parois extérieures d'un PDM les 230°C suffisent largement. Pour lire les parois intérieures (genre le four), ce n'est pas suffisant, mais est-ce utile ? Un autre paramètre entre en jeu (et plus on monte en gamme, donc en température, puis ce paramètre est bon) : la précision du spot de lecture.
    Sur le mien (de -50 à +550), la précision est de 8:1, c'est à dire que le diamètre de mesure sur la paroi est 8x inférieur à la distance entre la paroi et la sonde.
    Voir ce paramètre et la configuration des lieux où il sera utilisé.
    De même, l'émissivité est généralement fixe sur les entrées de gamme, et réglable sur les hauts de gamme. Ce paramètre permet d'adapter la mesure au type de paroi (la valeur fixe des testeurs entrée de gamme est cependant satisfaisante pour la majorité des matériaux).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  35. #29
    jmc3

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    philou
    c'est le thermomètre qui ressemble à un pistolet rouge à 48.97 €
    sinon il faut que l'appareil touche la paroi quand tu prends la mesure ou alors faut-il une visée laser
    merci pour tes réponses

  36. #30
    charle_s

    Re : charle_s : retour d'expérience sur un poêle de masse

    Bonjour,

    Tout d'abord merci pour vos remarques et conseils, mais malgré tout je ne vois aucune piste pour moi. J'attend le commercial lundi prochain.

    Pour répondre à la question du clapet, c'est au dire du technicien/installateur, le commercial me dit que le clapet est quasi étanche?!?
    Je ne peux faire le tri; le commercial qui se sécurise, le technicien qui a une grosse louche ; je n'ai pas accès au clapet...

    Mais il y a un truc qui me chiffone dans tout ce que je lis...
    Je lis que l'isolation intérieure n'est pas bonne pour un PDM.
    Je lis qu'il faut une maison très bien isolé, presque mieux qu'avec un autre moyen de chauffage, puisqu'il ne faut aucune fuite et du vitrage FE.
    Là il y a discordance ?!?:!
    Bon j'en déduis que c'est de lisolation extérieure dont il est question..oui mais tous les clients PDM n'ont pas la chance d'avoir une DDE, un ABF ou une mairie thermicienne...
    Les commerciaux devraient donc être plus alerte et moi je fais quoi de mon PDM...

    Je reviendrais sur le forum dès lundi soir promis! Mais je crois que je vais lancer le marché de l'occasion sur le PDM! Avis aux artistes maçons!

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Retour d'expérience poêle de masse
    Par farani dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 16826
    Dernier message: 24/02/2021, 10h57
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...