Répondre à la discussion
Page 1 sur 559 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 200 300 400 500 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 16747

Retour d'expérience poêle de masse




  1. #1
    farani

    Retour d'expérience poêle de masse

    Les discussions suivantes ont été extraites de celle-ci :
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...aluations.html
    - http://forums.futura-sciences.com/br...-colorant.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...uble-peau.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...rendement.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...ca-marche.html
    - Un poêle à accumulation pour ma maison... j'ai raison d'y croire ?

    Voici une liste non exhaustives de retours d'expérience posant problème :
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-proceder.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-de-masse.html
    - hle, poêle en stéatite qui se refroidit trop vite

    Quelques outils :
    - Estimation du besoin en bois de chauffage
    - Simulation de la puissance d'un poêle en fonction de sa température (rayonnement/convection) de Philou67 et LutopiSTe

    D'autres discussions connexes sur les poêles à bois ou à accumulation :
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-de-masse.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-tombante.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-de-masse.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...on-de-pdm.html.
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...i-topdown.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...-continue.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...chauffage.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...e-mesures.html
    - http://forums.futura-sciences.com/ha...chauffage.html

    Dans le but de rendre cette discussion accessible, une discussion a été initiée visant à tenter d'indexer les principaux messages ayant attrait à différents thèmes. La discussion :
    - Indexation de discussion (poêles de masse)

    Philou67 pour la modération


    Bonjour à tous,

    Par ce message, je souhaiterais m'adresser aux personnes chauffant leur habitation exclusivement avec un poêle de masse (Tulikivi ou autre).
    Pourraient ils m'indiquer si le système est réellement efficace et facile d'utilisation ?.
    Est ce que la chaleur que l'on dit différente se répartie effectivement bien dans l'habitation ?. Fait il effectivement chaud ?---
    Faut il un autre chauffage en appoint ?

    Pour info, je suis en début de construction d'une habitation dans laquelle je souhaite unstaller une poêle Finlandais type Tulikivi.
    cette habitation sera aura un étage et fera 220 mètre carré.

    -----

    Dernière modification par Philou67 ; 09/03/2015 à 16h27.

  2. Publicité
  3. #2
    loulette

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    je n'ai pas de poele de masse mais je chauffe au bois avec un poele norvégien avec des céramiques. cependant je peu qd mme t'aider
    je chauffe mes 130m2 de maison avec ce système j'ai 1 étage et je n'utilise aucun apport de chauffage . ma maison est situé ds une région aux hivers rigoureux mais elle est super isolée de plus j'ai placé ce poele au centre de la maison contre un mur de refends . j'ai donc découpé le plafond autour du conduit de façon à laisser l'air chaud monter à l'etage . ma distribution de chambre à été calculé en fonction de ce système et les plafonds volontairement peu isolé .ce qui donne 25 à la cuisine et de 19 à 22 ° ds les chambres.
    j'ai aussi trouvé une astuce installer un ventillateur de plafond ce qui permet de faire circuler l'air chaud en hivers ça le redistribue au sol et en été ça me donne de l'air frais. si tu as des questions...

  4. #3
    farani

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Merci de ces renseignements qui me rassurent quelque peu.

    Cependant, la chaleur du diffusée par un poêle de masse est à 80% rayonnante. C'est pour cette raison que j'aimerais beaucoup qu'une personne disposant de ce type de chaleur en chauffage principal m'indique si c'est aussi confortable qu'on le dit.

    A savoir que mon installation sera également centrale dans la maison avec une large mezzanine distribuant les pièces à l'étage.


  5. #4
    loulette

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    alors met aussi un bon ventillateur sinon tte la chaleur va aller se loger au plus haut de ta maison !!

  6. #5
    rem1

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour , je possede depuis 6 mois un poele de masse tulikivi et c'est mon unique moyen de chauffage ( sdb mis a part car le rayonnement ne passe pas l'humidité ) .

    Il s'agit d'une grange renovée ( 150 m2 au sol ) avec une partie étage cloisinnée , une partie loft ( 10 m d eplafond ) et une partie mezzanine . ( total 220 m2 ).
    Tout ceci dans le cher ( 18 ) , climat océanique dégradée .
    Les murs de 70cm d'épaisseur ne sont pas isolé .

    Le poele pèse environ 4 tonnes ( 2.5m de haut et 1 m2 au sol ) . 100% stéatite .

    Malheuresement je n'ai passé aucun hiver . Cependant je peux apporter quelques renseignement .
    L'accumulation de chaleur est impréssionnante , pour mon modèle un feu très vigoureux de 4 h ( soit 50 kg de bois ) permet d'accumuler de la chaleur pendant 48 h . Pendant cette phase il y a beaucoup de convection ( ce qui peut etre un défaut ou bien une qualité ) , ensuite le feu éteint le po'ele rayonne durablement ( une perte moyenne estimée à 5° par heure )
    Sachez que pour mon modèle on peut monter à 400° .

    Sachez que ce poele na strictement rien a voir avcec un poele classique . Il faut oublier les poeles classiques ,sans ca on ne peut pas comprendre le fonctionnement d'un tulikivi .
    -La bonne buche qui tient toute la nuit n'a pas de sens .
    -Le bon bois n'a pas de sens , il faut juste qu'il soit sec , mais chene centenaire ou palette minable c pareil .
    -La chaleur ne monte pas ( l'air chaud oui ) le rayonnement est horizontal , pensez au soleil ..
    -Le pire ennemi du tulikivi c l'humidité , c pour ca qu'à Brest et à Chamonix la masse du poele sera équivalente . Une maison en bois est l'idéal ( le bois gère très l'hygrométie de la maison ) ensuite vient la brique traditionnelle , ensuite les murs en pierre maconnés à l'argile et ensuite le parpaing et la brique de construction . ( préferez une dalle en chaux qu'une dalle en ciment par ex )
    - Le rayonnement travail avec la masse de la maison ( contrairement à la convection ) , plus l'isolation est épaisse mieux c .
    - Le tirage doit toujours etre ouvert à fond , un feu rentable c un feu qui ne manque pas d'02 , donc pendant 3h de feu c véritablement un chalumeau .
    n'hesitez pas à me renvoyer des questions .

    ps: désolé pour les fautes .

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dominique827

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    rem1, comment se passe l'installation?

    J'ai également l'intention d'installer un poele de ce type dans une construction récente (7 ans) et je n'ai pas de cheminée.

  9. #7
    Dominique827

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    C'est un beau modèle
    Accumulation de chaleur ± 3 h. de combustion = ± 36 heures chaleur

  10. Publicité
  11. #8
    rem1

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    le ttu 2700/5 possède 2 porte d'accés au foyer , ce qui en fait un poele idéal pour le centre d'une piece .
    CE POELE DOIT ETRE PRIS AVEC SON BANC CAR SANS LUI . IL NE RESSEMBLE QU'à une tour sans interet .
    Dernière modification par megami ; 25/02/2006 à 16h31.

  12. #9
    pompier

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    merci j'ai vu. il est tres sympa par prapport aux autres qui font soit poele de Landru soit pierre tombale. Par contre il est affiché dans la doc telechargeable comme modele sur mesure. enfin je trouve que le tarif est assez raisonnable par rapprot au devis de mon 2450 que je n'ai pas encore acheté.

  13. #10
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par rem1

    L'accumulation de chaleur est impréssionnante , pour mon modèle un feu très vigoureux de 4 h ( soit 50 kg de bois ) permet d'accumuler de la chaleur pendant 48 h . Pendant cette phase il y a beaucoup de convection ( ce qui peut etre un défaut ou bien une qualité ) , ensuite le feu éteint le po'ele rayonne durablement ( une perte moyenne estimée à 5° par heure )

    -Le pire ennemi du tulikivi c l'humidité , c pour ca qu'à Brest et à Chamonix la masse du poele sera équivalente . Une maison en bois est l'idéal ( le bois gère très l'hygrométie de la maison ) ensuite vient la brique traditionnelle , ensuite les murs en pierre maconnés à l'argile et ensuite le parpaing et la brique de construction .
    Je suis en phase finale d'achat d'un modèle basique (le TUV 900) qui correspond, a priori, au meilleur rapport rendement/prix/aspect (que je voulait le + simple possible) selon mon budget. J'ai la chance de pouvoir traiter directement avec Dutry.
    J'ai r-d-vous lundi à mon domicile afin de finaliser le projet.
    Ca fait des mois que je planche sur le sujet mais il me reste des q? et l'occasion m'est ici donné d'avoir l'avis d'un utilisateur, rem1 .

    Quand tu dis "pendant cette phase il y a bcp de convection", peux-tu me donner une idée, même vague, de l'intensité de cette convection? Par rapport à un pôele "classique" ça donne quoi comme convection pendant la combustion ??
    Je comprend tout à fait ta remarque sur le fait que ça peut constituer un défaut ou un avantage. Et d'ailleur, par rapport à ça, peux-tu rappeler si ton modèle dispose d'une grande ou petite porte? C'est un point qui fait une grande différence à ce niveau (plus de "pertes" avec une grande porte).

    Concernant le revêtement intérieur des murs, note t'on une différence selon que la brique soit habillée directement de platre ou de placo ? Si on suit ta remarque par rapport à l'isolation la plaque de platre + isolation entre cette plaque et la brique serait mieu.
    L'utilisation de lambris en bois comme finition apporte t'elle encore un plus par rapport au placo? Je vais refaire les revêtements des murs, je souhaite faire le meilleur choix.

    Dernière question; que brules-tu, concrètement, comme bois ? Simplement ce qui te tombe sous la main? Utilises-tu des petites sections qui sont habituellement peu recherchées comme bois de chauffe (branchages, sur le principe du fagot) . Je suis au courrant pour le taux de cendres plus élevé des branchages, à cause de la plus grande proportion d'écorce, ainsi que de son rendement calorifique moins important par rapport aux buches comportant moins d'écorces en proportion. Mais vu la gratuité de ces branchages je me dis que leur utilisation peut être malgrès tout rentable avec ce type de poêle . Est-ce une erreur de jugement?

    Merci pour les précisions que tu pourras me donner.

  14. #11
    bibice

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Salut Ludo,

    Je n'ai pas encore de poele Tulikivi, mais je me renseigne aussi beaucoup pour une construction neuve. Ma femme et moi s'orientons vers un TU 2200.

    Concernant le revetement des murs, l'installateur nous a clairement contre-indiqué le placo, pas assez d'inertie thermique. Il recommande fortement de passer au fermacell (gypse comme le placo mais renforcé à la cellulose). D'apres lui, le mieux est de faire carrement un revetement bois massif epais : l'inertie reste bonne mais l'aspect rend la piece encore plus chaleureuse.

    Pour ce qui est des phenomenes de convection, je laisse Rem1 te repondre. S'il peut aussi confirmer ou infirmer les dire de mon installateur...

  15. #12
    pouydu3004

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Nous laissons tomber le TLU2450 qui est beauscoup trop imposant pour la pièce qui devait l'accueillir.
    Nous avons demandé des tarifs pour les TLU1600 et TLU2000 mais nous trouvons la différence de prix très peu importante pour des masses bien moindres.
    Du coup, nous allons nous renseigner sur les poeles type Jotul. Quelqu'un a t'il le même type de dilemne ?
    Qu' en pensez vous ?

    Merci

  16. #13
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Je comprend ton problème.
    Mais comment ce fait-il que tu découvre seulement le côté imposant de ce modèle? L'option que tu prends est très différente, et pas seulement en terme de budget et d'encombrement.
    Les poêles Jotul, de très bonne qualité ça ne fait aucun doute, ne fonctionne pas du tout sur le même principe.
    Il ne faut pas se laisser "berner" par l'aspect des modèles habillés de stéatite. C'est le principe de fonctionnement qui est différent. Ils sont bien sur éuiper pour réaliser une double combustion. Mais l'évacution des fumées est classique, par le haut. C'est très différent du système nordique.
    De plus il est évoqué la possibilité de réduire l'intensité du feu afin de faire des économie sur la quantité de bois brulé.
    Tu ne peux pas avoir de combustion parfaite en la ralentissant. Pour qu'elle le soit il faut que la combustion soit vive, intense, à haute t°.
    Reduire la vitesse de combustion est une (mauvaise) façon de contourner ce qui est un problème structurel pour les poêles incapables d'accumuler de grandes quantités de chaleur.
    En fait les Jotul habillés de stéatite c'est une sorte d'hybide.
    On ne peut pas les comparer aux poêles de masse. Même un petit modèle Tulikivi conserve sont mode de fctionnement particulier. Seule sa masse est réduite et donc sa capacité à enmagasiner la chaleur. Avec un Jotul habillé en stéatite de poids presque équivalant (150 kilos de moins quand même que les plus petits nordiques qui font dans les 5-600kg) l'accumulation sera nettement moindre car le principe est très différent.
    Mais ça n'enlève rien aux qualités de ces poêles.
    Enfin, si tu avais réelement besoin d'un gros modèle nordique saches qu'il ne sera pas "remplacé" par le plus lourd des Jotul. Ce dernier chauffera, et bien même, mais tu ne pourras jamais en avoir une utilisation identique à celle induite pas ton premier choix. Ta consaommation de bois sera également bien plus importante.
    Mais c'est sur que le budget n'est pas le même, du tout.

  17. #14
    carlier

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Je suis également intéressée par un poele de masse de type TULIKIVI. Cela me permettrait de chauffer le living et la cuisine américaine, en économisant sur chauffage central.
    Je lis beaucoup de demandes d'information au sujet de ce type de chauffage mais pas de témoignage de gens qui l'utilisent.
    Mais comme l'investissement est important (TU 100/7 pour 10.000€ pause comprise pour une pièce de 55 m2, j'aimerais beaucoup avoir des avis d'utilisateurs répondant aux questions suivantes : confort réel, bois utilisé, perte de chaleur dans la journée, ...
    Merci d'avance
    Christine

  18. #15
    pouydu3004

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Ludo,
    Merci pour ta réponse. J'avais tracé au sol la surface du TLU2450 dans un premier temps mais c'est en réalisant un gabarit (en cartons !!!) au volume réel que j'ai pris peur ! Tu as l'air de maitriser les différentes techniques de chauffage au bois. Quel sont d'après toi les avantages les plus importants d'un Tulikivi par rapport à un Jotul par exemple. Bien sûr, je connais les discours des commerciaux de Tulikivi mais l'avis de quelqu'un d'impartial m'intéresse. Si je prends un Jotul, que me manquera t'il par rapport à un Tulikivi. J'habite un moulin de 90 m2 au sol avec étage (donc total 180 m2). Ce sont des murs en pierre de 50 cms de large et il y a de l'humidité. Un ruisseau coule sous une partie de la maison.
    Merci beuacoup pour les infos.

  19. #16
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Je suis "impartial" dns le sens ou je n'en vent pas Au contraire je vient d'en acheter un, pas plus tard qu'aujourd'hui. Un TU900, un petit modèle, très basique, qui correspond à ce que je cherche.

    En fait ce qui te manquera avec ton Jotul c'est la diffusion lente, longue et continue d'une chaleur rayonnante qui rchauffe en profondeur tout matériau disposant d'une certaine inertie thermique (comme tes murs en pierre).
    Ces poêles (Jotul habillés de stéatite) n'ont pas la masse suffisante pour rayonner longtemps, et ils ne récupèrent pas aussi bien l'énergie dégagée lors de la combustion.
    Seul point ou je ne peux rien dire de plus que Rem1 : l'humidité.
    Les poêles de masse ont peu d'influance sur l'humidité. En clair il font peu baisser l'humidité de l'air, et donc des murs par ex. Rem1 disait que leur énemi c'est l'humidité. Je ne pense pas qu'is perdent toute leur efficassité en milieu plus humide. Mais il faudrait en savoir plus si ta maison est très humide. C'est sur qu'un poêle classique, habillé ou pas de stéatite, assèche beaucoup plus l'air. Ca peut être un avantage dans ton cas.
    Je suis juste étonné que tu songais acheter un modèle aussi imposant (et cher) sans être finalement vraiment convaincu...

  20. #17
    Dominique827

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Un TU900 c'est un petit modèle?
    Lorsque je vois les photos, il n'est pas si petit que ça!
    Dernière modification par megami ; 25/02/2006 à 16h33.

  21. #18
    Quisit

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    je confirme : à coté des gros tulikivi, il est même minuscule. les plus gros occupent plusieurs m² au sol (surtout avec les accessoires) et grimpent assez haut dans la pièce

  22. #19
    Dominique827

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Que sont les accessoires?

  23. #20
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Par accessoires ont entend banquette intégée four...
    Le Tu900 est bien un petit modèle de la gamme qui fait un peu plus de 1000kg. Il a fait ses preuves depuis longtemps et conserve certains détails d'origine tel la petite porte qui va dans le sens d'une meilleur accumulation de la chaleur. Il y a moins de rayonnement directe (pendant la combustion) avec une petite porte. La grande porte est une évolution résente en réponse à une demande de la clientelle qui veut "voir le feu" comme dans un poêle classique ou un insert. A l'origine il n'y avait que des petites portes en fonte. Le verre est déjà une évolution qui a une influence sur l'efficacité du stokage des calories. Mais bon, c'est quand même un gros plus de voir le feu, même à travers la petite porte. En fait le feu est tellement intense qu'on a un effet visuel très fort, même avec cette porte de dimensions réduites.
    Il existe maintenant des modèles qui font aussi peu que 500kg. Ils ne cèdent rien au principe de double combustion et d'évacuation des fumées par le bas (un des fondements de ce type de poêle). Seule l'accumulation est moins importante et donc l'inertie thermique.
    Je pense m'en sortir à bon prix pour le mien, 5000 euros y compris le busage (indispensable dans mon cas) complet de la cheminée qui fait au moins 10m. Le détails du busage correspond, avec la pose, au prix du flexible seul si je l'achetais moi-même (+- 50euros/mètre, soit +-500euros sans les fixations diverses).
    Par rapport à la remarque sur la hauteur importante. Le principe de fctionnement veut que pour augmenter les performances il faut agrandir la structure vers le haut, pas en largueur. Certains modèles (nouveaux) privilégient la largeur. C'est moins bien . Encore une réponse marketing à certaines demandes.

  24. #21
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Comme petit modèle au look contemporain il y a ça qui est pas mal du tout je trouve. http://www.eurotrias.it/tulikivi/dop...ore/salla.html

    C'est un poids plume, mais tjs le même principe de fctonnement, donc très différent du Jotul.

  25. #22
    goyo

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour,

    je suis également interessé par les poeles d'inertie.
    Je vais construire actuellement une maison de 110 m² (surface au RDC) et 22 m² à l'étage. Les murs extérieurs seront en brique. Par contre je ne suis pas fixé pour les murs intérieurs.

    Le revendeur de Tulikivi m'assure que ces poeles peuvent chauffer toute la maison s'il est placé au centre de la maison.

    Jusqu'à quelle distance l'effet du rayonnement se fait il ressentir ?

    Un rayonnement peut-il vraiment "traverser" deux murs et chauffer deux chambres mises côte à côte ?

    Merci et à bientôt.

  26. #23
    goyo

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour,
    tu dis que tu as étudié la disposition des chambres, veux tu dire que toutes les chambres ont un mur commun avec la pièce où est installé le poele ?

    Sinon, est ce que le poele peut chauffer une seconde chambre ayant une pièce située entre elle et la pièce où est le poele ?

    Merci et à bientôt.

  27. #24
    Michèle57

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour GOYO,

    Je vends moi -même des poeles de masse et je peux te dire que ton revendeur ne t'a pas menti .
    S'il est bien placé , ton poêle (minimum 25kW) chauffera toute ta maison .
    Je reste à ta disposition pour d'autres infos
    Michèle

  28. #25
    goyo

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour Michèle,

    tout d'abord merci pour ta réponse.

    Voilà, j'ai des contraintes (terrain en long) et donc ma disposition serait :


    salon avec poele ----- chambre 1---------- chambre 2
    de masse

    je compte positionner le poele de masse près de la cloison séparant le poele de masse et la chambre 1, en fait je m'inquiète pour la chambre 2, va-t-elle être chauffée par rayonnement ?

    Quel matériel utiliser pour les cloisons intérieures ? J'ai vu que des carreaux de plâtre de 7 ou 10 cm d'épaisseur étaient disponibles mais quid du rayonnement de ce matériau et de son isolement phonique ?

    Merci et à bientôt.

    goyo

  29. #26
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Le rayonnement en question c'est de l'infra rouge, et l'infra rouge c'est de la lumière. La lumière ne traverse pas les murs. L'infra rouge non plus. Mais l'IR peut réchauffer ce mur si il a une bonne capacité de transfert termique (comme la brique) c'est à dire s'il n'est pas isolant. Si la quantité de chaleur transmise par rayonnement est suffisante le mur va lui même rayonner et restituer cette chaleur (c'est le principe exploité lorsqu'on permet au rayonnement solaire de réchauffer une maçonerie qui va ensuite transmettre l'énergie à l'habitation). Si l'énergie accumuler dans le mur le permet elle réchauffera la pièce adossée à ce mur (pas d'isolant dans l'épaisseur).
    Je ne pense pas qu'une seconde pièce adossée à la première puisse être réchauffée par ce principe. Le rayonnement du premier mur ne pourra pas "charger" le second qui devrait rayonner à son tour.
    Mais l'air est lui même réchauffé, même si moins qu'avec un convecteur (au bois ou autre). Donc la seconde pièce subira, selon moi, l'influance indirecte, par effet de convection, de la chaleur dégagée par ce poêle. Encore faut-il qu'il soit assez puissant.
    Saches que plus la vitre est grande plus l'effet de convection est important pendant la combustion du bois.

  30. #27
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Tu veux dire que ton modèle Nunnauuni t'a couté 4000euros de plus qu'un modèle équivalant chez Tulikivi ?
    Ou tu compares au modèle de base dont je parle ?
    Je ne comprend pas la diff d'implantation, l'histoire de l'espace de 15cm nécessaire avec l'un et pas avec l'autre?
    Nunnauuni et TUlikivi c'est bonnet blanc et blanc bonnet. Ce qui est possible avec l'une l'est avec l'autre, c'est la même pierre, seules qques diff au niveau du foyer existent, c'est tout.
    Il n'y a aucune diff structurelle entre les deux marques.
    On peut juste imaginer une diff dans le procédé d'installation dépendant uniquement de l'installateur lui même.
    S'agissait-il du même installateur? Normalement non car les deux marques sont concurantes.

  31. #28
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bon, je ne pige rien à cette histoire de 15cm. L'installateur que tu as contacté me semble bien farfelu.
    Je me permet d'être aussi catégorique car il se fait que moi aussi j'avais (j'ai changé depuis) le projet d'ouvrir le mur comme tu vas le faire. Il n'était nullement question d'un espace de 15cm à respecter.
    Je précise que l'avis venait directement de l'importateur. Et donc, en passant, il n'y a pas tricherie dans leur catalogue.
    J'aimerai avoir des précisions sur les prix. Peux-tu nous donner des chiffres? Une différence de 4000 euros c'est EEEnorme, même sur une grande installation. En plus d'avoir des idées particulières pour l'installation ton revendeur Tulikivi en a peut-être pour les prix aussi.
    Je dispose des prix pour les deux marques, en provenance directe des deux importateurs respectifs. Les prix Nunnauuni sont systématiquement plus élevé. C'est d'ailleur très logique car il s'en vent moins . Merci pour les précisions.

  32. #29
    Viking

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    [Bonjour Ludo
    Tu as abandonné de traverser le mur pour une question de réduction d'éfficacité du poele de masse due au confinement entre les deux murs ??
    Nous avons le projet d'installer un NunnaUuni ou Tulikivi ( nous ne sommes pas encore fixés ) à cheval entre le salon et la cuisine en traversant un mur de 70 cm. Y aura-t-il une moins bonne exploitation du volet " rayonnement" du fait que le poele est confiné sur deux cotés par le mur en pierre empilé de silex ??
    Dans la cuisine nous avons des baies vitrées -double-vitrage - sur trois cotés, quel sera leur effet sur la montée en temperature de la cuisine .
    Merci de ta réponse

  33. #30
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    J'ai eu cette idée que j'ai ensuite abandonnée pour deux raisons principalement.
    D'une part la pièce adossée à celle qui va accueillir le pôle n'est pas encore aménagée. Elle devrait devenir une salle de bain mais rien n'est encore fait...et ça va peut-être prendre encore du temps.
    La seconde raison est technique. J'ai à cet endroit un double mur: L'épaisseur totale dépasse les 80cm. En plus il s'agirait de modifier la profondeur du corps de cheminée, et là ça commence à faire bcp.
    Sans cette dernière difficulté (gros bordel car la maison est déjà habitée et cette pièce est la plus fréquentée) je l'aurais fait.

    Bien sur la pierre ne pourra pas rayonner là ou elle est encastrer dans l'épaisseur du mur. Une partie du rayonnement sera transmis aux silex. On m'a expliqué que si on empêche le rayonnement pas la pose d'un matériau (un simple rideau par ex) non conducteur alors cette énergie sera transmise par les autres surfaces du pôle.
    Pour la question des fenêtres ça dépend de plein de choses. Difficile de répondre sans connaitre précisement la configuration de la pièce .
    Tu devrais demander l'avis de l'installateur. De toute façon il est impensable qu'il ne se déplace pas pour pouvoir examiner tout ça et te proposer une installation en connaissance de cause.