Bonjour, cliquez-ici pour vous inscrire et participer au forum.
  • Login:



+ Répondre à la discussion
Page 1 sur 40 12 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 15 sur 586

Choix du bois de chauffage

  1. fabien56

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Pays de Lorient
    Âge
    43
    Messages
    301

    Choix du bois de chauffage

    Comme vous avez pu le lire dans d'autres post, je vais faire construire une maison et chauffer au bois (poele de type scandinave, pas PM)
    Maison pas encore commencée mais mon directeur me donne l'opportunité de faire de l'élagage dans le parc qui entoure mon lieu de travail (pas entretenu depuis 10 ans). Sachant que le bois sèche en 18 mois mini, je n'hésite pas....
    Le problème, c'est que les essences à couper sont assez peu connues pour le chauffage:
    Laurier
    Houx
    Marronnier
    acacia...
    Quels pouvoirs calorifiques, quel intérêt pour le chauffage... et quid des arbres morts mais non pourris? Je pense les utiliser en premier puisqu'ils sont secs.


     


    • Publicité



  2. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    Voici un lien parlant de quelques unes des essences que tu cites :
    http://fr.ekopedia.org/Chauffage_au_bois
    ceci dit, "à cheval donné ne regarde pas les dents", du bois, ça chauffe.
    Le bois sec sur pied est effectivement très bien, mais comme ta maison n'est pas commencée, il risque de pourrir avant d'etre brulé, stocke-le à l'abri de l'humidité et surtout hors sol.
    Cordialement,
    Jean-Marc
     

  3. grhum

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    286

    Re : Choix du bois de chauffage

    Bonne idée Fabien que d'ouvrir une discussion sur le bois de chauffage, tu m'as devancé et c'est tant mieux, je pense qu'il faut lier "Bois de chauffage" et "Gestion du feux"

    Quelques repères:
    http://www.itebe.org/portail/affiche.asp?num=263&arbo=1
    http://www.nfboisdechauffage.org/
    Ce sont les bases, on y apprend par exemple qu'un stère représente 1 m3 si le bois et coupé en 1 m, et 0.8 en 50cm, la classification normative du bois, etc..

    http://passion.bois.free.fr/le%20mat.../proprietes%20
    Document intérréssant, trés complet, genre "exposé d'ingénieur" mais accessible à tout public.
    Aussi:
    http://www.energie-plus.com/news/sec.../journalist/16

    Si j'ai bien compris, on peut résumer ainsi la valeur énergétiques des différents bois:

    1/ Toutes les essences dégagent sensiblement la même énergie : 5 000 w /kg pour un bois anhyrde (0 % d'humidité)

    2/ Deux variables majeures:
    - Le taux d'humidité, qui est en moyenne de 50 % sur un bois fraichement coupé, et doit être inférieur à 20 % pour être brûlé.Valeur atteinte en 18 à 24 mois selon les essences. A 20 % d'humidité, la valeur énergétique ne sera pluse que : 5000 w - 20% = 4000 w (+-) soit 4 kW
    - La densité du bois:
    Bois dense (chêne, hêtre): 500 kg le stère à 20% d'humidité = 500 x 4 kW= 2000 w par stère.
    Bois tendre (peuplier, tilleul): 300 kg le stère à 20% d'humidité = 300 x 4 kW =1200 w par stère.
    Un bois tendre brûlera plus vite qu'un bois dense.
    Voila ce que je crois savoir, svp, corrigez les erreurs.
    Mais je me pose de nombreuses questions quand à la bonne utilisation du bois: par exemple les résineux ne sont pas trés bien cotés par l'ADEME, pourtant ils semblent assez fréquement utilisés au canada, en laponie,... ? j'ai des collègues portugais (Nord) qui m'indiquent n'utiliser que du pin depuis "tout le temps", dans des fourneaux ou cheminées, sans problème particulier (du coup, ils sont persuadés que les français sont tous des fainéants qui laissent pourrir le bois ). Pour ma part, j'ai l'impression que bien sec, mini 2 ans, ça doit passer, y a t il des utilisateurs de résineux ?
     

  4. geoffrey25

    Date d'inscription
    février 2005
    Localisation
    Jura - Premier Plateau
    Messages
    72

    Re : Choix du bois de chauffage

    Bonjour,

    les résineux sont "mal cotés" en bois de chauffe car il provoque plus facilement la formation de "goudrons" dans le corps de chauffe et le conduit d'évacuation des gaz (bistrage)...

    Geoffrey.
     

  5. fabien56

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Localisation
    Pays de Lorient
    Âge
    43
    Messages
    301

    Re : Choix du bois de chauffage

    Pour les résineux, je suis d'accord, quoique...Avec les rendements des nouveaux poeles et les températures auxquelles ils montent, reste-t-il vraiement tant de goudrons?
    Par contre, pour les feuillus persistants (houx, laurier, chene vert) pas de réponse. Il semblerait que ces bois soient très durs (donc bons à brûler) car ils sont utilisés dans l'artisanat. Le peu de renseignements sur leur capacité à chauffer vient probablement du fait qu'ils atteignent assez rarement une taille suffisante pour être utilisables. Ici, j'ai une petite forêt de lauriers tins qui font en moyenne 20 à 30 cm de diamètre. Une chose est sure, ça rique de sentir très bon dans le quartier... De toutes façons, LARIXD a raison "à cheval donné ne regarde pas les dents". En revanche, je comprends que le temps de sêchage dépend du bois et j'aimerais savoir combien de temps ces feuillus persistants doivent sêcher. Je serais tenté de dure que puisqu'ils sont persistants, ils doivent être pleins de sève, même en hiver...Une idée sur la question?
     


    • Publicité



  6. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    les résineux (...) Pour ma part, j'ai l'impression que bien sec, mini 2 ans, ça doit passer, y a t il des utilisateurs de résineux ?
    Oui, et ça chauffe bien. L'idéal est d'utiliser du bois sec sur pied, "bostryché" ou autre. Il est indispensable qu'il soit bien sec. Cependant, pour les utilisateurs de fourneaux traditionnels, le résineux brule assez vite et tient mal la nuit, l'utilisation d'une buche de bois dur est nécessaire pour un feu continu à moins d'etre un leve-tot.
    Mais le chene encrasse aussi pas mal en raison du tanin qu'il contient. Dans le Jura, les affouagistes mettent les morceaux de chene d'un mètre, rangés à la verticale, tout un hiver à l'extérieur sans protection. La neige, la pluie lavent alors le bois qui gagne beaucoup en qualité de chauffage.
    En ce qui concerne la durée du séchage, difficile de donner une durée, trop de paramètres entrent en jeux, l'essence, la température, l'humidité de l'air, le vent... En tous cas jamais moins d'un an
    Cordialement,
    Jean-Marc
     

  7. bmorl

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Localisation
    Vitré
    Messages
    75

    Re : Choix du bois de chauffage

    Bonjour à tous,
    Quelques remarques :
    Le temp de séchage dépend aussi beaucoup du faconnage. Une branche de chêne d' 1m et 15 cm de diam. non fendue mettra 4 fois + de temps que coupé en 50 cm et fendue en 4. D' ou l' utilité d' avoir de bons outils.
    http://www.hmdiffusion.com/aoCCatalo...ousfamille=525

    Comme le dit le lien Itebe le temp de séchage peut descendre à 6 mois dans des conditions idéales : bucher très aéré exposé au sud et à l' abri de la pluie sans enfermé l' humidité sous une bache et avec des buches fendues.

    Tous les bois fournissent de l' énergie, la différence essentielle étant la manutention. Pour une même énergie il y a environ 2 fois plus de bois à transporter pour un bois léger que pour un lourd.

    Je me chauffe au bois depuis Octobre ( par l' intermédiaire d' une chaudière performante ), et j' utilise essentiellement du chêne et du chataignier, 2 essences possédant bpc de tanins : je n' ai pas de probl. de goudrons ou de bistre.

    Durant une semaine, je me suis chauffer aussi au tilleul. Ce bois léger chauffait très bien mais il fallait en mettre 2 fois plus. C' est pour cette raison que je préfère les bois dense.

    Cordialement
     

  8. grhum

    Date d'inscription
    novembre 2005
    Messages
    286

    Re : Choix du bois de chauffage

    Citation Envoyé par Larixd
    Oui, et ça chauffe bien. L'idéal est d'utiliser du bois sec sur pied, "bostryché"

    Dans le Jura, les affouagistes...
    On en apprend tous les jours:

    Bostryche: Insecte coléoptère dont la larve vit dans le bois.
    Je suppose qu'un bois "bostryché" est un bois qui commence à être attaqué par ces insectes: présence de fines galeries (+- 1mm)

    Affouage: Droit de prendre le bois dans une forêt dont on est pas le propriétaire.

    Source: Petit Larousse 1969
    En tous cas,c'est un élément de plus en faveur des bois résineux BIEN SEC comme bois de chauffage, merci Larixd
     

  9. jer75

    Date d'inscription
    septembre 2005
    Messages
    456

    Re : Choix du bois de chauffage

    Bonjour

    Voici un sujet intéressant, tant il est vrai qu'en France nous sommes butés sur la question:
    Chene, hetre les francais ne veulent rien entendre d'autre... à tel point que dans mon département (sud-est), nous faisons venir des camions grumiers de chene blanc (ca c'est du bilan!), alors que nous sommes au milieu des forets de chene vert, et qu'il y a également pas mal de résineux, chataignier en altitude.

    Pour ma part, j'ai un petit poele jotul et je luis fais avaler n'importe quelle essence :
    Chene vert: trés bon mais la vitre se salit rapidement
    Résineux: trés bon , mais combustion rapide et peu de braises
    Acacia: bonne combustion et bonne braise, mais le conduit s'est un peu encrassé et grosse production de cendres, le bois etait enchevetré de lierre, je pense que c'est l'explication.
    Chene blanc/hetre: il faut reconnaitre, que c'est du trés bon bois, bonne combustion bonne braise et peu d'encrassage.

    Tout ce bois était brulé en utilisation domestique classique, feu moyen à rapide quand nous sommes dans le séjour, et le sacrilége du "feu continu" pour la nuit.

    à mon sens, on peut bruler n'importe quel bois sans distinction.
    L'encrassage n'a pas grand chose à voir avec le bois, il est surtout du à une mauvaise combustion, en particulier le fameux "feu continu", bien pratique le matin, mais o combien polluant.

    Cela a deja été dit est répéte sur FS, Tout les bois doivent etre brulés:
    inférieur à 20% d'humidité et "a fond", c'est a dire à trés haute température ,pour limiter, imbrulés et encrassage.
    Si ces deux conditions sont respéctées,je pense que l'essence a peu d'importance.

    Partant de ce postulat, un poele a bois classique peut difficilement servir de chauffage principal et etre ecolo à la fois.
    Pour limiter la pollution ,augmenter l'efficacité energétique et le confort d'utilisation, il vaut mieux se tourner vers le poele de masse, la chaudiére automatique, ou la chaudiére buche avec hydro.
     

  10. ludo b

    Date d'inscription
    octobre 2005
    Messages
    1 284

    Re : Choix du bois de chauffage

    Bon, j'ai pas grand chose à ajouter au post de Jer75
    J'ai des amis qui vivent au mileu d'un bois de chênes verts. Devinez avec quoi il se chauffent?
    Mais de fait il ne brulent que du bois de deux ans aillant passé sa première année à l'air libre, sous les intempéries. La seconde année se passe sous abrit.

    Pour les conifères il faut effectivement avoir du bon matos permettant d'atteindre de hautes t°. Là plus de soucis de goudron. Dans un Pm c'est top. D'ailleur ces poêles sont consus pour bruler les essences légères, dont les conifères.

    Pour info j'ai brulé avec succès du chêne dans mon Tulikivi. En fendant le bois très fin (grace à mon super Logmatic ) et en le débarassant de son écorce (facile sur un bois bien sec).
    En pratiquant de la sorte je contourne le problème de la trop grande persistance des braises.

    Le laurier brule très bien également. Mais vu les faibles sections de branches on ne peut pas fendre facilement, et c'est tjs mieu de bruler du bois fendu car la combustion est meilleur et les t° atteintes plus élevées (du coup l'écorce, qui brule mal, se consume nettement mieu).
     

  11. r17777

    Date d'inscription
    décembre 2004
    Localisation
    Finistère (Brivates Portus)
    Âge
    46
    Messages
    3 079

    Thumbs up Re : Choix du bois de chauffage

    logmatic en v'là un bon cht'it outils !!
    http://www.dutry.com/merken/logmatic...de_buches.html

    ça banque combien avec le panier qui va avec ... j'l'offirais bien à mon frangin ...ou à sa femme ...
    oui à la parité du bois!!!
    Dernière modification par r17777 ; 30/01/2006 à 01h49.
     

  12. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    Citation Envoyé par grhum
    Bostryche: Insecte coléoptère dont la larve vit dans le bois.
    Non, le Larousse a des lacunes !
    Les bostryches (il y en a plusieurs espèces différentes, scolytes, ips...) ne vivent pans dans le bois mais dans le la partie très tendre située entre bois et écorce (liber, cambium), là où circule la sève élaborée et où se frabrique le bois neuf, quand cette mince couche est détruite, la sève ne circule plus et l'arbre meurt et absence de sève signifie aussi bois bien sec.

    À propos du séchage, il existe une technique pour sécher rapidement le bois, le séchoir solaire. Réalisation très simple mais en contradiction avec les recommandations habituelles :
    Faire un appenti fermé orienté au sud, toit à 45° en "tole" ondulée transparente, 10cm sous cette couverture des toles (métalliques cette fois) peintes en noir. Placer un petit aérateur de SdB (du modèle qui se met en route lorsque le taux d'humidité est trop élévé) dans un des murs et votre bois va sécher de chez sécher en un temps record. Ah, j'oubliais, il faut aussi une dalle au sol inclinée vers l'extérieur car, si le bois et rentré humide ou vert, les premiers jours de soleil ça va carrément etre l'inondation (évaoration de l'eau du bois et condensation sur les murs du séchoir).
    Cordialement,
    Jean-Marc
     

  13. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    Citation Envoyé par grhum
    Bostryche: Insecte coléoptère dont la larve vit dans le bois.
    Non, le Larousse a des lacunes !
    Les bostryches (il y en a plusieurs espèces différentes, scolytes, ips...) ne vivent pans dans le bois mais dans le la partie très tendre située entre bois et écorce (liber, cambium), là où circule la sève élaborée et où se frabrique le bois neuf, quand cette mince couche est détruite, la sève ne circule plus et l'arbre meurt et absence de sève signifie aussi bois bien sec.

    À propos du séchage, il existe une technique pour sécher rapidement le bois, le séchoir solaire. Réalisation très simple mais en contradiction avec les recommandations habituelles :
    Faire un appenti fermé orienté au sud, toit à 45° en "tole" ondulée transparente, 10cm sous cette couverture des toles (métalliques cette fois) peintes en noir. Placer un petit aérateur de SdB (du modèle qui se met en route lorsque le taux d'humidité est trop élévé) dans un des murs et votre bois va sécher de chez sécher en un temps record. Ah, j'oubliais, il faut aussi une dalle au sol inclinée vers l'extérieur car, si le bois et rentré humide ou vert, les premiers jours de soleil ça va carrément etre l'inondation (évaoration de l'eau du bois et condensation sur les murs du séchoir).
    Cordialement,
    Jean-Marc
     

  14. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    Citation Envoyé par grhum
    Bostryche: Insecte coléoptère dont la larve vit dans le bois.
    Non, le Larousse a des lacunes !
    Les bostryches (il y en a plusieurs espèces différentes, scolytes, ips...) ne vivent pans dans le bois mais dans le la partie très tendre située entre bois et écorce (liber, cambium), là où circule la sève élaborée et où se frabrique le bois neuf, quand cette mince couche est détruite, la sève ne circule plus et l'arbre meurt et absence de sève signifie aussi bois bien sec.

    À propos du séchage, il existe une technique pour sécher rapidement le bois, le séchoir solaire. Réalisation très simple mais en contradiction avec les recommandations habituelles :
    Faire un appenti fermé orienté au sud, toit à 45° en "tole" ondulée transparente, 10cm sous cette couverture des toles (métalliques cette fois) peintes en noir. Placer un petit aérateur de SdB (du modèle qui se met en route lorsque le taux d'humidité est trop élévé) dans un des murs et votre bois va sécher de chez sécher en un temps record. Ah, j'oubliais, il faut aussi une dalle au sol inclinée vers l'extérieur car, si le bois et rentré humide ou vert, les premiers jours de soleil ça va carrément etre l'inondation (évaoration de l'eau du bois et condensation sur les murs du séchoir).
    Cordialement,
    Jean-Marc
     

  15. Larixd

    Date d'inscription
    août 2005
    Localisation
    Dévoluy
    Âge
    63
    Messages
    1 157

    Re : Choix du bois de chauffage

    Désolé pour le doublon !
    Cordialement,
    Jean-Marc
     


    • Publicité




Poursuivez votre recherche :




Sur le même thème :




 

Discussions similaires

  1. chauffage bois pour maison ossature bois
    Par martien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/03/2010, 10h49
  2. Help : Choix du chauffage au bois
    Par bigorne dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/10/2007, 10h33
  3. Chauffage bois
    Par Elo3131 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/01/2007, 19h02
  4. comment faire son choix pour chauffage bois?
    Par rataflat dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2006, 10h31
  5. Chauffage bois
    Par manoue17 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/06/2006, 09h25

Les tags pour cette discussion