Répondre à la discussion
Page 9 sur 560 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Affichage des résultats 241 à 270 sur 16780

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #241
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI


    ------

    A plusieurs reprises j'ai dis que je ne portait pas de jugement de valeur sur les duex marques. Poru moi elles se valent, les différences sont non significatives.
    Par contre pour les prix, je confirme que les prix à la vente au détail, TTC, chez les importateurs belges respectifs sont moins élevés pour Tulikivi.
    Cela sans prise en compte d'une quelconque négociation ni marge d'un revendeur/installateur.

    -----

  2. Publicité
  3. #242
    ber7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    ..."Mais en fait c'est seule l'obtention de la norme NF EN 12340 ou NF D 35376 qui donne droit au crédit d'impôt (
    voir ici ou ici )... et pour savoir qui répond à cette norme... c'est pas facile."... Grandguignol

    Dans l'Avis Technique 14/03-781 du CSTB on trouve, page 4, Point 4, Performances:
    Le système TULIKIVI répond à la norme autrichienne ONORM E3003, à la norme allemande DIN 18891/ 1A et au projet de norme européenne prEN 13240. (mars 2003)

    Je suppose qu'entretemps ce projet de norme est effectivement devenu la norme dont tu parles.
    Bonne soirée.

  4. #243
    bibice

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par granguignol
    Bibice, j'aimerais bien avoir le lien sur le site de l'ADEME, parce-que moi, je n'y vois ni Nunnauuni ni tulikivi... Si tu veux parler de Flamme Verte, Tulikivi y est effectivement mais pas Nunnauuni. Mais en fait c'est seule l'obtention de la norme NF EN 12340 ou NF D 35376 qui donne droit au crédit d'impôt (
    voir ici ou ici )... et pour savoir qui répond à cette norme... c'est pas facile. En tout cas Nunnaunni m'a mis noir sur blanc sur son devis qu'ils sont éligibles donc aucune inquiétude.
    Je viens de rejeter un oeil sur le site de l'ADEME. Effectivement, c'est l'obtention de cette norme NF qui ouvre droit au crédit d'impot. Ce qui est trompeur, c'est sur le bandeau de droite une phrase inscrite en gras : "Ces produits sont donc éligible au crédit d'impot" avec juste en dessous la liste des appareils. En fait la liste représente les appareil "flamme verte", et non la liste exhaustive des appareil éligible au crédit d'impot!

    La dernière fois que j'étais allé sur le site, il s'agissait directement d'un fichier excel de tous les appareils éligibles... en fait tous les appareils estampillés flamme verte

    Donc Nunnaunni est peut-etre (surement) éligible, même s'il n'apparait pas (encore) en flamme verte....
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  5. #244
    ber7

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour à tous,
    je ne suis pas personnellement concerné par le crédit d'impôt mais par curiosité je suis allé sur le site de l'ADEME et vu ceci:


    "Votre logement
    C’est votre résidence principale.
    Ce logement est neuf, ancien ou encore en construction ente le 1er janvier 2005 et le 31 décembre 2009.

    Vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt pour l’achat d’un appareil de chauffage ou d’une chau-
    dière à bois ou autre biomasse, si leur rendement dépasse 65 % et s’ils respectent les normes françaises et européennes (c’est notamment le cas pour tous les produits labellisés « Flamme Verte ». Pour plus de précisions, rendez-vous sur www.flammeverte.com). Attention, ce n’est pas le cas actuellement pour les poêles à granulés et les poêles de masse. "

    sur le lien:
    http://www.ademe.fr/particuliers/Fic...eres/rub21.htm

    Qu'en est-il donc réellement ???

  6. #245
    bibice

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par gimbrede
    (c’est notamment le cas pour tous les produits labellisés « Flamme Verte ». Pour plus de précisions, rendez-vous sur www.flammeverte.com). Attention, ce n’est pas le cas actuellement pour les poêles à granulés et les poêles de masse. "

    Qu'en est-il donc réellement ???
    Je pense que le site de l'ADEME ne met pas tres bien les infos à jours. D'un coté, il note que les poeles de masse ne sont pas labelisés flamme verte, et de l'autre Tulikivi apparait bien dans leur liste flamme verte....
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  7. #246
    PLANETEGOA

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    en fait le revendeur ne nous propose pas vraiement de modele, on a l'impression que notre cas laisse perplexe pas mal de spécialistes que ce soit pour le chauffage élect goethermie ou p.m.
    on s'oriente pour le modele tlu 2450/1, 2.860 kg, il semble que ce soit l'un des plus lourds, et suivant certains conseils le four a son utilité.
    Est-ce que les radiateurs "ecostone" sont réellements efficaces et plus économiques que des radiateurs a briques. ex: pour la salle de bain (14m²)si je le mets en route (modele E50 1875W) 2h avant les heures pleines, je peux espérer garder ma piece avec une température agréable pendant combien de temps?
    Est-ce que le sol bénéficie de la diffusion de la chaleur, ou reste t-il froid?
    merci ludo pour tes renseignements mais je n'ai pas trouvé le modele 2480 en version lourde 3360KG, peut-on le voir sur internet (je suppose qu'il s'agit du meme modele que le 2450 mais avec des pierres en plus. qu'elles sont les coordonées de cet importateur belge, vu ses tarifs c'est peut-etre intéressant de traiter avec lui.
    merci

  8. Publicité
  9. #247
    farani

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonjour à tous,

    Est ce que vous pensez qu'installer un système de VMC double flux (récupération de chaleur) pourrait être complémentaire à nos poêles de masse ?.

    Pour rappel, celon les modèles, 70% des calories présentes dans l'air extrait sont restituées par un échangeur dans les pièces de vie de l'habitation.
    Un tel systèmen pourrait peut être encore optimiser le fonctionnement de nos PM.

    Merci de vos remarques

  10. #248
    mg25

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Le grand jour arrive enfin mon PM va être installé mercredi et jeudi prochain (30 novembre) je compte faire un reportage photo sur les travaux (renforcement de la dalle, construction du conduit de cheminée, découpe d'un mur, montage du poele à cheval entre 2 pièces, construction du banc) si des personnes sont interessées par les photos je vous les ferais parvenir.
    j'ai une question, combien de temps faut il attendre avant de faire le premier feux dans le PM ?.

    Nota: j'ai acheté un poele Nunnauuni à Colmar.

  11. #249
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    L'importateur c'est Dutry. Il a l'exclusivité Tulikivi également pour la France.
    Voilà sa page : http://www.dutry.com/index.html
    Il vend aussi les radiateur Ecotone

    Pour les performences réelles on ne peut pas te répondre car ça dépent de trop de facteurs, en particulier l'isolation.
    Le sol se réchauffe selon sa nature et la puissance du poêle. Au bout d'un certain temps de fctionnement toutes les maçonneries environnantes se "chargent" elles aussi, sols y compris s'ils sont en pierres ou carrelages.

    Pour la récup de chaleur supplémentaire je ne pige pas bien à quelle niveau on récupèrerait encore des calories???
    Si c'est au niveau des fumées on va avoir un sérieux problème de tirage avec la cheminée. En effet les fumées sont déjà assez "froides", ce qui induit un tirage moins fort qu'avec un poêle classique. C'est pour ça que le conduitne peut pas dépasser 20cm de diam en cas de boisseaux en terre cuite ou béton. Le tubage c'est plus étroit (15 ou 18cm).
    Il faudrait donc adjoindre un syst d'extraction. Pas sur du tout qu'on y gagne quoi que se soit, et on dénature complètment le système suimplissime qui fait le charme de ces poêle.

    Il faut attendre une petite semaine (selon la t° et l'hygro de la pièce) de séchage avant de faire les premier petits feux.

  12. #250
    rem1

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    POUR INFO , un PM doit secher env 10 jours et ensuite c le rodage ( 8 jours) .

    salut à tous , courage ....

  13. #251
    dse

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    D'après le DVD Tulikivi le PM doit sécher au moins 3 jours si le temps est sec, et l'installateur conseil en génréal une dans les mêmes conditions. Durant cette période, ça risque d'être un aspirateur à chaleur car tout le PM doit rester ouvert, y compris le conduit de fumée afin de faire circuler l'air et d'enlever l'humidité.
    Après cette période, tu peux démarrer le rodage qui prendra lui auss une petite semaine. Ensuite c'est pleine charge.
    Vu les conditions actuelles (froid + humidité) je pense que le PM pourra fonctionnner à plein régime au bout de trois semaines. Mais déjà des feux sympa après 15 jours.

  14. #252
    Dominique827

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonne info.
    J'ignorais qu'un PM devait sécher.

  15. Publicité
  16. #253
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Oui puisqu'il est maçonné sur place.

  17. #254
    rem1

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    je viens d'aller voir le site de nunna , vraiment trèsd bien , les poeles sont très beaux .

    Nunna annonce contrairement à tulikivi des puissances en KW . ces puissances , je ne les comprend pas bien , est-ce par jour , par heures ,en pleine charge ....
    Certains poeles annoncent 90kw : impressionnant ...

  18. #255
    dse

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Tulikivi donne aussi la puissance de ses poeles en Kw, c'est une information inscrite sur une petite étiquette métallique collée sur ton PM par ton installateur.
    Pour ce qui est des 90kw, ce n'est pas si étonnnant :
    si on part du principe que 1kg de bois génère un peu plus de 4kw, si tu en brules 30 kg (pour un PM de 3T) ça fait grosso modo 120 kw de généré moins l'humidité et les pertes liées aux fumées ... tu dois pas être loin de ces chiffes là.
    Dans ce cas, c'est une puissance restituée sur 24h ou 36h.

  19. #256
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Les puissances sont effectivement à entendre "par cycle de chauffe".

  20. #257
    rem1

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Je n'ai pas la puissance sur mon PM , bizarre ....

    Pour info , en ce moment je suis à 45 kg de bois par jour ( PM de 4T )
    .

  21. #258
    dse

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    L'étiquette se trouve normalement dans la boite tulikivi dans laquelle se trouve le DVD, et l'installateur doit la coller sur le PM.
    Un exemple d'étiquette est visible dans l'avis du CSTB.

  22. Publicité
  23. #259
    Vince44

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Bonsoir à tous,

    ça y est j'ai tout lu depuis le début!!!

    J'ai bien sûr appris pleins de choses, et du coup.... j'ai plein de questions!!!

    Mais tout d'abord, je tiens à remercier tout ceux qui font de cette discussion un puit de science. Et je vais essayer d'apporter ma modeste contribution de menuisier amateur.

    Concernant la découpe des palettes, je tiens à dire que je ne suis pas du tout d'accord avec le choix de la scie circulaire pour découper les palettes!

    Une scie circulaire ça s'utilise a dans de bonnes conditions: support et bois stables et fixés, scie guidée par une rêgle (ou un rail) de préférence. Et pas de clous ou autre dans le bois!

    A mon avis, se "taper" un tas de palettes à débiter avec ça, c'est très risqué ou très long. Soit on prends pleins de précautions (fixation des palettes, vérification de l'absence de clou ou autres), soit on prends pleins de risques!!


    Ensuite, sans parler des risques, il faudra régulièrement changer ou faire réaffuter la lame, ce qui est coûteux. Au moindre clou ou gravier passé à la lame, la scie perd une bonne part de son efficacité et il faut changer la lame (en attendant de la réaffûter si elle n'est pas HS) ou prendre encore plus de risques avec une lame mal affûtée. Et une lame de rechange ça coûte cher (plusieurs dizaines d'euros, 20 à 70 selon la taille et la qualité). Et, à mon avis, les palettes de récup sont bien pourvues en clous, agraffes et gravillons incrustés...

    Pour moi, le mieux c'est une scie sauteuse de très bonne qualité(pour la vitesse de coupe et la robustesse), ou si on préfère travailler avec les palettes à la verticale, peut-être une scie sabre. A tester.
    Avec ça, beaucoup moins de risque de blessure surtout sérieuses. Et la différence de rendement ne sera pas significative.
    De plus les lames sont moins sensibles. Quand on arrive sur un clou il suffit de ne pas insister trop fort pour ne pas ruiner la lame, et une lame pour cet usage ne coute même pas un euro et se change en 10 secondes sans outil... Et pour découper du sapin sec, à mon avis ça ne se désafûte pas bien vite...

    Je pense qu'une scie sauteuse poignée supérieure (ou arceau), est meilleure qu'une avec poignée champigon (ou pommeau) pour cet usage...
    Voir pour exemple le modèle ici.

    On doit pouvoir trouver ce modèle sans boite un peu moins cher. On peu aussi choisir ses lames sur d'autres sites. Cette scie est très efficace, elle "envoie" plus qu'une bonne scie circulaire de 1000W dans certaines conditions. Voir sur le site les performance dans du chêne. Elle est aussi très précise. C'est probablement la meilleure scie sauteuse sur le marché, elle rendra bien des services aux bricoleurs. C'est garanti 3 ans, et ça ne vaut guère plus qu'une assez bonne scie circulaire de puissance rendement. Sur le site de festool.fr on peut trouver un revendeur près de chez soi (prend le réparateur agrée de la région si il n'est pas trop loin). Il pourra aussi vendre des lames génériques moins chères que les festool et largement suffisantes pour ça... Festool c'est fabriqué en allemagne et sa stratégie commerciale favorise les PME d'outillage plutôt que les hypers du bricolage. Les gens sensibles aux réalités écologiques et sociales apprécieront...

    J'ai cette scie et un bonne scie circulaire de 1000W Hitachi C6U , et pour cet usage je n'essayerait même pas la scie circulaire, je connais le résultat d'avance!!! Au mieux ça ira aussi vite, mais je me ruinerais en affûtage, en lame et probablement, et je finirais par y laisser qq doigts et plus si affinités ... Sans compter que le bruit de la scie sauteuse est beaucoup plus supportable.

    Par ailleurs, j'ai été éxaminer des palettes "jetables" et je constate qu'il n'y a pratiquement jamais besoin de couper des deux côtés, donc en la posant sur une table de travail à hauteur, on doit pouvoir la manipuler sans trop de fatigue et avec une efficacité remarquable. Le tout, pratiquement sans risques. A mon avis, en moins de 1 minute on débite une palette avec un peu d'organisation et le coup de main...

    Pour ceux qui ne savent pas comment marche une scie sauteuse. Il faut savoir que la zone de coupe avec une lame courte fait 3 ou 4 cm là ou celle d'une scie circulaire fait au moins 30 cm. Et pour peu qu'on en perde le contrôle alors que le capot est relevé, une circulaire peut courir comme un poulet sans tête jusqu'à couper son propre fil!!! Il faut espérer qu'elle le coupera avant autre chose de plus précieux...
    Une scie sauteuse ne fera pas 1 mètre si on lui laisse "vivre sa vie"...

    Il y a aussi les scie sabres, qui peuvent être plus confortable pour certaines position de coupe, mais je suis assez sceptique. Enfin, les habitués du débit y verront peut-être une réponse à certaines contraintes: voir un exemple ici
    Je n'ai jamais essayé, à tester avant d'acheter...

    Voilà, si vous avez des questions ou si tu vous voulez des adresses...

    A+ pour mes questions

    Vincent

  24. #260
    dse

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Salut Vincent,
    j'ai déjà coupé quelques stères de palettes et je n'utilise exclusivement que la scie circulaire et ça ne me viendrait même pas à l'idée d'utiliser une scie sauteuse. A mon avis chacun sa technique ... Mais quand tu as un tas de 15 palettes par exemple à découper et que tu n'as pas 3 heures pour le faire, je pense que la scie circulaire reste la plus rapide.
    Surtout si ces palettes sont de mauvaise qualité et donc assez souple. La scie sauteuse va faire vibrer chaque planche... elle sera donc moins efficace que sur une bonne palette.

  25. #261
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Salut Vincent,
    Bien venu sur ce forum.
    Merci pour ces explications très précises.
    C'était effectivemnt une grosse connerie que de conseiller la circulaire. Perso je travaille à l'huile de coude, avec du bon matos à main. Ca réchauffe, ce qui est pas mal par ce temps.
    Tu évoquais des questions qui te venaient...

  26. #262
    Vince44

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par dse
    quand tu as un tas de 15 palettes par exemple à découper et que tu n'as pas 3 heures pour le faire, je pense que la scie circulaire reste la plus rapide.
    Surtout si ces palettes sont de mauvaise qualité et donc assez souple. La scie sauteuse va faire vibrer chaque planche... elle sera donc moins efficace que sur une bonne palette.
    Re,

    Comme je l'ais dit, je connais les outils, mais je ne pratique pas le débit industriel de pallettes.

    Ceci dit, j'ai bien précisé qu'il fallait découpé sur une à hauteur d'homme, et pas sur une palette entre deux tréteaux ou autre position d'équilibre. Personnellement, je ne pense pas que les vibrations soient un vrai problème. En principe, si la palette est posée, il suffit d'appuyer la semelle près d'un plot (cube de bois) de la palette pour que ça se passe bien. Donc, oui, il faut un appui, mais de toute façon je ne ferais pas autrement avec une scie circulaire.

    Personnellement, je me méfierait vraiment en utilisant une scie circualire sur un support souple. J'imagine que tu n'a pas été refroidis par un accident pour continuer à utiliser la scie circulaire. Tant mieux, peut-être que tu es adroit et concentré ou chanceux, en tout cas, pourvu que ça dure. Mais je me garderais bien de le conseiller à qqun.

    Bien sûr, il faut aussi voir ce que tu compare. Une scie sauteuse basique n'a rien a voir avec les modèles dont je parle.
    Enfin, je reconnais bien volontiers que si on ne prends pas les précautions que j'ai cité, on gagne du temps. Mais pour moi c'est un peu comme planter un petit clou à la masse. On gagne du temps jusqu'au jour ou un perds un doigt...

    M'enfin le rapport sécurité/rentabilité c'est à l'appréciation de chacun. Quoiqu'il en soit, je maintiens qu'avec une bonne machine et une bonne technique on peut débiter très vite avec peu de risque et de fatigue. Mais évidemment, je n'ai pas la force de l'expérience pour affirmer détenir la vérité absolue...

    A+

    Vincent

  27. #263
    Vince44

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par ludo b
    Salut Vincent,
    Bien venu sur ce forum.
    ...
    Tu évoquais des questions qui te venaient...
    Salut Ludo et merci pour l'acceuil...

    Concernant mes questions, je n'ai pas tout sous la main mais je vais commencer avec celle-ci.

    J'ai cru comprendre qu'il fallait (quand il fait froid) faire 2 feux par jours et que chacun de ses feux se faisait en fait en plusieurs fois (laisser consummer puis réalimenter 2 ou 3 fois) pour permettre au poêle d'emmagasiner la chaleur nécéssaire.
    D'abord, ais-je bien compris? Si oui, combien de temps cela prend il au total? En gros, on recharge toute les 10 minutes ou toutes les demi-heures? C'est pas pareil de devoir être attentif au feux 2 fois 30 minutes par jour que de devoir l'être 2 fois 1 heure 30...


    Sinon, d'après ce que j'ai compris, le risque de brûlure avec la porte pendant la combustion (et un peu après j'imagine) est bien réel. Et pourtant, d'après ce que j'en ai vu, les modèles n'intègre aucune protection suceptible de retenir un enfant en bas âge... J'ai raté un truc ou c'est un vrai problème?
    Dans le même ordre d'idée, pourquoi ne disposent-ont pas d'un système de double porte ventilé ou autre pour arriver à un résultat paroi tiède ou au moins pas instantanément brûlante? Il me semble que ça éxiste pour les inserts et j'en suis sûr pour les fours (bon, c'est électrique, mais quand même)... Là, la température est bien supérieure, mais quand même, on devrait pouvoir limiter la casse...

    Voilà déjà ça, j'en ai plein d'autres mais je vais déjà laisser passer celle-là... Merci à ceux qui apporterons des élements de réponse.

    A+

    Vincent

  28. #264
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Le problème de la porte est réel mais pas plus important que sur un poêle classique ou un insert . Mais tu devrais soumettre ton idée de double porte au constructeurs. Les nordiques étants à la pointe en matière de prévention des accidents domestiques....

    Pour le rythme de rechargement...ça dépent !
    Ca dépend du bois utilisé principalement, de sa vitesse de combustion. De la palette bien sèche et fendue petit ça brule vite.
    Inutile d'attendre que la combustion soit entièrement réalisée pour recharger. Dès que l'intensité de la combustion à chuté et qu'on peut ouvrir la porte pour recharger confortablement c'est bon.
    Ca dépend aussi de l'abileté de chacun à correctement charger le foyer, avec un bois de section adaptée (on fent petit).
    Une fois qu'on a brulé la quantité maxi pour le modèle considéré on attend cette fois que la combustion soit totale avant de fermer toutes les arrivées et sorties d'air. D'ou l'avantage à bruler des bois de faible densité qui ne font pas de braises tardant à s'éteindre (pas de chêne ! ).

  29. Publicité
  30. #265
    Vince44

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    J'ai bien compris le rapport avec la qualité du bois (débit, essence...) ce qui me manque, c'est une idée concrète.
    Genre qqun qui me dirait:
    "je met 5 kg de palettes coupé en morceaux de 50 cm pour commencer. 10 minutes après, je met 10 kg, 20 minutes après, encore 10kg. 30 minutes plus tard, je coupe les aérations."
    Avec plusieurs témoignages d'utilisateurs différemment approvisionnés, habiles, équipés... Je saurais à quoi m'attendre si j'installe un PM un jour.
    Il me semble que le temps qu'on y passe est capital. Si il faut plus d'une heure, c'est une vrai plaie pour qqun qui commence à bosser à 6h du mat par exemple... Si c'est 30 minutes comme je l'ai décrit, ça demande d'être disponible souvent mais pas longtemps... ça peut poser problème à certains...

  31. #266
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Je pense que tu complique un peu.
    La quantité de bois à bruler est de 1kg pour 100kg de pierre.
    Donc pour un petit modèle, d'une tonne, on brule environ 10kg par cycle. Comme le foyer permet de charger environ 5kg d'un coup on charge deux ou trois fois maxi.
    Si l'isolation est correcte un seul feu par jour permet de garder une bonne t°. Deux feux permettent de maintenir une t° plus contante.
    Classiquement on fait du feu le soir car on a plus de temps et on en profite.
    Si nécessaire on refait une flambée au saut du lit. Ca répart pour une charge. Selon le temps que tu as devant toi avant de partir au boulot tu recharge à nouveau pour un cycle complet. Une fois le feu éteint tu fermes tout et tu pars au boulot. Si pas le temps tu brule un seul chargement pour que tout soit éteint avant ton départ. Si vraiment pas le temps entre lever et départ = pas de feu le matin.
    Il n'y a pas plus decontraintes qu'avec un poêle classique qui brulera en ton absence et sera éteint avant que tu ne rentres .
    Avec le Pm tu peux tjs partir avec le feu qui brule encore, pas de prob niveau sécurité, mais les pertes de chaleur seront importantes, on ne gagne rien à faire ça car ça va à l'encontre d'un des principes de fctionnement de ces poêles (limiter les pertes par le conduit de cheminée).
    Pour le choix du bois c'est essences de faible densité (sapin, certains pins, conifères diverses comme Tuya, ainsi que bouleau, saule, peuplier...). Pour la section c'est le plus fn possible, selon le coeur qu'on a à l'ouvrage. Un outil pratique est indispensable pour cette opération.
    De toute façon se chauffer au bois demande qu'on y consacre un min de temps, quel que soit le matos employé. La seule exception étant le poêle à granulés. Mais là on n'est plus du tout dans la même logique.
    Dernière modification par ludo b ; 30/11/2005 à 23h03.

  32. #267
    Vince44

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Salut Ludo,

    Je comprends très bien que ce mode de chauffage implique un peu de temps, beaucoup plus que pour le fioul, le gaz, l'élec, les PAC... Mais beaucoup moins que les poêles classiques ou encore les chaudières à bûches ou les inserts...

    Pour celui qui a prévu un poêle classique, pas de soucis. Par contre, quand, comme moi, on pensait à de la géothermie par exemple, il faut être sûr qu'on pourra accorder le temps nécéssaire au moment opportun.
    A mon avis, on ne peut pas se dire que l'on fera en fonction du temps qu'on aura le matin. On ne va pas laisser la température chuter tous les jours parcequ'on a pas le temps de s'en occuper le matin. Clairement, si il faut 1 heures entre le premier chargement et la fermeture des aérations, ça convient pour la plupart des gens. Si il en faut deux, ça devient une grosse contrainte pour beaucoups de gens, dont moi...
    Avant de me lancer la dedans, il faudrait que je sois sûr que j'aurais généralement le temps de m'en occuper quand il le faut...

    Concrètement, si tu fait un chargement avec de la palettes débités à la taille des planches de palettes? Au bout de combien de temps peut-on recharger? et au bout de combien de temps peut-on couper les aérations?
    Je n'attend pas une réponse à 30 secondes près. Mais bon un truc genre "15 à 30 minutes selon les conditions, environ 20 en moyenne" ou, "entre 1h et 1h30". Là c'est pas la même chose... Bref, c'est pour savoir si c'est facilement compatible avec ma vie future telle que je l'imagine soit environ 1 heure pour se préparer le matin...

    Autre question, comment ça se passe avec les cendres?

    A+

    Vincent

  33. #268
    granguignol

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Citation Envoyé par Vince44
    Sinon, d'après ce que j'ai compris, le risque de brûlure avec la porte pendant la combustion (et un peu après j'imagine) est bien réel. Et pourtant, d'après ce que j'en ai vu, les modèles n'intègre aucune protection suceptible de retenir un enfant en bas âge... J'ai raté un truc ou c'est un vrai problème?
    Dans le même ordre d'idée, pourquoi ne disposent-ont pas d'un système de double porte ventilé ou autre pour arriver à un résultat paroi tiède ou au moins pas instantanément brûlante?
    Citation Envoyé par ludo b
    Selon le temps que tu as devant toi avant de partir au boulot tu recharge à nouveau pour un cycle complet. Une fois le feu éteint tu fermes tout et tu pars au boulot. Si pas le temps tu brule un seul chargement pour que tout soit éteint avant ton départ. Si vraiment pas le temps entre lever et départ = pas de feu le matin.
    Ben çà fait maintenant 2 idées à soumettre aux constructeurs :
    • Une double-porte "qui-brule-pas-les-petinenfants"
    • Un thermostat "coupe-arrivée-d'air-quand-la-flambée-est-finie- et-qu'on-est-partis-au-boulot"

    Merci à vincent de ces remarques. je me pose les mêmes questions et suis assez surpris que les constructeurs ne fournissent pas déjà ces accessoires compte-tenu du coût/niveau de gamme des engins.

    En attendant, une bonne vieille grille pare-feu fera l'affaire.
    Quelqu'un a une idée pour bricoler un thermostat "coupe-arrivée-d'air"

  34. #269
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    L'idée de la fermeture automatique des arrivées et sorties d'air n'est pas mauvaise, mais perso je ne suis pas chaud .
    Tout système visant à automatiser = panne un jour ou l'autre.
    Puisqu'on touche là à un point vital de sécurité (évacuation des gaz de combustion) je ne suis vraiment pas chaud du tout.
    Et comment procéder ne serait-ce que pour la détection?
    Termiquement?
    Pas sur car le foyer reste très chaud même après que les dernières braises se soient éteintes.
    Par un système optique? De mesure des fumées?
    Peut-être, mais ça n'est qu'une intuition, je n'y connais rien.

    En fait on fait de qque chose de simple un système compliqué, avec à chaque étape un risque accru de panne. Et puis ça dénature totalement l'objet, pour un gain qui ne me saute pas aux yeux. Autant dans ce cas s'orienter vers un poêle à granulés totalement automatisé.

  35. #270
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse TULIKIVI

    Pour les temps de combustions et les durées entre deux rechargement il faut demander à Rem1. Perso j'attend mon pm pour janvier. Mes infos me viennent de gens que j'ai rencontré. Je continue à en voir certains. A la première occase je leur demande des chiffres plus précis pour la palette. Mais pour ce que j'en sais déjà ça sera de l'ordre de la petite 1/2 heure entre deux chargement. Pour un petit modèle ça fait une heure environ entre la mise à feu et la fermeture des conduits. En fait il faut adapter son bois au temps dont on dispose. Avec de la palette (ou du conifère en buches) fendu fin on réduit le temps nécessaire à effectuer un cycle complet. Avec un bois trop dense ou fendu trop gros on allonge considérablement le temps. Pour déduire ça il suffit d'avoir une toute petite exp du feu de bois et partir du principe que dans un Tulikivi ça brule de façon très intense, donc sensiblement plus vite que dans un poêle classique ou un insert.
    La quantité de cendre est directement liée au type de bois utilisé.
    Au plus il y a d'écorces au plus on aura de cendre. La palette en donne donc très peu.

Page 9 sur 560 PremièrePremière 9 DernièreDernière
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...