Répondre à la discussion
Page 562 sur 562 PremièrePremière 562
Affichage des résultats 16 831 à 16 840 sur 16840

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #16831
    tyty987

    Re : Retour d'expérience poêle de masse


    ------

    bonjour,
    je me chauffe au bois depuis près de 20 ans. j'habite depuis 1 an dans une maison neuve en bois lamellé collé + 25 cm d'isolant à l'extérieur et j'y ai fait installer un tulikivi dont je suis déçue : la température maximale est de 18-19 °. J'ai donc ajouté un second poêle à bois .
    j'ai plus chaud dans la partie de mon poêle à bois normal que là où se trouve le PDM. le PDM chauffe comme un radiateur, pas comme un poêle à bois.
    J'ai acheté le tulikivi en précisant que la maison serait fort isolée et j'ai eu la surprise d'apprendre que l'intérieur était tapissé d'isolant; donc je chauffais le foyer mais pas la maison. vous n'aurez pas ce problème si vous le construisez vous même
    j'espère que vous installez votre poêle de masse DANS le mur, et non pas dans 1 seule pièce : si le PDM possède 1 face dans chaque pièce, elles bénéficieront toutes les 2 de la fonction "radiateur" du PDM.
    vu l'emplacement des portes, et vu la dimension des pièces, n'espérez pas avoir chaud dans le débarras ; sauf si vous installez une ventilation dans toute la maison.
    la cuisinière chauffera l'escalier mais pas les chambres de l'étage, ni le couloir du rez de chaussée; sauf (je me répète) si vous installez un système de ventilation : la chaleur se déplace vers l'avant, pas sur les côtés .
    la cheminée ne chauffe pas énormément les chambres. le plus efficace serait de faire des petits trous carrés (10 cm de côté) dans les plafonds du rez de chaussée, ce qui permettra à la chaleur de monter. avec fermetures si besoin : c'est un ancien système qui fonctionne très bien.
    Si le poêle est surdimensionné, vous avez toujours la possibilité de faire une flambée par jour, à la place de 2 flambées préconisées; voire une flambée tous les 2 jours suivant la température.
    j' espère que ces informations vous aideront.
    fracine

    -----

  2. Publicité
  3. #16832
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    La remarque de tyty987 concernant le fait de mettre le PDM à cheval "dans" le mur afin d'avoir une face rayonnante de chaque coté dans chaque pièce est toute à fait pertinent. Mettre le PDM (Tuli ou autre) dans une pièce sans traverser le mur ne permettra jamais de chauffer la pièce "salle à manger".
    Pour chauffer les 2 pièces je conseillerais plus tôt un poêle de la série TU 2200. un TU 100/6 sera trop léger pour les 2 pièces, et en attendant que les travaux d'isolation le TU 1000/6 sera trop léger rien que pour la première pièce, il faudra faire 2 flambées par jour quand il fera très froid jusqu'à ce que la maison soit isolée correctement. (Je parle d'expérience, j'ai moi même un TLU 2080 de 2T depuis 22 ans, et avant les travaux d'isolation il peinait à chauffer 40 m². Maintenant que les travaux sont faits depuis longtemps il fait son taf.)

    Ce qu'il faut aussi savoir, c'est qu'un PDM chauffe principalement par rayonnement. (80% rayonnement pour seulement 20% de convection). Ce qui veut dire qu'il chauffe ce qu'il "voit" sur une distance max de 8 m. (astuce, prendre une lampe de poche et tout ce que la lampe peut illuminer endéans les 8 m pourra théoriquement être chauffé. Cela veut donc aussi dire que très peu de chaleur va monter au premier étage. Dans la pièce de mon TU il y a à 2.5 m du TU la cage d'escalier et cela ne permet pas de chauffer le hall de nuit de 8 m². Donc faire des trous dans le sol pour espérer récupérer de la chaleur il ne faut pas y compter. Tout comme récupérer la chaleur du corps de cheminée au premier étage (ma cheminée passe dans dans ma chambre à coucher de 10m² et cela ne permet pas de la chauffer (bon je n'aime de toute façon pas de chauffage dans les chambres, donc pour moi no problemo)

    Pour la cuisinière, il y a éventuellement dans la gamme Altech le modèle Vision Cook (anciennement Vision Gastronom ou Vision Gourmet) Le poêle pèse 310 kg et est composé de stéatite dans une ossature en fonte. Il est à mi-chemin entre une cuisinière à bois et un poêle de semi-masse et il dispose d'une plaque de cuisson en acier. (Dans mon bureau j'ai un Vision sans le four qui lorsqu'il est chargé une dernière fois vers minuit restitue encore de la chaleurs vers 07.00-07.30 )

  4. #16833
    Renovibrac

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    Déjà merci pour vos réponses, j’ai dévoré le fil sur l’Alsamasse.

    Je m’aperçois que j’aurais du être plus précis dans mon premier message dsl.

    Mettre le PDM dans le mur paraît compliqué techniquement, financièrement et (en dernier mais ça compte quand même un peu) esthétiquement :
    il y a une cheminée de chaque coté du mur, avec 2 conduits (2 maisons séparés avant), celle coté salon est en belles pierres et assez haute, celle coté salle à manger est plus récente, en brique avec juste un foyer de 40x40 h.50 à peu près (sur 180 cm de large au sol)

    Pour le mettre dans le mur il faudrait casser les 2, gênant esthétiquement pour celle en pierre, et techniquement/financièrement pour celle en brique qui ‘tient’ une bonne partie du mur cela couterait surement une fortune de l’enlever et renforcer ce dernier.
    De plus c’est un mur de refend de 70 cm d’épais (plus au niveau des conduits, je n’ai pas les mesures là mais je dirais 30 ou 40 en plus de chaque côté), si je met par exemple un TU 2200 (1m de large 60 cm de profondeur) il va rayonner dans les 2 pièces mais les côtés et le dessus vont rayonner dans le mur et les conduits (bouchés certes mais quand même).
    Par contre il est possible de percer le fond du foyer de la cheminée en brique de sorte que les 2 se rejoignent, cela donnerait un trou de 40 x 50 cm, à 10 cm du sol environ, pile derrière le pdm, à voir si ça vaut le coup..

    Selon la note de synthèse H. le no80 (placé à l’emplacement indiqué sur le plan) chaufferait confortablement la pièce et les 2 chambres au dessus, salle à manger et débarras seraient tempérés (par la part de convection j’imagine, peut-être un peu de rayonnement pour le bureau si la distance max. de 8m indiquée plus haut est une constante et pas dépendante du modèle)

    Or les deux chambres au dessus de la pièce du poêle sont prévus pour être celles des enfants (1 pour le moment), donc nécessité qu’il y fasse un poil plus chaud que dans celles pour adultes, et en mettant le PDM dans le mur elles seront forcément moins chauffés..

    Autres précisions que j’aurai du donner dans mon premier message les pièces utilisées dans un premier temps sont cuisine / salle à manger / salon-pièce cheminée et 2 des 3 chambres côté sud (les 3 si 2ème enfant). La chambre situé au dessus de la cuisine devrait être utilisable car chauffée par la cuisinière mais situé coté rue donc moins calme. Je précise qu'entre le rdc et l'étage il y a un simple plancher chêne sur solives.

    J’ai corrigé sur le plan le mur entre couloir / SAM fait lui aussi 70cm, donc aucun espoir de chauffer ce dernier mais c’est sans importance.
    J’avais aussi oublié de noter sur le plan une seconde ouverture pièce cheminée/SAM 60x200 cm en gros sui servira a entreposer le bois quelques jours avant son utilisation pendant le saison de chauffe, et sinon de passage.

    Autres précisions en ce qui concerne le climat et les attentes en terme de températures, 18 à 19° en pic de restitution me paraît tout à fait confortable.

    Concernant le climat j’ai trouvé ces chiffres qui donnent une idée (voir tableaux) mais il faudrait qu’ils soient dispos partout pour pouvoir comparer « efficacement ».

    @ tyty987 Vous avez quel modèle de Tuli ?
    @ le Jeck je trouve pas les caractéristiques de ton TLU 2080 c’est normal ?
    Climat de la Charente Wikipédia(1).png
    Croquis m2 place pdm.jpg
    Climat de la Charente Wikipédia.png

  5. #16834
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,
    Oui normal qu'on ne trouve pas de trace du TLU 2080, c'est un modèle qui date des années 90. C'est le précurseur du TLU 2000/91 ( 3 générations avant

    Attention qu'un Tulikivi ne rayonne pas vers le haut, il est isolé pour ne pas rayonner vers le haut.

    Percer la cheminée pour que le dos du poêle puisse rayonner est en effet aussi une bonne idée mais avec un trou de 40 x 50 ce sera beaucoup de boulot pour peu de restitution. Peut-être en parler avec un entrepreneur pour voir s'il n'y a pas moyen de faire plus grand. Je comprends que c'est toute un entreprise de percer un mur de 70 cm, mais si malgré tout c'était possible ce serait une magnifique masse accumulante supplémentaire car le mur accumulerzit un max pour le restituer par après.
    Il faudra penser le pour et le contre.

  6. #16835
    Renovibrac

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir,
    je joins les photos des 2 cheminées pour que ce soit plus clair.

    Merci pour la précision du fait que les Tuli ne rayonnent pas vers le haut, ce qui va peut-être m’éviter bien des tracas : vu qu’il n’y a pas de distance de sécurité vers le haut cela peut permettre de le caler en dessous de la poutre de la cheminée et pas à 25 cm devant comme pour tous les autres.
    Ce qui permet aussi de ne pas avoir à renforcer le sol (la cheminée est sur une dalle).

    Par contre vu la hauteur j'ai bien l'impression que seul le TU 1000/6 passe, le TU2200 fait 153cm il y a 144 max...

    (Dimensions de la cheminée ;
    largeur totale au sol 211 cm
    largeur entre les piliers 151,5 cm
    hauteur entre les briques du socle et la poutre 133 cm
    les briques font 11 cm de haut
    profondeur de briques totale 53 cm
    Il peut en être enlevé 2 rangées avant d'arriver aux piliers, ce qui ferait une hauteur sol/poutre de la cheminée de 144cm max.)

    cheminée.jpgcheminée sam.jpg

  7. #16836
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    C'est vrai qu'avez ces dimensions ce sera pas évident de mettre un Tuli dedans.

    Une autre piste à explorer serait peut-être les poêles de masse d'Ortner qui eux peuvent être entièrement fabriqués sur mesure.
    De quelle région êtes vous Rénovibrac ? J'ai un collègue qui a des contacts avec l'usine en Autriche. Il pourrait éventuellement renseigner des artisans. J'en connais déjà un dans le Lot, mais il y en a d'autres. C'est un peu un marché de niche, mais au moins cela s'adapte à plein de situations

  8. Publicité
  9. #16837
    Renovibrac

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    Je suis en Charente (16km d'Angoulême).

    Ces pdm ont l'air sympathiques mais risquent d'être légèrement hors budget, j’avais vu un autre fabriquant qui faisait des pdm sur mesure qui étaient à 15.000 euros mini, après je vais leur demander leur fourchette de tarifs ça n'engage à rien, merci en tout cas.

    Le devis pour le Salzburg L convection vient d’arriver à 8029,92 pose transport tubage compris (avec quelques postes à supprimer je pense) + renfort plancher non chiffré.

    L’alsamasse avec pose et transport (mais sans tubage) 6245,60 + renfort pareil

    J’attends toujours celui du TU 1000, qui avec ses dimensions (largeur 84, profondeur 48 hauteur 129, 1020 kg), logerait sans doute (à confirmer par le technicien tuli quand même) « dans » la cheminée, et donc pas de renfort du sol, ou peu.

    Je vais essayer de faire revenir la personne de chez Tuli pour voir cette histoire d’encastrage et peut-être trouver un moyen d’y loger un TU 2200. Il est quand même plus cher (9966 ht pose et transport) mais avec 1840 kg de stéatite et le climat charentais je devrais être tranquille.

    Je met les données du TU 2200
    Rendement 87% / 100% 4,4h / 50% 17,5h / 25 % 26,2h / 1840kg / 13kg de bois par 24h (x2 ?), 5kg max en même temps / puissance moyenne restitué 2,5 kwh / T° des fumées ? / buches de 33

    Quel que soit le modèle choisis je m’oriente vers le fait de le mettre quand même 'coté' pièce cheminée (plus ou moins encastré dans le mur/la cheminée pour les Tuli, devand celle-ci pour les autres), pour des questions de temps aussi (objectif d’emménagement septembre 2022) commencer par percer le fond du foyer de la cheminée en brique et la démonter entièrement un peu plus tard, pour avoir la face arrière du pdm qui rayonne dans la salle à manger.

  10. #16838
    Renovibrac

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    En relisant les données des autres pdm (oui je me réponds à moi-même ) je m’aperçois que les données du TU 2200 ressemblent beaucoup à celles du Salzburg L Convection ( restitution 4,4h / 16,7h / 27h / 11,5kg (5x 2,3 kg) de bois max par jour ) mais pour une différence de prix ht quasi du simple au double.

    C'est fou d'obtenir quasi les mêmes performances avec 950 kg de powerstone (olivine si j'ai bien suivi d'autres posts du fil) d'un côté et 1840kg de stéatite.

    Certes c'est plus joli, 2h de flambée par jour c'est moins contraignant que 5h, possibilité de bruler 1k5 de bois en plus par jour ça ne doit pas changer grand chose même si c'est toujours ça, si on ajoute que le Tuli à 3 points de rendement en moins je me demande si ça vaut la différence...

  11. #16839
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour Renovibrac,

    Je dois avouer que je ne connais pas du tout les Salzburg L de Nordpeis, mais je suis curieux.
    En effet la moitié du prix et la moitié du poids pour la même accumulation semble positif, mais j'aimerais bien comprendre comment ils font pour obtenir ce résultat.
    Cela me semble étonnant

  12. #16840
    Renovibrac

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    https://www.nordpeis.com/fr/produits...g-l-convection

    Pour le prix c'est pas tout à fait la moitié ; 5800 contre 9900, mais bon.

Page 562 sur 562 PremièrePremière 562
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...