Répondre à la discussion
Page 60 sur 560 PremièrePremière 6061 62 63 64 65 66 67 68 69 70 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 771 à 1 800 sur 16780

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #1771
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse


    ------

    Citation Envoyé par jmc53
    Salut les pédéhèmistes, j'ai racheté +/- 1000 briques réfractaires de dimension 2320x65x112 mm; Marquée COWEN.et provenant d'une ancienne brasserie.
    Quelqu'un a-t-il des précisions techniques sur ces briques?
    Merci!
    Des briques réfractaires dans une brasserie? Je pensais qu'on y trouverait plutot des grand silos pour la fermentation!

    Quoiqu'il en soit tu dois en savoir plus sur ces pierres. Pour un PDM il faut des briques réfractaires à faible taux d'alumine pour pouvoir résister aux chocs thermiques répétés. D'après l'usage qu'ils en faisaient, tu devrais pouvoir déduire les quantités d'alumine. Les fours continus ( style haut-fourneaux ) emploient des forts taux d'alumine pour pouvoir résister aux très hautes températures et aussi parcequ'ils n'ont guère de chocs thermiques.

    N'oublies pas que pour le foyer, il faut travailler à joints minces. Gardes donc les meilleures ( les plus droites ) à cet effet.

    a+

    riri

    -----

  2. Publicité
  3. #1772
    grhum

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason
    Petite précision à GRHUM, les PDM importés par HIEMSTRA sont des Tigschel hollandais et sont en béton réfractaires et non en briques.
    Merci ririmason pour cette précision.
    Mais comment se comporte le béton réfractaire par rapport à la brique et à la stéatite ?

  4. #1773
    fab13

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut
    je viens de lire les messages et j'aimerai bien voir des plans.

    Est ce qu il est facile de trouver chez nous une porte de foyer vitrée qui convient?

    Je suppose que cette porte doit etre bien etanche si on renonce au by pass d'allumage car le tirage doit etre faible a froid.
    Merci

  5. #1774
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par grhum
    Merci ririmason pour cette précision.
    Mais comment se comporte le béton réfractaire par rapport à la brique et à la stéatite ?
    Salut grhum,

    Bonne question à laquelle je ne peux pas apporter de réponse intelligente, faut de connaissance suffisante de ces matériaux...snifff . C'est dur l'ignorance!

    Je sais que le béton est un très bon conducteur thermique et j'en déduit donc qu'il a un faible pouvoir d'accumulation.

    a+

    riri

  6. #1775
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason

    Je sais que le béton est un très bon conducteur thermique et j'en déduit donc qu'il a un faible pouvoir d'accumulation.



    riri
    Bon conducteur ne veut pas forcement dire faible pouvoir d'accumulation. Ca veut juste dire "décharge" plus rapide.
    C'est le cas de la stéatite : super conducteur (donc se charge vite) + super accumulateur(donc se charge beaucoup) mais se déchage aussi plus vite que la brique.
    Ludo B
    Tournai (B)

  7. #1776
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason

    Quoiqu'il en soit tu dois en savoir plus sur ces pierres. Pour un PDM il faut des briques réfractaires à faible taux d'alumine pour pouvoir résister aux chocs thermiques répétés.
    Il me semble avoir lu plusieurs fois des commentaires sur le taux d'alumine qui allaient dans le sens justement d'un taux élevé. Mais je ne me rappelle plus si c'est dans ce fil ou ailleur. Si qqu'un a plus de mémoire que moi...
    Ludo B
    Tournai (B)

  8. Publicité
  9. #1777
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par grhum

    J'ai choisi un modèle fabriqué "en grande série", d'aprés mon vendeur, c a d un modèle étudié par Tuli pour son rapport qualité/prix, simple, sobre, sans décoration ou élément original.Un produit d'appel en quelque sorte.

    .
    Bien plus qu'un produit d'appel il s'agit d'un modèle ne répondant pas aux attentes marketing du moment. Ce modèle a fait ses preuves depuis longtemps. Très bon choix.
    Ludo B
    Tournai (B)

  10. #1778
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par paco49
    bonsoir à tous.
    parmi les nombreuses questions qui me taraudent, en voila une : est-ce qu'un plancher ourdi (excusez-moi l'orthographe !) supporte sans problème un poele qui fait au minimum 1 700 kg (en dessous il y a mon bureau et je n'ai envie de me retrouver ecraser un jour par mon poele !).

    quel poids maximum au m² peut supporter un tel type de plancher

    merci à tous et à +
    Ben ça c'est quand même un boulot pour un archi...vu le risque
    Ludo B
    Tournai (B)

  11. #1779
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ça_chauffe
    Le cheministe, nous propose un TLU 2450 avec four pour 16000Euros tout compris! Il affirme que nous chaufferons 90% de la maison. Le poele sera situé à 3m de l'escalier qui mène aux chambres.

    Nous nous demandons également, comment faites vous techniquement pour faire brûler 35 Kg de bois!!!
    Nous ne réalisons pas la quantité que représente 35kg de bois!
    Nous n'avons pas bien compris l'impact des baies vitrées sur ce type de chauffage (3 baies vitrées sont prévues).
    Nous avons également du mal à réaliser qu'il est possible de ne pas avoir froid avec un petit 17°c rayonné par le PM. Rassurez-nous...
    Merci par avance pour vos témoignages
    A bientôt.
    Le modèel semble bien choisi. Un modèle moins lourd, comme proposé dans un autre post risque d'être trop juste, et plus particulièrement de manquer d'autonomie même si sa "capacité de chauffe" est annoncée équivalente.
    Pour la quantité de bois, ça a été maintes fois discuté. Cette quantité te semble importante, mais tu verras au contraire que c'est peu. En fait selon le bois (plus ou moins dur, donc dense) ça représente deux à trois paniers "standard". Bon nombre de poêles "classiques" engloutissent plus que ça en 24h, pour une qualité de chauffe bien moindre.
    Pour le coup de 17°c pas de stress ! D'une part, si votre maison est bien isolée, vous aurez bien plus. Perso je maintient 20°c dans une pièce mal isolée avec un petit TU900. Vous devriez y arriver sans problème.
    Mais pour comprendre comment on peut avoir assez chaud même avec des t° "objectivement" assez basses il suffit de s'imaginer dehors par une glaciale journée d'hiver bien ensoleillée. A l'abrit du vent et en plein soleil on se réchauffe assez vite, même si il fait très froid. C'est grace aux rayons infra rouge qui agissent quelque soit la t° de l'air. Après c'est une question d'équilibre entre chaleur perdue par le corps au contact de l'air froid et de gain de calories apportées par ces infra rouges. Donc, face à un pm pas la peine d'avoir 25°c pour ressentir l'effet du rayonnement infra rouge.
    Ludo B
    Tournai (B)

  12. #1780
    jmc53

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut à tertous,
    Question pour
    Riri et autres constructeurs... potiers, chimistes et physiciens, etc...

    En ce qui concerne les briques réfractaires de provenance incertaine et de marque COWEN, elle étaient pense-t-on dans l'intérieur de la cheminée de la brasserie, les plus proches des "cuisinières" sont marquées davantage par les flammes mais je ne pense pas qu'elles étaient au coeur d'un foyer.

    Pensez vous que placer de façon répétée quelques briques dans un four de poterie poussé à plus de mille degré et de les laisser refroidir à l'air libre soit un test intéressant pour la resistance aux chocs thermiques?

  13. #1781
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par jmc53
    Salut à tertous,
    Question pour
    Riri et autres constructeurs... potiers, chimistes et physiciens, etc...

    En ce qui concerne les briques réfractaires de provenance incertaine et de marque COWEN, elle étaient pense-t-on dans l'intérieur de la cheminée de la brasserie, les plus proches des "cuisinières" sont marquées davantage par les flammes mais je ne pense pas qu'elles étaient au coeur d'un foyer.

    Pensez vous que placer de façon répétée quelques briques dans un four de poterie poussé à plus de mille degré et de les laisser refroidir à l'air libre soit un test intéressant pour la resistance aux chocs thermiques?
    Ca me parait être une bonne idée de simulation. Encore faut-il que l'opération soit répétée suffisament pour avoir une signification. N'oublies pas qu'un PDM c'est pour la vie...

    Il faudrait aussi simuler une montée en t° assez rapide ( 10' ) pour s'approcher des chocs thermiques subis par un PDM.

    Qu'en est-il de la marque COWEN, ca sonne british ce truc là. Tu as fait des recherches sur le net? Si tu parviens à localiser le fabricant ( à condition bien entendu qu'il existe encore ), il pourra certainement te dire le taux d'alumine de ces briques.

    courage,

    riri

  14. #1782
    Elnourso

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Hello tout le monde.

    Je répète un peu ce qui a déjà été souvent dit (eh oui,j'ai tout lu ) :
    MERCI pour toutes ces infos avisées et utiles.
    Je suis un assidu du thread (oups, 'fil')

    Sinon, je me demande si cela pourrait fonctionner pour nous. Je m'explique :
    nous avons acheté une (petite) ferme de début 1900 dans le sud-ouest du Brabant Flamand (Belgique; région de Enghien) 4 façades avec un bon vent du Nord dominant (nous orienterons bien évidemment les pièces de vie côté sud). La petite dame qui en est propriétaire se chauffe avec... 2 poêles au charbon.

    Effectivement, elle n'utilise 'que' le bas du corps de maison (+/- 100 m2) et elle n'est pas frileuse.
    Nous comptons utiliser une grande partie du reste du bâtiment, et nous arriverons +/- à 250 m2.

    D'après les infos de certains, dont Fulfull (encore merci), avec un dimensionnement assez grand du PM, une bonne isolation par l'extérieur, une bonne VMC double flux, etc... cela devrait fonctionner sans problème.
    Je comptais quand-même faire tout cela avant de me laisser convaincre par les PM.

    Par contre, nos pièces de vie seront au premier étage (salon, SàM, cuisine, chambre d'amis) et le rez-de-chaussée accueillera les chambres et la SDB.
    Il y aura un insert "pour l'ambiance" à l'étage.
    Nous devons encore faire les plans des rénovations (on a déterminé les grandes lignes hier avec l'architecte), et donc toutes les idées sont les bienvenues...

    1) En raison du poids de la future bête, je ne m'aventurerai pas à mettre le PM à l'étage, mais alors se pose la question de l'efficacité de ce mode de chauffage s'il ne peut pas rayonner dans les pièces principales.
    Qu'en pensez-vous?
    Nous comptons mettre le PM près d'une cage d'escalier et ne pas isoler le sol à l'étage (plancher d'époque).

    2) Devrions-nous rajouter un mur qui monte à l'étage pour chauffer par inertie en haut? Il me semble l'avoir lu dans ces pages...
    Evidemment, il y aura toujours l'inertie des briques de la bâtisse.

    3) que pensez-vous de l'inertie des blocs Ytong pour ce fameux mur qui monterait à l'étage? (pas de huée, please, ce n'est qu'une idée )
    http://www.xella.be/html/bel/fr/yton..._thermique.php
    Vu le prix de ce matériau, autant regarder à 2 fois...

    Bonne chauffe à tous!

  15. Publicité
  16. #1783
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut elnourso et bienvenue,

    Mettre un PDM à l'étage n'est pas une tâche impossible; je l'ai fait chez moi et je compte le refaire dans une cabane vignerone dans l'Aveyron. Il faut juste dimensionner ta structure en conséquence.

    Chez moi à Bxl, le salon dans lequel se trouve mon Pdm de 4T est au dessus du garage. La dalle de béton est un "radié" de 12cm avec ferailles de 12. Bref du solide! Comme je l'ai dit plus avant, après avoir demandé l'avis à 2 archis et 1 ingénieur, et après avoir reçu 3 avis différents, j'ai construit moi-même une colonne de soutien en parpaings. C'est du très solide!!!

    J'ai coulé une chape vermiculite sur ma dalle pour isoler et éviter les déperditions vers le garage. Perdu! car en hiver quand il faisait bien froid, je sentais un rayonnement fou dans le garage. Note que pour moi ce n'est pas une perte pure car ce garage "chauffé" participe à l'ambiance chaude de la maison. Donc je reviens à ton problème, si tu n'isoles pas ou peu par dessous ton PDM, tu devrais bénéficier de rayonnements conséquents. De là à dire que ce sera suffisant! Cela dépend du confort que tu attends dans tes chambres. Pour la sdb il faudrait prévoir un radiateur électrique.

    Pour le mur stockeur, la brique c'est mieux et la BTC encore mieux.

    Bonne réflexion,

    riri

  17. #1784
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut riri, ta chape vermiculite fait quelle épaisseur ?

  18. #1785
    caillou

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut la compagnie,

    Mon maçon me dit qu'une dalle hourdie a un potentiel de charge de 600 kg/m2 et ça n'engage que lui. Donc pour un PDM de 1,7T sur 0,7 m2, c'est pas la peine d'y penser. Une colonne de soutien est indispensable. Ce serai dommage de se rammasser un PDM sur la tête non ?

    Pour la fabrication du PDM en brique, vu que tu ne sais pas la composition de tes briques de récup, je les garderai plutôt pour l'enveloppe extérieure et je mettrai des briques que riri te conseille pour le coeur.

    Pour Ytong, c'est du béton cellulaire, donc léger, pas d'inertie au sens d'accumulateur. Au contraire, c'est un bon isolant et mettre en soubassement du PDM. C'est ce que j'ai fait et Hans Hinrich (artisan PDM) me l'a conseillé puisqu'il fait cela sur ses poeles. Pour faire simple, va voir un devis chez un artisan, avec toutes les options qu'il peut proposer (banc chauffant, murs à l'étage... avec des clapets pour chaque chose histoire de gérer les pièces de chauffe) Hans réalise des choses comme cela. Je déconseille le bouilleur dans le PDM mais c'est un avis perso et aussi la VMC double flux après avoir parcouru le fil sur le sujet...pas encore bien au point apparemment et cher. Bon courage pour ton projet.

  19. #1786
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67
    Salut riri, ta chape vermiculite fait quelle épaisseur ?
    Salut Philou, elle fait 6cm.

  20. #1787
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par caillou
    Mon maçon me dit qu'une dalle hourdie a un potentiel de charge de 600 kg/m2 et ça n'engage que lui. Donc pour un PDM de 1,7T sur 0,7 m2, c'est pas la peine d'y penser. Une colonne de soutien est indispensable. Ce serai dommage de se rammasser un PDM sur la tête non ?
    J'ai un plancher hourdis également, mais avec un mur de refend qui vient longer le poêle par dessous. Mon constructeur a prévu un renfort de dalle en feraille et était d'accord pour 2t. A présent j'ai 2,8t à faire passer... il a un peu tické, mais je pense que ce sera encore bon. Je le vois jeudi, j'aurais surement des nouvelles.

    Citation Envoyé par caillou
    Pour Ytong, c'est du béton cellulaire, donc léger, pas d'inertie au sens d'accumulateur. Au contraire, c'est un bon isolant et mettre en soubassement du PDM.
    Tu veux dire à la façon d'une chape vermiculite comme celle de ririmason ? Ca résiste aussi aux températures ?

  21. #1788
    paco49

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par caillou
    Salut la compagnie,

    Mon maçon me dit qu'une dalle hourdie a un potentiel de charge de 600 kg/m2 et ça n'engage que lui. Donc pour un PDM de 1,7T sur 0,7 m2, c'est pas la peine d'y penser. Une colonne de soutien est indispensable. Ce serai dommage de se rammasser un PDM sur la tête non ?

    Pour la fabrication du PDM en brique, vu que tu ne sais pas la composition de tes briques de récup, je les garderai plutôt pour l'enveloppe extérieure et je mettrai des briques que riri te conseille pour le coeur.

    Pour Ytong, c'est du béton cellulaire, donc léger, pas d'inertie au sens d'accumulateur. Au contraire, c'est un bon isolant et mettre en soubassement du PDM. C'est ce que j'ai fait et Hans Hinrich (artisan PDM) me l'a conseillé puisqu'il fait cela sur ses poeles. Pour faire simple, va voir un devis chez un artisan, avec toutes les options qu'il peut proposer (banc chauffant, murs à l'étage... avec des clapets pour chaque chose histoire de gérer les pièces de chauffe) Hans réalise des choses comme cela. Je déconseille le bouilleur dans le PDM mais c'est un avis perso et aussi la VMC double flux après avoir parcouru le fil sur le sujet...pas encore bien au point apparemment et cher. Bon courage pour ton projet.
    merci Caillou pour ces précisions quant au poids possible supporté par une dalle hourdie

  22. Publicité
  23. #1789
    charles333

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Ola todos,

    Bon, je viens de choper un max d'info sur ce long (!) post. Merci!
    Je cherche plus précisément des renseignements sur les capacités d'un fourneau bouilleur. Combien de temps faut-il pour que les radiateurs chauffent? Peut-on faire du feu sans chauffer les radiateurs en été? Comment savoir combien de radiateurs il est possible de brancher?...
    Un PM peut-il être raccordé à un bouilleur pour chauffer les radiateurs?
    Bref, merci de vos réponses même lointaines...les infos sur le sujet sont quasi inexistantes....

  24. #1790
    Télétoposite

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Pour jmc53:

    A titre d'information, voici les tests faits par Nunnauuni pour les chocs thermiques:

    http://www.nunnauuni.com/francais/ai...muttikivi.html

  25. #1791
    jmc53

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Merci, teletoposite, c'était vraiment instructif!

  26. #1792
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Ben voila Jmc53, il te reste plus qu'à faire le test . Si ca tient 28 fois t'es dans le bon!

    a+

    riri

  27. #1793
    jmc53

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Les cuissons de pot de terre se font à four fermé justement pour éviter les chocs thermiques et je me vois mal cuire expressément mes briques vingt six fois d'affilée. Par contre il existe un mode de cuisson chinois - le raKu - qui travaille justement en chocs thermiques. La potière organise des cuissons de raku le 25 mai, je vais en profiter pour tester mes briques, peut-être pas 25 fois mais une bonne dizaine de fois certainement. Je vous tiens au courrant.

    http://images.google.fr/images?svnum...q=raku&spell=1

    Je pense néanmoins suivre le conseil judicieux de construire le coeur du foyer en brique neuve.


  28. #1794
    Elnourso

    Question Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut Ririmason,
    Grand merci pour l'aide.

    Vu que tu es sur Bxl, donc pas trop loin (OK, OK, la Belgique n'est pas grande...), où tu procures-tu tes BTC?

    Merci & bonne chauffe!

  29. Publicité
  30. #1795
    lanat

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour je parcours depuis quelques temps ce forum et nous sommes convaincus par le poêle de masse pour la maison que nous faisons construire. Après avoir consulté le revendeur près de chez nous, nous avons demandé un renfort de dalle sur ses conseils. Catastrophe ! le constructeur s'est trompé et n'a pas fait le renfort au bon endroit (à la suite d'un malentendu). Savez-vous quel est le poids maximum supporté par une dalle sur terre-plein? Y-a-t-il une solution de renfort à mettre en oeuvre par la suite? Merci de vos réponse car nous sommes "au 36ème dessous"!

  31. #1796
    Christer

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour Riri
    Tu parles de 3,5t en charge répartie pour une dalle pleine. Est-ce par m2? Il est certain de plus que selon l'emplacement (centre de la dalle, le long d'un mur ou dans un angle, cela doit être très variable). Comment s-tu réalisé ta colonne de soutien? Est-ce une sorte de mur ou vraiment une colonne centrée sous ton PDM?

  32. #1797
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Elnourso
    Salut Ririmason,
    Grand merci pour l'aide.

    Vu que tu es sur Bxl, donc pas trop loin (OK, OK, la Belgique n'est pas grande...), où tu procures-tu tes BTC?

    Merci & bonne chauffe!
    Ben chez moi je n'en ai pas employé! Je n'ai pas de recherches mais tu devrais en trouver ou bien dans une argilière ou alors en provenance d'allemagne où le produit est répandu.

    Cela étant, les briques communnes c'est pas mal non plus et puis tu peux les enduire avec un mélange terre/chaux/sable qui va te donner au final un très bon rendu thermique à condition d'être un peu épais.

    a+

  33. #1798
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par lanat
    Bonjour je parcours depuis quelques temps ce forum et nous sommes convaincus par le poêle de masse pour la maison que nous faisons construire. Après avoir consulté le revendeur près de chez nous, nous avons demandé un renfort de dalle sur ses conseils. Catastrophe ! le constructeur s'est trompé et n'a pas fait le renfort au bon endroit (à la suite d'un malentendu). Savez-vous quel est le poids maximum supporté par une dalle sur terre-plein? Y-a-t-il une solution de renfort à mettre en oeuvre par la suite? Merci de vos réponse car nous sommes "au 36ème dessous"!
    elle est faite comment ta dalle lanat?

    riri

  34. #1799
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Christer
    Bonjour Riri
    Tu parles de 3,5t en charge répartie pour une dalle pleine. Est-ce par m2? Il est certain de plus que selon l'emplacement (centre de la dalle, le long d'un mur ou dans un angle, cela doit être très variable). Comment s-tu réalisé ta colonne de soutien? Est-ce une sorte de mur ou vraiment une colonne centrée sous ton PDM?
    Salut Christer,

    Comme je l'ai dit, c'est une question a laquelle je n'ai jamais eu de réponses claires. Pour une dalle pleine de 12cm avec feraillage de 12 on m'a parlé de 3.5T/m² en charge répartie, ce qui, si j'ai bien compris, ne veut pas dire que sur 1m² au milieu de la pièce tu peux mettre 3.5T sur 1m² exactement. Le long des murs et dans les coins tu peux mettre plus et au centre moins.

    Pour la colonne, je l'ai faite en parpaings sur des fondations de béton. Je l'ai monté jusqu'au plafond du garage. Regardes sur mon blog en page 2 www.diymasonryheater.blogspot.com. Par la suite ( pas sur la photo ) j'ai mis une bout de grosse poutre métallique qui entre dans le mur d'un coté et qui repose sur une des coté de la colonne. Comme ca je soutiens également l'intérieur de la colonne ( qui est creuse ).

    a+

    riri

  35. #1800
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par lanat
    Bonjour je parcours depuis quelques temps ce forum et nous sommes convaincus par le poêle de masse pour la maison que nous faisons construire. Après avoir consulté le revendeur près de chez nous, nous avons demandé un renfort de dalle sur ses conseils. Catastrophe ! le constructeur s'est trompé et n'a pas fait le renfort au bon endroit (à la suite d'un malentendu). Savez-vous quel est le poids maximum supporté par une dalle sur terre-plein? Y-a-t-il une solution de renfort à mettre en oeuvre par la suite? Merci de vos réponse car nous sommes "au 36ème dessous"!

    Le seul qui peut savoir quelle est la charge maximale autorisée est ton constructeur. Cela dépend de différents facteurs (épaisseur de la dalle de sol, renforcement (type etc ...), poids de ton futur PDM etc...

    Donc te donner une réponse par un forum est une ineptie....

    Une solution possible serait de creuser en dessous de ton PDM pour faire un socle d'au moins 30 cm en béton renforcé. Mais avant de passer à cette solution extrème consulte ton constructeur, il doit être le plus apte à trouver une solution.

Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...