Répondre à la discussion
Page 62 sur 561 PremièrePremière 62 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 831 à 1 860 sur 16827

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #1831
    Philou67

    Re : Retour d'expérience poêle de masse


    ------

    Citation Envoyé par seboseb
    Je pose la question parce que l'argument de la "qualité" de l'IR est utilisé chez Tulikivi et chez des fabricants de radiants électriques comme argument de vente. Ce forum ayant de sérieuses vertus anti-consumérisme-compulsif, il est important de tirer ça au clair.
    Es-tu bien sûr que l'argument repose sur la qualité des IR, et pas plutôt sur la qualité du mode de chauffage par IR (à opposer au mode de chauffage par convection, par exemple).

    -----

  2. Publicité
  3. #1832
    seboseb

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67
    Es-tu bien sûr que l'argument repose sur la qualité des IR, et pas plutôt sur la qualité du mode de chauffage par IR (à opposer au mode de chauffage par convection, par exemple).
    Non, il s'agit bien du type d'IR. Les qualificatifs employés ne sont pas très clairs (IR court, longs...) ; des fabricants mettent en avant la capacité de certains IR à "aller plus loin" que d'autre. J'ai vu plusieurs arguments de ce type chez des marlous vendeurs de chauffage électrique (sur des foires, salons...) et aussi sur un des revendeurs Tulikivi en France.

    Allez les physiciens, on ressort les vieux manuels et on fait chauffer les neurones (pas trop fort tout de même, ceux-ci étant assez pauvres en albumine ) !

  4. #1833
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba
    VU que l'alumine sert à rien pour le coeur.Noter qu'il y a distinguo entre coeur et habillage...

    ...
    Personne n'a dit ça. Là tu tire la question du taux d'alumine dans l'autre sens en forçant pas mal.

    Ce qui a été dit c'est qu'il y a un taux idéal, qui semble être de 33%.
    Vu qu'on trouve des briques avec un taux autour de 20 et d'autres avec un taux autour de 40%, la question est de savoir qu'el est le meilleur choix.
    A priori 40% c'est pas bcp plus que 33%.
    A voir donc sur le long terme quelles briques tiennent le mieu aux variations importante de t°.
    Ludo B
    Tournai (B)

  5. #1834
    vacheatuba

    Red face Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ludo b
    Personne n'a dit ça. Là tu tire la question du taux d'alumine dans l'autre sens en forçant pas mal.

    Ce qui a été dit c'est qu'il y a un taux idéal, qui semble être de 33%.
    Vu qu'on trouve des briques avec un taux autour de 20 et d'autres avec un taux autour de 40%, la question est de savoir qu'el est le meilleur choix.
    A priori 40% c'est pas bcp plus que 33%.
    A voir donc sur le long terme quelles briques tiennent le mieu aux variations importante de t°.
    Je suis d'accord avec toi. J'ai fait une réponse un peu polémique. MAis j'aime pas qu'on me sorte : dans la bible y'a un passage..., sans parler de la globalité, du sens qu'a voulu l'auteur.
    Deux artisans candaiens avec je pense de solide référence demandent des briques à 40 % pour le coeur. Je pense qu'ils ont choisit par expérience : ils ne veulent prendre aucun risque pour éviter le SAV.
    Après pour les 1400° ce n'est, je l'avoue, que le pur fruit de moi-même. Ce n'est en aucun ce qu'à pu dire un artisan. Voilà mon expérience dans ce domaine.

    Une dernière remarque : les briques fontès vendu chez beaucoup de marchand ont 23% alumine. Chez . P la SV 35 à 35% d'alumine donc, est vendue à presque 4€ pièce. D'ou mon choix chez bony pour une brique à 1,35€ la brique à 40% d'alumine.

    Voilà ma faible expérience.
    Dernière modification par vacheatuba ; 17/05/2006 à 13h20.

  6. #1835
    vacheatuba

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Mes 1400°C viennent de cette page.
    Je me disais aussi, pourquoi avoir choisit ce chiffre et pas un autre genre 1200, ou 1148 ?
    Voilà me reste plus qu'à faire de plus amples études pour approfondir le sujet.

  7. #1836
    bibice

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Au fait, en passant sur un site de briques refractaires pour l'industrie, les taux indiqués etaient de 40 à 90% d'alumine.

    Par rapport ces taux pour les fourneaux, 40% est presqu'à considérer comme un taux faible.

    De toute facon, pour l'instant ca ne resout pas mon probleme local ou aucun marchand de materiaux n'est capable de me trouver les taux d'alumine de leurs briques (et ne font pas d'effort pour les trouver dans leurs docs...)
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  8. Publicité
  9. #1837
    LExpress_29

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba
    Bonjour a tous.
    Finalement, après moult hésitation entre un très bon devis tuli et unn couer monté par Marcus de chez Pyromasse, j'ai choisit l'artisanal.
    Tu habites dans quel coin pour faire appel à Pyromasse ?
    Niveau budget, ca donne quoi ?

  10. #1838
    vacheatuba

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    J'habites le 44. Je vise un budget de 9000€ tout tout compris (essence, nourriture de l'artisan, location de la scie, habillage etc.) pour un coeur en brique à 40% faisant 90x70x220cm. Il est décomposé comme ceci :
    Coeur : 5 500€ => fait par Marcus Flynn
    Habillage : 1 200€ => fait par moi
    Nouveau conduit : 2 300€ (sortie poujoulat) => artisan local

    L'habillage serait brique, granit. Les portes seraient des UPO. Je pense mettre mon projet sur mon site.

  11. #1839
    caillou

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    J'ai qq soucis avec ce site, temps d'affichage très long, voire bog souvent. Mon dernier message est rejeté ???

    Je recommence donc :
    Pour les briques, j'ai fait des essais dans un foyer fonte pour augmenter la T° du feu et ça marche bien avec des briques à fort taux d'alumine. Les cycles sont de l'ordre de 5H/j et la T° foyer dépasse les 800°C

    Je pense qu'il existe un compromis à adopter dans les 2 écoles : résistance à la T max avec fort taux d'alumine et résistance à des cycles de T° (qui sont lents dans un PDM). Chacun fait ce qu'il veut et tout le monde a raison dans un certain sens. Par contre juste une idée comme ça : peux t on fabriquer un PDM avec un coeur en brique non maçonné et démontable au cas où il y a de la casse. En plus, cela permet une libre dilatation des briques donc moins de casse.

    Pour les IR, il existe une large gamme d'IR, les plus courts en longueur d'onde sont les plus énergétiques. C'est ainsi que un vitrage basse émissivité va laisser passer les IR de la lumière solaire fortement énergétiques et les IR re émis par les murs moins énergétiques sont réfléchies par le dépôt métallique.
    Les IR émises dépendent de la T° du corps qui l'émet. Mais si le corps est trop chaud, on a alors de la convection qui s'ajoute.

  12. #1840
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par defdef
    hello
    site peut-être déja cité en belgique:
    http://www.tegelkachels.be/fr/index.php
    Bonjour Defdef,

    Les poêles Ensign ne sont pas de vrais poêles de masse, mais un insert en fonte avec un habillage soit en briques soit en stéatite.

    Ces poêles produisent beaucoup plus de convection que les poêles de masse.

    Il faut donc voir quelle est la chaleur recherchée; purement du rayoonnement comme avec les poêles type Tuli, nunna ou autre tichelkachels ou bien alors un compromis entre un poêle traditionnel (convection) et les premiers.

    Les inserts utilisés dans les Ensign sont de chez Brunner http://www.brunner.de

  13. #1841
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par seboseb
    Salut à tous,
    je retrouve toujours ce fil avec plaisir, et je serai présent pour le 2000ème post !
    J'ai une question pas évidente pour les physiciens pur-jus. On sait que le soleil nous envoie tous types d'ondes électromagnétiques : lumière visibles, UV, infrarouges, rayons X, etc. L'infrarouge, qui nous chauffe de façon perceptible (contrairement aux UV) a des longueurs d'onde très variables.

    Ma question : en matière de chauffage, y a-t-il des longueurs d'ondes plus agréables, plus efficaces que d'autres ? Et la question bis : comment réagissent les différents matériaux d'un PDM, et quels types d'IR renvoient-ils ?

    Je pose la question parce que l'argument de la "qualité" de l'IR est utilisé chez Tulikivi et chez des fabricants de radiants électriques comme argument de vente. Ce forum ayant de sérieuses vertus anti-consumérisme-compulsif, il est important de tirer ça au clair.
    Bonjour seboseb,

    Vois cet article il te donnera une partie de la réponse.

    http://mha-net.org/msb/html/guide2.htm#Benefits

    a+

    riri

  14. #1842
    seboseb

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason
    Bonjour seboseb,

    Vois cet article il te donnera une partie de la réponse.

    http://mha-net.org/msb/html/guide2.htm#Benefits

    a+

    riri
    Merci riri, ça me dérouille un peu mon angliche
    Sur les IR, ils disent la même chose que caillou :
    Citation Envoyé par caillou
    Les IR émises dépendent de la T° du corps qui l'émet.
    Est-ce qu'on peut considérer que, à température égale, deux matériaux différents émettent exactement les mêmes IR (du moins, à la même longueur d'onde) ?

    Si oui, on pourrait en déduire plusieurs choses :
    - Après la flambée, un PM se refroidit doucement : la longueur d'onde des IR émis augmente alors progressivement avec le temps.

    - Plus la diffusion de chaleur est à basse température (grande longueur d'onde), plus le rayonnement est arrêté par les DV peu émissifs. Il y a d'ailleurs quelque chose à creuser la dessus, pour obtenir une bonne articulation entre le PM et les vitrages.

    Et il reste des questions :
    - Comment se fait-il que le soleil nous envoie autant de longueur d'ondes différentes ? Celà provient-il de la différence de température entre sa surface (env. 6000 °K) et son centre (plusieurs millions de K)
    - Qu'est ce qui fait varier l'amplitude des rayonnements électromagnétiques (je rappelle que, selon l'hypothèse retenue, la température fait varier la longueur d'onde) ?

    OK, ça parait un peu théorique, tout ça, mais je suis persuadé qu'une bonne compréhension de ces questions peut déboucher sur des applications pratiques intéressantes. Bon courage !

  15. Publicité
  16. #1843
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut seboseb,

    Je crois comprendre que plus un corps est chaud plus la longueur de IR est courte. Les braises rouges dégagent des IR de longueur d'ondes courtes à l'instar des parois d'un poèle en fonte ou en acier. Les meilleures longueurs d'ondes pour l'homme sont celles qui se rapprochent le plus de la longueur d'ondes de notre propre rayonnement.
    Elles ont un effet calmant. Ma femme peut en témoigner !

    Donc quand to PDM brule à fond tes ondes sont relativement courtes. Le vrai bénéfice du PDM à cet égard vient quand il est éteint ( cad 22/24 ).

    riri

  17. #1844
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par vacheatuba
    J'habites le 44. Je vise un budget de 9000€ tout tout compris (essence, nourriture de l'artisan, location de la scie, habillage etc.) pour un coeur en brique à 40% faisant 90x70x220cm. Il est décomposé comme ceci :
    Coeur : 5 500€ => fait par Marcus Flynn
    Habillage : 1 200€ => fait par moi
    Nouveau conduit : 2 300€ (sortie poujoulat) => artisan local

    L'habillage serait brique, granit. Les portes seraient des UPO. Je pense mettre mon projet sur mon site.
    Sais-tu quel sera le poids final de l'engin?

    riri

  18. #1845
    caillou

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,

    Pour continuer avec les longueurs d'ondes, le soleil émet de la lumière avec la chaleur et on ne peut pas simplifier la chose seulement avec une question de T° du corps. En fait, chaque corps a une composition spécifique et émet des rayonnements suivant cette composition et sa T°. Rappelez vous des électrons qui quitte la couche excitée pour regagner la couche de repos avec émission d'un rayonnement énergétique. C'est cela. Chaque ampoule émet un spectre lumineux suivant sa fabrication et le gaz et sa température d'utilisation.
    Un PDM chaud émet probablement des IR courtes et longues, mais une fois refroidie, il n'émet que du long, en faible quantité. Le fait qu'il se refroidit vite est aussi du à la forte émissivité des rayons.

  19. #1846
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason
    Salut seboseb,

    Je crois comprendre que plus un corps est chaud plus la longueur de IR est courte.
    C'est tellement vrai qu'à partir d'une certaine t° le corps va même émettre de la lumière visible, tel ton morceau de "charbon de bois" chauffé au rouge. Les forgerons savent bien se faire une idée assez précise de la t° d'une pièce de métal juste à sa couleur.
    Ludo B
    Tournai (B)

  20. #1847
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    bonjour à tous,

    je suis tombé par hasard sur un article qui devrait intéresser tous ceux qui envisagent l'implantation d'un PDM dans une maison de conception nouvelle ( cad isolation renforcée et portes étanches ). C'est en anglais et c'est assez technique mais la lecture des tests et surtout leur conclusion vaut l'effort.

    La conclusion c'est que les PDM modernes avec combustion secondaire, ont besoin de 50% d'air en moins que l'ancienne génération.

    Ces PDM modernes n'entrainent durant leur cycle de chauffe qu'une dépressurisation de 3 bar, ce qui est semble t'il, est tout à fait acceptable.

    La VMC n'est dès lors pas indispensable ni l'alimentation en air extérieur.

    Voici le lien:http://mha-net.org/msb/html/papers-n...q/cmhc-rep.htm

    riri

  21. #1848
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Merci pour le lien.
    Je trouve qu'on a très peu de témoignages de l'usage qu'on fait de nos pm en ce début de printemps (ou fin d'hiver selon les régions!).
    Le mien chauffe encore avec ces journées à 15°C.
    Je remarque une baisse sensible du tirage au démarrage du feu. Mais il reste très fort quand même.
    Je me demande à partir de quelle t° extérieure on risque d'avoir des soucis à cause d'un tirage vraiment trop faible.
    Je songe aux indications qu'on trouve sur pas mal de poêles classiques, "ne pas utiliser l'appareil par temps doux". C'est très subjectif "temps doux". C'est du genre "quand vous êtes enfumés il fait trop doux".
    Je me demande alors si les pm permettent un usage efficace avec des t° ext plus élevées ou si tout simplement je n'ai pas encore essayé par temps suffisament "doux".
    Mais au fait, ils font comment les boulangers pour cuire au feu de bois en été? La t° ext ne doit pas être une contrainte absolue si le foyer et le conduit sont bien conçus.
    Ludo B
    Tournai (B)

  22. Publicité
  23. #1849
    Philou67

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Ludo, tu fais ton feu le soir ou le matin (je veux dire, en cette période de fin d'hiver) ?
    En effet, la t° au matin et celle du soir n'est sensiblement pas la même.

  24. #1850
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Plutot le soir, pour profiter de la chaleur au lever.
    C'est sur que même par une journée mausade il fait quelques ° de plus le soir qu'au petit matin.
    Ludo B
    Tournai (B)

  25. #1851
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Salut Ludo,

    Moi aussi je continue à faire un feu tous les 2 ou 3 jours. Les difficultés de tirage avec un PDM se manifestent:

    1- quand la t° extérieure est sensiblement la même que la t° intérieure. A fortiori quand la t° extérieure est supérieure.

    2- la situation est aggravée quand il n'y a pas de vent

    3- c'est encore pire si il y une zone de haute pression.

    Le problème ne se manifeste qu'au démarrage car une fois le conduit chauffé, plus de soucis. En effet la t° de sortie de conduit d'un PDM est de +- 70°.

    Enfin, si tu fais un feu tous les 2 ou 3 jours il y a fort à parier que ton conduit reste assez chaud pour te procurer du tirage même par temps chaud.

    a+

    riri

  26. #1852
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Et quoi? A part Riri et moi plus personne ne chauffe?
    Pas de témoignages sur d'éventuels prob de tirage ou de sur-chauffe?
    Je m'attent à ce qu'il y en ait peu mais pour les non convaincus qques témoignages seraient bien venus.
    Ludo B
    Tournai (B)

  27. #1853
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ludo b
    Et quoi? A part Riri et moi plus personne ne chauffe?
    Pas de témoignages sur d'éventuels prob de tirage ou de sur-chauffe?
    Je m'attent à ce qu'il y en ait peu mais pour les non convaincus qques témoignages seraient bien venus.
    Bonjour Ludo,

    Ben non apparament il n'y a plus grand monde qui se chauffe pour l'instant.

    En 3 semaines je n'ai fait brûler mon PM que 3 fois (dont aujourd'hui ..... ) et je n'ai jamais eu de problèmes.

    Le problème vient (entre autre) aussi d'un conduit humide. Il n'y a pas seulement la température du conduit qui est important.

    C'est pour cela qu'un conduit inox est souvent une bonne solution. depuis que j'ai gainé mon conduit il y a 3 ans je ne dois plus ou presque plus préchauffer mon conduit. Tout au plus 4 ou 5 fois sur toute la saison de chauffe.

    Pour ceux et celles qui se demandent comment réchauffer facilement leur conduit, utilisez un décapeur thermique type seche -cheveux, prix d'achat une quinzaine d'euros
    Dernière modification par Le Jeck ; 24/05/2006 à 12h45.

  28. #1854
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Un bon moyen de garder son conduit sec et chaud c'est d'avoir un clapet en tête de cheminée .

    riri

  29. Publicité
  30. #1855
    Le Jeck

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par ririmason
    Un bon moyen de garder son conduit sec et chaud c'est d'avoir un clapet en tête de cheminée .

    riri
    Effectivement, tu as raison, mais ton clapet de tête ne va pas garder la chaleur pendant plusieurs semaines. De plus ton clapet de tête tu le place dans la pièce à maximum hauteur du plafond. Que fais tu du plafond jusque la faite du toit ?

  31. #1856
    ririmason

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Le Jeck
    Effectivement, tu as raison, mais ton clapet de tête ne va pas garder la chaleur pendant plusieurs semaines. De plus ton clapet de tête tu le place dans la pièce à maximum hauteur du plafond. Que fais tu du plafond jusque la faite du toit ?
    Négatif, je le place en tête de cheminée cad au point le plus haut ( l'endroit où la fumée rejoint l'atmosphère ) au faîte du toît.

    riri

  32. #1857
    farani

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour

    Voilà, j'ai besoin d'un conseil.
    J'ai l'opportunité d'acheter de la charbonnette qui est dehors depuis environ 8 à 10 ans. Le haut de la pile contient évidemment du bois "cuit" mais non pourri, le reste est très léger mais semble bon. Il y en a environ 40 stères à 8€. Pensez vous qu'il soit judicieux d'utiliser un tel bois.
    Sinon, je peux en avoir du 3 ans pour 15€

    Merci

  33. #1858
    ludo b

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Je pense que le lot le plus vieux l'est un peu trop
    Surtout qu'il te faudra encore qques années pour bruler 40 strères! Dommage car le prix est fort attractif.
    Mais le lot de 3 ans à 15 euros c'est très correct, prêt à bruler et ça va se concerver encore longtemps sous abrit.
    Mais au fait, c'est bien des rondins et branches d'assez petites section? C'est non fendu je suppose? Parce que le bois non fendu, même pas très gros, ça ne brule pas super bien, surtout si on ne brule que ça. Difficile de monter vite en t° et de terminer rapidement le cycle de chauffe avec du bois non fendu
    Ludo B
    Tournai (B)

  34. #1859
    farani

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Merci

    Bien évidemment, c'est de la charbonnette et ce n'est pas fendu, mais elle ne dépasse pas 8 voir 10 cm

    A+

  35. #1860
    BONNOT

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    saluta tous
    apres quelque mois d'absence sur le forum j'ai de nouveau le temps de communiquer sur mon pm qui a l'heure actuele est a l'arret c'est pour info un2450 et des qu'il fait + de 10° une flambeé crée 26° dans la maison mais pour suivre le fil du forum et le message de farani la charbonnette de plus de 5 ans mefiance! c'est une foi fendu de l'exelent bois mais ça seche plus vite que de la buche(la section) dans ma region (la meuse) j'ai du mal a trouver du resineuxmais avec la petite experience des pm que j'ai je pense que l'ideal c'est de la charbonnete de reineux qui a 2ans de sechage(introuvable chez moi)les marchants de bois ne jurent que par le chene et le hetre c'est pour l'instant le seul soucis recontré avec le pm pour le chaufage y'a pas mieux mais pour bien chauffer avec un pm il faut du bon bois et c'est du resineux fendu petit et sec(bon rendement et bon prix)
    je suis en train de me renseigner a l'onf pour ramasser du bois en foret je vous dirais le resultat
    c'est ragant de bruler du bois cher et pas adapté alors que a deux pas dans la foret des m² de resineux sont laissés là a pourrir!!!!

Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...