Répondre à la discussion
Page 400 sur 560 PremièrePremière 400401 402 403 404 405 406 407 408 409 410 420 430 440 450 460 470 480 490 DernièreDernière
Affichage des résultats 11 971 à 12 000 sur 16780

Retour d'expérience poêle de masse



  1. #11971
    marchand de poil

    Re : Retour d'expérience poêle de masse


    ------

    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    Tu ne te contredirais pas un peu des fois?
    Oh que si, je ne suis pas à l'abri des contradictions ni des erreurs. Même, j'en revendique le droit !

    LA norme EN 15250, en vigueur depuis 2007, définit précisément le mode de calcul de la puissance (absorbée) des poêles à accumulation. Le résultat doit normalement figurer sur le marquage CE de chaque poêle.

    Pour un Hiemstra la puissance (absorbée) définie par le CSTB selon cette norme est de 37,4 kW, c'est à dire que le poêle est capable d'absorber l'énergie contenue dans 12,5 Kg de bois en 70 mn avec un rendement de 89,5%.

    L'"opération" s'écrit :
    12,5 Kg de bois * 3,9 kWh/Kg = 48,75 kWh soit l'énergie "théorique" contenue dans la charge de bois.
    48,75 kWh - 5,12 kWh = 43,63 kWh soit l'énergie effectivement disponible ( 48,75 kWh d'énergie contenue dans la charge de bois - 5,12 kWh d'énergie perdue, principalement du fait des pertes de chaleur contenue dans les fumées ou encore
    48,75 kWh d'énergie contenue dans la charge de bois * 89,5% de rendement = 43,63 kWh
    43,63 kWh = énergie effectivement absorbée par le poêle en 70 mn
    43,63 kWh /70 mn * 60 mn = 37,4 kW = puissance "officielle" du poêle.

    Si on veut comparer valablement la durée des flambées et donc la puissance (absorbée) des différents poêles dans des conditions similaires (c'est à dire la quantité d'énergie contenue dans la charge de bois qu'ils sont capable de brûler en 1 heure, multiplié par le taux de rendement), il faut ....... attendre la publication de ces données !

    En attendant, on peut toujours dire et se contredire, et on aurait bien tort de s'en priver ....

    Salutations

    Hélène Marchand

    -----

  2. Publicité
  3. #11972
    warloy

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Hé, tu pousses un peu quand même... Je te parles du temps qu'on passe à faire son p'tit feu chacun chez soi et toi tu me ressorts tes calculs de puissance et de rendement . Alors, même si dans le fond tu as raison et que j'admets sincèrement que les H sont des concentrés de puissance, je disais juste que si toi, par temps froid, tu passes 1h30 le matin et 1h30 le soir pour te chauffer et que Linn y passe 3h le soir, je trouve donc que chacune de vous y passe sensiblement le même temps. Et donc qu'il n'y a pas lieu de dire que passer 3h à faire un feu le soir tu trouves ça énorme.

    Et puis tu te contredis encore un peu:
    tu as dis
    -un feu "normal" avec 12 Kg en une seule charge...(compter environ 1 heure 30 pour une charge normale, 2 heures pour une double charge).
    et là tu dis
    c'est à dire que le poêle est capable d'absorber l'énergie contenue dans 12,5 Kg de bois en 70 mn avec un rendement de 89,5%.
    Donc une fois c'est 12kgs en 90mn et une fois c'est 12,5kgs en 70mn.

    Bon j'te taquine un peu en cherchant la p'tite bêbête dans tes propos mais il faut avouer que toi aussi tu cherches la petite bestiole...
    Je suis d'accord que les H ont un rendement un peu supérieur aux stéatites et que donc qu'avec 25Kgs de bois brûlé (en 2 fois pour les H et en 1 fois pour les autres), la quantité d'énergie restituée sera légèrement favorable aux H mais de la à dire que c'est énorme....

  4. #11973
    marchand de poil

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par warloy Voir le message
    une fois c'est 12kgs en 90mn et une fois c'est 12,5kgs en 70mn.
    Bon, OK c'était un peu confus. Plouf, plouf, je recommence !


    12, 5 Kg en 70 mn c'est le résultat moyen des tests effectués au CSTB avec le mode d'emploi du fabricant et selon un protocole précis qui définit le début et la fin de la période de combustion et donc la puissance (absorbée). C'est cette donnée qui figurera sur notre marquage CE et qui serait éventuellement comparable.

    12 Kg en 90 mn et 18 Kg en 120 mn c'est une base, une moyenne, un objectif chez des "vrais gens", pas en labo avec tirage régulé, ... C'est aussi un des repères qui permet de guider l'utilisateur débutant.

    10/12 Kg en 60 mn c'est mon reccord perso (bois très sec et de petite section, beaucoup de petit bois, quelques coups de tisons bien placés et un très bon tirage !). Mais bon, ça fait plus de 10 ans que je suis tombée dans le poêle de masse

    Je peux aussi vous dire que, pour un poêle à accumulation, 37,4 kW de puissance moyenne (absorbée), même en labo, c'est une sacrée performance et on en est fiers.
    Maintenant, ça n'a pas tellement d'incidence sur la puissance moyenne restituée, qui est la principale préoccupation de l'utilisateur.
    Une puissance absorbée très élevée, c'est juste moins de contrainte au quotidien et d'une manière générale, un Tulikivi, un Nunauni un Hiemstra, un Lars/Jeronimoven, un Chataxe and co, ... bref, un poêle à accumulation digne de ce nom, c'est, dans l'ensemble, beaucoup moins de contraintes et beaucoup plus de confort qu'un poêle conventionnel.

    Ca vous va mieux comme ça ?

    Salutation

    Hélène Marchand

  5. #11974
    warloy

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Ah ben voilà... Enfin un joli post, un poil () moins commercial.
    Alors, juste te dire !!!!

  6. #11975
    Fidou

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message

    10/12 Kg en 60 mn c'est mon reccord perso (bois très sec et de petite section, beaucoup de petit bois, quelques coups de tisons bien placés et un très bon tirage !). Mais bon, ça fait plus de 10 ans que je suis tombée dans le poêle de masse



    Hélène Marchand
    10kg en 60mn, c'est ce que je fais également, mais uniquement avec du résineux en petites sections (chutes de scierie);
    L'avantage de ce bois, c'est qu'il s'enflamme très vite et ne fait que très peu de braises: un peu comme les planches de palettes d'ailleurs

    Par contre en terme d'efficacité de la flambée, je me suis souvent demandé s'il fallait mieux brûler vite ou faire durer??

  7. #11976
    jeronimoven

    brûler vite ou longtemps ? il me semble que tout dépend de ton poêle... de sa capacité à absorber les calories du feu et des fumées (rendement), et de sa capacité à accepter des faux vifs (durabilité du poêle)... si on parle en terme techniques....
    après en terme personnels, pour moi, ça dépend des jours... si je veux juste du chauffage et que j'ai peu de temps à la maison (fort feu) et si je suis tranquille à la maison, un feu doux et prolongé me plait...

    salutations,

    après j'ai oublié peut-être de préciser que 'architecture du poêle va influencer le choix d'un feu long ou court... je ne sais pas si tous les poêles peuvent être efficaces avec un feu doux et prolongé, ou si tous les poêles peuvent accepter un feu d'enfer....

    salutations

    jérôme prévieux
    Dernière modification par Linn ; 02/11/2009 à 10h04. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur
    c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur...

  8. Publicité
  9. #11977
    Linn

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par chataxe Voir le message
    Lin c’est plutôt 3h – 30min ou 3h + 30min ?
    Dans le 2eme cas c’est que tu brules une charge plus importante que prévu ?
    Sinon, je dirais aussi que c’est un peut trop long.
    Tu suis bien les préconisations de la vidéo ?
    Salut à tous

    Bon, j'arrive un peu après la bataille, désolée.
    En fait, ne me tapez pas, par pitié, mais chez moi, le PDM sert d'abord à chauffer et à profiter du spectacle du feu. Je ne fais donc pas partie de ceux qui en scrutent chaque cm et qui analysent le moindre détail.
    Déjà, quand on a discuté avec l'installateur et qu'on lui a parlé de cette fameuse règle de 100kg etc..., ben lui, il parlait en temps: 3h de feu pour une utilisation optimale. Si on veut profiter du spectacle plus longtemps, rien de n'empêche de continuer la flambée (style cheminée, pas un feu trop vif), mais çà n'apporte plus rien en terme d'accumulation. Enfin, voilà en gros ce qu'il nous a dit.

    Comme il n'est pas question de transformer le PDM en feu continu, j'estime que je peux aller jusqu'à 25kg en une flambée (notre poele fait 2.2t de stéatite). On a pesé au début et vu que 20kg correspondait grosso modo à 2 paniers pour nous.
    Evidemment, il y a une variation si on utilise seulement des buches ou si on mélange avec de la palette ou des planches, mais bon, on n'a pas envie de couper les cheveux en 4.
    Et évidemment, on ne fait pas la charge maximale à chaque flambée. En ce moment, c'est un panier, un panier et demi tous les 2 jours. Et j'avoue que c'est plus parce qu'on a envie de se faire un feu le soir lorsqu'on est au salon que parce qu'il faut chauffer.
    Et ça dépend aussi de la météo bien sur: lorsqu'on a une journée ensoleillée, on gagne 1° dans le salon avec le solaire passif. Et lorsque le temps est gris, on a envie de faire un feu, psychologiquement, c'est réconfortant.

    Pis, je n'ai pas toujours l'oeil rivé sur la montre, et des fois, je fais autre chose et je loupe le moment de rechargement optimal, je me souviens qu'il faut recharger lorsqu'il n'y a plus que des braises... ça rallonge certainement le temps de la flambée... alors 3h +- 1-2h, c'est un maximum indicatif, pas la flambée type mesurée scientifiquement dans les conditions précises de ce qu'il faudrait faire à chaque flambée pour avoir le meilleur rendement possible. Je vais scandaliser tout le monde, mais c'est un peu comme ça dans la vraie vie non?

    Se battre à coup de chiffres, de tests, de rendements pour essayer de savoir qui est le meilleur, c'est bien beau mais au final, quand on l'utilise tous les jours, ce qui compte, c'est que l'utilisation convienne à chacun et que ça chauffe.

    Citation Envoyé par marchand de poil
    Même 3 heures +- 1/2h, même pour la flambée du soir, perso, je trouve ça énorme !

    Il m'arrive souvent de rentrer tard et d'être pressée de terminer ma flambée du soir pour pouvoir aller me coucher sans attendre 3 heures.
    Ben, c'est une question de mode de vie et de choix personnels. Je ne critique pas les vôtres, il faut accepter que tout le monde n'a pas les mêmes choix que vous.
    On voulait un poele avec le moins de contraintes possibles. Donc, poele à accumulation, et qui accumule/restitue longtemps pour limiter le temps nécessaire où il faut s'en occuper.

    Pour nous, pas question de devoir faire 2 feux par jour: on part tôt le matin. Et dans le coin, il fait froid en hiver d'ou le choix d'un poele relativement massif.
    On rentre en général autour de 18h30 -19h: ça laisse largement le temps de faire le feu dans la soirée en profitant du spectacle avant d'aller se coucher. Et lorsqu'on a des réunions et qu'on rentre tard, ben, on ne fait pas de feu ce jour là et le poele tient 48h. Après tout, on ne perd qu'1.5° dans la maison sur cette période lorsqu'il fait froid dehors.
    C'est l'utilisation qui nous convient: on profite du poele, on ne se prend pas la tête à calculer quand il faut faire les flambées pour ne pas se cailler. Et si on loupe un feu, ben tant pis.
    Mais chacun fait ce qu'il veut!
    MOB et PDM (photos sous mon profil)

  10. #11978
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par marchand de poil Voir le message
    Bonsoir,

    Le foyer est étudié pour brûler très efficacement (c'est à dire rapidement et à très hautes températures) des petites et des grandes quantités de bois.
    Rappel : rendement moyen de combustion = 89,5% avec une charge de 12,5 Kg de bois. Données certifiées par le CSTB selon la norme EN 15250
    C'est gentil de le rappeler... c'est scientifique, mais c'est aussi "publicitaire".
    Je ne voudrais d'ailleurs pas qu'on fasse immédiatement d'amalgame : bruler 6kg ou moins à 89,5% de rendement (à moins que vous ayez également fait un test avec cette charge ?).

    Par ailleurs, vous adoptez une formulation (qui est peut-être celle de la norme EN 15250, je n'en sais rien), mais qui ne me parait trompeuse : puissance absorbée, car elle laisse penser qu'il s'agit de la puissance qui est accumulée dans le poêle. Or, il me semble, reprenez-moi si ce n'est pas le cas, que c'est la puissance de combustion, et pas la puissance d'accumulation (comme vous la nommez d'ailleurs sur votre site).

    Quant aux durées de flambées, chez moi :
    - 16kg vendredi matin : 1h30 de l'ouverture à la fermeture du clapet.
    Des durées de 4 à 6h... ce n'est plus des flambées vives, c'est presque du feu continu... l'objet du PDM étant justement de transformer un feu discontinu en chauffage continu... il me semble qu'il y a de nombreux problèmes qui conduisent à de telles situations (comme l'on indiqué les autres intervenants).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  11. #11979
    moyb

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    Des flambées de 4 à 6h, c'est énorme!!! Comment faites-vous?
    Pour brûler la charge maximum chez moi, il faut environ 3h, +- 1/2h en fonction du bois que l'on utilise...

    Pour les flambées le matin, chez nous, c'était de toute façon hors de question, c'est pour cela qu'on a choisi un modèle ayant plus d'inertie. Il nous fallait fonctionner avec un feu par jour.
    Votre PDM est à grille platte. Le mien est à tourbillon : à priori les flambées sont plus longues (attention quand je parlais 6h : c'était les pires conditions dues essentiellement à des braises conséquentes) : mais il faut compter effectivement 4h. Si d'autres ont des modèles similaires, peuvent-ils nous communiquer la durée de leur flambée SVP?
    Merci
    PDM en stéatite - 1900kg

  12. #11980
    moyb

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Quant aux durées de flambées, chez moi :
    - 16kg vendredi matin : 1h30 de l'ouverture à la fermeture du clapet.
    Des durées de 4 à 6h... ce n'est plus des flambées vives, c'est presque du feu continu... l'objet du PDM étant justement de transformer un feu discontinu en chauffage continu... il me semble qu'il y a de nombreux problèmes qui conduisent à de telles situations (comme l'on indiqué les autres intervenants).
    Je peux assurer que lorsque la flambée dure 3-4h, il y a vraiment des flambées vives avec un feu d'enfer qui laisse un beau foyer propre, mais entre le démarrage, 4 charges et l'extinction des braises, il s'écoule ce laps de temps. (RQ : dans les modeles Tuli à tourbillon, le foyer est très petit, on charge donc 4-5kg de bois à chaque fois)
    PDM en stéatite - 1900kg

  13. #11981
    DCD1976

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par Fidou Voir le message
    @DCD1976

    Je pense que brûler du bois à 27% d'humidité dans un PDM (et surtout dans un PDM) ce n'est pas anodin; il ne faut pas oublier que dans un PDM il y a plein de canaux et d'endroits où on ne peut pas aller ramoner correctement.
    Même si tu ne vois pas trop de fumée à la combustion, ton poele va obligatoirement s'encrasser partout, alors là le nettoyage après une saison de chauffe????
    Si tu mets 5h pour brûler 15kg de bois, ce n'est vraiment pas normal, ton bois est beaucoup trop vert ( je brûle 15kg en 1h30 avec du bois à 12% d'humidité).

    J'ai également été confronté au problème de bois pas très sec un hiver:
    Je l'avais également fendu et rentré.
    1 mois après, je me suis aperçu que non seulement il n'avait pas sèché, mais il commençait à moisir.
    J'en ai ressorti une partie, je l'ai refendu plus fin et stocké sur ma terrasse plein sud sous un petit avant toit.( c'est sûr! pas terrible comme esthétique mais en hiver la terrasse!!!! )
    3 semaines après il avait déjà perdu 10% d'humidité.
    Je n'avais pas pensé au risque d'ebcrassage du PDM.

    S'il fait beau ce week-end, je tâcherai de couper en 30 cm et de fendre, les 3 stères de rabbe que j'ai stocké sur palettes et sous bâche, dans ma cour orientée au sud.

    En attendant, je vais acheter un absorbeur d'humidité que je placerai face à ma remise de bois histoire de faciliter son séchage.

    Citation Envoyé par moyb Voir le message
    Attention ton modèle doit être un PDM à tourbillon donc il faut plus de temps que les modeles à grille plate.
    CHez nous, pour bruler une charge complète 19kg : au mieux 4h mais au pire des conditions (bois trop gros, trop dur, humide..) : 6h
    NB : je n'ai pas d'arrivée d'air extérieure (peut-être est-ce une erreur), toujours est-il que si j'ouvre un peu le cendrier, le feu démarre beaucoup mieux et tout le rest suit
    Je ne crois pas que la grille plate soit plus efficace que le foyer tourbillonnant.

    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    Des flambées de 4 à 6h, c'est énorme!!! Comment faites-vous?.
    Comme tout le monde ! Enfin je crois

    Mais mon bois à moi est clairement trop humide puisque je le fait moi même depuis l'achat du PDM ce qui m'a procuré seulement 1 hiver d'avance au lieu de 2.

    Citation Envoyé par moyb Voir le message
    Je peux assurer que lorsque la flambée dure 3-4h, il y a vraiment des flambées vives avec un feu d'enfer qui laisse un beau foyer propre, mais entre le démarrage, 4 charges et l'extinction des braises, il s'écoule ce laps de temps. (RQ : dans les modeles Tuli à tourbillon, le foyer est très petit, on charge donc 4-5kg de bois à chaque fois)
    Pour moi aussi mais la différence avec un bois sec est justement la quantité de braise à la fin du cycle, bien plus importante et la nécessité d'ouvrir le cendrier à chaque recharge pour que le bois prenne.

  14. #11982
    chataxe

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Linn Voir le message
    le moment de rechargement optimal, je me souviens qu'il faut recharger lorsqu'il n'y a plus que des braises..
    Je dirai que tu peux recharger lorsque les grandes flammes disparaissent sans besoin d’attendre le beau lit de braise, mais si tu as un peut de retard ça change rien.
    Chez un client, avec du tremble il me semble, on avait l’impression que les buches étaient entières mais presque plus de flammes et en rechargent les bûches s’effondraient.

    Pour le reste tu a raison, ce n’est quant même qu’un moyen de chauffage, mais écologie oblige, avant les hommes comparaient la cylindré de leur voiture et maintenant c’est le temps de combustion….

    Pour Moyb,
    Linn a une grille à feux dorés, c’est quant même plus poétique non?

    Reste du message non pertinent dans cette discussion à consulter ici

    A+
    Dernière modification par Linn ; 02/11/2009 à 18h52. Motif: ajout message

  15. Publicité
  16. #11983
    Linn

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Des messages ont été extraits de cette discussion et déplacés ici

  17. #11984
    danielle03

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir

    Citation Envoyé par DCD1976 Voir le message
    Si c'est l'électricité qui te pose problème, il reste la tronçonneuse thermique.

    Si c'est l'énergie utilisée qui te pose problème, il te reste plus qu'une très bonne scie à bois.

    Mais il faudra encore une vingtaine de minutes par palette sauf si Monsieur est doué. Mais ce sera fatiguant et après une palette cela risque d'être beaucoup plus long..
    C'est effectivement l'énergie utilisée qui me pose problème. Le choix d'un PDM a été fait pour des considérations écologiques et économiques, alors consommer de l'electricité pour faire du bois????
    Et comme, maintenant, c'est madame qui s'en occupe...
    Monsieur a toute la maison a aménager a partir de bois non deligné, non raboté, on se chauffera donc en partie avec du merisier, du hêtre, de l'orme...
    J'essaie de suivre ce fil de temps en temps et vous remercie des infos qu'on y trouve: je finissais le séchage dans le four et le foyer...
    Je fais 2 flambées/jour et pèse toutes mes charges depuis 15 jours.
    La maison est très froide (elle a brûlée il y a environ 4 ans, est restée ouverte a tous vent environ 2 ans, en rajoutant l'humidité due aux travaux de reconstruction...) mais nous n'avons apparement pas ou peu de déperdition thermique: Pour une T° affichée sur la porte du four à 80° en fin de feu (plus de braise) vers 22h nous avons encore 70° le lendemain. Le froid s'explique: ce sont les murs qui sont glacés et il nous faudra bien 2 a 3 ans pour nous sentir mieux.
    Les T° extérieures étaient bien plus froide il y a 2 semaine et chez tuli on me disait pouvoir bruler 25kgs/jour, hors je n'ai pas dépasser 12 pour un maintien du pdm a 80°. Alors entre T° et poids de bois, toujours pas convaincue, pas envie de prendre le risque d'endommager notre rolls...

  18. #11985
    labetedelorne

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par danielle03 Voir le message


    C'est effectivement l'énergie utilisée qui me pose problème. Le choix d'un PDM a été fait pour des considérations écologiques et économiques, alors consommer de l'electricité pour faire du bois????
    D'un autre coté, le bois à été coupé en forêt avec des tronçonneuses, débardé avec des tracteurs, transporté avec des camions... bref quand il arrive chez toi son bilan écologique n'est pas neutre alors ce n'est pas un peu de tronçonneuse (électrique ou thermique) qui changera grand chose.
    Se taper des buches de 30 cm à la scie : l'horreur, faut avoir le temps et l'énergie !

  19. #11986
    fdl77

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir,

    j'ai un SONKA C/T, donc foyer à tourbillon, 2,2t. Selon la doc, 15 kg par cycle, 4,5 kg par flambée. Actuellement j'en suis à 2 flambées par soir, soit environ 9 kg de bois (j'ai pesé au début, mais maintenant c'est au pifomètre...).

    La flambée est très vive, les flammes partent de la base du foyer, et remontent pour se perdre dans l'avaloir. Je recharge après 1h1/2, quand les braises ont bien fondu. 2 heures, 2h1/2 plus tard, quand il n'y a plus que quelques braises rougeâtre dans le foyer, je ferme tout.

    A ce rythme pour un cycle complet de 3 flambées, il me faudra environ 5 heures, à moins de recharger quand les braises flambent encore et de terminer en forçant les braises à s'éteindre (fermeture des clapets AS et conduit).

    J'ignore si je m'y prends correctement vu que je débute dans l'utilisation du PdM (Je viens de découvrir le top-down, c'est tout dire...).

    Cordialement,
    Tu Sonka C/T

  20. #11987
    danielle03

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par labetedelorne Voir le message
    D'un autre coté, le bois à été coupé en forêt avec des tronçonneuses, débardé avec des tracteurs, transporté avec des camions... bref quand il arrive chez toi son bilan écologique n'est pas neutre alors ce n'est pas un peu de tronçonneuse (électrique ou thermique) qui changera grand chose.
    Se taper des buches de 30 cm à la scie : l'horreur, faut avoir le temps et l'énergie !
    Effectivement!!!
    mais pour le moment on fait avec des poutres qui avaient brûlées!!!
    Sinon avec une entreprise locale (6kms) et ses chutes de chênes (dimensiojns très variables, mais peude recoupe
    quand au temps et a l'energie...je ne suis pas salariée... et il y en a qui payent cher pour des salles de sport, enfermés, exercice sur machines dans un univers de béton, alors pourquoi pas exercice sur chèvre dans un univers champêtre?

  21. #11988
    chataxe

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Non non, tu coupe ton bois dans la maison comme celas-tu chauffe en même temps la maison.
    C’est bien ce que l’on dit le bois chauffe au moins 3 fois non.

    A+

  22. Publicité
  23. #11989
    Gael Tessier

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par fdl77 Voir le message
    La flambée est très vive, les flammes partent de la base du foyer, et remontent pour se perdre dans l'avaloir. Je recharge après 1h1/2, quand les braises ont bien fondu. 2 heures, 2h1/2 plus tard, quand il n'y a plus que quelques braises rougeâtre dans le foyer, je ferme tout.

    A ce rythme pour un cycle complet de 3 flambées, il me faudra environ 5 heures, à moins de recharger quand les braises flambent encore et de terminer en forçant les braises à s'éteindre (fermeture des clapets AS et conduit).
    Ton calcul me semble bizarre. Si tu recharges au bout de 1h30 et que tu fermes le poêle au bout de 2h30, je dirais qu'il te faudra au plus 3h30 pour une flambée avec trois chargements, et non 5h.

    Dans mon cas, avec un Sarmi/C équipé d'un foyer à tourbillons, de mémoire (je ne me souviens plus très bien parce que je ne l'ai fait que deux fois) il me faut 4 petites heures pour brûler les 20kg maximum, de l'allumage à la fermeture du poêle.

    Donc oui, les nouveaux foyers semblent brûler moins vite le bois. C'est d'ailleurs ce qui était dit dans une correspondance publiée sur ce fil entre un internaute de ce forum et Tulikivi Finlande. Mais 6h pour 20 kg, c'est un peu beaucoup.

    Gaël

  24. #11990
    fdl77

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Bonsoir,

    @gael : j'ai zappé une info : environ 1h30 par flambée (allumage et diminution des braises compris) + 1/2 h à 3/4 d'heure pour l'extinction presque totale des braises au fond du foyer avant de refermer complètement les conduits, soient 5 heures en moyenne pour un cycle complet.

    J'ai lu sur le fil qu'il n'était pas nécessaire d'attendre l'extinction des braises avant de fermer, mais sans détecteur de CO et dans le doute je m'abstiens. Idem pour le rechargement, il semble qu'il ne soit pas nécessaire d'attendre la diminution du volume de braise : en cumulant ces 2 paramètres je pourrai ramener la durée du cycle de chauffe à 3h30, mais...bon....le spectacle du feu durant la soirée n'est pas mal non plus et comme ça va dans le sens du mode d'emploi et de la sécurité, pourquoi s'en priver ?

    Cordialement,
    Tu Sonka C/T

  25. #11991
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Citation Envoyé par fdl77 Voir le message
    J'ai lu sur le fil qu'il n'était pas nécessaire d'attendre l'extinction des braises avant de fermer, mais sans détecteur de CO et dans le doute je m'abstiens.
    Aide un peu en ouvrant à nouveau à fond l'air primaire et en fermant l'air secondaire quand les flammes deviennent toutes petites. Ensuite, quand il ne reste que des braises, ferme l'air primaire et attends doucement qu'elle s'éteignent. Ensuite, ferme le clapet. Avec mon détecteur de CO, je ferme généralement l'air primaire et le clapet dans la foulée, et je n'ai jamais déclenché le détecteur en 2 ans d'utilisation.
    Idem pour le rechargement, il semble qu'il ne soit pas nécessaire d'attendre la diminution du volume de braise
    Je recharge dès qu'il n'y a plus de flamme, je n'attends pas la réduction des braises... (même si je l'ai fait au début, j'ai vite arrêté). Tu poses simplement ton nouveau chargement sur le lit de braise, éventuellement en faisant un peu de ménage pour laisser passer l'air primaire. Puis tu ouvres à nouveau en grand l'air primaire pendant quelque minutes histoire de monter rapidement en température et de limiter les gaz imbrulés.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  26. #11992
    DCD1976

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Euuuuuuuuuuuh !

    L'AP c'est la tirette à 3 positions (fermée, ouverte de moitié, ouverte entièrement) et l'AS le cendrier ?

  27. #11993
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    L'air primaire est en bas, près du cendrier (sur les poêles à grille plate, c'est une tirette horizontale). L'air secondaire est en général en haut (chez moi, une seule position).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  28. #11994
    DCD1976

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Je comprends mieux pourquoi je ne comprenais pas !

    Pas d'AS pour moi et mon SARMI/C
    Dernière modification par Philou67 ; 03/11/2009 à 09h27. Motif: Citation inutile

  29. Publicité
  30. #11995
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Humm... tu n'as peut-être pas de réglage d'AS, mais tu as forcément de l'AS, sinon, la double combustion ne serait pas possible.
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  31. #11996
    jeronimoven

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    bonjour dcd1976,

    une question : quand ton vendeur t'a livré le poêle, il ne t'a rien expliqué ? il n'a pas fait un feu avec toi ?
    et il n'a pas une ligne téléphonique pour te renseigner ?

    ça m'embéterais de me retrouver seul avec mon poêle (qui est très couteux) sans aide du professionnel...

    salutations sincères,


    jérôme prévieux
    c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur...

  32. #11997
    jeronimoven

    Citation Envoyé par Philou67 Voir le message
    Humm... tu n'as peut-être pas de réglage d'AS, mais tu as forcément de l'AS, sinon, la double combustion ne serait pas possible.
    ceci est une idée reçue..

    . il n'y a pas besoin d'AS pour avoir une double combustion...


    . on peut avoir un apport suffisant d'oxygène par le biais de l'AP... il faut par contre que l'architecture du foyer permette à cet oxygène d'atteindre la zone de combustion des gazs... si c'est bien fait , c'est même peut-être plus avantageux que les systèmes d'AS, car l'air étant entré par l'AP a eu le temps de se chauffer, et donc il n'y a pas de risque de refroidissement des gazs par l'AS (comme ça peut se voir sur certains poêles).. bref une combustion propre sans AS, ça marche , c'est prouvé depuis au moins 20 ans.... pour ma part, je n'ai jamais fait aucun poêle avec AS... et les tests prouvent que la combustion est très propre...

    salutations sincères,

    jérôme prévieux
    c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur...

  33. #11998
    jeronimoven

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    après philou j'ai peut-être mal compris tes propos,

    peut-être disais tu simplement qu'il faut de l'oxygène pour que les gazs brulent ??

    ce qui dans ce cas est plein de bon sens, et même la base du principe de la combustion (comburant+combustible+énergie )...

    salutations

    jérôme prévieux
    c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur...

  34. #11999
    Philou67
    coresponsable des forums

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    Il y a toujours un air secondaire... même s'il n'y a qu'une arrivée d'air extérieure...
    C'est l'air qui arrive pour bruler les gaz.

    D'ailleurs, dans mon four, il n'y a qu'une arrivée d'air, et j'ose espérer qu'il y a aussi double combustion (vu l'état de propreté de la voute, je pense que oui).
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  35. #12000
    jeronimoven

    Re : Retour d'expérience poêle de masse

    ok, donc on est d'accord...

    ton poêle a deux arrivées d'air et il y a double combustion...
    mes poêles ont une seule arrivée d'air au bas du poêle, et il y a double combustion...

    je trouvais juste que ton message pouvait prèter à confusion, et conforter certaines idées reçues que j'ai pu lire assez souvent... donc tout est clair maintenant ...

    salutations,
    c'est au pied du mur qu'on voit mieux le mur...

Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...