Répondre à la discussion
Page 57 sur 71 PremièrePremière 57 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 681 à 1 710 sur 2111

capteurs a air




  1. #1681
    herakles

    Re : capteurs a air

    salut Moux
    le support représenté est un profilé dit "de bridage" pour murs manteaux vitrés ou verrières ; il comporte des joints EPDM , sur le schéma , c'est un profil de chez TECHNAL, mais la référence a changé , ce schéma date de 1985 ...je ne le retrouve pas sur leurs catalogues .

    y en a des tas , de profilés , pour verrières et vérandas , disponibles chez Gaches Chimie, Vink , technal ,tous les vérandalistes , etc....

    page 28 :http://www.technal-int.com/upload/Ph...re%20MX_vf.pdf
    http://www.dhazeplastique.com/fr/pro...iles-aluminium
    http://www.polycarbonate-et-veranda....?Famille_id=10

    atention , pour épaisseur 16 à 32mm : http://www.vink.fr/profiles-de-jonct...e-toiture.html
    mais c'est le même principe

    Bref, t'as le choix , penses à la résistance de l'EPDM à la chaleur (normalmeent c'est 200°C..)

    -----


  2. Publicité
  3. #1682
    Moux

    Re : capteurs a air

    Bonjour à tous,

    @ Palus :

    achète toi le bouquin de "solarair"
    Je l'ai déjà ! Comme tu le dis, ce livre est très bien fait et plein d'astuces mais, car il y a toujours un "mais", je ne sais pas si on peut appliquer à la lettre ces conseils dans le cas d'utilisation de capteurs pour charger des TAG. Je m'explique :

    Guy Isabel utilise ses capteurs principalement en hivers en "chauffage direct" et cherche à les protéger des rayons brulants du soleil d'été (Il y a d’ailleurs tout un chapitre sur la protection estival des capteurs dans son livre...). Pour une utilisation avec des TAG, on cherche justement la haute température estivale! J'ai peur que les matériaux employé ne tiennent pas sur la durée avec cette utilisation en période chaude.
    Dans le livre de Guy Isabel, l'isolant utilisé est du polymachin extrudé et, bien que placé derrière un aglo de 16, je doute qu'il tienne plusieurs années sans se désagréger (d'après les conseils répétés d'Herakles sur le choix de l'isolant). De plus, le verre est maintenu "seulement" par le bois grâce aux pare close en douglas (avec tout de même des joints en EPDM). Je ne met pas du tout en doute la qualité des finitions des capteurs de Guy mais j'ai juste un peu peur de leur tenu dans le temps à cause de la fournaise en plein été (pas du tout comparable aux température en période froide)... Vu que la réalisation de ces capteurs va me prendre un certain temps (... un temps certain même...) vu que j'ai environs 18 m² à réaliser, j'aimerais bien ne pas m'y remettre tout les 2 ou 3 ans car ça n'aura pas tenu...

    Il n’empêche que pour quelqu'un comme moi qui n'est pas très habitué à travailler le bois, ce livre m'a permis de mieux visualiser les étapes de construction du cadre et les outils nécessaires!


    @ Herakles :

    le support représenté est un profilé dit "de bridage" pour murs manteaux vitrés ou verrières (...) y en a des tas , de profilés , pour verrières et vérandas , disponibles chez Gaches Chimie, Vink , technal ,tous les vérandalistes , etc....
    Ok. Je vais voir avec le verrier à qui je vais prendre le verre trempé si ils peuvent me fournir ces pièces. et sinon, je ferai un saut chez un revendeur de véranda du coin. Merci pour le renseignement .

    Concernant le capteur qui sera sur le même principe que celui de Palu je pense (donc avec air immobile derrière la vitre), vu que je vais avoir un filtre à l'entrée du caisson, dois-je avoir aussi un filtre à l'entrée d'air du capteur. Ce qui m'obligerait à canaliser les entrées d'airs afin de placer un filtre unique de grande dimension (lequel?). Sinon, est-ce que de simples grilles métalliques fines en bas de chaque éléments du capteur au niveau des entrée d'air suffiraient?

  4. #1683
    palus06

    Re : capteurs a air

    l'isolant utilisé est du polymachin extrudé et, bien que placé derrière un agglo de 16
    c'est astucieux de le placer derrière l'agglo...
    j'ai juste un peu peur de leur tenu dans le temps à cause de la fournaise en plein été
    ses capteurs montent à 80°C

    j'ai fait les miens avec une assoce qui produit des fours solaires- autant te dire que ça chauffe pas mal dans ce genre d'engin - et ils n'étaient pas intimidés par les temp d'un capteur à air!
    pas oublier que c'est fortement ventilé...
    chez moi, c'est le polycarbonate qui a vraiment tendance à gondoler... on verra après plusieurs années (héraklès m'avait prévenu que c'était un point faible)
    @+

  5. #1684
    herakles

    Re : capteurs a air

    (héraklès m'avait prévenu que c'était un point faible)
    l'autre point faible est l'isolant placé derrière l'absorbeur , à quelques cms de ce dernier , qu'il faut protéger par un second film d'alu ou d'acier fin galvanisé , à défaut , prendre des plaques de firerock (isolant laine de roche avec doublage alu collé résistant à 300~400°C ) étudiés spécialement pour les hottes d e cheminées et les inserts, d'épaisseur 30 ou 40 mm .

    Lors du démontage des capteurs à air de 1985 , après 5 ans de service , pour remplacer les polycarbonates vieillis et jaunis par du trempé , j'en ai profité pour jeter un oeil sur le fond du capteur= isolant LDR + kraft alu : il a littéramment cramé , le kraft boursouflé , la trop fine couche de l'alu s'effritant en mille morceaux...
    Il y a des périodes où ca peut grimper à 120°C voire plus et quand il n'y a pas de courant , les capteurs grillent ...
    Autrement dit , la lame d'air ventilée doit être placée entre l'absorbeur et un film métallique souple légèrement plissé ou non , qui protège l'isolant : foamglass, laine de roche ...mais surtout pas PSE ou PU....

  6. #1685
    Moux

    Re : capteurs a air

    @ Herakles :

    Je cherche un isolant écolo qui tiendrait le coup par rapport au rockfire mais je ne trouve rien. Au pire, je me dis que les fibres sont derrière l'alu et donc ne polluerons pas l'air intérieur ...

    Sinon, pas de conseils rapides sur les filtres ?

    Concernant le capteur qui sera sur le même principe que celui de Palus je pense (donc avec air immobile derrière la vitre), vu que je vais avoir un filtre à l'entrée du caisson, dois-je avoir aussi un filtre à l'entrée d'air du capteur. Ce qui m'obligerait à canaliser les entrées d'airs afin de placer un filtre unique de grande dimension (lequel?). Sinon, est-ce que de simples grilles métalliques fines en bas de chaque éléments du capteur au niveau des entrée d'air suffiraient?

  7. #1686
    aligator427...

    Re : capteurs a air

    pour l'isolant,en fonction de l'emplacement et du type de capteurs,on peux peut être utiliser des plaques de béton cellulaire.non émeteur de COV et classé A1 (totalement ininflammables).l'air circulant toujours entre les 2 plaques métalliques pour éviter les poussières et favoriser le turbulationnage.
    pour les filtres,je vais en mettre un (préfiltre) à l'entrée du capteur,plus un autre dans le caisson et éventuellement au niveau des bouches d'insufflations (pas sur...on verra en fonction de la poussière de mes faux plafonds).
    Dernière modification par aligator427... ; 15/02/2013 à 18h33.
    My flowers are beautiful.

  8. #1687
    herakles

    Re : capteurs a air

    turbulationnage.
    PPPffffff... mais t'as raison..

  9. Publicité
  10. #1688
    herakles

    Re : capteurs a air

    pour les filtres,je vais en mettre un (préfiltre) à l'entrée du capteur,plus un autre dans le caisson
    +1 avec Ali
    Faire en sorte que les préfiltres soient accessibles , je ne me verrais pas grimper sur la terrasse tous les 6 mois...

  11. #1689
    Moux

    Re : capteurs a air

    on peux peut être utiliser des plaques de béton cellulaire.non émeteur de COV et classé A1 (totalement ininflammables).l'air circulant toujours entre les 2 plaques métalliques pour éviter les poussières et favoriser le turbulationnage.
    C'est tentant comme solution même si le pouvoir isolant du BC n'est pas du tout comparable avec celui du rockfire (lambda de 0.10 pour le premier et de 0.035 pour le second). De plus, qu'en est-il de la tenue à la chaleur dans le temps? Faudrait pas que ça vire à la poussières de BC d'ici 5 ans ...
    Dans mon cas, vu que je vais utiliser de la tôle ondulé galva pour l'absorbeur, je pourrais en mettre une seconde plaque pour séparer l'air caloporteur du BC. En partant du fond du capteur, ça donnerai :

    - bois de fond de capteur (je sais pas quoi encore).
    - BC (épaisseur à définir).
    - première tôle ondulée (idéalement placé avec les ondes perpendiculairement à celles de la seconde pour favoriser le "turbulationnage") et fixée à travers le BC sur le bois de fond de capteur.
    - vide pour le passage de l'air chaud avec chicanes (peut-être des rails à placo avec quelques encoches pour créer des ailettes et favoriser encore le "turbulationnage".
    - seconde tôle ondulée peinte en noir côté soleil avec les ondes placées verticalement.
    - vide d'air immobile.
    - Verre trempé 5 ou 6 mm

    Ça tient la route messieurs?

    Faire en sorte que les préfiltres soient accessibles , je ne me verrais pas grimper sur la terrasse tous les 6 mois...
    Bah moi non plus, si je peux éviter de monter la haut tout les 3-4 matins... Tu t'y prends comment pour rendre ce préfiltre accessible? Tu fais un collecteur sur les entrées d'air du capteur que tu redescends au RDC (dedans ou dehors?) avec le filtre accessible? Le truc, c'est que c'est pas une descente de gouttière l'engin... Je suppose que pour pas augmenter encore les pertes de charges, faut pas descendre en dessous de DN 250? C'est que je commence à manquer de place pour le passage des gaines (je pense même te désobéir pour la reprise séjour car je ne vois pas du tout où la faire passer (nan pas taper! )...

    Et toi Ali? Comment vas-tu procéder pour ce préfiltre chez toi? Il sera sur le toit ou pas?

  12. #1690
    herakles

    Re : capteurs a air

    C'est tentant comme solution même si le pouvoir isolant du BC n'est pas du tout comparable avec celui du rockfire (lambda de 0.10 pour le premier et de 0.035 pour le second). De plus, qu'en est-il de la tenue à la chaleur dans le temps? Faudrait pas que ça vire à la poussières de BC d'ici 5 ans ...
    Et le poids , Messieurs ? le poids de l'isolant BC comparé à celui du Rockfire ?? penser à la structure du capteur , hein ..
    On peut très bien mettre 30mm de Rockfire à la place du galva , comme protection par-dessus 60 ou 100 mm d'isolant ecolo...
    par exemple 30 ou 40mm de rockfire sur des panneaux de paille compressée ..

    Le truc, c'est que c'est pas une descente de gouttière l'engin... Je suppose que pour pas augmenter encore les pertes de charges, faut pas descendre en dessous de DN 250? C'est que je commence à manquer de place pour le passage des gaines (je pense même te désobéir pour la reprise séjour car je ne vois pas du tout où la faire passer (nan pas taper! )...
    Mon pauvre.. un peu d'imagination , que diable .. une gaine plate rectangulaire de 50cmx10cm peut se substituer à une gaine ronde D250
    ( en réalité , 55x10 à 60x10 cm pour avoir les mêmes pertes de charge linéaire )
    Une gaine rectangulaire se place plus facilement et plus discrétement dans un recoin , contre une cloison , etc..et facilite la mise en place d'un préfiltre de 50x50 par exemple en bas de la gaine rectangulaire

    Exemple de produit pour gaine rectangulaire :
    http://www.france-air.com/Portals/0/...PC_2884_52.pdf
    http://www.france-air.com/Portals/0/...DC_3000_74.pdf
    http://www.france-air.com/Portals/0/...FT_2375_75.pdf

    ok , c'est du haut de gamme ..
    très utile quand on manque de place dans une gaine en béton : détails gaine 3.jpgcoupe travers gaine.jpg

    cela permet de se passer de caissons porte-filtre ou porte-batterie pour passer d'une section ronde à une section rectangulaire à cause des dimensions du filtre à incorporer

    Plan B pour ceux qui trouvent ce matériau cher : jumeler des tubes de 10cm côte à côte et envelopper le tout de panneaux rigides de LDR..

  13. #1691
    Moux

    Re : capteurs a air

    ok , c'est du haut de gamme ..
    Pas du tout dans mon budget !

    Mon pauvre.. un peu d'imagination
    Hé! moi ch'ui plombier, pas archi ...

    N’empêche qu'à cause du second réseau cause double flux, j'ai déjà 4 gaines en 250 qui passe du rdc à l'étage (sans compter le passage de la décompression du WC) :
    - vers le plénum d'insufflation de l'étage.
    - vers le plénum d'extraction de l'étage.
    - vers le capteurs (sortie toiture).
    - vers le rejet ext (sortie toiture).

    Si je dois rajouter 1 DN 200 "reprise séjour" + 1 DN 250 "arrivée d'air non filtré pour capteur" +1 DN 250 "départ air filtré vers capteur" pour avoir le filtre dans le local technique, je ne m'en sort plus avec tout ces tuyaux!!!

    Je me suis déjà pris la tête pour que les tuyaux ne se croisent pas trop dans le local technique (un chevauchement de 2 tuyaux DN250 ça fait minimum 500 mm, alors il faut bien réfléchir au passage des tuyaux si on veut pas se retrouver la tête dedans en rentrant dans la pièce...).

    En fait, j'ai simplifier au maxi le caisson en limitant les registres types LDT 100 (plus qu'un) mais, en contre partie, j'ai (beaucoup) plus de tuyaux dans le local technique avec 5 volets circulaires (qui coute moins cher que les LDT). Je posterai un message sur les fils des TAG dès que j'aurais fait une version "au propre" pour avoir vos avis.

    J'espère ne pas faire fausse route ...

  14. #1692
    palus06

    Re : capteurs a air

    - bois de fond de capteur (je sais pas quoi encore).
    - BC (épaisseur à définir).
    - première tôle ondulée (idéalement placé avec les ondes perpendiculairement à celles de la seconde pour favoriser le "turbulationnage") et fixée à travers le BC sur le bois de fond de capteur.
    - vide pour le passage de l'air chaud avec chicanes (peut-être des rails à placo avec quelques encoches pour créer des ailettes et favoriser encore le "turbulationnage".
    - seconde tôle ondulée peinte en noir côté soleil avec les ondes placées verticalement.
    - vide d'air immobile.
    - Verre trempé 5 ou 6 mm
    fais un schéma, parfois, ça aide
    fais attention avec les tôles ondulées
    l'année dernière, comme le capteur était plein de fuites, j'avais pas d'odeur, si ce n'est un peu de liège
    cette année, j'ai plus d'odeur de tôle chaude, surtout au démarrage
    t'es à vouvray, pas loin des ardoisières... alors les ardoises, c'est le tip top...
    j'aurais mis l'isolant avant le bois fond
    réfléchis bien à comment tu vas étanchéifier la partie où circule l'air chaud
    après la hauteur de cette partie a de l'importance pour le débit d'air - alors là, c'est l'aventure
    @+

  15. #1693
    Moux

    Re : capteurs a air

    Salut PALUS,

    cette année, j'ai plus d'odeur de tôle chaude, surtout au démarrage
    Ça sent quoi la tôle?

    alors les ardoises, c'est le tip top...
    Tu fais comment pour que l'air ne passe pas entre les ardoises ?

    j'aurais mis l'isolant avant le bois fond
    Tu veux dire que tu aurais mis le bois juste sous la tôle ondulée (pas l'absorbeur, l'autre).

    réfléchis bien à comment tu vas étanchéifier la partie où circule l'air chaud
    Pourquoi? Ya un piège?

    après la hauteur de cette partie a de l'importance pour le débit d'air - alors là, c'est l'aventure
    D'après ce que je sais, il faut garder une surface de passage pour garder une vitesse faible et trouver un bon compromis entre perte de charge et "turbulationnage".

    Sinon, ya tellement de truc qui me sont inconnues alors l'aventure, je suis déjà un peu dedans .

  16. #1694
    palus06

    Re : capteurs a air

    Point par point, ça donne ça :

    1. c'est pas une odeur agréable (tôle ou peinture, on va pas chicaner)
    2. les ardoises sont vissées sur du petit bois
    ce sont des grandes ardoises
    entre les ardoises, par contre, elles sont juste jointives
    pour solarair, c'est pas un pb, car il a étanchéifié au niveau du cadre, pas des ardoises
    faudrait presque une grande ardoise, ou max deux grandes -sais pas si ça existe
    autrefois, ils mettaient des grandes pierres d'ardoises, sur les dessus de mur - mais z'étaient un peu trop épaisses pour ça!

    3. why not? surtout s'il ne craint pas la pluie
    4. no piège, mais je m'y suis repris à deux fois pour le faire...
    5. tout juste

    et en prime: de toute façon, t'as une maison à construire avant de faire tout ça
    et c'est autre chose comme boulot...

  17. #1695
    Moux

    Re : capteurs a air

    et en prime: de toute façon, t'as une maison à construire avant de faire tout ça et c'est autre chose comme boulot...
    Holà! Pas toute la maison, "juste" l'ITE, l'elec, la plomberie, les cloisons, les tags, le réseau aéraulique, les capteurs et les finitions intérieurs. En fait tout sauf les murs, le toit et les fenêtres...
    Donc pas TOUT, j'suis pas un croco moi !!!

  18. #1696
    plus ou moins

    Re : capteurs a air

    Citation Envoyé par Moux
    C'est tentant comme solution même si le pouvoir isolant du BC n'est pas du tout comparable avec celui du rockfire (lambda de 0.10 pour le premier et de 0.035 pour le second).
    J'imagine que tu connais le multipor en remplacement du BC. Gains assurés sur le lambda et le poids. Dans cette configuration tu as raison de te préserver des futures poussières.

    Idem pour les odeurs de peinture relevées par palus06. Vaut mieux y penser avant.

  19. #1697
    BUS74

    Re : capteurs a air

    bonjour je viens d'ouvrir un message sur le forum (http://forums.futura-sciences.com/ha...l-a-galet.html) et j'y ai posé une question qui serait peut-être plus à sa place sur ce fil (je m'excuse auprès du modo pour le double message et merci de supprimer le message original)

    cela a-t-il du sens du sens d'investir dans une véranda/ capteur air et TAG dans un climat moins ensoleillé , comme en Belgique ou le nord de la France?

    Si je ne me trompes pas , Heraklès qui est le mâitre dans ce domaine, est de Toulouse et ses projets se font généralement dans cette région ou en haute savoie, où il y a un ensoleillement constant ou du moins régulier en été , ce qui est loin d'ëtre acquis outre Quiévrain...

  20. #1698
    palus06

    Re : capteurs a air

    cela a-t-il du sens du sens d'investir dans une véranda/ capteur air et TAG
    pour le capteur, si tu n'as que les yeux de la foi, tu te fais un cadre + isolant + tôle + verre, et tu fais des mesures de température dans le Quiévrain, jour ensoleillé, jour couvert, en disposant correctement une sonde temp., et tu auras ta réponse!
    après tu fais des essais de ventilation avec entrée et sortie
    et après...
    et après...
    et alors tu te rends compte que t'as fait un capteur à air!!
    @+
    Dernière modification par palus06 ; 31/03/2013 à 18h26.

  21. #1699
    sachem

    Re : capteurs a air

    Bonjour,
    Je projette également de réaliser un ou des capteurs à air pour chauffer directement mon habitat (parpaings apparents donc grosse inertie).
    Un membre de ce forum m'a très gentiment donné des vieux doubles vitrages de 1m30 de long sur différentes largeurs totalisant 5m70.
    J'ai lu qu'il fallait du verre trempé pour réaliser les capteurs mais je me demande ce qu'il en serait du rendement avec du double vitrage.
    Quelqu'un a une réponse?

    Merci.

  22. #1700
    herakles

    Re : capteurs a air

    mais je me demande ce qu'il en serait du rendement avec du double vitrage.
    Quelqu'un a une réponse?
    le rendement avec un double vitrage ne justifierait pas vraiment le surcoût du 2eme vitrage qui doit être lui aussi en verre trempé pour éviter la casse thermique ; d'autant que cela induit une double réfléxion des rayons solaires .
    En ce qui te concerne , c'est gratos , mais bon.....inutile de risquer une casse du verre interne ..

    le verre interne subit de plus fortes contraintes thermiques par rapport au verre externe et c'est pas le top pour les joints assemblant ces deux vitrages .

    Tant qu'on assure un renouvellement de l'air derrière l'absorbeur à un taux suffisant pour éviter une trop grande montée en température , un simple vitrage est largement suffisant pour un rendement correct entre 50 et 60% pendant la drée de l'ensoleillement .
    Ce taux est d'environ 30 à 50m3/h/m2 de capteur selon la région et l'inclinaison du capteur .

    De plus , un double vitrage se justifie pour une véranda ,un habitat ,des bureaux... car il supprimme l'effet de paroi froide , avantage qui n'est pas utile pour un capteur à air , qui est mis hors-circuit une fois le soleil disparu .

    Guy Isabel insiste , comme moi, sur le choix du vtrage : verre trempé 5 ou 6mm , impératif (résiste à des chocs thermiques de 200°C ) alors que le verre standard ne résiste pas à plus de 30°C d'écart d'un bord à l'autre du capteur .http://www.apper-solaire.org/Pages/E...AIR/index.html

    On peut utiliser du double vitrage dans certaines circonstances = mur trombe , mur de pierres , mur en adobe et à 20cm de la paroi , car la surface insolée ne monte que très lentement en température (avec l'inertie du mur ) contrairement à de la tôle noircie pouvant monter à 100°C et plus en l'absence de flux d'air .
    Dernière modification par herakles ; 08/04/2013 à 09h20.

  23. #1701
    sachem

    Re : capteurs a air

    OK merci herakles pour cette réponse. J'avais bien lu ces préconisations pour le verre trempé, mais ça coûte un bras. Et j'ai besoin des deux pour bricoler.

    J'ai fait l’amère de ce que tu dis concernant le vitrage interne du double vitrage qui subit de grosse contraintes.
    La pièce que je projette de chauffer grâce à mon futur capteur n'est actuellement pas utilisée et donc pas chauffée. Il s'y trouve une fenêtre double vitrage exposée plein Sud.
    Pour éviter que la pièce en question ne subisse trop de déperditions pendant cet hiver, j'avais placé de l'isolant à 2cm de la fenêtre, côté intérieur. Au bout de deux mois, à ma grande surprise, j'ai retrouvé le vitrage interne de ma fenêtre (neuve) fêlé sur toute sa surface et l'isolant interne (fibre de bois) noirci. Le vitrage externe est intact. Je comprends mieux pourquoi maintenant... Je réalise que j'ai peut-être failli mettre le feu à la maison uniquement par l'action du soleil d'hiver et à cause de mon ignorance en la matière.

    Qu'est ce que je vais en faire moi maintenant de mes doubles vitrages? Tsss. Si je disjoins les deux vitres, je doublerai la surface dispo, mais augmenterai la fragilité de l'ensemble. Je peux peut-être m'en faire une serre pour mes semis... Triste dénouement.

    @+
    Dernière modification par sachem ; 08/04/2013 à 15h06.

  24. #1702
    palus06

    Re : capteurs a air

    j'ai retrouvé le vitrage interne de ma fenêtre (neuve) fêlé sur toute sa surface et l'isolant interne (fibre de bois) noirci.
    impressionnant
    finalement t'avais fait un capteur à air !

  25. #1703
    sachem

    Re : capteurs a air

    Ouais, et il marchait drôlement fort, hein?

  26. #1704
    sachem

    Re : capteurs a air

    Bonjour à tous,
    J'ai acheté et lu le livre de Guy Isabel. J'aime beaucoup l'idée d'utiliser de la pierre sombre, de l'ardoise, du carrelage noir en guise d'accumulateur parce que cela ne dégagera pas de COV quelle que soit la température interne du capteur, même si je ne compte pas monter très haut dans un soucis de bon rendement.
    Que pensez-vous de cette solution par rapport à une tôle peinte? L'air circulerait alors devant et derrière le carrelage placé à mi épaisseur du capteur.

    Par ailleurs, j'aimerais bricoler un système automatique de tuyaux à clapet et thermostat afin que le capteur marche même en cas d'absence. Quand la température interne du capteur atteint 30° par exemple, un tuyau de 125 comportant un clapet motorisé s'ouvre et laisse passer l'air afin que la boucle de convection s'amorce. Je pense aussi y ajouter un ventilateur qui augmenterait le débit d'air pour ne pas dépasser 50° à l'intérieur du capteur comme préconisé par Héraklès.
    Quelqu'un connait-il un moyen simple (je suis parfaitement ignorant en électronique) de monter cela? Je sais qu'il existe des tuyaux à clapet motorisé de tous diamètres chez Unelevent. J'ai trouvé des thermostats qui sembleraient convenir chez Conrad. J'ignore quel genre de ventilo utiliser. Comment peut-on relier tout cela sans circuit imprimé?
    Comment faire en sorte que le thermostat envoie un ordre unique au clapet ("ouvrir" ou "fermer") et un signal continu au ventilo ("marche" ou "arrêt")?

    Merci pour vos réponses.

  27. #1705
    Solairair

    Re : capteurs a air

    bonjour , merci d'avoir apprécié mon ouvrage , mais je n'ai pas inventé l'ardoise ! Bref, il suffit dans ce domaine du solaire d'exploiter des solutions simples , économiques et fiables . C'est le cas du type de capteur solaire que j'ai monté chez moi . Fiabilité : j'en ai un qui tourne depuis plus de 25 ans , sans aucun problème , si même signe de vieillissement . Le gain est appréciable quans toutes les pièces équipées , de l'ordre de 5 à 7 ° C en plus . On ne peut faire plus simple , sans s'embarrasser avec des tuyaux , circulateurs et autre vase d''expansion ! Pas de gel , pas de fuites !
    Quant aux clapets de l'air chaud , je suis bien conscient que tout un chacun ne peut pas forcément mettre en oeuvre les solutions électroniques proposées dans l'ouvrage . C'est pourquoi , dans la prochaine édition de ce petit receuil , je préciserai une autre solution , plus simple , plus économique , automatique bien sur , mais surtout sans faire appel à aucune source électrique ! ni piles , ni secteur !

    Le secret réside dans l'utilisation de petits verins VErnet , sensibles à la température , et basés sur la dilatation d'un corps solide .Vous trouverez des photos sur le site APPER , des autoconstructeurs du solaire , sous le nom ISABEL ou à la rubrique capteurs à air . Espérant vous avoir éclairé un peu , et restant à votre disposition, recevez mes cordiales salutations Guy ISABEL

  28. #1706
    herakles

    Re : capteurs a air

    Bonjour Guy , content de te revoir sur ce forum !

    Je connaissais ces vérins sensibles à la chaleur , il en existe de semblables assez puissants pour ouvrir les vasistas des serres .

    As-tu lu les bouquins sur les maisons solaires de Steve Baer ? il a mis (si j'ai bonne mémoire) des volets en alu occultant les verrières et fonctionnant tout simplement grâce à deux réservoirs remplis d'ammoniaque : l'un est exposé (peint en noir) sur l'extrados d'un de ces volets et l'autre sous l'intrados : quand le soleil brille , le réservoir "noirci" chauffe et chasse le liquide ammoniaqué vers le réservoir non exposé au soleil ce qui fait basculer le volet sui s'ouvre , laissant passer le soleil.

    Comme quoi , pas toujours besoin d'électronique sophistiquée pour faire des choses simples .

  29. #1707
    Solairair

    Re : capteurs a air

    bonsoir , non pas lu, mais je vais y aller . Je termine les 3 derniers exemplaires de mes bestioles , qui fonctionneront dès l'automne prochain . Le clapet à verin Vernet me donne entière satisfaction : économique , silencieux , autonome , fiable même si non réglable directement . Réédition du bouquin je pense , avec chapitre détaillé de l'option verin , pour ceusses qui n'aiment ou ne peuvent pas sentir l'électronique ! Cordialement Guy

  30. #1708
    berlo

    Re : capteurs a air

    Oui bravo pour l'idée du vérin, j'ai vu ça sur apper, c'est une super idée.
    J'aime pas trop les usine à gaz électronique non plus, surtout quand on peu pas s'en passer par des solutions simples économiques et élégante

  31. #1709
    Paqks

    Re : capteurs a air

    Bonjour Guy,
    Le hasard faisant bien les choses, je lisais justement vos messages sur le forum APPER hier soir. Félicitation pour vos travaux. Je me demandais quand sera disponible la nouvelle édition de votre bouquin. Je vais attendre que celle-ci soit disponible pour l'acheter et profiter de vos améliorations sur la régulation.
    Même si, et là je rejoins le questionnement de BUS74, ici dans l'extrême nord de la France, limite de la Belgique, le soleil est aux abonnés absent en hiver et je ne suis pas certain de l'intérêt d'un capteur à air dans ces conditions. Ma compagne m'a même ri au nez quand je lui en ai parlé...

  32. #1710
    Solairair

    Re : capteurs a air

    bonsoir , je suppose qu'il y a du soleil même chez vous ! En considérant d'une part que ce n'est qu'un appoint , et d'autre part que l'investissement est fort minime , je crois que c'est "jouable " partout . Il est vrai que cet hiver le soleil n'a pas été sympa avec nous ! L'électronique peut être facilement remplacé par les trappes à verins , non commercialisées à ce jour , et qu'il faut se fabriquer soi même . Le coût est fort réduit et mérite que l'on s'y interesse pour finalement disposer d'un capteur totalement autonome . Bonne soirée . Guy

Page 57 sur 71 PremièrePremière 57 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. recheche sur les capteurs numériques et les capteurs communicants
    Par tanguy0703 dans le forum Technologies
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/09/2006, 11h29