Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme




  1. #1
    Tranber1

    Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    Bonjour à tous,

    Après avoir parcouru longuement le contenu de ce forum pour piocher des idées sur les travaux à entreprendre dans la maison que je viens d'acquérir, je me résouds à vous soumettre ma problématique.

    Les lectures des différents posts ont atténuées certaines de mes convictions, en ont fait naitre d'autres... Bref, je pense avoir profité pleinement de vos connaissances et aimerais vous soumettre l'état de mes réflexions :

    Caractéristiques de la maison :
    Ma femme et moi même (donc 2 occupants actuels, mais espérons agrandir rapidemment ce chiffre...) avons acquis cet automne une ancienne ferme en pisé (nord de la région Rhône-Alpes), rénovée en 1976.
    On est quasi au niveau 0 de l'isolation : 10 cm de laine de verre en combles perdues, et ... c'est tout (rien au sol, et seulement un doublage intérieur en briquette).
    Fenêtres en simple vitrage.

    Chauffage par chaudière bois/fuel du début des 80's qui alimente des radiateurs en fonte d'aluminium. ECS par cumulus électrique heures creuses.

    Pas mal de petites dépendances, donc possibilité de stockage de combustible quel qu'il soit.


    Travaux envisagés :

    Isolation : Après l'hiver (prise de possession début novembre dernier), nous envisageons de changer les fenêtres et de rajouter 20 cm d'isolant sur plancher des combles. J'hésite entre disposer de l'isolant en vrac par dessus les rouleaux de laine de verre existant (pare-vapeur en bon état) et dérouler d'autres rouleaux par dessus.
    Peut-être que nous pourrions aussi faire isoler les murs par soufflage entre le doublage et le mur, en choisissant un matériau respirant (pisé ).

    Chauffage :
    - Abandonnée la pompe à chaleur Air - Eau. Je ne suis pas très favorable à l'utilisation thermique de l'électricité...
    - Gros doutes sur la pertinence de la chaudière à granulés (dépendance à un produit industrialisé, peu de ressource disponible en vrac à proximité...)

    Notre choix se porterait sur une chaudière à bûche avec hydroaccumulation, même si elle nécessite une manipulation importante (quotidienne ?) qui ne plait guère à ma femme.... L'ECS serait fournie par cette chaudière l'hiver. Ajout de 3 à 4 m² de panneaux solaires thermiques pour l'ECS l'été et éviter de faire tourner la chaudière.

    Pourtant, la maison étant équipée actuellement d'une cheminée foyer ouvert, nous hésitons à la remplacer par un poële à haut rendement.
    Ces deux mesures ne sont-elles pas un peu redondantes (Cheminée bois bûche et poêle à bûche ?). Outre l'aspect esthétique de la flamme dans le salon, le fait de faire brûler des bûches dans le poële ne servira qu'à économiser les bûches de la chaudière....

    Vu les performances affichées par certains poëlles, je me demande si la solution ne serait pas d'avoir un poële + conserver ma chaudière fuel en appoint (ou acquérir une chaudière fuel à condensation...) Tout en maintenant le projet de panneaux solaires thermiques pour l'ECS, mais couplés à l'électricité pour l'hiver...

    Je n'en suis pour l'heure qu'aux réflexions préalables aux demandes de devis. Les montants d'investissement influenceront sans doute notre réflexion, ainsi que le niveau de confort. (Il est certain que pour moi le granulé serait idéal si le produit était abondant et produit localement...).

    Peut-être qu'une autre solution vous vient à l'esprit ?

    Merci par avance de votre concours à notre projet..

    Bertrand

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Tonia

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    bonjour à vous deux !
    changer les fenêtres, pour du double vitrage peu émissif, et doubler l'isolation des combles, ok... (si vous déroulez des rouleaux en plus, sans pare-vapeur supplémentaire hein)
    pour les murs, combien de large font-ils, et quel est l'espace entre le pisé et la briquette ?
    avez-vous songé à les isoler par l'extérieur ? si non pourquoi ? je vous dis ça parce qu'en isolant par l'intérieur, vous gagnerez en confort d'hiver, mais perdrez en confort d'été... en isolant par l'extérieur, vous gagnez sur les 2tableaux...
    pour le chauffage c'est sûr que poêle performant + chaudière radiateurs, c'est redondant... vous avez déjà les radiateurs, et vous auriez la place pour stocker des pellets... une chaudière à pellets, c'est peut-être une bonne solution dans votre cas... c'est cher à l'achat, mais en couple avec les aides du crédit d'impôt, ça doit être jouable... pour l'appovisionnement il doit y avoir moyen un peu partout en France, maintenant... les vendeurs de chaudière à pellets devraient pouvoir vous renseigner, c'est de leur intérêt aussi...
    la chaudière bois-bûches à hydroaccumulation, c'est très bien mais c'est vrai que c'est au moins autant de manip qu'un poêle... il faut donc aller régulièrement chercher du bois dehors pour l'emmener dans la chaufferie... personnellement ça ne me plairait pas plus qu'à ta femme... quitte à aller chercher du bois, au moins le ramener dans la pièce à vivre, et le voir brûler dans le poêle, c'est plus plaisant...
    et si vous optez pour un gros poêle, voyez si un poêle de masse conviendrait chez vous, et en ce cas gardez la vieille chaudière en appoint, un hiver ou deux déjà... vous saurez alors si vous pouvez vous en débarrasser carrément, ou s'il vaut mieux la changer pour une à condensation...
    pour l'eau chaude le solaire plus appoint bois c'est le top ! avec appoint électrique c'est très bien aussi ! je parle pour votre porte-monnaie, au niveau des économies de consommation, et aussi pour la planète !
    bon courage !
    Tonia

  4. #3
    etpourquoipas

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    une ferme en campagne et des combles perdues: pourquoi ne pas simplement mettre des bottes de paille dans vos combles? R=7 quasi gratuitement si vous connaissez le fermier du coin.

    Voyez le blog de Emmanuel30 (isolation externe en paille), solution économique SI vos murs s'y prètent.


  5. #4
    Tranber1

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    Bonjour Tonia, et merci de la réponse.

    je n'ai pas pensé à isoler par l'extérieur, pensant basiquement que la solution d'isolation par l'extérieur ne permettrait pas au pisé de "respirer". A priori, l'expérience de Emmanuel30 (que je n'oserai je pense mettre en oeuvre chez moi) prouve le contraire.
    Pour ce qui est des pellets, j'ai du mal à me résoudre de créer une dépendance à un matériau manufacturé tel que celui-ci...lui préférant à priori le bois-bûche. Si un installateur arrive à me démontrer que je pourrais bénéficier, (ici dans le Nord de la Loire près de Roanne), que je peux compter sur une livraison en camion souffleur, j'infléchirai peut-être cet à priori...

    Bertrand

  6. Devis
  7. #5
    herakles

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    d'isolation par l'extérieur ne permettrait pas au pisé de "respirer"
    Certains procédés d'isolation rapportée laissent respirer le mur , comme les panneaux de laine de roche rockwool ou de chanvre agrafées au mur en couches croisees , avec treillis métallique type nergalto SE sur ossatture bois fixée au pisé , enduit tout ce qu'il y a de plus classique , mortier bâtard , chaux , etc ...

    exemple de cette maison de village isolé par l'extérieur ...que du bonheur ...
    Images attachées Images attachées

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Tonia

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    L'isolation extérieure ça peut être très beau : un bardage bois c'est magnifique, et on peut aussi enduire sur les isolants... Les isolants à éviter niveau perspiration des murs en pisé, c'est surtout polystyrène et polyuréthane... c'est ce que les artisans proposent en général
    quand on leur parle d'isolation extérieure... mais on peut aussi mettre de la laine de roche ou de bois haute densité, du liège, de la ouate de cellulose, des panneaux de roseaux, de la paille etc...
    La paille pour les murs, comme a fait emmanuel c'est génial, mais il faut s'y mettre hein... par contre pour isoler les combles perdues comme te le disait etpourquoipas, c'est d'une simplicité royale : c'est d'ailleurs ce que je vais faire...
    Si comme moi tu ne peux pas isoler tous tes murs par l'extérieur (façade avant
    typique avec pierres ou briques apparantes que les bâtiments de France veulent préserver par exemple, ou que tu veux conserver ), peut-être que tu peux panacher : la moitié de la maison isolée par l'extérieur (la façade arrière est souvent bcp moins travaillée esthétiquement) et l'autre moitié par l'intérieur. De cette façon tu gardes quand même pas mal d'inertie, tout en isolant très bien... il reste bien sûr plus de ponts thermiques qu'avec une isolation entièrement par l'extérieur, mais moins qu'avec une isolation entièrement par l'intérieur (murs de refend, dalles)
    Pour ton chauffage si tu préfères le bois bûches, et si la configuration de ta maison s'y prête, le nec plus ultra c'est le poêle de masse : moins cher qu'une chaudière à pellets, mais compte aux alentours de 10000 € quand même, une seule mega flambée par jour, et bien d'autres avantages encore...
    Si tu veux des renseignements sur ce type de poêle, il y a plusieurs fils sur ce forum qui ne parlent que de ça...
    Tonia

  10. #7
    Jean-P22

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    Bonjour,
    ayant fait l'acquisition d'une vieille batisse il y a quelques années,nous avons fait une rénovation avec isolation par l'intérieur (ferme classée au patrimoine) les murs au Sud ont été conservé en pierres apparentes, nous avons opté pour le chauffage centrale au gaz avec appoint foyer fermé dans la cheminée existante.
    Après consultation attentive de ce ce forum, les calculs de Yoghourt , nous avons:
    - changer les menuiseries simple vitrage en double peu émissif,
    - isoler en laine de roche les murs intérieus au Sud,
    - mis en place une VMC hydro,
    et maintenant nous utilisons le foyer en chauffage (3 cordes par an) et le central en appoint et la production d'ECS.
    ECS avec panneau solaire et cumulus semble être une bonne solution dans votre région mai s pas sur la cote Nord de la Bretagne. Il suffit de regarder les cartes d'éclairement disponible sur le net.
    J'étais un peu comme vous agacé d'être attaché à un gros distributeur de gaz (Tot...) et il est plus sympathique de négocier une charretée de bois avec son voisin.
    Nous avons opté pour un foyer fermé, la cheminée étant existante et dans une vieille ferme le coté sympa de la flamme, des chataignes dans la braise, et de la cote de boeuf les soirs d'hiver. La contrainte est légère avec 2 paniers à bois que je rempli le soir.
    Pour info, il existe maintenant des techniques d'aspiration-injection pour mettre le la ouate de cellulose à l'intérieur des doublages en brique. Peut-être est-ce la bonne solution sans tous casser.
    Notre objectif n'était pas de faire une maison quasi-passive mais confort à coût raisonnable.

  11. Publicité
  12. #8
    djangoe

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    Nous avons aussi transformé une ancienne ferme. Nous avons opté our une chaudière à bois (les granulés de bois suivront à mon avis le prix du mazout). il s'agit d'une chaudière de marque VIGAS à combustion inversée de 25kw couplée à une chaudière fioul. Assez épatant, peut être un peu contraignant, mais grosse économie de mazout pour chauffer une surface habitable de 300 M2 (4 chambres, mezzanines,...) et conserver 21 à 22 degrés alors que le grenier n'est pas encore isolé. Econoie mazout : 5000l. Je compte malgré tout sur une consommation de bois de 20 à 25 stères d'octobre à avril. J'envisage l'installation d'un ballon tampon pour l'entre saison, surtout pour l'eau sanitaire, dès que j'aurai vidé ma cuve à mazout

  13. #9
    Tranber1

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    Merci de ces infos Djangoe.
    Quelle est ta conso de fuel, du coup ? Elle est limitée aux moments d'absence de la maison j'imagine ?

  14. #10
    djangoe

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    en fait, nous n'avons plus consommé de mazout depuis l'installation de la chaudière, soit 1 octobre. La consommation fioul se limitera donc à la production d'eau chaude en été. Il nous reste 4500 litres de mazout a consommer. A terme, nous envisageons d'installer un ballon tampon pour l'entre saison ( ce qui devrait réduire la consommation de bois), probablement couplé à des panneaux solaires pour l'été. Ainsi, la chaudière fioul ne servira plus que lors d'absences prolongées en hiver, pour garder une température minimale dans la maison.

  15. #11
    djangoe

    Re : Optimiser le confort thermique d'une ancienne ferme

    a la relecture de ton post, j'ajoute que nous avons aussi un poêle à bois (nouvelle génération) dans le salon tv. il fonctionne juste en soirée pour le fun (agrément de voir flamber une bûche) et soulage de toute façon la chaudière à bois. nous avons également un feu ouvert à hauteur du plan de travail dans la cuisine et un second dans un autre salon. Mais là, c'est vraiment our le fun car question rendement.... bonjour. Quoique il s'agit malgré tout de feux ouverts préfabriqués en béton réfracataire avec système anti refoulement (de marque tiratreck) avec rendement supérieur à un somple feu ouvert. Ca fait magré tout 5 cheminées à ramoner chaque année, mais le confort du chauffage au bois n'a pas son égal.

Discussions similaires

  1. [Brun] panne d'une ancienne télévision
    Par roro1 dans le forum Dépannage
    Réponses: 19
    Dernier message: 09/11/2007, 00h55
  2. Alimentation électique ancienne ferme renovée 18kVA
    Par AlexandreR dans le forum Électronique
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2007, 17h23
  3. Optimiser l'échange thermique, combustion de gaz
    Par geolc29 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/05/2007, 12h18
  4. Isoler une ancienne ferme
    Par rodeocruz14 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 27/01/2007, 20h35
  5. Optimiser le facteur de forme d'une self
    Par Tropique dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/06/2006, 13h12