Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 32

Echangeur thermique à plaques



  1. #1
    Ulyssesourd

    Echangeur thermique à plaques


    ------

    Bonjour à tous.

    C'est encore moi, l'Ulyssesourd, l'informaticien qui s'instruit en chauffage...

    Je voudrais mieux comprendre le fonctionnement d'un échangeur thermique à plaques. C'est un mélange du même liquide afin de réguler la température de départ et de retour.

    Comment on calcule la température de sortie à partir de la température du départ que ce soit l'entrée ou la sortie de la chaudière?

    J'ai l'impression que cet échangeur à plaques remplit (presque) la même fonction qu'une vanne 4 voies MANUELLE ?

    Et si vous devriez choisir entre la vanne 4 voies et l'echangeur à plaques, lequel prendriez vous ? Et pour quelle raison ?

    Merci !

    A+++++

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    chatelot16

    Re : Echangeur thermique à plaques

    non un echangeur c'est pour transferer la chaleur entre deux circuit contenant des fluides a ne pas melanger

    un chaudiere est deja un echangeur thermique entre la fumé et l'eau a chauffer

    il y a souvent un echangeur entre l'eau du circuit de chauffage et l'eau potable pour faire l'eau chaude sanitaire ca peut etre un serpentin

    un echangeur a plaque est un solution pour faire plus de surface dans moins de volume qu'un serpentin

  4. #3
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Ah je vois ! alors un echangeur thermique à plaque pourrait faire l'affaire entre un capteur solaire et un ballon ECS ou autre sans serpentin ?

  5. #4
    chatelot16

    Re : Echangeur thermique à plaques

    oui par example pour utiliser un balon ordinaire electrique bien moins cher que tout ce qui est special solaire

    mais si l'echangeur est exterieur au ballon il faut une pompe de plus pour faire circuler l'eau du ballon dans l'echangeur , pompe pour eau potable en plus

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Bonsoir , c'est exactement mon installation !
    Echangeur à plaques entre l'arrivée d'eau froide du ballon électrique et la sortie eau chaude avec une pompe de bouclage sanitaire et soupape différentielle pour empecher le passage direct à l'exterieur du chauffe eau quand la pompe n'est pas en service par le thermostat differentiel des capteurs solaire
    L'appoint est plus délicat à gerer
    Chez moi , l'echangeur peut aussi etre alimenté par la chaudière qui n'assure la production d'eau chaude qu'une heure par jour (de 17 à 18 heure) à condition que les capteurs n'aient pas fournis suffisament de chaleur
    J'ai donc gardé la meme chaudière , le mem ballon electrique et environ 400 € de pièces

  8. #6
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    merci pour ces renseignements mais je ne vois pas très bien les branchements.
    je vas dire là ce que je pense comprendre: l'echangeur a donc 4 trous : l'un pour l'arrivée de l'eau sanitaire froide, l'un pour l'entrée du liquide du capteur, l'un pour la sortie pour l'eau sanitaire rechauffée, l'un pour le retour du liquide des capteurs. Le rechauffement de l'eau sanitaire se fait par le contact externe des plaques sont sont si serrés entre elles. C'est bien cela? Car je ne vois pas comment c'est à l'intérieur de cet echangeur...Et l'appoint de ta chaudière se fait comment ? Si tu faisais un petit schéma, je t'en remercie...
    Car je m'instruis...
    Car j'ai le projet de coupler des capteurs autoconstruits (radiateurs) à la chaudière bois+hydro. j'ai un ballon ECS à PART alimenté par pompe+serpentin depuis le ballon hydro. Tu vois a peu près...? Donc je mets un echangeur à plaques (je ne veux pas mettre un ballon echangeur car c'est trop emcombrant et trop de pertes thermiques...) Alors j'ai pensé que sans trop modifier mon installation actuel, c'est bien mieux de mettre un echangeur à plaques avec l'entree et sortie des capteurs ET entrée et sortie du ballon hydro. c'est une histoire de chauffer que le haut du ballon hydro qui sert donc à rechauffer via pompe et serpentin mon ballon ECS... Comme cela si l'apport solaire est insuffissant, je mets ma chaudière en route.
    Car je veux ZERO fioul et ZERO electrique (a part les pompes...)
    Est ce faisable ?
    Thanks!!!!

  9. Publicité
  10. #7
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    coucou ulyssesourd
    l'échangeur à plaques c'est comme un mille feuilles. les fluides circulent dans des espaces (très minces)entre les plaques(toles fines mais solides à cause de la pression) ;un espace pour le fluide 1 / plaque/ espace pour fluide 2 /plaque/espace fluide1/plaque/fluide 2 etc..les fluides circulent ,dans leurs espaces respectifs, à contre-courant pour augmenter le deltaT
    c'est très performant car l'échange est rapide et la surface peut être immense, suffit d'empiler les plaques
    dans l'industrie alimentaire par ex, ça sert à stériliser le lait UHT=ultra haute température par échange entre le lait et de l'eau surchauffée :quelques secondes pour passer de frais à +100°! d'où la réduction du gout de caramèlisé.
    je sais pas si on vraiment utilité de cette performance pour le solaire?

  11. #8
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Salut Willydood
    Je viens d'apprendre qu'il a plusieurs types d'échangeurs : à plaque , tubulaire, serpentin, longuitude, etc...
    quel est le meilleur pour les capteurs ?
    MErci

  12. #9
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    le moins cher..

    je rigole à peine, faut voir le prix et la maintenance s'il y a lieu
    à plaques c'est surement efficace,à serpentin c'est bien aussi c'est simple
    en fait je n'ai pas d'avis tranché sur cette question.je ne sais pas quel est le meilleur choix par rapport au solaire.

    cependant je me dis que si tu dois acheter un échangeur externe(+matos pour faire marcher) histoire de garder ton ballon ECS,ne serait -il pas plus judicieux d'acheter un ballon ECS équipé d'un serpentin (échangeur)?
    dans tous les cas tu gardes ton ballon actuel comme réserve, tu as l'échangeur dans le ballon nouveau lequel augmente aussi la réserve
    faut voir les prix relatifs de tous ces matos et les couts d'install
    ciao

  13. #10
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Voila un lien vers le site internet http://www.xpair.com/innovation.php?uint_innoId=616
    Regardes le schéma du principe. C 'est la meme chose que mon schéma SAUF que l'eau sanitaire est chauffée dans un autre ballon par un echangeur ( serpentin ) integré
    J'ai mis mon schéma dans un autre topic : voir ici
    A+

  14. #11
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Bonsoir , l'avantage de "charger" le ballon avec un échangeur à plaque est de startifier les t° par ajout d'eau chaude en partie haute du ballon
    Cela permet aussi de faire de l'eau chaude instantanée pendant la chauffe si les t° du primaire sont suffisantes sans avoir à attendrede chauffer l'integralité du ballon
    Mais aussi de programmer le volume maximal d'eau à traiter par l'appoint en n'autorisant la chaudière à produire l'eau chaude uniquement pendant une période bien préçise (chez moi , 20 mn entre 17 et 18 h )
    Cela me permet de ne produire que 100 litres d'eau avec appoint (suffisant pour une soirée) tout en laissant le bas du ballon le plus froid possible pour le lendemain

  15. #12
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    salut ulysssesourd
    d'après ce que j'ai vu et compris, de ton schéma (le dernier du topic "gros ballon...")ça tient debout

    le système xpair a l'air de beaucoup simplifier les régul en général, bon: combien coute cette merveille vendue pour zéro panne?
    évidemment si tu optais pour un échangeur simple faudrait concevoir et réaliser les régul

    je pense aussi que 800l c'est un peu juste comme réserve

    a part ça je suis un peu a coté de cette réflexion sur les échangeurs car une des originalités de mon projet, c'est de se passer d'échangeur.sauf pour le balon d'ECS qui est un circuit propre
    A+wyd

  16. Publicité
  17. #13
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Citation Envoyé par willydood Voir le message
    salut ulysssesourd
    d'après ce que j'ai vu et compris, de ton schéma (le dernier du topic "gros ballon...")ça tient debout

    le système xpair a l'air de beaucoup simplifier les régul en général, bon: combien coute cette merveille vendue pour zéro panne?
    évidemment si tu optais pour un échangeur simple faudrait concevoir et réaliser les régul

    je pense aussi que 800l c'est un peu juste comme réserve

    a part ça je suis un peu a coté de cette réflexion sur les échangeurs car une des originalités de mon projet, c'est de se passer d'échangeur.sauf pour le balon d'ECS qui est un circuit propre
    A+wyd
    Salut Willy,

    L'echangeur à plaques est donc déconseillée si l'eau des circuits sont "sales"?
    Ou bien la fiabilité de ces échangeurs est médiocre?
    Ben, je mettrais des vannes d'arrets aux 2 entrées et sorties pour pouvoir le démonter pour un eventuel nettoyage. Je suis un bricolo donc pas de pb...
    Ce système prêt à l'emploi coute ... 2700 euros ...le hic... Je vais donc le concevoir moi meme ... Cela revient à peu près 500 ou 600 euros.
    Pour le ballon t'as raison c'est un peu juste... Car avec un seul l'autonomie en chauffage est de 5 heures par 0°C extérieur. Donc je vais ajouter un autre de 800L monté en série (comme si on posait le 2ieme au dessous du premier) mais il y a le problème de pertes thermiques. Bref je vais mettre 20cm de la laine de verre autour les tuyaux. on verra bien.

    A bientot
    Ulyssesourd

  18. #14
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    hello
    y' a pas de raison que les fluides soient très sales, ceci dit les échangeurs à plaques ont des espaces de circulation minimaux, donc risque d'encrassement et de "thrombose"
    t'as bien raison d'être bricolo, moi aussi je préfère ce que je fais moi-même, mais un échangeur à plaques, c'est pas de la tarte!
    il faut une étanchéité pointue; donc joints entre les plaques qui résistent à la chaleur et à la pression
    il faut un accès pour le fluide 1 sur un coin entre deux plaques et sortie par le coin diagonalement opposé, puis passage à l'espace suivant qui n'est pas le voisin immédiat ,puisqu'il est réservé au fluide 2 qu'il faut faire circuler également entre les deux coins diagonales: un fluide a travers les espaces pairs et l'autre à travers les espaces impairs, et dans l'autre sens..
    il faut aussi des rainures sur les plaques pour ralentir le courant..
    plus les entrées et sorties, 4 en tout les espaces/plaques devant être alimentées en série..
    enfin bref c'est un gros bordel à réaliser
    tu trouveras peut-être des plans "écorchés" sur le net, sinon je pourrai t'en dessiner un, mais moi je me sentirais pas de le bricoler moi-même.
    tu as un chauffage par radiateurs ou plancher chauffant?
    ciao wyd

  19. #15
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Les échangeurs à plaques des chaudières à production d'eau chaude instantanées sont tout à fait appopriés
    Ils sont généralement en inox soudé , entrée et sortie en filetage gaz normalisé
    Leur puissance se situe entre 20 et 30 kw avec un primaire à 70° et entrée eau froide à environ 15° et debit 15l/mn
    La perte engendrée par le fonctionnement en solaire avec des t° moindres ne pose pas de problème (peu d'installations solaire developpent plus de 10kw )

  20. #16
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    bonjour
    ce que dit spoltibrun me parait une meilleure piste que de fabriquer soi-même un échangeur à plaques. quand je lis "inox soudé" je me dis que c'est sérieux et peinard en fiabilité. ça doit pouvoir se trouver en récup et en pièces détachées non?

  21. #17
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    hello willydood,

    Ah tu m'as mal compris je ne vais pas fabriquer un échangeur à plaque, ce dernier, je l'achète. Ce que je vais concevoir moi meme c'est tout le kit du système xpair...Ca va me couter moins cher...Ce que je suspecte, c'est la fiabilité d'un echangeur à plaques...

    Chez moi radiateurs en fonte.

    A+
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 18/01/2008 à 10h28.

  22. #18
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    ulyssesourd:
    ok j'aime mieux ça !
    je pense qu'il n'y pas de problème de fiabilité sur un échangeur à plaques, surtout fabriqué en inox. à l'intérieur aucune pièce mobile, ce qui peut arriver de pire c'est une fuite interne mettant en communication les deux fluides; avec de l'inox très peu probable .De plus pour un élément venant d'une chaudière instantanée, comme suggère spoltibrun, dans le cas du solaire les contraintes (pression température) devraient être en comparaison moins sévères, si la régul n'est trop sommaire.
    le fait que tu chauffes par radiateurs me tracasse davantage, car tu es obligé de garder une température d'utilisation suffisammant élevée, nettement plus qu'un plancher chauffant. comme je l'ai déjà écrit sur autre post, c'est contradictoire avec les possibilités/rendement des capteurs .
    pour l'ECS y'aura pas de problème, ça marchera.
    pour le chauffage, la question est; en pratique que peut apporter le solaire aux radiateurs? je sais pas trop perso, je n'ai pas étudié cette option vu que j'ai un plancher chauffant.
    bien sûr toutes les calories sont bonnes à prendre, et le solaire t'en apportera de toutes façons;tu me contrediras peut-être selon les modalités de fonctionnement de ta chaudière, mais je vois un os :supposons que ta réserve d'eau chaude soit en partie assurée par le solaire en fin de journée, quoique pas assez pour chauffer:donc tu mets en route la chaudière, mais pour moins longtemps:est-ce que c'est un progrès? ça fait des calories gratuites certes mais encombrantes. je me gourre peut-être, mais une chaudière à bois c'est pas très autonome en principe?
    a débattre donc
    bye wyd

  23. Publicité
  24. #19
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Je suis tout à fait d'accord avc toi sur le fait que je chauffe par radiateurs et que le solaire serait insuffissant. Par contre je pense que cela pourrait suffire pour l'ECS en été. Mais si je veux un apport solaire suffissant pour "aider" la chaudière bois à accumuler plus de reserve, je vais mettre un 2ième ballon hydro. Ma question que je me pose , est : combien de m² dois je mettre pour qu'il n'ait pas trop pour l'été (surchauffe) et assez pour l'hiver...Je cherche le bon compromis...un capteur avec radiateur est aussi performant qu'un capteur plan ordinaire, mais moins performant qu'un capteur à tubes. Donc pour chauffer l'ECS de 100L, à 60°C il faut, parait-il 2m² de capteurs. Comme j'aurai des ballons hydro de 1600 litres, je peux mettre au maximum 32m² de capteurs! Il faut faire un calcul: Comme je chauffe mon ECS par serpentin + pompe, depuis la reserve de mes ballon ECS, combien de litres de 60°C faut il pomper en continu pour que tout le ballon ECS soit chaud à 55°C? En fonction de ce nombre de litres necessaires, je peux determiner le nombre de m² des capteurs. En plus, il faut savoir quelle sera la puissance du capteur si je mets un radiateur de 1000W? surement pas 1000W.. Les capteurs seront sur support et mis sur le toit plat de mes 2 garages qui sont à 10-12 mètres du local de chauffage. Je ne sais pas s'il vaut mieux mettre un petit ballon échangeur avec serpentin dans le garage, pour chauffer le circuit primaire qui sera pompée vers mes ballon hydro, OU faire circuler le liquide des capteurs directement vers un echangeur à plaques qui se trouvera dans le local et tout près des ballons hydros?.... Tu sais que je me pose plein de questions mais je ne veux pas installer le solaire tout bêtement sans savoir les avantages et inconvénients...
    A+

  25. #20
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    "je ne veux pas installer le solaire tout bêtement sans savoir les avantages et inconvénients... "

    ben t'as bien raison, t'as vu, ça demande pas mal de matière grise, mais je pense qu'il faut procèder comme ça , c'est une évidence de dire qu'une installation bien pensée apportera toute satisfaction, mais chacun est devant son cas particulier, y' a des compromis à trouver, des choix à faire, donc s'éclairer au mieux, parce qu'une fois installé et payé faudrait pas s'en bouffer les doigts!
    après cette philosophie à 2 euros, quelques avis de willydood..
    pour avoir 100l d'eau ECS à 55°, il faut en première approximation 100 litres à 60°; (supposons que l'échangeur fonctionne avec delta T mini de 5°)
    ensuite faudrait tenir compte de quelques pertes;tuyaux, pompes etc..mais comment les estimer? 20% 30%? dur à dire ,mais pour l'ECS pas de soucis vu qu'il est facile d'avoir assez de capteur (2 à 4 m²), quelques calories gratuites perdues, c'est pas méchant.
    La question du dimensionement des capteurs est plus ardue et on retombe sur cette contradiction:toujours trop en été, jamais assez en hiver
    petite question angoissante;si tu installes 32 m² de capteur, et en plein été tu pars 3 semaines donc pas de chauffage, pas d'ecs et personne pour surveiller:donc 32 m² à 500w/m²(mini) pendant 8h =128 kwh/jour soit (*21)
    2700 kwh au bout de 3 semaines soit même avec 1600l pour encaisser,de quoi les faire bouillir 14 fois , ou une élévation de 1400°
    qu'as tu prévu dans ce cas là?
    cas limite, je le concède mais qui pose le problème
    pour ma part je ne compte pas installer 32 m² (je me doute que toi non plus, c'était une supposition) plutot 12 ou 16, mais je prévois de les occulter en grande partie pendant les jours d'été. j'ai prévu des réserves d'eau chaude plus importantes que dans ton projet, des évacuations de calories par le chauffage le plus longtemps possible de la salle de bain et autres système de confort (séche serviettes par exemple), mais ça reste peanuts face à l'abondance du solaire en été. donc tant que je n'ai pas dimensionné pour de l'intersaison (j'en suis loin) j'occulte les panneaux (+ système de sécurité par écoulement d'eau froide perdue)
    pour la question de savoir où est-il plus judicieux de situer l'échangeur,je dirais que le principe général est de rapprocher l'échangeur du stockage, le trajet le plus long étant parcouru par le fluide primaire (calories quasi gratuites, et pas obtenues après l'échangeur dont le rendement se paye), tu peux même prévoir un by pass juste avant ou juste après l'échangeur, histoire de réchauffer les tuyaux et les contenants avant de procèder au transfert de chaleur, you see what I mean? donc faire circuler le liquide des capteurs sur les 12 m qui rejoignent le stockage puis échange
    moi c'est ma démarche ,si quelqu'un voit les choses autrement je veux bien entendre
    A+wyd

  26. #21
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Perso , 12 m2 de capteurs "vintage" en acier peint donc équivalent à des radiateurs mais avec conception en echelle par tubes capilaires emboutis sur plaque acier
    Avec une orientation plein sur et inclinaison 45° dans le var , j'obtiens 46 kw/jour ensoleillé de janvier dans la maison après passage par l'echangeur (encore ! ) eau/air qui brasse en continu l'air de la maison
    Pour la surchauffe estivale , après avoir chauffé les 300 litres du ballon electrique via l'echangeur à plaques (toujours !) la t° monte mais la conception à l'ancienne des capteurs fait que leur rendement chute assez nettement à haute t° . Pour etre rassuré , j'ai installé en sortie de capteur une vanne selective electrique et un radiateur fixé sous les capteurs (donc à l'ombre
    Quand la t° depasse 85° , un thermostat alimente le moteur de vanne qui dirige alors le liquide vers le radiateur ou il perd suffisament de chaleur avant de repasser par l'echangeur à plaque du sanitaire
    tout à parfaitement fonctionné depuis 1.5 saisons , j'ameliore de temps en temps la partie chauffage d'hiver mais sans toucher à la conception à savoir :
    Ne pas stocker la chaleur dans un ballon mais directement dans la maison en maintenant un retour vers les capteurs le plus froid possible pour maximiser l'échange

  27. #22
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    hello
    "Ne pas stocker la chaleur dans un ballon mais directement dans la maison en maintenant un retour vers les capteurs le plus froid possible pour maximiser l'échange"évidemment judicieux, mais ça veut dire que le système de chauffage est pensé en conséquence du choix solaire, ce n'est pas le solaire qui vient se greffer sur un chauffage existant.
    donc pourquoi pas un système en parallèle uniquement solaire, quand le chauffage d'origine est dur à adapter au solaire?
    bye wyd

  28. #23
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    le chauffage central au fioul était là bien avant le solaire (maison de 1976)
    J'ai remplacé la chaudière par un modèle à condensation avec sonde exterieure et sonde d'ambiance
    L'installation solaire est bien en paralelle , c'est un ventilo-convecteur indépendant du chauffage central
    Quand le solaire se met en route , la t° de la maison augmente et la chaudière en tiens compte dans son calcul de t° de départ , passé 0.5° par rapport à la consigne (20.5°) elle se coupe totalement
    Quans le solaire baisse de rendement , la chaudière enregistre la baisse et la compense si necessaire (demande de 19° à partir de 21h00 )
    Les mois de decembre et janvier n'apportent de la chaleur que de 10.30 à 15.30 , mais hors cette période , les gains augmentent tous les jours avec la durée d'ensoleillement
    Je met en route le chauffage environ15 jours après la date normale et je l'arrete 15 jours avant
    Entre les deux , j'estime l'economie à environ 5 litres/ jour ensoleillé
    En dehors des periodes de chauffage , je connecte les capteurs au chauffe eau
    L'année dernière , je n'ai eu recours à l'appoint fioul que trois fois dans la période

  29. #24
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    bjr spoltibrun
    très instructif le dernier post
    sur l'avant dernier je me suis marré un instant car:
    "12 m2 de capteurs "vintage" en acier peint ....j'obtiens 46 kw/jour ensoleillé " wouaouh ça fait du 3.8 kw par m², soit beaucoup plus que le soleil au zénith en été
    je me suis dit, les capteurs vintage ils ont quelque chose de plus

    mais hélàs ils s'agit surement de kwh ..à rapprocher d'ailleurs des 5 l de fuel.
    ceci dit c'est pas mal; la denière saison 2006 2007 n'a pas été très froide certes, j'ai consommé en chauffage 42 kwh par jour (hors eau chaude) , donc à rapprocher des 46..good !
    merci pour ces infos réalistes et optimistes si j'ose dire
    bye wyd

  30. Publicité
  31. #25
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Informations très réalistes et mesurées
    J'écris : "12 m2 de capteurs "vintage" en acier peint ....j'obtiens 46 kw/jour ensoleillé "
    Relis bien , c'est 46 kw/jour , donc sur une période de 6 heures d'ensoleillement = 7.6 kw/h ,donc pour 12 m2 = 0.64 kw/m2
    Un rendement qui correspond bien à des capteurs "vintage"
    La puissance captée par jour est ènorme par le simple fait que le retour vers les capteurs est maintenu à basse t° toute la journée par l'echangeur eau/air qui chauffe la maison , de plus , celui-ci se contente d'une eau à 55° pour pulser de l'air à 50°
    Basse t° en sortie et très basse en entrée , voila qui dope le rendement
    Le stockage dans un ballon donne un moins bon rendement par le fait que le retour va monter en t° au fur et à mesure que le ballon chauffe
    Meme en injectant 46Kw dans la maison , l'aspiration du ventilo-convecteur n'augmente que de 1° , donc mon retour vers les capteurs reste quasi-stable
    Le gain sur des capteurs actuels devrait se situer autour des 15% à mon avis , mais ceux qui sont installés chez moi étaient gratuits (du coup , la rentabilité est bien meilleure)

  32. #26
    Ulyssesourd

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Hello à tous,
    je pense acheter des capteurs plan au lieu de les fabriquer soit meme car il me semble que cela ne coute pas plus cher que de faire soi-meme. Un capteur plan bon marché coute environ 245 euros sue ebay. Actuellement j'ai un ballon Hydro de 800L je pense mettre 6m² de capteurs = 5kw/h (1kw de perte en moyenne) donc en été = 40kw/j ce qui est largement suffisant pour faire monter de 50°C les 400 litres et mon ballon ne descend pas au dessous de 25-30°C, donc j'aurai une autonomie de 2-3 jours.
    A+

  33. #27
    willydood

    Re : Echangeur thermique à plaques

    salut
    ok oui certes bon mais non c'est quand même des kwh les 46
    la puissance c'est une valeur instantanée qui varie tout le temps dans le cas du solaire, 46 kw/jour ça pourrait vouloir dire "la puissance moyenne sur la journée est de 46 kw " ce qui n'est pas possible pour 12m².on peut pas non plus diviser la puissance 46 kw par 6 heures. les kw c'est des kjoules par seconde donc le facteur temps est déjà pris en compte. si une ampoule fait 60w c'est tout le temps, si elle éclaire 6h par jour, c'est pas 10w à l'heure, sinon on n'y verrait plus que tchi

    on peut confondre à cause que si on dit "la puissance des capteurs est de 0.64 kw par m²" (ça c'est plausible , bien que probablement un maxi style: à midi) alors ça veut dire que chaque m² produit 0.64 kwh en 1 heure, soit 3.8 kwh en 6 heures de soleil soit 46 kwh par jour pour les 12 m²

    de toutes façons ça marche, c'est le principal. perso je trouve joli le rendement des capteurs et je table plutot sur 500w moyens. surtout en récupération de calories inside the home.
    si tu veux bien j'aurais 2/3 questions; est-ce que tu mesures l'apport du solaire autrement que par mesures indirectes (économie de fuel et durée de chauffage) et c'est quoi la taille ou la puissance du "radiateur de sécurité" sous les capteurs?, est-il ventilé?
    merci A+wyd

  34. #28
    chatelot16

    Re : Echangeur thermique à plaques

    kW/jour : ca n'existe pas
    kWh/jour c'est mieux

    kW/h : encore pire : ca n'existe pas non plus
    kWh/h : autant dire kW tout court

  35. #29
    spoltibrun
    Invité

    Re : Echangeur thermique à plaques

    La mesure de puissance s'est faite sur une journée type de janvier sans nuage
    Prise de t° en entrée de ventilo-convecteur et prise en sortie
    mesure de debit de soufflerie
    Calcul de la difference d'enthalpie entre les deux t° avec une prise de T° toutes les heures
    La puissance instantannée variant bien sur tout au long de la journée , j'ai additionné les differentes puissances pour avoir une idée de la quantité d'energie injectée dans la maison par jour
    Meme si l'interpretation n'est pas très scientifique , cela donne une idée assez preçise de la différence de puissance developpée entre une chauffe eau solaire classique qui se contente d'absorber 15 kw/jour et mon système
    Une fois fait le rapprochement entre la consomation de fioul par jour sans solaire et jour ensoleillé (la chaudière à un compteur d'heures bruleur ) la différence est pratiquement la meme en equivalent litre fioul/energie fournie
    Pour ce qui est du radiateur de securité , c'est un élément de convecteur à ailettes sans ventilo qui est plaçé sous les capteurs (toit terrasse , donc place disponible en dessous )
    Le système est réglé pour ne pas chauffer l'eau dans le ballon à plus de 80°
    La prise de mesure se faisant en bas du ballon , mais la charge par échangeur à plaques permet en fin de cycle d'avoir une t° très homogène sur toute la hauteur du ballon

  36. #30
    louisbianco

    Re : Echangeur thermique à plaques

    Bonjour à tous,

    J'ai une chaudiere murale à gaz niagara delta à echangeur saniatire à plaques inox et celui-ci est entartre dc je le change ms je ne connais pas le protocole de montage demontage, , pourriez-vous m'aider ? Merci

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. echangeur
    Par ABN84 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 20
    Dernier message: 28/06/2008, 21h02
  2. Réponses: 0
    Dernier message: 05/11/2007, 08h51
  3. Réponses: 2
    Dernier message: 16/04/2007, 21h53
  4. installation echangeur thermique sur chaudière FRISQUET
    Par tutu21 dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 09/12/2006, 13h39
  5. Echangeur Thermique AIR EAU
    Par Favence dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/05/2006, 12h25
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...