Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Vapeur d'eau et bac acier



  1. #1
    patmet

    Vapeur d'eau et bac acier


    ------

    Bonjour,

    Mon charpentier viens de couvrir une partie de ma maison (50m2) en bac acier avec 8cm de mousse polyuréthane, au dessus de pannes en lamellé-collé. Cette isolation me paraissant insuffisante, je comptais ajouter un complément avec un isolant quelconque et une finition lambris. Mais comment gérer la vapeur d'eau emprisonnée par le bac acier ? comment évaluer sa quantité et sa nuisance potentielle pour la charpente ? Faut-il envisager un isolant capable d'emmagasiner une grande quantité de vapeur d'eau (laine de mouton) ou un système de VMC Hygro entre chaque panne ?

    Merci par avance de vos suggestions très attendues

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pascalcal

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    Salut Patmet

    Le problème est classique : isoler une toiture dont la couverture est non respirante. Cela se gère par la pose d'un pare-vapeur coté chaud. Donc, de l'intérieur vers l'extérieur :
    - parement (lambris, placo, etc...)
    - pare-vapeur
    - isolant (laine)
    - pare poussière (pour assure l'étanchéïté à l'air de la laine)
    - lame d'air ventilée
    - couverture (bac acier).

    Normalement, il devrait y avoir une lame d'air ventilée sous le bac acier, c'est du moins le cas lorsqu'il s'agit de simple bac acier, pas du bac acier isolant avec mousse polyuréthane, comme le tient. Dans ton cas, je ne sais pas si la lame d'air est indispensable ou pas. Elle doit l'être s'il y a risque de condensation sous la mousse. Ca se calcule (mais je ne sais pas comment).

    Attention : l'efficacité d'un pare-vapeur dépend en grande partie de sa mise en oeuvre.

    Dernier point : la mousse polyuréthane est un excellent isolant (je ne parle que d'efficacité thermique) contre le froid, mais, vu son faible déphasage, protège très mal des grosses chaleurs. La laine de mouton aussi : très faible densité => très faible déphasage. Dans ce cas, je choisirais en complément un isolant offrant une meilleure protection contre la chaleur (ouate de cellulose, liège, laine de roche haute densité, ...).


    A+

  4. #3
    pascalcal

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    Autre chose : la pose d'un pare-vapeur induit l'installation d'une VMC, sauf si les murs sont très "perspirants".
    A+

  5. #4
    patmet

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    Merci Pascalcal pour tes infos. J'avais en effet pensé à un pare-vapeur mais, à moins d'une mise en oeuvre parfaite (et quasiment impossible), le risque de condensation sous le bac me parait encore important. Je crains en conséquence que le pare-vapeur ne devienne un inconvénient pour la vapeur qui arriverait à passer et qui serait alors confinée entre le bac acier et le pare-vapeur.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    pour la vapeur qui arriverait à passer et qui serait alors confinée entre le bac acier et le pare-vapeur.
    demander à Yoghourt ce qu'elle en pense

    pour ma part , 8 cms de polyuréthane = excellent isolant

    Si on place 8 ou 10 cms supplémentaires , autant placer des plaques de polyuréthane en plus ( seul point négatif : il est sonore ... )



    ou de la laine de roche ou autre , rigide , sur faux-plafond + pare-vapeur bien étanche

    même si de la vapeur d'eau passe , elle ne condensera pas sous les 8 cms du polyuréthane , vu que le point de rosée est très probablement dans l'épaisseur de ce dernier , sauf avec une atmosphère intérieure très humide et une ambiance extérieure très froide

    Pour se prémunir des risques d'atmosphère humide , prendre une vmc hygroréglable dans toutes les pièces humides ; l'air extérieur qui entre sera sec et asséchera les pièces à vivre

    Dans les années 85 , on parlait d'isolation pariétodynamique ( autre terme en vogue à l'époque "perméodynamique" ), cela consiste à faire passer de l'air extérieur (froid donc sec ) entre deux parois de l'habitation avant de l'admettre à l'intérieur , la théorie voulant qu'on réchauffe l'air neuf avec les pertes des parois ..apparement, on n'en parle plus ?

    c'aurait été une possibilité de garder sec avec une très faible ventilation ( très très faible ) l'espace entre l'isolant à placer et la sous-face du bac , avec récupération de cet air pour le poêle ou pour se susbstituer à l'air neuf ..bonjour les poussières ...

    lien -à lire isolation perméodynamique"

    http://209.85.135.104/search?q=cache...=fr&lr=lang_fr
    Dernière modification par herakles ; 13/02/2008 à 13h19.

  8. #6
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    http://209.85.135.104/search?q=cache...=fr&lr=lang_fr

    à la lecture du paragraphe conçernant l'isolation perméodynamique , il semble qu'il soit judicieux de poser de la laine de roche , laine de mouton ou autre perméable à l'air sous le bac acier et de créer une mini-aspiration à travers l'isolant , l'air neuf venant du dehors sous le bac acier par de très petites ouvertures bien calibrées de façon à limiter le débit d'air à 100m3/h et passant à travers l'isolant nouvellement posé , à travers un plafond rendu volontairment non étanche : lames de plafond à peine jointives , plaques microperforées avec feutre textile anti-poussière ..

    voila voila ..

  9. Publicité
  10. #7
    patmet

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    Merci Herakles pour ta proposition. Elle devrait être efficace pour la vapeur d'eau mais je crains que ce ne soit au détriment de la performance thermique. Il faudrait isoler suffisamment par dessous et faire le deuil de l'efficacité des 8cm de polyuréthane.

  11. #8
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Vapeur d'eau et bac acier

    mais je crains que ce ne soit au détriment de la performance thermique.
    lisez bien le document concernant l'isolation perméodynamique : il y est bien expliqué qu'en prenant une très faible fraction d'air neuf à travers l'espace sous bac acier et la nouvelle couche d'isolant , on récupère de fait les quelques calories qui passent à travers l'isolant tout en récupérant par la même occasion l'humidité !

    l'isolant du bac acier n'est pas du tout perdue .

Discussions similaires

  1. Refroidir une pièce avec radiateurs acier et circulation d'eau froide...
    Par Mettero dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/07/2007, 13h42
  2. Génération de vapeur dans un acier liquide
    Par yoggy dans le forum Physique
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/04/2007, 16h04
  3. vapeur d'eau
    Par foulon dans le forum Physique
    Réponses: 20
    Dernier message: 27/01/2007, 13h09
  4. Zinc et vapeur d'eau
    Par alopex dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 12/12/2006, 10h00
  5. ionisation de la vapeur d'eau
    Par bob_isat dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 30/11/2005, 15h40
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...