Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

CESI Technique



  1. #1
    rdellamonica

    CESI Technique


    ------

    Bonjour à tous,

    je suis nouveau sur le forum et tiens à vous remercier pour cette mine d'informations.

    Mes questions concernent donc une future installation de chauffe eau solaire : CESI

    L'idée est de remplacer un cumulus électrique de 200L par une installation de CESI dont les principales
    caractéristiques sont :
    - Ballon de 300L équipés de deux échangeurs + résistance électrique d'appoint (le deuxième échangeur est
    là car tous les ballon du fournisseur choisi en disposent et en cas d'installation d'un système de chauffage,
    autre que l'actuel électrique, cela permettra d'adapter l'appoint)
    - 5.1m² de capteurs brut (4.6 environ net)
    - Installation sur un toit tuiles de 30° exposé Sud Sud Est (30° vers l'Est) dans le Vaucluse


    Question 1 :
    Dans un premier temps, l'appoint devant être électrique, ai-je intérêt à conserver mon ballon actuel?
    Le CESI étant positionné en amont pour préchauffer l'eau du ballon électrique en hiver et potentiellement,
    je peux installer un bypass pour les mois d'été pour que l'eau chaude ne passe plus par ce ballon (débranché) car pas
    besoin d'appoint durant cette période


    Question 2 :
    Le ballon dispose donc de deux échangeurs un en haut et un en bas
    C'est normalement celui du bas qui doit être relié aux panneaux solaires, l'entrée (la plus chaude) étant reliée
    en haut du serpentin et la plus froide pas le bas du serpentin
    l'objectif d'un ballon étant la stratification (eau chaude en haut du ballon), cela signifie que l'eau chauffée dans
    la partie basse va se mélanger avec l'eau de la partie haute. Soit un gros volume à chauffer avant d'atteindre une
    T° convenable.
    La question est : Ne faudrait il pas relier les panneaux au serpentin haut, puis en sortie du serpentin haut la faire
    passer dans le serpentin du bas?
    Ceci devrai permettre de chauffer le haut du ballon en priorité, puis de plus en plus vers le bas.
    A mon avis, ceci est valable si l'appoint intégré électrique (site environ au milieu du ballon) n'est pas utilisé car
    si c'est le cas, l'eau chauffée en haut du ballon sera refroidie par le fluide caloporteur (lui chauffé) et il rendra
    son énergie en bas du ballon donc l'inverse du principe de stratification.

    Qu'en pensez vous?
    par avance, merci pour les conseils

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    elect31

    Re : CESI Technique

    Bonjour
    Je suis nouveau sur ce forum et je m'étonne que tu n'ais pas eu de réponse.
    Je suis moi aussi intéressé par l'installation d'un CESI (ballon 300l) et je me demandais si je ne pouvais pas faire d'une pierre 2 coups en chauffant la piscine par la même occasion.

    Je suis encore assez ignorant sur les CESI (mais je me renseigne). Je sais que les panneaux solaires chauffent un circuit primaire, qui va à son tour chauffer un ballon.

    Ce que je ne sais pas:
    Est ce que le circuit primaire s'arrête de tourner quand le ballon a atteint une température donnée, ou circule t'il sans arrêt quitte à faire monter la température de l'eau du ballon dans les mois de fort ensoleillement? La température du ballon est elle paramétrable?

    J'en viens au chauffage de ma piscine : 60M3, stériliser au sel. Si le circuit primaire du CESI s'arrête de tourner quand le ballon d'eau chaude sanitaire est à la température désirée, alors : est'il possible de dévier ce circuit pour le diriger vers un autre échangeur, celui que j'aurais placé pour chauffer la piscine?

    Bien sur,
    - il ne faudrait pas que le chauffage de la piscine devienne prioritaire sur le chauffage du ballon sanitaire.
    - il faudrait un système pour ne pas chauffer la piscine quand je ne le veux pas (hiver).

    Merci de vos réponses éclairées.

    Je précise: je suis en Haute-Garonne (31) et orienté sud- sud est.

  5. #3
    Franz Dur

    Re : CESI Technique

    Bonjour,

    J'ai depuis un an une installation très semblable à celle projetée par rdellamonica, la seule différence étant qu'avant l'installation du CESI toute l'eau chaude était produite dans un cumulus de 160l associé à ma chaudière à fioul (Viessmann).

    Question 1 : j'ai conservé le cumulus "fioul" en aval du cumulus solaire avec un bypass. Il peut être mis en service en manipulant 2 vannes dès que le soleil fait défaut. Dans le cas de rdellamonica cela se discute puisque son cumulus solaire sera équipé d'une résistance électrique (le mien n'en a pas). Le seul intérêt serait d'avoir une capacité supérieure en cas de visite, ou également de servir de décharge en cas de surchauffe des capteurs.

    Question 2: c'est une mauvaise idée, dans la plupart des configurations elle serait contre-productive et pourrait aboutir à refroidir le haut du cumulus solaire. Pourquoi? Parce que la régulation du CESI "asservit" la température du capteur à celle du bas du ballon: elle déclenche le circulateur dès que la dT entre capteur et bas du ballon atteint une Tx (en général autour de 10°C, mais c'est réglable -sur mon CESI Viessmann du moins).

    Supposons que le haut du ballon soit à 70°C, on prends 1-2 douches: le haut va se retrouver à 60°C et le bas à 25°C. La régulation va mettre le circulateur en route dès que le capteur est à 35°C (si dT est réglé à 10°C) et le fluide caloporteur va refroidir le haut du ballon! Il n'y a pas de pertes, l'échange se fait dans les deux sens, mais au aura le contraire du but recherché: chauffer rapidement le haut du cumulus car on va prélever des calories en haut de cumulus pour les restituer dans le bas.... En fait on "moyenne" la température alors que ces cumulus sont conçus pour fonctionner en stratification. Cela fonctionne très bien, l'eau la plus chaude monte le plus haut dans le cumulus, on ne gagne rien à perturber ce fonctionnement.

    Pour la question de elect31: la régulation n'est pas pilotée par la température du ballon (qui n'est pas homogène) mais par le différence dT entre deux sondes (T du capteur - T du bas du ballon). En fait la sonde ballon n'est pas tout en bas de celui-ci mais en général vers la moitié du serpentin. Le circulateur fonctionne dès que dT dépasse un seuil paramétrable. Si la température du ballon dépasse un maxi (paramétrable également) le circulateur se coupe pour éviter la surchauffe du ballon.

    Bien sur les piscines peuvent être chauffées avec l'excédent de chaleur, elles servent souvent de délestage pour éviter les surchauffes du capteur.

    Francis

  6. #4
    BioTop

    Re : CESI Technique

    Citation Envoyé par rdellamonica Voir le message
    Bonjour à tous,

    Question 1 :
    Dans un premier temps, l'appoint devant être électrique, ai-je intérêt à conserver mon ballon actuel?
    Le CESI étant positionné en amont pour préchauffer l'eau du ballon électrique en hiver et potentiellement,
    je peux installer un bypass pour les mois d'été pour que l'eau chaude ne passe plus par ce ballon (débranché) car pas
    besoin d'appoint durant cette période
    Comment un tel système pourrait-il marcher?
    Un ballon ne peut pas préchauffer l'eau de l'autre, sauf à mettre un circulateur!

    En effet imaginons les deux ballons plein d'eau froide. Lorsqu'on met en route le système, l'eau du CESI se réchauffe grace au soleil, et celle de l'ancien grace à l'électricité, jusqu'à atteindre la T° de consigne.

    Losrqu'on tire de l'eau chaude, si l'eau du CESI est utilisée en premier, elle est remplacée par celle du ballon électrique et la cirulation du CESI ne se fait pas, par contre le ballon électrique se met à fonctionner pour réchauffer l'eau froide admise.

    Ca marcherait sans doute mieux en inversant! qu'en dites_vous?
    "Si tu habites dans un thermo,... un pet et tu as chaud!" (Maxime Proverdoise)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    elect31

    Re : CESI Technique

    Citation Envoyé par Franz Dur Voir le message
    Bien sur les piscines peuvent être chauffées avec l'excédent de chaleur, elles servent souvent de délestage pour éviter les surchauffes du capteur.

    Francis
    Merci Francis pour cette réponse rapide en ce mois d'Août

Discussions similaires

  1. Retour esperience cesi geminox
    Par tthomas dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/04/2008, 11h00
  2. CESI: t° de l'eau/légionellose
    Par Samy06 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 19/11/2007, 13h41
  3. Mon cesi
    Par taratata38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 40
    Dernier message: 15/11/2007, 09h03
  4. cesi horizontal
    Par efa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 23/10/2007, 11h03
  5. cesi VORMANN
    Par jplab dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/10/2007, 17h18
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...