Répondre à la discussion
Page 52 sur 129 PremièrePremière 52 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 531 à 1 560 sur 3849

Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet



  1. #1531
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet


    ------

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...sans vouloir faire de la pub , inspires-toi de ce SEWT ou carrément achètes le .. l'échangeur étant alors placé sous les galets ...
    L'idée est intéressante, mais je viens de contacter Fiabat qui me dit que ce n'est pas forcément adapté car il faut que le sol ou se trouve le capteur doit rester humide !

    -----

  2. Publicité
  3. #1532
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Ce sera le cas si le remblaiement se fait avec une terre limono-argileuse bien compactée autour des tubes

    Mieux même = couler une couche de béton maigre enrichie en concassés lourds sur les PEHD avant de poser les galets dessus

    c'est aussi la technique de Innovert = tubes pEHD enfouis dans les semellesd e fondation en béton ..

  4. #1533
    aligator427...

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    est ce que tu as déjà fait un relevé des températures à l'entrée et à la sortie (d'air) d'une batterie d'échange?
    My flowers are beautiful.

  5. #1534
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par aligator427... Voir le message
    est ce que tu as déjà fait un relevé des températures à l'entrée et à la sortie (d'air) d'une batterie d'échange?
    pas eu le temps d'installer du matos comme Pulligny les architectes sont trop débordés ..

    Il y a 2 releves à faire =
    1- T°de l'air avant/après la batterie
    2- T° de l'EAU avant/après

    les résultats différent selon que l'on est en production d'ECS ou en préchauffage de l 'air neuf...car les sources et les besoins ne sont pas les mêmes , les gradients de T° non plus

    Juste un résultat = l'eau gagne généralement 20° à 25°C de plus avec un flux d'air de 600~800m3 à 50°C sur la batterie si cette dernière est correctement dimensionnée et si le débit d'eau est raisonnable : entre 1 et 2L/mn (ou 60~120l / heure ), soit de 15~ 20°C (eau du réseau ) à 45°C~50°C..

    ce que je contate avec la main sur le tuyau cuivre de sortie d'eau . c'est chaud...

    Cela suffira pour chauffer l'eau d'un ballon de 300L , la résistance rajoutant les derniers degrés (jusqu'à 60°C) nécessaires pour flinguer les légionelles si on veut se rassurer

    ca marche aussi en thermosiphon si la différence de hauteur entre la batterie et l'échangeur incorporé dans le ballon est supérieure à 1.50m

  6. #1535
    hubert31

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour à tous,

    Je viens de lire une bonne partie de ce fil (enfin surtout les 40 premières pages) .... mine impressionnante d'informations et quelques acteurs dévoués et engagés.

    Je suis intéressé par le système des "tunnels à galets" surtout pour sa partie stockage et restitution naturelle et déphasée de calories/frigories. L'utilisation du système est prévue sur un site isolé, hors branchement EDF. La construction prévue est une sphère géodésique (5/8) de 6 mètres de diamètre avec une excellente isolation (30cm de paille/terre sur extérieur, 20 cm de terre/paille en intérieur).

    Ne cherchant pas à utiliser la partie "puits canadien", il n'y a plus de problème de pollution de l'air. La conception des tunnels se simplifie car il n'y a plus besoin de bidim et de feuille de plastique. Il faut toutefois assurer un bon drainage de la masse terre/galet.
    La masse terre/galet est isolée en périphérie.

    Le circuit principal (A) est alors le suivant :

    -capteurs à air optimisé pour un fonctionnement en été,
    -forçage en entrée,urs
    -liaison entrée vers tunnel,
    -tunnel à galets,
    -liaison tunnel vers sortie,
    -extraction en sortie.

    Le forçage de l'air en entrée est assuré par un ventilateur (alimenté par un panneau solaire) situé avant les capteurs. Ce positionnement permet de travailler en air frais, il permet également d'utiliser la fonction "compresseur" du capteur à air (en doublant/triplant la température de l'air, la pression de l'air double/triple ce qui assure un
    déplacement de l'air chaud vers le tunnel.
    Pour l'extraction, je pense utiliser une cheminée en tuyau noir doublée de feuille de polycarbonate. La cheminée ainsi chauffée par effet de serre assure le tirage nécessaire à l'extraction de l'air du tunnel.

    Le but recherché est d'avoir le fonctionnement le plus fiable et le plus autonome possible : mise hors gel, température de 10/12° minimum par diffusion au niveau de la chape pendant la durée de l'hiver.

    Merci de vos commentaires.

    Hubert

  7. #1536
    aligator427...

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Le forçage de l'air en entrée est assuré par un ventilateur (alimenté par un panneau solaire) situé avant les capteurs
    bonne chance pour trouver un ventilo alimenté par panneaux solaires qui puisse vaincre le pertes de charge générées par les galets.
    My flowers are beautiful.

  8. Publicité
  9. #1537
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Ne cherchant pas à utiliser la partie "puits canadien", il n'y a plus de problème de pollution de l'air.
    1-que crains tu donc ? pollution par les galets ???
    2-donc pas de clim en été ????? dans une sphère qui risque de chauffer à mort en été sans inertie , si l'enveloppe est légère et les vitrages trop généreux au SUD ?
    3-il y a un plan B = serpentins de tubes PEHD+eau glycolée+ batterie déchange air-eau pour climatiser en été ou pour préchauffer la nuit en hiver = très appréciable et cela optimise la resitution /déstockage des tunnels et du sous-sol utilisé comme masse stockeuse

    La conception des tunnels se simplifie car il n'y a plus besoin de bidim et de feuille de plastique
    gros risque : pas de bidim:contamination des galets par le dessous si remontée imprévue et exceptionnelle de la nappe phréatique
    deuxième risque = pas de polyane = asséchement de la terre sous-jacente sous la dalle , tassements à craindre , perturbation de l'équilibre hydrique et diminution de la saturation en humidité = diminution de la conductivité de la terre et diminution de la capacité thermique ..
    faut toutefois assurer un bon drainage de la masse terre/galet.
    pour les mêmes raisons que ci-dessus , trop assécher nuit gravement au rendement du stockage
    situé avant les capteurs. Ce positionnement permet de travailler en air frais
    dans ce cas , soignes bien l'étanchéité et la robustesse du capteur car c'est de l'air à forte pression qui va y circuler = environ 150 à 180Pa
    la moindre fuite d'air au niveau du capteur et de l'absorbeur va y déposer plein de poussière
    le ventilateur posé après le capteur peut être alimenté en partie par de l'air frais au niveau du moteur : important surtout s'il y a un circuit d'insufflation d'air neuf en hiver dans la sphère la nuit : cela évite de faire passer l'air neuf dans les capteurs qui seraient hyper froids par re-rayonnement "inversé" vers le ceil ..
    ventilateur (alimenté par un panneau solaire)
    Même réflexion que Alligator = pour 2 à 3 tunnels de 4ml sous la sphère = 300 à 420 m3/h sous 150~180 Pa = faut un ventilo centrifuge de 120W mini assurant une pression d'air de 180 Pa minimum
    donc mini 2 m2 de capteurs PV
    QUOTE]Le circuit principal (A) est alors le suivant [/QUOTE]
    Ah, il y a un circuit secondaire ?
    (en doublant/triplant la température de l'air, la pression de l'air double/triple ce qui assure un
    déplacement de l'air chaud vers le tunnel.
    Ah ?? ce qui veut dire 100 ou 150°C à la sortie du capteur ..bigre ... faut éviter le PVC..mettre des gaines alu isolées thermiquement en aérien et des gaines PP en enterré ..
    Attention , un capteur qui travaille à ces températures n'aura qu'un très faible rendement : 20 à 30% de rendement par rapport à un capteur travaillant sous 40~50°C = rendement de 50 à 60% en été .. A méditer .

    Pour l'extraction, je pense utiliser une cheminée en tuyau noir doublée de feuille de polycarbonate. La cheminée ainsi chauffée par effet de serre assure le tirage nécessaire à l'extraction de l'air du tunnel.
    Trop peu de dépression par cet effet de cheminée pour aider le ventilateur (à peine une dizaine de Pa) , faudrait une cheminée de 20mètres ...tu t'es inspiré d'une installation pour toilettes sèches du refuge du Parmelan (74) ?
    le polycarbonate vieillit mal au soleil , jaunissement rapide en 6 ans..

  10. #1538
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    température de 10/12° minimum par diffusion au niveau de la chape
    Si la sphère est bien isolée et parfaitement étanche à l'air , minimum R=entre 3 et 4 au niveau de l'enveloppe , ce sera plutôt 15~18°C sans autre appoint que le fonctionnement des capteurs en période hivernale pour juste préchauffer l'air neuf en direction de la sphère ,

    s'il y a EN PLUS du cloisonnement intérieur en briques de terre crue pour stocker sur 12~36 h les apports directs solaires par les vitrages SUD , on peut gagner encore 1 ou 2°C en moyenne .

    une association d'une grosse inertie sous la dalle (mais difficilement maîtrisable) avec une masse "inertielle" plus petite (mais plus facille à gérer sur des périodes courtes de 12 à 36h) apporte davantage de souplesse à un tel système.

    Les premières maisons des années 80 n'avaient qu'un seul cricuit principal comme celui que tu décris et de plus étaient isolées par l'intérieur ou étaient des MOB , avec des problèmes de gestion des tunnels et des problèmes de surchauffe à la fin de l'été .

  11. #1539
    jerome.cer

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    bon alors j'ai fait avec les moyens du bord et je suis arrivé à ce résultat:


    cuve de galets en agglo totalement isolée (R important partout dépassant largement les préconisations RT actuelles)
    dimensions de la cuve:
    longueur 3m
    largeur 2m
    hauteur 2m
    soit un volume de galets de 12m^3
    la serre d'alimentation sera d'environ 1m*2m soit 2m² sur une hauteur de 10cm en verre simple fond peint en noir (noir bien épais pour avoir une meilleur absorption?) liées par une "canalisation" a air aspiré par un ventilo.
    à l'autre bout de la cuve a galet la vmc fer le travail d'envoi de l'air dans l'appart en double ouverture:
    A. depuis la système de tunnel
    B.depuis l'extérieur (gestion en fonction des T°).

    la longueur d'échange tunnel sera de 2 fois la longueur de la cuve soit 6m linéaire en forme de U.

    vos avis et corrections??

  12. #1540
    hubert31

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    ce qui veut dire 100 ou 150°C à la sortie du capteur
    Si le capteur permet de passer l'air de 20 à 40°, soit un doublement, la pression de l'air dans le capteur va doubler ce qui facilitera le transfert vers le stockage. Je pensais, peut être à tort, que cela permettait de diminuer la puissance du ventilateur.

  13. #1541
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Hubert 31, doux rêveur, tu devrais réviser tes notions de physique et de mécanique des fluides ...la loi de Mariotte ( PoVo= P1V1 ) n'est d'aucune utilité ici ...sachant que le capteur est dit OUVERT ( une entrée , une sortie ...) et qu'il n'y a aucune augmentation de la pression derrière l'absorbeur ..

    Il faudrait presque la même mécanique que dans un "pulsoréacteur" de V1 ( des lamelles ou clapets , une chambre de combustion ) et des fortes augmentations de T° pour arriver à pousser l'air avec assez de force pour vaincre les résistances dans les tunnels de galets ..

    essaies donc de chauffer avec un sèche cheveux un gros tube métal ouvert aux deux extrémites = nada, que dalle, à peine un léger mouvement d'air ...

    Bref , bonne chance pour trouver le ventilo de 100~140 W en courant continu (ca peut se trouver à la casse sur les systèmes de ventilation d 'une grosse berline , en 12V )
    quelques images ici : http://www.google.fr/images?hl=fr&rl...ed=0CEEQsAQwAw

    des notions de calcul ..
    http://www.thermexcel.com/french/ressourc/mot_vent.htm

    un tunnel = 140 ~180 Pa
    3m2 de capteurs = 20 à 30Pa
    un filtre a air suffisament grand =30~40 Pa
    réseau aéraulique avec ses coudes , grilles de soufflage ..: 50 à 100 Pa ..

    etc etc..

    exemple pour 3 à 4 tunnels = le rectylis 600 (en monophasé 220V) covneint
    http://www.france-air.com/Portals/0/...PC_2924_29.pdf

    Un ventilo en CC 12 ou 24V avec les mêmes courbes aérauliques , ca existe , mais + cher.. il te faudrait un onduleur à la sortie de tes panneaux PV ..

  14. #1542
    jerome.cer

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    c'est dingue, j'ai l'impression de faire chier, mais d'une force.
    tout le monde a le droit à ses questions et ses réponses mais moi je passe à la trappe à chaque fois!!

    si vous voulez pas m'aider dites le, mais ne me laissez pas à attendre comme une merde!!

  15. Publicité
  16. #1543
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Eh ;on se calme ...

    tu n'as pas donné assez de précisions = un plan du sous-sol , du RDC, de l'étage et une coupe en travers...qu'on voie bien cela sous tous les angles : une photo aérienne ne suffit pas ..

  17. #1544
    jerome.cer

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    il y a 3images attachées.
    1)le plan du premier etage, là ou sera l'appartement
    2) le plan du rdc exploitable (le reste n'est pas accessible) qui a pour mur commun le mur gauche sur les plans, et puor partie les murs haut et bas (pour partie car la longueur rdc est bien moindre)
    3) pas de sous sol exploitable.

    je suis intervenant sur un autre forum, et j'ai tendance à ne pas répondre a des questions sans laisser un petit mot pour ceux qui sont en attente de réponse. c'est le meilleur moyen de ne pas laisser croire aux gens qu'on se désinteresse d'eux, car là j'ai vraiment eu le sentiment que ma requete n'avait aucun interêt!!

  18. #1545
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    et une coupe en travers...qu'on voie bien cela sous tous les angles
    et quelques photos svp..int et ext...

  19. #1546
    Denny

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par Denny Voir le message
    Bonjour,

    J'ai essayé de lire un maximum de message avant de poster le mien.
    Je ne souhaitais pas "polluer" ce thread cependant je n'ai pas de réponse à mes questions ou plutôt les réponses ne sont pas super limpides

    Je souhaite actuellement mettre en place un PC couplé à une VMCDF.
    Ma maison repose sur un sous sol total totalement ou presque enterré.
    La terre est argileuse. Elle a tendance à être dure comme de la pierre en été et visqueuse en hiver (t'y mets un pied avec des bottes, tu ressorts sans chaussettes et sans bottes )

    Je possède 2 puisards relié ensemble (je fais du trop plein entre les 2 ) dans lesquels je peux voir le niveau de la nappe phréatique.
    Il semblerait que le niveau de l'un soit d'environ 1m sous le sous sol et l'autre à environ 1.5 m sous le sous sol.

    Après moultes lectures je suis totalement convaincu par le stockage inter saisonnier via les tunnels à galet.
    J'ai aussi lu qu'on pouvait interconnecter le PC au tunnel à galet avec capteur solaire le tout relié à une VMCDF.
    Cependant la maison est déjà construite !
    Y a t-il un intéret de mettre en place tout ces éléments ?
    Dans ce cas quelle serait la meilleure solution ? (je peux fournir les plans de la maison et son implantation)

    Alligator, Herakles, bravo pour vos posts. Dès que j'ai qq minutes de dispos, je lis et j'essaye de comprendre ce que vous faites ou dites, c'est super interessant. Continuez comme cela !

    Merci par avance pour vos réponses
    Est-ce que quelqu'un pourrait m'aiguiller vers une solution sachant que j'habite dans le 91 au limite du 94 et du 77?

    Les solutions que j'avais en tête
    1°/ VMCDF seule
    2°/ VMCDF couplée avec un PC
    3°/ VMCDF couplée avec un PC eau glycolée
    4°/ VMCDF couplée avec un tunnel à galets
    5°/ VMCDF couplée avec un PC avec tunnel à galets
    6°/ VMCDF couplée avec un PC eau glycolée avec tunnel à galets

    les informations que je peux fournir :
    - la nappe phréatique n'est pas très loin (2m de profondeur)
    - la maison est déjà construite mais récente (isolée par l'intérieur en 13+100 avec du doublissimo http://tdb-atec.cstb.fr/fichiers/pdf...J/AJ040774.PDF ... oui je sais c'est pas bien)
    - le sous-sol total est enterré totallement
    - le sol est composé de glaise à 99%
    - je peux faire autant de tranchée que nécessaire

    Merci par avance pour votre aide. Je souhaite réellement commencer le projet la semaine prochaine.

  20. #1547
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour,

    Juste un petit mot pour vous tenir au courant de l'avancement des travaux ...
    Un peu laborieux pour ce qui est des fournitures. Je reçois normalement demain mon reliquat de commande de chez F B !!!
    Pas facile de trouver les bonnes références de produits et encore moins pour se faire livrer rapidement.
    Au final je vais devoir partir avec du PVC CR8 que je vais fendre ... pas moyen d'avoir des tubes écopal pré fendu
    J'ai reçu aujourd'hui mes galets. C'est plus ou moins du 40/80 !
    En fait, ces dimensions sont les galets non utilisés. Ils sont criblés à 40 mm et + ! Le coté intéressant c'est le prix, (11€ / T), par contre il y a une grande disparité entre les galets. Pour éviter les trop gros, j'ai demandé à ce qu'ils chargent en prenant seulement sur le sommet du tas de cailloux ....
    Images attachées Images attachées  

  21. #1548
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par jerome.cer Voir le message
    si vous voulez pas m'aider dites le, mais ne me laissez pas à attendre comme une merde!!
    ça fume dites donc !!!!

    Jérôme.cer, je ne pense pas que personne ne veuille t'aider, mais on attends juste un dossier un peu plus consistant !
    De plus pour ma part, je suis encore en "apprentissage", j'ai donc un peu de mal à donner des conseils, et je pense que beaucoup sont comme moi.
    Je ne pense pas que cela soit utile de faire une réponse pour te dire : ta question est intéressante mais je ne connais pas la solution !!!!!!!!
    A part pour polluer le fil ....
    A toi donc de fournir un peu plus de travail sur ton projet pour être plus "crédible".

  22. Publicité
  23. #1549
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour,

    J'ai pris l'option de mettre du liège au dessus des tunnels, juste sous le hérisson de 20 cm afin de retarder la diffusion de la chaleur au travers de la dalle ....
    Du coup, je me demande si la chaleur ne va pas plutôt s'échapper dans le sous sol ???? Est-ce que cela est possible ou bien la chaleur monte toujours et cherchera toujours à monter ?

    Par ailleurs, Héraklès, tu m'avais parlé à l'époque de placer des sonde de contrôle dans le sol ..... je suis en train de remonter le fil pour me remémorer les détails, mais je n'ai encore rien trouvé !
    Quel type de sonde est-ce ? où peut-on en trouver ?
    Elles se placent bien à coté des tunnels et non pas dedans ?

  24. #1550
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Par ailleurs, Héraklès, tu m'avais parlé à l'époque de placer des sonde de contrôle dans le sol .....
    Ce ne sont pas des sondes pour contrôler mais pour avoir une idée de comment se répartit la chaleur dans le sol

    Ca se trouve sous forme de kits à monter soi-même = modules électroniques avec affichage, sonde KTY100 ou KTY10 , avec possibilité d'utiliser plusieurs sondes et un commutateur rotatif à plusieurs sorties pour tester chaque sonde, chacune étant placée au-dessus , dans le hérisson , sous la dalle , entre chaque tunnel et à 30~50cms sous les tunnels .
    exemple économique avec ca : http://www.conrad.fr/kit_thermometre...words&ns_fee=0

    la sonde KTY est à placer dans une capsule de verre scellée à l'araldite et plongée danbs un tube PVc ou une gaine janolène de 20mm int , une fois que le circuit a été étalonné avec de la gklace et de l'eau bouillante (2 potentiomètres à tourner suivant mode d'emploi)

    la longueur maximum du câble de connexion avec la sonde KTY 10 est de 15 m (genre câble blindé )

    juste sous le hérisson de 20 cm afin de retarder la diffusion de la chaleur au travers de la dalle ....
    le liège (20mm ) est à placer juste sous la dalle et sur toute la surface car il faut laisser le hérisson se réchauffer et répartir la chaleur venant des tunnels , autrement tu favorises trop la propagation des calories vers le bas .

    Et c'est aussi dans le hérisson au-dessus ou sous les tunnels qu'il faut placer le réseau de tubes PEHD si ce projet tient toujours la route pour le préchauffage de l'air neuf la nuit en hiver et mi-saison
    Alternative= dalle béton ou chaux avec agrégats légers comme pouzzolane ou billes d'argile expansée ou granulats de verre expansé comme le misapor ou le technopor
    Dernière modification par herakles ; 05/07/2010 à 13h51.

  25. #1551
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Merci héraklès pour ta réponse rapide.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...
    le liège (20mm ) est à placer juste sous la dalle et sur toute la surface car il faut laisser le hérisson se réchauffer et répartir la chaleur venant des tunnels , autrement tu favorises trop la propagation des calories vers le bas .
    Du coup je vais perdre toute l'inertie de mon sol (dalle + hérisson ) !!!
    Il ne me restera uniquement la dalle de chaux de 13cm ....je ne suis pas sûr que ce soit suffisant pour une forte inertie !

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Et c'est aussi dans le hérisson au-dessus ou sous les tunnels qu'il faut placer le réseau de tubes PEHD si ce projet tient toujours la route pour le préchauffage de l'air neuf la nuit en hiver et mi-saison
    ...
    Je ne crois pas que je vais ajouter ce réseau PEHD. Je vais déjà essayer de m'en sortir avec la version de base ...

    Je reçois ( normalement) mes derniers tuyaux demain. ça arrive au compte goute !
    J'espère donc pouvoir terminer la première ( tunnel + hérisson) d'ici la fin de semaine. A suivre ...

  26. #1552
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...
    Ca se trouve sous forme de kits à monter soi-même = modules électroniques avec affichage, sonde KTY100 ou KTY10 , avec possibilité d'utiliser plusieurs sondes et un commutateur rotatif à plusieurs sorties pour tester chaque sonde,
    Ok pour la sonde avec écran LCD chez Conrad, mais ils n'ont pas les sondes supplémentaires ni le commutateur rotatif ! ( je viens de les appeler)
    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    ...
    chaque sonde, chacune étant placée au-dessus , dans le hérisson , sous la dalle , entre chaque tunnel et à 30~50cms sous les tunnels .
    ça fait combien de sondes ça ?
    2 par tunnel, non ? une dessous et une dessus ...

  27. #1553
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Ce n'est pas pour contôler quoi que ce soit , mais par curiosité , connaître les différentes températures dans le sol , aussi tu as toute latitude pour disposer où tu veux tes sondes :
    -au milieu d'un tunnel (dans les galets )
    -à 20cm sous les tunnels
    -à 40cms sous les tunnels
    -à 20cm au-dessous , sous l'isolant , dans le hérisson et en deux ou trois endroits si tu le désires = dans l'axe du tunnel, à 50cms et à 1m ...

    de plus si tu prends une gaine janolène , tu peux faire coulisser la sonde plus ou moins en profondeur et attendre la stabilisation de la T° .
    mais ils n'ont pas les sondes supplémentaires ni le commutateur rotatif ! ( je viens de les appeler)
    Conrad n'a pas l'habitude des mesures multi-sondes ; une revue "Elektor" a donné un schéma d'un thermometre du même type utilisant tout simplement plusieurs sondes KTY et un commutateur , commutant tout a tour les sondes l'une après l'autre
    http://www.sonelec-musique.com/elect...mmutateur.html

    un peu comme allumer différentes ampoules 12V l'une après l'autre

    Ces sondes sont en général précises à 98~99 % à condition de commander un lot de KTY avec le même degré de précision , donc l'affichage sera correct d'une mesure à l'autre à 0.5°C près ...

    Faudra que je retrouve cet article d'ELEKTOR et que je te le scanne , à moins que t'aies un copain féru d'électronique

  28. #1554
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonsoir,

    Je commence la mise en place des galets dans l'un des tunnels.
    C'est un peu laborieux pour laver les galets et pour remplir le tunnel, faut juste un peu de patience....
    Images attachées Images attachées

  29. Publicité
  30. #1555
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Je ne crois pas que je vais ajouter ce réseau PEHD. Je vais déjà essayer de m'en sortir avec la version de base ...
    Mieux vaut donc supprimer le liège si tu ne poses pas ce réseau PEHD prévu pour optimiser le déstockage : dans ce cas la restitution se fera principalement par la dalle avec un temps de déphasage d'environ 3 semaines

    tu pourras jouer sur le déphasage en retardant la mise en service des capteurs 1 mois plus tard ; à l'usage tu verras si tu commences + tôt ou + tard

    Au final , tu utilises ou non les galets la nuit en hiver pour préchauffer l'air neuf ?
    Avec filtre -bien sûr- à la sortie des galets , avant insufflation par le plenum


    Idée à creuser : étant donné la grande longueur de ta gaine entre le capteur et les tunnels , cette dernière se comportera comme un puits canadien "boosté" pour amener l'air neuf préchauffé :
    le jour , capteurs en fonctionnement en hiver/mi-saison : 1/3 des calories solaires sera absorbé par la terre autour de la gaine , les 2/3 vers les tunnels ou vers le plenum d'insufflation selon la demande en chaleur de la maison

    la nuit ,on maintient un léger débit d'air neuf ( 125 m3/h ) passant par cette gaine , qui récupérera donc une partie du 1/3 stocké durant la journée ...

    Cette gaine étant en matériau "propre" (PP:awadukt , ecopal , ambidur ou grés ) , permet donc de préchauffer l'air neuf sans passer par les galets , ce qui doit rassurer les "allergiques" aux galets


    Gaine a enterrer aussi profond que le fond des tunnels pour avoir assez de terre autour
    Dernière modification par herakles ; 07/07/2010 à 06h49.

  31. #1556
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Voici le premier tunnel rempli et fermé. Pas évident de mettre des galets bien propre !
    Images attachées Images attachées

  32. #1557
    david47

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Mieux vaut donc supprimer le liège si tu ne poses pas ce réseau PEHD prévu pour optimiser le déstockage ...
    Ok c'est noté. J'installerai éventuellement ce réseau PEHD sur les prochains tunnels, ceux de la partie maison.

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Au final , tu utilises ou non les galets la nuit en hiver pour préchauffer l'air neuf ?
    Avec filtre -bien sûr- à la sortie des galets , avant insufflation par le plenum

    [COLOR="Purple"][B][U]Idée à creuser ...un puits canadien "boosté" ....
    J'avais effectivement envisagé l'idée et pourquoi pas même rafraichir l'été en prenant de l'air "frais" extérieur et non plus l'air des capteurs.

  33. #1558
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    pourquoi pas même rafraichir l'été en prenant de l'air "frais" extérieur et non plus l'air des capteurs.
    Un test à faire par nuit bien claire , étoilée : faire passer l'air extérieur via les capteurs et mesurer la T° de l'air à la sortie , la comparer avec celle de l'air nocturne , car il arrive que les capteurs refroidissent par rayonnement vers le ciel suivant la nature du verre ...

    Le Pr Trombe est arrivé à faire des refrigérateurs avec double couverture en polyane transparent sur un caisson très isolé en PSE = il arrivait à obtenir de la glace même si l'air extérieur était à 15°C ; des essais concluants on eu lieud ans le désert saharien ..

    Concernant le rafraîchissement par les galets , c'est possible à certaines périodes = au début de l'été alors que le stockage est froid sous la dalle : juin-juillet
    Un faible débit dans les galets , équivalent au renouvellement d'air de 1 à 2 fois le volume habitable , peut suffire à climatiser une maison bien isolée du dehors et dont les vitrages sont à l'ombre sans trop dilapider le capital fraîcheur reconstitué à la fin de l'hiver ...

    ceci dit , très beau boulot , très propre ... génial , la brouette à 2 roues et les planches !
    la prochaine fois , prends des galets un poil moins gros ( 30/50 ) j'en ai vu qui devaient faire environ 100 si je ne m'abuse , contre les D200 , sur la photo


    Reste à savoir quoi faire des capteurs entre Mai et Août ( vu la faible profondeur des tunnels qui interdit de commencer trop tôt le stockage )..eau chaude sanitaire , piscine ...???
    Dernière modification par herakles ; 08/07/2010 à 20h27.

  34. #1559
    jonneve

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Félicitations David! Ils sont beaux tes galets bien lisses, pas comme mes graviers roulés à moi... Et je vois d'autre part que j'ai de la concurence, car moi, j'avance pas très vite. Depuis le temps que je suis sur le projet, je n'en ai remplis que 5, et je me décarcasse depuis quelques semaines (pendant mon temps "libre"...) de passer les gros tubes par dessus pour tout relier, dans l'espoir illusoire de couler ma dalle avant mi-juillet.

    N'empêche que je suis bien d'accord avec toi : pénibles à laver, ces galets! Les miens étaient non seulement sabloneux, mais argileux comme c'est pas permis. Alors, tout à laver minucieusement au karcher.

  35. #1560
    chataxe

    Re : Stockage inter-saisonnier : tunnel à galet

    Bonjour,
    Peut-être une idée pour laver et tamiser les galets : tamis rotatif
    Pour laver les galets une bétonnière et peut-être plus efficace qu’un karcher, non ?
    Et après il n’y a plus qu’à les mettre au sèche-linge.
    A+

Discussions similaires

  1. Schéma ventilation :PC (tunnel à galet) + VMC DF + Mur à galet
    Par Stek_p dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 79
    Dernier message: 06/08/2019, 19h12
  2. stockage l'énergie inter-saisonnier!
    Par lushaoshao dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 43
    Dernier message: 01/04/2017, 15h46
  3. serre sous toiture pour alimentation tunnel à galet
    Par jacquesdu33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 54
    Dernier message: 25/09/2008, 09h18
  4. Transformer un inter tout ou rien en inter à impulsion
    Par Tybert dans le forum Électronique
    Réponses: 10
    Dernier message: 27/04/2008, 13h05
  5. théorie des ensembles : démonstration A inter (B U C) = (A inter B) U (A inter C)
    Par Brumaire dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 19
    Dernier message: 19/11/2004, 15h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...