Répondre à la discussion
Page 5 sur 43 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 1268

Géothermie individuelle : est-ce la solution ou le problème ?



  1. #121
    quic'est

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème


    ------

    Citation Envoyé par Quisit
    ce qui est réellement excellent, mais gare au prix de la monomur de 49...
    Au pire, sur les chantiers que j'ai visité, même d'entousiastes, je n'ai trouvé au mieux que de la 37,5
    Quisit, je pense la même chose, ils n'ose pas afficher les prix, ça doit pas être donné.

    Autre suggestion, pour ceux qui cherche pas trop chère isolé par l'extérieur et l'intérieur avec un K élevé. Isorast, je n'ai aucun préjugé sur ce produit, disons que le béton et le polystyrène, il y a mieux comme matériaux écologique, mais à la place du parpaing ?

    Isorast site français

    Isorast site en allemand beaucoup plus complet

    Sur le site Allemand, on peut lire que le bloc de 43,7 cm a un coefficient themique K=0.10 W/(m2K)
    Il y a des commentaires sur les maisons passives et disent que c'est écologique. Peut-être pour le co2 ou l'effet de serre, mais les matériaux ? Enfin, je ne pratique pas la langue de Freud tous les jours, alors je peux me tromper.
    Vos avis ?

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    r17777

    Arrow Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Techniquement ton truc ça le fait ...
    Après du point de vue énergie grise c'est une autre paire de manche...
    Mais c'est tout de même une réelle avancé même petite ...mais réelle...

    C’est pas comme les systèmes thermodynamiques qui eux nous ramènent en arrière !!!

  4. #123
    Quisit

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    c'est super astucieux en tout cas, l'idée de faire de l'isolant une ossature qu'on remplit ensuite de béton !! ça doit être aussi efficace structurellement que thermiquement, et zéro ponts thermiques garanti.
    Reste à trouver l'entrepreneur qui va avec !

  5. #124
    r17777

    Angry Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    J’ai répondu trop vite....j'avais pas bien lu le message de Quic'est.
    Après avoir parcouru le lien je rectifie....
    C’est une grosse con...ie !!!
    Isolation externe oui ok... jusque là tout va bien ....mais aussi interne...et la on retourne à la case départ...!!!!
    De plus sur le site ils ont marqué "IDEAL POUR MAISONS SOLAIRES OU BIO-CLIMATIQUES"...!!!
    La honte....!!

    Déjà le terme "bio" est totalement utilisé de manière abusive!!!
    De plus si on s'en tien à du Climatique seul, on en est toujours loin...
    Faudrait leur expliquer à ces gens que la climatique n'est pas faite que d'isolation mais aussi de stockage!!Comment stocker avec une couche d'isolant interne... ??!!

    De plus ils disent "Pas de transport lourd: une palette d'un m3 pèse 13kg" ce qui revient à dire que de déplacer un camion roulant presque à vide est moins polluants!!!!
    Ce qui tout à fait l'inverse de la réalité!

    Bravo ISORAST !!!! Vous venez de gagner la palm d'or de la bêtise

  6. #125
    Quisit

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    lol

    non regarde bien les "briques" l'insolation intérieure n'est que de deux centimètre au pire. c'est un erzatz à mon avis nécéssaire à la rigidité lors du montage des murs (et peut etre ça rassure le chaland qui n'y connait queude à l'isolation par l'extérieur)

    2cm de polystyrène expansé c'est même pas R1 alors qu'il y a un gros pacasse à l'extérieur > 10 cm a vu de pif*...c'ets bien une isolation par l'extérieure avec un "voile" interne. ça créera juste un déphasage du coté du plus fin

    et puis bioclimatique n'est pas égal à écologique, tu peux faire du bioclim qui ne vise que l'économie energétique, entièrement en matériaux à forte energie grise. De tout emanière c'est mieux que du tradi

  7. #126
    r17777

    Unhappy Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par Quisit
    lol

    non regarde bien les "briques" l'insolation intérieure n'est que de deux centimètre au pire. c'est un erzatz à mon avis nécéssaire à la rigidité lors du montage des murs (et peut etre ça rassure le chaland qui n'y connait queude à l'isolation par l'extérieur)

    2cm de polystyrène expansé c'est même pas R1 alors qu'il y a un gros pacasse à l'extérieur > 10 cm a vu de pif*...c'ets bien une isolation par l'extérieure avec un "voile" interne. ça créera juste un déphasage du coté du plus fin
    heuuu? Tu parles d'insolation ou d'isolation là?
    Je pense que tu as voulu dire "isolation"...
    Bref.... je sais bien que deux centimètres à l'intérieur n'isolent pas « des masses ». (Payes ton jeu de mots r17777 ).... ça c'est sur...
    Mais c'est tout de même une méga barrière pour ce qui est de la réactivité et de l'absorption des calories solaires....
    2cm de polystyrène contre 2cm de terre ou d'un autre parement naturel et lourd, ne font pas le poids d'un point de vue solaire passif!(jeu de mots N°2 )

    De plus une surface légère réémets quasi instantanément une grosse partie du rayonnement reçu !
    « ça ressort avant d’entrer » !

    Citation Envoyé par Quisit
    et puis bioclimatique n'est pas égal à écologique, tu peux faire du bioclim qui ne vise que l'économie energétique, entièrement en matériaux à forte energie grise. De tout emanière c'est mieux que du tradi
    Là je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi….
    Il ne faut pas confondre architecture Climatique … qui effectivement prend en compte les aléas climatiques locaux pour amoindrir l’impact énergétique du bâtiment (seulement) durant l’utilisation, et architecture bioclimatique, qui en fait est au départ la même démarche mais cette fois , en prenant en compte les énergies, la santé des utilisateurs et des fabricants, mais aussi l’eau car la pluviométrie fait aussi partie des paramètre climatique locaux, la proximité des matériaux (encore énergie grise)…etc.

    Il est vrai que l’on peu rencontrer des conceptions intermédiaires, qui prennent en comptes les paramètres climatiques + les énergies grises + l’eau … sans pour autant tenir compte de la nocivité des matériaux utilisés. Ce sont donc des constructions climatiques un peu plus proches de la perfection mais en rien des conceptions dites « BIOclimatique »….
    C’est un peu ce qu’était à l’origine, la démarche HQE.
    Malheureusement cette démarche est devenue après de longues dérives, q’une simple réponse technocratique pour calmer les foules… jusqu’à ce que l’ordre des architectes (unique organisme cautionnaire) ce retire de l’asso HQE il y a peu.

    Je crois que tu utilises un mauvais terme pour illustrer la construction actuelle, car tu la nome « traditionnelle », et ceci est un abus de langage initié par les tenants des matériaux conventionnels, c’est pourquoi le véritable nom de l’architecture la plus déployée à ce jour utilisé dans mon milieux de concepteur alternatifs est l’architecture « conventionnelle » et non « traditionnelle »
    T’as raison c’est p’têt mieux que du conventionnelle, mais si les vraies solutions existent, pourquoi alors continuer à les ignorer au profit de très légères améliorations de ce type ??

    Pour finir je pense qu’il serait temps de créer un fil réservé à cet effet, sinon la modo va encore me reprocher de faire du hors sujet !!
    Qu’en dites vous ?

  8. Publicité
  9. #127
    Quisit

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    ouep on va se faire jeter à force
    D'ailleurs y'a qq temps quelqu'un à posé la question "qu'est-ce que l'habitat bioclim ?" ou qq chose dans le genre... ce serait le fil idéal

  10. #128
    quic'est

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par r17777
    heuuu? Tu parles d'insolation ou d'isolation là?
    Je pense que tu as voulu dire "isolation"...
    Bref.... je sais bien que deux centimètres à l'intérieur n'isolent pas « des masses ». (Payes ton jeu de mots r17777 ).... ça c'est sur...
    Mais c'est tout de même une méga barrière pour ce qui est de la réactivité et de l'absorption des calories solaires....
    2cm de polystyrène contre 2cm de terre ou d'un autre parement naturel et lourd, ne font pas le poids d'un point de vue solaire passif!(jeu de mots N°2 )

    De plus une surface légère réémets quasi instantanément une grosse partie du rayonnement reçu !
    « ça ressort avant d’entrer » !



    Là je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi….
    Il ne faut pas confondre architecture Climatique … qui effectivement prend en compte les aléas climatiques locaux pour amoindrir l’impact énergétique du bâtiment (seulement) durant l’utilisation, et architecture bioclimatique, qui en fait est au départ la même démarche mais cette fois , en prenant en compte les énergies, la santé des utilisateurs et des fabricants, mais aussi l’eau car la pluviométrie fait aussi partie des paramètre climatique locaux, la proximité des matériaux (encore énergie grise)…etc.

    Il est vrai que l’on peu rencontrer des conceptions intermédiaires, qui prennent en comptes les paramètres climatiques + les énergies grises + l’eau … sans pour autant tenir compte de la nocivité des matériaux utilisés. Ce sont donc des constructions climatiques un peu plus proches de la perfection mais en rien des conceptions dites « BIOclimatique »….
    C’est un peu ce qu’était à l’origine, la démarche HQE.
    Malheureusement cette démarche est devenue après de longues dérives, q’une simple réponse technocratique pour calmer les foules… jusqu’à ce que l’ordre des architectes (unique organisme cautionnaire) ce retire de l’asso HQE il y a peu.

    Je crois que tu utilises un mauvais terme pour illustrer la construction actuelle, car tu la nome « traditionnelle », et ceci est un abus de langage initié par les tenants des matériaux conventionnels, c’est pourquoi le véritable nom de l’architecture la plus déployée à ce jour utilisé dans mon milieux de concepteur alternatifs est l’architecture « conventionnelle » et non « traditionnelle »
    T’as raison c’est p’têt mieux que du conventionnelle, mais si les vraies solutions existent, pourquoi alors continuer à les ignorer au profit de très légères améliorations de ce type ??

    Pour finir je pense qu’il serait temps de créer un fil réservé à cet effet, sinon la modo va encore me reprocher de faire du hors sujet !!
    Qu’en dites vous ?
    Bon alors tu te lances dans ce nouveau fil r17777. Pour infos j'ai l'impression que au moins 2 d'entre vous ont la vue qui baissent. Isorast, c'est toujours de l'intérieur vers l'extérieur 5.5 cm de polystyrène + 14 cm de béton + de 5.5 cm à 24.2 cm de polystyrène.

    Concrètement, j'aimerai connaître tes solutions r17777 en matière d'isolation et construction de mur avec des exemples qu'on puisse en discuter. Il est plus que temps de lancer un nouveau fil, ça urge !!!!!

  11. #129
    r17777

    Post Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par quic'est
    Bon alors tu te lances dans ce nouveau fil r17777. Pour infos j'ai l'impression que au moins 2 d'entre vous ont la vue qui baissent. Isorast, c'est toujours de l'intérieur vers l'extérieur 5.5 cm de polystyrène + 14 cm de béton + de 5.5 cm à 24.2 cm de polystyrène.

    Concrètement, j'aimerai connaître tes solutions r17777 en matière d'isolation et construction de mur avec des exemples qu'on puisse en discuter. Il est plus que temps de lancer un nouveau fil, ça urge !!!!!
    C’est fait !
    Le nouveau fil vient de sortir il est tout beau tout chaud :
    « Architecture Bioclimatique (ou Climatique) : Isolation externe et stockage inertiel »

    http://forums.futura-sciences.com/th...tml#post271859

    Donc pour tout ce qui est des discutes en rapport à la bioclimatique ce trouvera là ....

    Ce fil (ici) traitera, désormais et à nouveau, exclusivement de géothermie....

    Merci BICOU....

  12. #130
    dorémi

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Bonjour,
    voilà 2 jours que je lis le forum depuis le début et c'est long. J'ai déjà pas mal lu de choses sur l'architecture bioclimatique, sur la géothermie...mais je dois être passée à côté de quelque chose: je ne comprends pas la différence entre géothermie et pompe à chaleur. Ne faut-il pas toujours une pompe à chaleur dans le système géothermique??

  13. #131
    Narduccio

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    La vraie géothermie ne néccésite pas de pompe à chaleur. On va en profondeur à la recherche d'une source naturelle de chaleur et l'on fait circuler de l'eau soit dans des tuyaux, soit à travers même de la roche pour récupérer un maximum de calories. En surface, l'on se sert directement de cette chaleur, soit pour du chauffage urbain ou pour faire tourner des turbines.
    Mais actuellement, pour des raisons marketing, l'on a tendance à renommer la pompe à chaleur qui va chercher son énergie dans le sol, de la géothermie. A mon sens, c'est très loin de l'acceptation ancienne et cela frise l'escroquerie intellectuelle. Il s'agit de recouvrir par un terme plus acceptable une idée qui au fil des ans était devenue peu acceptable aux yeux du grand public. Et c'est un coup marketing qui a si bien marché que certains considèrent qu'il s'agit là de l'acceptation usuelle.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  14. #132
    Quisit

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    A tel point que ça va etre accepté de tous sous le terme "géothermie de surface à basse température..."

  15. Publicité
  16. #133
    Narduccio

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par Quisit
    A tel point que ça va etre accepté de tous sous le terme "géothermie de surface à basse température..."
    Le terme n'est pas faux. Mais c'est quand même de l'escroquerie intellectuelle !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  17. #134
    r17777

    Thumbs up Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    un petit up de passage

    nan ! en fait je passe ici pour déposer un ou deux ch'tit liens sympas qui illustrent parfaitement bien ma démarche....

    la maison 3E
    j'vous laisse découvrir....

    http://generationsfutures.chez.tisca.../maison_3e.htm

    http://delmotte.brice.free.fr/heol/m...e/maison3e.php


    Qui qui n'en veut de l'écofestival????

    et qui qui n'en veut un bon Ch'tit DVD sur la maison 3E??

    http://delmotte.brice.free.fr/heol/a...munication.php

  18. #135
    jecolo

    Smile Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Je suis nouveau sur le site et je suis heureux de connaître ce forum qui répond aux nombreuses questions que je me pose.
    Je lis avec beaucoup d'interet les propos de R17777.
    Je suis âgé de 30 ans et très concerné par les soucis écologiques.
    Je suis en train d'établir les plans de ma maison à l'aide d'un maitre d'oeuvre. Il me conseille l'electricité mais je ne veux pas tomber dans le panneau.
    Néanmoins je dois avouer que le cout des énergies renouvelables fait peur pour un budget moyen comme le mien.
    Je souhaite construire une maison individuelle de 90 m² au sol avec un étage et un sous-sol. cette maison sera construite en région franc-comtoise où le climat est assez rude en hiver (-10).
    J'ai réfléchis à la geo et à l'aérothermie, je pense que c'est bidon et je n'ai pas envie d'être le prochain pigeon de cette société de consommation.
    Avec mes réflexions personnelles et grâce à ce forum, j'obterais pour une chaudière centrale à granulés de bois avec un plancher chauffant au rez de chaussée et des radiateurs à l'étage.
    Je ne veux pas être hors sujet en parlant des granulés mais j'ai besoin de toi R17777 pour m'épauler.
    J
    J'aimerais que tu me conseilles avant que je regrette d'avoir fait le mauvais choix sur ce mode de chauffage.
    J'obte pour de large ouverture en plein sud en PVC (Pas trop écolo mais bon) et une bonne isolation pour conserver le plus de chaleur possible en hiver et pour avoir plus de clarté.
    Je suis prêt à recevoir tous tes conseils ainsi que les aides de tous les forumeurs bien sûr.
    Merci d'avance.

  19. #136
    miika68

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    salut jecolo. Suis finlandais et je comprend tes soucis ecolo( moi aussi)
    Regard www.maisonpassive.be et www.3-literhause.at
    Moi , je vais autoconstruis comme ça en midi-pyrenée.
    à bientot

  20. #137
    jecolo

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Merci pour tes infos miika 68

  21. #138
    MacBill

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Jecolo, surtout ne choisi pas le chauffage électrique. Il n'y a rien de pire, que ce soit au niveau du confort que d'un point de vue économique et écologique. Le seul avantage de ce type de chauffage c'est qu'il n'est pas cher à l'installation. Après, tu vas t'en mordre les doigts.

  22. Publicité
  23. #139
    Synefil

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Bonjour à tous ! Et plus particulièrement à Milka !
    Car nous adorons les étrangers (même si d'aucuns nous feraient croire qu'ils sont néfastes... mais cela est hors sujet) et aussi parce que nous aimerions également faire construire une maison en midi pyrénées, à Bouloc, près de Toulouse.
    Si nous sommes là, c'est que, tout comme vous, nous sommes sensibles aux problèmes écologiques... Nous pensions à une maison à ossature bois avec isolant chanvre et géothermie. Nous sommes en train de réviser nos jugements...
    Nous pensons bois + paille. Mais pour recentrer le sujet du post de départ, quid de la géothermie ? Le coût est important tout de même...
    La géothermie n'est peut-être pas 100 % écologique mais c'est mieux que du chauffage tout électrique (ce que nous avons en ce moment et qui se vend de plus en plus chez Bricodépôt...).
    Et l'association géothermie + panneaux solaires ?

  24. #140
    ber7

    Smile Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    J'obte pour de large ouverture en plein sud en PVC (Pas trop écolo mais bon) et une bonne isolation pour conserver le plus de chaleur possible en hiver et pour avoir plus de clarté.
    Je suis prêt à recevoir tous tes conseils ainsi que les aides de tous les forumeurs bien sûr. Jecolo.

    Pourquoi en pvc, jecolo? Tu peux aussi bien choisir le bois, non?
    Le cèdre est idéal, quasi imputrescible, excellent régulateur d'humidité et si tu acceptes qu'il grisonne en vieillissant, tout comme nous, tu ne dois pas le traiter. Quoi de mieux?

    Forumeurs=forts en rumeurs ou participants au forum?

  25. #141
    jecolo

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Forumeur = habitué du forum

  26. #142
    ber7

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Désolé, c'était bien sûr une plaisanterie!

  27. #143
    r17777

    Arrow Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Tout d’abord merci à tous d’avoir attendu encore quelques jours que je puisse me dégager un peu de toute mes activités associatives dans le milieux de L’éco-habitat ….
    Pfffiouuuu on peut pas dire que j’économises ma propre énergie moi …

    Par contre étant donner que ce fil à fait quelques UP dans le forum …il y a donc des nouveaux arrivants sur le fil … Alors SVP, même si parfois il part un peu dans pas mal de reflexions différentes prennez la peinne de tout lire … pour ne plus avoir à retrouver le fameux

    Citation Envoyé par Synefil
    La géothermie n'est peut-être pas 100 % écologique mais c'est mieux que du chauffage tout électrique
    Par ce que j’ai déjà assez répéter de truc dans le genre …

    « On ne peut absolument pas dire que la géothermie est mieux que le chauffage électrique, à partir du moment ou, pour des raisons de couts d’investissement elle ne se substitue pas à ce dernier, mais plutôt à de vraies alternatives écologiques réellement économiques que se soit pour l’individu et la collectivité en même temps ! »

    Le chauffage élec peut à la limite être comparer à une solution aérothermique de bien piètre facture réalisée à l’arrache façon « Rémi-bricole tout »….
    Faut il encore rappeler qu’EDFet pormotélec , recommandent même l’adjonction d’un système d’appoint genre convecteur élec, pour les jours de GRAND DELTA T° …. C'est-à-dire les jours ou la différence de température interne externe ne permettent pas à cette téchnologie de chauffer « décemment » les locaux en question … !!!

    Bref, d'une manière générale avec les système électro-thermodynamique, on ne diminue pas les pointes de consommation hivernales ….on les aggrave …. EDF s’est engagé à reprendre ses investissements sur le territoire français. En ce qui concerne la production thermique, 4 tranches fioul seront remises en service sur la période 2006-2008 (Porcheville, Cordemais, Aramon) et des centrales à charbon modernisées (Cordemais, Le Havre, Blenod, La Maxe), parallèlement de nouvelles turbines à combustion seront construites et ce sans doute en Bretagne afin de garantir l’approvisionnement.


    Il est ou le lissage des pointes ? Elle est ou l’économie de CO2 ???!!!!!! BRAVO !!

    Désolé si je suis vraiment agacé par NOTRE naïveté à tous !
    Mais si vous voulez vraiment faire avancer le Schmilblick, relisez depuis le début SVP !

    Citation Envoyé par jecolo
    Néanmoins je dois avouer que le cout des énergies renouvelables fait peur pour un budget moyen comme le mien.
    Oui les énergies renouvelables sont plus chères à l’achat … mais moins cher à la longue … mais une conception climatique … n’est pas obligatoirement plus chère …enfin pour l’instant un petit peu qd même car il faut faire appel à de nouvelle compétence en matière de, conception, programmation des travaux…etc
    Mais avec la généralisation de ces compétences, il n’y aura pas besoins de faire les investissements supplémentaires en matériel coûteux, que nécessite toute les technologie active, les actives réellement écologiques que sont le solaire et le bois déchiqueté par exemple, et les solution actives faussement écologique que sont les système électro-thermodynamique…
    La bioclimatique est en quelques sorte une solution immatériel … recopier un bon conseil ne coûte ou ne coûtera à terme rien de plus que de monter « vos mur et votre toiture » …

    Citation Envoyé par jecolo

    Je souhaite construire une maison individuelle de 90 m² au sol avec un étage et un sous-sol. Cette maison sera construite en région franc-comtoise où le climat est assez rude en hiver (-10).
    J'ai réfléchis à la geo et à l'aérothermie, je pense que c'est bidon et je n'ai pas envie d'être le prochain pigeon de cette société de consommation.
    Avec mes réflexions personnelles et grâce à ce forum, j'obterais pour une chaudière centrale à granulés de bois avec un plancher chauffant au rez de chaussée et des radiateurs à l'étage.
    Je ne veux pas être hors sujet en parlant des granulés mais j'ai besoin de toi R17777 pour m'épauler.
    J'obte pour de large ouverture en plein sud en PVC (Pas trop écolo mais bon) et une bonne isolation pour conserver le plus de chaleur possible en hiver et pour avoir plus de clarté.
    Tu fini dans ton discourt par là ou tu devrait commencer … c'est-à-dire l’isolation … (peut-être que tout comme moi tu préfères finir par le meilleur

    1/ une bonne isolation par l’extérieur contrairement à celle par l’intérieur te permettrait d’avoir de bonne masse thermique d’accumulation… et d’atteindre au moins un bon niveaux d’éfficité équivalent au label « Minergie »…. Et peut être même en poussant un peut à atteindre le « Minergie P »….
    Arriver la tu n’auras sûrement plus besoins de chauffage d’appoint dans tes chambre donc, Exit le chauffage centrale coûteux … un simple appoint granulé bois automatique (= autorégulé + programmable) serait au poil … ou serait au poêle…. à bois à haut rendement … ha ha jeu de mot du samedi soir …

    Genre poêle de masse ou scandinave en fonte …. A toi de voir …
    Mais pour mémoire ta régions à pas mal d’industrie du bois non ? Alors dans ce cas pourquoi ce priver de tous ses déchets ligneux… ?

    PVC pas très écolo … oui sûrement …. Mais bien moins débile que l’allu …

    Citation Envoyé par gimbrede
    Pourquoi en pvc, jecolo? Tu peux aussi bien choisir le bois, non?
    Le cèdre est idéal, quasi imputrescible, excellent régulateur d'humidité et si tu acceptes qu'il grisonne en vieillissant, tout comme nous, tu ne dois pas le traiter. Quoi de mieux?

    Que dire de plus ….à part qu'avec du VIR à l'argon c'est encore mieux mais tout de même Impec Gimbrede !


    Et pourquoi pas, dans le contexte d’un DJU plutôt défavorisant dans ta région ne pas utiliser une structure parfaitement isolante et légère genre bois … ou paille associer à des masse thermique interne … un peu à la manière de la maison « del amigoooo » Quisit en cour de construction, dont il se fera sûrement un plaisir d’inscrire ici sur ce forum le liens qu’il m’a donné en PV….


    Citation Envoyé par Synefil
    Nous pensons bois + paille. Mais pour recentrer le sujet du post de départ, quid de la géothermie ? Le coût est important tout de même.

    Ossature (porteuse) en bois + paille + enduits interne + enduits externe ou bardage externe … ou paille avec finitions interne et externe en bois ?
    Oui à la première … par ce qu’un enduit de finition interne permettra un minimum d’inertie thermique … avec une préférence dans ce cas pour le bardeaux de bois en extérieur ou même de la planchette norvégienne …

    Un non quasi absolu pour la version finition bois interne …car ça ferait vraiment un bon « Yoyo » thermique et hygrométrique et à cause de l’impossibilité de chauffer avec un bon système à accumulation… type poêle de masse ou autre …
    Et l’été ce serait clim obligatoire ou alors on vit dans le noir avec tous les volets fermés … à part si tu te trouves à une grande altitude ou si t’a bien penser à construire ta maison à l’envers C'est-à-dire plein nord … et je pense bien que tu ne ferais jamais une telle ********… et encore j’me demande …heuuu je me demande pour l’altitude hein !

    Citation Envoyé par Synefil
    Et l'association géothermie + panneaux solaires ?
    On à déjà parler sur ce fil de l’aberration de ce mythe d’où la nécessité de tout lire dans son ensemble … même si je le sais et je le répète, certains passages sont longs et un peu hors sujet, voir même indigestes, surtout en ce qui concerne mes propres réponses….


    Citation Envoyé par miika68
    salut jecolo. Suis finlandais et je comprend tes soucis ecolo( moi aussi)
    Regard www.maisonpassive.be et www.3-literhause.at
    Moi , je vais autoconstruis comme ça en midi-pyrenée.
    à bientot

    Le deuxième lien n’a rien donné pour moi … lien mort ?

    Le premier semble intéressant et pourtant … j’ai beau avoir parcouru tous les textes francophone de ce site, je n’est trouver aucune trace d’une référence au stockage inertiel des matériaux ??!!???

    L’association MaisonPassive.be ferait-elle partie de nombreuses personnes (morale ou physique) qui confondent encore trop souvent chaleur massique et inertie thermique … comme la plupart des constructeurs 100% bois ou d’isolants bois comme Pavatex pour citer qu’eux … ????

    Si oui … c’est un site à proscrire …

    Aussi, ce site parle de géothermie passive … en fait ce serait apparemment l’appellation Belge du puit provençale ou canadien …. Et elle vaut ce qu’elle vaut, d’ailleurs je la préfère au autres car elle est plus générique …
    Par ailleurs il faut en déduire que maisonpassive.be ne fait en aucun cas l’apologie des systèmes électro-thermodynamique … elle n’en parle même nulle part… cool !
    Il y a tout de même quelques bonnes choses à prendre …
    Mais comment faire la différence et ne pas s’y pommer lorsqu’on n’est pas suffisamment averti ?

    C’est pourquoi je pense que ce site est à proscrire … du moins, du point de vue du néophyte…

    Pour l’instant je n’ai rien trouver de mieux que FS … nan j’fait pas mon lèche bottes …
    Mais franchement concernant la synthèse de tout ce qui peut exister … et le sens critique … j’ai pas encore trouver mieux … même sur tout les divers site de mes diverses copines…. les assos écolos….

    Les Cordonniers ne sont pas tjrs ….

    Mes Amitiés sympathiques et bio-climatiques à tous !


    Ps : j’espère ne pas avoir oublier qui que ce soit ….

    PS bis : on a décidé plus haut sur ce fil que toutes les questions emmenant à autre chose qu'a la géothermie ... donc qui mènent à la véritable maîtrise de l'énergie en amont c'est à dire au niveau du réel besoin et non seulement au compteur élec ou autre de l'individu, donc au démarche de l'architecture climatique et de l'architecture Bioclimatique seraient traité ici http://forums.futura-sciences.com/t...ml#post27 1859 voili voilou ….

  28. #144
    miika68

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par Synefil
    Bonjour à tous ! Et plus particulièrement à Milka !
    Car nous adorons les étrangers (même si d'aucuns nous feraient croire qu'ils sont néfastes... mais cela est hors sujet) et aussi parce que nous aimerions également faire construire une maison en midi pyrénées, à Bouloc, près de Toulouse.
    Si nous sommes là, c'est que, tout comme vous, nous sommes sensibles aux problèmes écologiques... Nous pensions à une maison à ossature bois avec isolant chanvre et géothermie. Nous sommes en train de réviser nos jugements...
    Nous pensons bois + paille. Mais pour recentrer le sujet du post de départ, quid de la géothermie ? Le coût est important tout de même...
    La géothermie n'est peut-être pas 100 % écologique mais c'est mieux que du chauffage tout électrique (ce que nous avons en ce moment et qui se vend de plus en plus chez Bricodépôt...).
    Et l'association géothermie + panneaux solaires ?
    On peux installer un PM style finlandais maçoné avec enorme capacite thermique. plus eco que pompe à geotherm et 10 fois moins cher. Meme un PM four à pain- on cuisine avec- tres écolo!

  29. Publicité
  30. #145
    miika68

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par r17777
    Tout d’abord merci à tous d’avoir attendu encore quelques jours que je puisse me dégager un peu de toute mes activités associatives dans le milieux de L’éco-habitat ….
    Pfffiouuuu on peut pas dire que j’économises ma propre énergie moi …

    Par contre étant donner que ce fil à fait quelques UP dans le forum …il y a donc des nouveaux arrivants sur le fil … Alors SVP, même si parfois il part un peu dans pas mal de reflexions différentes prennez la peinne de tout lire … pour ne plus avoir à retrouver le fameux



    Par ce que j’ai déjà assez répéter de truc dans le genre …

    « On ne peut absolument pas dire que la géothermie est mieux que le chauffage électrique, à partir du moment ou, pour des raisons de couts d’investissement elle ne se substitue pas à ce dernier, mais plutôt à de vraies alternatives écologiques réellement économiques que se soit pour l’individu et la collectivité en même temps ! »

    Le chauffage élec peut à la limite être comparer à une solution aérothermique de bien piètre facture réalisée à l’arrache façon « Rémi-bricole tout »….
    Faut il encore rappeler qu’EDFet pormotélec , recommandent même l’adjonction d’un système d’appoint genre convecteur élec, pour les jours de GRAND DELTA T° …. C'est-à-dire les jours ou la différence de température interne externe ne permettent pas à cette téchnologie de chauffer « décemment » les locaux en question … !!!

    Bref, d'une manière générale avec les système électro-thermodynamique, on ne diminue pas les pointes de consommation hivernales ….on les aggrave …. EDF s’est engagé à reprendre ses investissements sur le territoire français. En ce qui concerne la production thermique, 4 tranches fioul seront remises en service sur la période 2006-2008 (Porcheville, Cordemais, Aramon) et des centrales à charbon modernisées (Cordemais, Le Havre, Blenod, La Maxe), parallèlement de nouvelles turbines à combustion seront construites et ce sans doute en Bretagne afin de garantir l’approvisionnement.


    Il est ou le lissage des pointes ? Elle est ou l’économie de CO2 ???!!!!!! BRAVO !!

    Désolé si je suis vraiment agacé par NOTRE naïveté à tous !
    Mais si vous voulez vraiment faire avancer le Schmilblick, relisez depuis le début SVP !



    Oui les énergies renouvelables sont plus chères à l’achat … mais moins cher à la longue … mais une conception climatique … n’est pas obligatoirement plus chère …enfin pour l’instant un petit peu qd même car il faut faire appel à de nouvelle compétence en matière de, conception, programmation des travaux…etc
    Mais avec la généralisation de ces compétences, il n’y aura pas besoins de faire les investissements supplémentaires en matériel coûteux, que nécessite toute les technologie active, les actives réellement écologiques que sont le solaire et le bois déchiqueté par exemple, et les solution actives faussement écologique que sont les système électro-thermodynamique…
    La bioclimatique est en quelques sorte une solution immatériel … recopier un bon conseil ne coûte ou ne coûtera à terme rien de plus que de monter « vos mur et votre toiture » …



    Tu fini dans ton discourt par là ou tu devrait commencer … c'est-à-dire l’isolation … (peut-être que tout comme moi tu préfères finir par le meilleur

    1/ une bonne isolation par l’extérieur contrairement à celle par l’intérieur te permettrait d’avoir de bonne masse thermique d’accumulation… et d’atteindre au moins un bon niveaux d’éfficité équivalent au label « Minergie »…. Et peut être même en poussant un peut à atteindre le « Minergie P »….
    Arriver la tu n’auras sûrement plus besoins de chauffage d’appoint dans tes chambre donc, Exit le chauffage centrale coûteux … un simple appoint granulé bois automatique (= autorégulé + programmable) serait au poil … ou serait au poêle…. à bois à haut rendement … ha ha jeu de mot du samedi soir …

    Genre poêle de masse ou scandinave en fonte …. A toi de voir …
    Mais pour mémoire ta régions à pas mal d’industrie du bois non ? Alors dans ce cas pourquoi ce priver de tous ses déchets ligneux… ?

    PVC pas très écolo … oui sûrement …. Mais bien moins débile que l’allu …




    Que dire de plus ….à part qu'avec du VIR à l'argon c'est encore mieux mais tout de même Impec Gimbrede !


    Et pourquoi pas, dans le contexte d’un DJU plutôt défavorisant dans ta région ne pas utiliser une structure parfaitement isolante et légère genre bois … ou paille associer à des masse thermique interne … un peu à la manière de la maison « del amigoooo » Quisit en cour de construction, dont il se fera sûrement un plaisir d’inscrire ici sur ce forum le liens qu’il m’a donné en PV….





    Ossature (porteuse) en bois + paille + enduits interne + enduits externe ou bardage externe … ou paille avec finitions interne et externe en bois ?
    Oui à la première … par ce qu’un enduit de finition interne permettra un minimum d’inertie thermique … avec une préférence dans ce cas pour le bardeaux de bois en extérieur ou même de la planchette norvégienne …

    Un non quasi absolu pour la version finition bois interne …car ça ferait vraiment un bon « Yoyo » thermique et hygrométrique et à cause de l’impossibilité de chauffer avec un bon système à accumulation… type poêle de masse ou autre …
    Et l’été ce serait clim obligatoire ou alors on vit dans le noir avec tous les volets fermés … à part si tu te trouves à une grande altitude ou si t’a bien penser à construire ta maison à l’envers C'est-à-dire plein nord … et je pense bien que tu ne ferais jamais une telle ********… et encore j’me demande …heuuu je me demande pour l’altitude hein !



    On à déjà parler sur ce fil de l’aberration de ce mythe d’où la nécessité de tout lire dans son ensemble … même si je le sais et je le répète, certains passages sont longs et un peu hors sujet, voir même indigestes, surtout en ce qui concerne mes propres réponses….





    Le deuxième lien n’a rien donné pour moi … lien mort ?

    Le premier semble intéressant et pourtant … j’ai beau avoir parcouru tous les textes francophone de ce site, je n’est trouver aucune trace d’une référence au stockage inertiel des matériaux ??!!???

    L’association MaisonPassive.be ferait-elle partie de nombreuses personnes (morale ou physique) qui confondent encore trop souvent chaleur massique et inertie thermique … comme la plupart des constructeurs 100% bois ou d’isolants bois comme Pavatex pour citer qu’eux … ????

    Si oui … c’est un site à proscrire …
    Aussi, ce site parle de géothermie passive … en fait
    ce serait apparemment l’appellation Belge du puit provençale ou canadien …. Et elle vaut ce qu’elle vaut, d’ailleurs je la préfère au autres car elle est plus générique …
    Par ailleurs il faut en déduire que maisonpassive.be ne fait en aucun cas l’apologie des systèmes électro-thermodynamique … elle n’en parle même nulle part… cool !
    Il y a tout de même quelques bonnes choses à prendre …
    Mais comment faire la différence et ne pas s’y pommer lorsqu’on n’est pas suffisamment averti ?

    C’est pourquoi je pense que ce site est à proscrire … du moins, du point de vue du néophyte…

    Pour l’instant je n’ai rien trouver de mieux que FS … nan j’fait pas mon lèche bottes …
    Mais franchement concernant la synthèse de tout ce qui peut exister … et le sens critique … j’ai pas encore trouver mieux … même sur tout les divers site de mes diverses copines…. les assos écolos….

    Les Cordonniers ne sont pas tjrs ….

    Mes Amitiés sympathiques et bio-climatiques à tous !


    Ps : j’espère ne pas avoir oublier qui que ce soit ….

    PS bis : on a décidé plus haut sur ce fil que toutes les questions emmenant à autre chose qu'a la géothermie ... donc qui mènent à la véritable maîtrise de l'énergie en amont c'est à dire au niveau du réel besoin et non seulement au compteur élec ou autre de l'individu, donc au démarche de l'architecture climatique et de l'architecture Bioclimatique seraient traité ici http://forums.futura-sciences.com/t...ml#post27 1859 voili voilou ….
    pardon r17777, je voulais dire www.3-liter-haus.at
    C'est maleureusment allemand comme concept maisonpassive , qui viens arriver en belgique. Regard www.passivehausinfo.de .
    Un des premier maison passive était fait en U.S en Maryland , hannover hause par Marc Rosenbaumde en 1993.Tres intersant quand meme!
    Tu sais r17777; super performent thermique compense inertie avec vantilation double flux , mais pas envers. Inertie , c'est une avantage. Beaucoupe des maison passive ont des cloison int. maçoné.
    Voila, c'est pas complique mais performent.

  31. #146
    freedomisnot

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Bonjour,
    je suis en 1ère S, je dois faire un tpe concernant la geothermie, et j'ai un probleme concernant la modelisation de ce systeme, notre tpe concerne en particulier la geothermie profonde, donc j'aimerais savoir si vous avez des idées de construction pour une maquette.
    Merci

  32. #147
    MacBill

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    La géothermie profonde est aussi appelé géothermie haute température. C'est la chaleur de la terre qui est cptée par l'intermédiaire d'un échangeur. Il suffit de faire passer un fluide pour qu'il se réchauffe fortement. Je crois qu'il dépasse quelques centaines de degrés. Cette eau, transformée en vapeur surchauffée est distribué dans des immeubles pour le chauffage.
    Que quelqu'un me reprenne si je dis des conneries.

  33. #148
    Benjahman

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Je voudrais revenir sur l'acharnement de ce topic sur l'intérêt de la géothermie individuelle, notamment par capteurs horizontaux.
    Il est vrai que les PAC air/air ou air/eau consomment bien plus d'électricité que des ventilo convecteurs électriques équivalents. Les calories prélevées dans l'air sont faibles et la PAC doit compenser. d'ou une forte consommation.

    Ces PAC ne bénéficient d'ailleurs pas du crédit d'impôt de 40% à l'installation, qui va passer à 50 en 2006.

    A contrario, les PAC alimentées par capteurs entérrés horizontaux en bénéficient car leur consommation est bien plus faible. Je ne parlerai que de ces systèmes dans les lignes qui vont suivre.


    Donc les arguments principaux contre cette technologie, sont:
    - l'utilisation du gaz caloporteur r401,404 ou 407 qui possède un pouvoir de réchauffement bien supérieur au C02, ceci étant du à sa composition fluoro carbonée.
    - Par ailleurs, on reproche à cette technologie sa consommation massive d'électricité qui la rend plus gourmande que le gaz ou encore l'électricité standard.

    Connaissant bien ces systèmes, je suis convaincu que c'est plus une solution qu'un problème pour le particulier.

    Tout d'abord, il est vrai que les compresseurs utilisent un fluide de type HFC donc moins destructeur que les CFC pour la couche d'ozone, mais pas inoffensif. Cependant, ce gaz ne doit pas être remplacé périodiquement et l'étanchéité complète du système est intrinsèque à sa constitution.
    Les fuites de ces systèmes sont aussi rares que celles des compresseurs de frigos (et je ne parle pas d'une fuite due à un méchant coup de couteau dans le freezer pour le dégivrer !).
    Ces gaz sont récupérables et réutilisables, leur dispersion dans la nature est ainsi peu probable, à moins de vouloir polluer à tout prix l'atmosphère (comme cela est mentionné dans une des réponses à ce topic) ! Attention, je ne nie pas leur danger, car on peut imaginer (et cela est déja arrivé) des accidents provoqués par des comportements inappropriés qui conduiraient à la rupture d'une des liaisons du système. Ce qui aboutirait à la fuite de plusieurs litres de gaz dans l'atmosphère.

    - Ensuite, on reproche à la géothermie une consommation élevée, et un surcoût à l'installation marqué. J'ai même lu un temps d'amortissement jamais atteint !

    FAUX ! On ne peut pas dire ça sans fondements !
    Rappelons que pour ces systèmes, la pompe à chaleur ne fonctionne pas toujours en continu, et jamais à pleine puissance.

    La consommation électrique d'une maison de 120 m² isolée aux normes rt2000 consommera environ:
    - 1200 euros pour un chauffage tout électrique
    - 900 euros pour un chauffage au gaz
    - 300 euros pour une PAC avec plancher chauffant basse température.

    Le surcoût à l'installation est d'environ 40 % sur du neuf, compensé par un crédit d'impot de...40%.

    Le temps d'amortissement est quant à lui de Cinq ans maximum.

    Alors est-ce une énergie renouvelable ? j'ai lu que ces sytèmes n'en étaient pas, contrairement à la géothermie profonde qui elle en est une.
    Pourquoi ? parce que les systèmes horizontaux de faibles profondeurs consomment de l'électricité par la PAC.
    D'accord, mais d'après vous, l'eau envoyée à profondeur élevée dans les systèmes à haute température descend et remonte par enchantement ? Ces systèmes collectifs de chauffage utilisent des pompes très puissantes et à débit élevé, fortement consommatrice d'électricité.

    Ainsi, en aucun cas, la géothermie ne peut ête considérée comme une authentique énergie renouvelable, car elle ne s'autosuffit pas.
    Il suffirait alors d'alimenter les PAC, ou les pompes, par du photovoltaïque par exemple pour obtenir une vraie énergie renouvelable.

    Cependant, c'est une technologie qui utilise une énergie renouvelable (les calories du sol) afin d'obtenir de faibles consommations énergétiques.

    Pour information, 1kw d'électricité consommé fournira 4 kw de chaleur (pour les systèmes à capteurs horizontaux). Alors qu'on ne parle plus de rendement médiocre SVP !

    Je ne nie pas ici la consommation primaire engendrée par 1kwh électrique (bien expliqué par r17777).

    Mais cela est moins nocif pour l'environnement que la combustion massive d'énergie fossile (gaz ou fioul) provoquée par une grande partie de foyers.

    Voila, je ne réponds pas à ce topic pour faire l'éloge de la géothermie indiviuelle, et je favorise au maximum les vraies énergies renouvelables, comme le bois, la biomasse, le solaire et l'éolien.

    Mais dans la situation actuelle, c'est loin d'être la pire des solutions.

    Merci d'avoir lu ce post, et j'espère que cela suscitera des réponses constructives.

  34. #149
    Benjahman

    Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    C'était mon premier post dans ce topic tout à l'heure, et j'ai un peu réagi brusquement. Je n'avais pas lu les neuf pages du topic,la j'ai presque fini maintenant et je me dois tout d'abord de donner un coup de chapeau aux réguliers de ce post, notamment r1777 et Quisit.

    Je pense qu'on se livre au même combat quotidien, et vos connaissances sont vraiment respectables. Les solutions que vous préconisez sont très intéressantes

    Bref, ça ira sur les compliments, vous allez rougir.

    Je voulais revenir sur quelque chose de moins pragmatique mais tout aussi important dans ce débat.

    Je m'adresse ici à r1777. J'ai l'impression, peut-être erronée, que tu oublies un aspect dans le faible développement des systèmes de chauffage que tu préconises, sans parler de la propagande EDF bien sur.

    Je parle ici de la notion de confort, majeure dans le choix d'un système de chauffage pour un particulier.

    Et depuis de nombreuses années, c'est le plancher chauffant qui est connu pour offrir le meilleur confort possible. Or ce système n'est pas compatible avec tous les procédés que tu préconises.

    De plus, pour beaucoup (malheureusement), le recours au bois semble rétrograde et l'approvisionnement contraignant (pour moi c'est un plaisir !).

    Pour finir, la gestion de plusieurs systèmes cumulés augmente la probabilité de défaillances, l'entretien (éventuel), et le contrôle régulier (réglages).

    Pour conclure, comme tu le prouves systématiquement dans ce topic, les solutions techniques existent pour les particuliers et s'amortissent vite. En revanche, il faudra du temps pour que les mentalités changent à ce niveau, et la position française (tout nucléaire) n'arrange pas les choses.

    A bon entendeur, salut.

  35. #150
    r17777

    Cool Re : Géothermie individuel:est ce la Solution ou le problème

    Citation Envoyé par Benjahman
    Je voudrais revenir sur l'acharnement de ce topic sur l'intérêt de la géothermie individuelle, notamment par capteurs horizontaux.
    Tout d'abord, permet-moi de substituer le termes « acharnement » par deux ou trois synonymes tels que ténacité, passion, insistance, résolution, détermination, persévérance, volonté, constance, assiduité.

    Citation Envoyé par Benjahman
    Il est vrai que les PAC air/air ou air/eau consomment bien plus d'électricité que des ventilo convecteurs électriques équivalents. Les calories prélevées dans l'air sont faibles et la PAC doit compenser. d'ou une forte consommation.
    Pour ma part, j'ai toujours considéré que toutes les catégories de pompes à chaleur étaient tout de même plus efficaces qu'un simple ventilo convecteur électrique…. Ou alors, devrais-je prendre ta remarque comme une marque d'ironie ?

    Citation Envoyé par Benjahman
    Je
    Ces PAC ne bénéficient d'ailleurs pas du crédit d'impôt de 40% à l'installation, qui va passer à 50 en 2006.

    A contrario, les PAC alimentées par capteurs entérrés horizontaux en bénéficient car leur consommation est bien plus faible. Je ne parlerai que de ces systèmes dans les lignes qui vont suivre.
    Donc les arguments principaux contre cette technologie, sont:
    - l'utilisation du gaz caloporteur r401,404 ou 407 qui possède un pouvoir de réchauffement bien supérieur au C02, ceci étant du à sa composition fluoro carbonée.
    - Par ailleurs, on reproche à cette technologie sa consommation massive d'électricité qui la rend plus gourmande que le gaz ou encore l'électricité standard.

    Connaissant bien ces systèmes, je suis convaincu que c'est plus une solution qu'un problème pour le particulier.

    Tout d'abord, il est vrai que les compresseurs utilisent un fluide de type HFC donc moins destructeur que les CFC pour la couche d'ozone, mais pas inoffensif. Cependant, ce gaz ne doit pas être remplacé périodiquement et l'étanchéité complète du système est intrinsèque à sa constitution.
    Les fuites de ces systèmes sont aussi rares que celles des compresseurs de frigos (et je ne parle pas d'une fuite due à un méchant coup de couteau dans le freezer pour le dégivrer !).
    Ces gaz sont récupérables et réutilisables, leur dispersion dans la nature est ainsi peu probable, à moins de vouloir polluer à tout prix l'atmosphère (comme cela est mentionné dans une des réponses à ce topic) ! Attention, je ne nie pas leur danger, car on peut imaginer (et cela est déja arrivé) des accidents provoqués par des comportements inappropriés qui conduiraient à la rupture d'une des liaisons du système. Ce qui aboutirait à la fuite de plusieurs litres de gaz dans l'atmosphère.
    Il faut absolument faire la différence entre la fiabilité d'une machine et la fiabilité humaine.
    Dans notre cas, c'est plutôt la fiabilité humaine qui est à craindre, je t'accorde donc la fiabilité des machines (au moins à moitié...), mais je tiens à t’informer qu'à l'heure actuelle, malgré les consignes de sécurité à l'égard de ces gaz, encore trop de personnes liées à la maintenance de ces systèmes effectuent des vidanges sauvages.
    Plusieurs utilisateurs de ces technologies m'ont rapporté au cours de diverses conférences, que leurs installateurs leur avaient confié la recharge de leur installation, par le biais d'un petit kit de rechargement constitué d'une petite bonbonne de gaz réfrigérant sous pression.
    Cela démontre bien le sérieux de l'affaire, car une fois de plus il est bon de rappeler la frontière qui existe entre la théorie et la réalité des faits.

    Citation Envoyé par Benjahman
    - Ensuite, on reproche à la géothermie une consommation élevée, et un surcoût à l'installation marqué. J'ai même lu un temps d'amortissement jamais atteint !

    FAUX ! On ne peut pas dire ça sans fondements !
    Rappelons que pour ces systèmes, la pompe à chaleur ne fonctionne pas toujours en continu, et jamais à pleine puissance.

    La consommation électrique d'une maison de 120 m² isolée aux normes rt2000 consommera environ:
    - 1200 euros pour un chauffage tout électrique
    - 900 euros pour un chauffage au gaz
    - 300 euros pour une PAC avec plancher chauffant basse température.

    Le surcoût à l'installation est d'environ 40 % sur du neuf, compensé par un crédit d'impot de...40%.

    Le temps d'amortissement est quant à lui de Cinq ans maximum.
    En regardant le peu de temps qui s'est écoulé entre tes deux réponses consécutives, permet-moi de te poser la question, à savoir si tu n'as pas lu les pages suivantes en diagonale ?

    En considérant l'enjeu comme étant collectif, ce que j'ai moi-même toujours fait sur ce forum, peut-on considérer qu'un dispositif d'aide financière à l'individu puisse être considéré comme une solution pour la collectivité ?

    Je m'explique :
    Tandis que sur ce forum je parle d'un temps d'amortissement qui prend en compte le coût pour la collectivité et non uniquement le coût pour l'individu, toi tu me parles d'une rentabilité obtenue grâce à l'appoint d'un crédit d'impôt que toucherait l'individu et qui allégerait les caisses de la collectivité.
    Autrement dit, ton raisonnement serait de dire que l'aide que touche l'individu ne serait pas répercuté sur les finances de la collectivité…
    Ne préférerais-tu pas, dans l'éventualité que ces technologies ne soient pas des solutions (ce que je vais encore tenter de te démontrer par la suite), voir ces finances publiques servir autrement, ou du moins, servir utilement ?

    Citation Envoyé par Benjahman
    Alors est-ce une énergie renouvelable ? j'ai lu que ces sytèmes n'en étaient pas, contrairement à la géothermie profonde qui elle en est une.
    Pourquoi ? parce que les systèmes horizontaux de faibles profondeurs consomment de l'électricité par la PAC.
    D'accord, mais d'après vous, l'eau envoyée à profondeur élevée dans les systèmes à haute température descend et remonte par enchantement ? Ces systèmes collectifs de chauffage utilisent des pompes très puissantes et à débit élevé, fortement consommatrice d'électricité.

    Ainsi, en aucun cas, la géothermie ne peut ête considérée comme une authentique énergie renouvelable, car elle ne s'autosuffit pas.
    Il suffirait alors d'alimenter les PAC, ou les pompes, par du photovoltaïque par exemple pour obtenir une vraie énergie renouvelable.

    Cependant, c'est une technologie qui utilise une énergie renouvelable (les calories du sol) afin d'obtenir de faibles consommations énergétiques.

    Pour information, 1kw d'électricité consommé fournira 4 kw de chaleur (pour les systèmes à capteurs horizontaux). Alors qu'on ne parle plus de rendement médiocre SVP !
    Une sérieuse mise au point me paraît très utile ici, car tu sembles confondre beaucoup de choses.

    Tu sembles confondre les notions d'autosuffisance, d'origine, et d'énergie basales.

    Dans le cas de la vraie géothermie, si on prélevait une partie de la chaleur récupérée pour produire l'électricité nécessaire au fonctionnement du pompage, on pourrait dire que ce système satisferait totalement ta notion d'autosuffisance. Cependant il est vrai que les installations géothermique dite de profondeur ne produisent pour ainsi dire quasiment jamais leur propre électricité, cependant la quantité d'énergie calorifique récupérée est largement supérieure à la quantité d'énergie primaire nécessaire à la fabrication de l'électricité utilisée pour le pompage, ce qui permet de dire que le plus gros de l'énergie de ce type d'installation est bel et bien une énergie renouvelable. C'est aussi ce que l'on peut nommer l'énergie basale, c'est-à-dire l'énergie nécessaire pour le fonctionnement du dispositif de récupération d'énergie renouvelable. Les proportions d'énergie basale utilisées dans ce cas s'apparentent de près au cas d'une installation solaire thermique, dont la consommation d'énergie primaire nécessaire au fonctionnement du circulateur hydraulique et des diverses régulations électroniques, reste bien négligeable au regard de la quantité d'énergie renouvelable récupérée.

    Mais il n'en va plus du tout de mê me pour ce qui est des installations géothermiques(ce que tu nommes par capteurs horizontaux) installées dans le domaine de l'habitat individuel, ou du petit collectif, car la quantité d'énergie finale électrique mesurée au niveau du compteur reste tout de même une bonne proportion de la quantité d'énergie calorifique injectée dans les locaux. Au moins un quart, en considérant un coefficient de performance moyen annuel au moins égal à 4.Ce qui n'est malheureusement pas le cas en général, sauf sur les matériels performants dont tu nous parles. Quoique les réelles conditions d'utilisation sont bien souvent différentes des conditions d'évaluation optimisée, effectuée en laboratoire qui nous donnent de si bons résultats.
    Mais malheureusement étant donné les rendements désastreux de production hautement centralisée et de la distribution de l'électricité française, d'environ 20 à 25 % globalement, on peut tout juste considérer qu'avec tes systèmes « performants », le ratio énergie basal par rapport à l'énergie calorifique fourni au logement suffi tout juste à équilibrer le bilan énergétique global qui intègre l'installation thermodynamique in situ, le réseau EDF, et la centrale de production électrique dans son ensemble.
    D'où l'expression tant mérité de la pseudo-géothermie « d'usine à gaz » ! Pourquoi faire simplement un système de chauffage conventionnel alors qu'on peut consommer même quantité d'énergie primaire avec un système plus compliqué !!!
    J'appelle ceci dans mon jargon, une véritable « schadokerie énergétique ».

Page 5 sur 43 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. la géothermie est elle une réelle solution d'avenir
    Par aurétpe1ereS dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2006, 18h24
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison