Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 12 sur 12

Construction terre-paille



  1. #1
    Moz1978

    Construction terre-paille


    ------

    Bonjour,

    je cherche à rassembler des connaissances sur la construction en terre-paille. En effet, je m'interesse à ce type de construction par ses qualités économiques (aussi bien financières que du point de vue energétique) et hygrothermiques.
    Mon problème est que je trouve peu de sources de renseignements précises sur le sujet. J'ai pu glaner quelques données dans les livres de JP Oliva et le traité de construction en terre mais il me manque des informations importantes.

    Un premier point sur lequel je souhaiterais obtenir des eclaircissements est la construction de planchers d'étages en terre-paille.
    Il est précisé dans le traité de construction en terre que ce type de plancher supporte plus de 500 kg/m². Toutefois, il n'y a aucune donnée disponible quant au dimensionnement des poutres en bois, leur écartement, la portée envisageable ou même la densité du mélange terre-paille à utiliser pour une telle application. Cela me semble constituer trop de variables pour se lancer avec confiance dans la construction d'un tel plancher.

    Je fais donc appel aux personnes qui ont des connaissances en la matière et qui pourraient m'apporter des détails sur le conception de planchers de ce type.

    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    emmanuel30

    Re : Construction terre-paille

    salut Moz, je ne saisis pas très bien ta question, pour la résistance du plancher, n'importe quel comptoir des matériaux possède des abaques qui déterminent la section et l'espacement des poutres en fonction de la charge à supporter.

    Le problème si tu fais un mélange de terre et paille pour faire les murs, c'est de déterminer la résistance du mur et d'être certain qu'ils peuvent supporter la charge ponctuelle des poutres.

    Une mélange de terre paille ce n'est pas l'idéal, car ce n'est pas franchement isolant et ni franchement solide, mais certainement très pénible à mettre en œuvre.

    Il vaut mieux séparer les problèmes, ossature bois avec une résistance bien connue et isolation avec des ballots de paille avec un lambda bien supérieur à un mélange terre et paille, reste à déterminer le parement intérieur et extérieur.

  5. #3
    Moz1978

    Re : Construction terre-paille

    Salut,

    D'après ce que j'ai compris de mes lectures, un mélange terre-paille a quand même certains avantages :
    possibilité de faire varier les propriétés d'isolation et d'inertie thermique en faisant varier la densité du mélange (différentes densités pour différentes applications : recherche de l'isolation ou de l'inertie thermique)
    bon lambda pour les faibles densités (aux alentours de 0.1 pour une masse volumique de 300kg/m3, soit l'équivalent du béton cellulaire).
    très bonne inertie thermique rapportée au coefficient de conductivité thermique (pour un mélange atteignant le lambda du béton cellulaire, la capacité thermique volumique est supérieure à celle du BC d'après "La conception bioclimatique" de JP Oliva et S Courgey).
    bonne régulation de l'hygrométrie
    bonne isolation acoustique y-compris pour les planchers
    très faible énergie grise
    coût modique des matériaux

    D'ailleurs JP Oliva n'hésite pas à dire que ce matériau est l'un de ceux qu'il considère comme rassemblant le plus de qualités pour la construction bioclimatique.

    J'y trouve deux inconvénients majeurs :
    la difficulté à obtenir des retours d'expérience (en France du moins)
    la quantité de travail nécéssaire à la mise en oeuvre

    Pour ce qui est de supporter les charges, le terre paille se met en oeuvre en banchage sur une ossature bois. C'est l'ossature qui doit supporter les charges.

    Pour la solidité, je ne peux rien affirmer, mais il parait que c'est très résistant au point que le mélange banché peut servir de contreventement pour la structure.

    En ce qui concerne les planchers, là où je souhaiterais avoir plus d'information, c'est sur l'affirmation faite dans le Traité de construction en terre selon laquelle un plancher en terre-paille pourrait supporter 500kg/m². Il ne me semble pas qu'un plancher bois classique soit calculé pour supporter de telles charges. Ce qui est décrit dans le livre ce sont des planchers dont certains peuvent supporter une dalle de répartition de 6 à 10 cm en béton armé.

    Je cherche à savoir comment mettre en oeuvre un plancher en terre-paille pour atteindre ces caractéristiques.

  6. #4
    Jean-Pierre43

    Re : Construction terre-paille

    Bonjour.

    A partir du moment ou il y a une ossature bois il est préférable d'utiliser des ballots de paille pour le remplissage avec un enduit intérieur et extérieur.

    L'isolation à épaisseur égale sera largement supérieure à un mélange de terre et paille, sans présenter de difficultés particulières les techniques sont bien connues maintenant.

    La mise en œuvre sera aussi plus facile. De toutes manières il est illogique de réaliser un remplissage en terre paille qui a une performance d'isolation restreinte a moins d'utiliser des épaisseurs surdimensionnées
    Dernière modification par Jean-Pierre43 ; 02/07/2008 à 09h14. Motif: erreur de manip

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    Jean-Pierre43

    Re : Construction terre-paille

    La réalisation en terre paille pour des murs porteurs s'appelle bauge en France, Cob en pays Anglos-saxons. Il n'y a pas d'ossature bois, les murs sont très épais au moins un mètre d'épaisseur il n'y a pas de coffrage, c'est assez facile, demande pas mal de temps de mise en œuvre, c'est très économique si la terre argileuse est devant sa porte et la paille dans le champs voisin.
    Dernière modification par Jean-Pierre43 ; 02/07/2008 à 09h21. Motif: erreur de manip

  9. #6
    lamaisondurable

    Re : Construction terre-paille

    La botte de paille est effectivement plus performante en isolatio pour du remplissage.
    Pour la bauge attention il faut une terre qui ne fait pas trop de retrait de séchage. Une argile trop active (retrait-gonflement) ne sera pas adapté. Si la terre est trop argileuse, il faut rajouter du sable. Mais alors il vaut mieux faire du torchis directement.
    ### - merci de mettre votre url dans votre profil
    Dernière modification par Yoghourt ; 23/08/2008 à 19h59.

  10. Publicité
  11. #7
    ofmika

    Re : Construction terre-paille

    Citation Envoyé par Jean-Pierre43 Voir le message
    A partir du moment ou il y a une ossature bois il est préférable d'utiliser des ballots de paille pour le remplissage avec un enduit intérieur et extérieur.
    Bonjour,

    Le problème c'est que la paille n'a aucune inertie !! Dans un climat doux, OK. Dans un climat continental c'est plus génant.

    Je pense que s'il prévoit ossature bois + remplissage en terre ( + paille (plus résistant) (ou chaux + chanvre)), c'est qu'il prévoit en plus une isolation par l'extérieur => bonne inertie + bonne isolation + bonne régulation de l'humidité intérieure. C'est juste un peu plus de boulot ...


    Il n'y a pas d'ossature bois, les murs sont très épais au moins un mètre d'épaisseur il n'y a pas de coffrage,
    Je vis en Alsace : les maisons traditionnelles c'était ossature bois + remplissage avec du torchis (mélange terre + paille) : les murs sont loin de faire 1 m de large ...


    Michel

  12. #8
    Jean-Pierre43

    Re : Construction terre-paille

    [


    Je vis en Alsace : les maisons traditionnelles c'était ossature bois + remplissage avec du torchis (mélange terre + paille) : les murs sont loin de faire 1 m de large ...


    Michel[/QUOTE]

    Bonjour, les murs en bauge n'ont pas d'ossature bois. Ils ne sont certes plus adaptés aujourd'hui compte tenu de la main d'œuvre importante et du temps de séchage, et de la faible isolation mais il pourraient être intéressant pour une construction annexe par exemple.

    Sinon les bottes de paille sont préférable dans une MOB à un remplissage terre paille, question performances d'isolation mais évidemment les maisons à colombages anciennes ne sont pas prévues pour avoir un remplissage aussi important.

  13. #9
    Jean-Pierre43

    Re : Construction terre-paille

    PS.


    Pour l'inertie il faut des planchers lourds ou des cloisons lourdes dans une MOB quelque soit l'isolation des parois extérieures. Les cloisons lourdes sont plus simples à mettre en oeuvre.

  14. #10
    Moz1978

    Re : Construction terre-paille

    Bonjour,

    Je déterre ce sujet que j'avais initié pour voir si éventuellement quelqu'un pourrait m'apporter une réponse à la question initiale qui concernait les planchers en matériau terre-paille. Je me cite moi-même :
    En ce qui concerne les planchers, là où je souhaiterais avoir plus d'information, c'est sur l'affirmation faite dans le Traité de construction en terre selon laquelle un plancher en terre-paille pourrait supporter 500kg/m². Il ne me semble pas qu'un plancher bois classique soit calculé pour supporter de telles charges. Ce qui est décrit dans le livre ce sont des planchers dont certains peuvent supporter une dalle de répartition de 6 à 10 cm en béton armé.

    Je cherche à savoir comment mettre en oeuvre un plancher en terre-paille pour atteindre ces caractéristiques.

  15. #11
    jeangab62

    Re : Construction terre-paille

    je ne pense pas qu'un plancher, constitué de terre/paille puisse supporter une telle charge, le terre/paille, c'est plutôt utilisé dans les cloisons (les contraintes sont différentes).
    ou alors en isolation d'un plancher "conventionnel" ?
    ton plancher doit t'il se situer a un étage ? ou est ce simplement une isolation de dalle ?

  16. #12
    JP43100

    Re : Construction terre-paille

    Bonjour, je viens un peu aux nouvelles. Depuis 2008 une conception de construction terre paille autour d'une structure interne en bois a été décrite. Éditions Terre vivante

    Une ossature bois autoporteuse en bois de sections assez faibles est constituée puis un m&lange terre paille englobe cette structure comme un mélange chénevotte chaux.

    Ce mélange est disposé entre des banches tenues à distance de l'ossature celle ci se trouve donc incrustée à l'intérieur.

    JP

  17. Publicité

Discussions similaires

  1. Technique de construction paille fibres verticales ?
    Par djeg7 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 26
    Dernier message: 07/01/2010, 20h07
  2. Réflexion autour de la construction d'une maison en paille
    Par yaoule dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 180
    Dernier message: 06/03/2009, 16h06
  3. Terre paille ou chanvre chaux ??
    Par bois_brique dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/03/2008, 09h29
  4. Paille & humidité : thèse universitaire + stage sur l’hygrométrie d’un mur en paille
    Par tannoz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/01/2008, 21h40
  5. mélange terre/paille de lavande
    Par flowerlolipop dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/02/2007, 12h10
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...