Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 51 sur 51

Volet isolant



  1. #31
    herakles

    Re : Volet isolant


    ------

    En ouvrant les volets interieur, la vitre doit vraiment etre froide.
    Pas vraiment, si vous ouvrez vos volets intérieurs quand le jour est levé , la vitre aura eu le temps de se rechauffer par le rayonnement diffus de la journée et par les nuages .

    En ouvrant à l'aube , oui..vitres très froides , givre ou gouttes d'eau ..

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    pat71

    Re : Volet isolant

    herakles , ce que tu decris est le debut d'un sinistre givre goutte d'eau sur face interieur des vitrages , pourrissement de la menuiserie , penetration d'eau dans la parois ou vas t'on ? l'evolution de la menuiserie au cours des siecles : on est passer du volet interieur a exterieur fin 17eme siecles , avec des debuts de notion de confort , l'on ne subissait plus, pour moi (je peux me tromper) le volet inter se refait pour des questions patrimoine historique ou en zone temperé et citadine ou accessoire lucarne

  4. #33
    herakles

    Re : Volet isolant

    pourrissement de la menuiserie , penetration d'eau dans la parois ou vas t'on
    Faut pas exagérer .. les menuiseries modernes sont calculées pour retenir l'eau sur une goulotte en bas du cadre , et on est passé du simple vitrage du 17e siècle au DV du XXI e siecle , 5 fois plus isolant .

    il y a longtemps que la condensation intérieure sur la vitre est connue , même sur les DV , suite à un défaut d'aération de la maison , et que des solutions existent = goulotte de récupération de cette condensation et évacuation vers l'extérieur par un petit orifice ..si cet orifice n'existe pas , la goulotte peut être plus grande pour retenir l'eau jusqu'à son évaporation et restitution de l'humidité à l'habitat

    Avec une VMC Df par exemple , le givrage n'apparaît presque plus sur des DV de dernière génération . et si cela doit arriver , c'est très exceptionnel , par temps très froid , et dans ce cas ,
    le volet intérieur une fois ouvert , la vitre interne s'échauffe assez rapidement avec évaporation de l'humidité condensée ..

  5. #34
    mh66

    Re : Volet isolant

    Je suis rassurée car nous aurons une vmc df. Ca y est, le livre de Mazria est commandé. D'après les dessins, il a l'air bien.. Nous aurons bien sûr aussi des vitrages performants. Franchement question isolation, tous les volets extérieurs avec 1 ou 2 cm de Pur, pas vraiment top. Voilà comment on a casé les volets; ils sont en jaune sur le dessin. Merci encore à vous Herakles
    Images attachées Images attachées

  6. #35
    herakles

    Re : Volet isolant

    ils sont en jaune sur le dessin. Merci encore à vous Herakles
    Aîe ..je regrette vraiment une chose , sur la façade SSE , pas un seul capteur à air vitré-placé entre chaque fenêtre- qui aurait pu servir soit à chauffer en hiver soit à booster un PC fait de tubes grès sous le trottoir SSE ...avec 12h de décalage = le PCanadien ainsi boosté dans l'après-midi continuera à préchauffer l'air durant les longues nuits avant la VMCDF qui ne givrera donc jamais..

    le plan tel que je le vois me montre une maison plus proche de la maison passive (c'est à dire "réduction massive des déperditions" ) que de la maison bioclimatique ( c'est à dire réductions des déperdition ET meilleure gestion des apports solaires )

    Enfin , après avoir lu le livre de MAZRIA , vous saisirez mieux ce que je veux dire ..
    Dernière modification par herakles ; 25/01/2009 à 23h25.

  7. #36
    pit74

    Re : Volet isolant

    Dans mon idée, des volets isolants s'adapteraient aussi bien aux maisons passives que bioclimatique.

    Petite remarques :
    Les deux approchent vont dans la bonne direction : la réduction de la consommation d’énergie. Il ne faudrait pas créer une guerre fratricide entre les deux. Les deux approchent se justifient :

    Les maisons bioclimatiques doivent minimiser leur bilan carbone sur tout leur cycle de vie. Par contre elles imposent un type d’architecture
    Grande baie vitrée dont le bilan thermique n’est pas bon la nuit sans volet.
    Puit canadien pharaonique pour le préchauffage l’hiver dans les régions froides, mais presque indispensable avant la VMC DF…

    Les maisons passives minimisent les pertes.
    Elles ont l’avantage d’être plus facile à concevoir (règle à appliquer, presque indépendamment de l’environnement), mais nécessitent plus n’énergie grise (plus d’isolant, encore souvent choisit actuellement sans efforts environnementaux).
    Elles conviennent très bien pour les rénovations, et les endroits avec de forte contraintes architecturales.
    Là encore, prévoir de vrai volet (probablement intérieur pour ne pas modifier la façade) diminuerait les pertes. Le gain doit cependant être moins spectaculaire.

  8. Publicité
  9. #37
    herakles

    Re : Volet isolant

    Il ne faudrait pas créer une guerre fratricide entre les deux. Les deux approchent se justifient :
    Non , il faut pouvoir concilier les avantages de l'un et de l'autre..bref , faire un compromis ..une touche d'inertie , un zeste de vitrage en plus au SUD , un petit ventilo +panneau photovoltaîque ...

    notamment l'inertie , indispensable pour le bioclimatique , l'est encore PLUS pour les maisons passives dans les régions aux été chauds et aux hivers froids ou très froids , car isoler à fond pour se protéger du froid est une bonne chose mais ne suffit pas à se protéger de la chaleur si on n'a pas d'inertie à moins de fermer les volets toute la journée

    Et le puits canadien (pas pharaonique tout de même) reste encore plus indispensable pour une maison passive puisqu'il rafraîchit l'air neuf (de 30°C à 20°C...) ce que ne peut pas faire une VMCDF...

    Les maisons passives minimisent les pertes.
    Bien entendu ! c'est leur principale qualité ..

    mais une superisolation n'influe hélas pas sur le renouvellement d'air qui finit par devenir presque le poste le plus énergivore avec l'ECS ...donc VMCDF quasi-obligatoire dans les régions froides ou SF hygro dans les régions aux hivers doux

    Et il faut un puits canadien ou des murs lourds inertiels intérieurs pour améliorer le confort d'été car il faut compter avec le renouvellemnt d'air(air extérieur autour de 30~35°c...) et les entrées solaires par les vitrages ..

    bref , ce qui différencie la maison bioclimatique de la maison passive est l'absence /présence de dispositifs divers et d'un stockage inertiel pour gérer non seulement les apports solaires en HIVER MAIS aussi les apports de fraîcheur en ETE par ventilation nocturne
    Dernière modification par herakles ; 26/01/2009 à 11h09.

  10. #38
    pit74

    Re : Volet isolant

    Je m'explique sur le pharaonique:

    Pour le préchauffage de l'air en hiver, la constante de temps doit être de l'ordre de la saison. Un puit canadien (pour le froid) doit donc être beaucoup plus gros qu'un puit provençal (Pour le chaud)

    Dans les maisons passives, les risques de surchauffe doivent être réglés par la PAC sur la VMC DF (comme en hiver). ???

    Concernant les volets isolants. On voit dans les différentes réalisations que le volume occupe par ce volet est rapidement important. Il faut donc prévoir leur rangement dès la conception. Pourtant, la plupart des isolants "mous" sont composés matériaux très aérés. La fonction isolante est assurée par l'air a interne. Le matériau n'est la que pour empêcher cet air de circuler. Résultat, ils sont très compressibles.
    Ne serait-il pas possible de faciliter le rangement de ces volets en les compressant à l'ouverture? Par exemple, deux panneaux remplis de laine, qui se resserrerait en s'ouvrant. Le principal risque que je vois est une fatigue mécanique.

  11. #39
    mh66

    Re : Volet isolant

    Aîe ..je regrette vraiment une chose , sur la façade SSE , pas un seul capteur à air vitré-placé entre chaque fenêtre- qui aurait pu servir soit à chauffer en hiver soit à booster un PC fait de tubes grès sous le trottoir SSE ...avec 12h de décalage = le PCanadien ainsi boosté dans l'après-midi continuera à préchauffer l'air durant les longues nuits avant la VMCDF qui ne givrera donc jamais..
    Si justement Herakles, on prévoit des capteurs air sur toute cette façade car on ne peut pas l'ouvrir entièrement comme on avait prévu au début (dixit ingénieur structure) et on compte d'ailleurs vous demander votre avis pour le dimensionnement parce qu'on voudrait mettre des bidons d'eau ou des cloisons de brique crue ou de galets. On a aussi un PC au nord (impossible de le mettre au sud) mais les capteurs seront au sud. Mais j'ai aussi demandé un devis pour une simulation thermique dynamique et quand on connaitra exactement nos pertes, on voulait vous demander votre avis.

  12. #40
    Tonia

    Re : Volet isolant

    Citation Envoyé par pit74 Voir le message

    Pour le préchauffage de l'air en hiver, la constante de temps doit être de l'ordre de la saison. Un puit canadien (pour le froid) doit donc être beaucoup plus gros qu'un puit provençal (Pour le chaud)
    Si j'ai bien suivi les explications de B Herzog, c'est le contraire : c'est la surventilation de rafraichissement pour l'été qui implique de surdimensionner le PC, avec des débits bcp plus élevés. En hiver pour un simple préchauffage de l'air entrant (et on ne veut pas trop de courants d'air à cette saison), le débit peut rester bcp plus bas, et donc un PC prévu surtout pour limiter les déperditions de chaleur l'hiver sera moins "gros" qu'un PC prévu surtout pour éviter les surchauffes l'été (ou puits provençal)...
    Mais ça n'empêche que pour un simple préchauffage de l'air entrant l'hiver, pour une maison de taille moyenne (110 m2) les devis que j'avais fait faire il y a qq mois étaient tous supérieurs, terrassement, pose et gaines intérieures non comprise, à 5000 € ! Donc il m'aurait fallu mettre au moins 6 à 7000 €... A ce prix là, je préfère brûler qq kg de bois de plus chq année, voire chq jour de "vrai" hiver, je reste gagnante sur des décennies !
    Tonia

  13. #41
    ofmika

    Re : Volet isolant

    Bonjour Pit74,

    Tu peux avoir une maison passive bioclimatique ou une maison passive tout court.
    Tu peux avoir une maison bioclimatique avec 0 isolation.

    La maison passive a pour but de réduire au maximum les consommations énergétiques d'une maison avec une excellente isolation, étanchéité à l'air et une VMC DF.

    Une maison bioclimatique, c'est utiliser l'énergie naturelle (le soleil essentiellement) au maximum pour se chauffer en hivers et pour s'en protéger en été.

    Passer d'une maison passive a une maison passive bioclimatique, il suffit de pas grand chose, souvent de tourner la maison, concevoir des auvents.
    Une maison bioclimatique, cela se conçoit avant sa construction (après c'est trop tard).

    Une maison passive aura une consommation de X Kwh/m2.
    La même maison passive mais bioclimatique aura une consommation de X/(2 ou 3) Kwh/m2.

    Passif et bioclimatique ne sont pas des techniques concurrentes mais elles se cumulent.

    Michel

  14. #42
    herakles

    Re : Volet isolant

    A ce prix là, je préfère brûler qq kg de bois de plus chq année, voire chq jour de "vrai" hiver,
    5000€, c'est vraiment beaucoup ..n'as tu pas vu trop grand , par exemple 50ml de tranchée alors que 20 à 25 ml suffissent , + 2*20 ml de tube grès à 20€ /m2 e, 200mm de diam ??

    Pour 110m2 , un PC permet de récupérer 1500 à 1800KWh par an sur l'air vicié et ca empêche l'échangeir de la VMCDF de givrer

  15. Publicité
  16. #43
    optimal

    Re : Volet isolant

    Bonsoir, pour le puits canadien, j'ai déjà contacté par mail Euroceramic qui n'ont pas daigné me répondre.

    Sinon pourquoi pas d'anciennes canalisations de gaz en fonte ?
    Aucun risque de rupture à l'écrasement ou au cisaillement !

    Mais c'est un peu hors-sujet.

    Je viens ici car c'est la discussion la plus active concernant http://forums.futura-sciences.com/ha...90-volets.html.

    Pensez-vous que prévoir des volets pour toutes les fenêtres, même les plus petites (salle de bains, couloir, cellier...) soit utile pour une maison neuve équipée de doubles vitrages peu émissifs ???

    Notamment si ces fenêtres sont exposées au vent et en aliminium.

    Déjà au point de vue intimité je préfère, et donc si cela peut également se justifier en terme d'isolation, pourquoi pas ?

    Car cela a un coût.

    Je serai en volets roulants PVC et même si c'est la lame d'air qui fait le complément d'isolation recherché, le volet en lui-même joue aussi un rôle plus ou moins grand en fonction de sa nature (aluminium, PVC ou bois): http://forums.futura-sciences.com/ha...r-fenetre.html
    Dernière modification par optimal ; 21/04/2009 à 02h13.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  17. #44
    optimal

    Re : Volet isolant

    ....
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  18. #45
    pat71

    Re : Volet isolant

    pour les volets, de base déjà la réflexion : tes fenêtres ont elles des grilles de ventilation pour une simple flux ? les volets roulant pvc pour faire un obstacle au froid (et peut être au chaud a Toulouse)ça fonctionne , question tes fenêtres alu sont a rupture thermique?les volets battant bois serait sans doute plus efficace (avec des joints d'étanchéité)et permettent le contrôle solaire aussi ,et phonique . les tube fonte si pas contaminé sont une très bonne idée pour l'échange avec la terre

  19. #46
    optimal

    Re : Volet isolant

    Salut, non les fenêtres n'auront pas d'aérations car VMC DF prévue.

    Les fenêtres en question sont en PVC et argon. Toutes les autres de la maison aussi, et les coulissants aluminium à rupteurs de ponts thermiques, oui.

    Pas de volets bois souhaités, déjà pour une question de pratique et de centralisation, mais aussi parce que ce sont des petites fenêtres de SDB avec grilles de défense pour permettre une ventilation toute la journée et la nuit pendant l'été si je le désire.
    Ma maison que je n'aurais pas voulu faire différemment si j'avais dû la refaire... Hélas.

  20. #47
    Volet_super_isolant

    Re : Volet isolant

    Bonjour à tous,

    Je réalise en ce moment une étude de marché sur le potentiel de l'installation de volets super isolant motorisés en vue des nouvelles réglementations thermiques. En découvrant ce forum, je me suis rendu compte que je pourrai avoir de nombreux avis éclairés sur quelques questions...

    Contexte de l'étude:
    Dans le cadre des maisons à très faible consommation énergétique (BBC, maisons passives …), les ouvertures représentent un point crucial. Durant la journée, elles permettent de faire entrer de la luminosité et de la chaleur. Pendant la nuit, elles représentent un point faible thermique. Il est communément reconnu que l’utilisation de volets améliore leurs bilans thermiques.
    La résistance thermique de volets roulants ou battants actuels est relativement faible (> 0,2 K.m²/W pour bénéficier d’un crédit d’impôt). Elle ne correspond qu’à la résistance thermique de la lame d’air entre le volet et la fenêtre (et ce, dans le meilleur des cas, en cas d’étanchéité parfaite).
    L’innovation que souhaiterait évaluer l’entreprise qui m’a chargé de l’étude porte sur une refonte du principe d’isolation des ouvrants. Le volet ne serait plus un complément d’isolation à la fenêtre (dont la résistance thermique est entre 0,5 et 1 K.m²/W), mais l’isolation principale. Pour cela il faudrait développer des volets dont la résistance thermique serait proche de celle des murs (de 3 à 6 K.m2/W) soit 15 à 30 fois plus élevée qu’actuellement en plus d’être étanches. Ceci impliquerait l’installation de volets super isolants bien plus épais (10 à 15 cm).

    Questions :

    - Avez-vous déjà entendu parler, vu ou envisager l’installation de tels volets ?

    - Sinon quel est le mode d’isolation thermique le plus performant actuellement utilisé pour l’ensemble fenêtre/volet?

    - Selon vous, y’aurait il un élément rédhibitoire vis-à-vis de ce projet?

    - La motorisation d’un tel système vous semble-t-elle pertinente (centralisation, manipulation plus facile, économie d’énergie due à la non ouverture des fenêtres…) ?

    - Une épaisseur de l’ordre de 10 cm environ (pour obtenir une résistivité thermique> 3 K.m2 /W) induit elle des soucis techniques pour l’installation, la réglementation… ?

    - Quelles solutions d’étanchéité seraient envisageables (chicanes, joint à lèvres, joint plat, brosses…) ?

    - Suite à cette présentation du projet et ces premières interrogations, voyez-vous des contraintes légales particulières auxquelles je devrais porter une attention particulière ?

    - Avez-vous des contacts sensibilisés par cette problématique (constructeurs volets, installateurs, architectes ou même utilisateurs finaux…)?

    - Remarques?

    Je tiens à vous remercier pour votre disponibilité.
    Bien cordialement,

    Marc

  21. #48
    lo68

    Re : Volet isolant

    Bonjour,
    Je travaille pour un fabricant de volet qui a conçu et fabrique un volet battant aluminium hautement isolant, dont le coefficient d'isolation est bien supérieur à celui des volets isolants standards. Par ailleurs, il y a d'autre éléments à mettre en place au niveau de l'ouverture pour rendre ce coefficient encore meilleure.
    Un système de motorisation est à l'étude...
    Ce sujet est plus que d'actualité pour nous, mais pour vous en dire plus et échanger sur le sujet il me faut savoir pour le compte de qui vous réalisez cette étude ?
    Bien cordialement
    L.C.

  22. Publicité
  23. #49
    Linn

    Re : Volet isolant

    Ce forum n'est pas le lieu où faire du démarchage ou des études de marché.
    Merci de respecter la charte que vous avez acceptée en vous inscrivant.

  24. #50
    Pierre7

    Re : Volet isolant

    Hé bien, ici au Québec on aurait bien besoin de vos volets super isolants !

  25. #51
    Deres

    Re : Volet isolant

    Perso, j'ai des volets battants en bois.
    A mon avis, le "bricolage" ayant le meilleur rapport cout/efficacité est d'étanchéifier son volet.

    Pour les côtés avec des jours raisonnables, un simple joint compressif de la couleur de la chambranle fonctionne parfaitement.
    Il faut aussi en mettre un sur la jointure des deux volets.

    Pour le haut, je compte fixer une baguette horizontale pour pouvoir mettre un joint compressif classique.
    Sinon le joint ne tiendra pas et les systèmes de "balais" et de joint mobile me semblent coûteux, complexes et inesthétiques.

    Reste le bas, mais je pense qu'il n'est pas nécessaire de le boucher.
    En premier lieu, un joint ou autre sur le chambranle serait fragile car on marcherait dessus et pour les autres solutions, on retrouve les mêmes soucis que pour le haut.
    En second lieu, je pense que vu l'épaisseur de la lame d'air, avec les 3 cotés bouchés, l'air va stratifier avec l'air chaud en haut et l'air froid en bas.
    Il ne devrait y avoir donc que peu d'échange d'air avec l'extérieur (à confirmer avec la main de l'extérieur de nuit !).
    Et finalement, comme il y a des ouvertures d'aération sur les fenêtres, il est préférable de ne pas tout boucher car on n'ouvre pas certains volets tous les jours en semaine en hiver.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Isolant à plots ou isolant plat ? que choisir ?
    Par formika dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 24/04/2009, 12h37
  2. volet roulant électrique
    Par celou30 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 23/01/2009, 00h29
  3. Rideau isolant avec un isolant mince?
    Par KroM67 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/10/2008, 01h21
  4. automatisation volet
    Par brice119 dans le forum Électronique
    Réponses: 12
    Dernier message: 23/02/2007, 15h20
  5. volet d'exploration
    Par tethys dans le forum Logiciel - Software - Open Source
    Réponses: 3
    Dernier message: 11/11/2005, 13h37
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison