Discussion fermée
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 78

Pollution des panneaux solaires ?!




  1. #31
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    OOPS croisement, le message précedent je répondais à Quisit

    JBertrandR:
    e crois qu'il faut éviter l'erreur courante qui consiste à chercher une solution unique, le renouvelable c'est un ensemble de solutions complémentaires. Ce genre d'erreur est très souvent utilisée par les détracteurs de ces solutions,
    Oui je suis d'accord, mais ces solutions doivent être significatives

    Enfin la technologie de l'hydrogène n'est pas une source de production d'énergie, c'est un vecteur c'est tout.
    Evidemment, mais il est toujours bon de le rappeler. Toutefois, pour faire du solaire thermique massif, l'hydrogène aide à stocker et transporter (si on arrive à le faire)

    Pour le prix des cellules, le croisement n'est pas si mal

    -----


  2. Publicité
  3. #32
    r17777

    Arrow Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    DanielH nous dit:
    "Evidemment, mais il est toujours bon de le rappeler. Toutefois, pour faire du solaire thermique massif, l'hydrogène aide à stocker et transporter (si on arrive à le faire)"

    DanielH, peux tu me préciser le liens entre solaire thermique et hydrogène???!
    Le rendement glogal de la filière hydrogène?

    Il nous dit aussi:
    "Pour les renouvelables en générale ils sont indispensable et devront jouer un rôle mageur dans l'avenir. Le probleme avec l'énergie c'est les ordres de grandeur. C'est pas quelques watts de plus ou de moins qui feront la diférence."

    Effectivement, mais que penses tu de quelque millions de Négawatts.

    Encore un qui apparemment mets la charrue avant les meuuuuhhhhhh....


    Mais encore:
    "Le comportement des gens a une influence non négligeable sur ce sujet, alors a moins que la sociologie ne soit pas une science, je pense que c'est tout de même un paramètre à considérer."

    Oui tout a fait, et plus la connaissance scientifique de la population est maigre et plus elle s'enfonce dans l'aberration....
    De même que plus on mélange les techniques comme solaire thermique et solaire photovoltaïque plus on tombe dans le "maaaiisss ça ne suffira jamais et en plus ça serra trop cher"...

    Le solaire thermique actif, de plus n'est intéressant que pour l'eau chaude. En ce qui concerne le chauffage solaire, c'est l'architecture bioclimatique qu'on se doit d'employer...mais tu n'as pas trop lu ceci
    http://forums.futura-sciences.com/s...ead.php?t=22684
    Sa parle de la bêtise pompe à chaleur géothermique mais j'y parle aussi d'habitat basse-énergie pas cher....

    Et arrêtes un peu d'émettre des hypothèses dont toi même tu doutes:
    "J'ai du mal à imaginer que du réparti puisse être compétitif avec un site pris en charge par une entreprise qui fait de la production massive. Mais bon, je ne suis pas économiste et encore moins entrepreneur."
    "Bon, pour le réseau je peux me tromper, j'ai pas regardé ça de près, seulement ce que j'entend et lis de ci de là. Il faudrait faire des simus serieuses, mais je n'ai pas le temps pour l'instant."

    Et celui ci c'est le meilleur:
    "Je me demande si ça suffit "
    De qui peux tu te moquer si toi même tu te pose la question ?!!!!

    Je suspectes de ta part un comportement déplacé voir même très ambiguë, en tout cas j’aurais du mal à te définir comme étant scientifique…sûrement à cause de tes « je crois que… », « j’ai entendu dire que … », « mais bon, je ne suis pas …. ».

    Annonce ta couleur pour de vrai...

    Moi je n'est aucune honte à dire que je ne suis pas du tout en faveur du nucléaire majoritaire, que je suis pour le scénario Négawatt, et ça ne m'empêche pas pour autant de discuter avec des mecs très bien documenter du bord opposé, comme Narduccio par exemple....

  4. #33
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    r17777:
    Je suspectes de ta part un comportement déplacé voir même très ambiguë, en tout cas j’aurais du mal à te définir comme étant scientifique…sûrement à cause de tes « je crois que… », « j’ai entendu dire que … », « mais bon, je ne suis pas …. ».

    Annonce ta couleur pour de vrai...
    J'imagine que tu aurais préférais que j'utilise un ton pérentoire: Je suis sur de ceci, je sais celà. Mais non, ce n'est pas mon abitude.

    Je travail sur le problème énergétique mondial depuis bientôt 10 ans en tant que physicien au CNRS. J'ai eu le temps de voir toutes les facettes du problème. Je sais qu'il n'y a pas de solution miracle et que toutes les idées sont bonnes à prendre. Je sais aussi qu'il n'est plus temps de jouer aux chasseurs cueuilleurs. Il faut de vrais bonnes solutions. Economiser 0.01% de l'énergie électrique en France n'aura aucune influence sur la mobtée en puissance de la Chine.

    Encore un qui apparemment mets la charrue avant les meuuuuhhhhhh....
    J'ai aussi apris que pour discuter avec les gens il faut rester polis et savoir écouter. Il faut aussi savoir reconnaître ses erreurs, c'est la seul méthode scientifique qui permet d'avancer.

    Alors pour les questions que tu poses je peux tout de même répondre, mais si tu continues sur ce ton je préfère changer de fil.

    DanielH, peux tu me préciser le liens entre solaire thermique et hydrogène???!
    Le rendement glogal de la filière hydrogène?
    Le solaire thermique à un bien meilleur rendement que le photovoltaïque et permet de produire de l'hydrogène massivement. Evidemment pour ça il faut savoir stocker, transporter et distribuer l'hydrogène, ce qui n'est pas encore le cas. Je pense toutefois que cette solution est la plus prometteuse pour les renouvelables (évidemment je peux me tromper, ne t'en déplaises, je ne suis pas dieu le père). Ca permettrait de remplacer le pétrole dans les transports en particulier.

    Oui tout a fait, et plus la connaissance scientifique de la population est maigre et plus elle s'enfonce dans l'aberration....
    De même que plus on mélange les techniques comme solaire thermique et solaire photovoltaïque plus on tombe dans le "maaaiisss ça ne suffira jamais et en plus ça serra trop cher"...
    Dès qu'on touche à un problème aussi sensible que l'énergie, l'irrationnel fait son apparition. Les peurs non raisonnée, les aprioris etc... On peut rejeter ça d'un revers de la main en disant que seul l'aproche scientifique compte, mais la réalité c'est qu'on est en démocratie et il faut faire avec (et tant mieux, on à vu le résultat en ex-URSS)

    J'ai déjà dis ce que je pense du solaire thermique, pour le photovoltaïque, c'est effectivement trops chers et même probablement polluant (c'est le titre du fil). On peut bien sur utiliser des solutions cheres, ça crée de l'activité, c'est donc bon pour l'économie mais par ailleurs sa stimule la consommation d'énergie puiqu'activité va avec énergie. Mais ça ammène à une autre de tes remarque:

    mais que penses tu de quelque millions de Négawatts.
    C'est effectivement la meilleur solution et on la prend largement en compte dans les scénarios que l'on développe. On suppose par exemple qu'en 2050, à niveau de vie égale on consommera 2 fois moins d'énergie soit environ 20 GTep d'économie d'énergie par an, soit 2 fois la consommation mondial actuel.

    Sa parle de la bêtise pompe à chaleur géothermique mais j'y parle aussi d'habitat basse-énergie pas cher....
    Je ne sais pas comment je dois prendre cette remarque, mais la géotermie de surface (puisse que c'est comme ça qu'il faut l'appeler maintenant) est certainement une exellente solution. J'ai même envisagé de l'installer chez moi, mais mon jardin est trop petit et trop peu ensoleillé (dommage).

    D'ailleurs, je n'ai vraiment pas de chance, comme mon toit est orienté est-ouest je ne peux pas utilier de chauffeau solaire (je n'arriverais pas à l'amortir). Alors je me chauffe à 19 °C max (je restecte les 50 KWh/an et par m2 pour le chauffage) et j'adopte une conduite vert (20% d'économie de carburant) chacun fait ce qu'il peut

  5. #34
    r17777

    Talking Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Je ne vois vraiment pas ce qui à de mal à remplacer le nom d'un animal par son criiiii...
    Meeeeuuuuuuh non y 'a aucun manque de politesse là dessous, juste une petite envie de fantaisie....
    Par contre tu prends toi même un ton "Pérentoire"(comme tu le dis si bien j'ai réussi à deviner de quel mot il s'agissait, ma foi ch'uis pas si con finalement...youpiiii) quand tu affirmes de ma part quelque chose que tu dois sûrement confondre avec une probable paranoïa passagère.

    Bref on est d'accord sur la filière hydrogène, c'était mon rêve en matière d'automobile...mais que penses tu d'un mix agro carburant Pantonné???

    En ce qui concerne la géothermie... si c'est une si bonne solution que ça ... pourquoi tu ne me le démontres pas sur mon fil sur ce sujet....puisque tu t'y connais sur la question ...
    Je t'y attends avec plaisir....car j'aimerais enfin que quelqu'un réponde à mes questions, ou du moins essaye de me corriger sur la question.

    Je me permets donc de te redonner le lien en question car je ne suis toujours pas sur que tu t'y sois vraiment attarder....
    Allé un p'tit effort.... http://forums.futura-sciences.com/s...ead.php?t=22684

    @+ grand savant
    ps : j'utilise ici un ton volontairement provocateur et je ne m'en cache pas quand je le veux.
    Dernière modification par r17777 ; 03/04/2005 à 01h30.

  6. #35
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    r17777:
    En ce qui concerne la géothermie... si c'est une si bonne solution que ça ... pourquoi tu ne me le démontres pas sur mon fil sur ce sujet....puisque tu t'y connais sur la question ...
    Je t'y attends avec plaisir....car j'aimerais enfin que quelqu'un réponde à mes questions, ou du moins essaye de me corriger sur la question.

    Je me permets donc de te redonner le lien en question car je ne suis toujours pas sur que tu t'y sois vraiment attarder....
    Allé un p'tit effort.... http://forums.futura-sciences.com/s...ead.php?t=22684
    Désolé mais le lien que tu donnes n'existe plus apparemment. Mais franchement ton ton ne donne pas envie de discuter. Alors on arrêtera là. Peut-être une autre fois sur un autre fil si tu acceptes la discussion.

  7. #36
    ailloudrt
    Invité

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Juste une question

    combien faut-il de m2 panneaux solaires pour en produire un autre exclusivement grâce à l'energie produite par ces panneaux?

    si les panneaux solaires sont rentables energetiquement en 5 ans, ne voudrait-ce pas dire qu'il faudrait pour produire un panneau l'équivalent d'energie que l'ensemble de la production pourrait produire pendant cinq ans? chais pas si c'est clair mais bon, il est tard

  8. #37
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    ailloudrt(00h55):
    si les panneaux solaires sont rentables energetiquement en 5 ans, ne voudrait-ce pas dire qu'il faudrait pour produire un panneau l'équivalent d'energie que l'ensemble de la production pourrait produire pendant cinq ans? chais pas si c'est clair mais bon, il est tard
    Effectivement il est tard...

    mais c'est bien ça. Si il panneaux solaire est amorti énergétiquement en 5 ans, il faut 5 ans de sa propre production pour construire un autre panneau identique. Mais après il fonctionnera encore au moins 20 ans. Ca donne en fait une limite à la vitesse de production des panneaux si on ne veux pas trop utiliser d'autres souces énergétiques pour les produire (je pense au fossile).

  9. Publicité
  10. #38
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    ... ça fait 5 panneaux en 25 ans par panneaux déjà construits, tu vas pas loin avec ça.
    de plus en france, les panneaux sont produits avec de l'energie nucléaire.

    Je sais qu'en allemagne une usine de panneaux est intégralement recouverte de panneaux de sa propre production, manière originale d'ammortir energétiquement une partie de la prod

  11. #39
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Quisit:
    Je sais qu'en allemagne une usine de panneaux est intégralement recouverte de panneaux de sa propre production, manière originale d'ammortir energétiquement une partie de la prod
    J'avais fait, il y à quelques temps, un scénarios où une production massive d'électricité (à l'échèlle mondiale) était produite par des panneaux solaire placés dans des pays chauds. A part une mise de départ (1 GW moyen sur l'année installé) tous les autres panneaus étaient fabriqués en utilisant une partie de l'électricité produite (90% au début puis dégressif jusqu'au pourcentage de renouvellement à partir de 2050). En vendant l'électricité produite net 3 centimes d'euro le kWh et près quelques dizaines d'années on dispose de plus de 5 millards d'euros par GW moyen sur l'année installé pour tous les frais hors énergie de fabrication déjà pris en compte.

    L'amortissement est long à venir mais à terme ça devient largement suffisant. Si je suppose 5 ans d'ammostissement jusqu'en 2020 puis 2 ans ensuite et que je fixe à 25 ans le temps de fonctionnement d'un panneaux, j'arrive à 500 GW installée (toujours moyen sur l'année donc je tien compte des nuits et autre...) en 2050. La part des renouvelables à cette date devrait plutôt être 3000 GW minimum pour commencer à lutter contre l'effet de serre et encore en supposant une part égale pour le nucléaire et beaucoup de sequestration du CO2.

    Je me suis rendu compte par la suite que c'était bien plus rentable de faire la même chose avec du solaire thermique qui a une bien meilleur efficacité et revient bien moins chere puisque bien plus simple. A méditer

  12. #40
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    bien vu, pour les installations de très fortes puissance on privilégie le thermique (espagne, californie)

    mais on se rend compte que sur d"assez grandes installes le PV ne se débrouille pas si mal, suffisament pour faire pencher la balance de son coté sur des parcs assez énormes (pompage en californie) . son interêt secondaire est l'absence quasi total de maintenance, qui n'est pas à négliger dans les couts

    Enfin sur 25ans, le renouvellement des panneaux laisse espérer un gain non négligeable de rendement, au fur et a mesure que tu construit ton parc, les nouveaux panneaux produisent plus , et lors du renouvellement total, tu peux espérer un gros 50% de rendement en plus sur la même surface de parc, pour des couts abaissés, alros que le solaire thermique à atteint son plafond

  13. #41
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Par contre 1GW c'ets une petite mise de départ pour un plan aussi ambitieux, penses qu'un seul réacteur nucléaire tel que Chooz c'est déjà 1400 MW, quitte à se lancer, autant partir très large !

    Mais je suis d'accord, une telle production industrielle nécéssiterait des moyens industriels, donc du thermique ou de l'aerothermique (tours australiennes)

  14. #42
    Narduccio

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Citation Envoyé par DanielH
    Je me suis rendu compte par la suite que c'était bien plus rentable de faire la même chose avec du solaire thermique qui a une bien meilleur efficacité et revient bien moins chere puisque bien plus simple. A méditer
    Pourquoi méditer, si c'est rentable, faut se lancer, passer à la réalisation.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  15. #43
    r17777

    Smile Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    c'est pas mal tout ça...dites donc....

    et que peut on faire avec les sterlings sur parabole à suivi automatique...
    je crois qu'ils en ont quelques une en espagne...

    et puis pas besoin de silicium.... avec au minimum , j'ai cru entendre, 4 fois plus de rendement....

    ça pourait être une chouette alternative aussi....

    bon par contre y a nettement plus de maintenance ...mais bon changer des palliers ou autres ...on sait bien faire....
    Dernière modification par r17777 ; 04/04/2005 à 16h06.

  16. #44
    r17777

    Arrow Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    je précise...
    pour des petites unitées décentralisées bien sur...

    par contre pour ce qui est du principe tour et panneux concentrateurs genre odeillo, j'crois qu'on devrait dépoussiérer un peu de ce côté là aussi....

  17. #45
    DanielH

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Quisit:
    son interêt secondaire est l'absence quasi total de maintenance, qui n'est pas à négliger dans les couts
    Je n'ai pas d'idée du coût de maintenance, mais il doit exister (netoyage régulier, pannent diverse des éléments environnant etc...). J'ai retrouvé ma petite simulation dont je parlais, si j'avais une idée du coût glogal de l'instalation et de la maintenance je pourais faire un calcul de rentabilité...

    Enfin sur 25ans, le renouvellement des panneaux laisse espérer un gain non négligeable de rendement,
    Je le prend en compte en supposant que le cout énergétique de fabricatoin passe de 5 ans à 2 ans de fonctionnement moyen.

    Par contre 1GW c'ets une petite mise de départ pour un plan aussi ambitieux,
    Oui bien sûr mais c'est déjà pas mal, ça représente tout de même un investissement de 40 TWh!

    Narduccio:
    Pourquoi méditer, si c'est rentable, faut se lancer, passer à la réalisation.
    Pour le solaire thermique, les australiens semblent avoir fait le pas mais avant que ça se généralise il faudra beaucoup de temps. Et puis j'insiste sur le fait que ça na fera pas tout, alors il faut aussi avancer sur les autres fronts.

  18. #46
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    "et que peut on faire avec les sterlings sur parabole à suivi automatique...
    je crois qu'ils en ont quelques une en espagne..."

    Oui, un topo la dessus dans le dernier "energies & dev durable" de ce trimestre : des paraboles avec moteur stirling et mécanisme de suivi du soleil, je ne sais plus ou exactement, mais ça tourne

    Je n'ai pas d'idée du coût de maintenance, mais il doit exister (netoyage régulier, pannent diverse des éléments environnant etc...).
    il est très faible, c'est pour ça que le PV est le roi des installes autonomes, des balises en mer... Quand aux installes périphériques, quelques fils de cuivre, des onduleurs et basta.
    sous nos latitudes, à cause de la pente et des pluies, le nettoyage des panneaux n'est même pas une recommandation d'usage, c'est dire ! , dans le désert, avec la poussière je ne suis pas sûr

    Par contre, en thermique, les concentrateurs paraboliques nécéssitent nettoyage dans le bas se la parabole ou la possière s'accumule

  19. #47
    r17777

    Arrow Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    ça fait des années qu'on m'en a parler de ces petites paraboles espagnoles

    par contre de quel type de capteur plan on parle dans, "le coût énergétique de fabrication(de 5 ans ou 2 ans de fonctionnement moyen)" ?
    Capteur conventionnel ou vitrage photovoltaïque?

  20. #48
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    capteur PV seul standard
    ça va fortement baisser avec l'organique, avec le silicium étiré en continu, et avec les dépots en couches minces quasiment en continu

  21. #49
    r17777

    Thumbs up Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    =>"capteur PV seul standard"

    Donc qd tu dis capteur seul...y 'a pas le cadre allu c'est ça?

    =>"ça va fortement baisser avec l'organique, avec le silicium étiré en continu, et avec les dépots en couches minces quasiment en continu"

    Dis donc ça fait un moment qu'on en parle.
    C'en est ou là exactement, ....pré-séries ou encore proto...?t'as un lien qui regroupe tout ça?

    Mais franchement j'y crois bcp moi aussi....sur les toits des grandes surfaces, piscines minicipales..., en casquette solaire dans l'habitat ou le tertiaire...sur le toît de certaines églises contenporaines comme en allemagne, une manière de se rapprocher encore plus des cieux ....

  22. #50
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    =>"capteur PV seul standard" Donc qd tu dis capteur seul...y 'a pas le cadre allu c'est ça?
    yep sans cadres et support, mais on est libre d'installer les cadres et les supports qu'on veut, limiter fortemenbt la proportion de cadre par panneaux etc... ou faire des cadres....en bois !

    C'en est ou là exactement, ....pré-séries ou encore proto...?t'as un lien qui regroupe tout ça?
    je crois que c'est FS, en allemagne, qui sors la chose en série (siclium étiré) (toujours revue Enr & dev durable) avec une commande énorme pour un très gros parc solaire

    Pour l'organique ou l'amorphe, j'ai un ami archi qui compte équiper un client avec un liner solaire souple , tarif assez imbattable, rendement 1,5 kw/35m², pas ridicule ! il m'amène la doc bientôt, donc c'est commercialisé déjà

    Donc voilà ça progresse

    Mon rêve : la france va débloquer 3 milliards d'euros pour l'EPR , somme qui va probablement doubler (quand on sait qu'une tranche "à la ChoozB" à couté l'équivalent de deux milliards d'euros en francs, on voit mal comment réaliser l'EPR avec seulement trois...m'enfin...)

    Et bien soit, faisons l'epr, de toutes manière indispensable sous 20 ans MAIS, proposons de construire l'équivalent d'un "réacteur solaire" décentralisé, avec un budget d'un milliard d'euro
    par photo aerienne, on selectionne tous les toits les plus plats et les plus accessibles possibles partout en france, on recherche avant tout la minimisation de la main d'oeuvre.

    On choisit deux ou trois technos standardisées à l'extrême


    et on installe du silicium ou de l'amorphe suivant les config. supports produits à très grande echelle, idem pour les cellules, et onduleurs.

    50% d'amorphe ou d'organique pour littérallement "dérouler" sur les grandes surfaces et produire moins mais par tous les temps du matin au soir, et 50% de silicium pour les toits "solides" et envoyer la patate les jours de beau temps

    Le tout, explosé sur toute la france, nous donnerait une production journalière relativement constante , qui suivrait la course du soleil, facilement régulable et prévisible, avec peu de pertes en ligne

    Le gisement est de plusieurs GW (> 10 ?) , l'emprise territoriale est nulle, et les risques d'echecs technologiques sont nuls !!!!

    Que demande le peuple ?

  23. #51
    moijdikssékool

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Citation Envoyé par Quisit
    Que demande le peuple ?
    des trucs électroménagers, une voiture, du chauffage, un ordi, des trucs qui font exploser le compteur
    d'autant qu'une bonne partie du peuple en question habite des immeubles (un seul toit donc pas beaucoup de panneaux solaires)

  24. #52
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    un frigo classe A+ 540 wh/j
    3 heures d'ordi portable jours 90wh /j
    3 heures de tv LCD ou cathodique econome 180 wh/j
    8 heures de lampes fluocompacte : 88 wh/j
    24 h de veille de 4 appareils à veille : 480wh/j

    1378 wh/j
    Les conso de machines à laver, sèche linge et lave vaisselle sont à diviser par semaine
    mais disons que si tu ne cherche pas l'économie maximale tu est à 2kwh/j

    100% de cette conso peut etre assurée toute l'année pour moins de 30m² de panneaux au sud


    [quote] d'autant qu'une bonne partie du peuple en question habite des immeubles (un seul toit donc pas beaucoup de panneaux solaires)[quote]

    yep mais dans ce cas le passage de ces toits au solaire thermique peut chauffer tout l'immeuble, et l'avantage en ville c'ets qu'il y a les toits d'usines, de super marché, de stades ...

  25. #53
    angelfred

    Lightbulb Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Petite reflexion de néophyte concernant la démocratisation apparement difficile des panneaux solaires.

    Pourquoi les particuliers semblent difficilement franchir le cap de l'installation de panneaux sur leur maison? On a invoqué bien des raisons (amortissement, TVA...) mais on oublie d'invoquer un angle non négligeable, plus sociologique que scientifique, sur lequel j'aimerais avoir votre avis :
    Je lisais une étude l'autre jour qui disait que l'investissement financier et affectif n°1 des français reste l'acquisition de leur domicile, c'est souvent l'engagement d'une vie. Le domicile, et notament quand il s'agit d'une maison, requiert (entre autre) une dimension esthétique importante aux yeux de leur propriétaire. Et toute installation quelle qu'elle soit est aussi assujetti à la question de l'aspect de de l'armonie du lieu dans son ensemble.

    J'en viens à la réflexion suivante: tout en étant sensible à l'argument de produire individuellement son énergie, propre de surcroit, et rentable à terme, il me semble que peu de familles seraient prête à transiger sur la question de l'esthétique. Hors, il me semble que jamais un designer ne s'est interressé à rendre un panneau solaire plus "sexy" qu'une vulgaire plaque noir et austère monopolisant un bonne partie de la suface d'une toiture de tuiles hamonieuse (peut on colorer des panneaux solaires? Créer des effets de matière?).
    Donc ne manque t'il pas là une phase purement de "design produit" ou il conviendrait de "packager" les installations solaires dans la mesure du possible pour les rendre plus gracieuse et attractive, dans une démarche de vente analogue à n'importe quel produit qui représente un investisssement notoire comme une voiture, par exemple, et cela fait longtemps que les voitures ne ressemblent plus à des caisses à savon ! Contrairement à une chaudière au fond de la cave, les panneaux solaires sont visibles de l'exterieur et participe à l'aspect général du patrimoine personnel, au même tritre que la couleur du mur, le portail, le jardin et la toiture...
    C'est en tout cas, il me semble, indispensable pour créer le besoins, créer une dynamique de "mode" autour de cette filière, il ne faut pas négliger les éléments subjectifs...

  26. #54
    invite765732342432
    Invité

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Citation Envoyé par angelfred
    peut on colorer des panneaux solaires?
    Ta réflexion sur l'aspect esthétique me semble assez judicieuse... Hélas, il me semble impossible de colorer des panneaux solaires, car s'ils sont d'un autre couleur que noir, celà signifie qu'ils renvoient une partie de la lumière reçue (de longueur d'onde correspondant à la couleur visible). Par conséquent, le rendement déjà très moyen des panneaux solaires serait encore diminué !

  27. #55
    Cécile

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Les panneaux solaires thermiques sont généralement noirs. Mais les panneaux photovoltaïques, à base de silicium cristalin, sont bleus avec de magnifiques reflets.
    En tout cas, cet aspect esthétique n'empêche pas les gens d'installer d'affreuses antennes télé et autres paraboles.

  28. #56
    angelfred

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Mouais...La comparaison ne tient pas, la télé représente le premier loisir des français, donc un besoin quasi incontournable, quel qu'en les conséquences esthétiques... Et comme ce besoin est partagé par tous, l'antenne et bientot la parabole rentrent dans une banalisation telle qu'on en fait abstraction. Les panneaux solaires ne sont qu'un besoin relatif et preçu comme marginal, et n'offrent pas plus de confort que d'autres solutions d'approvisionnement énergétique (invisible de surcroit...) Il est donc nécessaire de rendre le produit plus attractif sur le même mode, par exemple, que celui qui fait préférer un voiture à une autre...

  29. #57
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    J'en viens à la réflexion suivante: tout en étant sensible à l'argument de produire individuellement son énergie, propre de surcroit, et rentable à terme, il me semble que peu de familles seraient prête à transiger sur la question de l'esthétique. Hors, il me semble que jamais un designer ne s'est interressé à rendre un panneau solaire plus "sexy" qu'une vulgaire plaque noir et austère monopolisant un bonne partie de la suface d'une toiture de tuiles hamonieuse (peut on colorer des panneaux solaires? Créer des effets de matière?).
    Donc ne manque t'il pas là une phase purement de "design produit" ou il conviendrait de "packager" les installations solaires dans la mesure du possible pour les rendre plus gracieuse et attractive, dans une démarche de vente analogue à n'importe quel produit qui représente un investisssement notoire comme une voiture, par exemple, et cela fait longtemps que les voitures ne ressemblent plus à des caisses à savon !
    En voilà une contribe qu'elle est bonne

    tu soulèves un point crucial...et pour moi, insurmontable.

    les panneaux sont noirs ou bleus, doivent être plats, orientés sud, 50° par rapport à l'horizon, tout autre position ou forme induit des pertes de rendement. il speuvent par contre être posés en terrasse sur toit plat, en balustrade de balcon, au sol ou en façade même moins inclinés

    Bien sur il y a de timides tentatives de modif (cellules en bandelettes posées sur un support courbe, tuiles silicium ) mais à part l'espoir d'une toiture très sombre imitant la tuile, il ne faut pas rêver, c'est inhérent à cette techno


    Maintenant si tu prend du recul par rapport à ton point de vue d'origine, tu constateras que le français moyen fait pitié quand il "rêve" esthétique, et qu'il construit une maison...

    C'est quoi une maison française typique ? un cube de parpaing crépité synthétique (d'ou ça sort ça ce crépi ? en tout cas c'est resté dans les moeurs) avec un toit à deux pentes et des tuiles dessus...pour faire plus beau : faire plus gros et rajouter des superpositions de volumes et d'autres toits (des avancées, des marquises, des chichis et tralalala de déco inutiles bien souvent)

    en gros c'est l'image enfantine du schéma de la maison gallo romaine qu'on imite plus ou moins bien, et on trouve ça ... beau !

    Je dois reconnaitre que quand j'ai vu les réalisation de corbu (cité Fruges de pessac surtout) ou la villa savoy , dans les années 1912 à 30 ... j'ai compris que le français moyen avait un bon siècle de retard, en gros "qu'importe l'orientation, les volumes, la gestion de l'energie, les zones de circulations ect etc" du moment que çà fait 100 m² , que c'est crépité avec un toit deux pentes en tuiles ...

    Mais dès qu'on sort de ça, qu'on pense en fonction de l'intérieur et de l'environnement, qu'on ne cherche pas à faire des toits à N pentes, on obtient des formes contemporaines qui s'armonisent sans problème avec des panneaux, panneaux dont l'archi peut prendre en compte la taille la surface et l'orientation dès la conception

    Alors après cette longue dissertation, voilà comment je te répondrais : non, les panneaux, technologie du XX et XXI siècle ne s'armonisent pas avec des maison pseudo traditionalistes qui imitent des concepts du 3° siècles avant JC

    Hors c'est ce que veulent les français

    donc c'est mort jusqu'a nouvel ordre

    Mais pour revenir à ton post :
    une voiture, par exemple, et cela fait longtemps que les voitures ne ressemblent plus à des caisses à savon !
    et bien justement, à quoi ressemblait une voiture de 1920, et à quoi ressemblent elle aujourd'hui ?
    regarde un cliché d ela villa savoy (la maison de star trek ) avec une voiture "des brigades du tigre" devant ..ça flashe

    - a quoi ressemblait une maison campagnarde du début du 20° et un pavillon de banlieue aujourd'hui ? à la même chose ! il y a même régression sur pas mal de points, la différence entre la voiture et la maison, c'est que le français y projette une volonté de traditionalisme et d'intemporalité alors que la voiture doit refléter la dernière technologie

    et le pov' panneau solaire, il arrive avec son look dernier cri, et ça colle pô

    voilà j'ai fini

    mes excuses

  30. #58
    Narduccio

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Je connait en ce moment beaucoups de personnes dans mon entourage qui construisent leur maison. Le chauffage, les sanitaires (production d'eau chaude), en fait les contingences techniques sont assez secondaires pour eux; la seule qui semble ne pas trop l'être en ce moment est l'aspiration centralisée. Le choix est souvent celui du meilleur rapport dépenses actuelles et dépenses de fonctionnement. En gros, l'on demande à ces systèmes de ne pas être trop chers aujourd'hui (pour ne pas allourdir inconsidéremment le prix de la maison) et d'être si possible économiques à l'usages. Dans ces conditions, peu de place pour des techniques qui peuvent apparaitre de pointe. Ils vont plus facilement dépenser de l'argent pour le confort ou l'estètisme de leur maison (carrelage, ribinetterie, aménagements internes, aménagements de la cuisine, ...).
    Dans ces conditions, il m'apparait de plus en plus, que le gouvernement devrait avoir une politique incitative forte, par un jeu d'aides et de taxes. Taxer les solutions les moins économes en rejet de GES et aider les solutions les plus favorables. Mais, il ne me semble pas que cela soit une priorité du gouvernement actuel.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  31. #59
    Quisit

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Oui ça c'ets le problème N° 2, cette histoire de capacité d'emprunt / économies à long terme.

    Mais il faut aussi reconnaitre que l'orientation de la maison par rapport au soleil, pourtant cruciale à tout point de vue (clarté de la maison, vue sur un éventuel coucher de soleil, chauffage passif, réveil le matin, limitation des besoins en éclairage artificiel) compte moins que la couleur du carelage de la SDB, alors les panneaux solaires pfiouuu on est loin si loin ...

  32. #60
    angelfred

    Re : Pollution des panneaux solaires ?!

    Ok, Quisit, je suis plutot d'accord avec toi, mais mon idée n'étais pas de juger mes chers compatriotes sur leurs goûts deco / archi , juste d'avoir une vision sociologique sur la chose..

    Citation : "A quoi ressemblait une voiture de 1920, et à quoi ressemblent elle aujourd'hui ?"

    Oups, je ne pensais pas aux vieilles voitures d'europe, mais plutot au look urbain ultra fonctionnel ex-soviétique... Tu vois les voitures du peuple de l'ex allemagne de l'est? (Trabant > http://www.team.net/www/ktud/trabi.html) Les panneaux solaires, c'est malheureusement un peu ultra-fonctionnel d'aspect...

    En tout cas, merci sur ton éclairage sur ce qu'il est possible de faire avec cette techno (ou plutot impossible de faire) en terme d'esthétique...

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Pollution des panneaux solaires
    Par Super_Physicien dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 18
    Dernier message: 19/04/2011, 13h47
  2. Solidité des panneaux solaires.
    Par Sarri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 25/04/2007, 22h20
  3. Rentabilité réelle des panneaux solaires
    Par alband85 dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/03/2007, 11h12
  4. L'électricité des panneaux solaires?
    Par EspritTordu dans le forum Astronautique
    Réponses: 7
    Dernier message: 10/08/2006, 22h24
  5. TPE rendements des panneaux solaires
    Par volcom dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 17/11/2005, 07h45