Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Etude thermique:Grosses deperditions acrotere



  1. #1
    pawnies20

    Etude thermique:Grosses deperditions acrotere


    ------

    Bonjour j'isole ma maison par l'exterieur et le résultat de l'étude thermique anonce une grosse déperdition par les acrotères.

    C'est le pont thermique numéro (ITE.3.1.7) dans le catalogue RT2005 qui est retenu son psi calculé est de 0.29 et par 50 metres d'acrotère, ca fait mal.

    Il semble néanmoins impossible de faire moins avec les calculs th-u?

    En suisse dans le catalogue ci-dessous et page 36 ponts référencés 1.3-A8 ou 1-3-A9 permettent d'annuler ces ponts.

    Est ce que un paramètre m'échappe dans la rt2005 ?
    Puis-je faire mieux ??

    Merci !!



    http://www.vd.ch/fileadmin/user_uplo...thermiques.pdf

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Tu peux "habiller " l'acrotére devant comme derrière , côté toiture plate = bandeaux de métal avec polyuréthene de 40 à 60 mm , clins bois , ardoises clouées , alu , zinc , plaques de fibre-ciment ...

    ce n'est pas le côté déperditif de l'acrotère qui m'inquiète , c'est l'écart de température plus important entre partie non isolée et mur isolé= fissures inévitables horizontales ou suivant le rampant ..ce genre de fissure arrive déjà avec des acrotères en BA et un mur blanc non isolé = le béton gris chauffe plus..alors...suffit d'observer les costructions similaires ..

  4. #3
    pawnies20

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Merci Herakles.
    Ce n'est pas tant la réalisation qui m'inquiète que la labelisation BBC.
    Il semble comme je le disais que la RT2205 ne prévois rien de mieux qu'un déperdition psi de 0.29.
    Un additif est peut-être sorti et je n'en aurai pas connaissance?

  5. #4
    SebMP35

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Il n'y a pas besoin d'additif.
    Les regles th-u definisse tout ce qu'il faut .... voir le fascicule 5/5 que ton be thermique doit avoir ....
    Bien sur ton cas n'est pas forcément présent dans les valeurs par defaut mais le chapitre 2 de ce fascicule definit les methodes de calculs de ces fameux pont-thermique.
    Parfois même les constructeurs de certaines solutions ont deja fait les calculs et il suffit de reprendre cela dans l'étude.
    Dans les valeurs par defaut, il n'y a pas le bete acrotere isolé comme préconisé par herakles.
    Je l'avais trouvé dans l'ancien site du groupement mur manteaux et c'etait 0,04 ... et hop avec 50m encore 4 kWh/m2 de gagner

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    SebMP35

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Pas trouvé des choses detaillées sauf en suisse avec 2 exemples de réalisation :

    http://www.stahlton-bauteile.ch/down...sik/p_dk_f.pdf

  8. #6
    pawnies20

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Alors la une nouvelle fois Seb tu me sauves la mise !!!!

    Bon alors, effectivement je suis en train de lire le chapitre 2 du fascicule 5/5
    Et tu as bien raison, le catalogue qui suit et qui est utilisé par ma thermicienne n'est la que pour donner des idées de valeur et sont des valeurs par défaut !!!!
    Dingue ca!
    Je la tanne pour trouver des solutions à mes histoires d'acrotère et elle me dit qu'elle ne peut rien faire de mieux...

    Il est donc écrit chapitre2:

    Procédure de calcul
    On se limite ici à une description succincte de la méthode de
    calcul numérique des coeffi cients de déperdition des ponts thermiques.
    Pour plus de détail se référer aux normes citées au paragraphe
    1.1.
    Le calcul d’un pont thermique conformément aux normes européennes
    nécessite l’utilisation de méthodes à résolution numérique
    comme les méthodes aux éléments fi nis ou aux différences
    fi nies.
    Les programmes de calcul doivent être vérifi és conformément à
    l’annexe A de la norme NF EN ISO 10211.


    Or, pour en revenir au catalogue de nos amis suisse dont je fais référence ci-haut, les ponts sont calculés avec le logiciel flixo qui répond à cette norme.
    http://www.edgb2b.com/ACOSOFT_SA-145...r-societe.html

    Je peux donc considérer qu'il est bon ce fascicule ???

  9. Publicité
  10. #7
    SebMP35

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Est-ce que ta solution technique est choisi ?
    Isolation pourtour acrotere, rupture de pont thermiques avec foamglass ou rupteur style schuco, ...
    Si oui, je suis presque sur que le fabricant a deja fait le calcul et qu'il suffira de reprendre la valeur ou de joindre la notice a l'étude thermique.

    Voila un lien avec pas mal de pont thermiques mais c'est encore suisse :
    http://www.vd.ch/fileadmin/user_uplo...thermiques.pdf

    T'inquiètes, c'est comme moi, le be thermique ne savait que remplir les cases du logiciel de base... aucunes propositions sérieuses !

  11. #8
    pawnies20

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Et bien Seb, pour répondre à ta question, oui j'ai choisi ma solution technique qui consistera simplement à isoler tout le tour des acrotère avec un isolant rigide jusqu'à rejoindre l'isolant en toiture inversée.La facade elle sera en laine de bois entre chevrons...

    Penses tu que le catalogue suisse puisse servir de preuve auprès de promotelec etant donné qu'il a été calculé avec un soft répondant à la norme demandée par la rt2005?

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    La facade elle sera en laine de bois entre chevrons...
    As tu bien conscience du classement "incendie" de la laine de bois ainsi placée à l'extérieur ??

    Euroclasse E pour la LDB contre A2 pour la laine de roche dense

    Il s 'agit surtout d'éviter d'augmenter la "masse de combustible" :
    bardage+lame d'air+pare-pluie +chevrons = pas sûr que cela satisfasse aux conditions "incendie" , comme le souligne de manuel du bardage rapporté du CSTB !
    Un parement en briques extérieur contre la laine de bois ,en technique "double-mur" = ok...

    Autant je comprends que la la LDB soit recommandée pour son triple avantage "inertie-isolation-déphasage" en isolation INTERIEURE ou en MOB ,prise en sandwich entre un fermacell ou plâtre ou contre-cloison +frein vapeur sans lame d'air ventilée

    Autant j'ai du mal à comprendre l'intérêt (pour quels motifs ? déphasage? écolo ?..) de la LDB en EXTERIEUR , qui plus est AVEC une lame d'air VENTILEE et du bois en ossature + bardage bois = le mur isolé par l'extérieur apporte déjà de l'inertie , bien plus que la LDB elle même ..

    un mur en briques pleines= 600 Wh/m3/°C , en 30cm= 180h/m2°C
    LDB= 130 à 200kg/m3 et 113 Wh/M3°C , en 30cm= 34Wh/M3°C
    LDR =40 à 200kg/m3 et 34Wh/M3°C , en 30cm = 10 Wh/M°C

    ce que la laine de roche perd en déphasage (34-10=24Wh°C par M2), vis à vis de la LDB , est largement compensé par l'inertie du mur , reste comme critère de choix le prix et le comportement "incendie" ...

    C'est mon point de vue , je préfère dormir tranquille , les architectes aussi ... ...je préfére la ouate de cellulose +panneaux de fibre de bois dense avec enduit direct dessus , sans lame d'air ou avec lame d'air "non ventilée " .

    PS= j'espère que quelqu'un , documents en mains , puisse me prouver que je me trompe ...

  13. #10
    pawnies20

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Merci Herakles.
    Bon ecoute je vais reluquer du côté de la laine de roche et de son prix dans ce cas.
    Concernant ton message ci dessous (post isolation exterieure) qui m'était adressé, je pense que je vais remplir le mur sud de terre ainsi que le mur de refend pour alourdir l'ensemble et stocker plus





    Citation:
    En ce qui me concerne je pensais que le R était aproximativement de 1+2+2.1=5.1

    je dirais de ne pas oublier les résistances superficielles Rsi et Rse

    total des résistances :

    0.17+1+1.8+1.8+0.3 = 5.07 .. je ne compte pas les résistances superficielles dans la lame d'air (non de la lame d'air elle-même que je tiens pour ventilée faiblement ) soit 0.3 de plus ?

    j'enlève de fait 20% du R de la laine de bois =
    -sur la LDB entre chevrons à cause du pont thermique de l'ossature bois
    -sur la LDB entre murs et chevrons à cause des pattes métal et d'une mise en oeuvre pas toujours soignée .

    même avec cela , je suis plus optimiste que la thermicienne...

    voir l'abaque donnée par philou 67 sur le calcul du R global "ossature bois+isolant " - j'ai la flemme de calculer ca au pouillème près .

    ceci dit : une remarque :
    Pourquoi chercher à tout prix une brique porteuse "isolante " ?
    Avec une ITE , il est bien plus judicieux de créer de l'inertie en jouant sur la masse au m2 de mur porteur et donc de VALORISER l'investissement consenti douloureusement ...

    Optibric PV 3 = 120kg/m2 monté et seulement 12 tonnes pour 100m2 soit 3.5 à 4Kwh/°C

    brique à bancher de 17.5 rempli de béton (141 litres au m2) =
    163 kg/m3bàB + 282 kg béton = 0.445 T/m2
    soit 44.5 T pour 100m2 ou 12.25 Kwh/°C..

    De quoi stocker les 25 à 30 Kwh passant par 20m2 de vitrages SUD (50% murs et 50% dans les dalles lourdes ) en hiver , au prix d'une élévation modérée de température : autour de 2°C .

    Avec une brique isolante (monomur de 20 ou brique type A ) , de bien plus faible capacité thermique , la température monterait plus que cela= > 4 à 5°C , source d'inconfort = ouverture des fen^tres ou volets fermés = ce n'est plus du bioclimatique

    Voir toutes les constructions comme la maison Terry, la maison Balcomb , etc = toutes ont d'excellents comportements thermiques = 10 à 15 cm de Pu extérieur ET 40cm d' adobe !!!

    40cm d'adobe = 0.4m3/m2 ou 40m3 aux 100m2 = 28 Kwh/°C..
    de quoi stocker la chaleur de la serre accolée ou des grandes baies vitrées le jour pour les restituer doucement au corps humain = effet de paroi chauffante= on peut alors baisser la température de l'air à 18°C = sérieuse économie de chauffage au niveau des déperditions par le toit , l'écart de température entre intérieur/extérieur devenant plus faible .

    Lecture de cet article de futura sciences (extrait d'un article de sylvain moreteau ) : à remarquer la photo de l'intérieur de la maison de Mme F.. près de graulhet que j'ai visitée ..pilier épais en béton massif (plaques de pierre grise -côté SUD- exposée au soleil bas d'hiver ) et derrière , un foyer performant côté Nord ...

    Ne pas oublier qu'une dalle béton au sol de 30cm = 66 tonnes ou 46Kwh/°C ...contre 9 Kwh/°C pour une chape de plancher chauffant ...

    http://www.futura-sciences.com/fr/do...810/c3/221/p2/

  14. #11
    pawnies20

    Re : Etude thermique:Grosses deperditions acrotere

    Je vais de nouveau solliciter votre avis.

    Les DTU n'autorisent pas les acrotères creux.
    Dommage pour les qualités isolantes de la brique.

    Hormis les rupteurs thermique foamglass perinsul tres couteux et hormis ce que je ferai de toute manière qui est d'entourer l'acrotere d'isoalnt, existe t'il autre chose à faire pour réduire drastiquement ls ponts thermiques.

    Page 33 du document ci dessous, on voit que c'est possible avec de la brique mais comment?

    http://www.vd.ch/fileadmin/user_uplo...thermiques.pdf

Discussions similaires

  1. Une caméra thermique pour voir déperditions, c'est vraiment rare et cher ?
    Par makabanokanada dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 34
    Dernier message: 04/04/2013, 22h48
  2. Conclusion étude thermique
    Par chaussin31 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 25
    Dernier message: 14/01/2009, 13h26
  3. étude thermique frein à disque
    Par alch35 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 4
    Dernier message: 28/12/2007, 10h13
  4. Etude thermique
    Par jsricard dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 26/10/2007, 19h05
  5. Comprendre une étude thermique
    Par xberg dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/02/2007, 00h07
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...