Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 16 sur 16

comparatif perméance PSE/liege



  1. #1
    fail

    comparatif perméance PSE/liege


    ------

    bonjour
    cela fait déjà un petit moment que je parcours ce forum ultra intéressant à la recherche d'informations, notamment sur l'isolation extérieur qui est mon sujet de prédilection.
    j'en suis donc à comparer les solutions possibles entre liège et PSE mais un détail me chagrine et j'aimerais que l'on m'explique s'il vous plait.

    il est communément admis sur ce forum et ailleurs que le PSE ne respire pas ou du moins beaucoup moins que le liège par exemple.
    or, lorsque je compare le classement ISOLE du seul certificat acermi existant pour le liège (amorin 03/049/270/3) à celui par exemple du knauf xtherm ite 32 se (certificat 07/007/49412), j'obtiens:
    un E de 2 pour le liege pour une epaisseur 25 à 120mm
    un E=2 pour le PSE 20mm à 50mm
    E=3 pour le PSE de 50mm à 300mm
    le tout sur une échelle de 5.

    ma question est donc la suivante:
    le PSE n'a-t-il pas mauvaise réputation ? ne laisse-t-il pas passer la vapeur d'eau plus facilement qu'on ne le pense ?
    à moins qu'il y une énorme différence, due à l'échelle de grandeur,entre un classement E=2 permeance (en mg/m².h.Pa ) compris entre 0.45 et 2.25 et E=3 entre 0.113 et 0.45
    ou alors je mélange tout et n'ai rien compris !!!

    merci d'éclairer ma lanterne et à bientot.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    fail

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    et bien moi qui pensait déchainer les passions sur ce forum, en mettant les pieds dans le plat, avec ma permeance du liège comparable à celle du polystyrène

  4. #3
    terre eau chaux

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    salut de part une ethique personne devrait parler de polysterene mais de liege ou autre materiaux naturel pour un panneau liege de 5cm tu a 1.43 de resistance thermique

  5. #4
    Jérôme 57

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonjour,

    C'est bien gentil l'éthique et l'écologie, mais ça ne rime pas toujours avec économie. Nous avons donc personnellement opté pour le PSE graphité pour notre ITE, sinon ben pas d'ITE possible!

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    seboseb

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonsoir,
    oui, il y a une grosse différence au sein de chaque classe, comme tu le soulignes (rapport de 1 à 5 environ), donc le meilleur de la classe E2 est 25 fois plus perméant que le moins bon de la classe E3.
    Il me semble que ce classement est un peu grossier, il sert surtout à voir d'un coup d'œil ce qu'on peut attendre d'un matériau.

    Peut-être que Yoghourt, roi de la perspiration, pourrait nous faire quelques préconisations sur les valeurs à ne pas dépasser si on veut une maison perspirante...

    Pour ceux que ça intéresse, voici un lien vers les valeurs correspondant au classement ISOLE.

  8. #6
    cipango

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonsoir,
    A part le coté perspirant, je trouve aussi que le polystyrène est vraiment le vilain petit canard sur le forum. D'ailleurs personne n'ose même en parler alors qu'on voit plein polystyrène STO et compagnie qui commence à recouvrir les bâtiments un peu partout. Ce qui ne présage en rien des qualités du polystyrène, bien-sûr... Mais il faut tout de même évoquer les produits qui sont présents sur le marché mais si "l'éthique" pose problème.
    Je pense qu'une isolation extérieure performante en polystyrène (même peu perspirante), permet de diminuer la consommation et la pollution liés au chauffage. Ce qui est un geste écologique.
    Quant à l’énergie grise du polystyrène… avec les emballage de quelques postes de télévision ou de machine à laver, on pourrait presque isoler la moitié d’une façade ! Et la masse de pétrole correspondant à 1 m3 de polystyrène ne doit pas être bien grande. Comparer à la quantité de pétrole consommée par le chauffage d’une maison mal isolée pendant des années...
    Je n’affirme rien, je ne fais aucune démonstration, aucun calcul. Mais peut-être qu’en isolation extérieure, le vilain polystyrène , ça n’est pas si mal que ça…

  9. Publicité
  10. #7
    ofmika

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonjour fail,

    valeur mu du liège environ 15 - 20 (en granulé = 5)
    valeur mu du polystyrène expansé = 60
    valeur mu du polystyrène extrudé = 150

    La laine de bois, c'est 5.

    Le verre, mu = infini

    Le polystyrène extrudé est vraiment plus étanche que les autres mais la vapeur d'eau finie par traverser quand même. Par contre, la vapeur d'eau ne peut pas traverser le verre.

    Avec un isolant, il faut regarder le R obtenu, son comportement à la vapeur d'eau mais aussi le déphasage pour les chaleurs estivales. En matière de déphasage, le polystyrène n'est pas un bon candidat.

    Après tu peux aussi regarder le bilan carbone mais pour moi, ce n'est pas un facteur prédominant.

    Michel

  11. #8
    fail

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    valeur mu du liège environ 15 - 20 (en granulé = 5)
    valeur mu du polystyrène expansé = 60
    valeur mu du polystyrène extrudé = 150
    omfika peux-tu nous donner la source de tes chiffres et l'unité utilisé STP.

  12. #9
    fail

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    ok je crois avoir trouvé !!!
    ca doit etre ca

  13. #10
    ofmika

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonjour fail,

    Les différentes valeurs proviennent de différents sites de constructeurs de matériaux, de mes lectures (isolation écologique, conception bioclimatique, ...) et de la lecture de ce forum.


    Unité de la valeur mu :
    La valeur μ (mu) indique l'épaisseur d'une couche d'air dont la perméabilité à la diffusion est équivalente à la couche d'un mètre du matériau considéré.

    C'est pourquoi le mu de l'air sec = 1.

    Les valeurs les plus précises proviennent quand même de celui du constructeur (s'il y a un avis du CSTB, c'est encore plus fiable (certains constructeurs ont parfois la main large)).

    Quand tu regardes le mu d'un matériel, c'est celui du fabricant qu'il faut regarder quand même car une plaque de polystyrène n'est pas fabriquée de la même façon d'un fabricant à l'autre et du coup le mu diffère d'un fabricant à l'autre.

    Pour être précis, il faudrait dire le mu du polystyrène fabriqué par ... vaut tant.

    C'est la même chose pour la ouate, la laine de bois, les briques, .... C'est pour cela que ton tableau donne un intervalle pour certains matériaux au lieu d'une valeur précise.

    Dans ton tableau, ils ont raison de spécifier que cette valeur change en fonction de l'humidité de ce matériel. Mais le but d'un constructeur c'est quand même de se débrouiller pour que son isolant reste sec en permanence (le R d'un isolant mouillé chute aussi).

    Michel

  14. #11
    Yoghourt
    Animateur Habitat

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Citation Envoyé par seboseb Voir le message
    quelques préconisations sur les valeurs à ne pas dépasser si on veut une maison perspirante...
    Stricto-sensu, il faut viser AMHA un équivalent lame d'air pour la totalité de la paroi de
    Sd(mur) = 2 à 3m maxi
    Sd(toit) = environ 1m

    Pour le pourquoi du comment j'arrive à ces chiffres, ça faisait un peu long et je voulais garder ça sous le coude, alors j'ai benné l'explication .
    éco-rénovation: l'aïkido du BTP

  15. #12
    fail

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    vieux motards que jamais...mais merci à vous

  16. Publicité
  17. #13
    letedard

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonjour
    Je reviens sur ce sujet , abordé il y a qq années...
    Dans leur bouquin, sur l'isolation , Oliva et Courgey, signalaient qu'il faut être prudent avec le liège en ITE; à cause de la perspirance du liège (encore pire avec le PSE donc...); et ce sur un mur brique dans leur exemple

    quel peut être le problème ? quelles solutions de mise en œuvre retenir ?
    en ayant une bonne ventilation , c'est "la base" , il me semble...

  18. #14
    Erickalon

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    Bonjour,
    Je suis en cours de réalisation d'une ITE en liège expansé sur une maison un peu problématique coté humidité. J"ai hésité avant de retenir ce matériaux, mais moyennant quelques mesures complémentaires je n'ai pour le moment pas eu à déplorer de problèmes liés à l'humidité depuis la pose de l'ITE (j'ai isolé à peu prés la moitié des murs avant la fin de l'hiver, donc un début de retour d'expérience). Je précise que je fais une ITE en liège enduit chaux et que la maison est munie d'une VMC double flux.
    Le choix du liège m'a paru adapté parmi les matériaux naturels en raison d'une certaine tolérance de mise en œuvre adaptée à l'autoconstructeur, l'enduction pouvant être faite avec un délai assez important après la pose du liège.
    La perspirance du lège n'est sans doute pas la plus favorable, mais je pense que ce matériau permet le transfert de l'humidité par capillarité, ce qui me semble intuitivement moins évident avec du polystyrène expansé, indépendamment de l'aspect environnemental de ce choix.

  19. #15
    Erickalon

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    (suite)
    Question modalités de mise en oeuvre, j'ai choisi de coller le liège à l'aide au mortier chaux-sable étalé sur toute la surface du panneau à l'aide d'un peigne à colle de 10mm afin de garantir une certaine continuité de capillarité et de cheviller. Le support (mur de brique creuse des années 50 recouvert d'un enduit ciment dégradé) a été décapé à l'aide d'une meule diamantée montée sur disqueuse pour le débarrasser des vieilles couches de peintures afin d'améliorer sa pesrspirance et de permettre une bonne accroche.

  20. #16
    Erickalon

    Re : comparatif perméance PSE/liege

    (re-suite)
    J'oubliais de préciser l’application sur le mur d'un gobetis de chaux batardée au ciment avant le collage des plaques de liège!

Discussions similaires

  1. Perméance du parpaing ciment creux ?
    Par yvonic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 59
    Dernier message: 14/06/2013, 22h39
  2. Fixation PSE
    Par Titi_Des_Petites_Roches dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 9
    Dernier message: 09/10/2008, 22h00
  3. OSB et valeur Sd de perméance... Tout et n'importe quoi ???
    Par lolive dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 04/01/2008, 00h10
  4. Conversion perméance -> mu
    Par tannoz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/12/2007, 12h16
  5. coffrage pse ???
    Par yober dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/08/2007, 14h17
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...