Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 112

Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?



  1. #1
    Vinc26

    Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?


    ------

    Bonjour,

    En cours de travaux, je me pose la question de quel isolant pour la seconde phase. J'ai pour l'instant fait ça en laine de bois... et je m'aperçois finalement aujourd'hui que je ne sais pas comment elle est fabriquée ? On parle de liant pour qu'elle soit souple ? Quel liant ?

    Alors, je repense d'un coup à la laine de verre, 3x moins cher ! Et je lis partout : "C'est de la merde". Ce que j'ai toujours dit moi-même... ne sachant finalement pas pourquoi. On fait souvent le raccourci avec l'amiante... c'est fondé ? Y'a des études ?

    Alors dites-moi, vous qui savez ! Parce que je me demande aussi parfois si la vague verte n'a pas un effet un peu "explosif" sur les prix...

    Voilà. Je suis un peu perdu, et comme je ne crois qu'à ce que je vois, il m'a semblé que ce forum pourrait m'aider


    -----

  2. Publicité
  3. #2
    RARA63

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Ben, ici on aime tout ce qui est isolant, efficace et pas chère...

    Les laines minérales ne sont certes pas "écolos", pas très saines quant on en inhale et représentent une énergie grise importante .
    Par contre, contrairement à une croyance populaire, elles sont perspirantes .

    Ceci dit,
    La laine de verre est hydrophile, la laine de roche non ...
    Je te laisse deviner laquelle sera la plus durable ...
    Après faut voir la densité aussi ... Et a densité comparable, un isolant écolo est souvent moins chère qu'il n'y parais !

    Sinon, écolo et pas (trop) chère, il y à la cellulose .

  4. #3
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Cellulose oui, mais ça craint l'humidité.

    Non, je reste vraiment dans un face à face laine de roche / laine de bois. Et à épaisseurs égales, on a quasi un R égal. Donc...

    La laine de bois donne un meilleur déphasage. Ok.

    Mais trois fois le prix ???

    Donc je reviens sur les questions de fond : tu parle d'énergie grise. Mais pour la laine de bois, a-t-on pris en compte les transports, l'eau, etc... etc... bref y'a-t-il des VRAIES étude INDEPENDANTES qui ont analysées ces matériaux, au niveau de la composition, et de l'efficacité ?

    Parce que n'oubliez pas que quand on pose de la aine de bois, il faut en plus ajouter un freine vapeur ! Et le prix au m2 monte ! (J'en sais quelque chose.............)

    Donc j'ai vraiment besoin d'éléments solides pour me décider... et non pas des légendes urbaines, ou des lavages de cerveau orchestrés par Isover ou Homaterm.

  5. #4
    chataxe

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Bonjour,
    Maintenant les laine minérales ce bâtent aussi sur le coté écolo et certain fabriquent les 2
    Fabrication à partir de verre recyclé (c’est pas forcement un plus car cela en enlève au verrerie)
    Liants naturels la c’est un plus et attention à certaine laines (ou plumes )natureles qui on beaucoup de liants.

    Pour le poseur, il n’y a pas photo, les laines minéral sont très irritantes, les fabricants annoncent que leur nouvelles laines ne le sont plu donc à voir….

    Et pour les prix j’avais comparé les laines de verre, roche, bois, en haute densité (pour ITE et Sarking), les prix sont pratiquement identiques.
    Donc bien faire attention dans les comparatifs

    Si tu cherche l’isolant le moins cher à ce jour, c’est la paille.

    A+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Ok, je me serais donc trompé en comptant ?

    Laine de verre 100mm ISOVER en panneau : 5,35 €/m2
    Laine de roche 100mm Rockwool en panneau : 6,05 €/m2
    Laine de bois 100mm Homatherm en panneau : 13,75 €/m2 + Freine vapeur : 1,75 €/m2, soit 15,50 €/m2

    Donc on est quand même pas loin du 3x le prix ?! (2,89x exactement).

    Je me trompe ?

  8. #6
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Je précise les laines de mon exemple ci-dessus sont toutes à 30 ou 40 km/m3

  9. Publicité
  10. #7
    warloy

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Oui mais ta laine de bois as quelle densité?? Parce que si la laine de bois est 2 ou 3 fois plus dense, cela change beaucoup surtout pour le confort en été, le déphasage du bois étant beaucoup important !!

  11. #8
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Comme je l'ai dit ci-dessus, j'ai choisi des densitée équivalentes :

    Laine de verre PB 38 (je ne trouve pas le chiffre exacte, mais différentes sources la donne pour 30 à 40 kg/m3)
    Laine de roche à 30 kg/m3
    Laine de bois à 40 kg/m3 (celle à 55kg/m3 est encore plus cher)

    Donc pour moi il y a un très (trop ?) gros écart de prix. Vague "verte" ? Problème d'industriels ?

    Mais j'en reviens à ma toute première question : que sait-on vraiment sur ces différents produits ? En vrai ! Pas en légende !

    Anecdote 1 : j'ai pris un bout de laine de bois, et j'ai allumé un briquet dessous : ça ne brule pas (petite flamme qui s'éteint très vite), pareil si c'est un tout petit bout (donc ça ne s'éteint pas par manque d'oxygène). Qu'ont-ils rajouté pour que ça ne brule pas ?

    Anecdote 2 : sur le site d'isover : ils disent que leur laine de verre est super géniale parfaite... (comme Homatherm d'ailleurs), et puis deux pages plus loins ils parlent de leur nouvelle "G3" qui est pas toxique parce que le liant/adjuvant est d'origine végétale. Donc l'ancienne de verre est toxique ?

  12. #9
    RARA63

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Je précise les laines de mon exemple ci-dessus sont toutes à 30 ou 40 km/m3
    Pareil que warlow ...
    Parce que sur le site Homatherm, toutes les docs donnent une densité > 100 kg/m3

  13. #10
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Là, tu me parle de la toute dernière nouveauté (en rigide) la Hdp-Q11 standard à 18€/m2 en 100mm.

    Moi je te parle de la souple : la holzFlex® standard, à 40kg/m3.
    http://www.homatherm.com/fileadmin/u...x_standard.pdf
    Dernière modification par Vinc26 ; 01/11/2009 à 18h57.

  14. #11
    harry38

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    De ce que j'en sais quand j'ai isolé ma maison (laine de chanvre), la laine de verre :
    - dégage des formaldéhides (cancérigène),
    - son inhalation est nocive, suspectée cancérigène en Allemagne. Les fabricants ont d'ailleurs allongé les fibres pour que cela soit moins nocif.
    - Sa durabilité est faible : demander à un charpentier quand il démonte un toit, la laine de verre n'est plus qu'un petit tas car elle se tasse et surtout elle craint l'humidité (vapeur et urine de rongeurs).

    Pour les laines de verre il faut aussi un frein vapeur, même s'il est intégré car elle sont plus sensibles que la laine de bois.

    Ma logique a été : un isolant naturel est plus cher que la laine de verre mais est plus efficace. Mon budget était limité mais quitte à dépenser de l'huile de coude j'ai opté pour le plus durable à long terme, et le plus écolo.

    PS : la ouate de cellulose assure bien le transfert de vapeur, donc je ne sais pas si c'est si sensible à l'humidité ?

  15. #12
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Citation Envoyé par harry38 Voir le message
    De ce que j'en sais quand j'ai isolé ma maison (laine de chanvre), la laine de verre :
    - dégage des formaldéhides (cancérigène),
    Le site d'Isover dit le contraire. As-t-on une étude indépendante ? Il dégage forcement quelque chose, mais dans quelles proportions ? Comparaison ? As-t-on des études qui analyse ce que dégage la laine de bois (puisque elle aussi a des adjuvants) ?
    - son inhalation est nocive, suspectée cancérigène en Allemagne. Les fabricants ont d'ailleurs allongé les fibres pour que cela soit moins nocif.
    En effet, c'est une sorte d'aveux. Et tout le monde est d'accord sur les problèmes que pose la laine de verre à la pose.
    Cela dit, à la pose de ma laine de bois, j'en ai prix pas mal dans le nez ! Au bout de deux jours, je me croyais en plein rhume. Mais au moins ça ne me grattais pas les mains et les bras.
    - Sa durabilité est faible : demander à un charpentier quand il démonte un toit, la laine de verre n'est plus qu'un petit tas car elle se tasse et surtout elle craint l'humidité (vapeur et urine de rongeurs).
    Alors déjà, je bosse avec un maçon qui fait beaucoup de rénnov. Et selon lui, on exagère très largement ce problème de tassement. Selon lui, une laine de verre bien posée/callée/fixée tiendra très longtemps. Et puis on parle là de laine de verre qui datent de fait des année 1970 ! Ils ne fabriquent plus ça dutout maintenant. Donc j'ai un peu de mal avec cet argument.
    D'autre part, quel recul, de ce même point de vu, a-t-on sur la laine de bois ? On en pose depuis quand ?

    Pour les laines de verre il faut aussi un frein vapeur, même s'il est intégré car elle sont plus sensibles que la laine de bois.
    Ah ? Bon. Je ne savais pas dutout.

    Ma logique a été : un isolant naturel est plus cher que la laine de verre mais est plus efficace. Mon budget était limité mais quitte à dépenser de l'huile de coude j'ai opté pour le plus durable à long terme, et le plus écolo.
    Mais sur quelles études INDEPENDANTES te bases-tu ? C'est précisément ça que je cherche. J'ai trop entendu les uns, et les autres, tenter de me laver le cerveaux. Les uns et les autres ont un trucs à vendre. Donc ils lavent le cerveau.
    Pour mettre 3x le prix, a mon avis, il faut quand même une vrai bonne raison. Un vrai gros écart d'efficacité. Et des preuves INDEPENDANTES ; pas des légende. Et c'est pour ça que je suis venu vous voir ici.

    PS : la ouate de cellulose assure bien le transfert de vapeur, donc je ne sais pas si c'est si sensible à l'humidité ?
    Il semble que la pose doit être absolument parfaite pour que le transfère de vapeur se fasse. Que l'ensemble des matériaux utilisés gèrent justement bien la vapeur. Et dans la vraie vie (demandez à des artisans, surtout en rénov), c'est trop rarement le cas. C'est le bilan que je me suis fait.

  16. Publicité
  17. #13
    mathbac

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    au regard du cout et du principe de precaution, je partirai sur de la ouate insuflée.

    les laines minerales sont potentielement dangeureuse, jusqu'a recement elles etaient possiblement cancerigene pour l'homme( classification groupe 3 par le CIRC); mais recement, en 2002, elles ont reculé d'un rang, pour n'etre plus que agent inclassable, source ici:
    http://www.reptox.csst.qc.ca/PMSD.as...Laine+de+roche

    j'ai posé quelques m2 de fibre de bois recement et j'ai aidé un collegue a debarrasser un grnier de laine de roche. Et bien autant je travaillais sans protection pour la fibre de bois, autant au bout de 2 minutes chrono, j'ai reagit a la laine de roche: rhinite, toux asthmatiforme, conjonctivite, et dermite...

    pour mon prochain projet, je ferais certainement insuffler de la ouate, on trouve des prix fourni-posé de plus en plus concurentiel...

    de plus il faut absolument confiner ces laines minerales derriere des pares vapeurs, car elles ne supportent pas l'humidité, et gaffe au point de rosé.
    autoconstruction, maison bois, basse conso

  18. #14
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    ### Propos hors charte

    Si d'autres ont des infos sur la compositions exacte des produits "bio". Et/ou des études (je me répète) indépendante... histoire de sortir le nez de la vague verte, et de se faire une idée plus "réelle" de la réalité
    Dernière modification par Philou67 ; 05/11/2009 à 13h39.

  19. #15
    SebMP35

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Il n'y a toujours pas de fiche sur la laine de bois sur le site de l'INIES.
    On trouve tout de même quelques infos interressante sur les produits d'isolation style laine de verre, pse, laine de roche ...

    Le seul isolant "naturel" que l'on trouve c'est le batiplum.

  20. #16
    rbobeda

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Il faut également prendre en compte le confort d'été, qui à mon avis est la propriété la plus intéressante des isolants végétaux. La résistance thermique ne fait pas tout. Grosso modo, il faut s'intéresser à la chaleur massique du produit, ei sa densité*chaleur spécifique.

    Pour la laine de bois ou la cellulose, la chaleur spécifique est de l'ordre de 2000 J/(kg.K). Pour la laine de roche on est à 900, et 850 pour la laine de verre.
    Si on ajoute à ça des densités supérieures pour la cellulose et la laine de bois, on s'aperçoit au final que le temps de transfert induit par l'isolant va de 1 à 4 suivant la qualité de celui-ci.

    Après, dire qu'un isolant est BIO ne veut rien dire. La laine de bois vient d'Allemagne et fait des km en camion avant d'arriver sur chantier, les laines de bois semi-rigides sont liées au polyester (comme les laines de verre) bien qu'en plus faible quantité. Elles sont cependant exemptes des colles (servant à coller le pare-vapeur sur la laine de verre).
    Bref, il faut peser le pour et le contre. Moi je m'attache aux qualités intrinsèques du matériau plutôt qu'à une idéologie. On ne peut pas, ou très difficilement, assurer un bon confort d'été avec une laine minérale bon marché dans une construction à ossature bois, donc cette solution est à éliminer de facto. Mais utiliser de la laine de verre pour isoler un garage, pourquoi pas, même si le matériau n'a pas ma préférence, à partir du moment où il est bien confiné et que le local isolé peu s'en contenter.
    Quant à l'obligation du frein vapeur avec la laine de bois... La pose d'un frein-vapeur n'est pas lié à la nature de l'isolant, mais à la composition du mur. Il est tout à fait possible de construire sans frein vapeur (même avec de la laine de verre) pourvu que le mur soit correctement conçu. En ossature bois, c'est en général le voile contreventant qui pose problème lorsqu'il est placé à l'extérieur. C'est une pratique largement répandue bien qu'aberrante. Placé à l'intérieur, il n'y a en général plus de problème.
    Enfin ouate et humidité : même ineptie. La ouate craint l'humidité stagnante, comme la laine de bois, la laine de verre, le bois, le plâtre, placo, ou n'importe quel autre matériau hydrophile. En revanche, le transfert de vapeur ne pose pas de problème à partir du moment où il n'y a pas de condensation dans la paroi. Si il y a humidité stagnante, c'est que le mur a un problème, soit de conception soit de mise en oeuvre. Donc il n'est pas pérenne, le fait qu'il soit isolé en cellulose n'est pour rien dans le fait qu'il contienne de l'eau à un moment donné.

  21. #17
    pulligny

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Bonjour,
    Les fiches de l'INIES étant fourni par les fabricants sans aucun controle préalable, il faut aussi prendre des données avec des pincettes (l'organisme comptant sur un autocontrole des fabricants....)

    Pour les laines minérales, pas mal d'infos sur le site de l'affset, par exemple, le rapport
    Pour les laines de bois, certaines sont certifiees Natureplus. Voir =3&user_natureplus_pi1[secondCat]=9&user_natureplus_pi1[showProduct]=56&user_natureplus_pi1[user_natureplus_pi2[showUid]]=93&cHash=1e26378386]par exemple
    A+

  22. #18
    Ridezebigone

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    merci Mathbac pour le lien,

    je n'ai pas de compétence en la matière pour juger la nocivité des matériaux employés dans la construction mais cependant, il faut qd même relativiser...

    Dans le compte rendu, les pauvres rats ont chopés des maladies qand on leur a collé la laine de roche dans les organes ("intra-péritonéale")... C'est sur ça que comme ça, y'a peut etre un risque que ça soit dangereux. Faites gaffe, le jus d'orange c'est dangereux, les rats meurent qd on leur en injecte dans les veines!

    on n'est pas en contact permament avec l'isolant minéral, en principe y'a une cloison (ba13, enduit, carreaux de platre...) et souvent un pare vapeur (plus ou moins étanche certe, parfois c'est juste du papier).
    si on fait une maison étanche ou pseudo étanche à l'air, en général la maison est surpression, donc les particules nocives n'auront elle pas tendance à aller vers l'extérieur plutot qu'à rentrer?

    Je dérive vers un autre débat, mais tout ce qu'on met dans nos maisons n'est il pas aussi voire plus nocif ?(meuble avec colle, moquette meme si ce n'est plus à mode ...)

    Anecdote vécue dans un magasin, coté rouleau d'isolation : un gars demande conseil pour un isolant mais il ne voulait pas de laine de verre ni roche pour les raisons qu'on évoque ici, en sortant je recroise le même mec avec la clope au bec... pas sur qu'il chope un cancer à cause de la laine celui-ci

    Ceci, dit ça serait bien qu'un jour on nous dise officiellement si oui ou non, c'est dangereux pour la santé tout ces isolants!

  23. Publicité
  24. #19
    epierre

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    mais si on prend ses précautions... pour ma part j'en sue de mettre 5 couches d'extrudé, pour ne pas mettre de ldv, et pour la seconde partie j'en mettrai.

    personnellement, je porte un masque systématiquement, un demi masque même pour le confort quand je suis dedans.

    pour moi, j'ai de la ldv morte et de la ldv en bon état, pas de rongeurs, donc ce n'est pas une règle générale.

  25. #20
    gavottin

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Pour moi, la laine de verre n'a qu'un aspect négatif : sa nocivité liée à l'existence de fibres cancérigènes. Mais d'un point de vue thermique, c'est pareil qu'une laine de coton, de bois, de mouton ou de panda... Précisons 1 point sur le prétendu déphasage des isolants : certes, pris 1 par 1 et isolés de tout autre système, ils n'ont pas la même valeur de déphasage c'est vrai ed par l'équation de cla chaleur. Mais lorsqu'on construit une maison, il ne faut pas oublier TOUS les éléments qui participent à la thermique générale : orientation, inertie globale, apports internes, apports solaires, épaisseur d'isolation et .... vitrages. Comme il est de bon ton maintenant de revenir aux grands vitrages - notamment en architecture bioclimatique, on s'aperçoit d'une chose : que le déphasage de l'isolant de toiture ou des murs est quasi-annihilé par les apports à travers les vitrages. Et que fait on en été ? On ferme les volets, ce qui coupe une grosse partie des apports calorifiques par effet de serre mais en aucun cas la conduction à travers les parois vitrées. Bilan : lorsqu'une maison en béton sans fenêtres isolée par l'extérieur avec de la laine de bois va effectivement voir sa température intérieure très amortie et déphasée peut être (mais une maison sans fenetres ça n'existe pas), la même avec des vitrages conséquents aura quasiment le même comportement qu'avec de la laine de verre ou de coton : seulement 0,5 ou 1 degré d'écart aux heures les plus chaudes (simulation Pleiades.)

  26. #21
    epierre

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Citation Envoyé par gavottin Voir le message
    Pour moi, la laine de verre n'a qu'un aspect négatif : sa nocivité liée à l'existence de fibres cancérigènes.
    Bonjour,

    attention à l'image colportée, rien ne prouve que c'est cancérigène, les fibres sont plus grosses que l'amiante, qui elle se déposait de façon définitive dans les bronches, et par voie de conséquence des cancers...

    c'est toujours plus dangereux de fumer, mais il a fallu tellement de temps pour que ce soit dit même à l'OMS...

  27. #22
    kellinette

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    J'ai souri quand j'ai lu l'anecdote concernant ce monsieur qui s'inquiète pour acheter un isolant non cancérigène mais qui allume une cigarette après. Si on ajoute qu'en rentrant chez lui il prend un médicament, se prépare une papillotte dans une feuille d'alu, un bon gros morceau de pain avec un produit laitier.....

    Si vous voulez dans Maison Ecologique N° 49 de février/mars 2009 il y a un guide des isolants.

    Pour résumer pour ceux qui ne peuvent pas le lire, il est indiqué que tous les produits qui comportent du sel de bore (laine de chanvre, plumes,...) sont neurotoxiques.

    Les produits à base de fibres de bois sont bons... si le liant utilisé est naturel et pas de la colle ! Essayez de trouver les bons produits (pas évident du tout) avec le liant naturel en ne posant pas directement la question au vendeur qui répondrait automatiquement "Mais oui c'est un liant naturel" et cachant qu'il n'en sait rien ou pire il sait que c'est de la colle mais il ne va pas rater une vente !

    La laine de verre : il a été relevé il y a environ deux ans des taux de radioactivité très élevés car le fabricant avait employé.... (j'ai oublié, je n'ai retenu que le principal ne m'en veuillez pas)

    La laine de roche : il faut la poser absolument avec un masque car les particules inhalées ne peuvent être expirées et contribuent à former une fibrose pulmonaire (effet amiante à moindre échelle). Mais rien n'est dit quand elle est intégrée dans les murs périphériques ou bien derrière du BA13 ou du lambris.

    En fait depuis plusieurs années je remarque au travers de mes lectures que la tendance est à rejeter l'ancien pour sauter sur le nouveau produit. Je l'ai observé par exemple pour la laine de chanvre qu'il fallait absolument poser mais qui maintenant avec le recul montre ses faiblesses : neurotoxique, se tasse, son prix, difficulté de pose....

    Il semblerait que la mode actuelle soit à la laine de bois ou au panneau de fibres de bois. Quel sera sa résistance au temps, à l'humidité, au feu, aux rongeurs, aux insectes ? Est-ce que son prix très élevé et son poids qui apportent d'autres contraintes sont justifiés ?

    Je suis comme vous, je trouve que c'est vraiment un casse-tête et parfois je me dis que nos voisins anglais n'ont pas tort quand ils disent : "Wait and see".

  28. #23
    rbobeda

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    L'argument de l'impact du vitrage par rapport aux parois opaques n'est pas totalement dénué de fondement. Reste que bien concevoir un bâtiment passe aussi par correctement dimensionner les surfaces de vitrage. Bioclimatique ne veut pas forcément dire murs de verre plein sud de 50 m². Ca se dimensionne, ça s'estime, ça se calcule, et ça se vérifie par simulation thermique.
    Et je sais de quoi je parle : nos projets sont situés majoritairement en régions chaudes, voire très chaudes l'été. Ils sont également majoritairement en ossature bois. Bref, les murs sont essentiellement constitués d'isolant. Là, le choix de l'isolant est absolument fondamental pour le confort d'été, simulations thermiques à l'appui. Pour d'autres régions, il le sera moins, c'est vrai. Sur de la maçonnerie, l'impact sera en effet moins flagrant, mais pas forcément nul.

    Reste enfin pour juger le bon sens, à savoir... le toucher. Si je marche sur un panneau de laine de bois, il reprendra sa position initiale parce qu'il est dense et que ces fibres possèdent une certaine élasticité. Je fais la même chose sur un panneau de laine de verre, il ne reviendra pas à l'état initial. Il suffit d'avoir coupé ou manipulé de la laine de bois pour ne plus avoir de gros doutes quant à la qualité et la durabilité du produit. A noter qu'il existe aussi des laines minérales haute densité... mais pas au même prix que les autres, et au final plus chères que les laines végétales.
    Et puis si je prends de la laine de roche à la main sans gants, je me gratterai jusqu'au soir, avec belles apparitions de plaques rouges autour des poignets. Là, c'est mon organisme qui me dit : "pas terrible ce truc". D'autres effets plus pervers et moins visibles existent mais sont mesurables (et ont été mesurés) comme les émanations de COV issus des colles liant le pare-vapeur à la laine minérale. Bien sûr, ça reste "dans les normes" européennes. Ce qui ne me rassure pas plus que ça.

    Pour info et pour conclure, les prescriptions techniques pour le soufflage de laine de roche ou laine de verre sont assez éloquentes : il est préconisé le port d'une combinaison intégrale, de gants, lunettes, et d'un masque à cartouche. Le même matériel est utilisé pour les travaux de désamientage.
    Il est à parier que d'ici quelques années, nous aurons une recrudescence de maladies professionnelles liées au manque d'information et au manque de rigueur des professionnels eux-mêmes, pour qui ces obligations sont souvent trop contraignantes.

  29. #24
    banisol

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Un peu d'éléments factuels ne feraient pas de mal dans ce débat :

    Il ne faut pas tout confondre. Les laines de verre et de roche sont certes irritantes à la pose (il en existe avec des voiles protecteur) mais elles sont éxonérées de classement cancérogènes par le CIRC (centre international de recherche sur le cancer) depuis 10 ans.

    Concernant le déphasage, c'est l'inertie complète du bâtiment qu'il faut prendre en compte et non pas la seule densité de l'isolant. Une dalle béton ou un mur de refend feront toujours plus pour l'inertie que n'importe quel isolant. Le confort d'été c'est avant tout une bonne ventilation.

  30. Publicité
  31. #25
    warloy

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Donc il me faut un toit en béton parce que dans mes combles, point d'inertie....
    Je suis d'accord avec toi en ce qui concerne le reste de la maison mais dans des combles aménagés, difficile d'avoir de l'inertie. D'où le gros avantage d'avoir de laine de bois en toiture. Ca permet d'avoir un peu moins chaud en été!!

  32. #26
    pierrot5656

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    parfaitement résumé wait and see...

    et c'est pareil pour tout, pas les exemples qui manquent

  33. #27
    Vinc26

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Eh bien ! Je suis ravi d'avoir osé lancer cette discussion. Au départ, je craignais un combat pour/contre, avec des phrases du genre "LDV=merde. Point.". Il y a deux ans, c'est ce qu'il se serait surement passé. Mais aujourd'hui, il semble que tout le monde ai commencé à prendre du recul.

    Ce que j'en pré-conclu :
    - Les laines de verre / roche présentent un vrai problème à la pose, qui semble malheureusement sous-estimé par les métiers du bâtiment On parle toujours du principe de précaution, mais les mecs qui la pose tous les jours n'ont pas le temps de se transformer en hommes de l'espace. Les causes de ce danger ? la fibre ? le liant ? la nouvelle "G3" vient-elle réellement améliorer ça ? Flou total. Mais à la pose, il y a clairement un "risque" de problème.
    - A la pose toujours, je m'aperçois que la laine de bois (souple) n'est pas si naturelle que ça : liant toujours. Aucun recul sur la question. Aucun préconisation. Ca me fait quand même bizarre de lire que même "Maison écologique" émet un gros doute sur le sel de bore que tous les matériaux "bio" utilisent en grande quantité.
    - Pour le feu, je ne sais toujours pas ce qu'ils mettent dans la laine de bois pour pas que ça brule.
    - Les études... n'est sont pas vraiment. Ce qui me saute aux yeux, c'est qu'à part injecter de la laine dans les veines de rongeur (!!!), y'a rien de sérieux. Et les classifications semblent même basées sur la bonne foi des fabriquants ??? on croit rêver ! Lavage de cerveau !
    - Durée de vie après pose : tout dépend de la pose, quelque soit le matériaux. Une laine de bois mal posée dans un bâtiment qui fabrique des points de rosée tous les deux mêtres sera bien moins pérenne qu'une LDV bien posée dans un bâtiment bien conçu et bien fabriqué. Et sachant qu'en rénovation il est ultra difficile de maîtriser la qualité du bâti (à moins de tout refaire...).
    - Toxicité après pose : là aussi ça dépend de la pose... mais il semblerai que bien d'autres toxiques prennent le dessus sur la LDV dans notre vie de tous les jours !
    - Déphasage sous-toiture : ok, là, la laine de bois semble faire quasi unanimité, si toute la construction, là aussi a été bien pensée. Dans mon cas, ma fille va dormir juste sous un toit : ça tombe bien, c'est là que j'ai posé de la laine de bois pour l'instant ! Pas certain que j'en mette ailleurs...

    Bon. Donc, pour moi, dans tout ce qui a été dit, rien ne justifie un tel écart de prix. Merci les indu$$$$$$triels !!!

    Si d'autres parmi vous, ont d'autres données REELLES. La composition des liants... etc... continuons avec le recul nécessaire Merci !

  34. #28
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    Donc il me faut un toit en béton parce que dans mes combles, point d'inertie....
    Dans le Midi de la France , les maisons avec un toit en hourdis ou en béton avec isolant par-dessus ne sont pas si rares ..

    l'an dernierMH66 a décrit son projet de réhabilitation d'une maison de plus de 300m2 avec toiture en béton , à 1500m d'altitude .

  35. #29
    alexandresud

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    grand maitre, je me permets de réagir là dessus...
    les rampants en béton sont à éviter car ils créent des masses qui fragilisent la structure parasysmique...
    mais il est vrai que de la masse conviendra très bien... même pour les combles!
    una plancher "lourd" couplé à une bonne ITE et en avant...

    pour revenir au post initial, on peut porter un risque sur tous les isolants : cancer pour la ldv et ldr, sel de bore dans la cellulose, liant de la fibre de bois???
    alumine du béton cellulaire???

    on peut tout remettre en question! et c'est necessaire que certains le fassent!!!

  36. #30
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Pourquoi la laine de verre/roche est-elle si mauvaise ?

    les rampants en béton sont à éviter car ils créent des masses qui fragilisent la structure parasysmique...
    Tu as parfaitement raison , cher disciple !!! Mais le Midi est si vaste ..avec quelques zones sismiques bien délimitées près des Alpes et des Pyrénées

    Le béton peut se montrer relativement élastique , une bonne étude des articulations voile-paroi-rampant est nécessaire pour éviter les points faibles , placer des articulations ou des rotules là où il faut ; cela permettra à un bâtiment de bien se comporter en cas de séisme ..

    Tout est affaire de compromis entre inertie et confort d'été .

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Ajout isolation ext; laine de bois, pse ou laine de roche ?
    Par SV DIDIER dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 42
    Dernier message: 22/11/2010, 14h56
  2. Isolatoion combles amenageable: Laine de verre ou laine de roche?
    Par nonososo83 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 15
    Dernier message: 14/05/2009, 21h35
  3. isolation laine de verre + flocons laines de roche
    Par cezembre dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 10/03/2009, 19h46
  4. Isolation laine de roche /verre et liège
    Par marmotte19 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 13/04/2008, 13h40
  5. La mauvaise odeur est-elle nocive?
    Par merlin l'an chanteur dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 19/10/2007, 15h00
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...