Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

isolation écologique plancher ...à moindre coût



  1. #1
    lolodanlesuc

    isolation écologique plancher ...à moindre coût


    ------

    Bonjour,
    je vais bientôt rénover le plancher entre rdc (salle à manger) et étage (chambres), et j'aimerai que cet élément soit isolé thermiquement et phoniquement, mais sans trop coûter.
    Je partirai des solives nues (2450x65mm) pour y mettre de bas en haut:
    BA13 vissé dans solives, bidime comme pare-poussière, 3cm de sable pour la masse phonique, isolant vrac (ouate de cellulose ?), chape sèche (pour désolidariser le parquet, mais avec quoi ???), couche intermédiaire (placo, OSB, feutre de bois ????) éventuellement, parquet flottant.
    l'isolant en vrac coûte mais je ne vois pas comment m'en passer.
    idem pour le parquet.
    la chape sèche coûte un max, mais comment faire pour désolidariser le parquet des solives ?
    les bruits d'impact sont plus important que les bruits aeriens pour nous et l'usage que nous faisons de ces pièces.

    merci de votre aide
    laurent

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    phil12

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Bonjour ,

    Petit 1 avez vous calcule les charges admissibles pour vos solives.(2450mm de hauteur X65mm,je ne vois pas 245X65?)
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  5. #3
    miniac007

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Pourquoi une chape seche ???

    Sous reserve que ca passe en calcul de charge, de bas en haut:

    - couche de finition direct sur solives avec calles, ou sur suspentes (bas13, panneau de lambris en mdf, dalles de plafond, etc)

    - entre les solives, copeaux + sciure de bois + (chaux aerienne), c'est l'isolant le moins cher... plus y a de sciure, plus c'est lourd, plus y a de copeaux, plus c'est isolant.

    - dessus panneaux d'agglo plancher ou osb plancher, sur des bandes resiliantes sur les solives. La encore, il faudra calculer si ca passe en direct sur les solives selon la dimensions des panneaux et l'entraxe des solives. Sinon, lambourdage.

    - enfin parquet flottant, qui comme son nom l'indique est dessolidarisé du dessous... eventuellement entre parquet et panneaux, des panneaux de fibre de bois pour les bruits d'impact, mais c cher

  6. #4
    burgoss

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Tout d'abord il faut connaitre l'espacement entre les solives, la portée ( la longueur) reposent elles sur des poutres ou appuyée sur des saillies dans le mur, la surface représentée au sol?
    Cela permet le calcul des charges admissibles.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    lolodanlesuc

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Bonsoir, merci pour vos réponses

    calcul de charges: j'ai évacué cette question puisque les solives supportaient anciennement un grenier à foin. je me disais que je ne pourrai pas faire plus lourd.
    néanmoins elles sont de dimensions 245x65, espacées de 425mm et de portée 4m scellées dans le mur. la pièce fait environ 19m².

    je retiens le mélange copeaux, sciure chaux, je vais me mettre en quête d'une scierie qui me céderait des déchets, mais bof le bois traité ....
    pour la chape sèche (et encore, avec quoi ? vermiculite peut-être) je lui trouvais l'avantage d'isoler contre les bruits d'impact, de désolidariser le parquet des solives et de permettre de poser sans caler, sans bandes résilientes ni lambourder.
    Je me demandais si quelques cm seulement (sur des plaques d'osb fixées avec tasseaux entre les solives 3cm en dessous de la surface?) au dessus des solives suffisaient et surtout si je pouvais poser le parquet directement dessus .

    laurent

  9. #6
    seboseb

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Pas mal, l'idée des copeaux à la chaux. As-tu des précisions, Miniac ? Ca m'intéresse.
    Moi j'avais pensé mettre du sable entre lambourdes, avec des bandes résilientes en liège sous chauqe lambourde.

    Une chape sèche, il faut que ça soit super droit... Si les solives de lolo sont déjà de niveau, ça fait du boulot pour rien, non ?

    En tout cas, des solives de 245 *45 avec 42 cm d'entraxe, tu peux déjà pas mal charger la mule ! C'est beaucoup plus costaud que ce qui se fait habituellement.

    Tu peux vérifier en téléchargeant le tableu intitulé "solives03" sur cette page.

  10. Publicité
  11. #7
    phil12

    Bonsoir,

    Deja verifie pas de problemes ,meme en c 18 ca passe!

    Le coup des copeaux de maniac c'est une combine a la suedoise,c'est sympa d'avoir des retours avec d'autres techniques.

    Chez nous c'etait ,rafles de mais +copeaux!

    ps :un puriste mettrait des entretoise .
    Dernière modification par Linn ; 19/02/2010 à 11h58. Motif: fusion de deux messages consécutifs du même auteur
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  12. #8
    lolodanlesuc

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    seboseb (salut vois'ain!), tu me donnes une idée: pourquoi ne pas faire la chape sèche avec du sable, c'est moins cher que l'argile expansée ou autres granulés.
    Les solives sont très certainement planes et de niveau (je vérifierai quand même), mais je veux désolidariser le parquet du plafond notamment contre les bruits d'impact.
    J'avais eu une autre idée: raboter une solive sur deux côté étage et les autres (donc une sur deux aussi) côté rdc de façon à ce que le plafond ne soit pas suspendu aux solives qui porteraient le plancher (suis-je clair ?). avec seulement isolant vrac au milieu.
    mais du coup ça faisait une portée de quasiment 90cm entre solives porteuses. pas génial pour le fléchissemment ! ou alors il aurait fallu mettre tasseaux pour le plafond et lambourdes pour le parquet.
    Plus de boulot, mais moins de matériaux (surtout les chers sou le plancher).

  13. #9
    carioline

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Pas encore totalement concernée par l'isolation des planchers entre étage, mais si, lorsque j'aménagerais mes combles, j'envisage bien de chercher une isolation phonique, je pensais qu'il valait mieux laisser passer la chaleur (dans mon cas) car je me chauffe avec un poêle et j'espère que la chaleur montera un minimum à l'étage à travers les planchers.

    J'ai tout faux (de ne pas vouloir isoler thermiquement les planchers entre RDC et étage) ?

    Mais si j'ai à retirer le plancher rustique, je pencherais aussi pour une isolation sciures/copeaux/chaux.

  14. #10
    miniac007

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Je n'isole pas non plus trop entre rdc et etage, puisque les 2 sont destinés a etre chauffé pareil, juste 100mm pour isolation phonique.

    Pour les copeaux de bois, c'est l'isolation standard des vieilles maisons en suede. Remplacé depuis par la laine de verre et de roche, parce qu'apres des siecles de copeaux de bois, un grand genie s'est posé la question de la resistance au feu... C'est dans tous les pays pareils

    Sinon, le copeaux est aussi utilisé par les allemands: http://www.baufritz.co.uk/why_ecology.asp#diagram par exemple

    Bref, la structure classique d'un plancher suedois, c'est de bas en haut:

    - Lambris de finitions cloués sur solives
    - planche de recup reposant sur des tasseaux cloués sur le bas des solives
    - Sur, le plancher de rdc (sur petit vide sanitaire), on rajoute un pare vapeur (papier impregné d'asphalt)
    - copeaux+sciure+chaux pour proteger des insectes et rongeurs. La chaux est moyennement efficace car son pouvoir de protection diminue avec le temps. A vois si on pourrait remplacer par des sels de bore ou autre.
    - Plancher massif cloué (maintenant remplacé par de l'agglo)

    Le truc vhiant, c'est juste que quand tu refais ton plancher, tous les copeaux te tombe sur la gueule...

  15. #11
    seboseb

    Re : isolation écologique plancher ...à moindre coût

    Même problématique pour moi : un unique poêle au RDC et les chambres à l'étage, le tout dans un climat relativement frais (zone H1, 850 m d'altitude). Pas de problème si les chambres sont à 17°C et le salon à 21 mais il ne faudrait pas 11°C dans les chambres comme chez ma maman...

    Je n'ai pas de mesures faites sur le sable mais il répond à la "loi de masse" en phonique ; et il n'est pas très isolant thermiquement. L'inconvénient, c'est que ça fait vite du poids (15 à 20 kilos par cm d'épaisseur, sur 1m2) et qu'il faut un solivage bien costaud. Je pense que la sciure et les copeaux sont des isolants plus thermiques ; je pense aussi qu'ils peuvent entrer dans la composition d'une isolation phonique s'il y a de la masse des 2 côtés (principe masse-ressort-masse).

    Evidemment, je pense que personne n'a de chiffres précis... moi pas en tout cas ! Mais un petit retour d'expé ce serait déjà sympa (Phil12, ça marcahit bien ta solution, tu peux nous en dire plus ?)

    Miniac, on est d'accord, ta chaux, tu la verses "à sec"avec les copeaux. Et si on envisageait un béton de sciure-chaux ou copeaux-chaux, un peu à la manière du mortier GREB ? On perdrait en isolation thermique (c'est mon but !), on gagnerait en masse...

    On pourrait couler ça entre lambourdes posées sur des bandes résilentes (liège ou coco) pour désolidariser.. Les lambourdes seraient vissées le temps de couler le fourbi, et dévissées un fois que tout est bien sec et que ça ne bouge plus On ne remplirait pas totalement l'espace entre lambourdes, on laisserait 1 cm d'air en haut, voire 0.5 cm.

    Ca vous inspire quoi ???


    PS : Lolo, c'était pas idiot ton idée de raboter les solives alternativement ! Mais il faudrait un plancher de 3 cm d'épais environ...
    Dernière modification par seboseb ; 20/02/2010 à 21h54.

Discussions similaires

  1. coût d'un plancher chauffant
    Par grain dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 16/12/2009, 18h43
  2. 220 ->5V à moindre coût
    Par yomapoitiers dans le forum Électronique
    Réponses: 6
    Dernier message: 04/10/2009, 18h54
  3. Dossier - Maths : transport au moindre coût
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 6
    Dernier message: 28/01/2009, 13h53
  4. petit 'radiateur' électrique à moindre coût
    Par coincoin18 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 08/10/2008, 21h03
  5. Comment isoler ses fenêtres à moindre coût?
    Par syno38 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 11/03/2007, 21h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...