Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

retour sur chaudière condensation Viessman



  1. #1
    athas

    Question retour sur chaudière condensation Viessman


    ------

    bonjour et merci
    j'avais lancé il y a quelque temps un fil sur le sujet et je voudrais faire le point car après en avoir parlé à Viessman le Grand , avec pas mal d'entre vous , j'ai testé pas mal de choses, j'ai lu aussi et je voudrais faire un chti compte rendu.
    Ceci dit PERSONNE n'a encore vraiment expliqué de manière scientifique ce que j'expose ci après, et j'ai pu lire tout et son contraire.
    On ne peut pas se contenter d'affirmations péremptoiresla pire étant celle du Dr Viessman ... nous on fait des chaudières les clients se contentent de les utiliser
    Et SURTOUT pour comparer ne pas oublier de décrire la configuration de l'installation !
    DONC:
    mon installation vitodens 200w + sonde externe + vitotrol 200 configuration A1 (sans vanne mélangeuse) + radiateurs classiques alu
    + (important) véranda performante si soleil + foyer chauffant (efficace)
    mes questions et mes retours d'expérience
    1- première configuration en réglant comme il convient (aux dires de Viessman)
    consigne 19°: b0:0 ; b2:8 ;pente 11 ; parallèle -2
    bons résultats SAUF que quand les apports INTERNES (véranda + foyer) font passer de 19 à par exemple 20° la chaudière CONTINUE de pulser certes légèrement mais inutilement et de manière persistante dans le temps

    2éme configuration:
    b0:3 b2:30 pente 6 (rappel ..11 dans l'autre cas) parallèle -2
    même confort AVEC une excellente action de la sonde compensation vitotrol soit si 20° plus RIEN ne vient de la chaudière (aucun démarrage brûleur).
    Mes questions donc:
    dans la 2éme configuration est-ce bon et comment la sonde extérieure ainsi que la sonde intérieure agissent ou inter agissent-elles ?
    Je n'arrive pas à concevoir que le réglage b0:0 soit le meilleur TOUJOURS !
    ce qui me trouble est: pente 11 1er cas pente 6 2éme cas ????
    J'ai choisi d'autre part de mettre b5:5 soit arrêt circulateur si t°Ambiante > T°consigne + 1 ce qui fait que en réduit et lorsque le brûleur ne démarre plus du tout arrêt circulateur (un tel arrêt ne peut pas se produire en normal en tout cas jamais même avec action foyer + véranda soit t°ambiante souvent proche de la limite et dans ce cas même en T° 19 pas de émarrage brûleur notable !
    J'ai été long mais ces questions sont posées par pas mal de gens
    merci par avance aux savants
    Serge

    -----

  2. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  3. #2
    Did67

    Re : retour sur chaudière condensation Viessman

    Quand on n'a pas de Viessmann, les codes "bo, b1,..etc" sont difficiles à comprendre...

    Je ne comprends pas pourquoi les paramètres de la courbe de chauffe ne sont pas les mêmes. Ils résultent de la caractéristiques de ton installation et de ta maison... Il n'y a aucune raison d'ne changer, une fois qu'ils sont bien établis. Par contre, sur une installation neuve, il faut les déterminer - le plus souvent par tâtonnements... (dans ce cas, agir en l'absence d'apports "autres que le chauffage" ; neutralise la sonde d'ambiance, travailler uniquement avec la sonde externe, un réglage par jour - attendre les équlibres).

    La parallèle donne la température de départ pour maintenir la température interne de consigne avec une température externe de 15 °.

    En gros, cette parallèle est d'autant plus importante que ton émetteur (planchers chauffants, radiateurs) est de petite surface et ancien : on attaque avec des 22/24 ° avec des planchers chauffants, 35/40 ° avec des radiateurs performants actuels et des 55/60 ° avec des radiateurs à l'ancienne. Tous ces chiffres n'étant que des ordres de grandeur.

    Si je comprends bien, Viessmann indique plutôt les écart (-2 ou + 5, par exemple, par rapport à une courbe moyenne standard). Cela ne change rien au principe.

    La pente de son coté, indique à la régulation comment modifier cette temp de départ quand la temp externe chute. Ex, pente de 0,6 : si la température chute de 10 °, il faut rajouter 6 ° à la températue de départ.

    Ce paramètre dépend de l'isolation de la maison.

    Bref donc, je ne vois pas pourquoi cela changerait une fois bien réglé pour ta maison et ton installation.

    Donc dans un premier temps, cela va se jouer entre temp externe mesurée par la sonde externe et le réglage "parallèle + pente" adopté. Cela permet à la régul de calculer "bêtement" la temp de départ qui va équilibrer pile poil les pertes de la maison.

    S'il y a des apports autre que le chauffage (insert, véranda, four, beaucoup d'invités...), cela va "déconner" (c'st pour cela qu'il faut neutraliser pendant les réglages et travialler hors de tels apports pendant les réglages).

    La régulation ne sait pas qu'il y a ces apports et elle va envoyer les calories qu'il faudrait s'il n'y en avait pas ! Donc de trop !

    Et c'est là que la sonde d'ambiance intervient. Elle informe la régulation que la temp est plus élevée que prévu et du coup, celle-ci décalle la courbe de chauffe vers le bas. Il n'y a normalement un coéfficient qui permet de paramétrer la "sensibilité" de cette réaction de correction. Voir dans la notice.

    Ex : coeff = 5 ; la sonde d'ambiance (intérieure) constate qu'il fait 21 ° ou lieu de 20 ° demandés, elle informe la régul qui va ajuster à la baisse la temp de départ de (5 ° x pente) pour compenser (diminuer les apports par le chauffage). Ou inversement, si la sonde interne constate que la temp est plus basse, elle va augmenter la temp de départ.

    A condition que la sonde d'ambiance soit bien placée pour "sentir" cet écart (si elle est dans un coin, sur un mur épais, elle ne sentira rien du tout, la température du mur étant très stable !).

    A noter que "abaisser la température de départ" ne veut pas nécessairement dire "arrêt de la chaudière" mais "moins d'apport" - donc il peut être normal que la chaudière démarre (mais moins !)

Discussions similaires

  1. [Thermique] Chaudière Viessman
    Par dzodzo dans le forum Dépannage
    Réponses: 2
    Dernier message: 13/02/2010, 11h52
  2. [Thermique] demande d'info sur chaudiere à condensation
    Par Olivier1865 dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/08/2008, 19h35
  3. [Thermique] utilisation de 2 circulateurs sur chaudière viessman
    Par docteururgentiste dans le forum Dépannage
    Réponses: 4
    Dernier message: 17/09/2007, 22h55
  4. [Thermique] Pb Chaudière Viessman
    Par chtiardeche dans le forum Dépannage
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2007, 00h36
  5. question sur chaudière à condensation de dietrich ?
    Par labella dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/04/2007, 09h02
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...