Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

Maison paille et inertie thermique



  1. #1
    arbot

    Maison paille et inertie thermique


    ------

    Bonjour

    J’ai le projet d’auto-construire une maison type GREB se rapprochant le plus possible du standard passif. Ce serait une maison sans étage de 120m² fortement ouverte au Sud avec chauffage au bois (PDM*?). Je suis très tenté de faire une construction sur pilotis*: moins de terrassement à faire, moins de béton à utiliser, ….
    Par rapport à une maison sur terre-plein, j’ai peur que ce type de construction manque cruellement d’inertie thermique*; et je ne pense pas qu’un seul mur (en BTC par exemple) suffise à combler cet handicap par rapport à une dalle lourde en béton.
    Il me faudrait donc faire un choix entre une maison hyper-isolée mais sans inertie et une maison plus «*lourde*» et disposant d'une masse thermique (cf la maison de F Le Bris de votre n° 51) .
    Auriez-vous des éléments pour orienter mon choix*?
    Merci

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Philou67

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Intéressante question qui se pose plus globalement qu'à une construction paille : quelle sont les différences, pour une maison au standard passif (donc avec un besoin de chauffage ET de rafraichissement normalisé et borné), entre une maison sans inertie et une maison avec inertie ?
    :'( Plus j'apprends, et plus je mesure mon ignorance

  4. #3
    SoulMan

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Dans le cas particulier du GREB, tu bénéficies quand même d'une bonne inertie, la paille par sa densité et sa quantité apporte quand même une inertie bien supérieure à lde la LDR, mais surtout, le mortier intérieur.
    Je pense que suivant les critèdes d'Oliva, on doit être à un niveau d'inertie faible à moyen --> inertie qutidienne moyenne --> on doit pouvoir se passer de clim avec une bonne surventillation nocturne.

    A confirmer par les spécialiste, mais surtout par les personnes qui vivent déjà dans des maisons GREB.

  5. #4
    Sejay

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Je ne comprend pas pourquoi tu veux l'un ou l'autre, tu peux avoir une maison hyper isolée avec de l'inertie : soit tu fais une dalle dans la maison plus un mur en BTC, tu es facilement à une dizaine de tonne, ce qui commence à être bien, soit tu fais des fondations isolés et la tu as ton inertie sous la maison.
    Sans rentrer dans le détail; de toute façon le but est d'avoir le maximum d'inertie et la meilleure isolation possible (ça la paille te l'assure, même si la technique du greb n'est pas forcement la meilleure à ce niveau), donc à toi de voir en fonction de ton projet.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    arbot

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Sejay, bonjour
    Je veux une maison super-isolée ET une inertie thermique la plus importante.
    Une construction sur pilotis m'intéressait au plus haut point ; elle serait très isolée mais manquerait d'inertie car indépendante du sol.
    Je me tournerai certainement vers des fondations plus classiques.
    Merci

  8. #6
    Maisoneco

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Je vais vous copier un extrait d'un de nos articles sur la question de l'inertie, où nous nous posions cette question pour les maisons à ossature bois :
    « Les constructions à ossature bois et remplissage ouate de cellulose, bottes de paille, chaux-chanvre, etc., sont connues pour offrir un très bon niveau d’isolation… Mais souvent, une critique leur est adressée : le manque d’inertie de l’enveloppe et des planchers d’étage les exposerait à des surchauffes en été, surtout dans le sud de la France. "En fait, précise Stéphane Bedel, thermicien du bureau d'études Izuba Energie la maison bois bioclimatique n’est pas antinomique du confort thermique d’été. Les simulations réalisées grâce au logiciel Pléiade + Comfie montrent en effet qu’une paroi ossature bois et bottes de paille de 50 cm d’épaisseur apporte un confort d’été similaire à celui d’une paroi en parpaings de béton isolée par l’extérieur avec 10 cm d’isolant.*" Le déficit d’inertie de l’enveloppe est donc compensable par la mise en place de suffisamment d’inertie à l’intérieur (cloisons, dalle de sol et dalle de plancher d’étage).

    * Ces résultats sont issus de simulations concernant une maison bioclimatique bien conçue et bien utilisée, dotée de cloisons lourdes, et où le soleil d’été est stoppé par des protections solaires.
    * »

    L'enduit GREB apporte une petite inertie qui peut être complétée avec des cloisons de BTC, les plaques de gypses et cellulose dans les parements, des plaques lourdes pour les planchers, voire même du sable dans le plancher d'étage (isolation phonique également, voir notre numéro 55). Le tout étant de le prévoir et de bien calculer les charges avant d'aller ajouter du poids.

    Vincent Boulanger
    pour la rédaction de La Maison écologique

  9. Publicité
  10. #7
    Sejay

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Si tu fais une dalle de 10 cm sur 110m2 (grosso modo, j'enlève l'épaisseur des murs) ça fais 11m2 de dalle, sachant que la masse volumique du béton est (environs suivant le type de béton...) 2000 Kg/m3 ça fait 22 tonnes rien que pour la dalle, sans compter les murs, et autres carrelages et mobiliers, ça fait une bonne inertie. Après le murs en BTC te servira également à réguler l'hygrométrie de l'air, en plus d'augmenter l'inertie.
    Après par contre ça commence à faire lourd, c'est jouable sur pilotis mais est-ce que renforcer la structure pour soutenir la dalle te coûtera pas plus cher que des fondations isolées ?

  11. #8
    Sejay

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Et pourquoi veux-tu utiliser la technique du GREB ? personnellement j'ai une préférence pour la CST (Cellule Sous Tension) un peu plus simple à mettre en œuvre et plus efficace thermiquement.

  12. #9
    Phil19

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Bonjour

    @Sejay
    Sans vouloir polémiquer, pourrais tu expliquer pourquoi la technique CST est plus efficace thermiquement ?

    @+
    Phil19
    Dernière modification par Phil19 ; 26/05/2010 à 06h21. Motif: correction de fautes

  13. #10
    KroM67

    Re : Maison paille et inertie thermique

    @Sejay
    Sans vouloir polémiquer, pourrais tu expliquer pourquoi la technique CST est plus simple à mettre en oeuvre?

    Pour ma part je suis déjà un peu turlupiné par le contreventement peu orthodoxe de la technique du GREB, alors la technique Cellules Sous Tension n'en parlons pas...
    Pour une cabane d'accord, pour une maison...

  14. #11
    phil12

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Bonjour ,

    Quelqun a t 'il des elements de calcul realise par des BE sur ces modes de contreventements ?

    Merci par avance.
    Partager pour s'enrichir (site web >profil)

  15. #12
    KroM67

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Il y a eu des tests d'effectués. J'ai vu ça sur le forum d'approchepaille.

  16. Publicité
  17. #13
    arbot

    Re : Maison paille et inertie thermique

    @Sejay. L’intérêt pour moi de construire sur pilotis est de faire un plancher bois avec une isolation poussée : bottes de paille, copeaux + chaux, …. Donc quid de l’inertie d’une éventuelle dalle béton.
    Quant à la technique GREB, pour ma part, c’est la seule technique paille qui me tente. L’ensemble paraît extrêmement solide car des maisons en R+1 existent déjà depuis un moment et totalement adapté à l'autoconstruction. Sinon ce serait une MOB classique avec isolation panneaux fibres de bois.
    Bye

  18. #14
    mat64

    Re : Maison paille et inertie thermique

    dans quelle région est-tu arbot ? l'inertie à son importance, mais il ne faut pas non plus en faire une obsession... Si dans ta région est froide, mieux vaut une dalle bien isolée et un peu moins d'inertie... Si ta région est sujette aux surchauffes estivales, alors tu peux sans doute te passer d'une dalle isolée et récupérer l'inertie du sol comme la maison du clos de rbobeda (fais une recherche sur le forum).

  19. #15
    arbot

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Bonjour Mat64

    J’habite maintenant en Touraine, mais j’ai eu une maison en région parisienne en briques G7 avec des murs de refends fait de ce matériau.
    Une bonne inertie thermique « lisse » les variations de températures dues au chauffage (au bois). La maison pouvait mettre un ou deux jours à se refroidir par manque de chauffage ; mais il lui fallait autant te temps pour se réchauffer.
    L’inertie thermique est vraiment un élément de confort non négligeable.
    Bye

  20. #16
    Sejay

    Re : Maison paille et inertie thermique

    @Phil 19
    j'ai tenté de chercher la source de ce que j'avais vu mais pas trop le temps en moment , en fait il me semblait que de l'enduit avait tendance à se glisser en le bottes de paille, ce qui crée donc des ponts thermique.

    @Kro M67
    en fait c'est cette histoire de coffrage/décoffrage qui me plait pas trop, je pense que c'est long et fastidieux, mais c'est vrai que ce n'est que mon avis
    on est là pour échanger, je posais juste une question pour connaitre les motivations d'arbot.

    Sinon pour l'inertie d'une dalle béton c'est très bien, c'est du même niveau que la brique de terre cuite ou crue (environs 650 Wh\m3.K en capacité thermique volumique : en gros la quantité de chaleur que ça peut contenir, par contre ça absorbe/restitue une peu plus vite que la brique). Le plus naturel c'est une dalle en terre battue, mais pas forcement si simple à réaliser, y'a toujours du pour et du contre pour tous matériaux et techniques...

  21. #17
    KroM67

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Citation Envoyé par Sejay Voir le message
    @Kro M67
    en fait c'est cette histoire de coffrage/décoffrage qui me plait pas trop, je pense que c'est long et fastidieux, mais c'est vrai que ce n'est que mon avis
    on est là pour échanger, je posais juste une question pour connaitre les motivations d'arbot.
    Je suis bien d'accord pour ce qui est des échanges. Je me pose moi aussi une foultitude de questions.

    Le coffrage/décoffrage est effectivement long, mais à l'issue on a un mur plat, ce qui est plus compliqué et long également à réaliser avec d'autres techniques...
    Enfin c'est ce que je me dis après avoir participé à un chantier non GREB, avec une phase de pose des enduits trèèès longue...

  22. #18
    arbot

    Re : Maison paille et inertie thermique

    Bjr
    Le but de ce forum est effectivement d'échanger. Que nous n'ayons les mêmes buts ou manière de voir les choses est une évidence.
    Le but de ce post n'était pas de détailler la technique GREB avec ses avantages / inconvénients.
    L'inconvénient majeur étant la phase coffrage / coulage qui semble longue ; mais au final un parfait bien plat qui me permettra de poser sans problème un bardage à l'extérieur et du Fermacell à l'intérieur.
    Par contre cette technique a de nombreux atouts à mon goût : petite section de bois aisément manipulable, adaptée à l'autoconstruction, facile à mettre en oeuvre pour un néophyte moyennant quelques précautions.

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. Paille et rénovation thermique de bâtiments existants.
    Par aikiki dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 04/03/2014, 11h10
  2. Maison en botte de paille : comment protéger la paille de l'humidité ?
    Par terre eau chaux dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 21
    Dernier message: 26/05/2009, 22h02
  3. Inertie thermique
    Par Matho 44 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 29
    Dernier message: 02/04/2009, 07h31
  4. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 30
    Dernier message: 15/09/2008, 14h12
  5. Inertie thermique VS conductivité thermique
    Par yvonic dans le forum Physique
    Réponses: 10
    Dernier message: 29/10/2007, 18h19
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...