Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien




  1. #1
    invite3517
    Invité

    Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Cette idée m'a été donnée 2 fois à quelques jours d'intervalle, et je me dis que c'est peut-être intéressant.

    L'idée serait d'immerger une couronne de PE dans la cuve, et de se servir des calories de l'eau pour préchauffer l'air de la VMC l'hiver, ou au contraire balancer des calories dedans en été.

    Qu'en pensez-vous ? Sur quelle volume d'eau faut-il tabler pour que cela reste efficace ? Sachant que ce seront les toilettes qui seront alimentées, la température de l'eau n'a aucune importance (plus chaude l'été). Faut juste veiller à ce que ça ne gèle pas l'hiver.

    Comment positionner la couronne de PE ? Quelle longueur mettre ? Faut-il prévoir un 'brasseur', pour dé-stratifier l'eau dans la cuve si besoin (ça pourrait être fait simplement avec la pompe et un circuit de retour piloté par une vanne) ?

    Et si c'est idiot, n'hésitez pas à le dire

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Bonjour.

    Il y a eu 2 discussions ici sur ce principe mais je n'ai pas pu remettre la souris dessus, le truc c'est qu'il faut isoler la cuve, sinon les pertes par le sol ruine le projet.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    invite3517
    Invité

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Je n'ai pas retrouvé les discussions (sauf une, mais il était question de puis aérolique, pas hydraulique).

    Sinon, pourquoi limiter les pertes par le sol ? On a justement besoin de l'échange avec le sol, non ? Sinon, au bout d'un moment, l'eau va geler, ou bouillir !


  5. #4
    SK69202

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Bonjour.

    Avec plus de temps, en 2 coups de GG+pas d'Alzheimer en vue.

    http://forums.futura-sciences.com/ha...terrainne.html

    http://forums.futura-sciences.com/ha...hissement.html

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. #5
    invite3517
    Invité

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Merci ; j'étais justement en train de lire le premier, mais le second semble aussi très intéressant.

    Par contre, il est question de grosses cuves : 25m³ ! Je pensais utiliser une cuve de 6m² environ...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    chatelot16

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    la cuve enteré peu servir de contact avec le sol : ce n'est pas le volume qui compte mais la surface : un long tuyau enteré fera plus de surface en contact avec le sol qu'une citerne

    la citerne n'est pas la forme optimum pour chercher le contact avec le sol , mais si la citerne est utile pour stocker l'eau rien n'empeche de l'utiliser aussi pour prendre la chaleur du sol en hivers , ou y envoyer la chaleur a perdre en été

  9. #7
    Yuzz

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Bonjor à tous, très intéressant ce fil.
    Je possède aussi un faux "puits" qui sert à rejeter mes eaux usées. Bientôt je vais le fermer pour en faire une réserve d'eau.
    Ce principe de refroidissement m'intéresse aussi pour des pièces de la maison.
    Croyez-vous qu'y plonger un gros tuyau (dia. 120) d'air en serpentin sur 2m (peut-être plus) de hauteur est plus efficace au niveau échange thermique, qu'un serpentin cuivre avec une eau glycolée et un échangeur eau/air ?
    En d'autres termes :
    - faut-il privilégier l'échange air/eau : on y envoie de l'air et on récupère de l'air.
    Avantage : c'est simple.
    Inconvénient : risque de chauffer rapidement l'eau de la cuve.
    - Ou bien, un échange eau/eau/air : on envoie de l'eau et via un échangeur eau/air on récupère de l'air frais.
    Avantage : serpentin plus long car diametre plus petit = moins de surchauffe de l'eau de la cuve ??
    Inconvénient : complexe à mettre en oeuvre.

    Qu'en pensez vous ?
    Pour déplacer une montagne il faut commencer par la 1ere pierre.

  10. Publicité
  11. #8
    invite3517
    Invité

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Attention : de ce que j'ai lu, tu vas avoir un soucis pour évacuer les condensats de ton tuyau... La solution hydraylique est plus pratique de ce point de vue.

  12. #9
    Yuzz

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    Ah oui les fameux condensats, je n'y avais pas songé...
    Pour déplacer une montagne il faut commencer par la 1ere pierre.

  13. #10
    pat71

    Re : Utilisation de la cuve de récuparation d'eau de pluie comme puit canadien

    il faut penser a la stabilité de l'eau , au risque de la faire " tournée"suivant la température ; autre point il existe des échangeurs géothermie ./ air pour aller sur les double flux.

Discussions similaires

  1. Autoconstruction cuve de récupération d'eau de pluie
    Par jonneve dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 01/02/2010, 14h19
  2. comme un puit canadien
    Par pvorig dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 11
    Dernier message: 23/07/2009, 19h31
  3. Puit canadien à travers une cuve de récupération d'eau de pluie ?
    Par deuzachs dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 06/03/2008, 13h47