Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

Réglage plancher chauffant



  1. #1
    antofel

    Réglage plancher chauffant

    Bonjour;



    J'ai une chaudière à condensation Frisquet avec un plancher chauffant au rdc + radiateurs à létage. Je ne suis pas sûr d'avoir un bon réglage pour la plancher chauffant. En effet, j'ai mis la température de confort à 20°C et la température réduite à 14°C. De plus , la nuit et en cas d'absence pour le travail (lundi-vendredi), je mets en temprérature réduite.

    J'ai appris hier que ce réglage est très consommateur d'énergie pour un plancher chauffant et qu'il vaut mieux le laisser fonctionner en permanence sur la température de confort. Est-ce exact ?

    Cdlt

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Clair31

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour,
    Utilisateur d'un PC depuis 16 ans, j'ai supprimer la température réduite de nuit au bout d'1 an.
    Il était réglé a 19°C en confort et 18°C en réduit, mais avec l'inertie, le gain est pratiquement nul.
    Tu peux essayer de ton coté, mais 14°C c'est trop bas.
    Voir cet ancien fil sur ce sujet.
    Pour les absences de plusieurs jours tu peux mettre moins de 14°C et programmer une remise en chauffe la vielle du retour, une T° hors gel de 8°C par exemple.
    NB: depuis un an j'ai réduis la consigne dans le salon séjour entrée et cuisine a 17° et j'assure le complément si besoin avec un poêle a bois performant.
    A+

  4. #3
    behache

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour
    Citation Envoyé par antofel Voir le message
    En effet, j'ai mis la température de confort à 20°C et la température réduite à 14°C. De plus , la nuit et en cas d'absence pour le travail (lundi-vendredi), je mets en temprérature réduite.

    J'ai appris hier que ce réglage est très consommateur d'énergie pour un plancher chauffant et qu'il vaut mieux le laisser fonctionner en permanence sur la température de confort. Est-ce exact ?
    Cdlt
    Faux, ensuite, à vous de juger s'il est suffisamment satisfaisant sur le plan du Confort.
    Vous pouvez parfaitement opter pour ces réglages. Les limites de leur efficacité sont (à cause de l'inertie importante)
    - réglage 14° pendant la nuit ne conduira pas à 14°C réels le lendemain (j'espère que vous avez une isolation correcte et que les pièces sur PCBT ne chutent pas de 6°C en 8 10 h)
    Dans ces conditions quand vous ordonnez 14° c'est à peu près comme arrêter tout chauffage.
    Précaution : anticiper les heures de changement de régime.

    - Réglage 14° prolongé du lundi au vendredi.
    Là vous aller tendre ou atteindre 14°C. Mais encore une fois il faut anticiper les ordres :
    un peu pour l'abaissement de consigne et beaucoup pour la remontée

    Contrairement à l'affirmation de certains, ce mode de chauffage par-à -coups n'est pas sur-consommateur d'énergie lors du réchauffage :
    Quand la température d'une pièce est abaissé de 1°K les pertes sont diminuées de 3,3% environ (hypothèses " Temps froid "). Vous envisagez 6° k, l'économie est théoriquement de 20 %. plus par température douce (100% pour Tenp. extérieure=14°C)
    Soyez cependant conscient que ce n'est pas la descente de température qui, à elle seule qui provoque l'économie :
    Pendant que la température baisse vous consommez des calories emmagasinées dans corps lourds de la pièce (qu'il faudra restituer lors du réchauffage), ce n'est que parce que la température aura baissé d'un °K que vous commencerez à économiser 3.3% des pertes thermique puis 16.6%....enfin 20%.(ou 100% s'il fait 14°C dehors)

    A la remise en chauffe, l'énergie du plancher chauffant sert à remonter la température de la pièce, elle-même (la température) est freinée par l'inertie thermique de la pièce.
    Vous restituez toute l'énergie " accumulée " consommée durant la péride de baisse, c'est vrai mais pas plus et les économies faites (celles dues à l'abaissement de la température) pendant l'abaissement restent acquises.
    L'inertie n'est pas une source de perte de calories mais un frein aux variations rapides.
    Vous devrez donc anticiper le réchauffage de plusieurs heure voir d'une journée en cas de marche prolongée à 14°C

    L'explication ci-dessus est faite dans le cadre d'une régulation à 2 sondes (extérieure et mesure eau) avec une troisième sonde de correction d'ambiance (thermostat) la remontée en température sera plus rapide.
    Dernière modification par behache ; 31/10/2010 à 14h36.
    Cordialement.

  5. #4
    Clair31

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour,
    Je n'ai pas toutes les infos sur ton isolation l'inertie de ta maison ni sa localisation, mais j'ai donné mon expérience perso dans le fil citéici et enfin tout le fil est instructif.
    L'inconvénient avec un PC c'est l'inertie en montée et en réduction de température, il faut anticiper, mais de combien?
    La maison et son PC ne change pas mais les conditions météo si, avec une durée fixe d'anticipation et des conditions changeantes on arrive parfois a des petits problèmes de surchauffe en matinée après une nuit bien froide, ou une sensation de fraîcheur dans la maison, alors qu'il ne fait très froid dehors.
    Bon ce n'est que du vécu, pas du calcul théorique, mais si j'ai supprimé cette forte réduction a 16°C la nuit c'est bien surtout pour une raison de confort et sans une augmentation de la conso de gaz .
    Ces problèmes ont complètement disparus après l’installation d'une sonde d'intérieur et un réduit a 18°C au lieu de 16°C et c'est bien le moins que l'on attend d'un PC, du confort.
    Mais tu peux très bien faire l'essai toi même et comparer , si tu a une augmentation de la conso pour un confort identique, et bien tu reviens tout simplement en arrière.
    A+

  6. Devis
  7. #5
    antofel

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour;

    En effet, la maison est bien isolée. Elle a été construite en 2008 et j'ai une sonde extérieure et un thermostat d'ambiance. Je mets la température réduite la nuit pour le plancher chauffant uniquement, sachant que j'ai des radiateurs à l'étage où se trouvent toutes les chambres de la maison.
    En réalité, en semaine , je mets la température réduite pour le PC de 8h à 17h et la nuit de 22h à 5h. Sachant que la maison est vide à 8h à 18h et que tout le monde est à l'étage au plus tard à 22h30 et le matin, on descend vers 7h. C'est vrai que cela ne laisse qu'une heure de montée en température pour la première personne qui rentre à 18h et 2 h de chauffe le matin avant la descente au rdc. Il y a aussi cette notion de température ressentie qui est agréable lorsque la dalle chauffe.
    Je n'arrive pas à me faire à l'idée de chauffer une maison vide. Dans mon cas, la maison est vide 10h/jour et je crois qu'il en est de même pour beaucoup d'entre nous. Comme cela a été dit , la difficulté est de gérer au mieux ces moments d'absence dans la même journée et les retours à la maison dans le confort, sans se ruiner. Au vu de vos remarques , je suis tenté de revoir mes réglages et laisser seulement 2°C d'écart et vérifier la consommation à la fin de l'hiver.
    Cdlt

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    behache

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour Clair
    Je ne viens pas critiquer, votre expérience vaut bien la mienne mais mes résultats ne sont pas exactement les mêmes.
    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,
    .....
    L'inconvénient avec un PC c'est l'inertie en montée et en réduction de température, il faut anticiper, mais de combien?
    D'une maison à l'autre cela dépend beaucoup de l'autre inertie thermique. Celle des structures en contact avec l'air intérieur, des doublage lourds en carreaux de plâtre, des refends en agglomérés béton de 20 cm, des plafond avec poutrelles et hourdis de béton, n'ont rien à voir avec l'inertie intérieure d'une maison isolation totale intérieure polystyrène+ Placoplâtre.
    Sans parler d'une maison mal isolée qui se refroidit rapidement
    La maison et son PC ne change pas mais les conditions météo si, avec une durée fixe d'anticipation et des conditions changeantes on arrive parfois a des petits problèmes de surchauffe en matinée après une nuit bien froide, ou une sensation de fraîcheur dans la maison, alors qu'il ne fait très froid dehors.
    Bon ce n'est que du vécu, pas du calcul théorique, mais si j'ai supprimé cette forte réduction a 16°C la nuit c'est bien surtout pour une raison de confort
    Perso je fonctionne la plus grande partie de la saison de chauffe en coupure totale la nuit de 21 h à 5 h sans grand à coup de température. Je pense que cela est du à la très grande inertie thermique de mon pavillon décrite ci-dessus.
    Sans doute accepté-je aussi une petite baisse de température le matin mais admettez que l'on y est plus actif que le soir et que 5 jours sur 7 on quitte la maison. Les deux restants on traine un peu plus au lit et la température monte encore
    et sans une augmentation de la conso de gaz .
    Je ne me fais pas d'illusions quant au gain que je peux faire :3% (me basant sur une descente moyenne de 1°K, pour maxi 2°K la nuit) x 1/3 de journée = 1% !, c'est bien parce que ma régulation me permet de faire l'abaissement que j'y ai recours, sinon je n'y investirais pas un Kopec
    Ces problèmes ont complètement disparus après l’installation d'une sonde d'intérieur et un réduit a 18°C au lieu de 16°C et c'est bien le moins que l'on attend d'un PC, du confort.
    Oui oui oui.
    De fait j'arrive à peu près au même abaissement nocturne que vous par d'autres moyens, il est certains que si mes réglages provoquaient -4°K la nuit j'aurais fait comme vous
    Ma réponse précédente à Antofel négligeait qu'il puisse y avoir un tel abaissement pratique, auquel cas l'aspect confort reprend ses droits [/QUOTE]
    Mais tu peux très bien faire l'essai toi même et comparer , si tu a une augmentation de la conso pour un confort identique, et bien tu reviens tout simplement en arrière.
    A+[/QUOTE]
    Tout à fait d'accord avec vous Clair
    Cordialement.

  10. Publicité
  11. #7
    behache

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par antofel Voir le message
    En effet, la maison est bien isolée. Elle a été construite en 2008...en semaine , je mets la température réduite pour le PC de 8h à 17h et la nuit de 22h à 5h
    alors je doute fort que les pièces à PCBT perdent 4°K entre 22 h et 5 h, 2°k doivent être un maxi
    et j'ai une sonde extérieure et un thermostat d'ambiance..
    ce TA s'il comporte aussi une sonde est un accélérateur pour le réchauffement, raison de plus pour tenter d'économiser *
    Il y a aussi cette notion de température ressentie qui est agréable lorsque la dalle chauffe.
    Très juste le rayonnement d'une dalle en train de remonter la température compense et de loin 1°k " de moins au thermomètre"
    Je n'arrive pas à me faire à l'idée de chauffer une maison vide. Dans mon cas, la maison est vide 10h/jour et je crois qu'il en est de même pour beaucoup d'entre nous. Comme cela a été dit , la difficulté est de gérer au mieux ces moments d'absence dans la même journée et les retours à la maison dans le confort, sans se ruiner. Au vu de vos remarques , je suis tenté de revoir mes réglages et laisser seulement 2°C d'écart et vérifier la consommation à la fin de l'hiver.
    Cdlt
    Si vos réglages initiaux n'étaient pas inconfortables, restez y
    Vous ne pourrez rien constater sur vos consommations pour la raison que ce sont des variations à la marge, alors que la base de consommation varie beaucoup plus avec les conditions météo rencontrées d'un hiver à l'autre.

    *Il vous faut faire confiance aux formules de calcul des pertes thermiques qui montent que celles ci sont proportionnelles à la différence de température entre l'intérieur et l'extérieur -->
    P (W) = (Ti-Te) x M avec M = constante ne dépendant que de la construction.
    Applications numériques
    avec la température extérieur de base (mettons -7°C)
    - pour ti 20°C P = 20°C-(-7C)° x M = 27M
    - pour ti 19°C P = (19+7) x M = 26 M
    26M/27M = 96,3 % soit environ 3,7%/°K économisés.

    Lorsque l'on compare avec des périodes moyennement froides l'économie est (proportionnellement) beaucoup plus significative
    Refaisons les calculs avec te = +10°C
    - pour ti 20°C P = (20°C-10C)° x M = 10M
    - pour ti 19°C P = (19-10) x M = 9 M
    9M/10M = 90 % soit environ 10%/°K économisés.
    - pour ti 16°C P = (16-10) x M = 6 M
    6M/10M = 60 % soit environ 40%/°K économisés ce qui parait incroyable mais il ne faut pas se laisser abuser car on ne compare alors que des petites valeurs

    Tout cela prouve l'intérêt d'abaisser (ti-te) soit
    - de façon permanente, la consigne de Jour un PCBT donne la même impression de confort pour ti=19°C que des radiateurs avec ti=20.5°C
    - de façon discontinue, quand c'est possible sans nuire au confort.

    Conserver à l'esprit
    - que les économies ne commencent que pour autant que la baisse de température soit significative et
    - qu'il faut restituer lors du réchauffage, aux masses non isolées l'énergie que celles-ci auront cédé lors du refroidissement mais cela se fait à somme nulle (pas de gaspillage contrairement à certaines affimations). En tenir compte par une anticipation de temps moyenne.

    Espérant vous avoir convaincu, je vous souhaite de belles économies
    Mais pensez avant tout à abaisser la température en permanence dans les pièces à PCBT (bien sûr dans les limites de votre sensation de confort) -
    1°K sur la ti par temps peu froid c'est 10% économisés
    3.7% par temps froid
    Cordialement.

  12. #8
    Did67

    Re : Réglage plancher chauffant

    Comme behache, j'ai des planchers chauffants. Avec, dans mon cas, avec une régulation par sonde extérieure et vanne 3 voies motorisée.

    Je persiste à abaisser la nuit mais je tiens compte de l'inertie (chez moi, environ 4 heures) : le mode "nuit" (17 ° C) s'enclenche dès 18 h (et je vis sur la chaleur accumulée jusqu'à 22 h / 23 h). Et je bascule en mode "jour" dès 4 h du matin pour avoir vers les 19 ° dès 7 h...

    C'est sûr que je ne gagne pas grand chose, je pense. Car la temp baisse lentement. Mais perdre non : il ne faut rien y connaître aux questions thermiques pour penser qu'une maison maintenue chaude la nuit perd moins qu'une maison qui se refroidit ne serait-ce qu'un peu... C'est tout de même la nuit qu'il fait le plus froid ; c'est là que l'écart intérieur / extréieur est au maximum !

    A condition, et c'est ça qu'on oublie souvent de le dire, de ne pas "bidouiller" les thermostats : si on n'anticpe pas, le matin au lever il fait froid, alors, tendance naturelle, on pousse le thermostat ; quand il fait chaud, on l'abaisse. Et ainsi on se fait avoir... car les dalles continuent de dégager des calories pendant deux ou trois heures encore... Bref, quand on réagit, c'est déjà trop tard et on a déjà consommé de trop !

    Donc si on en se discipline pas à ne pas toucher les thermostats, cela peut conduire à consommer plus !!! Dans ce sens, les artisans ont raison.

    Donc ne pas bidouiller les thermostats, mais jouer sur le décallage dans le temps et seulement là-dessus !

    Tout ça, dans le cas d'une régulation 3 voies par sonde extérieure, avec des courbes de chauffe bien "callées".

    J'ai justement un ami de passage qui m'a vu "chater". On vient d'en parler. Il n'a ressenti aucun inconfort avec mes réglages et ne s'était même pas rendu compte de la problématique !!! J'ai tout de même 10 h en abaissement par jour ! Avec comme le disait behache, ma chaudière qui se met en fait en arrêt (sauf très grands froids, où il lui arrive de fonctionner pour maintenir les 17 ° C).

  13. #9
    Clair31

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    J'ai tout de même 10 h en abaissement par jour ! Avec comme le disait behache, ma chaudière qui se met en fait en arrêt (sauf très grands froids, où il lui arrive de fonctionner pour maintenir les 17 ° C).
    OK, mais tu ne réduit pas beaucoup la nuit non plus, mais si tu avait 14°C en abaissement la nuit, le lendemain de ces nuits froides, pense tu que tu aurais le même confort?
    J'avais aussi l’inconvénient d'avoir une MOB donc pas beaucoup d'inertie, et moyennement isolée (10 cm LDR dans les murs et 25cm de LDR soufflée dans les combles)
    Mais aujourd'hui avec 30cm de ouate de cellulose dans les combles et un petit poêle a bois (3 à 66kw) je laisse 17°C en continu dans le salon séjour cuisine entrée et 16°C dans les chambres.
    Le poêle fonctionne le soir pour remonter un peu la température après les journées grises et froides.
    A+

  14. #10
    behache

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,

    OK, mais tu ne réduit pas beaucoup la nuit non plus, mais si tu avait 14°C en abaissement la nuit, le lendemain de ces nuits froides, pense tu que tu aurais le même confort?
    Le tout est de savoir si l'inertie globale de la maison de Did permettrait de perdre 5°K.
    Je pense que non car il dit que, pour 2°K d'abaissement, sa chaudière s'arrête déjà bien souvent.
    J'avais aussi l’inconvénient d'avoir une MOB donc pas beaucoup d'inertie,
    Ce n'est pas un inconvénient en chauffage discontinu, la remontée de température n'en serait que plus rapide
    et moyennement isolée (10 cm LDR dans les murs et 25cm de LDR soufflée dans les combles)
    Mais aujourd'hui avec 30cm de ouate de cellulose dans les combles et un petit poêle a bois (3 à 66kw) je laisse 17°C en continu dans le salon séjour cuisine entrée et 16°C dans les chambres.
    Vous pratiquez un abaissement permanent, sûr que descendre encore de 3°K la nuit ne pourrait qu'être inconfortable.
    Le poêle fonctionne le soir pour remonter un peu la température après les journées grises et froides.
    A+
    Vous avez donc une conduite particulièrement économique.
    A chacun sa méthode.
    Cordialement.

  15. #11
    Clair31

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par behache Voir le message
    : Vous pratiquez un abaissement permanent, sûr que descendre encore de 3°K la nuit ne pourrait qu'être inconfortable.
    J'ai aussi oublié de préciser une chose importante, mon épouse a repris une activité a plein temps, c'est ce qui a rendu possible l'abaissement à 17°C en continu, en plus du poêle a bois.
    Par ailleurs, j'ai noté que certains soir les 17°C (contrôlés au thermomètre) sont tout à fait acceptables sans avoir besoin d'allumer le poêle, alors que d'autres soirs les 17°C paraissent bien plus froids.
    Je pense qu'en plus de la différence d'épaisseur du pull, l'état de fatigue, l'activité de la journée d'autres paramètres (journée ensoleillée, humidité,etc..) influent sur la chaleur ressentie.
    A+

  16. #12
    antofel

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour;

    J'ai 2 questions.
    1) Est-ce que Behache peut détailler un peu les facteurs majeurs qui entrent en jeu dans la determination de la constante de construction M ?
    2) Dans quelles conditions une chaudière à condensation condense de manière optimale ?
    Cdlt

  17. Publicité
  18. #13
    behache

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    .. j'ai noté que certains soir les 17°C (contrôlés au thermomètre) sont tout à fait acceptables sans avoir besoin d'allumer le poêle, alors que d'autres soirs les 17°C paraissent bien plus froids.
    Je pense qu'en plus de la différence d'épaisseur du pull, l'état de fatigue, l'activité de la journée d'autres paramètres (journée ensoleillée, humidité,etc..) influent sur la chaleur ressentie.
    A+
    J'ai constaté la même chose
    mais surtout comme l'écrit Antofel
    Citation Envoyé par antofel Voir le message
    .. Il y a aussi cette notion de température ressentie qui est agréable lorsque la dalle chauffe.
    ...
    à contrario à température égale lorsqu'il n'y a pas de chauffage (exemple temps ensoleillé) c'est moins agréable.
    Cordialement.

  19. #14
    ludocool33

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonjour a tous,
    Pour ma part, j'ai aussi un PC pour une maison monomur de 30cm + ITE PSE de 8 cm. Mon reglage, la semaine a partir de 6h jusqu'a 9 h temperature confort de 18.4 degres et de 17 a 20h. Le we c'est du continue de 9h a 19h. LE reste du temps temperature eco de 17.4 degres. J'ai testé l'année derniere en continu ,et je peux confirmer que je consommais plus....

  20. #15
    Clair31

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par antofel Voir le message
    2) Dans quelles conditions une chaudière à condensation condense de manière optimale ?
    Cdlt
    Plus la température d'eau est basse mieux c'est, avec des températures plus élevés élevées au delà 53-58°C (point de rosé des fumées du gaz naturel) il n'y plus aucune condensation,par ailleurs plus la température du retour d'eau est faible plus il y a condensation, c'est pour ça le PC est particulièrement adapté ce type de chaudière.
    A+

  21. #16
    rem67

    Re : Réglage plancher chauffant

    Bonsoir,

    Chez moil la température de départ du PC est abaissée de 3 ° le soir, de 17h jusqu’à 3h30 ( nuit). A 3h30 la température de départ redevient normale ( jour ) jusqu’à 17 h. De cette façon, en tenant compte de l’inertie j’ai quasiment une température agréable du matin 7 h au soir 22 h. Après 22h légère baisse de T°.Je n’est jamais vérifié si une économie est réalisée de cette, mais bon, je l’espère.

    REM

  22. #17
    Did67

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par Clair31 Voir le message
    Bonjour,

    OK, mais tu ne réduit pas beaucoup la nuit non plus, mais si tu avait 14°C en abaissement la nuit, le lendemain de ces nuits froides, pense tu que tu aurais le même confort?

    A+
    Behache a répondu. C'est juste.

    Qui dit inertie, dit variation lente de la température. Si je voulais, je n'atteindrais pas les 14 ° C durant la nuit.

    Actuellement, je n'atteins les 17 ° avant la bascule en mode jour que durant les nuits très froides (temp inférieures à - 5 °).

    Cela confirme que l'abaissement ne peut pas être très "productif" en terme d'abaissement. On a une maison qui est un "gros paquebeau thermique", qu'il faut conduire à allure régulière et en anticipant énormément. Ce n'est pas "hors bord", comme peut l'être une ossature bois ou un pavillon en parpaings + méga ITI !

    Ceci dit, je persiste à penser que cela ne nuit pas, dans les conditions que j'ai développées plus haut (jouer sur l'anticipation et ne pas "bidouiller" les thermostats en permanence). Je pense que je fais une petite économie.

    L'avantage de cette inertie n'est pas tant dans le chauffage, même si cela contribue au confort (un "lissage" des variations), mais dans l'aptitude "anti-canicule" d'un telle maison, si conduite correctement (ouverture des fenêtres la nuit - ce qui dépend de l'environnement !)

  23. #18
    Did67

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par antofel Voir le message
    2) Dans quelles conditions une chaudière à condensation condense de manière optimale ?
    Cdlt
    Je confirme ce que vient d'écrire Clair31.

    Par ailleurs, sur ce fil, message 113, une doc très explicite bien que liée à un fabricant (me semble légèrement "pro-condensation" ; je n'ai pas trouvé d'indications claires sur l'intérêt du retour le plus froid possible car sinon, cela condense très peu) : http://forums.futura-sciences.com/ha...e-fioul-7.html

  24. Publicité
  25. #19
    Did67

    Re : Réglage plancher chauffant

    Citation Envoyé par ludocool33 Voir le message
    J'ai testé l'année derniere en continu ,et je peux confirmer que je consommais plus....
    Comme je l'ai écrit deux fois : je suis aussi convaincu que l'abaissement permet une petite économie...

    Mais ceci dit, la consommation d'une année représente surtout un bon indicateur de..... la météo qu'il a fait. Donc cela prouve que l'hiver dernier était long et assez rude. Beaucoup de gens, dans la pluspart des régions, ont consommé plus, jusqu'à 30 % dans certains coins !!! Donc désolé de "casser" ta démonstration, mais faut être honnête même quand on est convaincu. Ou surtout quand on est convaincu ?

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. reglage du plancher chauffant
    Par freddu33 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/12/2009, 08h28
  2. [Thermique] Collecteur plancher chauffant = réglage débit
    Par fabiennnne dans le forum Dépannage
    Réponses: 6
    Dernier message: 11/11/2009, 14h34
  3. Réglage thermostat pour plancher chauffant
    Par Fripou44 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/01/2009, 19h29
  4. [Thermique] réglage plancher chauffant
    Par spospo dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/01/2008, 09h26
  5. [Thermique] PB de règlage plancher chauffant et radiateur
    Par fblancha dans le forum Dépannage
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/02/2007, 18h21