Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 3 sur 3

Chauffage par le sol dans une maison ancienne



  1. #1
    bobflux

    Chauffage par le sol dans une maison ancienne


    ------

    Bonjour,

    Mes parents souhaitent aménager une pièce, actuellement à l'état de garage, pour en faire un grand séjour/cuisine.

    La maison est ancienne, R+1, en pierres dorées (murs de 50), sans isolation particulière, sauf sous la toiture. Elle est mitoyenne par deux côtés (Nord et Ouest). Situation : dans le beaujolais.

    La pièce en question est au rez-de-chaussée, sa surface est de 60 m² environ (voir plan ci-joint).

    Mur sud : mur extérieur, avec porte et future grande baie vitrée (ancienne ouverture de grange voûtée format "charrette"). Celle-ci sera probablement un verre dormant puisqu'il y a une porte juste à côté.

    Mur Ouest : en contact avec le reste de la maison.

    Mur Nord : en contact avec le voisin.

    Mur Est : mur extérieur, nous allons aussi y installer une baie vitrée, plus petite.

    La maison est actuellement chauffée avec une pompe à chaleur eau/eau, qui fonctionne très bien et ne coûte pas trop cher.

    Tout le RC actuellement habité de la maison est en chauffage par le sol (basse température). Nous allons aussi installer le chauffage par le sol dans ce futur séjour. La toupie de béton peut arriver et envoyer le béton par les ouvertures, il y a la place de manoeuvrer.

    L'étage a une moitié en chauffage par le sol, le reste a des énormes radiateurs anciens en fonte qui s'accomodent bien de la basse température. Donc la PAC travaille à une température où elle est efficace.

    C'est probablement moi qui vais poser les tuyaux etc. Je me pose plusieurs questions :

    - quelle épaisseur de dalle et d'isolant en dessous ?

    => je penche pour les fameuses dalles de calepinage avec les fixations pour les tuyaux (pratique) + éventuellement un rajout d'une "certaine" épaisseur d'isolant en-dessous.

    - l'espacement des tuyaux

    => 30 cm ?

    - l'éloignement des tuyaux par rapport aux murs, et ce qu'on va utiliser pour traiter le pont thermique entre le bas des murs et le sol

    => 50 cm (inutile de chauffer le dessous des placards...) et une bande de polystyrène de 10 cm le long des murs ? Ou du béton de vermiculite ?

    - quel type d'isolant mettre dans le doublage des murs extérieurs ?

    => Vu que le reste de la maison n'est presque pas isolé, on va pas la rendre BBC d'un coup de baguette magique ! Donc puisqu'on va doubler (enduit ciment moche et irrégulier) autant isoler un peu. Laine de bois ?

    - inertie thermique ?

    On ne va pas doubler les 2 gros murs non extérieurs, mais y mettre un enduit type plâtre pour bénéficier de leur inertie. Il y a aussi la dalle, je penche pour une épaisseur de 10...

    Mon père a pensé à simplement ne pas isoler le dessous de la dalle pour bénéficier de l'inertie thermique du sol qui est en dessous. J'ai des doutes...

    - est-ce que ça vaut le coup d'utiliser le "béton liquide magique" ou bien on tire une dalle à l'ancienne ?

    Dans un futur hypothétique, on pourrait mettre des capteurs solaires à eau sur le toit (qui est orienté sud) et alimenter le plancher chauffant avec.

    -----
    Images attachées Images attachées  

  2. #2
    aff

    Re : Chauffage par le sol dans une maison ancienne

    bonjour plus les tuyaux sont serrés plus la surface d'echange est importante température moin d'eau élevée
    sur le site ACOME contructeur de plancher chauffant il ya beaucoups de réponses
    les cappe lique offre un bon échange car faible en épaisseur elles réagissent très vite

  3. #3
    berlo

    Re : Chauffage par le sol dans une maison ancienne

    L'espacement des tuyaux c'est plutôt 10, 15, 20 cm généralement. plus c'est serré plus on peut travailler à basse température.

    Pour de l'ancien (et pour la planète aussi), il faut mieux éviter béton/polystyrène et Cie et privilégier des matériaux perspirant. Je vois pas mal de gens casser le béton pour revenir en arrière. Il y a de l'humidité au pied des murs ? (Tu trouveras un résumé sur www.tiez-breiz.org/isolation.php)

    Chez moi je suis un peu dans le même cas de figure, mais avec pas mal d'eau sous le séjour. J'ai fais une dalle isolante en chaux/schiste (c'est trés cher et peu performant, mais ça respire ...) et je prévois une dalle chauffante en chaux, puis carreaux de terre cuite ensuite. Isolation des murs en chaux/chanvre. S'il y a des pb d'humidité ça devient tout de suite plus complexe. En tout cas en ancien les pieds de mur on besoin de respirer.

    Y a la possibilité de chauffer par mur chauffant avec le mur central également et possibilité de traiter le pourtour de la dalle différemment aussi.. Les problème d'inertie ne sont pas simple aussi.

    Quant au solaire ça s'appelle un plancher solaire directe, mais s'il y a une pompe à chaleur, ne faudrait-il mieux pas coupler avec la PAC et un ballon de stockage ?
    Dernière modification par berlo ; 12/01/2011 à 11h10.

Discussions similaires

  1. chauffage maison ancienne
    Par clos de flore dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 19
    Dernier message: 23/08/2013, 13h34
  2. Chauffage ancienne maison
    Par d@m dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/04/2010, 07h42
  3. Quel chauffage choisir pour une maison ancienne?
    Par lau12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/01/2008, 15h10
  4. Isoler les ébrasures de fenêtres dans une maison ancienne
    Par Imhappy dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 17/10/2006, 11h02
  5. Quel chauffage pour une maison avec partie neuve/ancienne
    Par FabienneD dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 13
    Dernier message: 25/03/2006, 18h49
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...