Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 92

se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?



  1. #1
    roms62

    Question se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?


    ------

    Bonjour a tous!

    Je voulais avoir un petit retour d'expérience des gens qui travaillent (absent de 8H00 à 18H00) et qui ne se chauffent exclusivement qu'au bois.

    Comment faites vous pour gérer confort et écologie avec ce mode de chauffage exclusif?

    Comment utiliser vous votre cheminée ?

    D'avance merci.

    A+

    Romain.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    maudetmik

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    je suis dans ton cas et de mon côté je suis obligé de mettre des convecteurs électriques supplémentaires.

    Je pense que tout cela dépend de l'isolation de la maison.

    Et même sans parler du travail, si tu pars un week-end en plein hiver, si tu n'as aucun chauffage d'appoint, tu rentre chez toi à 10°C ...

    Je pense donc que pour une maison isolée classiquement, le chauffage exclusif au bois en étant absent toute la journée est très compliqué ...

  4. #3
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Un Poele de Masse dans ce cas convient = une forte flambée le soir + une le matin si hiver froid ..la masse du poele continuera de chauffer la maison en votre absence
    Je pense que tout cela dépend de l'isolation de la maison
    C'est en effet un impératif : une bonne isolation (voire très bonne) permet d'utiliser la relative faible puissance de chauffe d'un PDM (une flambée de 10 à 15kg de bois par jour) pour maintenir à bonne T° la maison .
    Voir tous les fils sur les PDM .

  5. #4
    ririmason

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Je confirme ce quie dit Herakles. Le pdm est idéal dans ton cas. Par contre le chauffage au bois n'est pas si écologique qu'on le dit et qu'on le croit. Ne pas confondre le bilan carbone qui est neutre dans le cas du bois avec les émissions polluantes dégagées par la combustion du bois. Voir les fils traitant de la pollution par le chauffage au bois.
    acheter moins, acheter mieux

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    invite87302233
    Invité

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Un Poele de Masse dans ce cas convient
    Par coriosité, dans quelle fourchette de prix se situe un poêle de masse si on le fait construire par un pro ?

    Merci.

  8. #6
    ririmason

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Ca peut aller de 8000 euros pour le simples ( enduits de finition à terminer soi -même ) à 12.000 euros et (beaucoup plus ) pour les formes plus compliquées ( avec four et/ou échangeur ). Après, selon la finition désirée ( pierres de taille, galets, marbre...) ca peut monter très vite et très haut mais ca devient un objet d'art ( qui ne peut pas être volé).
    acheter moins, acheter mieux

  9. Publicité
  10. #7
    invite87302233
    Invité

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Merci pour l'info...

  11. #8
    miniac007

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Tu peux aussi metter une chaudiere avec hydroaccumulation. Selon ton isolation, une chaudiere de 30kw et 1500 à 2000l de ballon sont suffisant pour 1 ou 2j d'autonomie.

    Si tu as 0 isolation, c'est plus dur, mais c le meme probleme avec un poele de masse.

    La solution chaudiere ne revient pas plus cher qu'un pdm en materiel, mais impose de faire un peu de plomberie. Par contre, on a un confort régulé avec un thermostat...

  12. #9
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    il y a les PDM genre Hiem***a ou a monter en kit ..
    tout est là encore affaire d'isolation - mais aussi d'inertie de la maison

    Exemple : ma fille et son mari travaillent tous deux à l'extérieur , leur maison de 1920 ou 1930 - donc toute en briques pleines - à Montauban est très bien isolée par l'extérieur : très forte inertie des murs et du plancher hourdis :
    ils ont un poele bois classique( Godin) assez puissant (12KW) : ce qui permet une répartition de la puissance: 50% pour réchauffer les murs et 50% pour le reste

    Une ou deux bonnes flambées le soir , ca monte à 22~23°C avant de se coucher , et au matin =19~20°C ; re-flambée le temps de petit déjeuner

    au retour la maison est encore à 18~19°C par 0°C dehors ..

    Trois radiants électriques de 1200W ont été placés à l'étage comme appoint ponctuel chambre par chambre .

    Dans le cas d'une maison passive oud 'une maison avec forte ITI , le PDM s'impose à cause de son inertie

  13. #10
    jerome_dml

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    il existe de nombreux modes de chauffage au bois.
    en règle générale, l'autonomie et le rendement augmentent avec le prix d'achat.
    voici un classement personnel en fonction de l'autonomie:
    -cheminée à foyer ouvert
    -insert/foyer fermé
    -poêle à bûches
    -poêle à haut rendement
    -chaudière à bûches avec ballon tampon
    -poêle de masse
    -chaudière à plaquettes ou granulés

    il y a donc toute la gamme depuis la simple cheminée (1000€ qui tient quelques heures) jusqu'à la machinerie avec alimentation automatique (20000€ qui tient 3mois).

    question comfort, il faut privilégier les modes de chauffages avec stockage de la chaleur grâce à l'inertie (des murs ou de l'eau).

    perso,
    si j'avais la place, je me laisserais bien tenter par un poêle haut rendement avec un mur en maçonnerie sur l'arrière pour l'inertie

    ou si j'avais l'installation compatible par un poêle bouilleur raccordé au système de chauffage central. (et tant qu'on y est couplé à un chauffage solaire)

    dans ton cas, au cas où tu as une cheminée à foyer ouvert: la première chose à faire est d'installer un insert : tu vas doubler le rendement et l'autonomie (voire même tripler).

    Jérôme

  14. #11
    Did67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    La question de départ : chauffer avec des boches tout en étant absent la journée et sous-entendu tout en ayant chaud "comme avec le fuel" n'a qu'une réponse selon moi :

    - une chaudière à buche (de qualité - combustion pilotée ; sinon, on peut discuter du coté "écologique" de l'affaire...)

    - des tampons suffisants pour couvrir le besoin de la maison pour 12 h mini (une flambée matib et soir) ou pour 24 h (une flambée chauqe soir) par les temps les plus froids habituels... Cela se calcule avec les déperditions (compte tenu des surfaces, de l'isolatoin et du climat) ; on parle là de tampon genre 2 ou 3 000 l

    - et une régulation par V3V motorisée sur sonde extérieure qui règle les prélèvemenst dans le tampon en fonction des déperditions de la maison.

    NB : si on achète les buches, j'attire votre attention sur le fait que la calorie revient souvent aussi cher que celle issue des pellets (à environ55 € le stère contre 220 € la tonne de pellets) ; dans ce cas, autant, pour le même prix grosso modo, aller vers l'automatisation intégrale que permettent les pellets. Autre chose est l'intérêt des buches quand on les fait soi-même. Là, il n'y a pas photo.

    PS : pour moi, la "cheminée" n'est pas un bon moyen de chuaffage, même avec insert (même si c'est moins pire question rendement) ; c'est avant tout de l'agrément.

  15. #12
    jerome_dml

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    je suis tout à fait d'accord pour une maison individuelle. dans ce cas, un système central asservi prend tout son sens.

    moi qui suis en appartement, je me demande si une solution insert à bon rendement bien gérée (c'est à dire avec une bonne combustion des gaz: bois sec, pas de feu continu, tirage à fond, allumage par le haut) ne serait pas finalement satisfaite.
    en tout cas, elle n'aurait pas grand chose à envier à la solution que l'on trouve malheureusement de plus en plus: poêle à bois surdimensionné sans ballon chargé au mini pour ne pas surchauffer. (j'ai 2 tristes exemples autour de moi...)

  16. Publicité
  17. #13
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    moi qui suis en appartement, je me demande si une solution insert à bon rendement bien gérée (c'est à dire avec une bonne combustion des gaz: bois sec, pas de feu continu, tirage à fond, allumage par le haut) ne serait pas finalement satisfaite.
    Si ton appartement est "trop bien isolé " (cloisons placo+LDV) plafond isolé de celui du voisin au-dessus , chape mince + isolant ) etc.., tu t'exposes à des yo-yos de température difficikes à gérer

  18. #14
    yanael

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Bonjour c'est notre cas, absent de 7h30 à 18h

    Maison dans le sud de la france ( aude donc pas toujours super chaud qd même)
    Chauffage au bois : foyé fermé plus distribution dans les 3 chambres et salle de bain.

    allumage de la cheminée de 18h à environ 1h du matin.
    Température de fonctionnement 20-21 deg partout, difficile de réguler à la perfection.

    Maison de 115 m2 isolée petit à petit afin de gagner en inertie.

    Au final, tant que la température ne tombe pas en dessous de 7 degrés dehors en journée , la maison stagne au alentour de 17- 18 deg ce qui permet une remontée en 1 heure environ.

    Lorsque la température tombe en dessous de 7, la maison peut tomber jusqu'à environ 15 deg. Dans se cas là nous remontons rapidement en température à l'aide de 2 poêle à pétrole qui tourne environ 2 heures.

    Donc pour un usage travail jour, cela fonctionne parfaitement, en revanche en cas de départ pour 1 semaine de vacance, ce n'est pas la même histoire cette année a noël 6 degrés dans la maison, c'est donc bcp plus dur à remonter.

    voilà mon retour d'expérience sur 3 ans

  19. #15
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Maison de 115 m2 isolée petit à petit afin de gagner en inertie.
    De quelle façon exactement ??
    En isolant de l'intérieur ou de l'extérieur ?

  20. #16
    roms62

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Merci de vos retours, mais on va peut être recentré un peu le débat!!

    Quand je dis chauffage au bois, je veux dire chauffage par cheminée.

    Les pellets, on en sort (insert à pellets), et franchement je n'y retournerai pour rien au monde: trop dépendant de l'électronique, trop cher en entretien et en réparation qui monte très vite à la moindre panne( on vient d'avoir le tour, quasiment le prix du poele credit d'impot déduit!!).

    Pour info compter autant d'entretien que de combustible: 250 euros par an (80 pour le ramonage, 150 pour l'entretien + les petites pièces d'usure à changer presque tous les ans)

    Et du pellet c'est 280 euros la tonne mini en DIN+ pas 220 comme j'ai pu voir.

    Le but de l'installation est de remplacer l'insert à pellets par un insert bois classique.

    Je voulais juste savoir comment les gens qui travaillent et qui se chauffent exclusivement au bois font pour s'en sortir.

    Merci de vos retours.

    A+

    Romain.

  21. #17
    Did67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Je vous laisse, j'avais compris se chauffer avec des buches en automatique... Cela n'a pas grand intérêt donc, mais pour les autres lecteurs :

    J'ai une chaudière à pellets depuis fin 2007.

    Pas du tout la même expérience : ça marche très bien. Chauffage "comme le fuel" avant. A une nuance près : le cendrier à vider 3 ou 4 fois par an. L'entretien, effectivement 80 € plus cher que ma chaudière fuel avant (j'ai un modèle rès chiant à nettoyer, avec condensation). Et les pellets en vrac : grosso modo 1 000 € d'économie par an par comparaison au fuel à 0,70 € (à l'époque)

    Chez nous, en Alsace, j'ai payé la tonne en vrac à peine tout juste 200 € la tonne livrée (base 4,5 à 8 tonnes, selon la livraison).

    Il est exact que les prix des pellets varient énomément selon l'endroit.

    Il est exact aussi que certains poêles sont capricieux. Et certaines chaudières pas du tout au point...

  22. #18
    pueblo

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    je ne suis pas dans ton cas de figure puisque présence dans la journée
    le conseil que je peux te donner=
    si ta maison est isolée (après 1980 ) et si t'es pas dans une région trop froide tu prends un poêle à bois de base (maxi 2000 €), tu programmes tes radiateurs électriques à 16°C en absence et le soir tu chauffes au bois jusqu'à 22h;quand tu seras "pro" et bien rodé tu pourras même lancer une flambée le matin avant de partir à 7h ( 10min!!!)
    c'est là que t'auras le meilleur rapport investissement/frais de chauffage

  23. Publicité
  24. #19
    KroM67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par roms62 Voir le message
    Je voulais juste savoir comment les gens qui travaillent et qui se chauffent exclusivement au bois font pour s'en sortir.
    Tu as eu la réponse, ils le font avec autre chose qu'un insert (habituellement) vorace et sur-dimensionné, ou alors ont une maison adaptée (grosse inertie, grosse isolation).

  25. #20
    yanael

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    De quelle façon exactement ??
    En isolant de l'intérieur ou de l'extérieur ?

    intérieur, extérieur étant hors bourse , toutefois je me le réserve pour le coté nord dés que je peux.

    au niveau toiture pour la partie mezzanine ( donc sans comble ) , nous avons l'équivalent de 20 cm de laine de verre.
    La partie comble va être refaite cette année avec environ 30- 35 cm de laine de verre.
    et je me prépare a isoler le garage attenant à la maison avec 25 cm de polystyrène.

    Double vitrage partout, maison en brique rouge avec malheureusement seulement 10 cm de polystyrène, c'est pour ca que je me réserve le mur nord en isolation extérieure.

  26. #21
    dgé89

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    bonjour roms62,je suis dans ton cas,a la difference que je me chauffe avec une chaudiére a bois depuis 25 ans .La solution:
    - avoir une isolation haute performance pour limiter les pertes (a l'epoque j'ai appliqauer les normes d'isolations pour le chauffage electrique (années 80)
    - maitriser la production de chaleur afin de "charger "ton logement en utilisant la construction comme accu
    - relancrer une chauffe avant le depart au travail
    il te faudra une saison de chauffe pour maitriser,analyse tes erreurs pour progresser.bon courage

  27. #22
    rem67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Bonjour,

    .......ou bien rajouter un ballon hydroaccumulation à une chaudière bois et une régulation climatique.
    Il n'y aura plus qu'à gérer le remplissage journalier de la chaudière , peut importe l'isolation , l'inertie , la température extérieure, ..... tout se fera comme avec n'importe autre type de chauffage ( fioul, gaz ...),y compris l'ECS.

    Mais avec une cheminée seule ( insert ) pas évident ou plutôt impossible de gérer correctement , surtout si tu es absent le jour.. Il faudra forcément rajouter autre chose, et ce sera de l'électrique, comme chauffage de base. Et l'insert pour créer , le soir , l'appoint.

    REM

  28. #23
    dgé89

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    bonjour,d'accord pour la gestion impossible,dans sont cas et pour uu chauffage bois unique la seule solution :surchauffer en periode d'occupation et limiter les pertes au maximum en periode d'innocupation.Il me semble que depuis le debut de la discution on n'a pas parler de temperature de confort (cela est un autre probléme)
    bon dimanche

  29. #24
    yanael

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par dgé89 Voir le message
    pour uu chauffage bois unique la seule solution :surchauffer en periode d'occupation et limiter les pertes au maximum en periode d'innocupation.

    Bonjour
    tu estimes donc que je surchauffe ?

    Sinon effectivement il faut limiter les pertes autrement dit isoler.

  30. Publicité
  31. #25
    dgé89

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par yanael Voir le message
    Bonjour
    tu estimes donc que je surchauffe ?

    Sinon effectivement il faut limiter les pertes autrement dit isoler.
    bonjour,je parle pour le cas de roms62,pour accumuler de la chaleur avec un poele a bois sans appoints avec une isolation qui est ce qu'elle est comment peut il faire d'autre? (on ne connait ni le volume,ni l'orientation ) la region suposée dept 62 n'est pas le sud de la france
    dgé

  32. #26
    Did67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par yanael Voir le message

    tu estimes donc que je surchauffe ?

    .
    Si tu ne stockes pas dans des tampons, avec régulation (comme je l'ai évoqué, ou comme rem67 vient de le redire), forcément, au moment où tu chauffes, tu dépasses la temp "normale" conseillée (disons 20 °).

    Ou alors si tu la respectes, dès que ton feu s'éteint, la temp commence à baisser. Et, logiquement, elle était en-dessous aussi avant que cela ne chauffe...

    Donc soit tu surchauffes à certains moments, soit tu as froid à d'autres, ou les deux...

    Tout cela étant d'autant moins vrai que le poêle est un PDM ou s'en approche et plus vrai si c'est un tas de tôle...

    Sans parler de réguler le feu ("feu continu") par étouffement, donc des pollutions : le bois n'est alors vraiment plus un mode de chauffage "écolo" !

  33. #27
    yanael

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Ou alors si tu la respectes, dès que ton feu s'éteint, la temp commence à baisser. Et, logiquement, elle était en-dessous aussi avant que cela ne chauffe...
    C'est exact et forcement puisque le point de chauffe est éteint, toutefois, avec un foyer fermer l'accumulation dans la hotte permet de faire tenir le répartiteur de chaleur encore environ 1h-1h30 .

    Donc avec un chargement au alentour de 23h on peut estimer sans trop de pb une chauffe jusqu'à 1h- 1h30

    Ensuite c'est la déperdition qui est a prendre en compte d'où l'intérêt d'isoler puisque pas d'accumulation dans des ballons.
    au lieu d'accumuler j'ai choisi de moins perdre c'est tout.
    Mais pour moi avoir 20 degrés n'a aucun intérêt quand je ne suis pas là. Ce qui compte c'est de ne pas trop perdre de chaleur, afin de remonter le plus rapidement possible a cette température.

    Donc je n'estime pas qu'avoir 18 degrés voir 17 quand il fait gèle dehors soit froid.

    Qq un qui régule ses grilles pains 16 deg hors présence et 20 deg en présence ne fait il au final pas la même chose ?
    Avec probablement des temps de remonter plus long.

  34. #28
    carioline

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    Ben moi, l'isolation correcte de ma maison n'est encore qu'un beau rêve.

    Je ne fais pas de feu continu, ni dans mon poêle en acier, ni dans celui en stéatite.

    Même en chargeant correctement le Deville vers 23h, avec une t° de 20° au coucher, s'il fait autour de 0 dehors, le matin, je suis entre 10 et 15° au réveil. C'est mieux que 5°, mais c'est pas hyper agréable pour sortir du lit, hi hi hi !

    Donc, j'ai un radiateur bain d'huile pour préchauffer un peu la chambre, branché sur une prise à programmateur. Ca adouçit la pièce, mais ce n'est pas miraculeux non plus.

    Comme je suis souvent à la bourre cette année, pas le temps d'allumer les poêles en matinée. Mais je rentre le midi chez moi, j'allume mon Altech en stéatite, comme ça la cuisine est chaude le soir à mon retour.

    Avec le recul, je me dis que j'aurais peut-être du mettre le poêle Altech dans le salon, où je me replie encore pour dormir en hiver, les nuits seraient peut-être moins fraîches... Mais pour contrer, j'ai investi dans une grosse couette en duvet...

  35. #29
    Did67

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    OK. Tout est une question de choix et de compromis :

    a) le chauffage le moins cher c'est ne pas chauffer ; mais c'est avoir froid

    b) le chauffage le plus confortable, c'est 23 à 25 degré de jour et une vingtaine la nuit ; mais c'est couteux...

    On navigue tous entre de tels extrêmes, en fonction de multiples facteurs.

    Ceci dit :

    a) l'isolation est le meilleur chauffage (à l'instar des maisons passives en Allemagne, avec un chauffage insignifiant au point que cela n'a aucune importance de comment on chauffe).

    b) et effectivement, l'isolation par l'extérieur, si elle permet d'avoir un gros tampon à l'intérieur de la maison (murs, dalles, etc...), peut remplacer les ballons-tampon.

    c) et après, aurais-du dire, il reste le tampon hydraulique, si on n'a pas ces deux options (ou si on ne va pas dans ce sens...) et si on veut quand même son "confort" (ne pas geler en se levant, ne pas avoir froid quand on rentre le temps que le chauffage marche bien...).

    Mais tout n'est qu'une question de choix, d'exigences, de moyens, de compromis...

  36. #30
    noel84

    Re : se chauffer au bois quand on travaille : un rêve?

    bonjour

    Moi je partage l'avis de pueblo...

    Le PDM reste la référence...mais ca coute encore trop cher (pour ce que c'est) et ca tiens de la place...c'est pas tout le monde qui peut se l'offrir ou l'installer...

    Chauffer au bois en allant travailler de 8h à 18 h possible? oui ca l'est...

    moi je me lève a 5h30 , je vide le poele et je l'allume, ma femme pars au travail qu'à 9 h...3h de chauffe, le soir je rentre je rallume le poèle de 18h à 22/ 23 h ...4h de chauffe...

    cependant quelques remarques...c'est un travail éreintant(vider le cendrier, recharger en bois...), tu ne peux que chauffer grosso merdo toute la maison toute l'année...dans certaines pièces il faut un chauffage d'appoint (chambre d'enfant, soufflant dans la salle de bain), de même il faut garder du chauffage sous le pied en cas d'hivers plus froid que "la normale".

    Même si tu ne chauffe pas tout la maison avec du bois tu arrive a économiser sur la facture edf. Moi j'arrive a économiser environ 500 € d'électricité par an ...j'ai déduit le cout de l'entretient de la tronconneuse et tout et tout mais c'est beaucoup, beaucoup de travail.

    Les 500 € d'économie je les reinvestis dans des matériaux (isolation notamment), ainsi année après année se met en place un cercle vertueux, plus d'isolation, moins de consommation de bois, plus de confort ...mais à conditions de trouver du bois (dons) et de le faire (travail du week-end).

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Quand le cerveau rêvasse, il travaille vraiment...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/07/2009, 18h57
  2. Plancher Bois à chauffer et isoler
    Par on_arte dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/06/2009, 18h45
  3. poêle à bois: Rayonner ou chauffer
    Par jemehunecapa dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2008, 08h51
  4. Se chauffer au bois
    Par Boisbois dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/03/2006, 21h15
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...