Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 27 sur 27

Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?



  1. #1
    nikd

    Unhappy Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?


    ------

    Bonjour à tous,

    Je vais essayer d'être le plus précis possible pour le problème qui m'amène.

    Nous habitons depuis maintenant un peu plus d'un an une habitation ancienne (estimée à 1840) et entièrement rénovée en 2000. Elle est aménagée de la manière suivante :

    - En partie basse : une cave semi-enterrée (1 porte avec accès à l'extérieur) et voutée, en moellons, réhabilitée en salon (Chappe béton + isolant au sol, Parquet teck, moellons retravaillés avec joints à la chaux, un conduit de cheminée + grille de ventilation simple pour l'aération, présence de la machine à laver dans un placard fermé avec ventilation) ; Volume 18m²
    - RDC : cuisine + salle à manger (murs en moellons, isolation intérieure placos sur rails + laine de roche) ; 2 aérations par grille simple haut et bas ; Volume 20m²
    - 1er étage : SDB (avec VMC), toilettes ventillées, 1 chambre ; Volume 20m²
    - 2e etage : 2e chambre sous combles ; Volume 20m²

    Le problème : il y a un taux d'humidité élevé dans la cave voutée en moellons (à moitié étonnant mais pas flagrant lors de la vente), à savoir 77% mesuré ce jour avec 16°C intérieur, 17°C extérieur, temps de fortes pluies. Apparitions de légères moisissures noires sur les pierres à quelques endroits, les bois ont une très légère tendance à moisir également.
    A l'intérieur, la pierre est donc à nue, et a priori, aucun produit n'a été appliqué, le support respire très bien, et trop bien même puisqu'il apparaît à certains moments de très fines gouttelettes d'eau au niveau des joints (condensation ou infiltration ?). J'ajoute qu'aucun travaux d'isolations extérieur ou intérieur n'ont été effectués : 2 façades sont enterrées, les deux autres sont ouvertes sur l'extérieur et la maison est située dans une pente, ce qui signifie aussi que les jours de pluie, celle-ci est exposée à l'eau descendante depuis le chemin en amont de la maison.

    Nous avons pour l'instant tenté le procédé Murtronic (censé stopper les remontées capillaires), mais après 6 mois, pas de résultat probant.
    Cela nous évitait notamment des travaux plus conséquents car nous ne disposons pas d'un budget énorme.

    Enfin, si nous devions créer un drainage tout autour par exemple, cela est plus ou moins problématique car nous disposons d'un jardin sur l'un des cotes de la maison (du côté accès à la cave), les autres parties ne sont pas chez nous.

    Voilà pour cette première publication, j'ai lu beaucoup de posts sur ce forum relatif au sujet mais il est très dur de trouver des cas similaires et n'étant pas vraiment bricoleur, je m'attache à comprendre les détails techniques tant bien que mal. Plusieurs artisans sont venus mais aucun ne nous a proposé de solutions sérieuses et ils n'ont, pour la plupart, pas vraiment cherché à en savoir plus. A savoir aussi que nous ne constatons pas de problème particulier sur les étages supérieurs (TH mesuré à 52% sur le 1er étage).

    Merci d'avance pour votre aide, la situation devient difficile car nous ne profitons pas de cette pièce aujourd'hui pour toutes ces raisons, en espérant qu'il y ait une solution viable...

    Edit : je posterais des photos dès que possible

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    cornychon

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Ce n’est pas la théorie qui compte, mais ce que l’imagination peut en faire.

  5. #3
    jgiovan

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour,

    j'ai été confronté à un problème similaire et j'ai fini par faire rénover mon sous-sol par une entreprise de maconnerie qui m'a paru sérieuse. je pourrai vous dire dans quelques mois ou années si la solution apportée est concluante...

    Ils ont "simplement" doublé les murs avec du placo hydrofuge. Le vide (environ 15cm pour cacher les canalisation) étant comblé par de la laine de verre. Des grilles ont été installées en position haute et basse des cloisins et une VMC a été installée pour évacuer l'humidité.

    Il n'était pas rare d'avoir 80% d'humidité ou plus à cette période de l'année et actuellement on se situe plutôt autour de 60%. Pourvu que ca dure.

    En attendant de faire les travaux, j'avais installé un désumidificateur qui pompait allègrement entre 5 et 10 litres d'eau par jour (à tel point que j'avais fini par le relier à une évacuation car j'en avais assez de vider le réservoir tous les jours).

    Parmi les autres solutions qui m'avaient été proposées et que j'avais déclinées pour diverses raisons il y avait :

    - les systèmes magnétiques ou électromagnétiques qui m'ont paru plus farfelus qu'efficaces
    - une VMC à l'envers (envoir d'air chauffé de l'extérieur vers l'intérieur). Pas farfelu a priori mais je craignais pour ma facture d'électricité
    - Injection de silicones dans les murs et cuvelage. Très cher : environ 1000€ le metre linéaire de mur. En plus, à cause du cuvelage, pas question de percer les murs. Et je craignais également que l'humidité ne s'évacuant pas dans le sous-sol ne monte à l'étage
    - Creuser une tranchée à l'extérieur, enduire le mur d'un hydrofuge type goudron et placer un delta MS. Pas possible pour des raisons d'accessibilité.

    Dans votre cas, une petite VMC à la place de la simple grille d'aération améliorerait certainement les choses (Atlantic, si on peut citer la marque, fait des petits aérateurs hygroréglables).

    Bref, pas simple les vieilles bicoques ! A l'époque, la cave était faite pour être humide car on y conservait les fruits et les légumes !

  6. #4
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour et merci beaucoup pour vos premiers retours !

    cornychon: merci, je vais prendre le temps de lire ce document, j'ai vraiment envie de pouvoir identifier les causes et pouvoir les traiter sainement.

    jgiovan: je suis preneur de tout retour d'expérience, ça reste le plus évident. OK pour le placo hydrofuge, en revanche, cela ne consiste t-il pas en un simple camouflage du problème ? Car l'humidité reste derrière le placo (humidité + espace sombre = problème), donc n'y a t-il pas un risque à terme que ca moisisse derrière les placos et que vous ne ressentiez rien en surface du fait du caractère hydrofuge de celui-ci ? je vous avoue que nous avions l'envie de conserver le cachet de la pièce en laissant la pierre apparente, donc je ne sais pas trop, à voir si d'autres solutions existent.

    Pour les autres solutions, on me les a également proposé, et comme je le disais, j'ai dépensé 4000€ pour une solution "murtronic" (système électromagnétique donc), sachant que celui-ci me sera remboursé intégralement si pas de résultat. On m'a également proposé les autres solutions, sachant en plus que les résines injectées dans les murs ne sont pas perennes, que cela coute cher comme vous le disiez, que le travail doit être vraiment bien fait, et d'après moi, cela ne règle pas encore complètement le problème en ce sens où l'humidité se retrouve bloqué à la base du mur, donc pas forcément bon quand on sait que nos vieilles bicoques n'ont pas de fondations.

    Bref, tout cela pour dire que le débat est ouvert, si quelqu'un a une solution miracle faites moi signe

    Encore merci !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    apzo11

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour,
    Des solutions miracles sans faire un vrai diagnostic sur place : j'y crois pas.
    Avant de trouver la solution il faut trouver la cause, car des solutions il y en a plein (la cave), et tu en as cités quelques unes.
    Je peux te dire que la solution du plâtre hydrofuge n'a peu de chance de convenir.
    Quelles sont les teneurs en eau des murs mesurées?

    Il est certain que dans le cas de cave semi enterrée, il est difficile de savoir si l'on est en présence de remontées capillaires ou d'infiltration. Cependant des mesures faites par un professionnel doivent pouvoir le dire.

    Bon courage.

    apzo11
    apzo11

  9. #6
    ririmason

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Salut,

    Tu cumules au moins 2 problèmes:

    - remontées capillaires
    - murs enterrés et non isolés

    ...et éventuellement un troisième:

    - infiltrations.

    Pour ce qui est des infiltrations éventuelles, un drain extérieur fera l'affaire si il est bien réalisé.

    Contrer les remontées capillaires n'est pas chose aisée. Le mieux est de laisser faire la nature. Avec un bon drain, tes remontées seront limitées et il faut les accepter. Mettre un enduit hautement respirant comme la chaux ou l'argile.

    Le fait que tes murs soient froids entraînent une condensation inévitable et ce d'autant plus que ton taux d'humidité est élevé. Solution: isoler ton mur par l'intérieur avec un isolant hautement respirant. Le liège ( sur lequel tu peux enduire ) fonctionne très bien.

    Enfin, j'imagine que sous le teck tu as placé un polyane ou assimilé. Ca n'aide franchement pas à l'évacuation de l'humidité. il faut que tu le saches.
    acheter moins, acheter mieux

  10. Publicité
  11. #7
    apzo11

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour,

    Pour savoir si tu es en présence d'infiltration il y a un moyen simple:
    Tu prends une perceuse et une mêche de 14 mm de 20 cm. Tu perces dans un joint jusqu'à 15 cm environ. Si c'est bien pateux et dégoulinant d'eau c'est que tu es en présence d'infiltration. Et il estfacile d'imaginer de quelque soit la solution que tu feras à l'intérieur ton mur seras toujours mouillé.
    Si tu comprends ça tu auras fait un grand pas.(exemple du plâtre hydrofuge qui va durer plus longtemps qu'un plâtre classique, sans rien résoudre)
    Ce qui veut dire : action par l'extérieur obligatoire.
    Si action à l'extérieur impossible, il faut laisser la pièce en cave, fonction pour laquelle des gens l'ont réalisée il ya 170 ans.
    apzo11

  12. #8
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour à tous et merci pour vos différents retours.

    apzo11: il est vrai que la cave aurait sans doute dû garder sa fonction d'origine, et effectivement, seule une action par l'extérieur pourra faire l'affaire, elle n'est pas exclue cependant et ne concernerait en priorité que les 2 façades sur 4 qui sont enterrées.

    Lorsque la personne est venue installer le boitier Murtronic, des mesures ont été faites révélant des taux d'humidité dans le support allant de 10 à 20% si je me souviens bien, 20% correspondant à une matière un peu "boueuse" comme vous le disiez. Il me paraît en fait évident que les deux phénomènes remontées + infiltrations sont cumulés, je me pose aussi la question de savoir s'il y a un danger pour la solidité de l'ensemble. De nouvelles mesures doivent être effectuées fin mai par ce même expert, je suis peu enthousiaste sur les résultats mais on verra bien !

    Ce matin, 80% mesuré (temps très pluvieux). Comme je l'ai dit, je ne souhaite pas intervenir sur le support directement en le masquant ou autre, je préfère le laisser respirer. Savez-vous, pour une pièce de 18m² voutée comme c'est le cas ici, combien pourrait coûter une réfection des joints à la chaux ? Je couplerais alors cet investissement avec un déshumidificateur qui me permettrait au moins de faire baisser le taux d'HR et rendre la pièce plus "vivable", en attendant de vendre pour un nouveau départ ! (La chose "positive" : la maison ne nous a pas coûté trop cher ^^)

  13. #9
    thierrymdm

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Je ne voudrais pas dédramatiser la situation, mais 80% d'humidité avec une T° de 17°, ça ne m'affolle pas plus que ça.
    Ce sont des conditions que l'on rencontre régulièrement dans le Pays Basque et sans être dans un cave.
    Au moment où j'écris, mon déshumidificateur fonctionne ...

  14. #10
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Merci thierry, c'est encourageant ! le probleme, c'est que je suis en ile de france, certes la seine est en contrebas et participe sans doute activement a humidifier l'air, mais j'ai surtout l'impression que cela amene des parasites aussi (nous avons rencontre quelques fois des scutigeres...). Bref, pas simple, il est prevu que je prenne l'avis d'autres artisans, ca ne coute rien !

  15. #11
    apzo11

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    --------------------------------------------------------------------------------

    Merci thierry, c'est encourageant
    80% c"est beaucoup trop pour l'humain mais bien pour le vin.
    Avec quelle hygromètre fais tu la mesure?
    apzo11

  16. #12
    thierrymdm

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Si c'est à moi que s'adresse ta question apzo, je la fais avec un hygromètre électronique classique.
    Mais pour info, le Pays Basque est la région la plus humide de France, devant la Bretagne !!!
    Ce matin j'ai 69% pour 22°.

    Peut-être que si nikd portait la T° de sa cave à 20°, il aurait une baisse significative de son taux de HR.

  17. Publicité
  18. #13
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour,

    Apzo11: c'est evidemment avec beaucoup d'ironie que je repondais cela a thierry, car pour moi les 80% sont permanents actuellement. Je mesure avec un hygrometre couplé a un thermometre achete 25€ chez Casto. Celui-ci est situe au milieu de la piece.

    Petites nouvelles du jour : belle journee prevue ce jour apres une vague de pluies fortes cette semaine. Toujours 80% en bas avec 16c (pas de chauffage je precise). De legeres goutelettes se forment sur les surfaces lisses, correspondant a de la condensation donc, et j'ai le sentiment aujourd'hui que la piece manque de ventilation : je sens bien de l'air qui entre d'un cote (partie haute) mais pas de l'autre (partie basse : grille simple de diam 80)... A savoir aussi que d'ouvrir la porte en grand pendant 15min ne semble avoir aucun effet sur l'HR.

    Le meilleur reste que je poste des photos, ce que je vais essayer de faire d'ici la fin du WE, encore merci de prendre du temps pour me repondre.

  19. #14
    thierrymdm

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Comme je le disais précédemment, essaies de chauffer la pièce pour l'amener à 20° pour voir si il y a du changement.
    En regardant avec un petit logiciel, le point de rosée avec 80% d'humidité et 16° se fait à 12,5°.
    Dernière modification par thierrymdm ; 02/04/2011 à 11h34.

  20. #15
    ririmason

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Se méfier des hygromètres électroniques. Il n'y a pas d'engin moins précis que ces trucs la.
    acheter moins, acheter mieux

  21. #16
    thierrymdm

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Qu'est-ce qui existe de plus précis ?

  22. #17
    ririmason

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Le bon vieux hygromètre à cheveux que tu peux éventuellement étalonner auprès d'une station météo à proximité de chez toi.
    acheter moins, acheter mieux

  23. #18
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Pour preciser si c'est utile : l'hygrometre est de marque otio. Ils annoncent une precision de la mesure a +/- 5%. Et chose etonnante ou pas : par curiosite, j'ai mis l'hygro a l'exterieur et ce jour : 26c pour 43% d'humidite, ce qui parait faible pour un air chaud non ?

    Allez, je vais faire des photos en attendant !

  24. Publicité
  25. #19
    apzo11

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour,
    Se méfier des hygromètres électroniques. Il n'y a pas d'engin moins précis que ces trucs la
    +1J'ai déja vu des erreurs de 20% sur des thermo hydro du genre mini station météo

    Pour étalonner ou vérifier ton hygro tu peux le comparer comme dit "ririmason" à une station/ voici le site que j'utilise souventhttp://http://www.meteociel.com/temp...e2=2011&envoye

    . A savoir aussi que d'ouvrir la porte en grand pendant 15min ne semble avoir aucun effet sur l'HR.
    Ca dépend du taux extérieur, mais si il y a 80% à l'intérieur et 40% à l'extérieur tu dois remaquer un changement très rapide de HR, quand tu ouvres la porte.

    l'hygro a l'exterieur et ce jour : 26c pour 43% d'humidite
    Sur le site cité plus haut il y avait bien 26°C 40% HR à Nevers hier, donc si tu habites dans ce coin ta mesure est bonne.
    apzo11

  26. #20
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour à tous et encore merci pour vos différentes réponses.

    A défaut de faire des photos comme je l'avais dit, j'ai eu l'occasion de lire pas mal de choses sur Internet, je me suis renseigné auprès de quelques spécialistes également. la période chaude qui débute a effectivement fait remonter le taux d'humidité dans la pièce, atteignant 85% environ au maximum.

    Selon les avis, plusieurs solutions ont été passées en revue :
    - Isolation extérieure / drain : annulé pour l'instant pour des raisons de budget et des raisons d'accès sur deux faces de la maison.
    - Injections dans le mur : je n'ai pas confiance en cette technique + non pérenne
    - Isolation intérieure : à éviter puisque le support n'est pas totalement sain, et encore une fois mieux vaut garder la pierre à nue.

    >> Solution alternative envisagée pour l'instant :
    - Déshumidificateur performant (baisse du taux d'humidité = confort, on peut gagner quelques degrés) raccordé directement via une gaine à l'évacuation toutes eaux (pas besoin de vider le bac tous les jours) => Cela ne règle évidemment pas le pb du support humide en son coeur, pas forcément économique même si certains modèles semblent jouer la carte de la maitrise d'énergie.

    - Travail sur la ventilation : aujourd'hui, il y a un aérateur simple en partie basse d'un côté (80mm) qui semble encombré et de l'autre côté un conduit court de cheminée décorative diamètre 150mm environ et qui arrive directement à l'extérieur un peu plus haut
    => L'idée serait de placer une VMC en sortie directe en remplacement de la grille simple, mais je ne sais pas si cela peut avoir un vrai intérêt.

    Cependant, une technique décrite sur plusieurs posts de ce forum m'a interpellé ,à savoir le hérisson de pierre ventilé par drain d'air + dalle béton de chaux. Malgré le fait que cela engendrerait aussi un chantier conséquent, je me demande vraiment si ce procédé pourrait en partie régler mon problème (pour rappel, le pb dominant sont les remontées capillaires, les infiltrations sont vraiment très minimes), même s'il n'est pas couplé à un drainage extérieur (à réaliser sur l'une des façades éventuellement). Quand pensez-vous ?

    Je précise aussi car je ne crois pas l'avoir fait dans mes précédents posts que le parquet teck est posé sur une lambourde, ce qui veut dire qu'il y a un léger vide d'air en dessous de celui-ci, mais cela ne semble pas être très utile vu le taux de HR dans la pièce.

    Bref, j'étudie des choses, je n'engage rien pour l'instant, et j'essaie toujours de voir ce qui pourrait être le mieux.

    Désolé pour ma prose, à vos avis !

  27. #21
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Précisions concernant la technique du hérisson de pierre ventilé : j'ai donc appris pas mal de choses sur cette technique en lisant un post récent du forum.

    Base de ma réflexion : http://www.alliance4.fr/uploads/fich...s/herisson.pdf

    Voir ce qui est dit aussi ici, et je cite : "Le granulat de mousse de verre convient aussi parfaitement pour l’assainissement (rénovation de constructions anciennes ou caves)."

    Cela me paraît intéressant non ?

  28. #22
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    J'ajoute (en vrac excusez-moi) pour ceux que cela intéresse que j'ai trouvé la base du brevet servant au boitier "Murtronic" que j'ai fait installé. Certes, 4000 euros pour 4 condensateurs, ça fait mal, reste à savoir si cela peut fonctionner...

    Lire le brevet du murtronic

  29. #23
    noel84

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    salut,

    alors ca avance chez les troglos...

    est ce qu'il y a au moins des fenêtres ou un apport de lumière conséquent pour faire sécher tout celà ?

    De toute façon si tes murs sont batis contre le terrain naturel, je ne vois pas ce que tu peux vraiment y faire...tes pierres pompent naturellement l'eau extérieure...

    Faut avoir les moyens pour s'offrir un parquet en teck de 18 m², ou avoir peut être des problèmes au sol....

  30. #24
    nikd

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour noel84,

    Le troglodite avance dans ses recherches oui. Comme tu le dis, il y a une part de "c'est comme ca et ca le restera", j'en suis conscient, mais cela ne me fait pas regretter mon achat pour autant.

    La porte principale se trouve au niveau de cette piece ce qui permet effectivement une aeration consequente lorsque nous somme la et que nous ouvrons.

    Pour le parquet teck, ce sont les anciens proprios qui l'ont pose, une chappe de beton de chaux a ete coule en dessous. Ils n'ignoraient pas les phenomenes, et la marge et faible pour avoir quelque chose de plus sain, reste juste a faire les bons travaux/amenagement, d'ou mon post pour demander conseil et avis.

  31. Publicité
  32. #25
    Valdormant

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour Nikd,
    J'ai lu ton post avec attention. Nous avons acheté une vieille dame nous aussi et si les murs ne sont pas enterrés comme ton salon, une partie de notre salon est plus bas que le niveau du jardin.

    Un mois après l'achat, on avait des coulées d'eau le long des murs et pourtant pas d'infiltration. La maison n'était pas chauffée ce qui est un début d'explication mais pas suffisant.

    Autre considération, il y avait beaucoup plus d'eau et une sensation de froid importante dans la partie rénovée (dalle béton, murs tapissés d'un papier vinyle) que dans la partie la plus ancienne (sol en tomettes, murs tapissés papier).

    Comme nous avions prévu des travaux, on avait commencé par détapisser les murs, puis devant les traces d'humidité à descendre les doublages. On s'est rendu compte que tout avait été doublé pour être bien d'aplomb et à angle droit. Les vides d'air ventilés avaient évité trop de de moisissures mais question chauffage, bonjour l'inefficacité!

    Des recherches nous ont amené sur des sites et forums spécialisés dans le bâti ancien.

    En bref :

    Le bâti ancien ne réagit pas comme le bâti conventionnel (après 1940).

    Le bâti ancien, n'a pas de rupture de capillarité, l'eau remonte parfois dans les murs.

    Les vieilles maisons avaient un équilibre thermique et hygrométrique, souvent des modifications non adaptées ont détérioré cet équilibre.

    Le ciment est un matériau non perspirant, il ne laisse pas passer la vapeur d'eau. Ce qui a pour conséquence de diriger la vapeur d'eau vers les murs où elle remonte par capillarité.

    Dans votre cas :
    Il est probable que la cave tant qu'elle était utilisée comme telle, n'avait pas de sol en béton et évacuait son humidité par interface avec l'air ambiant.
    D'après ce que j'ai compris, la dalle béton et l'aménagement de la cave sont assez récents. L'augmentation de l'humidité suite à la mise en place d'une dalle béton n'apparait pas tout de suite.
    A la longue, l'humidité plus importante qu'à l'origine peut détériorer les murs, sans parler de ce que vous avez dans votre salon.

    La solution :
    La solution la plus efficace serait de rétablir l'équilibre de la maison. Pour cela, il faut retirer les éléments étanches.
    Est ce qu'en plus de la dalle béton, les murs extérieurs ont été enduits de bitume ou de ciment ?
    Est ce qu'il y a un trottoir en béton, une terrasse en béton le long de ces murs ?
    Sans tout démolir, il est souvent possible de démolir une bande de 15 cm et de remplir par un béton perspirant (chaux+billes d'argile ou pouzzolane par exemple).

    Le fait de drainer à l'extérieur du mur est une bonne option également mais pas toujours suffisante.


    Vous parliez d'un drain ventilé avec dalle de béton de chanvre. Attention, le chanvre est un végétal, en cas de présence continue d'eau, il pourrit !

    Il vaut mieux réaliser une dalle chaux-hydraulique + pouzzolane ou billes d'argile qui drainent l'eau.

    Dans notre cas, nous avons fait sauté toutes les dalles béton (120m2 - 10 à 15cm parfois armée). Bref, cela n'a pas été facile mais bon débarras. Nous avons recoulé ensuite des dalles chaux pouzzolane. C'est incroyable. L'air est bien plus sain, plus de traces d'humidité. Le plus étonnant, c'est lorsque nous avons fait les enduits chaux sur les murs. On a arrosé copieusement les murs (au tuyau d'arrosage) et fait de jolies flaques , 1H après le sol était complétement sec sans que l'on n'ait rien fait.

    Bien que vous ne souhaitiez pas faire de gros travaux, il est important de prendre le temps de tout analyser et de ne pas céder aux solutions miracles qui seront au mieux inefficaces, au pire qui aggraveront le problème. Le mieux c'est d'évaluer soit même les taux d'humidité, l'importance de la dégradation des joints, ou de se faire conseiller par un tiers qui n'a pas de produit miracle à vendre. Et bien souvent, les solutions sont beaucoup moins coûteuses.

    Je vous invite à visiter les liens suivants qui nous ont bien aidé :
    Batisse
    Tieiz Breiz forum, voir aussi le site principal
    Terre, Pierre et Chaux
    Dernière modification par Valdormant ; 07/05/2011 à 18h31.

  33. #26
    yvelicorne

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour Nikd et bonjour à tous
    nous venons d'acheter une maison dans les Vosges à 750 m d'altitude environ construite contre la roche. Il y a bien sûr des problèmes d'humidité. Nous ne voulons pas nous précipiter sur des solutions trop rapidement. Le procédé mur tronic nous intéresse.
    Nikd, votre installation date d'environ 1 an maintenant. Quels est le résultat ? Voyez vous une différence ?

  34. #27
    sumpitan

    Re : Cave humide en pièce de vie : quelle solution ?

    Bonjour à tous,

    Je reviens sur ce post pour vous faire part de mon expérience édifiante en matière d'aménagement de cave.

    Il y a maintenant plus de 15 ans, j'avais acheté une maison nouvellement construite. Les murs étaient en béton. Une cave entièrement enterrée s'étendait sous toute la surface au sol de cette maison (murs également en béton).
    Dans un premier temps, souhaitant exploiter cette surface dont le sol était en terre battue, j'ai entrepris de placer deux "saut de loup" pour m'apporter de l'air et un peu de lumière.
    Plus de deux ans ont ensuite passé ou j'ai pu constater que ce local était plus tôt sain et sec. La terre au sol n'avait jamais présenté la moindre trace d'humidité, pas plus que les murs.
    Encouragé, j'ai posé sur lambourdes calées sur plots en bétons, un plancher genre "novopan" puis aménagé et cloisonné une première pièce de 40m². Sol recouvert de moquette, un mur de lambris, les autres peints en blanc.
    Voilà pour vous dresser le tableau ...

    Tout a commencé à se dégrader dès le premier été ! Cette pièce étant utilisée en bureau, était agréable dans un premier temps, car plus-tôt fraiche par rapport à la canicule extérieure. Mais très vite, j'ai du déchanter ...
    L'écran de mon ordinateur se couvrait de buée, mes précieuses diapositives de moisissures ...

    J'ai alors installé une VMC pour évacuer constamment l'air de ce local. Résultat : Le phénomène d'humidité ambiante dans le local n'a fait qu'empirer !!!
    J'ai même installé un déshumidificateur d'air à condensation qui me prélevait allègrement plus de 5 litres d'eau par jour ...
    Mais rien n'y a fait. Bien que ma cave ne présentait aucune infiltration de l'extérieur, plus je ventilais et plus j'avais des problèmes d'humidité.

    Le problème était là :
    Nom : Point de rosée.JPG
Affichages : 1224
Taille : 93,0 Ko

    LE POINT DE ROSÉE !!!

    Mon local fonctionnait tout simplement comme un condenseur d'air !
    Plus je ventilais, et plus j'avais d'humidité.
    La solution aurait été d'isoler thermiquement les murs et le sol, puis de ne pas hésiter à chauffer en été pour rester en dehors du point de rosée .

    Voilà mon expérience que je ne suis pas près d'oublier ...

Discussions similaires

  1. pièce humide quelle est la solution
    Par cocoti dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 15/02/2011, 22h17
  2. quelle solution pour une cave?
    Par caramon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/02/2011, 15h54
  3. Cave d'immeuble humide
    Par cagouille86 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/09/2010, 09h55
  4. VMC pour cave humide
    Par fredbuk dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 01/09/2008, 18h51
  5. Cave humide en rénovation
    Par Elnourso dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 04/01/2007, 13h43
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...