Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 47 sur 47

l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?



  1. #31
    christina86

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?


    ------

    moi je pensais tout simplement à l'aller-retour de tuyau d'eau chaude en bas du mur (à cet endroit sans isol, direct dans l'enduit)
    mais bon, voilà, je vous mets tout ça en vrac, tant pis
    http://www.fachwerk.de/wissen/heizung-rohre-8738.html
    http://www.fachwerk.de/wissen/heizun...ung-10331.html
    parce que c'est un sujet à controverse, des batailles à n'en plus finir entre les pro* et les anti, à perdre son temps inutilement
    (* Konrad Fischer à prendre avec bcp de recul... ou pas commencer, c'est mieux - lui il est carrément contre l'isolation des vielles maisons, mais surtout contre les écolos en général, et "le réchauffement climatique c'est du pipeau" etc...)

    après il y a ceux qui l'ont fait et qui sont contents, et c'est utilisé dans des musées ou des églises aussi.
    il y a différents systèmes, ceux-là c'est de l'eau qui passe dans des tubes et chauffe des tas de lamelles mais je ne trouve plus l'image... http://www.sandomus-gmbh.de/heizleisten.html

    y en a quand-même un qui dit que pour assécher une cave humide -et compter la chauffer- c'est pas la peine, ça coûte du chauffage, mieux vaut éliminer la cause (euh, quand c'est possible...)
    ou encore que trop assécher de vieux murs humides n'est pas sans risque non plus
    (trop : risque de fentes, je pense - c'est comme de mettre des gouttières ou des drainages trop près des murs jointés en terre, ça les flingue aussi, il n'y a plus l'humidité naturellement régulée pour maintenir le taux nécessaire à la cohésion de l'argile)

    [moi j'ai un gros mur intérieur un peu humide (ils avaient mis une dalle ciment dans la petite pièce ajoutée dans les années 50) - j'ai prévu de mettre les tubes directement dessus (vu que c'est un mur intérieur), mais comme je ne chaufferai cette partie qu'à 15° je pense, j'espère que ça ne me l'assèchera pas au point de provoquer des désordres... faut que je réfléchisse, je ne le ferai peut-être que sur le premier mètre...]

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    merci christina86

    c 'est vrai que trop assécher est aussi un danger . J ai lu quelque part ( je ne sais plus où tellement je pioche à droite et à gauche ) que parfois il est conseillé pour maintenir les fondations de murs en pierre de faire autour de la maison des " trottoirs " en ciment pour éviter trop d évaporation et maintenir ainsi une certaine humidité , gage de stabilité des fondations .
    Il faut également veillé à la nature des sols et nottament consulter la carte des sols pour voir si on n 'est pas en zone de terre argileuse soumise aux aléas de retrait gonflement . Si on est en zone forte ou moyenne il ne faut pas faire n importe quoi en matière de fondations , dalle , hérisson ventiulé ou pas etc ;

    Je me demande en fait si le mieux n 'est pas de se rapprocher le plus possible de ce qu était la maison à l origine . Mais e problème c 'est que nos conditions de vie ont énormément changées . On veut tout isoler ( et c 'est légitime ) on consomme bcp plus d eau ( douches tous les jours par exemple ) etc .

    Je pense aussi qu on focalise trop sur le " R " des isolants . J ai lu à plusieurs reprises que certaines techniques d isolation à base de terre crue , mélange chaux chanvre , BTC , étaient à épaisseur égale moins performantes en terme de " R " mais que c était largement compensé par un confort ressenti bien meilleur grace à une meilleure gestion justement de l humidité . On parle alors d ambiance " moelleuse " .

    Comme toujours il ne faut pas être fondamentaliste ou excessif mais ouvert et souple . Dailleurs ne dit on pas que la qualité principale de la chaux c 'est sa souplesse et qu un bon mur doit être ouvert à la respiration

  4. #33
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    ci dessous un lien de cartes des sols sujets aux retrait gonflement

    http://www.argiles.fr/

  5. #34
    noel84

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    salut...

    les remontées capillaires....de quoi s'arracher les cheveux!!!

    ton humidité, elle est comment?
    le niveau monte jusqu'ou ? En ce moment qu'il fait plus sec est ce que ca diminue? est ce que ca augmente fortement avec la pluie ou par temps humide?

    De toute façon si tu ne peux pas drainer ton mur par l'extérieur ca ne sert pas à grand chose puisque tu es en dessous du terrain naturel...il faut par conséquent faire une contrecloison (imputrecible) du moins hydrofuge et aérée.

    Voilà ce que j'ai fait chez moi pour pas très cher et joli ( mais les remontées capilaires sont limitées) .
    l y a un mur existant humide, il faut contrecloisonner sans faire de pont pour l'humidité.

    Sur une hauteur de 90cm à 1m (hauteur de la cimaise) j'ai posé du lambris brut de sciage dont j'ai coupé la languette et le rainurage (j'ai perdu environ 10mm sur la lame de bois.
    Puis du placo hydrofuge jusqu'au plafond (moins 1 cm...)

    en détail.
    Tu pose tes liteaux que tu as peint (4 faces) à la peinture à l'huile pas chère. pour plus de sécurité tu rajoute une couche de liege en 5mm collé sur le tasseau qui fait barrière entre le mur et le tasseau.
    tes tasseaux tu les disposent en quinconce pour la ventilation. cette ventilation tu la renforce en partie basse par ton lambris dont les lames sont disposées cote a cote (bord droit puisqu'il n'y a plus la languette et la gorge) avec un écart d'environ 5mm( prendre des croisillons de carreleur). La encore prendre le soin de tout bien peindre à l'huile. Pour le bas tu obtient donc une grosse grille de ventilation...

    et pour le haut?

    Pour le haut ..à la hauteur du raccord lambris/placo hydrofuge, j'ai placé un liteau sur tout le pan de mur horizontalement ( la aussi peint, avec la petite bande resiliente en liege) j'ai lardé copieusement ce liteaux de trou (environ 10mm avec foret bois), pour que l'air puisse circuler entre la partie basse et haute. La encore les liteaux sont en quinconce peindu et collu avec le liegu... Ultime précaution le placo s'arrète a 1 cm du plafond ...comme cela la lame d'air parcour sans problème tout le contreventement...respiration des supports

    petites astuces.

    placer des tasseaux horizontaux pour la plinthe,
    au niveau de la cimaise mettre une moulure bois assez épaisse (en fait j'ai rapporté une moulure pas trop chère, sur un lambris mouluré premier prix (une fois peint la moulure fait entre 4 et 5 cm de large pour 3 d'épaisseur ...et ca fait "riche".

    pour le raccord mur plafond. j'ai fait une petite frise bois avec de la volige façon wwww (zig-zag) Que l'ai colé pointé sur le placo; pour que l'ombre portée entre le plafond et le mur disparaise( puisque 1cm de vide). J'ai fait un filet de peinture couleur sombre en haut de la frise.

    Les murs sont tous peints à la chaux et rien n'a bougé depuis 3 ans

    Voila une chambre un peu 'piste au étoile' qui a vraiment beaucoup de charme sans ces affreuses bouches d'aération.

    Pour les photos je peux en mailer au cas ou...

  6. #35
    Guillaume22

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Salut et bravo pour cette ingéniosité

    As-tu mis un isolant derrière lambris/placo ?

    Moi je veux bien des photos de tout ça en tout cas, mon adresse mail c'est

    courrier /point/ gr /arobaz/ gmail /point/ com


  7. #36
    noel84

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    non,

    - puisque la logique du montage veut que cela reste un "cache misère", dans mon cas
    - il faut que l'air puisse circuler
    - il ne faut pas créer de pont pour l'humidité.

    Dans mon cas de l'humidité j'en avait( et j'en ai encore) de partout mais de façon raisonnable... maison adossée à un rempart de la ville de 1m de large...
    au plafond ( J'ai rajouté un ba 13+40 (ou 50 me souviens plus), mais le montage je l'ai soigné .les plaques du plafonds je les aient désolidarisées des murs (vide de 1cm) entre la plaque et le mur. Le nouveau plafond est vissé sur les liteaux et les chevrons de l'anciens plafond...après j'ai doublé mes murs...
    même les poutres étaient humides...donc doublés avec du lambris bruts de sciage avec montage liteaux ( nickel )
    Au sol ( plancher 1 er étage ) j'ai mis de la terre cuite , plus perspirant que le carrelage.

    on peut toujours imaginer une solution du genre espace ventilé /isolant/placo (monté comme des cloisons avec des rails m48). dans ce cas je partirais sur des pattes réglables pour fixer les rails (en ménageant un espace de ventilation) , caler l'isolant (pse de 50mm ou un truc qui craint pas l'humidité)dans les montants, des points de colle (sika) pour éviter que l'isolant se barre contre le mur humide et plaquer avec de l'hydro.Avec un espace de ventilation en haut (1cm en haut) joint plafond/mur et bas 1cm entre plinthe et mur par exemple ...du genre ITE

    l'important est de ménager de la ventilation pour éviter la moisissure.
    de désolidariser les nouveaux supports avec ceux qui sont humides;
    De réaliser des goulottes (en tuyaux pvc coupé en deux )a l'intérieur de la contrecloisons si nécessaire afin d'évacuer la flotte si beaucoup d'eau... c'est mon cas au rdc (grotte) , mais là le doublage est different. mur en briques monté sur U en polyéthilène avec deux grilles de ventilation , avec goulottes de récupération de flotte inside ...

    je vais essayer ce soir de faire quelques photos

  8. Publicité
  9. #37
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Noel84,

    ton humidité, elle est comment?

    il n y a pas de ruissellement . Quand j ai acheté la maison , il y a peu , j ai constaté que le papier peint se décollait, que le platre se détachait facilement en bad des murs , et que du salpètre appraissait à quelues endroits .
    Ce n 'est pas dramatique par rapport à certains qui ont vraiment de l eau qui suinte . Mais bon c 'est pas sain alors je préfère adopter des stratégies pour éviter ces problèmes .

    le niveau monte jusqu'ou ?
    maxi 1 m de hauteur

    En ce moment qu'il fait plus sec est ce que ca diminue? est ce que ca augmente fortement avec la pluie ou par temps humide?

    je ne 'est pas assez de recul . Il faudrait que j attende l hiver prochain pour voir en période froide et humide .
    Le fait d avoir casser la dalle ciment , retirer les enduits ciment et les panneaux de placo avec polystyrène ça va beaucoup mieux . En plus en ce moment je vais des ouvertures et la maison est donc aux 4 vents . Le mur nord est même en train de sécher à sa base qui correspond à peu près à 50 cm sous la rue .
    Tout çà me rassure mais bon il n a pas vraiment plu à bergerac depuis pas mal de temps . Si je n étais pas pressé je laisserai les murs ainsi en attendant de passer l hiver prochain ne serait ce que pour voir si il y a de l eau qui arrive sur la terre battue du sol . Mais bon j aimerais avancer. En tout cas je suis moins inquiet.

  10. #38
    Clair31

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par leymonie Voir le message
    Il faudrait que j attende l hiver prochain pour voir en période froide et humide .
    Le fait d avoir casser la dalle ciment , retirer les enduits ciment et les panneaux de placo avec polystyrène ça va beaucoup mieux . En plus en ce moment je vais des ouvertures et la maison est donc aux 4 vents . Le mur nord est même en train de sécher à sa base qui correspond à peu près à 50 cm sous la rue .
    C'est certain qu'avec une vielle maison il faut surtout éviter de se précipité et prendre le temps d'apprendre a connaitre ses défauts réels ou supposés ainsi que ses qualité au risque de devoir tout refaire dans quelque temps.
    Si tu souhaites isoler plus tard mais que tu veux être certain de prendre la bonne décision concernant l'habillage de ce mur, pourquoi ne pas adopter une solution provisoire basée sur celle de Noel84, ceci pour passer au moins un hiver afin de pouvoir estimer réellement l'efficacité des travaux déjà réalisés contre l'humidité.
    Sinon la description que tu donnes des traces d'humidité est loin d'être catastrophique.
    A+

  11. #39
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Noel84 ,

    merci pour les détails de ton contrecloisonnement . Comme tu le dis , il s agit d un cache misère ( ce qui ne l empêche pas d être ingénieux ) mais dans mon cas il ne convient pas car je souhaite également isoler ( ce mur est au nord )
    Comme Christina86 je ne souhaite pas utiliser de système avec frein ou pare vapeur car je veux une perspirance de l ensemble . Mon dilemme actuel c 'est oui ou non une lame d air ;
    le raisonnement des partisans d un ensemble sans rupture de capillarité ( dans le cas bien sur où l humidité n 'est pas " ruisselante " ) se tient et offre de nombreux avantages . J'essaierais bien le mur chauffant mais cela implique une chaudière alors que je pensais faire un chauffage au bois ( sans bouilleur ) .

    Je continue à réfléchir. En ce moment il fait chaud ici ( presque 30 degrés ) et quand j entre dans la maison où le sol est donc maintenant en terre battue c 'est super agréable car il y règne une certaine fraicheur . Ceci m a décidé à faire une dalle béton de chaux non isolée afin de bénéficier l été de l inertie du sol . Certes en hiver je perdrai un peu ( 7 à 10 % ) mais il est plus facile de lutter contre le froid que contre la canicule et j ai bien peur que dans les années à venir cela n'empire . Je pense que pour le mur c 'est identique . Je suis sur que si je trouve la bonne solution cette humidité que j 'estime maintenant raisonnable ( je penserais peut être différemment cet hiver ) peut s'avérer être un atout . Je vais donc utiliser des matériaux qui gère l humidité en la stockant ou en la restituant selon les besoins .

  12. #40
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Clair31

    Sinon la description que tu donnes des traces d'humidité est loin d'être catastrophique.

    oui je pense effectivement que ce n 'est pas si catastrophique que cela . Je m en suis rendu compte en parcourant les discussions sur différents forums consacrés aux problèmes d humidité .

    ci joint une photo prise quand j ai commencé à mettre les pierres à nu.


    Je ne sais pas si on se rend bien compte sur la photo mais on voit qu en bas du mur sur une 40 taine de cm les joints sont plus jaunes qu en haut car plus humide . Maintenant que c 'est à l air et que j ai cassé la dalle ça sèche .

    C'est sur qu il faudrait que j attende de passer un hiver mais bon financièrement et au niveau timing je ne peux pas .
    Images attachées Images attachées  

  13. #41
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Avant de me faire tirer les oreilles pour la fenêtre bouchées avec des briques dans un mur en pierre je précise que ce n 'est pas moi qui ai fait cela . Je l ai découvert en retirant l enduit

    et maintenant une photo quand " j ai cassé la dalle " dans une pièce adjacente ( en fait j ai tout retiré sur les 64 m2 au sol de la maison )

  14. #42
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    gloups la photo n est pas passée

    je refais un essai
    Images attachées Images attachées  

  15. Publicité
  16. #43
    palus06

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    beau boulot...
    et bon courage pour les gravats

  17. #44
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    Citation Envoyé par palus06 Voir le message
    bon courage pour les gravats
    environ 30 remorques à la déchetterie !

  18. #45
    noel84

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    salut

    la dégradation du mur est trop avancé...pas de possibilité de contreventer de façon légère.

    Il y avait une fenetre ? donc au dessus du terrain naturel, je suppose.

    Voila ce que mon beau père (mon mentor ) a fait chez moi dans une grotte, pas de mur que de la roche...

    tout d'abord on a décaisser la cave dans le rocher pour en faire un séjour.

    Afin de stabiliser la roche (pan de murs) il a fait un fouettage (3de sable/1 de ciment). Puis il a disposé un système de drain (tube pvc coupé en deux au bas du mur coté intérieur.il a monté son mur en brique en prenant le soin de disposer au depart d'un u en polyéthilène (semelle résiliente). Et apris bien soin qu'aucune brique ne touche la roche...enfin on a mis 2 grilles de ventillation haute et basse.

  19. #46
    noel84

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    allez 4 photos

    question de pas faire pipot







    url=http://images.imagehotel.net/?j3wec55khx.jpg][/url]

  20. #47
    leymonie

    Re : l'humidité capillaire dans un mur ancien éradiquée par cette technique ?

    quand j en serai à ce stade de finitions ça sera bon signe !

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Réalisation d'un tirant sur mur ancien
    Par acqs dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 19
    Dernier message: 16/12/2013, 14h25
  2. Lame d'air ou pas sur mur ancien.
    Par mat49 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 04/11/2010, 12h30
  3. Faire un trou dans un mur de 1.5m de diamétre par action chimique??
    Par Ipsen dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 16
    Dernier message: 22/08/2009, 13h33
  4. Comportement mur ancien
    Par profamadeus dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 29/05/2007, 19h22
  5. isolation d'un ancien mur
    Par gilbert57 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 8
    Dernier message: 22/01/2007, 22h11
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...