Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois



  1. #1
    EdelMont

    Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Bonjour à tous,

    J'espère pouvoir bénéficier de votre expérience pour dissiper quelques doutes à propos de mon projet d'isolation. Alors voici mes questions :

    - notre maison, située en Seine-et-Marne, date de 1900, est en forme de L et composée d'un rez-de-chaussée et de deux étages. La toiture est à 1m60 de hauteur au-dessus du plancher du 2ième étage et atteint 3m40 au faîtage. Les chevrons de 8 cm ont un entre-axe de 26 cm (et non 60 cm).

    Une fois que la laine de verre existante (posée entre chevrons) sera déposée, j'envisage d'installer un pare-pluie, trois couches de laine de bois de 100 mm puis un frein vapeur :

    - je ne souhaite pas déposer la toiture mais installer le pare-pluie sous les chevrons. Le pare-pluie devrait par conséquent être percé par les suspentes et ces "ouvertures" seraient ensuite jointoyer à l'aide d'adhésifs circulaires (cf. produit Pro clima). Est-ce selon vous une solution acceptable ?

    - étant donné l'entre-axe entre chevrons et la hauteur sous toiture disponible, je préfère isoler sous les chevrons (afin de gagner aussi du temps). Quel serait le meilleur moyen de maintenir les trois couches d'isolants et ensuite le parement (BA13 ou Fermacell) ? Tige filetée ? Suspente en métal ? Du fait du faible entre-axe entre chevrons, j'avais imaginé de poser des pitons femelles dans l'axe des chevrons puis de visser des tiges filetées afin de minimiser les trous dans le pare-pluie. Mais la structure globale ne serait-elle pas mieux maintenue à l'aide de suspentes de 400 mm ?

    - les trois couches de panneaux de laine de bois en 100 mm correspondraient à une résistance thermique cumulée de 8.3 ; sa densité est de 55 Kg/m3, et proposerait donc un bon déphasage. Mais pour des raisons économiques, pourrais-je restreindre la couche d'isolant à 200 mm ?

    - enfin, la moitié des combles comporte un plancher (donc cette partie possède des combles perdus). Deux solutions : soit je dépose ce plancher pour isoler toute la toiture sous rampants, soit j'isole cette seconde partie en combles perdus. J'ajoute que ces deux parties sont séparées par le mur de refend de la maison, mur d'une épaisseur de 40 cm. La seconde solution représenterait un gain de temps non négligeable ! Mais pourrais-je m'assurer de bien isoler le plancher entre les combles perdus et le 2ième étage situé au-dessous ? Cela pourrait créer un énorme pont thermique de chaque côté de la toiture, non ?

    Je vous remercie d'avance pour votre aide.

    Cordialement,

    Edel

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    petit correctif : compte tenu de la largeur des pannes, je compte poser 3 couches de 80 mm de fibres de bois (Fibranatur ou Sylvactis...).

  4. #3
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées : 200 ou 300 mm ?

    Si l'un d'entre vous peut m'apporter ses lumières, je suis toujours à l'écoute... J'ai les devis mais encore trois semaines pour me décider.

  5. #4
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées : conservez les combles perdus ?

    Je relance mes questions : conserveriez-vous les combles perdus existants sur la moitié de la toiture ? Un GRAND merci à ceux qui m'aideront...

  6. Devis
  7. #5
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Quid de vos avis ?

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    poulif

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Pour ta dernière remarque, ne peux tu pas trouver du 2*12mm plutôt que 3*8mm ? Il faut voir le coût et le fait que 2 couches seront plus faciles à poser que 3 dans ton cas.

    Moi je serais partisan des suspentes métalliques + 2 couches croisées + fourrures + frein-vapeur + parement.
    Avec une couche empalée sur les suspentes pour être sur de croiser les joints.

    Le pare pluie ne sert à rien s'il n'est pas sous la couverture. Tu peux cependant conserver l'idée pour une future réfection de la toiture.

    Pour tes combles perdus, je ne visualise pas très bien ton problème de pont thermique, mais à choisir, pour éviter des travaux inutiles il vaut mieux isoler en combles perdus : tu peux mettre + d'isolant et c'est plus efficace.

  10. Publicité
  11. #7
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Bonjour Poulif !

    Tout d'abord, merci pour cette contribution. Merci !

    Je comprends ta remarque sur le 2*120mm. Mais avec cette option : 24cm-16cm (largeur des pannes) = 8 cm de trou qu'il faudrait alors combler pour éviter le pont thermique tout le long des pannes. Avec mon idée, je recouvre les pannes avec une dernière couche de 80mm. Pour le coût, 2*120 coûterait une quarantaine d'euros supplémentaires...

    Par ailleurs, il me semblait plus simple d'empaler l'isolant sur 80 mm que sur 120mm... Pour les suspentes métalliques, on m'a d'ailleurs récémment conseillé de couder la suspente afin d'éviter d'avoir à la fixer sur la joue des chevrons mais directement sur la tranche... Je rappelle que les chevrons ont un entraxe de 26 cm et visser les suspentes est donc plus compliqué qu'avec un entraxe de 60mm...

    Je suis fixé maintenant sur le pare-pluie : je n'en mets pas (200 euros de gagné).

    Pour le frein-vapeur, j'avais regardé le produit ProClima Intello+. Mais étant donné le budget (500 euros), je me dirige maintenant vers un frein-vapeur papier kraft (Targo Nature, connais-tu ?).

    Pour les combles perdus, j'ai décidé la chose suivante : je vais retirer les solives de la moitiée d'entre elles : moitié qui est au-dessus du palier et qui comporte une fenêtre de toit. Ainsi, l'entrée de lumière sur la cage d'escalier sera améliorée. Mais il me faudra prolonger la cloison de la chambre en dessous et jusqu'au toit.

    En revanche, je compte fermer la seconde moitié et dérouler comme tu le conseilles l'isolant sur les solives (il y a une chambre de 14m² au-dessous). Mon problème est le suivant : le plancher de ces combles perdus s'appuie sur les solives, posées sur les pannes. Pour éviter le pont thermique au niveau des pannes, il me faudra recouvrir les pannes. Et avec 24 cm d'isolant, c'est tout bon. Donc je contrôle le problème d'infiltration d'air le long des pannes ! Mais mon frein-vapeur ne pourra les recouvrir complètement puisque les solives me l'empêcheront. Suis-je plus clair ?

    Merci et bon week-end,

  12. #8
    EdelMont

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Bonjour,

    J'ai eu une nouvelle idée et voudrais avoir votre avis : je rappelle que l'isolation actuelle consiste en une ancienne couche de laine de verre sous chevrons, tenue par des plaques d'isorel.

    J'avais imaginé tout retiré pour isoler ensuite avec de la fibre de bois. Finalement, pourquoi ne pas tout laisser ? Moins de vent, temps gagné.

  13. #9
    poulif

    Re : Projet d'isolation combles aménagées + combles perdus en fibre de bois

    Citation Envoyé par EdelMont Voir le message
    Pour le frein-vapeur, j'avais regardé le produit ProClima Intello+. Mais étant donné le budget (500 euros), je me dirige maintenant vers un frein-vapeur papier kraft (Targo Nature, connais-tu ?).

    En revanche, je compte fermer la seconde moitié et dérouler comme tu le conseilles l'isolant sur les solives (il y a une chambre de 14m² au-dessous). Mon problème est le suivant : le plancher de ces combles perdus s'appuie sur les solives, posées sur les pannes. Pour éviter le pont thermique au niveau des pannes, il me faudra recouvrir les pannes. Et avec 24 cm d'isolant, c'est tout bon. Donc je contrôle le problème d'infiltration d'air le long des pannes ! Mais mon frein-vapeur ne pourra les recouvrir complètement puisque les solives me l'empêcheront. Suis-je plus clair ?
    Je ne connais pas cette marque mais j'ai moi-même appliqué un FV kraft armé pour ma ouate de cellulose. C'est un produit au rapport qualité/prix/écologie très honnête.

    Citation Envoyé par EdelMont Voir le message
    Bonjour,

    J'ai eu une nouvelle idée et voudrais avoir votre avis : je rappelle que l'isolation actuelle consiste en une ancienne couche de laine de verre sous chevrons, tenue par des plaques d'isorel.

    J'avais imaginé tout retiré pour isoler ensuite avec de la fibre de bois. Finalement, pourquoi ne pas tout laisser ? Moins de vent, temps gagné.
    Mouais, mais du coup tu visses les suspentes par dessus l'Isorel ?
    Le seul point ennuyeux serait que l'isorel ait un mu plus élevé que la fibre de bois, tu risquerais un point de condensation dans l'isolant. Il serait peut être judicieux de mettre un frein vapeur avec Sd élevé, voire un pare-vapeur.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Isolation combles aménagés fibre de bois
    Par 95GuiGui95 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 12
    Dernier message: 25/01/2010, 23h33
  2. isolation combles perdus
    Par byebye48 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 07/10/2009, 15h56
  3. Isolation combles aménagées
    Par Bizare dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/08/2009, 16h11
  4. Réisoler des combles déjà aménagées
    Par xsvan dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 05/03/2009, 22h16
  5. Combles perdus
    Par Galinacée dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/07/2008, 09h01