Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 33

bouilleur de conduit



  1. #1
    picot_kanak

    bouilleur de conduit


    ------

    bonjour,

    en cherchant un peu, j'ai entendu parler de ça :

    http://bouilleur.fr/

    est ce que quelqu'un connait ?

    Mon objectif : sur une maison "bien " isolee (restauration complète mais quelques ponts thermiques), vmc double flux, un poele, un chauffe eau solaire pour l'ECS uniquement, j voudrais utiliser ce bouilleur pour pallier aux jours sans du CESI .

    Qu'en pensez vous ?

    merci

    -----
    veintre negre

  2. Publicité
  3. #2
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    maison "bien " isolee
    BOUILLEUR HAUT RENDEMENT 5 Kilowatts
    sous brevet INPI
    Il risque de faire chaud dans la maison pour chauffer l'ECS.


    Sur le principe c'est pas mal, mais pour en tirer le meilleur partie, il faut avoir un insert / poêle qui chauffe à fond pendant un certain temps, ce qui me semble peu compatible avec une maison bien isolée et poêle avec un bon rendement.
    Calcul : Poêle 75% => 25% de perte => plus de 5 kw pour que le truc => 15kw de puissance pour le poêle.
    Il risque donc de faire très très chaud dans la maison pour chauffer 200 l d'eau. (>2H30 de chauffe pour gagner 20°C sur le ballon)


    C'est adapté aux passoires thermiques.
    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 17/12/2011 à 17h04.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  4. #3
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonsoir,

    Même remarque que SK....

    Ce qui me "dérange", c'est qu'ils ne disent pas quelle puissance doit fournir, l'insert ou le foyer fermé qui est dessous...pour espérer récupérer les "précieux" 5kW....

    Si l'insert ou le foyer fermé doit tourner à 15kW de moyenne pendant plusieurs heures....dans une maison bien isolée....tu vas te retrouver rapidenment au coeur d'un véritable sauna !.....

    Cordialement

  5. #4
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Ce qui me "dérange", c'est qu'ils ne disent pas quelle puissance doit fournir, l'insert ou le foyer fermé qui est dessous...pour espérer récupérer les "précieux" 5kW....
    Problème complexe qui se rapproche de ma question:
    Perso c'est l'énergie qui est intéressante, la puissance peut être importante mais si le feu ne dure pas ou si il est mal conduit, l'énergie récupérée sera faible.

    Exemple ce à quoi ressemble le profil de température des fumées dans un poêle pour une flambée de 10 kg de résineux, initiale 7.5 kg et 2.5 kg en deux rechargements. Les 400°C de la pub sont rares.
    Nom : T°fumées .jpg
Affichages : 571
Taille : 99,7 Ko

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    stephGt4

    Re : bouilleur de conduit

    Et bien moi sans rentrer dans le détail des calculs que je ne sais pas faire je trouve le sujet intéressant pour y avoir pensé cet été et n'avoir trouvé il y a quelques mois qu'une proposition technique en provenance des pays de l'est avant que poujoulat propose un échangeur Air-Air.
    L'idée avec ce genre de récupérateur serait bien de fournir un appoint de chaleur sur le circuit chauffage ou eau chaude sanitaire et tout ce qui est pris sur les t° fumée n'est plus à chauffer

  8. #6
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonsoir.

    On ne dit pas que c'est inintéressant,on dit que c'est inadapté pour une maison isolée surtout pour chauffer de l'ECS.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  9. Publicité
  10. #7
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,

    Exemple ce à quoi ressemble le profil de température des fumées dans un poêle pour une flambée de 10 kg de résineux, initiale 7.5 kg et 2.5 kg en deux rechargements. Les 400°C de la pub sont rares.
    Très instructive ta courbe SK...c'est toi qui a fait le relevé sur ton conduit ?.....

    Effectivement, sur la période de combustion, les 400°C ne sont pas souvent atteints....ça en dit long !....

    Cordialement

  11. #8
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    C'est fait avec ça (plus les sondes ad hoc), mais j'ai pas pu jouer longtemps avec, ça c'est mis à déconner après 3 relevés (température de retour radiateur variant de 2200°C à -1800°C )
    En attente du SAV.
    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  12. #9
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    SK,...

    Ta courbe montre que globalement la combustion a durée environ 5h.....tu as brulé 10kg de résineux, avec une puissance potentielle d'environ 4,4kWh/kg à 10% d'humidité.....soit une production théorique (au rendement près) de 44kW sur 5 heures.....

    Toujours à la vue de ta courbe, le gros de la puissance (je dirais une 30aine de kW) a été fournis sur 2h....

    Tu es d'accord avec ça ?....

    Ton insert est donné avec un rendement de combien ?....

    Cordialement

  13. #10
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    C'est un poêle bouilleur certifié pour un rendement de 0.71 %. L'énergie estimée est à 44kwh, il y a 25% de feuillu, mon bois est très sec (9<11%), j'ai adopté 4.6kwh/kg pour le résineux et 4.1kwh/kg pour les feuillus, c'est de la palette.

    La combustion à durée 2H 15, (2015-2230, 7510gr initial), je n'ai pas l'heure des rechargements mais ils doivent être à 2100 (1140gr) et à 2200,(1320gr) les chutes verticales de la température sont dues à l'ouverture des portes, ou des ratés sur la commande d'air (la première chute, réouverture trop tardive après la réduction initiale).

    En 4 heures je suis bloqué par le circuit d'eau >90°C sortie du poêle. Je contrôle sérieusement l'air sinon la température des fumées serait plus grande, une partie de l'énergie des fumées, chauffe mon refend et 2 pièces à l'étage.
    On atteint 5 h avec la combustion des braises et 6H30 de restitution totale avec le refroidissement du circuit d'eau ce jour là.
    Autre point remarquable, la fermeture de la commande d'air quand le feu est mort, au niveau du trait vertical blanc, la température passe de 115°C à 75°c, toujours ça qui ne part pas au ciel.

    A cause de l'appareil, j'ai pas eu le graphe d'une flambée ultérieure j'avais noté toutes mes actions (air, recharge) pour analyse, à refaire.

    Le truc c'est qu'avec 44kw bruts, je ne dépasse pas 22.5 - 23°C dans la pièce, inertie considérable des murs en granit avec ITE.

    Pour en revenir au sujet, on voit bien que l'énergie récupérée par le bouilleur sur conduit serait quand importante, mais pas de 10kwh.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 18/12/2011 à 11h58.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  14. #11
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,

    C'est un poêle bouilleur certifié pour un rendement de 0.71 %
    j'ai adopté 4.6kwh/kg pour le résineux
    Ok....

    Donc avec ton chargement global de 10kg de résineux, tu as une puissance potentielle de 46kW......

    Si ton rendement est de 71%, tu peux espérer, sur la durée de la combustion, récupérer une puissance de : 0,71*46 = 32kW.....

    Tu dis que la combustion a durée 2h15.....tu penses avoir consommer quelle proportion des 32kW sur ces 2h15 ?....


    Cordialement

  15. #12
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Je considère que la combustion est terminée quand les braises commencent à noircir, plus de flamme depuis un moment, mais cela fait partie de mes recherches actuelles, quand est ce que l'on (les normes) considère qu'une combustion est terminée?

    Pour la part des 32kwh je ne sais pas, mon poêle est donnée pour 18kw (50% à l'eau) mais mes calculs montrent que je l'atteins rarement, plutôt 12-14kw (calcul sur 2H à 2H30) .

    Dans la flambée en exemple, le feu a été allumé à 20H15 et la chaudière à repris à 05H00 du matin quand l'eau à la sortie du poêle est descendue à 30°C.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. Publicité
  17. #13
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,

    Pour en revenir au sujet, à partir de ta courbe et avec ce que tu m'as dit, j'ai fait un petite évaluation "théorique", de ce que pourrait produire le "bouilleur de conduit".

    1 - Je suppose un insert comme le tiens, mais sans bouilleur....et ayant un rendement identique de 71%.
    2 - Je suppose que les 32kW sont dissipés intégralement en 2h....c'est à dire que je considère que la partie de la puissance qui se trouve contenue dans la "queue" de ta courbe...est ramenée sur les 2h où la combustion est à son apogée...
    3 - Je suppose (faute de le voir indiqué sur le site du constructeur) que le "bouilleur de conduit" à un rendement identique à ton insert, soit 71%...
    4 - Je suppose que la T°C des fumées est bien de 400°C sur les deux heures que dure la combustion...


    Sur les 46kW disponibles dans tes 10kg de résineux, du fait du rendement de 71% de ton insert, on en récupère que 32kW

    On a donc 46-32 = 14kW, qui se "barrent" par les fumées....

    Le "bouilleur de conduit" avec un rendement de 71% me permet de récupérer : 0,71*14 = 9,94kW....

    La combustion se déroulant sur 2h....l'insert produit 16kWh dans la pièce où il se trouve....et le "bouilleur de conduit", 4,9 kWh....

    Avec une puissance de 4,9kWh, pendant deux heures, il serait capable d'élever la T° d'un ballon ECS de 300l de 28°C....

    C'est bien, mais pour arriver à un tel résultat, l'insert a du fournir une puissance de 16kWh....pendant 2h !....dans la pièce où il se trouve....

    Ca confirme tout à fait ce que tu disais dans ton premier post SK, dans une maison bien isolée....

    Il risque de faire chaud dans la maison pour chauffer l'ECS.

    Cordialement

  18. #14
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Le fabricant de mon poêle a un truc équivalent du catalogue, il revendique "jusqu'à 3 kw" de puissance récupérée sur les fumées, mais je n'ai aucune indication de taille.

    Je me tâte d'acheter un deuxième enregistreur, j'aimerai beaucoup avoir le profil de température des fumées à la sortie du poêle et à la sortie du conduit pour une même flambée, histoire que moyennant quelques hypothèses sur la masse volumique des fumées, je puisse estimer combien d'énergie je récupère dans mon refend (tubage 3.5 mètres parfois en contact avec le mur).
    Cela doit être comme on discute ici, de l'ordre de 5 à 10 kwh sur la flambée, ce qui expédierait le rendement de la flambée bien au delà de 80%

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #15
    priscadu24

    Re : bouilleur de conduit

    bonjour messieurs
    tout ca c'est bien joli mais votre discussion est un peu technique pour moi, bla bla bla -----
    j'y connais que quick à tout ca mais par contre je peux dire que depuis que ce bouilleur de conduit est installé notre chaudière est en veille
    là il fait 0° dehors (il est 23h00) et 22 dans la maison avec juste la cheminée allumée
    donc pour répondre à picot kana = ca marche bien avec 4 radiateurs en fonte en service (je demanderai à mon mari combien ca fait de puissance ?? )


  20. #16
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonsoir Madame,

    bonjour messieurs
    tout ca c'est bien joli mais votre discussion est un peu technique pour moi, bla bla bla -----
    j'y connais que quick à tout ca mais par contre je peux dire que depuis que ce bouilleur de conduit est installé notre chaudière est en veille
    là il fait 0° dehors (il est 23h00) et 22 dans la maison avec juste la cheminée allumée
    donc pour répondre à picot kana = ca marche bien avec 4 radiateurs en fonte en service (je demanderai à mon mari combien ca fait de puissance ?? )
    Si vous avez suivi un temps soit peu notre discussion...nous n'avons nullement prétendu que cet appareil ne fonctionnait pas...

    Nous disons simplement que son installation ne se fait pas dans n'importe quelle situation de maison...et nécéssite un minimum de réfléxion préalable...pour s'éviter de foncer tête baissée...droit dans le mur....

    picot_kanak vise une maison "bien isolée"...nous lui disons, aux vues de ce que nous déduisons des informations données par le fabricant sur son site (qui sont très sommaires)....que ce produit n'est pas forcément le mieux adapté à sa situation et à l'utilisation qu'il veut en faire....

    Vous semblez en posséder un....nous serions très intéréssés que vous nous en disiez un peu plus....

    Cordialement

  21. #17
    priscadu24

    Smile Re : bouilleur de conduit

    oui mais que voudriez vous savoir ?
    pour les radiateurs on ne sait pas exactement combien ca fait kilo , se sont des radiateurs en fonte qui doivent plus se vendre
    1 gros + 2 moyens + un petit
    bises

  22. #18
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    oui mais que voudriez vous savoir ?
    Essentiellement le niveau d'isolation de la maison, et la quantité de fioul qui était consommé avant sans le bouilleur, cela indiquera en gros les pertes de la maison.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  23. Publicité
  24. #19
    priscadu24

    Re : bouilleur de conduit

    bonjour, ok
    La maison est ancienne avec des murs larges en grosses pierres et le mur exposé au nord est isolé avec des panneaux de laine de verre 5 cm. le toit aussi mais plus epais 20 cm je crois puis recouvert de panneau bois.
    nous avons 2 étages et ca fait 100 m² x 2 + un sous sol + 40 m² exterieur mais nous ne les chauffons plus
    il n'y a pas de fuite d'air aux fenetres ni au portes sauf un peu a la chatiere pour le minou
    Les planchés sont en bois et isolés à la cave avec de la laine de chanvre 4 cm (ca a bien été efficace cette isolation et ca sent bon)
    avant le bouilleur on avait pas d'insert on a installé les deux en même temps alors on consommait presque 2000 litres de mazout et c'est rare que ca fasse plus. à cause du prix du mazout et aussi parce que la cheminée ouverte (en marbre moche et félé) c'est beau les flammes mais ca chauffe vraiment pas, on a installé un insert de 9Kw
    chez brisac et turbofonte à bergerac ils preconnisaient 12 a 15 Kw pour l'insert avec des systemes de ventilateurs (assez cher pour dire vrai) des grilles et des tuyaux pour l'air. pour etre franche c'etait tres beau mais un peu hors budget. un insert acheté chez bricomarché 400 euros et le bouilleur 900 euros ca faisait moins cher meme avec l'obligation de metre du tuyaux inox dans le conduit.
    L'année derniere on a fait rentrer 500 litres de mazout mais rien cette année. la cheminée suffit la chaudiere reste allumée mais elle ne s'enclenche jamais
    c'est une chaudiere à condensation ( 7000 euros il y a 5 ans )
    voila ! au depart je cherchais des radiateurs et je voulais savoir si je pouvais remplacer des radiateurs en fonte par des modeles en acier moins cher mais tellement plus beau ( j'en ai vu des gris antracithe chez leroy merlin a angouleme superbes) et pour une fois je pouvais dire quelques chose dans un sujet.
    J'espere que vous allez pouvoir me dire votre avis sur les radiateurs SK merci d'avance
    je repasse bientôt , bises !

  25. #20
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Cela confirme mon impression sur ce type de produit, votre montage est efficace car.
    1) La maison est faiblement isolée et inertielle.
    2) L'insert d'entrée de gamme à un rendement moyen.
    Vous pouvez donc faire des flambées soutenues sans surchauffe, grâce aux murs massifs et l'insert a une température de fumée élevée, ce qui est l'optimum pour un système de récupération sur les fumées.

    voila ! au depart je cherchais des radiateurs et je voulais savoir si je pouvais remplacer des radiateurs en fonte par des modeles en acier moins cher mais tellement plus beau
    Remplacer un radiateur existant par un autre, coûte et ne génère pas d'économie. Maintenant si c'est pour une question esthétique c'est autre chose, si vous remplacer les radiateurs, il faut que les puissances soient identiques et la réduction du volume d'eau disponible va réduire sérieusement la capacité thermique du circuit et donc le chauffage résiduel après l'extinction du feu.


    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 24/12/2011 à 07h50.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  26. #21
    Mickele91

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,

    Cela confirme mon impression
    Tout à fait d'accord avec SK....la mienne aussi...

    Cordialement

  27. #22
    priscadu24

    Re : bouilleur de conduit

    Citation Envoyé par Mickele91 Voir le message
    Bonjour,



    Très instructive ta courbe SK...c'est toi qui a fait le relevé sur ton conduit ?.....

    Effectivement, sur la période de combustion, les 400°C ne sont pas souvent atteints....ça en dit long !....

    Cordialement
    Bonjour à tous et vive le retour des beaux jours !

    J'ai trouvé ça sur le site du fabricant si ca vous intéresse.
    Images attachées Images attachées  

  28. #23
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Intéressant mais voici mon analyse:
    La démonstration de l'efficacité de l'engin est faite avec de nombreuses flambées de résineux, ce qui est quand même éloigné de l'utilisateur moyen.
    1 départ et 6 rechargements en 11H, rechargements avec une température de fumée de 400°C, c'est entretenir un feu d'enfer, genre locomotive de l'ouest américain montant les Rocheuses. Noter la température "air radiateur" supérieure à 70°C, cela correspond en gros à la température de l'eau.

    Pour comparer voici:
    Le profil de température de fumée d'une flambée de résineux (palette) (image fond noir)
    8.76 kg initiaux et un rechargement de 3.4 kg, l'air est ajusté pour maitriser la puissance, mais n'est jamais fermé pour permettre une combustion efficace.

    Le profil de température d'une flambée de feuillus avec un peu de résineux pour l'inflammation rapide des bûches. (courbe noire)
    8.5 kg initiaux (7.46kgF et 1.04 kgR) puis plusieurs rechargements totalisant 13.36 kg (11.73kgF et 1.63kgR)

    L'engin est efficace, je ne le conteste pas, mais il marche mieux quand on fait un feu où une grande part de l'énergie part dans le conduit de fumées et quand le besoin de chauffage est très important.

    @+
    Images attachées Images attachées
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  29. #24
    < BdF >

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,
    Je découvre ce sujet qui concerne directement l'entreprise que je dirige.

    En réponse à SK69202
    1) Nous faisons nos tests avec du chêne sec à moins de 20% d'humidité, en aucun cas avec des résineux !

    2) Les conditions du test presenté en graphique ici sont la réponse à une question qui nous est régulèrement posée : Quel abaissement des températures des fumées apres pose de notre échangeur thermique. Ce test est la réponse.

    Je vous propose de définir ensemble et ici les modalités d'un test futur que nous pourrions être amené à effectuer pour mieux répondre à vos interrogations. Je reste disponible et attends vos suggestions.

    Cordialement
    Bouilleurs de France.
    Fabricant d'échangeurs thermique sur conduit de cheminée.
    Dernière modification par < BdF > ; 10/04/2012 à 12h02.

  30. Publicité
  31. #25
    < BdF >

    Re : bouilleur de conduit

    Si vous me permettez un peu d'humour,

    L'analyse de votre courbe à fond noir => 8.76 + 3.4 Kg = 12.16 kg de bois en ... 3 heures = 4 kg/heure ...
    Qui ressemble à une locomotive ??

  32. #26
    SK69202

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour.

    Bien pris la nature du bois, comme je ne dépasse pas 500-550°C quand je brûle du feuillus (12-14%), j'ai sans doute généralisé hâtivement.
    (sur mon graphique précédent, la flambée de feuillus est faite "air à fond").

    Avoir 700 °C en sortie d'insert ou de poêle traduit quand même un rendement moyen de combustion, le bouilleur ne faisant que récupérer une partie de l'énergie perdue, le problème est du coté feu, pas de la récupération.

    Comme je l'ai dit je suis convaincu de l'efficacité de l'engin, mais je serai curieux d'un test fait avec une flambée faite suivant la fâcheuse manie du "feu continu pour passer la nuit", histoire de voir comment l'engin se comporte avec des températures de fumées faibles.

    Qui ressemble à une locomotive ??
    C'est un poêle bouilleur, je chauffe le tampon, les radiateurs et les murs avant 6 à 8 heures de restitution.

    @+
    Dernière modification par SK69202 ; 10/04/2012 à 12h57.
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  33. #27
    < BdF >

    Re : bouilleur de conduit

    Re bonjour,

    Voila bien le problème ennoncé, en effet malgré des effets d'annonces les matériels "continu" ne remplissent pas forcement les promesses faites par les fabricants, penser faire durer un feu normal plus de 10 heures est a mon avis utopique. Je rappel qu'un feu au "ralenti" tirage fermé pour durer toute la nuit est générateur de pollution, dégagement d'oxide de carbone et de particules, le tout rejeté dans l'atmosphere, sans compter l'encrassement du conduit.
    SK69202 a bien raison, l'alternative la meilleure reste le ballon de stockage. On emagasine et ensuite on restitue !

    Une telle installation à un coût important mais peut être effectuée en plusieures étapes :
    1) Installation d'un insert.
    2) Installation d'un échangeur thermique sur conduit, raccordement hydraulique sur chauffage central.
    3) Installation d'un ou de plusieurs ballon(s) de stockage.

    Conclusion : On investi, on rentabilise. Cela n'empeche pas d'isoler ce qui reste le meilleur investissement à long terme.

    On peut se poser aussi quelques questions sur les rendements réèls des inserts et de la quantité de chaleur qui s'en va réchauffer les petits oiseaux. Le rendement annoncé par Invicta sur l'insert de 14 Kw servant à réaliser nos tests, est de 71%. La température moyenne en sortie d'insert est de 519°C sur une durée de 11h15.

    C'est bien pour améliorer le rendement brut de la combustion que nous existons !

    Cordialement
    Bouilleurs de France.
    Fabricant d'échangeurs thermique sur conduit de cheminée

  34. #28
    caillou

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour,

    je suis impressionné par vos inserts, surtout la t°C de fumée à 500°C de moyenne. C'est énorme ! Il me semble qu'une bonne gestion de l'insert est d'avoir une t° de combustion vers 700°C et une température de fumée vers les 300°C.
    Un test parlant serait d'annoncer la quantité de bois brulée à chaque charge, leurs durées en parallèle à l'enregistrement des t° de fumée sortie insert, sortie bouilleur, t° de l'eau entrée bouilleur et sortie bouilleur.
    Je comprend qu'un bouilleur est plus efficace si la t° est élevée, mais en effet, ce n'est pas le fonctionnement courant d'un insert. Mais cela peut être une recommandation de l'utiliser de la sorte spécialement pour le bouilleur. Il y aurait 2 modes, un pour privilégier l'insert, moindre rendement bouilleur, l'autre pour privilégier le bouilleur, avec insert à fond !
    à voir donc...

  35. #29
    < BdF >

    Re : bouilleur de conduit

    Bonjour caillou,

    En réponse à votre message :

    1) L'insert qui a servi à ces tests est un Invicta 700 de 14 Kw annoncé à 70% de rendement. C'est un insert début de gamme de la marque. La sonde de température a été placé juste aprés l'adaptateur 180/154 de chez Poujoulat, directement dans le bas de l'échangeur thermique en plein dans le passage des fumées sans toucher aucun partie métallique en inox. Le but étant de mesurer la température des fumées juste avant leur entrée dans un bouilleur C150. Pour info le conduit d'évacuation en 150 mm fait 3 mètres de hauteur échangeur compris procurant un tirage plutôt faible mais suffisant pour le bon fonctionnement de cet insert.
    http://www.ajwoodstoves.co.uk/produc...Stove_700-Cass

    2) Le thermomètre utilisé est un PCE T390 4 canaux à carte mémoire équipé de 4 sondes TF 121 type K
    http://www.pce-france.fr/fiches-mesu...-pce-t-390.htm

    3) Le test que vous suggérez est exactement ce que nous avons utilisé comme procédure, la consommation de bois total sur une durée de 11h15 a été de 27 Kg de chêne ce qui donne une moyenne de 2.43 Kg de bois à l'heure.
    Moyenne des températures des fumées avant l'échangeur : 519 °C.
    Moyenne des températures des fumées après l'échangeur : 252 °C.
    Moyenne de l'écart température avant/après l'échangeur : 267 °C
    Moyenne des températures d'air radiateurs : 61 °C
    Moyenne des températures d'air ambiant : 24 °C
    D'autres tests nous ont permis de constater une température de l'eau tournant entre 80 et 115° en entrée avec un delta T en sortie de radiateurs de 10°C de moyenne avec une dissipation limitée à 2500 watts (test volontairement fait en condition extrème) après atteinte du point d'équilibre des températures du circuit d'eau.
    Avec 5000 watts de dissipation les températures chutent à des valeurs normales (65 à 70°C) en utilisation chauffage central, suivant le niveau de combustion.

    4) Je puis vous assurer que nous n'avons en aucun cas "surchargé" l'insert en bois, à l'allumage nous laissons le tirage ouvert au maximum pour diminuer le temps de montée en température, et éviter l'encrassement de la vitre. D'autre courbes montrent l'action d'ouverture/fermeture du tirage ainsi que des écarts de températures entre les fumées à l'intérieur du conduit et celle du conduit à l'extérieur (comme au "touché"). Je tiens les courbes à votre disposition sur simple demande (en PV peut etre ? ou par mail afin de respecter les règles de ce forum)

    5) Vous avez bien compris que l'efficacité de l'échangeur thermique sur conduit de cheminée est directement tributaire du fonctionnement "feu" du foyer ou du poêle sur le conduit duquel il est installé. L'installation idéale est de le coupler à un ballon de stockage.

    En espérant avoir pu aider Picot KanaK (à l'origine de ce post) dans sa demarche et ne suis intervenu ici que parce que nous étions directement concerné par le sujet.

    Vous souhaitant une bonne lecture

    cordialement
    BdF

  36. #30
    caillou

    Re : bouilleur de conduit

    Merci pour ce retour qui a le mérite d'être très transparent ! Bravo pour cela déjà.

    3 m de hauteur de conduit c'est faible en effet, et donc tirage à fond me parait nécessaire.
    2,4 kg de bois par heure est une consommation honnête, soit environ 10kwh d'énergie disponible, une grosse partie dissipée par le poele directement (était il en condition de combustion nominale de 14 kw ou non ?), et une partie par le bouilleur.
    80 à 115°C de t° c'est pas très courant comme usage, vous pourrez augmenter le rendement du bouilleur avec des t° plus basses, disons 70°C.
    5 kw de récupération c'est pas mal en complément du poele.

    En parcourant votre site, je me suis posé comme question : est ce que l'intérieur du conduit est lisse en 150 mm pour le ramonage ?

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. insert à bouilleur
    Par maliet dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/10/2009, 16h46
  2. poele bouilleur
    Par kum dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 14
    Dernier message: 28/09/2009, 18h10
  3. Distillation (bouilleur)
    Par mau13 dans le forum Chimie
    Réponses: 9
    Dernier message: 02/06/2009, 21h27
  4. Poêle bouilleur
    Par cipango dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 24/09/2008, 10h36
  5. poële à bouilleur
    Par SEEP dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 18/02/2008, 21h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...