Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Isolation et efficacité dans le temps



  1. #1
    Yakuza

    Thumbs up Isolation et efficacité dans le temps


    ------

    Bonjour,

    Je me pose des questions quant à la durée du vie d'une isolation du type laine de bois lorsque celle-ci est incorporée entre un mur brique extérieur (20 ou 30 cm) et un mur brique interieur (4cm + platre ou chaux et sable).
    J'habite en Bretagne ou l'humidité est plus importante qu'à Marseille et je ne connais pas l'impact sur la durée d'un point de rosée suceptible d'apparaitre dans l'isolation. Le bois se putréfit il ? L'utilisation d'un frein-vapeur est-il la solution.
    Bref y a t il quelqu'un qui aurait des données techniques sur le sujet ?

    Merci d'avance.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    fabien56

    Re : Isolation et efficacité dans le temps

    Pas de réponse mais un interrogation supplémentaire: et pour la ouate de cellulose? tassement + humidité? retours d'experience? ou existe-t-il un véritable comparatif des modes d'isolation?

  4. #3
    bibice

    Re : Isolation et efficacité dans le temps

    Un début de réponse vu avec un constructeur de MOB en Bretagne:

    -eviter la laine de chanvre, ca se tasse tres(trop) rapidement.
    -beaucoup de précaution a prendre avec le vrac (bois ou cellulose) sur un mur vertical. Pas de probleme dans le cas du soufflage de la cellulose car normalement la compacité est bien régulée. Pas de probleme non plus en toiture car même s'il ya léger tassement donc baisse d'efficacité, il n'y a quand même pas de pont thermique normalement.

    Sinon utiliser des panneaux d'isolant laine de bois ou cellulose, généralement il sont assez rigide pour ne pas se tasser dans le temps. (surtout qu'ils sont souvent rentrés "en force".

    Par conte, pour le point de rosée dans l'isolant, je me suis posé la même question dans le cas ou je poserais une maçonerie intérieure contre un mur exterieur ossature bois : pas trouvé de reponse.

    Bon dimanche
    Avoir le courage d'entreprendre quelque chose est l'un des principaux facteurs du succès.

  5. #4
    Yakuza

    Re : Isolation et efficacité dans le temps

    Je vois qu'il y a des intérogations sur le point de rosée mais pas beaucoup de réponse. Il semble que cela ne soit pas si facile à appréhender.
    J'ai lu qu'il y avait possibilité de réduire la pression partielle de vapeur d'eau en ajoutant un par-vapeur (mu<2), mais le problème vient des intempéries et de l'humidité extérieur.
    Y a t il pourrissement de la ouate de cellulose qui ne jouerait plus son role au bout de quelques années, et alors là bonjour la facture de chauffage (avec bien sur impossibilité de faire des modif sans tout casser).

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Quisit

    Re : Isolation et efficacité dans le temps

    je crois qu'il faut se tourner vers de la ouaute de cellulose traitée au sel de bore (borax) empêchant le pourrissement
    la pose d'un pare vapeur est très recommandée.
    autre astuce, à la place du pare vapeur, un isolant mince réfléchissant bas de gamme, et une bonne vmc

Discussions similaires

  1. [Biologie Moléculaire] Efficacité PCR temps réel
    Par TamponTE dans le forum Biologie
    Réponses: 4
    Dernier message: 10/05/2011, 13h05
  2. [Info] Sommaire et FAQ
    Par Quisit dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 18/02/2010, 09h07
  3. efficacité du puits canadien dans un sol de craie ...
    Par joesab dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/12/2007, 10h46
  4. Isolation : temps de réchauffement d'une pièce
    Par clairedoubs dans le forum Électronique
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2007, 10h41
  5. Isolation dans le Sud
    Par Samy06 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 3
    Dernier message: 25/07/2007, 17h53
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...