Répondre à la discussion
Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 51 sur 51

Chauffage au bois : quelle pollution ?



  1. #31
    r17777

    Re : chauffage au bois : quelle polution ?


    ------

    Citation Envoyé par scan-line.net
    Nombreux sont ceux qui utilisent un foyer traditionnel parce qu’il croient que c’est moins polluant que le chauffage au mazout, au gaz ou á l’électricité. Il n’en est rien !
    La combustion du bois, dans les foyers traditionnels ou avec des poêles anciens, produit des taux élevés d’émissions qui génèrent des problèmes de pollution de l’air mais aussi de qualité de l’air à l’intérieur même de la maison.
    merci pour tes info Scan-line.net ... mais tâches d'y aller molo sur ta pub ... c'est pas très conforme avec la charte Futurienne ... même si on acceuil se type de produit les bras ouverts ...

    sinon petit cadrage tout de même .. ne mélangeaons pas tout ...

    le chauffage élec reste le plus gros éméteur de CO2 non renouvelable ( et d'autres cochonerie innérantes à la combustion de combustibles fossiles) parmis les chauffages encore d'actualité, y compris ici en france "malgrés" nos "chères" centrales nucléaire ...

    les foyer tradi comme tu dis, sont surement de gros émmeteurs d'autres formes de polluants, mais pas vraiement problématiques du point de vue du déréglement climatique.
    Ils génèrent surtout de fortes probabilités de voir le bois énergie tomber dans la famille des énergies non renouvelalbles ... en plus des locaux mal isolés bien évidement, ou gourmand pour d'autres raisons ...

    que dire alors du discourt écolo-militant du gars qui chauffe son courant d'air avec un foyer ouvert ...

    -----
    Dernière modification par r17777 ; 18/07/2006 à 15h41.

  2. Publicité
  3. #32
    scan-line.net

    Re : chauffage au bois : quelle polution ?

    Bonjour R177777,

    ok, je prend note de tes remarques. Sur tu as raison !

    De trés bonnes infos sont aussi dispo :

    http://www.canren.gc.ca/prod_serv/in...d=158&PgId=829

    Ca vient... du canada, cette fois. [Au danemark ils ne traduisent pas les pages web en francais].

    Enfin, le poêle à bois est un bon produit... en général

    @+
    Richard

  4. #33
    r17777

    Re : chauffage au bois : quelle polution ?

    Citation Envoyé par scan-line.net

    Enfin, le poêle à bois est un bon produit... en général

    @+
    Richard


    regardes un peu tout notre forum " Habitat bioclimatique, chauffage et isolation" et tu constateras que tu prèche des convertis... militant qui plus est ...

    bonnes lectures et bienvenu


    EDIT: ton lien confirme mon idée qu'un foyer ouvert peu souvent être d'avantage une charge pour le chauffage centrale qu'une aide...
    Dernière modification par r17777 ; 19/07/2006 à 08h54.

  5. #34
    Verifions

    Re : chauffage au bois : quelle polution ?

    Salut !

    Dans tous les forums, on peut lire de beaux discours sur les poêles, tous plus performant les uns que les autres.
    Soit.
    Tous aux normes.
    Soit.
    Mais de quelles normes parle t on ?
    Ha oui, Flamme verte, EN 13240... oui, c'est sur, ces normes sont necessaires pour obtenir le passage au(bienfaiteur) credit d'impot de 50 %.

    Une chance que le legislateur ne demande pas [encore] de regles concernants ces normes.
    En France, nous avons biensur la COFRAC qui gerent les accreditations.

    Devant l'enorme marché qui vient d'être ouvert par les pouvoir public, la rué vers l'or se multiplie et un nombre important de fabricant sont aujourd'hui sur le marché... avec des produit EN 13240...
    Mais dites moi, quels sont les laboratoires qui ont fait les tests ? Sont t il agrementé dans leurs pays par un conseil europeen
    http://www.european-accreditation.org/default_flash.htm
    Et lorsqu'ils disent qu'ils le sont, EST CE VRAI ?
    Qui verifie les infos

    Par ce en fin de compte, qui paye cette reduction d'impot ? [argent qui ne rentre pas dans les caisse de l'etat !!!].
    Biensur, je ne remets pas en question les objectifs a moyen et long termes de cette avantages fiscale, qui sont indispensables et montre les voies d'une vrai demarche [ecolo/reduction pollution] a l'europe.

    La belgique vient de lance une prime pour le renouvellement d'appareil... Enfin, les fabricants vont pouvoir se diriger vers d'autres destinations...

  6. #35
    jer75

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Bonjour

    Donc pour bruler du bois en polluant le moins possible,il faut:

    -1- un appareil performant, ok.
    Seulement, comment savoir, si tel ou tel appareil a réelement 80% de rendement?? Là je rejoins le post de Verifions, que je trouve trés trés pertinent

    -2- Du bois sec (<20%) et fendu. Sans commentaires

    -3- Un point qui a été oublié je crois: le mode d'utilisation.
    Le meilleure des poeles avec le plus sec des bois, si il est utilisé au ralenti (feu continu) polluera enormément et aura un rendement exécrable (les 2 sont liés)

    D'ou, conséquence du 3e point:
    En chauffage principal, un poele à bois n'aura jamais le rendement global, ni le faible impact environnemental:
    - d'un poele de masse
    - d'un poele à granulés
    - d'une chaudiére buche performante avec hydroaccumulation
    - d'une chaudiére automatique bois déchiqueté/granulés/céréales.

    CQFD.


    Concernant la radioactivité, c'est un sujet qui revient réguliérement sur le tapis porté à bout de bras par les anti ENR/anti bois de tout poil.
    En effet il y a toujours (un peu) de radioactivité dans les cendres, normal, il s'agit de matiére minérale, mais jamais rien d'alarmant. De ce que j'en sais, aucune preuve tangible n'a jamais été apportée à ces allégations.
    Il s'agit surtout d'effet médiatique avec pas grand chose de scientifique.

  7. #36
    etpourquoipas

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    http://www.lemonde.fr/web/article/0,...-988832,0.html

    Les feux domestiques contribuent pour une grande part à la pollution hivernale en Europe
    LE MONDE | 12.12.07 | 14h30 • Mis à jour le 12.12.07 | 14h30







    La combustion du bois, des branchages et des feuilles dans les cheminées des particuliers, les jardins et les champs est responsable, en hiver, de 50 % à 70 % des émissions d'aérosols carbonés en Europe. Ces particules représentent environ 60 % des polluants en suspension dans l'atmosphère.

    Cette pollution domestique et agricole s'étend sur tout le continent européen, depuis la côte portugaise jusqu'en Hongrie, et se développe depuis le sol jusqu'à la troposphère, à une altitude de 8 000 à 10 000 m. Tels sont les résultats des recherches menées entre 2001 et 2005 dans le cadre du programme européen Carbosol, qui seront publiés, samedi 15 décembre, dans The Journal of Geophysical Research.



    Le programme Carbosol, coordonné par Michel Legrand, du Laboratoire de glaciologie et géophysique de l'environnement (LGGE) de Grenoble, et soutenu par l'Institut national des sciences de l'univers du CNRS, avait pour but d'étudier les aérosols carbonés européens d'origine végétale et de les comparer avec la pollution provoquée par la combustion des énergies fossiles (transports, industrie, chauffage au fioul ou au gaz), qu'on pensait prépondérante.

    Les données réunies par Carbosol confirment les résultats de deux autres études menées dans des villes. L'une, réalisée en 2004 à Zurich (Suisse), a montré que la combustion de la biomasse était responsable d'au moins 40 % de la pollution en particules carbonées. L'autre, effectuée par l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) et d'autres organismes, en 2007, à Paris, Lille, Strasbourg et Grenoble, à la demande du ministère français de l'écologie, a fourni des résultats très similaires.

    Pour effectuer leur étude, les chercheurs européens de Carbosol ont travaillé sur différents sites, dont les observatoires du puy de Dôme (1 400 m) et du mont Blanc (4 300 m). Ils ont utilisé principalement deux marqueurs : le carbone 14, un isotope radioactif du carbone qui se désintègre rapidement, et le lovoglusan, un sucre produit lors de la combustion de la cellulose. Ce dernier s'est révélé être un excellent traceur chimique permettant de relever sans ambiguïté les émissions dues à la combustion de biomasse.

    Les feux domestiques et agricoles sont très polluants car, à ce jour, "aucun effort n'a été fait pour les contrôler, contrairement à la combustion des combustibles fossiles utilisés dans l'industrie ou l'automobile, qui est soumise à des réglementations", explique Florent Domine, chercheur au LGGE.

    Pour réduire cette pollution domestique et agricole, qui engendre des troubles respiratoires et des cancers du poumon, il faudrait interdire ces feux. Ce qu'ont déjà fait la Suisse et l'Allemagne pour les brûlis, tandis que d'autres pays réglementent les feux de cheminée.
    Christiane Galus

  8. Publicité
  9. #37
    chk

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    La radioactivité des centres de chaudières collectives est un problème connus dans de nombreux pays et depuis longtemps. Il ne faut pas confondre augmentation de la radioactivité et augmentation de sa concentration dans un référentiel qui diminue en proportion. Ce n'est donc pas forcément un problème.

    Concernant les particules émises par toutes les chaudières bois il existe toutes types de filtres electriques ou à sac pour les arrêter sans problèmes. Ces technologies existent depuis 40 ans dans l'industrie et des petits modèles sont fabriqués pour les installations individuelles des particuliers. Ils se montent sur le conduit de fumée à la sortie des poels ou des chaudières bois. Voir documentation chez Ruegg.

    Christophe - architecte

  10. #38
    zeblondin

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Citation Envoyé par etpourquoipas Voir le message
    la combustion de la biomasse était responsable d'au moins 40 % de la pollution en particules carbonées.
    Ce qui serait interessant, se serait la proportion dans ces 40% des incendies de foret.
    Elle est consultable quelque part cette étude?

    @chk: heuu le probleme je dis bien problème c'est quand meme qu'au final elle est concentrée cette radioactivitée, et qui dit concentrée dit dangeureuse...
    donc c'est quand meme pas mal de pas épandre ces cendres nimporte ou, ou de les incorporer dans du béton ...

    les filtres à particules sur des chaudières de particulier je sais pas s'il y en a beaucoup qui courent les rues,
    le filtre Ruegg à l'air performant, mais il faut faire bien attention a ramoner sa cheminée, ce qui est nécessaire plus souvent que dans le cas ou il n'y a pas de filtre.

    Le bois c'est mieux que le mazout/le gaz car il est a priori renouvelable, mais si on peut en brûler le moins possible, c'est quand meme mieux

  11. #39
    etpourquoipas

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    je n'ai pas trouvé l'étude en question sur le web, elle paraitra comme dit dans l'article dans le "The Journal of Geophysical Research" du 15 décembre.
    En revanche je suis tombé sur un article intéressant qui prétend que les particules carbonnées en suspension dans l'air sont également responsables d'un réchauffement climatique car elles se déposent sur la calotte glaciaire et la rendent moins réfléchissante, le phénomène serait loin d'être négligeable:

    http://today.uci.edu/news/release_detail.asp?key=1621

  12. #40
    KroM67

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Citation Envoyé par jer75 Voir le message
    -3- Un point qui a été oublié je crois: le mode d'utilisation.
    Le meilleure des poeles avec le plus sec des bois, si il est utilisé au ralenti (feu continu) polluera enormément et aura un rendement exécrable (les 2 sont liés)

    D'ou, conséquence du 3e point:
    En chauffage principal, un poele à bois n'aura jamais le rendement global, ni le faible impact environnemental:
    - d'un poele de masse
    - d'un poele à granulés
    - d'une chaudiére buche performante avec hydroaccumulation
    - d'une chaudiére automatique bois déchiqueté/granulés/céréales.

    euh... gros bémol...

    Quid de l'énergie necessaire à la fabrication et au transport de ces combustibles?

  13. #41
    zeblondin

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    environ de 2 à 10% de leur valeur énergétique,
    mais c'est vrai que les broyeurs tournent au fioul (allez on peut mettre un peu d'HVP dedans)

    si on se chauffe au bois par conviction, le bois vient d'une foret a coté de chez sois

  14. #42
    Nico480

    Thumbs down Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Bonjour,

    Tout nouveau sur votre site, je tenais à partager cette info du CNRS, qui a publié ces résultats sur la combustion de biomasse et l'émission de particules fines. Comme je me chauffe au bois, j'ai posé 2 questions à l'un des contacts publiés sur le résumé de la publication :
    1° L'étude sur la combustion de biomasse exclut de ses conclusions les poêles et inserts. Sont-ils moins polluants ? La réponse a été 4 docs joints en anglais (que je ne lis pas) rapportant des études sur les foyers traditionnels chinois et d'Afrique, qui produisent des particules fines.
    2° Existe-t-il un comparatif entre particules fines émises par insert "flamme verte" et chaudière à mazout ?
    Réponse :D'une manière générale, plus les molécules de combustibles sont grosses, et plus il est difficile de les oxyder complètement, donc proprement. Les combustibles les plus sales sont donc le bois (N°1) et le charbon (N°2). Le plus propre est le gaz naturel. Le mazout est intermédiaire, mais dans tous les cas beaucoup moins sale que le bois.
    De plus en plus perplexe (je milite pour les énergies renouvelables), je retourne sur le site de l'ADEME qui n'a rien changé à ses pages pour encourager au chauffage au bois.

    Assiste-t-on à une nouvelle campagne de "désinformation" telle que j'ai pu le lire concernant le canard breton ? Sommes-nous à l'aube d'une aire nouvelle (révolution durant laquelle on ne peut plus distinguer le vrai du faux) ?

  15. Publicité
  16. #43
    ririmason

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Voici un lien de l'agence US de la lutte contre la pollution, sur les différents combustibles. Je le trouve très interessant.

    riri

  17. #44
    zeblondin

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    J'ai quand même des doutes sur la qualité de combustion des "foyers traditionel chinois et d'afrique", est-ce comparable à une chaudière auto à granulé de bois qui affiche plus de 90% de rendement...

    Il faut aussi bien voir que plus les particules sont "grosses" (qu'appelle tu grosses?) plus elle sont facilement "filtrables" (attention je ne dis pas que les particules issues de chaudière bois sont forcement "grosse")

    J'ai quand meme des doutes sur le fait que la composition des particules sortant d'une chaudière mazout soit la meme que celle d'une chaudière bois

  18. #45
    miawwrr

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Exact ETPOURQUOIPAS. Les dépots de carbone et autres particules opaques et sombres modifient l'albedo de la couche superficielle de la glace et accelerent sont rechauffement et donc sa fonte.

    Maintenant tu peux bien sur regarder ta cheminée de travers , même lui coller sur sa poutre un magnifique

    Mais n'oublie quand même pas que les grandes eruptions volcaniques sont responsables en quelques semaines de plus de pollution que l'espece humaine n'en a produite avec ses feux depuis l'aube de l'humanité.

    Cela etant dit, plus il y aura d"humains plus il y aura des problemes de pollution quelque soient les techniques employées... Donc l'engin le plus ecologique reste donc la "capot..." a condition de la choisir en coton - ou à la rigeur en laine pour l'hiver - (écologie et production locale obige)
    Douter de tout ne veux pas dire Ne croire en rien.

  19. #46
    etpourquoipas

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    ok miawwrr, aucune solution de production de chaleur n'est parfaite...en attendant si on se chauffe au bois, mieux vaut:
    - opter pour un poële à double combustion
    - songer à installer un filtre en sortie de cheminée...est-ce possible pour un particulier?

  20. #47
    Nico480

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Citation Envoyé par zeblondin Voir le message
    ...Il faut aussi bien voir que plus les particules sont "grosses" (qu'appelle tu grosses?) plus elle sont facilement "filtrables" (attention je ne dis pas que les particules issues de chaudière bois sont forcement "grosse")...
    Bonjour Zeblondin,

    Je ne dis rien ! Je cite simplement la réponse du CNRS ! Et je reste très perplexe vis-à-vis de la bonne solution chauffage, suite à cette publication. Mais en attendant d'en savoir plus, je continuerai à me chauffer avec mon insert "flamme verte", et à brûler le bois mort sur pied récupéré en colline et séché 2 ans.

    Il me semble que la qualité des résidus s'échappant par la cheminée dépend essentiellement de la température de combustion au coeur du foyer mais cela reste à confirmer. Et le fichier publié par l'ADEME précise le CO2 émis par chaque appareil labellisé "flamme verte" mais pas la quantité de particules fines émises.

  21. #48
    ririmason

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    Bjr,

    Vous voulez je crois parler des PM-10 à savoir les particules de matières de moins de 10 microns que l'on trouve en abondance dans le diesel et dans la combustion du bois si elle n'est pas complète. Aux USA des tests ont prouvé par exemple que les PDM émettent un nombre assez limité de PM-10. J'ai les référence du test pour ceux qui veulent. Une cheminée ouverte est à l'inverse un véritable désastre au niveau des PM-10.

    Par contre j'ai entendu que les fameux FAP sur les diesel n'arrêtaient qu'une partie des PM-10. Quelqu'un a une info indépendante la dessus?

    riri

  22. Publicité
  23. #49
    zeblondin

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    il me semble qu'on parle beaucoup de ces particules car 10um c'est la taille pour laquelle notre coprs ne filtre plus (nez et cie), et qu'une particule peut penetrer directement dans les bronches, (comme pour l'amiante) ((a confirmer))

  24. #50
    airsolgilles

    Re : Chauffage au bois : quelle pollution ?

    bonjour,
    une reponse avec un filtre ruegg et une chaudière froling p2

    http://www.haustechnik.ch/120.html?&...tt_news%5D=302

    Gamme de mesures 1–6 particules totales
    Sans séparateur de particules
    Avec séparateur de particules
    Rendement du séparateur de particules

    1. 19,0 mg/m3
    2. 2,8 mg/m3
    85,5 %

    3. 20,4 mg/m3
    4. 2,8 mg/m3
    86,3 %

    5. 21,9 mg/m3
    6. 2,2 mg/m3
    90,0 %

  25. #51
    biomee

    Re : chauffage au bois : quelle polution ?

    Citation Envoyé par kiko1 Voir le message
    On parle du bois ici. Meilleur rendement veut dire meilleure exploitation de la chaleur pour une m&#234;me quantit&#233; de comburant, donc au final moins de pollution et moins d'&#233;missions de C02 qui de toute fa&#231;on pour le bois signifie &#233;mission z&#233;ro car &#233;nergie renouvelable (bilan neutre entre croissance de l'arbre et sa combustion)
    Je me trompe ?
    bonjour

    oui, le cycle CO2 de la combustion est presque neutre. Nous l'expliquons assez bien ici

    Il y a une limite: pour produire du bois, on en est pas encore revenu au cheval de débardage et à la hache... il faut donc un peu d'essence pour faire tourner la scie et le transporteur.

    Biomee et l'ADEME ont fait 2 études (concordantes!) qui donnent un résultat de 42 g de CO2 fossile par kwh (soit pres de 10 fois moins que le fuel ou 8 fois moins que le gaz), contre 55 en moyenne pour EDF en 2006.

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. chauffage bois pour maison ossature bois
    Par martien dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 18/03/2010, 09h49
  2. Pollution ligne electrique maison bois
    Par newland dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 15/03/2007, 20h15
  3. TPE : Quelle est la pollution de l'huile de colza par rapport au Diesel
    Par Krikezz dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 23/11/2006, 08h34
  4. chauffage électrique = pollution
    Par christian12 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 38
    Dernier message: 13/10/2006, 12h50
  5. chauffage au bois
    Par Simon59 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/04/2006, 16h46
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...