Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 13 sur 13

Renovation maison briques creuses années 50



  1. #1
    edaude

    Renovation maison briques creuses années 50


    ------

    Bonjour,

    Nous venons d'acheter une maison construite au milieu des années 50. Elle est constituée d'une base en meulière (sous-sol total, murs de 40 cm) sur laquelle les murs sont montés en briques creuses (RdC et étage sous combles, murs de 25 cm). La seule isolation apportée à la maison est une couche de laine de verre (très ancienne) au niveau des rampants. Les murs sont recouverts de plâtre projeté/tapisserie à l'intérieur et d'un épais crépis à l'extérieur. La maison est manifestement saine: sans chauffage depuis deux ans, les murs ne sont ni froids ni humides; aucune fissure sur le crépis extérieur (très ancien); quelques fissures dans le plâtre des plafonds; aucune moisissure. Le chauffage était assuré par une chaudière au fioul (obsolète) branchée sur un réseau de radiateurs (anciens) qui a été purgé cette année par les anciens propriétaires (je n’ai pas plus de précisions). Les fenêtres et les portes sont d’époque et il n’y a pas de tableau électrique.

    Nous avons fait réaliser une étude thermique pour y voir un peu plus clair sur les travaux à réaliser en priorité. La conclusion de cette étude (réalisée sur la base de simulations avec les "R" théoriques etc. sans thermographie, la température extérieure étant trop élevée et la maison n'étant pas chauffée) est que les déperditions se répartissent de la manière suivante : murs 31 %; toiture 27 %; plancher 13 %; ventilation 12 %; fenêtres 9 %; ponts thermiques 6 %; portes 2 %.

    Le cabinet d’étude nous conseille donc d’isoler les murs donnant sur l’extérieur, d’installer une VMC (plutôt double flux pour le confort et la récupération des calories), de changer portes (Ud max 1,6) et fenêtres (Uw max 1,4), de remplacer la chaudière au fioul par une PAC HT 11 kW, d’isoler les rampants par deux couches croisées de laine de bois (R min 6). Pour l’isolation des murs, il nous conseille de préférer l’ITE pour préserver la surface au sol intérieure et bénéficier de l’inertie de la brique (il nous signale tout de même que cette solution coûte 2 fois plus chère à la mise en œuvre qu’une isolation par l’intérieur). Il nous conseille également d’isoler le plancher bas (R min 2).

    Que pensez-vous de ces suggestions ? Elles me semblent plutôt logiques mais peut-être un peu trop incitatives… La PAC est-elle vraiment intéressante ? La VMC DF dans une maison en rénovation est-elle une option valable (nous refaisons tout l’intérieur) ?
    J’ai fait venir plusieurs entreprises sur place pour obtenir un ensemble de devis. Les artisans ne sont pas tous d’accord sur le type d’enduis à utiliser pour l’ITE (organique STO vs hydraulique Weber). Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ?

    Par ailleurs l’un des entrepreneurs me soutient que l’ITE est inutile et qu’il vaudrait mieux mettre une « peinture isolante » (Sodif) et bien isoler la toiture « par-dessus ». En gros, il dépose mes tuiles et pose un écran sous couverture et 8 cm de laine de roche et finalement il traite les tuiles avec un produit anti-fongique et anti-« plein de choses » et passe deux couches de peinture/résine qui traite et imperméabilise mes tuiles reposées sur des liteaux neufs. D’après lui, cette solution est meilleure que l’ITE combinée à l’isolation des rampants par l’intérieur conseillée par le cabinet d’étude thermique (qui d’après lui est une escroquerie). Qu’en pensez-vous ? Je signale que d’après l’entrepreneur le coût de sa solution serait de 24 k€ (la maison mesure 9,5 m sur 8 m) contre 20 k€ pour l’ITE (nous avons environ 140 m² de murs à isoler) ne comprenant pas l’isolation des rampants.
    J’ai beaucoup de mal à me résigner à mettre toutes mes billes dans la toiture (sans que celle-ci ne soit changée à neuf pour autant) en ne mettant qu’une peinture (qui m’apparaît comme un gadget plus qu’autre chose) sur les murs.

    Tous vos conseils et suggestions sont les bienvenus. Merci de votre aide et désolé pour la longueur du texte…

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Vince44

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Salut edaude,

    à partir de "par ailleurs l'un des entrepreneurs..." tout ce qui est décrit est une pure escroquerie.... C'est un de ces "traiteurs" fous qui te farcisse de produit aussi inutiles que chers et polluants. J'imagine qu'il doit être convaincant pour vivre de la vente de conneries comme ça mais son talent commercial ne te sera d'aucune utilité pour te chauffer. Débarrasses-toi de lui.

    Vincent

  4. #3
    edaude

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Ta réponse est claire, merci, et elle confirme le sentiment que j'avais. On va effectivement partir sur une véritable isolation des murs et une isolation des combles classique.

  5. #4
    Vince44

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Salut,

    Le seul point qui me parait litigieux ici c'est le raccord isolation rampants, murs.

    Il faudrait voir comme est fichu la jonction murs rampants pour savoir si tu peux éviter/limiter un possible pont thermique à cet endroit.

    Enfin bon, un pont thermique de cet ordre ne vas pas éradiquer les bénéfices de l'isolation.... Mais ça peut les limiter.

    A+

    Vincent

  6. Devis
  7. #5
    yves35

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    bonsoir,

    tu es pile dans le coeur de cible de ce document:
    http://www.negawatt.org/telechargeme...nal%201107.pdf
    tout y est décrit de ce qui est utile et sensé.En particulier pas besoin d'étude thermique.
    se rendre paragraphe 3,3,1 si on est pressé. Sinon depuis le début

    yves

  8. A voir en vidéo sur Futura
  9. #6
    Vince44

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Salut,

    Je suis un fervent partisan de l'approche négawatt mais je crois que le gros intérêt de ce qui est décrit là est "politique".

    Au sens ou si on veut que ça bouge vite, on fait un truc simple, parfois simpliste, pour mettre en place une dynamique nationale. D'ailleurs, ça n'a rien de neuf qq part, c'est ce qui se passe avec le RT et maintenant le BBC. On a un marquage "BBC" ou RT2005 sur certains isolants à épaisseur adaptées.

    En revanche, je suis très septique sur le côté "prêt à l'emploi" et facile de la STU. Comme si la difficulté était de déterminer le bon "R" cible. ça ne parle pas d'étanchéité, de gestion de l'humidité, de confort d'été, ..... Bref, pas trop convaincu par la STU si ça n'est comme catalyseur. Il est clair que décider par exemple que le triple vitrage est le standard le rapprocherait grandement du prix du double.... Pareil pour les VMC. Si on pose la double flux comme la norme, ça va la démocratiser. Par contre, dire on pose "R = 7.5" en toiture, ça ne dit pas l'épaisseur des isolants. ça dépend de la configuration de la charpente ou du faux plafond la plupart du temps...

    Mais bon, assez d'accord pour dire que pour certaines maison, aucune étude thermique n'est nécéssaire (notamment les gouffre des années 50-80 monté en blocs (béton/brique). Là c'est clair la solution c'est l'isolation extérieur à gros coef.

    A+

    Vincent

  10. Publicité
  11. #7
    edaude

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Bonjour,

    Pour l'ITE, une entreprise me propose de me poser des panneaux de PSE graphité "semi-finis" (càd qu'ils sont déjà enduits d'une ciment+treillis fibres) appelé Ecap Grey T. Il propose de la recouvrir d'un enduit acrylique Crepilor. Cette solution vous inspire-t-elle confiance? Personnellement, j'ai des doutes. Le fait que les panneaux soient déjà enduits empêche toute possibilité de les poncer en cas de défaut d'alignement, par exemple...

  12. #8
    Vince44

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Salut edaude.

    Pour moi le treillis ça sert à solidariser le crépis au niveau des jonction entre panneaux notamment. Du coup, le poser prédécoupé à chaque jonction, c'est assez ballot il me semble...

    A+

    Vincent

  13. #9
    edaude

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Sur chaque panneau, il y a un débordement de treillis de 10 cm sur 2 des 4 côtés, ce qui doit permettre de solidariser le crépis entre panneaux. Par contre, s'il y a un défaut de planéité, t'es banané, non?

  14. #10
    edaude

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Est-ce que quelqu'un a déjà entendu parler du système Ecap Grey T?

  15. #11
    SK69202

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Bonjour.

    L'intérêt est que le montage doit être très rapide, par contre je n'ai pas regardé comment il traite les angles des huisseries.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  16. #12
    edaude

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    "par contre je n'ai pas regardé comment il traite les angles des huisseries."

    Apparemment, c'est comme ce qu'on trouve chez les autres fabricants, avec des baguettes d'angle PVC entoilées.
    Dernière modification par edaude ; 06/07/2012 à 19h49.

  17. Publicité
  18. #13
    SK69202

    Re : Renovation maison briques creuses années 50

    Bonsoir.

    Oui, mais les découpes se font dans la ciment/ treillis, comment la liaison et faite, il faut un recouvrement de treillis ?

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

Discussions similaires

  1. Projet rénovation maison briques 1920/1930
    Par Yuzz dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 69
    Dernier message: 08/12/2015, 14h17
  2. Avis sur une rénovation d'une maison des années 60.
    Par Coati84 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 23/02/2012, 10h56
  3. Rénovation de sol dans vieille maison en briques
    Par tbock1 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 01/12/2011, 20h19
  4. Projet rénovation/agrandissement maison années 30
    Par 95GuiGui95 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 23
    Dernier message: 03/08/2009, 12h06
  5. Maison briques + betostyrene
    Par WILL74 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 2
    Dernier message: 12/12/2008, 20h12
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison