Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?



  1. #1
    TiDom22

    Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?


    ------

    Bonjour,

    Je cherche à isoler par l'extérieur les murs d'une maison néo-bretonne (forme rectangulaire) entièrement sur sous-sol (semi-enterré: il y a quelques petites fenêtres et l'entrée du garage). Par exemple avec un combiné (Laine de verre semi-rigide + bardage bois, pour un R=3,75).

    J'ai deux questions:
    1) Est-ce ça vaut le coup de dépenser 15K-20K euros pour isoler 2 à 3 faces du parallélépipède (Nord, Est, Sud)? Je n'ai pas assez de sous pour isoler les 4 faces (surtout que la dernière façade ouest comporte un balcon au-dessus de l'entrée du garage, + porte d'entrée arrondie... qui compliquent les choses). N'est-ce pas beaucoup dépenser pour que finalement toute la chaleur s'échappe vers l'ouest ?

    2) Comme la maison est sur sous-sol, jusqu'où doit descendre l'ITE ? Au moins en dessous de la dalle SS/RDC ? Le bardage bois ne pourra pas descendre jusqu'au sol, non ? cela ne laisse-t-il pas encore des énormes ponts thermiques entre les parois du sous-sol et la dalle SS/RDC ?

    Votre avis ?

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    praentitong

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour,

    on m'arrêtera si je dis des sornettes, mais la chaleur qui ne peut pas passer par le mur nord ne va pas se précipiter vers l'ouest. Augmenter la résistance thermique sur trois côtés ne diminue pas la résistance thermique du quatrième.
    Après je suppose que tu veux quand même faire quelque chose pour isoler ce côté à terme par l'intérieur ?

    Les soubassements du mur sont normalement traités soit avec du liège soit du polystyrène. Après je pense que sur plein de bardages, les soubassement ne sont pas traités, le pont thermique reste et voilà tout. Comme dit plus haut, ça ne remet pas en cause l'intérêt de tous les cm2 isolés par ailleurs, mais faut voir si ça crée pas des problèmes de condensation en bas de mur.

  4. #3
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Citation Envoyé par praentitong Voir le message
    Après je suppose que tu veux quand même faire quelque chose pour isoler ce côté à terme par l'intérieur ?
    Le mieux que je puisse faire en tenant compte des finances serait de déverser moi même par les rampants/montants droits de l'étage, un isolant en granulés dans la lame d'air côté ouest. C'est le côté soumis au vent (et la pluie: Bretagne outside). Mais j'attends encore des retours d'expérience (côté humidité, condensation) de ceux qui ont utilisé cette technique (par exemple: sur un autre sujet du forum). Donc plus tard dans quelques années ?...

    En ce qui concerne les soubassements (tu penses à la partie des murs du sous-sol, au moins un côté, enterrée ?), je ne pense vraiment pas que ce soit traité...

    A noter qu'ici je parle uniquement de ITE pour les murs, mais dans les finances, sont déjà compris isolation des combles, rénovation de la VMC hygro. La maison comporte déjà des doubles vitrages mais anciens et une cheminée ouverte, véritable trou béant vers l'extérieur (à remplacer par un insert)

    Ah oui j'oubliais le gros hic. j'insiste sur l'isolation car la maison est au chauffage électrique. Donc pas de remplacement par un autre système sans coût exorbitant.
    Dernière modification par TiDom22 ; 27/08/2012 à 17h34.

  5. #4
    cornychon

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour,

    Tu as en gros six faces de ton parallélépipède qui ne comportent pas d’isolation autre que les murs.

    Entre une bonne isolation et pas d’isolation, tu as en gros un facteur deux sur la consommation.

    Pour rester simple, si tu consommes 3000 kWh/an sans isolation tu consommes 500 kWh/an par face
    Si tu consommes la moitié avec une bonne isolation, tu consommeras 250 kWh/an par face.

    Si tu isoles trois faces, tu auras (250 kWh x 3) + (500 x3) = 2250 kWh/an,

    Avec trois faces tu économises 3000 – 2250 = 750 kWh/an, (90€/an)

    C’est une approche pragmatique qui permet d’avoir une idée de ce qu’il se passe lorsqu’on isole de 1 à 6 parois.
    Dernière modification par cornychon ; 27/08/2012 à 17h41.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    @Cornychon: ok merci pour cette approche parlante.
    Donc, la face du dessus (enfin les combles quoi) sera bien isolée (R=7) avec de la ouate de cellulose
    La face de dessous entre SS et RDC me semble moins importante car moins exposée au vent et au froid (il ne fait pas très froid en Bretagne. Mais bon ça ne sera pas un sauna non plus dans le sous-sol). Donc je laisse tombée pour le moment.

    Isoler 2 à 3 façades (en fait 2 pignons et/ou une façade) devrait générer une économie d'énergie non-négligeable...

    Merci pour ces premiers conseils
    Dernière modification par TiDom22 ; 27/08/2012 à 17h49.

  8. #6
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    désolé pour le double post :

    Mais pour la "portée" de l'ITE. Comme la maison est sur sous-sol non-isolé, selon vous jusqu'à quelle distance du sol l'isolant+bardage devrait-il descendre ?

  9. Publicité
  10. #7
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour.

    Dans une néo bretonne des années 70 et avec un budget contraint je délaierais l'ITE partielle.
    Je ferai, au vu de l'expérience du frère.
    Isolation massive des combles avec de la ouate ou tout autre isolant en flocons
    Une étanchéité à l'air massive de la lame d'air entre parpaing et brique (ouverte dans les combles, percée par les aérations des années 70, coffres de volet roulant etc.
    Injection d'isolant dans cette lame d'air.
    Repérage des zones où la lame d'air n'existe pas et éventuellement isolation extérieure mince à ces endroits (niche d'entrée en particulier)
    Etanchéité à l'air massive du sous sol, porte de garage, local chaudière isolé du reste de la maison
    Mise en place d'une ventilation répartie.
    Isolation de la sous face de la dalle du rez de chaussée (le plafond du sous sol)
    A voir pour la cheminée classique, mais si pas d'usage, remplie au liège
    Avec ça la maison est méconnaissable au point de vue consommation de fuel et conserve une bonne fraicheur l'été.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  11. #8
    cornychon

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Re,

    Toujours dans le pragmatisme, si comme le suggère SK69202 tu as un plafond très, très, très bien isolé, il n’est pas trop faut de dire que les fuites par le plafond serraient négligeables.
    Dans mon exemple #4, les économies serraient de 750 + 500 = 1250 kWh/an.
    Si en plus du plafond des pièces habitables il y a une bonne isolation du plafond du sous sol, les économies serraient de 1250 + 250 =1500 kWh/an.
    Par rapport a une non isolation, tu gagnerais un facteur deux sur la facture chauffage.
    La seule chose plus dangereuse que l'ignorance est l'arrogance.

  12. #9
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    @Cornychon : oui les économies d'énergie semblent intéressantes. Surtout que comme je le disais la maison est au chauffage électrique (donc c'est pas très green et ça peut revenir très cher dans les prochaines années).

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Bonjour.

    Dans une néo bretonne des années 70 et avec un budget contraint je délaierais l'ITE partielle.
    Je ferai, au vu de l'expérience du frère.
    Isolation massive des combles avec de la ouate ou tout autre isolant en flocons
    Ca ce sera fait j'ai le devis.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Une étanchéité à l'air massive de la lame d'air entre parpaing et brique (ouverte dans les combles, percée par les aérations des années 70, coffres de volet roulant etc.
    Injection d'isolant dans cette lame d'air.
    Je vais revisiter la maison dans la semaine (oui je ne l'ai pas encore achetée). Je vais essayer d'avoir une vue sur la lame d'air depuis les pieds droits/rampants. J'espère que l'espace entre parpaings et briques est vraiment une lame d'air d'au moins 5cm et qu'elle est aérée par le haut. J'ai entendu dire que les murs de certaines néo-bretonnes contenaient de la laine de verre entre les deux (laisse tomber l'état de l'isolant au bout de 30 ans). On verra bien celle que je vise date de 1978.
    Sinon au lieu de "injection", ça pourrait être déversement et rajout d'isolant en plaques par dessus ensuite pour empêcher que l'isolant s'envole ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Repérage des zones où la lame d'air n'existe pas et éventuellement isolation extérieure mince à ces endroits (niche d'entrée en particulier)
    Tu entends quoi par là ? la niche d'entrée (le U inversée devant la porte d'entrée arrondie ? Tu vois quoi comme isolant mince, un truc genre thermolin mural ? recouvert par quoi dans la niche d'entrée ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Etanchéité à l'air massive du sous sol, porte de garage, local chaudière isolé du reste de la maison
    Mise en place d'une ventilation répartie.
    Je n'y ai pas encore réfléchi... ventilation répartie = ventiler le sous-sol quand même pour ne pas avoir des traces d'humidité ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Isolation de la sous face de la dalle du rez de chaussée (le plafond du sous sol)
    C'est prévu aussi, j'ai un devis. Mais j'ai peur que sans ITE, ça ne serve pas à grand chose. La dalle SS/RDC en contact avec l'extérieur fera pont thermique. Mais bon peut-être que c'est mieux que rien ... mais à 1600 euros le devis... ça fait réfléchir.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    A voir pour la cheminée classique, mais si pas d'usage, remplie au liège
    Je pense mettre un insert

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Avec ça la maison est méconnaissable au point de vue consommation de fuel et conserve une bonne fraicheur l'été.
    @+
    Là ce sera plutôt moins d'électricité
    je vous tiens au courant...
    Dernière modification par TiDom22 ; 28/08/2012 à 10h39.

  13. #10
    martosny

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour,

    Avec trois faces tu économises 3000 – 2250 = 750 kWh/an, (90€/an)
    enfin arrêtez moi si je me trompe mais avec une maison telle que TiDom22 la décrit actuellement il est impossible de consommer 3000KWh/an

    Perso j'en suis plutôt à 30 000KWh/an sans ITE, combles à moitié isolés en R4. Dans l'exemple de cornychon on aurait plutôt 900 euros d'économies par an (je me trompe ? )

    Après les 12cts comptés pour le prix du KWh c'est pour l’électricité c'est bien ça? Moi étant au gaz il faut plutôt tabler sur une économie moindre et un amortissement plus long...

    Afin désolé pour m'introduire comme ça dans le sujet mais j'en profite pour m'éclaircir ces notions...

  14. #11
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour.

    Tu entends quoi par là ? la niche d'entrée (le U inversée devant la porte d'entrée arrondie ? Tu vois quoi comme isolant mince, un truc genre thermolin mural ? recouvert par quoi dans la niche d'entrée ?
    Oui, cette niche provoque un pont thermique sur le plancher de la pièce du dessus, il y a aussi absence de lame d'air au niveau de l'escalier, mais là c'est plus compliqué à gérer. 30 mm de polyuréthane (meilleur R) collé/vissé et peint avec une peinture piolithe extérieure, de la même teinte que la maison blanche, il faut taper dessus pour voir que ce n'est pas le mur.

    Mais j'ai peur que sans ITE, ça ne serve pas à grand chose
    Le pont thermique périphérique n'est important qu'après l'isolation, avant c'est tout le plafond du sous sol qui constitue la surface de déperdition, surtout que celui ci est assez transparent au courant d'air.
    mais à 1600 euros le devis... ça fait réfléchir.
    Quelle est la solution envisagée ?
    Je n'y ai pas encore réfléchi... ventilation répartie = ventiler le sous-sol quand même pour ne pas avoir des traces d'humidité ?
    Ventilation répartie= plusieurs ventilateurs pour assurer les fonctions d'extraction dans les pièces humides et entrées d'air par les pièces de vie.
    Cela évite les gaines pas évidentes à passer dans ces maisons en béton.

    Je pense mettre un insert
    Je pense qu'un poêle au meilleur rendement serait plus judicieux.


    Je confirme, c'est plutôt 30000 à 50000kwh ces maisons dans leur jus.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  15. #12
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Oui, cette niche provoque un pont thermique sur le plancher de la pièce du dessus, il y a aussi absence de lame d'air au niveau de l'escalier, mais là c'est plus compliqué à gérer. 30 mm de polyuréthane (meilleur R) collé/vissé et peint avec une peinture piolithe extérieure, de la même teinte que la maison blanche, il faut taper dessus pour voir que ce n'est pas le mur.
    Ok je vois mieux maintenant pour la niche. Par contre pour l'escalier je n'ai pas compris ... mais ce n'est pas grave pour le moment.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Le pont thermique périphérique n'est important qu'après l'isolation, avant c'est tout le plafond du sous sol qui constitue la surface de déperdition, surtout que celui ci est assez transparent au courant d'air.

    Quelle est la solution envisagée ?
    Oui c'est sur, vu comme ça, sans isolation ça a l'air plus grave. pour le moment la solution envisagée: j'ai un devis pour du roofmate (50mm). mais c'est du Polystyrène... donc bof. J'imagine qu'avec des plaques de liège (qu'on peut peindre en blanc pour éclairer le sous-sol) ça devrait le faire aussi, non ?

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Ventilation répartie= plusieurs ventilateurs pour assurer les fonctions d'extraction dans les pièces humides et entrées d'air par les pièces de vie.
    Cela évite les gaines pas évidentes à passer dans ces maisons en béton.
    Tu parles bien de ventilation répartie pour le sous-sol? l (1 ou 2 ventilateurs suffisent ?)
    Parce que sinon dans la maison y a une vmc qui ne marche pas mais les conduits sont là normalement. Il faut rénover.

    Citation Envoyé par SK69202 Voir le message
    Je confirme, c'est plutôt 30000 à 50000kwh ces maisons dans leur jus.
    Le DPE indique E: +400 kwh/m2/an
    donc pour 120 m2 : 48000. c'est à peu près ça et ça fait peur. Mais bon les DPE... je vois aussi les factures du proprio bientôt.

  16. Publicité
  17. #13
    martosny

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Le DPE indique E: +400 kwh/m2/an
    donc pour 120 m2 : 48000. c'est à peu près ça et ça fait peur. Mais bon les DPE. je vois aussi les factures du proprio bientôt.
    ben à priori c'est justement basé sur les factures du proprio. C'est du coup assez trompeur car il est possible que la maison n'ait été habité qu'à moitié durant les derniers mois avant la vente... Je me rappelle que je m'attendais à beaucoup du DPE et pensais que c'est une vraie étude. Quand j'ai vu ce que ça représente j'étais assez dessus. encore une chose qui pourrait avoir une réelle utilité mais dont la mis en oeuvre est totalement déb.le

  18. #14
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour.

    Par contre pour l'escalier je n'ai pas compris
    L'escalier appuie sur les parpaings du mur extérieur, la double cloison en brique n'est sans doute pas faite à ce niveau pour une histoire de place sans doute.

    J'imagine qu'avec des plaques de liège (qu'on peut peindre en blanc pour éclairer le sous-sol) ça devrait le faire aussi, non ?
    Oui, le rockfeu (laine de roche avec une face alu) est aussi envisageable mais n'est pas donné. J'éviterai le polystyrène massif dans le sous sol, si on y gare une voiture et en cas de présence d'une chaudière. J'ai fait un essai de collé un papier peint intissé sur du liège, ça marche, mais l'aspect n'est pas lisse.
    Tu parles bien de ventilation répartie pour le sous-sol? l (1 ou 2 ventilateurs suffisent ?)
    Parce que sinon dans la maison y a une vmc qui ne marche pas mais les conduits sont là normalement. Il faut rénove
    Je parlais pour la maison, mais il faudrait un diagnostique de l'existant pour aller plus avant sur le sujet.


    C'est les courants d'air apporté par le vide brique/parpaing qui grèvent le DPE de ces maisons.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  19. #15
    Labobine

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    bonjour, Et bien moi, avec du chauffage électrique, je ne serais pas du tout tenté par une isolation par l'extérieur. Pourquoi ???, parce que chauffer des tonnes de pierre ou de parpaings et les maintenir en température avec des radiateur électrique, ça me paraît du gâchis, même si la déperdition est moindre du fait de l'ITE.

    Ou alors, à ce moment là, je mettrais un poêle à bois, ou à pellets afin d'avoir un chauffage puissant, et le chauffage électrique ne viendrait qu'en complément.

    Ceux qui ont une ITE se plaignent que lorsqu'ils allument le chauffage, il leur faut au moins une journée ou deux pour être bien. Pourquoi ??? parce que les murs absorbent les calories, c'est l'inertie dit-on, mais l'inertie n'est pas du chauffage gratuit...

    D'une part les énergies sont chères, notamment l'électricité, mais en plus avec cette dernière, il faut savoir qu'il faut produire 2,58 kw à la centrale nucléaire pour avoir un kilowatt à consommer..... à méditer.
    Dernière modification par Labobine ; 29/08/2012 à 02h54. Motif: complément
    Amicalement, Gérard

  20. #16
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour.
    Ceux qui ont une ITE se plaignent que lorsqu'ils allument le chauffage, il leur faut au moins une journée ou deux pour être bien. Pourquoi ??? parce que les murs absorbent les calories, c'est l'inertie dit-on, mais l'inertie n'est pas du chauffage gratuit...
    Quand ils coupent le chauffage ils sont bien pendant la même durée, mais pourquoi voulez vous que les murs avec ITE refroidissent rapidement et qu'il soit nécessaire de les réchauffer en permanence ?
    Pour que mes murs descendent à une température qui même à l'inconfort, il faut plusieurs semaines, le nombre de semaines dépendant de la saison.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  21. #17
    Labobine

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    bonjour, lorsqu'il fait froid, qu'il gèle la nuit, il ne faut pas une semaine pour que la température redescende.

    On a tendance à croire qu'avec l'ITE, on chauffe le mur et ensuite, c'est fini, il reste chaud.... ce serait trop beau.

    Et en demi saison, on allume un peu, puis on éteint puis on rallume, on éteint de nouveau. L'ITE est plus valable dans les pays du nord ou en altitude que dans une région tempérée.

    Et en résidence secondaire, si on va passer un weekend, avant qu'on est chauffé, il est temps de partir.

    Idéalement, il faudrait pouvoir faire une isolation intérieure et une isolation extérieure quitte à ne mettre que 5 cm d'isolant à l'intérieur et idem à l'extérieur, mais ça reviendrait plus cher.
    Amicalement, Gérard

  22. #18
    Ulyssesourd

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Citation Envoyé par martosny Voir le message
    Perso j'en suis plutôt à 30 000KWh/an sans ITE, combles à moitié isolés en R4. Dans l'exemple de cornychon on aurait plutôt 900 euros d'économies par an (je me trompe ? )
    Bonjour,
    Moi aussi je suis à peu près à ce niveau là dans ma nouvelle maison de 1950 dont les murs sont en briques pleines en béton de 40cm de large...et il ya aussi une extension faite en 1968 avec des briques en terre cuite de 20cm.
    Si ITE j'en ai pour 20K€ de facture donc faut réflechir : si on claque autant d'argent, en combien d'années ce sera amorti ? Pfff... pas avant très longtemps
    Car j'ai fait une simulation : avant 1800€ de chauffage + Eau chaude comprise, après l'ITE 800€ donc 1000€ d'économies par an soit 20 ans SANS compter l'augmentation du prix du combustible...
    Est cela vaut le cout de claquer 20K€ en ITE (sans compter qu'il faut aussi changer les fenetres + VMC DF + Portes d'Exterieur + Isolation plafond cave...) la facture globale s'éléve à peut près 40K€ ... pour économiser que 1000€ de facture annuelle ? pfff...

    A moins de tout faire soi-même pour 10.000€...

    A+
    L'énergie la moins chère est celle que l'on ne consomme pas.

  23. Publicité
  24. #19
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour.

    bonjour, lorsqu'il fait froid, qu'il gèle la nuit, il ne faut pas une semaine pour que la température redescende.
    Ils sont combien a ne pas chauffer une fois par jour lorsqu'il gèle ?
    Le cas des résidences secondaires est à part, c'est bien le seul cas où si on l'utilise en hiver l'inertie importante est déconseillée, mais si c'est pour l'été......

    On a déjà parlé de l'amortissement des travaux isolations, dans le calcul, il faut donner une valeur au confort supérieur après travaux.
    Les 1800€ de chauffage c'est à combien de température moyenne, pas la consigne, je parle de la température réalisée ?
    Après isolation les températures moyenne et réalisée seront toujours plus élevées, combien cela aurait coûté de les avoir sans isolation.
    Je chauffais à 20-21°C pour 2500/3000€ de propane/an (tarif de 2008), après 35k€ de travaux (isolation+ changement chauffage), je chauffe à 21-23°C pour moins de 400€, retour en 14-15 ans (le changement de chauffage est déjà payé).
    J'avais fait une estimation dans une autre discussion, sans changement d'énergie, j'en avait pour environ 17 ans (au tarif propane de 2012).

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  25. #20
    martosny

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonjour,

    Ça va encore si c'est la facture définitive. Nous c'est plutôt maison de 1850... vu la configuration, elle est aussi charmante qu'"impossible" à retaper! Des tonnes de terre à évacuer à la main, des murs repris durant les années n'importe comment, avec des gros trous bourrés au plâtre, à découvrir sous paquet cadeau et à refaire entièrement; rien que pour réussir à faire une ITE continue sur tout le tour de la maison (donc sans pont thermiques tous les 3 mètres ) c'est un casse tête chinois . On en a autour 10KE en isolation en auto construction avec 1 personne de main d'oeuvre en renfort, sans compter tous les travaux qu'on a du entreprendre au préalable pour rendre l'ITE possible et correctement réalisable. (cf mon sujet où l'on ne voit qu'un apperçu très restrain des travaux http://forums.futura-sciences.com/ha...ml#post4148917). Il faut rajouter la rallonge de toit, les nouvelles fenêtres, le rejointoiment des façades, le drainage et j'en passe... plus tous les vacances et week-ends passés au chantier plutôt que de se reposer pour la semaine de travail qui suit (oui parce que j'ai un vrai travail à plein temps tout de même aussi). Avec tout ça on en est même pas à la moitié de notre ITE... le reste pour les années à venir (l'an prochain ? )

    Tout ça pour dire que certes, notre maison est notre compte d’épargne, étant donné que les 30 glorieuses sont bien finies et que notre génération est condamnée à passer plutôt les "30 affreuses", mais nous savons pertinemment que nous ne retrouverons jamais notre investissement! Ca sert à rien de faire de calculs, les seuls calcul que nous faisons c'est d'essayer de faire au plus économique et rentable...

    Je dirais que même dans votre situation des calculs d'amortissement de la sorte sont assez difficile à effectuer car ils reposent sur beaucoup d'hypothèses et en plus il y a beaucoup de paramètres qui sont impossibles à prendre en compte. En voici juste quelques exemples à méditer mais il y en a des dizaines d'autres:
    - coût futur de l'énergie: certes on est d'accord que ça va augmenter mais de combien, quand... une guerre ou une catastrophe, une innovation ou un changement radical du mode de vie des gens (forcé j’entends bien, le volontaire on est pas prêt de le voir) peuvent faire basculer la balances dans un sens comme dans l'autre.

    - dans la même pensée on peut regarder aussi le niveau de vie futur. En effet il suffit de quelques années d'inflation modérée pour que votre investissement en ITE ne se transforme en une bourse juste bonne pour acheter une baguette de pain. Ce n'est pas le genre de choses qu'on maîtrise ou que l'on peut prévoir, encore moins à notre niveau, mais on le voit bien actuellement aux niveau supérieurs ce n'est guère mieux!

    - confort personnel : à un certain age vous vous sentirais bien mieux dans votre maison avec isolation, confort, chauffage aux oubliettes et ventilation automatique plutôt que dans une passoire à calories, à charger le poile 5 fois par jour, à ouvrir les fenêtres et à vous taper des rhumatismes à cause des courants d'air. J'exagère mais à coût de financement équivalent vous serait certainement mieux dans la première situation.

    - situation personnelle: en supposant que vous avez un travail et les moyens de payer votre crédit + vos travaux (ITE et autres) aujourd'hui (cas de la plupart des gens qui aimeraient devenir propriétaires), qui vous garanti cette sérénité à l'avenir? Une fois au chômage ou avec moins de revenus vous serez bien content de payer 3 fois moins de chauffage par mois d'hiver rude.

    Bref on peut en discuter longuement mais c'est pas le sujet das ce post. Je vois notre maison et nos travaux/efforts comme un compte d'épargne (la pierre reste de la pierre!), une assurance et un investissement de confort personnel qui se paie... Je comprends que d'autres gens puissent ne pas voir la chose de la même manière ou sont plus optimistes (ce qui n'est pas mon cas de nature). Ce sont des choix à faire, il faut les prendre en toute connaissance de cause et les assumer...
    Dernière modification par martosny ; 29/08/2012 à 12h32.

  26. #21
    JPA46

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Tout à fait d'accord avec ce dernier message et position de Martosny. A chercher l'amortissement, allez à l'hôtel et jouez à la Bourse..... Mais de quoi sera fait demain, qui peut le dire, voyez les japonais après Fukushima et on ne sait pas tout, il vaut mieux éviter d'en parler .... ?

  27. #22
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Un bel exemple de plus value avec cette maison en pierre avec ITE posée en 1985 ( oui , bien 1985 ..) sur mes conseils ...:
    Descriptif des travaux :
    murs de 50 cm en meulière LOURDE, 2 refends intérieurs également en meulière lourde , ITE avec 10cm PSE+ enduit au RDC , bardage Red Cedar à l'étage avec 12 cm de roofmate (PSE extrudé ) , toiture avec 16 cm de Roofmate , Dv de l'époque c'est à dire 50% moins performants que nos DV actuels, chauffage radiateurs acier et chaidière fuel + insert .

    Achetée avant travaux pour 110 000 FF (valeur 1982) , elle a été revendue 650 000€ pour ses qualités de vie intérieure , avec un DPE classe C , à 650m d'altitude en hte savoie .

    C'est le look intérieur des murs en pierre visibles qui a conquis le couple d'anglais .

    voir les photos de l'annonce : http://www.toutvendre.fr/Maison-6-pi..._17144686.aspx
    http://www.toutvendre.fr/FERME-AU-LO..._10242813.aspx

    Les visiteurs s'exclamaient une fois à l'intérieur : mais c'est une maison d'architecte ! (en l'occurence moi meme )
    Dernière modification par herakles ; 03/09/2012 à 07h38.

  28. #23
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Citation Envoyé par herakles Voir le message
    Achetée avant travaux pour 110 000 FF (valeur 1982) , elle a été revendue 650 000€ pour ses qualités de vie intérieure , avec un DPE classe C , à 650m d'altitude en hte savoie .
    Non mais concrètement c'est le mauvais exemple. En trente ans l'immobilier a augmenté (beaucoup, beaucoup, beaucoup...). Le prix exorbitant : Ca n'a strictement rien à voir avec la qualité de vie intérieure ou le DPE. La preuve si tu enlèves le coût du peu de travaux que tu as faits, tu es loin du prix d'origine. En gros sans ces travaux, elle vaut 600000euros et quelqu'un qui a 700000euros à mettre dans une maison peut l'acheter et faire mieux que toi en rénovation.

    Tout le monde a un exemple de ce type dans son entourage: Mon père a acheté un terrain début 80s et l'a revendu récemment 25 fois son prix et il n'y avait pas d'ITE La maison que je vise, construite en 1978 a du coûter moins de 100000 francs à son premier propriétaire. Maintenant elle vaut 10 fois plus....

    Bref, l'ITE, pour moi c'était pour avoir une maison performante et qui gaspille pas d'énergie. Je ne pense pas que ça permette une plus ... La plus value sera dans 20 ans si l'immobilier ne s'est pas effondrée. Mais ça ne sera pas à cause de l'ITE.

  29. #24
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Désolé , tu as oublié de prendre en compte le gain de surface acquis avec l'ITE dans cet exemple :

    Cette ferme avec 9x9 m intérieurs entre murs, avec deux refends de 0.50m fait 72m2 de surface habitable par niveau , soit en gros 200m2 , y compris les combles

    Si mes amis avaient posé une ITI classique avec 15cm de LDV+placo , avec traitement obligatoire des retours des refends (ponts thermiques rédhibitoires avec la meulière lourde , très conductrice et -10°C courants dans la région ) on aurait perdu 8m2 par niveau x 3 = 24 m2... soit au prix actuel du M2 , quelque chose comme 72 k€

    Et on perdait alors l'aspect décoratif des pierres à l'intérieur ...et pas question de laisser les pierres apparentes à l'extérieur : enduits obligatoires , à cause du gel hivernal + humidité qui accélère la dégradation des joints entre les blocs de pierre , surtout si ces derniers ne sont plus réchauffés de l'intérieur à cause de l'ITI .

    En conclusion , l'ITE a mis largement en valeur les espaces intérieurs chichement mesurés de cette petite fermette savoyarde et le matériau pierre , tout en offrant un confort hivernal plus que satisfaisant et un confort d'été : les périodes de fortes chaleurs n'y sont pas rares tout comme les giboulées glaciales au mois d'Août .

    L'investissement en valait alors la peine , remboursé par cette plus value cachée (les 24m2 gagnés sur 200m2)
    Dernière modification par herakles ; 03/09/2012 à 08h48.

  30. Publicité
  31. #25
    JPA46

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    La réalisation d'une ITE est une affaire de bon sens, de recherche de confort intérieur général, de santé, de remise à niveau de son bien, de citoyenneté et enfin pourquoi pas d'amortissement au mieux puisqu'il y a forcément un amortissement quelque part mais cela ne doit pas être une histoire uniquement d'amortissement, sinon passez votre chemin et allez à l'hôtel.....

    Mais à 3000 Euros de chauffage par an qui peut encore monter pour tenir un idiot et imbécile 23°C, peut-être un officiel 19 °C pour une meilleure santé, tout ça pourrait bien nous aider par ces temps difficiles ...... Un peu de bon sens seulement

    On ne peut pas continuer à habiter des épaves thermiques avec l'évolution technique qui nous entoure. On en dépense bien d'autres dans du jetable qui ne sera jamais amorti. Qu'est-ce que cette mentalité ?

  32. #26
    TiDom22

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    On est tous d'accord : l'ITE, c'est bien, c'est mieux, ça ne fait pas perdre de surface et ça peut être écologique. Dans tous les cas, ça fait économiser de l'énergie.
    Ne parlons pas de rentabilité financière, car l'investissement peut être lourd (... et donc certains portefeuilles ne peuvent juste pas). L'intérêt n'est pas là comme disent martosny et JPA46... l'intérêt est même bien plus important que l'aspect financier.

    Par contre pour revenir à la plus-value grâce à l'ITE, je persiste. Ca n'a rien à voir et ton exemple (herakles) est vraiment un mauvais exemple. Tu compares deux valeurs immobilières à 30 ans d'écart ... donc bon. Mais peu importe ce n'est pas vraiment le sujet.

    Pour moi l'ITE c'est quasi hors-budget selon mes premières simulations ... mais il faut que je vois ma banque pour confirmer.

    SK69202 m'a conseillé sur plusieurs points pour une rénovation énergétique sans ITE. Sur plusieurs points qui sont traités sur ce forum (isolation lame d'air, dessous d'escalier, rénovation de vitrages, isolation de ravals droits/combles...) Merci encore.

    Je relance encore une dernière question au sujet de l'ITE (dans mon premier post) : ceux qui ont fait une ITE sur maison sur sous-sol semi-enterré; jusqu'où descend l'ITE ? dessous la dalle du RDC j'imagine mais à combien du sol ?

  33. #27
    SK69202

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Bonsoir.

    Je reste quand même convaincu de l'avantage de l'ITE sur les palliatifs que j'ai décrit, du retour sur investissement assuré, dès lors que l'on garde la maison un certain temps et que si l'investissement est lourd, le coût d'usage est nul.
    Sur une passoire thermique comme la néo bretonne des années 70, je pense que le retour sur investissement est de l'ordre de 15 ans, on parle de dizaines de mégawattheures économisés, juste à voir le coût du MWh en fonction de l'énergie.

    Une ITE doit faire un décrochement à une quinzaine de cm du sol pour éviter l'éventuelle remontée par capillarité, mais je pense qu'il faut isoler le plus possible quitte à changer la nature de l'isolant au contact du sol. Le sous sol doit être étanchéifié et ventilé pour optimiser le gain de l'ITE.

    @+
    Dans les villages gaulois, ils ne sont jamais tous d'accord. Jules César

  34. #28
    JPA46

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    L'ITE je la fais descendre jusqu'au bas des fondations du sous-sol, de 150 m2 de surface, en polystyrène Jackodur 16 cm pour tout ce qui est sous le sol naturel, avec protection delta MS et 20 cm au-dessus du niveau du sol naturel, hauteur 3m, ensuite l'ITE même épaisseur 16 cm en laine et fibre de bois Diffutherm en 2 couches de 80 mm prend le relais sur le rez de chaussée de 150 m2. C'est un coût total de 32 000 Euros HT posé ( prix actuel ) et enduit 3 couches tramé compris sur le rez de chaussée. Le dessous de la dalle est bien entendu isolé en plus en plafond avec une couche de 20 cm en ouate de cellulose, non inclus dans le montant précédent.

  35. #29
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Ca n'a rien à voir et ton exemple (herakles) est vraiment un mauvais exemple. Tu compares deux valeurs immobilières à 30 ans d'écart ... donc bon. Mais peu importe ce n'est pas vraiment le sujet.
    Tu le fais exprès ou quoi ?

    Quelle mauvaise foi ..

    Comment réagirait le client, à ton avis , face à deux annonces pour deux fermes semblables dans le même coin , le même look extérieur , l'une avec une ITE et 200m2 au prix de 648k€
    et l'autre au même prix, mais avec 175 m2 , de moins bonnes performances thermiques , été comme hiver... car l'ITE induit des économies supplémentairtes d'environ 15 à 20% à épaisseur d'isolant égale grâce à l'inertie .

    Laquelle des deux maisons prendrait-il finalement ?
    Dernière modification par herakles ; 03/09/2012 à 23h26.

  36. #30
    JPA46

    Re : Isolation Thermique par l'Extérieure (ITE): OUI ,mais jusqu'où ?

    Très juste Héraklès, et ce sera d'autant plus vrai que l'énergie va se faire plus inabordable dans les prochaines années, nous n'avons rien vu pour l'instant ....

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. isolation thermique par l'exterieure avec pierre reconstitué
    Par Eric DUPONT dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2011, 13h50
  2. Isolation par l'extérieur : oui mais comment?
    Par Sarri dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 366
    Dernier message: 02/05/2010, 22h16
  3. Isolation par l'intérieur : oui mais comment?
    Par suptouch dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/11/2009, 18h35
  4. [Divers] Araignée sauteuse..oui, mais jusqu'où?
    Par Syseline dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 19/08/2008, 22h58
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...