Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Inertie



  1. #1
    yoyo1

    Inertie


    ------

    Bonjour,

    Nous allons procéder a une ITE, or actuellement nous avons une iti avec des cloisons en carreau de platre de 7Cm.

    on parle souvent de la brique pour avoir une bonne inertie pourtant la brique est creuse alors comment peut elle stocker des calories ?

    est ce que le carreau de platre n'aurait pas plus d'inertie ?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    cpasmoi

    Re : Inertie

    C'est un calcul à faire.
    L'inertie est entre autre caractérisé par la capacité thermique; or celle de la terre cuite (donc brique) est meilleure que celle du platre.
    Après, il faut voir quelle est la masse totale d'un mur en carreau de platre et du même mur en brique; c'est ça qui va déterminer le potentiel inertiel.
    Si on se réfère à certains bouquins, la capacité thermique du "platre courant" est un tout petit peu superieur (environ 270 Wh/m3.C°) à celle de la "brique de construction" (environ 220).

  5. #3
    gridobu

    Re : Inertie

    Oui... selon toutes mes recherches, les capacités thermiques sont sensiblement les mêmes. Ce qui compte alors, c'est l'épaisseur. Et comme en ite l'épaisseur des briques des murs est plus importante que des carreaux de plâtre de 7cm en iti, il y aura plus d'inertie. Quelques éléments de réponse Ici à transposer.

  6. #4
    yoyo1

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par cpasmoi Voir le message
    C'est un calcul à faire.
    L'inertie est entre autre caractérisé par la capacité thermique; or celle de la terre cuite (donc brique) est meilleure que celle du platre.
    Après, il faut voir quelle est la masse totale d'un mur en carreau de platre et du même mur en brique; c'est ça qui va déterminer le potentiel inertiel.
    Si on se réfère à certains bouquins, la capacité thermique du "platre courant" est un tout petit peu superieur (environ 270 Wh/m3.C°) à celle de la "brique de construction" (environ 220).
    tu dis que la brique est meilleur et celle du platre mais tu dis aussi que le platre courant est supérieur à la brique.

    actuellement j'ai de la brique de 25 cm je pense qu'elle est alvéolaire, 7cm de LV + 7 cm de platre.

    vu que nous allons réaménager notre 1er étage nous allons problement viré tout ça, mais est ce que je dois laissé en brique ou du carreau de platre voir du ba13.

    concernant les autres pièces est ce que l'on peux garder ces cloisons en l'état et bénéficier de l'inertie.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    cpasmoi

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    tu dis que la brique est meilleur et celle du platre mais tu dis aussi que le platre courant est supérieur à la brique.
    Le matériau "brique" à une meilleur inertie que le matériau "platre", car une meilleur capacité thermique.`
    Mais comme tu l'as dit, la brique est creuse, donc au final, entre un carreau de platre et de la brique, l'inertie est équivalente pour la même épaisseur (ne pas dire que 25cm de brique a autant d'inertie que 7cm de carreau de platre, ce qui serait faux)

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    actuellement j'ai de la brique de 25 cm je pense qu'elle est alvéolaire, 7cm de LV + 7 cm de platre.

    vu que nous allons réaménager notre 1er étage nous allons problement viré tout ça, mais est ce que je dois laissé en brique ou du carreau de platre voir du ba13.

    concernant les autres pièces est ce que l'on peux garder ces cloisons en l'état et bénéficier de l'inertie.
    As-tu bien pensé au fait qu'en virant tout tu dois refaire tout ce qui est réseau élec et eau ?

    En fait, tu bénéficiera de l'inertie de tes carreaux de platre seulement. Vu qu'il y a ta LDV entre la brique et les carreaux de platre, tu ne peux pas bénéficier de l'inertie de la brique (en gros, pour faire simple).

    Le mieux s'est de bénéficier de l'inertie de l'élément constructif (brique, parpaing, béton, etc...) et de l'inertie de l'élément de revetement interieur (platre, terre crue, etc). Mais il faut que c'est 2 éléments soient contigu; d'où l'intérêt d'une ITE

  9. #6
    yoyo1

    Re : Inertie

    ne pas dire que 25cm de brique a autant d'inertie que 7cm de carreau de platre, ce qui serait faux)
    cela veux qu'enlevant mes cloisons j'aurais une meilleur inertie car l'épaisseur de la brique est plus épaisse que les cloisons platre.

    As-tu bien pensé au fait qu'en virant tout tu dois refaire tout ce qui est réseau élec et eau ?
    je réfait un réaménagement complet des chambres et du coup c'est l'occasion de revoir l'inertie.

    si dans les autres pièces je laisse les cloisons tel quel, est ce que je pourrais bénéficier de l'inertie de la cloison de platre malgrès la LV.

  10. Publicité
  11. #7
    cpasmoi

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    si dans les autres pièces je laisse les cloisons tel quel, est ce que je pourrais bénéficier de l'inertie de la cloison de platre malgrès la LV.
    oui bien évidemment

  12. #8
    yoyo1

    Re : Inertie

    mais est ce que la diffusion de la chaleur ne risque pas de se diffuser du coté de la laine de verre surtout en sachant que je n'ai aucune idée de son état.

    donc actuellement je bénéficie déjà d'inertie alors que je pensais le contraire vu qu'en été il fait de suite très chaud à l'intérieur.

  13. #9
    yoyo1

    Re : Inertie

    on m'a proposer de supprimer la lv de garder les cloisons de carreau de platre et d'utiliser les 7cm de vide pour passer les gaines.

    mais je me demande si le faite d'avoir un si grand vide d'air est judicieux.

  14. #10
    cpasmoi

    Re : Inertie

    La 1ère question qui me vient à l'esprit avant tout considération thermique; c'est : comment font-ils pour enlever que la LDV ?

  15. #11
    yoyo1

    Re : Inertie

    bien vu

    mais vu que je compte créer des nouvelles ouvertures, on aura accès à la lv.

  16. #12
    yoyo1

    Re : Inertie

    je réflechis à l'isolant phonique que je vais mettre entre mes cloison en Ba13, est ce qu'en mettant de la laine de bois j'augmente mon inertie.

  17. Publicité
  18. #13
    yoyo1

    Re : Inertie

    je remonte ce post car je suis toujours dans la réflexion de l'intérêt de supprimer mon ITI avec du carreau de plâtre.

    en sachant que dans les combles aménageable j'ai fais le choix de supprimer pour gagner de la place.

    c'est artisans artisans qui me le déconseille car cette ITI à le mérite d'être là.

  19. #14
    fix_k

    Re : Inertie

    tu peux faire ton ITE et tu verras ensuite si tu veux t'embêter à enlever l'ITI.

    L'ITE te permettra de récupéré l'inertie des planchers et murs de refens ce qui est déjà bien !

  20. #15
    yoyo1

    Re : Inertie

    l'ITE vient d'être terminé.
    après est ce que le carreau de plâtre m'apportera de l'inertie ?

  21. #16
    Larzacien

    Re : Inertie

    Bonjour, Avant de parler d'inertie, il faudrait parler du chauffage.

    Avec un bon poêle à bois, l'inertie peut servir à stocker de la chaleur, car on ne peut pas garnir un poêle en continu, et la chaleur parfois puissante est absorbée par le mur qui isolé par l'extérieur ne la perdra pas trop vite.
    Mais si on a du chauffage électrique, alors là, mieux vaut une très bonne isolation et un placo, pour justement profiter des calories si chères immédiatement et pouvoir ne pas chauffer à fond en continu pour réchauffer des masses de pierre qu'il faudra MAINTENIR EN TEMPERATURE à grands frais.

    A vouloir trop bien faire, vous risquez de vous ruiner et en plus d'être déçu. Ne virez pas l'isolation intérieure que vous avez, ça revient à mettre de l'argent à la poubelle. Cela ne vous empêche pas d'isoler par l'extérieur,à condition que les murs ne soient pas du tout humides. Et il vous faudra obligatoirement une VMC, car plus on isole plus il faut renouveler l'air....

  22. #17
    herakles
    Animateur Habitat

    Re : Inertie

    @ larzacien :

    tu oublies les apports solaires et autres apports gratuits internes au cas où la maison est orientée de manière idéale avec au moins les 2/3 de vitrages oreintés entre SE et SO : l'inertie sert alors à gérer les apports gratuits et le chauffage électrique , trés réactif , se coupe alors au moindre apport , laissant les murs se charger doucement dans la journée

    Après le coucher du soleil ou la fin de la flambée du poêle , les murs inertiels restituent doucement et dès lors que la température intérieure baisse en dessous du seuil de confort , le chauffage électrique réagit immédiatement .

    Toutes les maisons que j'ai fait construire = bioclimatique avec serre ou capteurs à air , murs intérieurs lourds , apports solaires et chauffage d 'appoint électrique de très faible puissance ( environ 4 kW par 100m2 habitables )
    Sans inertie , on n'aurait pas la possibilité de stocker les apports solaires , et il aurait fallu ouvrir les fenêtres en mi-saison ..

  23. #18
    Vince44

    Re : Inertie

    @yoyo

    Par rayonnement tu auras transfert de calories entre les carreaux de plâtre et la brique. C'est moins efficace qu'en direct, mais ça marche.

    Ce dont il faut être sûr c'est ton étanchéité et ton isolation phonique après car tu vas ouvrir des autoroutes à transfert aérien....

    Localement, tu peux envisager de boucher avec un mélange dense et pas trop cher si c'est suffisamment accessible. Copeaux, paille broyée, sable, gravier mélangé à terre, chaux, plâtre, ....

    @larzacien
    l'ITE est plutôt une solution aux problèmes d'humidité (car certains sont liées à l'ITI justement) qu'un facteur aggravant.

    Après, il y a toujours des exceptions. Une ITE étanche combinée à un mouillage du mur par le haut (fuite du toit) amène à des problèmes aggravés...

    Mais dans le cas général, on lutte contre le mouillage du mur par la face externe et par la condensation.

    A+

    Vincent

  24. Publicité
  25. #19
    Did67

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message

    pour justement profiter des calories si chères immédiatement et pouvoir ne pas chauffer à fond en continu pour réchauffer des masses de pierre qu'il faudra MAINTENIR EN TEMPERATURE à grands frais.
    Je complète les réponses faites.

    C'est une grave erreur que de confondre la consommation d'une maison, qui est toujours liée aux déperditions (par les murs, plafonds et dalles en contact avec l'extréieur et par la ventilation) et le "stock" de calories (qui est liée à l'inertie et donc aux masses à l'intérieur de cette "ebnveloppe").

    En somme, on peut avoir une petite fiole d'eau ou jerrycan et ne boire que 3 l d'eau par jour. Dans le premier cas, on sera obligé de refaire le plein souvent (= ici, enclencher les radiateurs électriques) ; dans le deuxième cas, on peut l'oublier pendant 2 ou 3 jours (le plein sera fait par le soleil, qui suffira...).

    Maintenir une masse inertielle au milieu de la maison ne consomme rien. La mettre en température, si (mais à la sortie de l'automne, la masse sera pleine !).

    En revanche, il est exact qu'avec une masse inertielle importante, il peut se révéler vain de procéder à des abaissements (nuit, absences dans la journée), ce qui contrarie un peu les quelques pourcents d'économie que cela permet ! [on cite souvent le chiffre de 7 % par °C ; je suppose que c'est pour 24 h ; donc 12 h d'abaissement, cela peut représenter 5 % ; vite compensés par le stockage d'apports solaires passifs que l'on peut faire, si la maison est bien conçue !]

  26. #20
    Larzacien

    Re : Inertie

    Bonjour, Sauf que je confonde, il me semble que Yoyo habite dans l'est. Je ne sais pas si le soleil tape fort et longtemps en hiver sur les murs, mais chez moi qui habite plutôt au sud, j'ai un mur plein sud et bien abrité, il ne chauffe guère, par contre les vitres laissent passer les rayons du soleil. Et à 5 heures le soleil est couché.

    Par contre en été, ça tape fort, mais c'est complètement inutile.

    Et encore on ne sait pas si cette maison bénéficie du maximum d'ensoleillement, ce qui n'est pas toujours le cas.

  27. #21
    Did67

    Re : Inertie

    Justement !

    On parle bien de chaleur qui rentre dans l'enveloppe, par des fenêtres, portes vitrées, etc... S'il y a isolation sérieuse, le reste compte peu (que ce soit ITI ou ITE).

    Donc je reviens à ma chaleur "qui rentre". De deux choses l'une :

    a) il n'y a aucune inertie (typiquement, ITI + cloisons en placo) : l'air s'échauffe vite, la température monte ; c'est inconfortable ; on ouver la fenêtre et on perd ces calories...

    b) il y a de l'inertie (je parlais de murs intérieurs, mais aussi de dalles épaisses) ; la même chaleur rentre, mais elle est absorbée par les murs intérieurs ; la température varie peu ; il fera peut-être 23 ° C ; c'est agérable ; durant toute la nuit, ces murs "relachent" les calories et la température ne baisse pas trop ; les radiateurs s'allument pas ou peu...

    Pour reprendre mon image d el'eau, c'est comme si on a une grosse citerne au milieu de la maison ; la journée, il rentre de l'eau, mais comme la citerne est grosse, le niveau monte peu... La nuit, on peut faire couler un peu pour compenser les pertes, sans que le niveau ne baisse beaucoup...

    Voilà pourquoi il ne faut pas confondre "isolation" (quantité de chaleur qui rentre ou qui sort) et "inertie" (la capaicté de stockage de chaleur dans la maison).

  28. #22
    yoyo1

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par Larzacien Voir le message
    A vouloir trop bien faire, vous risquez de vous ruiner et en plus d'être déçu. Ne virez pas l'isolation intérieure que vous avez, ça revient à mettre de l'argent à la poubelle. Cela ne vous empêche pas d'isoler par l'extérieur,à condition que les murs ne soient pas du tout humides. Et il vous faudra obligatoirement une VMC, car plus on isole plus il faut renouveler l'air....
    je suis assez d'accord avec toi a force de vouloir bien faire on risque d'être déçu, je me rend compte que l'isolation de mes rampants avec 30 cm ma fait perdre un peu de la surface habitable.

    concernant le chauffage j'étais en chauffage électrique jusqu'à cette hiver, mais ont vient de mettre un poêle a pellet canalisable donc j'espère ne pas trop utiliser mon chauffage électrique dorénavant.

  29. #23
    yoyo1

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par Vince44 Voir le message
    @yoyo

    Par rayonnement tu auras transfert de calories entre les carreaux de plâtre et la brique. C'est moins efficace qu'en direct, mais ça marche.

    Ce dont il faut être sûr c'est ton étanchéité et ton isolation phonique après car tu vas ouvrir des autoroutes à transfert aérien....
    que veux tu dire par ouvrir des autoroutes aérien?
    au niveau étanchéité on a pu constaté que de l'air circule entre le carreau de platre et la brique, surtout que nous avons ouvert l'ancien caisson de volet pour y mettre le monobloc.

  30. #24
    yoyo1

    Re : Inertie

    @did

    je pense avoir de l'inertie avec mon ITI puisque que mes contre cloisons sont en carreau de platre de 7cm, il me semblait que la masse du carreau de platre est très proche de la brique alvéolaire.

    actuellement j'ai les 2 situations.

    au premier pour un gains de place j'ai viré l'ITI et platrer la brique.
    au rdc j'hésite ?

  31. Publicité
  32. #25
    Vince44

    Re : Inertie

    Citation Envoyé par yoyo1 Voir le message
    que veux tu dire par ouvrir des autoroutes aérien?
    Je veux dire que si t'as une entrée d'air dans la laine de verre, c'est embêtant. Dans une lame d'air c'est une grosse fuite.

    Au niveau phonique, le son ne sera absolument pas contrarié par ces lames d'air qui pourraient agir comme des "ponts phoniques" d'une certaine façon. Par exemple si une lame d'air est commune à deux pièces...

    A+

    Vincent

  33. #26
    yoyo1

    Re : Inertie

    je ne sais pas si entre la briques et la LV il y a une lame d'air.
    moi les courants d'air dont je parlais c'est probablement du au gaines électrique qui remonte du compteur.

    après si le carreau de plâtre me permet d'avoir de l'inertie, pourquoi l'enlever en faveur de la brique car il va falloir pensé a encastrer l'électricité et tout plâtrer.

Discussions similaires

  1. Radiateurs electrique à Inertie en fonte VS Inertie en brique réfractaire
    Par jarod78 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 20
    Dernier message: 05/04/2011, 05h42
  2. Passive sans inertie ou bioclimatique avec inertie
    Par paselo dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 244
    Dernier message: 13/02/2011, 13h06
  3. inertie
    Par ar13menia dans le forum Physique
    Réponses: 21
    Dernier message: 18/10/2010, 15h24
  4. inertie ou pas inertie
    Par 29sud dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 26/08/2009, 14h33
  5. Inertie inertie quand tu nous tiens..
    Par Fudebu dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 23/05/2008, 16h56
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...