Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien



  1. #1
    coolpix60

    Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien


    ------

    Bonjour à toutes et tous,
    Voilà j'ai cassé tout l'étage de ma vieille longère acquise l'année dernière et souhaite refaire une bonne isolation thermique en laine de verre. Et à la lecture de tout les posts à droite à gauche il me vient une multitudes de questions auxquelles j’espère vous pourrez m’éclairer un peu...
    1- Comment réaliser une bonne étanchéité à l'air sur un plancher bois ancien qui lui ne l'est pas du tout?
    Suis je obligé de refaire un réagréage complet du plancher pour venir collé ma membrane dessus ou existe il une autre alternative?
    2- Comme j'ai vraiment envie de soigné cette étanchéité à l'air (j’habite sur un plateau ou le vent souffle souvent assez fort) je compte mettre de la LDV avec pare vapeur, soigneusement jointoyer avec un scotch qui va bien pour une première étanchéité, plus une membrane genre vario ou équivalent en "redondance" pour éventuellement palier des problèmes de vieillissement. Cette solution vous semble t-elle justifiée??
    De plus est il judicieux de mettre une membrane hydro régulante par dessus le pare vapeur de la laine de verre (comme dans les démo Isover)? Le transfert de vapeur d'eau ne sera t-il pas bloquer par le pare vapeur de la LDV? une étanchéité avec du polyane ne serait elle pas suffisante dans ce cas de figure??
    merci d'avance et @bientot
    PS: des photos valant mieux que des long discours... en voici quelques unes
    DSC05345 - Copie.JPGDSC05341 - Copie.JPG

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    coolpix60

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    Bonjour,
    mes questions n'inspirent personne?

  4. #3
    coolpix60

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    MERCI à tous pour vos conseilles avisés...!!!

  5. #4
    Sofi29

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    Bonjour Coolpix60,
    Il semble que ce comble serve actuellement de stockage, mettre en oeuvre une isolation sur plancher condamnera définitivement le comble et il deviendra alors impossible d'y stocker quoi que ce soit, sauf à créer une réhausse de plancher mais auquel cas, il faut au préalable s'assurer que le plancher existant peut en supporter la surcharge complémentaire.
    Citation Envoyé par coolpix60 Voir le message
    1- Comment réaliser une bonne étanchéité à l'air sur un plancher bois ancien qui lui ne l'est pas du tout?
    Pour étancher ce plancher, vous pouvez dérouler une membrane pare vapeur indépendante et continue sur l'ensemble du plancher, en prévoyant un rebordement sur les murs périphériques jointoyé avec un mastic d'étanchéité.
    Suis je obligé de refaire un réagréage complet du plancher pour venir collé ma membrane dessus ou existe il une autre alternative?
    Même si le plancher actuel n'est pas uniforme, un réagréage est inutile (il faut juste qu'il n'y ait pas d'élement tranchant ou pointu à dépasser qui serait susceptible d'accrocher la membrane lors de la pose).
    2- Comme j'ai vraiment envie de soigné cette étanchéité à l'air (j’habite sur un plateau ou le vent souffle souvent assez fort) je compte mettre de la LDV avec pare vapeur, soigneusement jointoyer avec un scotch qui va bien pour une première étanchéité, plus une membrane genre vario ou équivalent en "redondance" pour éventuellement palier des problèmes de vieillissement. Cette solution vous semble t-elle justifiée??
    Le plancher semble en partie recouvert de dalles de type PVC collées donc une matière relativement étanche. Je ne vois donc pas l'utilité d'un pare vapeur hygrorégulant sur ce type de revêtement. Préférez un pare vapeur classique indépendant (de type Stopvap ou équivalent), posé en continu sur l'ensemble de la surface de plancher, parfaitement rebordé et jointoyé au mastic d'étanchéité en périphérie et à l'aide d'un adhésif adapté aux recouvrements des lés de membrane et en pourtour de gaine de ventilation si le groupe de ventilation mécanique est fixé dans ce comble. Ce pare vapeur ainsi posé sera suffisant pour assurer l'étanchéité à l'air du plancher. Pour la laine, vous pouvez opter pour une laine souple en rouleaux (la pose déroulée sur plancher ne nécessitant pas de laine avec une tenue mécanique) ; prévoyez une résistance thermique R> ou = 7m2.K/W. Les rouleaux de laine seront posés bord à bord bien jointifs, le revêtement kraft du côté chauffé soit contre le sol.
    Cordialement.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    josepsolebonet

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    Dans quelles configurations truverez pertinant utiliser des parevapeurs hygro regulants?

  8. #6
    Sofi29

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    Bonjour,

    Son usage se justifie davantage en combles aménagés qu'ici sur un plancher revêtu de dalles en plastique.

    Salutations.

  9. Publicité
  10. #7
    josepsolebonet

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    En combles amenagés le Cahier du CST preconise un pare-vapeur avec Sd mini de 18 m et pas du tout un hygroregulant entre 0,2 à 5 m (cela est accepté comme "deviation" de la regle de l'art par un AT)

    Mes calculs faits avec Wufi posent en evidence que l'ecart technique entre un pare vapeur "classique" et un pare vapeur hygroregulant es presque nul si l'isolant es non hygroscopique (laine minérale par example)

  11. #8
    Sofi29

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    Bonjour Josephlebonet,
    Citation Envoyé par josepsolebonet Voir le message
    En combles amenagés le Cahier du CST preconise un pare-vapeur avec Sd mini de 18 m et pas du tout un hygroregulant entre 0,2 à 5 m (cela est accepté comme "deviation" de la regle de l'art par un AT)
    A vrai dire, le CPT 3560 V2 mentionne, au paragraphe "3-matériaux", le pare vapeur Sd > ou = à 18 mètres comme étant généralement utilisé pour la mise en oeuvre en rampants ou plancher de comble mais il valide également dans ce même paragraphe des matériaux sous Avis Technique dont la mise en oeuvre fait référence aux prescriptions du CPT 3560, ce qui est bien le cas des Avis Techniques des membranes hygro-régulantes Vario ou Intello (CPT 3560 paragraphe 3-Matériaux : La liste des matériaux préconisés pour la mise en oeuvre est donnée dans le Constat de Traditionnalité ou l’Avis Technique faisant référence à ce document.).

    Mes calculs faits avec Wufi posent en evidence que l'ecart technique entre un pare vapeur "classique" et un pare vapeur hygroregulant est presque nul si l'isolant est non hygroscopique (laine minérale par exemple)
    Il est vrai que les calculs hygrothermiques permettent d’obtenir des résultats très satisfaisants avec un pare-vapeur Sd 18 m, c’est d’ailleurs pourquoi cette solution se retrouve dans les règles de l’art. Toutefois, un pare-vapeur hygrorégulant tel que ceux de la famille Vario permet d’avoir un meilleur séchage des bois, c'est-à-dire, dans le langage commun, de laisser mieux « respirer » la charpente.
    Normalement, le bois de charpente doit être déjà sec lors de sa mise en œuvre et ne doit pas être mouillé durant la vie de l’ouvrage (couverture parfaitement étanche à l’eau). Or, il arrive néanmoins que le bois se trouve en conditions humides dans les ouvrages et la membrane Vario permet alors de limiter tout risque d’accumulation d’humidité dans les parois en favorisant le séchage de ces bois par son caractère « respirant ». Ce type de pare-vapeur relève de la procédure d’Avis Technique afin de tester et valider que ses plages de variation hygrométrique sont bien adaptées aux différents climats français et aux différentes orientations du toit.

    Cordialement.

  12. #9
    josepsolebonet

    Re : Etanchéité à l'air avec membrane sur plancher bois ancien

    On est donc bien d'accord.
    Un parevapeur classique suffit.
    La mise en ouvre des parevapeurs hygroregulants (ou a performance inferieure a 18 m) est aussi possible mais doit faire l'object d'un avis technique.
    L'utilisation des parevapeurs hygroregulants seulement se justifie dans les cas des ouvrages posés en exces d'humidite ou qui retientent trop d'humidité ¿est qu'on est bien sur dans ces cas que la simple utilisation d'un pare vapeur hygroreguant permet d'eviter les pathologies? J'ai des très fortes doutes a ce niveau.
    Je corois que la pose de parevapeurs hygroregulants est simplement une maniere de faire moins economique et simple les solutions et que seulement dans le cas d'utilisation des produits hygroscopiques (qui la plupart de cas ne devraient non plus etre preconsées) pourrait avoir un sens technique.

Discussions similaires

  1. Etanchéité salle de bain avec plancher bois sur poutres
    Par bigorne dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 13/03/2012, 17h55
  2. ETANCHEITE à l'air conduit poêle bois et toit
    Par justei dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 18
    Dernier message: 18/01/2012, 08h24
  3. Plancher en contact avec l'air extérieur, normal?
    Par enrysansh dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 05/01/2011, 07h22
  4. étanchéité plancher/plafond/lambris bois ?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 5
    Dernier message: 03/04/2009, 20h28
  5. étanchéité plancher bois ?
    Par beon dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 0
    Dernier message: 02/04/2009, 21h46
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...