Répondre à la discussion
Page 38 sur 167 PremièrePremière 38 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 111 à 1 140 sur 5001

Partages d'informations sur chaudières Fröling



  1. #1111
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling


    ------

    Citation Envoyé par Heylias Voir le message
    le code erreur est 049
    le problème était un bout de branches trop long qui s'est mis en travers au dessus de l'écluse

    j'ai lu qu'a la suite de ce n° d'erreur, il faut acquitter, ouvrir la porte, nettoyer si besoin et refermer pour redémarrer

    le problème reviend toujours
    Salut,

    Rassure-moi, quand tu parles d'un bout de branche trop long, tu veux dire un pellet trop long, pas une branche ?

    L'erreur 049 est décrite comme suit dans mon manuel:

    Nettoyer/contrôler le brûleur. Signale une élimination d'erreur automatique achevée.

    REMARQUE: Ne peut ête éliminée que que par le contrôle et le nettoyage du brûleur.

    - Acquitter l'avertissement (avec la touche "EINGABE").

    - Ouvrir alors la porte isolante et la porte de la chambre de combustion.

    - Oter les restes incandescents, le combustible et la scorie (et, si tu as du mauvais pellet, bien nettoyer les fentes du foyer et les deux tubes d'amenée d'air sous le foyer).

    - Nettoyer la sortie des fumées de la chaudière jusqu'à l'embouchure de la cheminée.

    - Vider le réceptacle à cendres.


    Quand tu dis que le problème revient toujours, c'est au bout de combien de temps ?

    - As-tu un autre code erreur qui s'affiche avant celui-là (il y a une mémoire des messages d'erreurs dans le menu) ?

    - Quelle est ta version d'éprom ?

    - Quel système d'alimentation as-tu ? (vis directe, aspiration monobuse, aspiration 3 buses à changement manuel ou encore trois buses à changement automatique) ?

    - Quelle est la puissance de ta chaudière ?

    - A-t-elle un ballon tampon ou chauffe-t-elle en direct ?

    - fait-elle aussi l'ECS ?

    A+

    -----
    Dernière modification par roy1360 ; 24/01/2013 à 20h40.

  2. Publicité
  3. #1112
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Hello Hervé,

    Tu dis ceci:

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Bonjour Roy,
    Comme tu as dû l'observer, la température extérieure prise en compte par la P2 est moyennée (je ne sais pas de quelle manière, je présume une moyenne mobile sur 8h env.). La fluctuation de T ext. au cours d'une journée de 24 h s'en trouve bien réduite. Ceci tend à lisser les besoins de chauffage sur la journée.
    Non, je n'ai pas remarqué ça, au contraire. Chez moi, la chaudière suit la température extérieure en même temps qu'un autre thermomètre situé à côté de la sonde EXT de la chaudière, et cette dernière adapte immédiatement la température de départ par rapport à la nouvelle consigne.

    Est-ce une différence due aux modes de fonctionnement de nos machines (ballon tampon pour l'une et chauffage direct pour l'autre) ou est-ce qu'il y a un truc que je n'ai pas compris ?

    A+
    Dernière modification par roy1360 ; 24/01/2013 à 20h58.

  4. #1113
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Vague souvenir, mais je me trompe peut-être ?

    Est-ce que cela n'est pas paramétrable ? Ou la durée prise en compte paramétrable ????

    Mais en tout cas, j'ai un vague souvenir d'un échange un jour...

  5. #1114
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Salut Roy,
    Après tout, il ne s'agit peut être que d'un décalage du capteur de la P2 ... Je me base sur les indications d'un thermomètre à mercure et min. et max. que je relève chaque jour et qui est situé environ 1,50 m au dessus du capteur de la P2.
    Pour la moyenne, j'ai supposé que Froling fait la même chose que d'autres marques, Hargassner notamment, en moyennant la mesure pour prendre en compte, d'une certaine manière, le temps de diffusion de l'onde de chaleur (ou plutôt onde de froid) dans la maison.
    Pour éviter tout écart qui serait dû à cet éloignement, je viens d'installer temporairement un thermomètre ordinaire à alcool, à quelques cm du capteur de température extérieure.
    L'affichage P2, ainsi que le logiciel de suivi m'indiquent +2,5°C, alors que le thermomètre de proximité indique -0,5°C, et mon thermomètre à min. max indique -1°C. Je ferai quelques relevés dans la journée pour voir comment évolue l'écart.
    A+
    Herve

  6. #1115
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir,
    Voici quelques mesures prises aujourd'hui:
    Heure capteur P2 T alcool T mercure
    10h45 2,5°C 0,5°C -1°C
    12h15 3°C 0°C 0°C
    14h00 3,5°C 0,5°C 0,5°C
    16h05 3°C 0°C -0,5°C
    20h15 4°C 0,5 à 1°C -2°C
    23h30 4°C 1°C -2°C


    On voit qu'il existe une différence assez stable de 2,5 à 3°C entre le capteur de température P2 et le thermomètre à alcool qui est à proximité. Mais le thermomètre à mercure, situé à 1,5 m au dessus des deux autres mesure toujours une température inférieure au plus faible, c'est à dire le thermomètre à alcool. L'écart, pratiquement nul en milieu de journée est de 3°C à 23h30.
    A cette même heure on atteint un écart de 6°C entre le capteur P2 et le thermomètre à mercure !!!
    J'ai lu quelque part que le capteur de température extérieure devait être installé en façade, à l'abri du soleil et à une hauteur d'un tiers de l'enveloppe chauffée.
    Si je veux y voir clair il va falloir que je plonge les 2 thermomètres dans la glace pilée ...
    A+
    Herve

  7. #1116
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Si je veux y voir clair il va falloir que je plonge les 2 thermomètres dans la glace pilée ...
    A+
    Herve
    Et tenir compte du fait qu'un thermomètre est sensible aux rayonnements. Donc la températrure indiquée par un thermomètre non abritée dépendra aussi... du thermomètre (matière, absorption, chaleur massique, etc...).

  8. Publicité
  9. #1117
    lapinrig

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    J'ai lu quelque part que le capteur de température extérieure devait être installé en façade, à l'abri du soleil et à une hauteur d'un tiers de l'enveloppe chauffée.
    Si je veux y voir clair il va falloir que je plonge les 2 thermomètres dans la glace pilée ...
    A+
    Herve
    Bonjour Hervé,
    Découvriras-tu un mauvais étalonnage?*
    L'étonnant à première vue c'est que les variations de chacun des appareils ne soient pas respectées.
    Mais entre les 2 thermomètres annexes, la différence n'est pas si dramatique.

    Ce qui me frappe en premier c'est la différence élevée entre la sonde et les autres mesures. Les indications de ta sonde P2 sont-elles les valeurs instantanées ou bien les valeurs moyennées? Peux-tu lire les deux valeurs au même moment?

    Un thermomètre Mini maxi n'est peut-être pas le meilleur instrument qui soit: il y a déjà souvent une différence de lecture d'un coté à l'autre de la branche.
    S'agit-il bien d'un thermomètre à mercure? N'est-ce pas plutôt un thermomètre à alcool avec une colonne de mercure intercalée?
    Dans ce cas le bulbe contenant le liquide est plus grand que sur un thermomètre ordinaire, il réagit différemment au rayonnement ou à la convection. Le temps de mise à l'équilibre est plus long. Celà pourrait expliquer que pour 2 mesures identiques "alcool" tu ais des réponses différentes en "mercure"

    Tu dis que le themomètre "mercure" est placé à 1.5m au dessus des autres. L'influence de la paroi contre laquelle il est placé à beaucoup d'importance. Y a-t-il les mêmes conditions de l'autre coté de la paroi? La réaction du sol n'est pas la même. Toutes les influences se mélangent et modifient les mesures.

    Plutôt que de vouloir comparer les valeurs indiquées par les différents themomètres, n'est-il pas préférable de s'attacher à la variation relative de chacun.
    Chez moi je constate une différence très importante entre:
    - la sonde chaudière Text placée au nord contre le mur du local technique à 2m du sol abrité de la pluie. (courbe mauve)
    - des sondes situées dans les capteurs thermiques à 2m du sol mais en plein air sans mur (courbes inférieures)
    Images attachées Images attachées  

  10. #1118
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir lapinrig,
    tu dis:
    L'étonnant à première vue c'est que les variations de chacun des appareils ne soient pas respectées.
    Mais entre les 2 thermomètres annexes, la différence n'est pas si dramatique.
    Ce qui me frappe en premier c'est la différence élevée entre la sonde et les autres mesures. Les indications de ta sonde P2 sont-elles les valeurs instantanées ou bien les valeurs moyennées? Peux-tu lire les deux valeurs au même moment?
    Ce qui me paraît assez net, c'est que la différence entre la capteur P2 et le thermomètre "alcool" situé à proximité est quasi constante et égale à 3°C. Ce n'est pas très grave, car la courbe de chauffage, qui est expérimentale, en tient compte.
    Par contre la différence entre le thermomètre "alcool" et le thermomètre "mercure" n'est pas constante...
    Tous les valeurs relevées sont des valeurs instantanées et simultanées dans un intervalle d'une minute.

    Tu dis aussi:
    Un thermomètre Mini maxi n'est peut-être pas le meilleur instrument qui soit: il y a déjà souvent une différence de lecture d'un coté à l'autre de la branche.
    S'agit-il bien d'un thermomètre à mercure? N'est-ce pas plutôt un thermomètre à alcool avec une colonne de mercure intercalée?
    Dans ce cas le bulbe contenant le liquide est plus grand que sur un thermomètre ordinaire, il réagit différemment au rayonnement ou à la convection. Le temps de mise à l'équilibre est plus long. Cela pourrait expliquer que pour 2 mesures identiques "alcool" tu ais des réponses différentes en "mercure"
    Tu dis que le thermomètre "mercure" est placé à 1.5m au dessus des autres. L'influence de la paroi contre laquelle il est placé à beaucoup d'importance. Y a-t-il les mêmes conditions de l'autre coté de la paroi? La réaction du sol n'est pas la même. Toutes les influences se mélangent et modifient les mesures.
    Je ne me suis pas posé la question de la qualité métrologique du thermomètre "mercure" car je l'utilise depuis le changement de chaudière pour noter les min. max de chaque journée. Comme tu l'as deviné, c'est un abus de langage que mon appellation "thermomètre à mercure" car c'est bien un thermomètre alcool avec colonne de mercure jouant le rôle de piston pour les bâtonnets de mémorisation.
    En hiver, les 3 appareils de mesure, placés sur un mur Ouest- Nord Ouest, sont à l'abri du soleil, ils ne sont soumis qu'au rayonnement du jour.
    En dehors de périodes de vent, pour lequel les 2 des 3 appareils sont en partie à l'abri (les plus bas sont au dessous d'arbres, haies, maisons qui coupent le vent), je ne vois pas quelle convection il y a. Penses-tu à la convection due au mur chaud par rapport à l'air environnant?
    Tu dis aussi:
    Tu dis que le thermomètre "mercure" est placé à 1.5m au dessus des autres. L'influence de la paroi contre laquelle il est placé à beaucoup d'importance. Y a-t-il les mêmes conditions de l'autre coté de la paroi? La réaction du sol n'est pas la même. Toutes les influences se mélangent et modifient les mesures.
    C'est la même paroi pour les 3 appareils, un mur en parpaings pleins avec crépi (isolation PE en intérieur).
    Peut être serait-il préférable que je déplace le capteur P2 sur la façade Nord comme toi, mais dans ce cas je devrais monter à plus de 3 m par rapport au sol, c'est beaucoup, non?
    A+
    Herve

  11. #1119
    lapinrig

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Peut être serait-il préférable que je déplace le capteur P2 sur la façade Nord comme toi, mais dans ce cas je devrais monter à plus de 3 m par rapport au sol, c'est beaucoup, non?
    Les stations de relevés de température météo sont placées au dessus du sol (gazonné) (au moins à hauteur d'homme) dans un lieu dégagé, ventilé et abrité du soleil, .
    On peut considérer que cette hauteur est suffisante pour éliminer le facteur "effet de sol". et que la "hauteur d'homme" est plus pratique pour faire une lecture. Mais placée à 3m de hauteur plutôt qu'à 1.80m, je ne vois pas ce qui pourrait changer, sauf si on est proche de la base du toit.
    Le vent n'est pas un facteur gênant, au contraire, une bonne ventilation réduit les autres facteurs, et donne une homogénéité à l'environnement, sans pour autant induire des effets négatifs.

    Penses-tu à la convection due au mur chaud par rapport à l'air environnant?
    En air très calme, je pensais à un mouvement le long du mur support, et aussi au rayonnement du mur (en général, le thermomètre "mercure" est mieux protégé à l'arrière.

    Il serait intéressant de reprendre tes mesures en disposant les 3 appareils au même endroit.

    J’émets une hypothèse supplémentaire sur ta sonde P2 qui est plus "optimiste" que les 2 autres: elle est au bout d'un fil lequel passe peut-être par un trou dans le mur: de l'air plus chaud pourrait passer et l'influencer.

  12. #1120
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir lapinrig,
    Tu dis:
    On peut considérer que cette hauteur est suffisante pour éliminer le facteur "effet de sol". et que la "hauteur d'homme" est plus pratique pour faire une lecture. Mais placée à 3m de hauteur plutôt qu'à 1.80m, je ne vois pas ce qui pourrait changer, sauf si on est proche de la base du toit.
    Le vent n'est pas un facteur gênant, au contraire, une bonne ventilation réduit les autres facteurs, et donne une homogénéité à l'environnement, sans pour autant induire des effets négatifs.
    Je suis bien d'accord qu'il faut éviter l'effet de sol, ce que je n'avais pas fait.
    Rappelons nous que l'objectif de ce capteur est de mesurer une température représentative de la moyenne des températures auxquelles est exposée l'enveloppe. Il n'y a pas de lecture sur place, donc pour moi elle peut être à 3 ou 4 m de hauteur, c'est sans incidence.La base du toit est à 7 m environ, donc il y a encore de la marge.
    Pour que la mesure ne soit pas faussée par l'ensoleillement, il faut la protéger ou la placer sur une face non ensoleillée, mais la maison, quant à elle, subit bien cet ensoleillement qui apporte de la chaleur. Si je voulais m'affranchir du soleil, il serait préférable d'installer le capteur au Nord.
    De même, s'il y a du vent, certaines façades seront exposées et cette convection forcée refroidira la maison (sauf si le vent est assez chaud). Dans ma région la direction du vent dominant est l'Ouest (océan atlantique). Actuellement mon capteur est sur une face Ouest, donc bien pour le vent mais pas bien pour le soleil. Si j'opte pour le Nord, ce sera le contraire.
    Tu dis aussi:
    Il serait intéressant de reprendre tes mesures en disposant les 3 appareils au même endroit.
    J’émets une hypothèse supplémentaire sur ta sonde P2 qui est plus "optimiste" que les 2 autres: elle est au bout d'un fil lequel passe peut-être par un trou dans le mur: de l'air plus chaud pourrait passer et l'influencer.
    Le thermomètre alcool et le capteur P2 ne sont éloignés que de quelques cm.
    Le trou de passage dans le mur du câble du capteur P2 est à peine supérieur au diamètre du câble. Le débit d'air qui peut passer entre les deux est insignifiant et s'il devait avoir un effet, il influencerait aussi le thermomètre alcool.
    Je pense tout simplement que ce capteur qui est une varistance, présente au moins un biais de mesure de 2,5 à 3°C.Mais je retiens ta proposition de mettre les 3 appareils au même endroit.
    Cordialement,
    Herve
    Dernière modification par herve78500 ; 29/01/2013 à 23h01.

  13. #1121
    lapinrig

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Rappelons nous que l'objectif de ce capteur est de mesurer une température représentative de la moyenne des températures auxquelles est exposée l'enveloppe.
    bonjour Hervé,
    Pour ce capteur (unique) c'est presque "mission impossible". Pour être plus pointu il faudrait une sonde par face et faire une moyenne; mais que vaut une moyenne s'il fait très froid d'un côté et chaud sur la face exposée au soleil?
    Ou bien une sonde par face qui pilote sa loi d'eau pour un circuit correspondant:en schématisant, un côté séjour/soleil, un côté chambres/Nord.
    C'est donc plus simple d'avoir une sonde à l'endroit considéré à priori comme pouvant être le plus froid, avec un thermostat intérieur qui peut faire une correction laquelle reste toutefois générale.
    Mais on n'y est toujours pas, car le but ce n'est pas la température mais le confort.

    la sonde est bien imparfaite pour représenter les sensations de bien-être du corps humain, et les apports nécessaires au bâtiment (humidité, rayonnement, température ressentie) .

    L'insuffisance des sondes
    aujourd'hui, un vent violent, pas vraiment froid, 6°, nous glace jusqu'aux os. La sonde installée reste insensible à cette sensation, alors qu'un mur est soumis à une perte d'énergie plus importante par suite d'une conduction accentuée. Dans cette circonstance "la loi d'eau" se trouve un peu en déficit et dans l'incapacité de corriger par manque d'information.

    As-tu continué tes observations? et résolu l'énigme du thermomètre en défaut?

  14. #1122
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par lapinrig Voir le message

    aujourd'hui, un vent violent, pas vraiment froid, 6°, nous glace jusqu'aux os. La sonde installée reste insensible à cette sensation, alors qu'un mur est soumis à une perte d'énergie plus importante par suite d'une conduction accentuée. Dans cette circonstance "la loi d'eau" se trouve un peu en déficit et dans l'incapacité de corriger par manque d'information.
    Et se rajoute le manque d'étanchéité des maisons "normales", donc un renouvellement accéléré de l'air, non pris en compte...

  15. Publicité
  16. #1123
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir,
    Vous avez raison tous les deux. Chez moi, l'aération est naturelle (entrée en haut de fenêtre dans chaque pièce), la loi d'eau est correctement réglée ... mais lorsque le vent souffle à plus de 50 km/h avec des températures froides, la consigne de 19°C intérieur n'est plus respectée, on peut avoir 1 à 2 degrés de chute. Inversement en début ou fin de saison de chauffe, lors de journées ensoleillées, les apports font monter la température intérieure à 20 ou 21°C. C'est pourquoi j'avais envisagé l'acquisition d'un capteur de température déporté, mais comme cela concerne peu de jours, je ne l'ai pas encore fait.

    Consommation et suivi de fonctionnement:
    Chaque jour, les relevés suivants sont effectués:
    -compteur de démarrages,
    -compteur de temps de marche,
    -compteur de temps de marche vis alimentation foyer
    -compteur d'énergie
    Les calculs et représentations sont fait au pas de temps de la semaine.
    conso 2012a.jpg
    conso 2012b.jpg
    La consommation estimée et "théorique" résulte d'une consommation annuelle supposée 5,6 t de granulés et d'un nombre annuel moyen de 4900 D.J.U. (relevés météo).
    La consommation réelle est calculée à partir du compteur horaire de la vis et d'un débit massique mesuré de 6,133 kg/h,soit une petite variation par rapport à l'an passé (granulés d'un autre fournisseur).
    Les heures de marche sont des relevés du compteur P2
    On constate que par rapport à une année moyenne, pour la saison de chauffe 2012_2013 et jusqu'à présent, on reste au dessous des DJU moyens, du fait de la douceur du mois de décembre.
    Le nombre de démarrages par semaine, varie de 7 en début de saison, soit 1 démarrage/jour, jusqu'à 15 au plus froid de l'hiver, soit 2 démarrages/jour.
    Le temps de marche hebdomadaire (non représenté), varie de 19 h/sem en début de saison, soit 2,7 h/j jusqu'à 83 h/sem, soit 11,9 h/j au plus froid de l'hiver.
    Pour connaître les déperditions thermiques de la maison, on peut rapprocher les DJU moyens mesurés sur la semaine avec la consommation de granulés pendant le même intervalle.
    Les courbes se superposent pour k=1,937 kg granulés/ DJU
    hypothèse: PCI de 5 kWh/kg de granulés et rendement de 90% soit 1,937x0,9=8,7165 kWh/DJU
    Comme 1 J= 24 h, cela fait 0,3602 kW/°C d'écart à T int=19°C
    Pour une température de base de -6°C (région Ile de France), les besoins thermiques sont de 9 kW si la marche chaudière est de 24 h, ou de 9x24/12=18 kW si l'on souhaite limiter la marche chaudière à 12 h/jour.
    A+
    Herve

  17. #1124
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Salut Hervé,

    Sympa tes nouveaux relevés.

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Le nombre de démarrages par semaine, varie de 7 en début de saison, soit 1 démarrage/jour, jusqu'à 15 au plus froid de l'hiver, soit 2 démarrages/jour.
    Chez moi, depuis le début de l'année, je suis à un allumage pour 7.5 heures de marche, sans ballon tampon.

    __________

    @ Kael: Des nouvelles de ce projet de P1 ?

    A+
    Dernière modification par roy1360 ; 04/02/2013 à 11h28.

  18. #1125
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message

    Le nombre de démarrages par semaine, varie de 7 en début de saison, soit 1 démarrage/jour, jusqu'à 15 au plus froid de l'hiver, soit 2 démarrages/jour.
    Le temps de marche hebdomadaire (non représenté), varie de 19 h/sem en début de saison, soit 2,7 h/j jusqu'à 83 h/sem, soit 11,9 h/j au plus froid de l'hiver.
    Herve
    S'agit-il de démarrages ou d'allumages ?

    [pour moi : allumage = cela repart de zéro, avec allumeur ; démarrage = cela repart, après un bref arrêt, à partir de braises encore présentes]

    Pourquoi elle demarre plus par grand froid ?

  19. #1126
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Salut Did,

    Tu dis ceci:

    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    S'agit-il de démarrages ou d'allumages ?
    Sur une P2, un démarrage se fait obligatoirement avec l'allumeur. La durée de fonctionnement de ce dernier va dépendre de la quantité de cendre restant dans le brûleur, mais comme la P2 d'Hervé fonctionne avec un ballon tampon, et qu'elle effectue un à deux démarrage (et donc allumage) par jour, il est bien clair que le foyer est froid lors du redémarrage et donc que l'allumeur est nécessaire.

    Je ne pense pas qu'une chaudière puisse garder des braises de 12 à 24 heures.



    Citation Envoyé par Did67 Voir le message
    Pourquoi elle démarre plus par grand froid ?
    Ben justement, parce qu'elle a un ballon tampon qui se refroidit plus vite quand il fait froid. (fatigué, Did ?)

  20. #1127
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir,
    Oui c'est bien ce qu'a dit Roy. Pour une chaudière avec ballon tampon, entre l'arrêt chaudière en fin de chargement du ballon et le prochain démarrage (ballon entièrement refroidi), il se passe au minimum plusieurs heures et en début de saison plus de 24 heures.
    C'est donc toujours un démarrage à froid, il n'y a jamais de démarrage sur braises.
    La fréquence journalière de démarrage est liée à la durée de "vidange" de l'eau chaude du ballon, c'est à dire aux besoins thermiques.
    Dans mon cas, en début de saison de chauffe, le stock d'eau chaude suffit pour 24 à 36 heures. Avec 4 ou 5 heures pour le chargement du ballon, le cycle total varie entre 24 et 48 heures. Au plus froid de l'hiver, le ballon chargé en début de nuit (0 à 2 h du matin) commence à se "vidanger" à 6 h quand le chauffage redémarre (arrêt nocturne). Vers 8 à 9 h il est entièrement vide et la chaudière redémarre. Le chargement dure jusque 15 à 16h. Puis le ballon se vidange à nouveau et vers 21 h il est vide et la chaudière redémarre.
    Il est paradoxal que le nombre de démarrages augmente avec le froid, alors qu'en chauffage direct c'est le contraire; Au dessous d'une certaine température, la chaudière module et reste toujours au dessus de sa puissance min., donc il n'y a aucun démarrage.
    Si la chaudière avait accès au stock d'eau chaude dans le ballon, c'est à dire le niveau du front eau chaude - eau froide, on pourrait imaginer une modulation de la puissance chaudière via le circulateur (cela existe déjà) et en complément via une vanne de régulation (pour augmenter la rangeabilité), pour rester toujours entre "ballon entièrement vide" et "ballon entièrement plein". Dans ce cas il n'y aurait plus de démarrage tant que les besoins thermiques journaliers en kWh restent supérieurs à 24 x P min.
    A+
    Herve

  21. #1128
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir,
    Aujourd'hui pour la première fois depuis le début de la saison de chauffe 2012-2013, j'ai vidé les cendres de ma P2.
    Je rappelle que ma machine, comme celle de Roy, dispose d'une vis qui achemine les cendres vers l'avant jusque dans un bac fermé par un couvercle, monté sur roulettes et muni d'une poignée. Pour concentrer les cendres à proximité de l'axe de la vis, 2 plaques inclinées amovibles constituent un V dont la pointe est l'axe de la vis.
    J'avais remarqué que les cendres avaient rempli tout le dessous de la plaque inclinée et échancrée qui est située sous la vis d'amenée des granulés dans le foyer.
    De l'autre coté la plaque symétrique n'a pas d'échancrure et laisse passer peu de cendres derrière.
    La bac de collecte des cendres, situé sur l'avant était rempli à 50% environ.
    Sous l'échangeur thermique, l'espace a la forme d'un parallélépipède, le fond est plat, et il n'y a pas de plaques inclinées pour amener les cendres à proximité de la vis transporteuse. Il en résulte que la majorité des cendres à ce niveau échappent à la vis.
    Le bac de collecte pesait 16 kg selon un pèse personne. Après l'avoir vidé, je l'ai rempli à nouveau avec les cendres collectées partout sur le fond, soit 14,4 kg. Le même bac entièrement vide pèse 11,5 kg.
    La masse de cendres produite est donc (16-11,5) + (14,4-11,5)= 7,4 kg
    Cette masse de cendres est à rapprocher des 3310 kg de granulés consommés jusqu'à aujourd'hui (calcul à partir d'un compteur horaire de marche sur la vis d'amenée des granulés dans le foyer et avec un débit massique mesuré).
    Il s'en suit que les cendres produites représentent 100x7,4/3310= 0,22% de la masse initiale des granulés.
    Ceci paraît un peu faible par rapport aux chiffres généralement fournis dans la littérature (0,3 à 0,5%) et dans les normes. Je me suis demandé si une partie des cendres ne s'était pas déposée dans le tube inox de raccordement au conduit de cheminée. J'ai démonté et brossé le tube en question, il contenait moins de 100 g de cendres.
    Enfin, il reste à envisager qu'une partie des cendres, très fines, a été rejetée à l'atmosphère avec les fumées...
    Quoi qu'il en soit, ce résultat est très bon en termes de qualité de granulés et également par l'incidence positive sur l'espacement entre 2 décendrages.
    A+
    Herve
    Dernière modification par herve78500 ; 18/02/2013 à 20h28.

  22. Publicité
  23. #1129
    bslle

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Hello !
    Moi j'ai dû vider au moins 3 x déjà mon bac à cendres, modèle "manuel", soit à la louche, à ce jour, environ 3 tonnes de granules.
    Ma P2 démarre environ toute les 3/4 heures depuis la période de froid, soit fin janvier (oscillant entre -7/0°), càd que pendant ce temps mon ballon tampon fourni l'eau chaude suivant demande de mes radiateurs (chacun équipé d'un thermostat, pas de sonde d'ambiance)
    J'ai paramétré le déclenchement recharge ballon lorsque sonde haut = 55 degrés (à ce moment le bas du ballon est à 40° environ) Ci dessous rappel de mes réglages :
    type fonction saisons
    type chaud P2 25
    Système system 1
    Version 24.17
    Val Cons temp chaud 80
    arret au dessus temp cons 5
    arret au dessus temp max 3
    pompes demarrent de 65
    encl circ ch a temp accum 30
    temp mini accum haut 55
    accum bas = temp chaud 10
    debur 1 er charge accum 00:00
    fin 1 er charge accum 24:00
    début 2 eme charge accum 00:00
    fin 2 eme charge accum 24:00

    MEs températures de fumées sont en baisse cette année, en fait il me semble, puisque je relève en général entre 160/170° J'ai accentué le nettoyge des parois (2x depuis le début de la période de chauffe) càd que je gratte la fine couche de bistre qui s'incruste sur toute les parois, et le nettoyage des échangeurs
    Sinon, 1 question :
    Si je "masque" le détecteur de remplissage du silo tampon, cette action va t'elle squizzer le remplissage automatique ? ou dois je le débrancher ? Mon idée est de faire ce remplissage manuellement en fin de saison pour éviter de commander une nouvelle livraison de pellets pour le fin de saison...
    debut rempl auto 21:00
    start der 2 befullung 21:00
    remplir silo 30%
    demarrage aspi 0,00%

    Sinon pour le reste ça rouleeeeeee Pas de bourrage ni de dysfontionnement
    A si, j'ai découvert une fissure dans le capot déflecteur du bruleur, côté opposé à l'allumeur, mais bon, après 6 saisons de chauffe, je pense que c'est de l'usure...Je le changerai en fin de saison, pour l'instant la fissure (environ 4 cm) n'a pas déformé ce déflecteur en s'ouvrant !

    MErciiiiii

  24. #1130
    beberbrouillat
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par bslle Voir le message
    Hello !
    Sinon, 1 question :
    Si je "masque" le détecteur de remplissage du silo tampon, cette action va t'elle squizzer le remplissage automatique ? ou dois je le débrancher ? Mon idée est de faire ce remplissage manuellement en fin de saison pour éviter de commander une nouvelle livraison de pellets pour le fin de saison...
    debut rempl auto 21:00
    start der 2 befullung 21:00
    remplir silo 30%
    demarrage aspi 0,00%


    MErciiiiii
    Oui, ton silo tampon ne se remplira plus (a masquer avec un scotch opaque, pas de papier alu), mais la chaudière vas s'aretter par manque de pellets.

    Je ne voie pas trop l’intérêt de la démarche.

  25. #1131
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par beberbrouillat Voir le message
    Je ne voie pas trop l’intérêt de la démarche.
    Pourtant bslle l'explique:

    Citation Envoyé par bslle Voir le message
    Mon idée est de faire ce remplissage manuellement en fin de saison pour éviter de commander une nouvelle livraison de pellets pour le fin de saison...
    J'avais fait la même chose. Cette combine permet de pouvoir vider complètement son local, de le nettoyer et/ou d'attendre que le pellet soit à son prix d'été pour repasser une commande.

    A+

  26. #1132
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Pourquoi ne pas verser dans le silo ? C'est ce que je fais. Moi aussi, j'ai acheté une palette de sacs pour terminer la saison. Mais je verse dans le silo, comme ça je mets 20 ou 30 sacs d'un coup, et je suis tranquile pour un bout de temps...

    Mais cela dépend du silo, de l'accessibilité de la trappe, etc... C'est surement plus compliqué sur les silos en kit ????

  27. #1133
    bslle

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Hehehe,
    Oui ou ça, je vais voir ...

  28. #1134
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par bslle Voir le message
    debut rempl auto 21:00
    start der 2 befullung 21:00
    remplir silo 30%
    Salut bslle,

    Avec ce réglage, tu n'as qu'un seul remplissage par jour (à 21h00, donc). Ta conso est-elle si basse pour que tu n'ais besoin que d'un seul remplissage ? De plus, le remplissage va se faire automatiquement si le niveau du réservoir tampon est inférieur à 30%, soit après environ 31.5 kg.

    Donc, si c'est bien ce que laisse penser ton réglage, ça veut dire que tu consommes moins de 31.5 kg par 24 heures... Chez moi, ces jours-ci, je consomme la même chose, mais pour 12 heures !

    A+

  29. Publicité
  30. #1135
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Aux utilisateurs de P4.

    Une mésaventure est arrivée à mon collègue avant hier. En rentrant chez lui en fin de journée, il a constaté que la maison était très fraîche. Descente vers la chaudière et constat que tout va bien, pas de code erreur, mais une température de sortie chaudière de 34°C. La maison n'étant encore que moyennement isolée et les températures extérieur à -12°, cette T chaudière était forcément beaucoup trop basse pour des radiateurs acier "haute température".

    Après son descriptif du souci, je lui ai suggéré de démonter les tôles d'accès aux échangeurs. Là, constat d'un bouchage complet des deux tubes rectangulaires du deuxième passage. Un nettoyage plus tard et tout était reparti correctement.

    Nous avions déjà constaté un fort encrassement de cette partie de la machine lors de l'entretien annuel fait avant la saison, mais la chaudière avait tourné un hiver complet plus un été pour la production d'ECS. Je ne sais pas (encore) quelle est la fréquence du nettoyage préconisé par Fröling, mais je trouve qu'il est surprenant de ne pas avoir pu passer l'hiver cette année. Peut-être (et même surement) que le changement de son fournisseur de pellet y est pour quelque chose (du pellet français pour cette année, pourtant certifié Din Plus).

    La photo du dessus propre, et à côté du même dessus avant-hier soir:

    10.2010 304.jpg images chaudière 103.jpg

    Je vais voir demain dans le manuel de l'utilisateur ce que préconise Fröling.

    A+

  31. #1136
    bslle

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Salut Roy !
    Effectivement 1 seul remplissage programmé/jour mais effectivement je pense qu'il y a un remplissage complémentaire automatique en cours de journée en ce moment, car souvent quant je rentre vers 18 h, le voyant du silo est allumé, ce qui me laisse supposer qu'il y a eu aspiration en cours de journée

    P.s : Je te dois toujours qq chose !!!
    Penses a me donner ton adresse en mess privé

    Benoit

  32. #1137
    Did67

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Les horaires "programmés" ne serait-ils pas, comme chez Okofen, un "forçage" : quel que soit le niveau, la chauiidère refait le plein (pour ne pas faire de bruit la nuit, par ex). Mais mon Okofen recharge automatiquement, indépendamment de l'heure, dès que la trémie est presque vide. Par ex à 11 h ou 17 h ou 19 h selon la consommation.Si elle a fait le plein à 19 h, la recharge de 20 h est furtive, juste histoire de refaire le plein complet avant de partir pour la nuit...

  33. #1138
    beberbrouillat
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Citation Envoyé par roy1360 Voir le message
    Aux utilisateurs de P4.

    Une mésaventure est arrivée à mon collègue avant hier. En rentrant chez lui en fin de journée, il a constaté que la maison était très fraîche. Descente vers la chaudière et constat que tout va bien, pas de code erreur, mais une température de sortie chaudière de 34°C. La maison n'étant encore que moyennement isolée et les températures extérieur à -12°, cette T chaudière était forcément beaucoup trop basse pour des radiateurs acier "haute température".

    Après son descriptif du souci, je lui ai suggéré de démonter les tôles d'accès aux échangeurs. Là, constat d'un bouchage complet des deux tubes rectangulaires du deuxième passage. Un nettoyage plus tard et tout était reparti correctement.

    Nous avions déjà constaté un fort encrassement de cette partie de la machine lors de l'entretien annuel fait avant la saison, mais la chaudière avait tourné un hiver complet plus un été pour la production d'ECS. Je ne sais pas (encore) quelle est la fréquence du nettoyage préconisé par Fröling, mais je trouve qu'il est surprenant de ne pas avoir pu passer l'hiver cette année. Peut-être (et même surement) que le changement de son fournisseur de pellet y est pour quelque chose (du pellet français pour cette année, pourtant certifié Din Plus).

    La photo du dessus propre, et à côté du même dessus avant-hier soir:

    Pièce jointe 211133 Pièce jointe 211135

    Je vais voir demain dans le manuel de l'utilisateur ce que préconise Fröling.

    A+
    Bonsoir,

    Vérifiez le taux dioxygène résiduel indiqué par la sonde Lambda, il doit être de 21%

    Éventuellement, recalibrer la sonde a l'air libre après l'avoir nettoyée/soufflée.

  34. #1139
    invite87302233
    Invité

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Salut,

    Citation Envoyé par herve78500 Voir le message
    Il s'en suit que les cendres produites représentent 100x7,4/3310= 0,22% de la masse initiale des granulés.

    Quoi qu'il en soit, ce résultat est très bon en termes de qualité de granulés et également par l'incidence positive sur l'espacement entre 2 décendrages.
    Oui, et au vu de ces chiffres, on peut aussi facilement penser que la combustion est quasi parfaite...

    A+

  35. #1140
    herve78500

    Re : Partages d'informations sur chaudières Fröling

    Bonsoir bslle,
    Tu dis:
    Moi j'ai dû vider au moins 3 x déjà mon bac à cendres, modèle "manuel", soit à la louche, à ce jour, environ 3 tonnes de granules.
    Certes le système automatique remplit automatiquement le cendrier situé devant, mais dans mon cas il n'était qu'à moitié plein. Le reste des cendres se trouvait sur le plancher c'est à dire à peu près comme toi avec les 2 bacs à cendres en enfilade. Je suppose que l'épaisseur était moindre, car dans le cas contraire tu aurais 3 fois plus de cendres pour la même quantité de granulés brûlés (3 tonnes) et ton ratio de cendres serait 0,22 x 3 = 0,66 % rapporté à la masse de granulés. Ce serait beaucoup!
    A propos de tes réglages, la consigne de température de sortie de 80°C est très élevée, est-elle nécessaire par grand froid? La température de départ du circuit chauffage va-t-elle jusqu'à 80°C?
    Bien sûr, pour une température des retours à peu près constante, plus la température de stockage dans le ballon est élevée, plus le ballon peut stocker de kWh... Mais plus l'eau stockée est à température élevée, plus il y a des pertes au niveau de la P2 et au niveau du ballon tampon.

    Tu dis:
    Mes températures de fumées sont en baisse cette année, en fait il me semble, puisque je relève en général entre 160/170°C
    Moi je travaille plutôt avec des températures de fumées de 110 à 130°C. Ceci me laisse supposer que tu travailles à un niveau de puissance bien supérieur, ce qui est relativement normal puisque tu es configuré en 25 kW et moi en 15 kW. Cette supposition est en accord avec le fait que tu recharges le ballon tampon toutes les 3 à 4 heures. Comme je l'ai expliqué je ne dépasse que très légèrement les 2 démarrages par jour, alors que toi c'est plutôt 6 démarrages par jour!!
    Ceci peut venir en partie parce que tu ne régules pas ta puissance, je suppose que ta chaudière P2 fonctionne toujours au max. Tu peux t'en assurer lors d'un cycle, après stabilisation. Si c'est bien le cas, cela montre que ton débit de circulateur est trop fort. Si tu souhaites allonger tes cycles, tu peux agir au niveau du circulateur en diminuant la vitesse s'il est de type multi-vitesses, sinon tu peux créer des pertes de charge volontaires avec l'une des vannes qui se trouvent sur le circuit de la chaudière, par exemple les vannes d'isolation en entrée et en sortie de P2.
    Pour le masquage du détecteur de niveau plein dans le réservoir journalier, il faut prévoir un petit carton sur le scotch placé sous le détecteur, car c'est un principe à ultrasons, pas à faisceau lumineux. Lorsque tu voudras remplir le réservoir journalier avec le système d'aspiration, tu devras enlever ce scotch...
    L'an passé j'ai ramené les granulés sur l'une des sondes (plusieurs descentes dans le silo) et j'ai fini de vider le silo à la main en mettant en sacs les derniers 200 kg de granulés. Je n'ai pas utilisé les sacs en question, je les introduirai un à un dans le réservoir journalier en fin de saison.
    Pour mon installation le niveau min. du réservoir journalier qui déclenche le remplissage immédiat est paramétré à 1% (le calcul de la P2 est très pessimiste, quand il arrive à 1% il reste au moins 10%). J'ai l'impression qu'il n'y a qu'un seul remplissage/jour. Cette année, la consommation de granulés n'a pas dépassé 280 kg/semaine soit 40 kg/jour et le réservoir journalier contient 52 à 55 kg de granulés …
    A+
    Herve

Discussions similaires

  1. Partage d'informations sur les chaudières VETO
    Par BIRICHIN dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 4
    Dernier message: 26/01/2019, 13h56
  2. recherche d'informations sur conseiller en génétique
    Par koaly dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2007, 17h02
  3. récolte d'informations sur la masse effective
    Par nehoo dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 16/01/2006, 19h11
  4. Recherche d'informations sur les imprimantes
    Par lordgodgiven dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/10/2004, 17h40
  5. recherche d'informations sur l'action des virus sur PC
    Par Tigros dans le forum Internet - Réseau - Sécurité générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 02/12/2003, 19h50
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...